Contraintes législatives concernant le gaz

Bonjour
Sur mon Sun Odyssey 37, les seules bouteilles de gaz qu'il est possible d'installer sont des 3,7 kg de camping-gaz (je suppose que Camping-gaz a dû payer une petite fortune à Jeanneau, mais ce n'est pas le sujet qui m'occupe).

Vivant sur mon bateau, cela finit par me coûter relativement cher et j'aimerais bien installer une bouteille de 13 Kg butane, ce qui me coûterait presque 4 fois moins cher.

Mais tout est-il autorisé en la matière ? Y a-t-il des contraintes législatives ?

Merci de vos réponses.

Christian

L'équipage
13 fév. 2008
13 fév. 2008
0

J'ai bien connu
un SO37 alimenté en gaz sur une bouteille de 13 L

amha, c'est surtout une question d'assurance plutôt que de législation, la législation décrivant ce qui doit exister comme conduites et comme sécurités entre la bouteille et le consommateur. Du genre âge des tuyaux &lt5 ans, souples ou rigides etc...

16 fév. 2008
0

SO37 alimenté par une 13 kg
Bonjour Pierre Pircarre.
je suis curieux de voir ça. As-tu les coordonnées du skipper de ce Sun Odyssey 37 ?

13 fév. 2008
0

qq elements
la bouteille doit être extérieure le tube cuivre et raccord avec maintenant les flexibles gaine inox, sur une ancienne installe les raccords souple classiques sont tolerés

13 fév. 2008
0

gaz
A ma connaissance, la seule obligation (mise à part la durée de vie des tuyaux) c'est que les bouteilles doivent être en extérieur, donc faudra du propane en hiver...
Pour ma part, n'aimant guère le gaz (ça peu péter...), j'ai un réchaud à alcool Origo qui me convient parfaitement, juste un peu ch... à allumer lorsqu'il fait froid sinon impec (pas d'odeur en service,pas de noircissement de casserole)...

14 fév. 2008
0

Propane ?
Aquanaute, actuellement mes bouteilles de camping gaz sont dans une petit coffre arrière dans le cockpit, et, au point de vue température, c'est probablement comme si elles étaient à l'extérieur. Et je n'ai jamais eu de problèmes en hiver. Ceci dit, je vis à St-Raphael où les nuits ne sont quand même pas trop froides. Je ne sais pas quelle est la température qui pose problème pour le butane.

13 fév. 2008
0

Cf la D224
La "division 224" est à:
www.mer.gouv.fr[...]798.pdf

Comme pour pratiquement tout, cette nouvelle D224 se borne à référencer les normes européennes qui s'appliquent. En l'espèce, la norme applicable est:
"Petits navires. – Installations à gaz liquéfié. EN ISO 10239"

Cette norme, dans sa révision 2008, est disponible sur le site ISO:
www.iso.org[...]ics.htm
pour la modique somme de 78CHF !

13 fév. 2008
0

Dans mon souvenir,
A l'époque de la construction d'Erendil (1988 !), la régle était simple :

  • Bouteille à l'extérieur, tubes en cuivre ou inox, seul était toléré un court tuyau souple pour le raccord avec une cuisinière à cardan.

  • Bouteille directement visée à la cuisinière (cas directement inspiré de la cuisinière camping gaz sur cardan).

En pratique, j'ai passé le contrôle de sécurité des affaires maritimes avec une cuisinière fixe, une bouteille dans un rangement à coté, et un tuyau gaz souple entre les deux. Mais le gars m'avait bien dit que j'étais hors de la règle, tout en m'accordant l'homologation 2ème catégorie.

Dans le cas d'une bouteille 13 l, je n'hésiterais pas. Dehors, dans le coffre de cockpit, et une tubulures cuivre ou inox.

Je ne mettrais pas une grosse bouteille dans l'habitacle.

Jacques

14 fév. 2008
0

" tubes en cuivre ou inox"
Es-tu sûr pour l'inox ? je n'en ai encore jamais vu à bord d'un bateau pour cet usage, ce qui me semble logique : l'inox est trop sensible à la corrosion,(corrosion localement perforante), bien plus que le cuivre.

[color=blue]_/)[/color]

14 fév. 2008
0

Ben oui
Cuivre ou inox, mais pas caoutchouc ou PVC...

