Construire écolo...

Quel est le matériau le plus respectueux de l'environnement pour construire un voilier, de sa mise en chantier jusqu'à la fin de sa vie, son "recyclage" (compte tenu des processus de production de chaque matière première possible. On pollue pour extraire de l'alu ou de l'acier, pour produire du ciment, du polyester ou des résines époxy, on peut déforester pour des bois tropicaux...). Quelles solutions pour un bateau gentil ?

L'équipage
24 fév. 2003
04 mar. 2003
0

le bois
Il faut revenir à quelques années en arrière et n'utiliser que des matériaux renouvelables naturellement et bio-dégradables (si possible pas trop rapidement quand même !)
Le bois, le lin, le coton, les colles naturelles (sabot de boeuf bouilli ?) Pour les peintures je ne sais pas ! Ca n'a jamais été trèe bio une peinture marine et les peintures à l'eau ne conviennent peut-être pas. Restera le problème de l'antifouling. Il faut que la recherche creuse encore un peu pour trouver des produits efficaces et bios. Pour l'énergie il faut réfléchir. Si vous voulez de l'électrique il faut des fils conducteurs, donc en métal, c'est pas écolo. mais un peu ? Pour la source d'énergie dans ce cas il y a le vent (éolienne) le soleil (panneaux (mais la construction pollue beaucoup)) et les thermocouples.

mais si on fait comme il y a cent ans on a juste besoin d'instruments sans énergie et d'huile combustible (Colza ?)

Bon, c'est tout ce que j'ai pour l'instant. mais ça n'est pas dans la poche si tu ne veux pas reculer de 100 ans !

04 mar. 2003
0

il est possible de faire un bateau bio

en utilisant le bois naturel de récup pour ne pas favoriser la déforestation

les planches seront chevillées bois pour ne pas utiliser de métal pollueur

les peintures seront faites uniquement à base de chaux et l'antifooling sera strictement proscrit pour ne pas détruire le biotope marin

les mats seront également en bois et tous le gréement dormant ou courant en lin ou en fibre végétale tressés à la main

les feux de position et les lampes intérieures pourront avantageusement etre constitués de vers luisants et de lucioles qui seront relachés dans la nature avant épuisement pour reproduction

la nav sera faite naturellemnt sachant que le soleil est là le jour et la lune la nuit, que le soleil se "lève" à l'est et se "couche" à l'ouest et qu'une bande de sable avec déferlante ( qui s'appelle une plage en langage technique) est un signe assez remarquable de la proche présence de la terre

le mouillage constitué d'un rocher suspendu à une corde en chanvre sera posé en plongée pour ne pas écraser les animaux et la flore du fond

les voiles en raphia tréssé ou en papyrus seront très largement utilisées

tout l'accastillage sera fait en bois mort de flottaison et les engins flottants en KAPOK

la colle naturelle à base de poisson pourra exceptionnelemnt et par dérogation etre utilisée dans certains assemblages sous réserve de n'utiliser que des poissons malades en fin de vie

la propulsion mécanique sera confiée à une solide paire d'avirons

la nourriture de l'équipage sera uniquement constituée d'air et d'eau de mer afin de ne pas détruire les vegétaux ou les animaux

un autre avantage de ce système de nourriture est l'absence de rejet qui rend inutile les WC pollueurs et la vaisselle synthétique ainsi que les détergents de lavage

l'équipage sera vetu uniquement de sa pilosité qui pourra etre réduite par épilation en cas de navigation dans des contrées chaudes
(compte tenu du risque d'un accroissement de l'équipage pouvent etre provoqué par une telle tenue en cas d'équipage mixte, il est conseillé d'avoir tous les membres du même sexe)

à la fin de la vie de l'équipage, le bateau sera utilisé comme cercueil ce qui règlera deux problèmes à la fois

voue noterez qu'un tel bateau ne provoque pratiquement pas de rejets susceptibles d'interférer sur l'environnement, les matériaux naturels utilisés étant en outre des matériaux morts déjà condamnés

sur cette petite plaisanterie amicale

bye

07 mar. 2003
0

bateau et developpement durable
oui la plaisanterie precedente rends bien comptes du pb,
il n'y a pas de bateau qui ne polue pas.
sans homme pas de polution, mais avec les hommes de la polution, car l'homme voit la polution, je veux dire que c'est l'homme qui dit que l'homme polue.
les bactérie produisant l'oxygene au court de la formation de la terre en sont venue a rejeter tellement d'oxygne dans l'atmosphere qu'elle en sont mortes ou limitées, l'oxygene tue les bactéries.
un bon batea

