Contact électrique sur l'alu

Bonjour,
Sans revenir sur le problème de l’isolement électrique des coques alu, qui à été longuement débatu, il y a plusieurs raisons de vouloir créer un contact électrique sur une coque alu.
-Tresse de liaison mat-gréement /coque en cas de foudre
-Liaison testeur de fuite/coque
-Liaison ‘terre-bateau’ derrière un transformateur d’isolement.
Le problème est que aluminium s’oxyde en créant de l’alumine, qui est isolant électrique. Le contact créé est donc rapidement défectueux.
De plus si on connecte un câble ou une tresse cuivre, n’y a il pas risque de créer un couple élétrolytique.
Merci de m’indiquer quelles sont les règles de l’art en ce domaine ?

Michel

L'équipage
21 nov. 2007
21 nov. 2007
0

OK pour les 2 1ers points ...
... mais pour ce qui concerne la "terre-bateau" derrière un transfo d'isolement, pour moi elle n'était pas reliée à la coque !
La terre-bateau du transfo d'isolement est crée à partir d'un piquage au milieu du bobinage du secondaire : cette sortie peut donc jouer le rôle de terre coté bateau, et doit être reliée à tout ce qui est terre sur la partie 220 du bord ... sans passer par la coque ...
Me trompe-je ?

21 nov. 2007
0

Le fait de faire
des liaisons alu cuivre ne me parait pas une bonne idée, il existe des cables alu et pour le contact coque mat la liaison mécanique me parait suffisante.
il me parait logique sur un bateau alu d'éviter tous suréquipement électrique, mais ceux-ci reste que mon avis

21 nov. 2007
0

qqes réponses
tresse= comme déjà dit soit prendre du câble alu, mais ce qui est intéressant c'est la liaison gréement/quille pour diriger la foudre vers la mer: donc dans l'absolue pas besoin d'utiliser la coque comme continuité: ta tresse (isolée dans ce cas) par d'un cadène et rejoint un boulons de quille

liaison testeur: pas de danger, l'isolement d'un testeur est tellement grand qu'il ne peut y avoir de fuite par là , normalement :-(

liaison terre/bateau: c'est sans objet comme dit par les autres , sinon interêt du transfo d'isolement

mon point de vue sur unle "suréquipement" , c'est comme partout plus il y en a plus on risque d'être emm***dé,

c'est la qualité et le soin de l'installation qui est importante , amha

bon montage

21 nov. 2007
0

petite question Goudspide
à ma connaissance la quille sur un bateau alu est bien lié à la coque :reflechi: en tous cas sur le mien c'est comme ça, ainsi que sur tous ceux que j'ai vu jusqu'ici.
Je ne comprend pas bien ton histoire d'isolement qui rejoint une cadène à la quille !!!

21 nov. 2007
0

ok Goud
je ne savais pas que se type d'assemblage coque quille avait été réalisé ;-)

21 nov. 2007
0

détails
ce que je veux dire, c'est que dans le cas ou on peut être rebuté par utiliser la coque comme conducteur, dans le cas de la liaison gréement/quille

on peut mettre une liaison direct entre la cadène de haubans et un boulon de quille

en théorie , en tout cas sur mon challenger alu, la quille (en fonte ??) était isolé de la coque par un joint et des rondelles isolante sur les boulons de quille et donc une liaison par câble isolé de forte section (me souviens plus combien de mm²)

ce qui a valu à ce challenger en aluminium construit en 1968 ( ça s'invente pas;-) ) d'arriver jusque moi sans une seule trace d'électrolyse , où que ce soit,

ma petit expérience ;-)

d'ailleurs le proprio actuel est un h&o qui passe de temps en temps , il pourrait venir le confirmer

et aussi un autre proprio qui vient plus souvent (t'es là le barbu ???) :-)

21 nov. 2007
0

même
mais je n'ai pas retrouvé mais photo :-( avant la vente du bateau

il y a avait une couche isolante entre tous les éléments alu inox, winch cadène etc ,

il avait été fabriqué dans de belles règles de l'art... pas un ufo , :jelaferme:

21 nov. 2007
0

surtout pas de connexion...
...cuivre aluminium.

Et si un besoin impérieux de raccorder un fil de cuivre (tresse de masse ou autre) se présente, il faudra passer par une soudure à l'étain sur une cosse elle-même étamée qui viendra se fixer sur l'alu.

Pour éviter toute corosion (alumine) il existe des graisses de contact spécial alu.

Pour la laison terre bateau ???
Le transfo d'isolement étant ... d'isolement, il est peut-être préférable de rester isolé de la terre.
Mais il est peut-être question ici de la "masse" du bateau ?

21 nov. 2007
0

terre, masse...
cette distinction, sans doute capitale, m'oblige à avouer mon peu de conaissance en électricité. :-(
Je parle du fil vert et jaune! ;-)

Mais pour la sécurité des personnes, quand on utilise le 220AC à bord, il me semble que toutes les parties métalliques (Y compris la coque) devraient être reliées à la terre venant du transformateur, par l’intermédiaire d’un disjoncteur différentiel.
Quel est le problème de ce câblage, puisque la terre est découplée de la ‘terre quai’, donc pas de courants de fuite venant de l’extérieur.

Je suis d’autant plus dubitatif que sur les docs d'un fabricant de transfo d'isolement, ce branchement est décrit, schéma à l’appui.

21 nov. 200716 juin 2020
0

Il est certain que
des cosses bimétal c'est l'idéal, mais si c'est courant en industrie ça l'est moins en plaisance.

Solution : une cosse cuivre étamée, boulonnée sur l'alu poncé avec une goutte de Mastinox, ça ne bouge pas !

Transfo d'isolement : l'avantage de ce dernier est justement d'avoir une "vraie" terre, en l'occurrence la coque. Avec la possibilité de terre flottante ou reliée au neutre.

Bateau à l'eau, la terre du ponton n'est pas reliée à celle du bateau, tandis que bateau au sec on relie les terres pour d'évidentes raisons de sécurité.

[color=blue]_/)[/color]

22 nov. 2007
0

question d'un inculte
quels sont à bord les appareils nécessitant une prise de terre, mis à part le chargeur de quai (et encore !!), je ne vois pas trop, vu que les outils et autres sont avec double l'isolation adéquat (donc sans terre)
avec machine à laver ou autres ,alors ce sont des unités hors de la moyenne des matelots de heo,

22 nov. 2007
0

Terre, terre
Chauffe eau, certains petits chauffage (bain d'huile) nécessitent une terre.

De plus, il existe des chargeurs "double isolement" donc sans terre.

Leon.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (183)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021