Ni même époxy :mdr:

Jacques

14 fév. 2008
0

C'est aussi à peu près mon souvenir...
... de l'ancienne D224 qui était explicite et auto-suffisante, avant que les nouvelles moutures renvoient à des normes payantes.

En plus, il y avait des normes sur l'aération du compartiment extérieur (aération en un point bas - ce qui exclut un coffre sous le cockpit -, taille d'ouverture, non-communication avec l'intérieur du boat). Et la position du/des robinets d'arrêt.

14 fév. 2008
0

les points essentiels
de la norme NF EN ISO 10239 en copié-collé :

définitions :
3.2
logement pour bouteilles à gaz
enceinte ventilée destinée uniquement au stockage d'une ou de plusieurs bouteilles de GPL, des détendeurs et
des dispositifs de sécurité, et installée à l’extérieur du navire où toute fuite s’écoulerait par dessus bord
3.3
coffre pour bouteilles à gaz
enceinte étanche au gaz, équipée d’une évacuation par dessus bord, destinée uniquement au stockage d'une ou
de plusieurs bouteilles de GPL dans un cockpit ou une niche à l'intérieur du navire (voir 8.3)
...
...
6.2 Tuyauteries rigides
6.2.1 Pour les canalisations rigides, seules les tuyauteries en cuivre étiré ou en acier inoxydable étiré,
galvaniquement compatibles, doivent être utilisées. L'épaisseur minimale de paroi pour les tuyauteries de diamètre
extérieur inférieur ou égal à 12 mm doit être de 0,8 mm, et de 1,5 mm pour les tuyauteries de diamètre extérieur
supérieur à 12 mm.
6.2.2 Sauf pour les raccords des cloisons étanches, les tuyauteries rigides qui traversent le compartiment
moteur ne doivent comporter ni joints ni raccords.
6.2.3 Les canalisations métalliques d'alimentation en GPL traversant le compartiment moteur doivent être
protégées par une conduite ou une goulotte, ou maintenues par des fixations non abrasives séparées les unes des
autres par une distance maximale de 300 mm.
6.2.4 Les éléments de raccordement et d’étanchéité des tuyauteries rigides doivent être métalliques et de l’un
des types suivants:
 raccords brasés dur;
 jonctions par raccord olive (voir 6.4.4 et 6.4.5);
 bagues de compression en alliage de cuivre à paroi rigide ou épaisse sur les tuyauteries en cuivre;
 bagues en acier inoxydable sur les tuyauteries en acier inoxydable.
L'épaisseur de paroi de la bague doit être supérieure ou égale à 0,5 mm et les produits d'étanchéité ne doivent pas
être utilisés sur les bagues de compression ou les raccords évasés.
6.2.5 Les tuyauteries rigides doivent être installées aussi haut que possible au-dessus du niveau de l'eau de
fond de cale.
6.2.6 La canalisation d'alimentation en GPL doit comporter le moins de raccords possible. Les joints et raccords
doivent être facilement accessibles.
6.3 Tuyaux flexibles et leurs installations
6.3.1 Les ensembles de tuyaux flexibles pour installations alimentées en GPL doivent être conformes aux
exigences de l'EN 1763-1 et de l'EN 1763-2, classe 2 ou 3 pour le côté basse pression et classe 3 ou 4 pour le
côté pression d’alimentation.
6.3.2 Les tuyaux flexibles ne doivent pas traverser un compartiment moteur.
6.3.3 Les tuyaux flexibles doivent être munis d'embouts installés à demeure, tels que des manchons emboutis
ou des manchons et des douilles filetées, conformément à l'EN 1763-2, et doivent être accessibles pour le contrôle
sur toute leur longueur. Les raccords doivent être facilement accessibles.
6.3.4 Les raccords de tuyaux flexibles ne doivent pas être soumis à des contraintes, telles que les efforts de
traction ou de déformation, quelles que soient les conditions d'utilisation.
6.3.5 Les tuyaux flexibles utilisés pour la tuyauterie d’alimentation en GPL doivent être continus et ne comporter
ni joints ni raccords entre l’intérieur du coffre ou du logement pour bouteilles et les appareils ou le robinet d'arrêt
facilement accessible près de l'installation (voir en 6.6.3), sauf si une canalisation d'alimentation métallique est
raccordée à un tuyau flexible alimentant un appareil mobile, comme un réchaud suspendu par cardans.