07 mar. 2003
0

bateau et developpement durable
oui la plaisanterie precedente rends bien comptes du pb,
il n'y a pas de bateau qui ne polue pas.
sans homme pas de polution, mais avec les hommes de la polution, car l'homme voit la polution, je veux dire que c'est l'homme qui dit que l'homme polue.
les bactérie produisant l'oxygene au court de la formation de la terre en sont venue a rejeter tellement d'oxygne dans l'atmosphere qu'elle en sont mortes ou limitées, l'oxygene tue les bactéries.
un bon batea

07 mar. 2003
0

bateau et developpement durable
oui la plaisanterie precedente rends bien comptes du pb,
il n'y a pas de bateau qui ne polue pas.
sans homme pas de polution, mais avec les hommes de la polution, car l'homme voit la polution, je veux dire que c'est l'homme qui dit que l'homme polue.
les bactérie produisant l'oxygene au court de la formation de la terre en sont venue a rejeter tellement d'oxygne dans l'atmosphere qu'elle en sont mortes ou limitées, l'oxygene tue les bactéries.
un bon batea

07 mar. 2003
0

bateau et developpement durable
donc un bateau qui polue peu est un bateau qui vit vieux: car s'il vit vieux il ne polue pas par la construction d'un bateau neuf c'est ça qui polue.
l'homme n'est pas exclue de la terre, meme jesus a dis qu'il faut que l'homme asservisse la terre a son desir, il a raison.
seulement, mettons nous dans le sens des matières, de l'histoire, des objets et du bon sens.
marc

07 mar. 2003
0

de la cellulose!
Il me semble qu'un navigateur célébre, avait envisagé la construction d'une coque en papier! Vagabond des mers du Sud, Moitessier non?

Super écolo. Remarque le fer c'est écolo aussi, le noyau terrestre c'est un boule de fer en fusion. D'ailleurs le Bernard c'est ce qu'il a fait: un bateau en tole.

Le moins écolo , ça doit être l'aluminium en premier, on obtient l'aluminium par electrolyse d'un jus à base de bauxite, enfin de mon temps. Ensuite tous les composites bois a base colle excessivement pétrolifères. Remarque la fibre de verre à la résine, c'est pas mal non plus Note c'est pas de la résine de pin, celle là c'est pour les bonbons de notre enfance.

Putain, j'ai un bateau alu et travaille dans les pétroles. Honte à moi.

Donc, il reste le bois classique: celui des galères, et j'ai passé quelques temps à calfater refaire des joints etc. C'était bien ça, la galère.

Mais une galère avec des rames c'est encore plus écolo.
Quand on aime la voile, on peut juste avoir une attitude écolo. Au plus!
En trouvant tout un tas de raisonnements, de justifications rationneles à notre passion.
Qui je pense sincérement est une des moins écolo qui soit.
Je peux développer, si tu veux.

Bon courage, il faut parfois assumer ses contradictions et vivre avec. En polluant le moins qu'on peut. Juste pour dormir tranquille.

Bon vent, mais fais gaffe et relis Smeeton, et Moitessier pour évaluer le bois classique.

Au fait, la passion, ça s'explique pas, ça s'excuse. Parfois.

08 mar. 2003
0

bonne question!
Je me la suis souvent posée. Le bois vient de suite à l'esprit. Il a des atouts mais encore faut-il qu'il ne vienne pas de forêts tropicales mal exploitées. Autre problème : il n'est pas vraiment recyclable une fois enduit, peint, imbibé...

A mon avis le bilan environnemental de l'acier doit être parmi les meilleurs : recyclable quasi à l'infini et durable. L'alu est très energivore pour sa fabrication (mais il y a eu de gros progrès).

Le polyester parait la plus mauvaise solution, et en + ça fait des épaves affreuses.

Il y a sûrement des à côtés très importants comme l'efficacité à la voile et au moteur, l'efficacité énergétique des équipements...

En bref je serais super-intéressé par un bilan environnemental approfondi des diverses solutions possibles.

12 mar. 2003
0

Echange Concorde bon état contre Cotre 10 mètres état neuf
Sans juger, préjuger ou post-juger de l'énergie, des matières premiéres necessaires à la construction de mon bateau et des éventuels problèmes de recyclages liés à sa destruction probable, je m'auto-satisfais pour l'instant de ne pas traverser l'atlantique en concorde, de ne pas aller skier en 4x4 diesel 6 cylindres, et d'aller bricoler mon canote sur le port tous les soirs ... à vélo, et je me sens farouchement à l'aise par rapport à l'écologie de mon biotope jusque et y compris lorsque j'expulse un étron dans le jusant de 4 noeuds de l'estuaire ou stationne mon esquif... on a la bonne conscience qu'on peut, la mienne est sereine

16 mar. 2003
0

durable
un bateau qui polue peu est un bateau qui vit vieux,cela je pense est vrai sans faire de bilan de tout les paramètres.
donc il faut faire du durable et reflechir enormement à ce qu'il plaise longtemps.
dd

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (52)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021