6.4 Matériaux
6.4.1 Le point de fusion au niveau d'un raccordement soudé ou brasé ne doit pas être inférieur à 450 °C.
6.4.2 Les raccords doivent être galvaniquement compatibles avec les tuyauteries métalliques sur lesquelles ils
sont montés.
6.4.3 S’ils sont utilisés pour le serrage des tuyaux flexibles de sortie du coffre pour bouteilles, les colliers doivent
être en matériau résistant à la corrosion, comme de l'acier inoxydable, de type 18Cr 8Ni ou équivalent, et ils
doivent être réutilisables.
6.4.4 Les embouts doivent être en matériau résistant à la corrosion, comme le laiton ou l'acier inoxydable. Les
embouts en laiton et les raccords olive ne doivent pas contenir plus de 15 % de zinc.
6.4.5 Lorsque des jonctions par raccord olive sont utilisées avec des tuyauteries en cuivre, un manchon
d’insertion en laiton et une bague de séparation en laiton doivent être installées. Tous les composants doivent être
identiques, c’est-à-dire de lamême série.
6.5 Installation
6.5.1 Les tuyauteries rigides ne doivent pas être en contact direct avec les parties métalliques de la structure du
navire.
6.5.2 Les canalisations d'alimentation en GPL et leurs éléments doivent passer au moins à 30 mm des
conducteurs électriques, sauf si la canalisation d’alimentation en GPL passe dans la goulotte sans comporter de
joints ou si les conducteurs sont protégés par une gaine ou une goulotte, conformément à l’ISO 10133 et à
l’ISO 13297.
6.5.3 Les canalisations d'alimentation en GPL doivent être situées à au moins 100 mm des éléments constitutifs
du système d'échappement du moteur. Les canalisations métalliques doivent être situées au moins à 100 mm des
connexions non protégées des dispositifs ou accessoires électriques.
6.5.4 Les canalisations d'alimentation en GPL doivent être maintenus par des dispositifs de fixation ou autres,
tels qu'une goulotte ou une tuyauterie interne non métallique soutenue et ventilée, afin d'éviter toute détérioration
par friction ou par vibration. Il doit s’agir de supports espacés de 0,5 m maximum sur les tuyauteries en cuivre ou
en acier inoxydable, et de dispositifs de fixation espacés de 1 m maximum sur les canalisations d'autre nature. Les
dispositifs de fixation doivent être résistants à la corrosion, non abrasifs et conçus pour ne pas risquer d'entailler ou
d'endommager les canalisations. Ils doivent être compatibles avec le matériau de la canalisation.
6.5.5 Tous les assemblages et raccordements des tuyauteries rigides et des tuyaux flexibles doivent être prévus
de façon à éviter toute contrainte excessive sur ces raccordements.
6.5.6 Tous les passages de tuyauteries rigides et de tuyaux flexibles à travers des cloisons étanches destinées à
assurer l'étanchéité du navire au niveau de pénétration de l'eau doivent être étanches au point de pénétration,
grâce à des matériaux ou des raccords appropriés.
6.5.7 Les tuyauteries rigides et tuyaux flexibles d'alimentation doivent être protégés contre l'abrasion ou le
frottement aux points de passage à travers les parois ou les cloisons étanches.
6.5.8 Tout raccord fileté nécessaire pour assurer l'étanchéité au gaz du système doit être de type conique
conformément à l'ISO 7-1 et doit utiliser des produits d'étanchéité conformes à l'EN 751-2 ou à l'EN 751-3. Avant
l'assemblage, un produit d'étanchéité doit être appliqué sur le filetage mâle uniquement.
6.6 Robinets d’arrêt
6.6.1 Chaque installation alimentée en GPL doit être équipée d'un robinet d'arrêt principal à commande
manuelle et facilement accessible côté pression d’alimentation. Le robinet d'arrêt principal peut être le robinet de la
bouteille. Il peut être incorporé au détendeur si son action isole le contenu de la bouteille de l'entrée du détendeur
et si le fait de retirer le détendeur de la bouteille ferme le robinet de la bouteille.
6.6.2 Sur les systèmes à deux bouteilles, un inverseur automatique ou manuel (soupape sélectrice) doit être
installé en plus du robinet d'arrêt de chaque bouteille, de manière à éviter toute fuite de gaz lorsque l'une des
bouteilles est débranchée.
6.6.3 Pour chaque appareil, un robinet d'arrêt doit être installé sur la canalisation d'alimentation à basse
pression. Le robinet (ou sa commande) doit être facilement accessible et doit pouvoir être manoeuvré à proximité
de l'appareil, sans passer le bras au-dessus d'appareils à flamme nue, comme des réchauds. S'il n'y a qu'un
appareil dans l'installation et si le robinet d'arrêt principal de la bouteille est facilement accessible dans la zone
proche de l'appareil, le robinet d'arrêt sur la canalisation basse pression n'est pas nécessaire.
NOTE On estime qu’une électrovanne située dans le coffre ou le logement pour bouteilles à gaz et pouvant être
manoeuvrée à proximité de l’appareil satisfait à cette exigence.
6.6.4 Les commandes des robinets d'arrêt côté basse pression de l'installation doivent être facilement
accessibles. Des moyens d'identification des positions «ouvert» et «fermé», excluant tout risque d'erreur, doivent
être fournis.
6.6.5 Les robinets d'arrêt qui ne se trouvent pas à proximité immédiate de l'appareil qu'ils commandent doivent
comporter un marquage identifiant l'appareil concerné. Si un robinet n'est pas visible, son emplacement doit être
clairement indiqué à l'aide d'une étiquette visible et permanente.
6.6.6 Les robinets à tournant conique doivent être à ressort et ne doivent être utilisés que côté basse pression
du système.
6.6.7 Les robinets d'arrêt doivent être placés de façon à éviter toute manipulation involontaire ou accidentelle.
6.6.8 Les robinets à pointeau ne doivent pas être utilisés comme robinets d'arrêt côté basse pression de
l'installation. Des robinets-vannes (à guillotine) ne doivent pas être utilisés comme robinets d'arrêt.
...
...
8 Emplacement et installation des bouteilles de GPL
8.1 Les bouteilles de GPL, les détendeurs et les dispositifs de sécurité doivent être fixés en fonction des
mouvements inhérents au navire en service.
8.2 Les bouteilles de GPL, les détendeurs et les dispositifs de sécurité doivent être installés dans des coffres ou
des logements pour bouteilles.
8.3 Les bouteilles de GPL, les détendeurs et les dispositifs de sécurité situés sous le pont ou dans le cockpit
doivent être enfermés dans des coffres pour bouteilles qui, lorsqu'ils sont fermés, ne laissent pas les vapeurs
entrer dans la coque du navire, ne peuvent s’ouvrir que de l’extérieur de la coque du navire et sont ventilés en
partie basse par un conduit d'un diamètre intérieur d'au moins 19 mm ou de section équivalente pour les conduits
non circulaires.
8.3.1 Ce conduit doit déboucher hors bord, c’est-à-dire à l’extérieur du navire, et
 sans créer de puisards susceptibles de retenir l’eau, et
 sa sortie doit se trouver en un point situé plus bas que le fond du coffre, aussi haut que possible et au moins à
75 mm au-dessus de la ligne de flottaison lorsque le navire est à l’arrêt, en état de charge complète et prêt à
l’emploi.
8.3.2 Tous les passages de tuyaux flexibles ou de tuyauteries métalliques à travers les parois du coffre doivent
être étanches pour éviter la pénétration de vapeurs à l'intérieur du navire.
8.4 Les orifices du conduit de ventilation du coffre et du logement pour bouteilles doivent être situés à au moins
500 mm de toute ouverture de la coque vers l'intérieur du navire.
8.5 Aucun stockage d’éléments mobiles susceptible d'endommager la bouteille, le détendeur, les tuyauteries
rigides ou les tuyaux flexibles ou d’obstruer le conduit du coffre ne doit être prévu dans un coffre ou un logement
pour bouteilles.
8.6 Les bouteilles, robinets et détendeurs doivent être installés de façon à être facilement accessibles et doivent
être solidement fixés en place, de sorte que seul du gaz en phase vapeur soit évacué pendant l'utilisation.
8.7 Les dispositions de stockage des bouteilles de GPL non raccordées, pleines ou vides, doivent être les
mêmes que pour les bouteilles raccordées au système. Voir 8.2.

9 Ventilation
Une ventilation doit être prévue dans les parties habitables où sont utilisés des appareils alimentés en GPL à
flamme nue sans dispositif d'évacuation des fumées, ou qui communiquent par des passages ouverts avec des
compartiments contenant ce type d'appareils. Cette ventilation doit être conçue en tenant compte de la
consommation d'air des appareils et des occupants, et elle doit permettre le passage de l'air extérieur par des
ouvertures fixes. Les lignes directrices relatives aux dimensions des ouvertures de ventilation sont données dans
l'annexe B.

Rectificatif :
Page 6
Remplacer le texte en 6.4.4 par le texte suivant:
«6.4.4 Les embouts doivent être en matériau résistant à la corrosion, comme le laiton ou l’acier
inoxydable. Les embouts en laiton et les raccords olive, par exemple ceux qui ne contiennent pas plus de
15 % de zinc, doivent résister à la corrosion à l’eau de mer.»

14 fév. 2008
0

les points essentiels
Merci, Alien, je vais lire tout ça.
En fait, dans ma question, j'avais fait un petit raccourci et oublié de préciser que je me contenterais d'utiliser cette bouteille de 13 kg quand je serais au port pendant l'hiver; la bouteille serait alors simplement posée dans le cockpit : pas très esthétique mais je crois que c'est la seule solution. En navigation, je continuerais avec mes bouteilles de camping gaz dans leur coffre. En effet, le coffre à bouteilles camping gaz est fait d'une telle façon qu'il est quasiment impossible de le modifier. Tout cela (13 kg en hiver dans le cockpit, camping-gaz en navigation) a d'ailleurs l'air être confiorme à la norme; Qu'en pensez-vous ?

14 fév. 2008
0

dans la future nouvelle d 224
la référence aux normes est complétée par des extraits plus explicites .
www.csnpsn.equipement.gouv.fr[...]le.php3

19 fév. 2008
0

Je vais vous sembler bête ...
... dit notamment ceic :
8.3 Les bouteilles de GPL, les détendeurs et les dispositifs de sécurité situés sous le pont ou dans le cockpit
doivent être enfermés dans des coffres pour bouteilles qui, lorsqu'ils sont fermés, ne laissent pas les vapeurs
entrer dans la coque du navire, ne peuvent s’ouvrir que de l’extérieur de la coque du navire et sont ventilés en
partie basse par un conduit d'un diamètre intérieur d'au moins 19 mm ou de section équivalente pour les conduits
non circulaires.

19 fév. 2008
0

Je reprends : je vais vous sembler bête, mais ...
.... je ne comprends pas ce que disent les articles 8.2 et 8.3.
En bref, si je mets ma bouteille de 13 kg à l'air libre dans le cockpit, avec un tuyau qui part de l'arrivée actuelle (c'est à dire dans le coffre à caming-gaz, qui est étanche, mais que je laisserai ouvert pour laisser passer le tuyau), pensez-vous que je serai conforme à la norme et surtout à la sécurité ? Je précise que je n'envisage pas de naviguer comme ça, bien sûr, mais seulement de le faire au port en hiver. Personnellement, j'ai l'impression que c'est bon au point de vue sécurité, mais je n'ai peut-être pas tout compris.
Christian

0

en parlant des drains de cockpit:
si ceux-ci sortent sous l'eau, ça ne le fait pas bien sur ;-)

19 fév. 2008
0

le bon sens
semble approuver ton installation (attention à la fragilité du tuyau flexible exposé entre la tête de ta 13kg et le branchement dans le coffre, attention aussi au passage du couvercle du coffre, risque de cisaillement du tuyau?)

Il faut aussi t'assurer qu'en cas de fuite à la tête de bouteille, le gaz s'écoulerait vers l'extérieur (par les drains de cockpit) et sans aucun risque de s'écouler vers l'intérieur du bateau (par la descente).

Mais, pour le côté réglementaire, la lettre de la norme dit : "doivent être enfermés dans des coffres", ce qui semble exclure un positionnement à nu dans le cockpit.

19 fév. 2008
0

bonne remarque!
(et qui n'était pas forcément évidente... ça va mieux en le disant)

0

en principe
il est clair que la bouteille doit être fixée, et dans un coffre ou logement pour bouteille.
D'autre part, le détendeur et le tuyau doivent être protégé contre tout risque d'être endommagé... je ne connais pas ton cockpit, mais...

14 fév. 2008
0

Dans l'hypothèse ou....
....tu as un problème de place physique, peut etre en acheter une seconde,et les recharger ensuite depuis ta 13 kg.
Je crois que c'est Tili qui a expliqué la manipe sur un autre fil.En fait,c'était destiné aux bourlingeurs qui se retrouvent avec différends formats.
L'est par là le gazier? ;-)

14 fév. 2008
0

Recharger les bouteilles de camping gaz ...
... à partir d'une 13 kg. L'idée me parait bonne, mais si je peux, il est plus simple de me brancher directement sur la 13 kg en hiver. Charger à partir d'une 13 kg, cela nécessite un bricolage avec des raccords, peut-être un peu compliqué pour moi qui ne suis pas bricoleur.
Christian

19 fév. 2008
0

J'utilise .....

...des bouteilles de 6 Kg qui ont l'avantage du poids et de l'encombrement moindre et du prix plus abordable que les " camping gaz " ! Un coffre pour une 6 Kg est plus facile à faire et à caser dans un endroit " règlementaire " .
Avec deux bouteilles j'ai une bonne autonomie et couvre plus d'un mois d'utilisation en été .
Par contre je ne sais pas si dispo. dans tous les pays ...

Pour la " fiabilité " des détendeurs , j'ai monté un raccord souple entre celui-ci et le début du tuyau rigide ( cuivre ) mais sans collier de serrage ! Comme ce dernier est dehors , si le détendeur pour d'obscures raisons founi une pression trop forte , le fait de ne pas avoir de collier à cet endroit devrait créer un point faible et si qqchose doit se déconnecter j'espère que ça sera à ce niveau , donc pas à l'interieur !
enfin j'espère... c'est peut être pas règlementaire , mais bon .

Phil.

19 fév. 2008
0

c'est une méthode très efficace
pour se suicider .

Flexibles armés et sertis sur des raccords vissés me paraissent de rigueur .

Enfin bon ...

20 fév. 2008
0

le gaz est le seul danger léthal
à bord d'un bateau .
Un container, une voie d'eau, tu auras toujours le temps de tirer une fusée et lancer un appel à la VHF .
Le gaz, ça explose sans prévenir et l'effet est immédiat et total .

21 fév. 2008
0

Sécurité
Ce n'est pas très compliqué à mettre en oeuvre :

  • Première étape : installer un détecteur électronique de gaz avec un puissant buzzer. -Seconde étape : installer une électrovanne côté bouteille, qui sera pilotée à distance soit par le détecteur soit manuellement par un simple inter.

Ou l'inverse... ;-)

Ce genre d'installation est très courante à bord des bateaux US, avec l'avantage de couper le gaz à la source (la bouteille) sans se déplacer.

[color=blue]_/)[/color]

26 fév. 2009
0

Pour Phil33
Bonjour,

Je vais enfourcher mon cheval de bataille une fois de plus, car chez nous, pas de gaz à bord. Depuis que j'ai vu un bateau exploser puis brûler dans le port de Breskens il ne faut plus m'en parler.

Nous avons l'intention d'équiper La Marquise avec une cuisinière à mazout Wallas, le même carburant que le moteur.
www.atmbmarine.com[...]las.pdf

Il y a aussi Dinkinson qui fait des cuisinières remarquables, mais trop encombrantes à mon goût.
www.dickinsonmarine.com[...]es.html

19 fév. 2008
0

tu vis a l annee
si tu es au port , j avais achete une plaque electrique pour la vie au port , si tu es au mouillage ce que doute en france , ailleur le gaz est vendu au poids , meme prix de revient

20 fév. 2008
0

Pour alien ,se suicider ...

...c'est à voir , comme j'ai un frigo gaz , en cas de defectuosité du détendeur , je préfère que le tuyau se déconnecte en sortie de la bouteille , qui est dehors , plutot que me retrouver avec une flamme de 20 cm de haut dans le frigo qui lui est dedans !
Mais bien sûr chacun fait en fonction de son installation , je ne prétend pas que ce système soit la panacée des problèmes de sécurité gaz !!

Phil.

20 fév. 2008
0

Je sais ça ,...

...mais personne jusqu'à présent n'a été capable de me donner une solution alternative , il se trouve que ma femme cuisine et que pendant une bonne nav . il n'est pas rare qu'un truc sympa mijote sur le réchaud , avec je le reconnais des effluves agréables qui pourraient masquer l'odeur d'une fuite de gaz ... J'en suis conscient et ai je pense pris le max de précautions pour éviter un désagrément facheux de cet ordre , certains me trouvent pessimiste , d'autres tatillon , mais à mon age on ne se refait pas .

Mais si quelqu'un me trouve un truc pour remplacer le gaz , je prends de suite !
L'alcool pour le réchaud c'est pas mal mais j'attends avec impatience le frigo à alcool ! ou avec un compresseur qui ne consomme pas trop ( à mon goût ) d'électricité .

Phil.

21 fév. 2008
0

l'alternative
un bon vieux BD 35 .

21 fév. 2008
0

J'ai aussi .....

..un détecteur sonore propane/butane ELRO RM410
fonctionne direct en 12V et conso~~ 0.1 A
par contre j'ai pas pensé à le coupler à une électro-vanne gaz , c'est pas bête , je vais voir comment lui faire une sortie adéquate , et aller encore de la bidouille en perspective !!
merci pour l'idée
;-)
J'ai regardé les caractéristiques du compresseur BD 35 , va falloir que je tourne + au moteur ...ou que j'installe un panneau solaire et l'installation d'un groupe , ça va pas le faire pour le moment , trop de travaux en cours ...
Je voudrais naviguer aussi et j'ai pris du retard avec mon accident !
Merci quand même !

Phil.

20 fév. 2008
0

Bouteilles 6 kg
Bonjour Phil33. Qu'est ce que ces bouteilles de 6 kg ? Quelle marque ? Quelle forme ? Ca pourrait être une solution si elles rentrent dans mon coffre.
Christian

20 fév. 2008
0

On en trouve .....

...partout en France , sous différentes marques ,c'est gros à peu près comme une bouteille de 13 Kg mais 2 fois moins haut ( et deux fois moins lourd ;-))
Il faut en " acheter " deux ( plus de détendeur spécifique ), enfin c'est un contrat , on te les reprend si tu le souhaite .
J'ai " acheté " les miennes à la Coop maritime .
mais les Gdes surface qui vendent des 13 Kg en ont aussi .
J'avais avant des " camping gaz " 3 Kg ~~ mais c'était la ruine ....
Le détendeur fait également office de robinet d'arrêt général .
J'ai ce genre de bouteille depuis 10 ans

j'en stocke une , la réserve , dans un coffre , celle en service est à l'extérieur du bateau dans un logement self made ventilé .Elle est reliée au réchaud et au frigo par un tuyau cuivre avec robinets d'arret , le tout bien fixé etc etc...
La marque des miennes est " twinny " , (je ne suis pas sûr de l'orthog.)
Elles existent en propane ou butane .
J'ai un flexible entre le détendeur et le départ cuivre qui débouche à l'extérieur du bateau de sorte que toute la partie " tendre " se trouve à l'air libre !

Phil.

20 fév. 2008
0

Eaux libres..Vite fait sur le gaz..
Quand tu es au port,la 13kg là ou tu peux(coffre,cockpit..),en tenant compte du hors gel:
Si gel,2 possibilités.Propane dehors ou butane dedans.Oui,faut pas trop éxagerer,il y a plein de bouteilles dans ou près des cuisinières domestiques...Raccords gaz NF bien sur.Attention:peu de longueurs dispos.

Pour la bourlingue,tes 2 *3.7 kg te donnerons fastoche 4 mois d'autonomie,non?

Pour la recharge: çà se faisait par gravité.T'accroche la 13 à la bome,un coup de balancine si besoin et les petites ds le cpt..
L'avantage avec le gaz,c'est que tous les raccords
sont normalisés,interdisant la bidouille..

Mais il te faudrait l'avis de ceux qui ont fait et t'expliqueront tout bien...

0

butane dedans???
je ne suis pas rabique en général, mais faudrait faire attention à ce qu'on écrit dans un forum lisible par des gens moins informés:
dans les cuisines domestiques, il arrive qu'il y aie encore des bombonnes. La grosse différence, c'est que le gaz qui fuit se vide par ventilation naturelle au raz du sol par les portes, et il y a peu de chances d'accumulation.
Dans un bateau, le gaz se glisse dans les fonds et remplit lentement le bateau, jusqu'à l'étincelle salvatrice qui enverra le tout en l'air.
C'est déja assez dangereux d'avoir juste le réchaud et ses raccords dans la cabine, mais y laisser la bouteille???

20 fév. 2008
0

Bon, en bref, si je comprends bien, y a deux visions de la chose :
- la vision de bon sens : mettre la bouteille dans le cockpit en l'attachant et en veillant à ce que ni elle ni le détendeur ne soient abîmés,

  • la conformité à la norme, qui nécessiterait que j'installe un coffre fermé, avec tout ce que cela implique : autant dire, "une usine à gaz" !

Sinon, il y a la troisème voie, qui consisterait à vider la bouteille de 13 kg dans celle de 3,7 quand elle est vide. Mais où mettre la bouteille de 13 kg ? Et rebelote ! Si ce n'est qu'il s'agit d'une bouteille fermée, mais là, la norme ne semble pas bien faire la distinction entre une bouteille en fonction avec son détendeur et une bouteille fermée !

Ptêt' ben que je vais me contenter de la vision de bon sens !

Réponse à Sezjean : non, les 2 X 3,7 ne me donnent pas quatre mois d'autonomie : je ne sais pas ce qu'elle fout tout le temps devant la gazinière pendant ces croisières !

20 fév. 2008
0

bouteille gaz
Une question qui est peutêtrestupide mais à laquelle je n'ai pas encore trouver de réponse :
Peut on installer une bouteille de gaz - et particulierement les grosses- à l'horizontal?
Pourquoi cette question? Sur mon bateau j'ai un grand coffre aux normes, mais surtout grand en longueur x largeur mais pas en hauteur. donc impossible d'avoir une grosse bouteille debout.
Merci d 'éclairer ma lanterne (qui ne fonctionne pas encore au gaz)

20 fév. 2008
0

à l'horizontale
Il me semble que non, ça ne fonctionne pas bien: tant que la bouteille est plus qu'à moitié pleine, le gaz arrive sous forme liquide au détendeur, et je crois bien que ça crée des soucis...

0

réservoir de voiture
effectivement, comme dit hubert, pas bon de coucher une bouteille standard (même à moitié vide, question de gîte et de mouvements: le risque d'avoir du liquide au détendeur est trop élevé.
Une alternative possible est une bouteille de voiture LPG. Le détendeur est au dessus en position couchée. Reste la question du remplissage à arranger, mais ça te délivre une fois pour toute de tout problème de compatibilité.

20 fév. 2008
0

reponse a Hubert
Je ne comprend pas cette reponse: en effet quand la bouteille est debout, le detendeur est EN HAUT , et le gaz liquide EN BAS . Donc idem que quand la bouteille est couchée et à moins de la moitié en remplissage . Logique ou pas ?

20 fév. 2008
0

oui, OK si bouteille plus qu'à moitié vide
comme je le disais...

20 fév. 2008
0

j'avais compris
qu'il s'agissait d'une installation à utiliser au port.

0

nonnon!
un bateau, ça bouge par essence (alles, disons par propane)

0

et... ?
enfin, je sais pas vos ports, mais chez nous, ma cafetière est toujours entre ses crochets quand ça chauffe
:acheval:

25 fév. 2009
0

Bidons
Tiens "eaux libres": n'est ce pas lui qui défrayait la chronique pour sa science de l'accueil des équipier(e)s (eres):

eaux-vives.over-blog.com[...]/

Maintenant il aménage son canote en bidon (gaz de) ville...

26 fév. 2009
0

Les bouteilles 13kg
Je crois que le problème est celui du détendeur qui ne résiste pas à l'air marin.

Ce n'est sas doute pas le cas des bouteilles "cube" qui ont sans doute le meilleur rapport autonomie/poids. Sur les RM 10,50, je crois me souvenir que le local à gaz est prévu pour ce genre de bouteilles.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (8)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021