Construire 2 fois...

Nous avons, pour le début de l'an prochain, en projet, le début d'une construction amateur en CP époxy. L'architecte est choisi, mais la taille du bateau reste un problème... Pour l'instant, nous sommes un couple sans enfants, qui ne va pas avoir dans l'immédiat la possibilité de partir très loin pour et très longtemps. Mais nous aurons bientôt des enfants, et l'envie de partir loin et longtemps est là. Nous hésitons entre un plan de 13m, et plus petit, 8 ou 10m.
Il nous semble en effet que pour l'immédiat, un "petit" bateau pourrait nous suffire. Avantages : se faire la main à moindre frais, temps de construction réduit,... Toutes les facilités imaginables liés à la taille réduite du projet.
Inconvénients : il faudra immanquablement reconstruire dans quelques années.
Les inconvénients du 13m, pour nous : financiers, dans l'immédiat, temps de construction...
Quelqu'un a-t-il une expérience dont il souhaterait faire part ?
Quelqu'un a-t-il eu le courage, ou la folie, et le temps de construire 2 fois ?

L'équipage
20 juin 2001
20 juin 2001
0

jamais deux sans trois..
c'est vrai pour le couple ou pour les construction!

bien sur qu'on peu construire deux fois, j'en connais (pas moi, mais j'ai hésité)

un 12-13m c'est idéal pour une petite famille, mais c'est un gros chantier, difficile a mener à bien justement en famille! alors mieux vaut le commencer en couple avant que les ennuis n'arrivent (ceux qu'on adore mais qui empèchent de dormir)

sinon pourquoi ne pas acheter pour se faire la main un bateau d'occase de 9-10m facile a revendre? (c'est un budget similaire a une coque de 13m en amateur, de 100 à 200kf environ)

je ne taide pas beaucoup, avec deux conseils opposés!!

20 juin 2001
0

mais on veut construire nous-même...
Nous avons bien sûr envisgé l'occase, mais nous voulons absolument construire la (ou les) bébêtes nous-même.
J'estime que la phase construction fait partie de l'aventure...

20 juin 2001
0

iIlusoire

Construire 2 fois ne se prévoit pas. C'est une conséquence.

Quand tu auras fini la première construction, tu n'aura plus la tête à une suivante : mais tu ne demandera qu'a en profiter.

Un conseil : prévoit d'en construire un pour ton projet. Et après tu avisera le moment venu

20 juin 2001
0

le temps et l'énergie
d'accord avec marc: prévoir de construire deux fois, ça ne tiendra pas aprés le premier chantier

ceux que je connais qui ont construit deux fois, c'est aprés 10 ou 15 ans, et aprés mure réflexion sur le second projet

mon conseil: achéte une petite occase ou loue pour naviguer un peu pendant la construction du grand projet. Car l' énergie et le temps sont limités.

20 juin 2001
0

Construire c'est long
Entièrement d'accord avec Michel, il faut profiter de votre liberté de couple sans enfants pour attaquer le gros œuvre de la construction.
Etre 2 pour faire la coque n'est vraiment pas un luxe. Pour les manipulations, le partage des taches et aussi pour organiser son temps de travail comme on veut.
Il faut en profiter pour "faire des heures" et avancer le plus possible les travaux de collage et les strats pendant les mois de bonne température qui passent très vite.
Quand bébé arrive, il impose rapidement d'autres rythmes et d'autres nécessités pas forcément compatibles avec la vie de chantier.
On bénéficie d'un répis tant qu'il ne marche pas, après c'est la division de l'équipe (à moins de pouvoir le faire garder le week-end). Et donc, la construction ralentit.
Quand le gros boulot est abattu, que la coque est pontée, on commence à prendre les choses plus calmement et à être plus disponible.
Nous avons commencé à 2 une construction en bois moulé de 10,50 m.
Mathilde, le premier mousse, est arrivé au moment du pontage, et Loïc l'a rejoint 1 an avant la mise à l'eau. À part quelques petites mains curieuses trempées dans le pot de résine, et quelques chutes sans gravité parmis les machines à bois et autres boîtes à oultils, la cohabitation enfant - bateau s'est bien passé.
Mais l'attention nécessaire à leur surveillance grandissant proportionnellement à leur agilité, ils se font beaucoup plus râre aujourd'hui sur le bateau, la maman aussi par la même occasion.
Nous attendons la fin des travaux pour nous retrouver et profiter ensemble de notre yôôôt !

Si vous pouvez prendre le temps de naviguer un peu, un petit bateau d'occasion (7-8 m) serait l'idéal pour vous faire la main sans vous ruiner.

Quant à la taille du bateau, elle dépend biensur de votre programme et de votre porte monnaie.
Néanmoins, je situe personnellement la taille idéale, pour un couple avec enfant, entre 11 et 12 mètres.
Le mètre supplémentaire coute très cher en matériel et en entretien, et les manœuvres peuvent devenir beaucoup plus dures en équipage réduit.

Concentrez-vous en tous cas sur une seul construction, le travail est énorme.
Mais la satisfaction est à la mesure.

Amitié et bonne construction !

29 juin 2001
0

Construire 1 fois plutôt que pas du tout...
Un conseil, prend plus de temps à construire 1 seul fois en ménageant ta douce et enfants.

Prends du temps pour partir en vacances avec ta femme et tes enfants.
Prends du temps pour la construction.

Vous n'en serez que plus heureux quand vous partirez

29 juin 2001
0

Notre décision est prise.
Merci à tous pour vos avis.
Notre décision est prise.
Nous ne construirons qu'une fois.
Le bébé aura 13 mètres.
Et nous prendrons le temps qu'il faudra.
Autant pour nous, que pour les finances, que pour les enfants, que pour le temps de vivre...

29 juin 2001
0

Nous oublies pas !!!
Tu n'oublieras pas de nous tenir au courant pour autant sur l'avancement du projet....

Bonne continuation

14 juil. 2001
0

et pourquoi pas partir d'une coque pontée ?
lorsque tu as écrit ton premier message, il y avait en France 2 coques de Trismus à vendre.
Construites par un (ou 2) chantier Belge , jamais navigué, jamais terminée.les 2 coques étaient pontées, moteur, dérives posées, plans fournis pour terminer le projet
1/coque TRISMUS 32 construite en 1995, moteur Volvo 18cv à vendre 50.000F dans les Ardennes je crois
2/coque Trismus 37 construit en 1982, lest, dérives, moteur Volvo 50cv, visible en Seine Saint Denis dans un hangar de chantier associatif amateur (4 ou 5 bateaux en finitions)
Le dernier proprio a commencé à lui construire un début de jupe arriere ce qui entraine la pose de 2 safrans Prix demandé 160.000 Fr

Relis Van God (Pour l'aventure) ... je pense pouvoir retrouver les références sur mon Disque Dur si tu es intéressé

Cour ma part j'ai du abandonner ce projet suite à une proposition que je ne pouvais refuser ... et qui me permettrai de concrétiser mon rêve sur un voilier neuf de 45 à 50 pieds ... pendant les 6 prochaines années

y a ka voir mon sourire :

MMM88&&&,
,MMM8&&&. `'MMM88&&&,
MMMMM88&&&& 'MMM88&&&,
MMMMM88&&&&&& 'MMM88&&&,
MMMMM88&&&&&& 'MMM88&&&
MMMMM88&&&&&& 'MMM88&&&
MMMMM88&&&& MMM88&&&
'MMM8&&&' MMMM888&&&& 'MM88&&&
MMMM88&&&&& MM88&&&
MMMM88&&&&& MM88&&&
,MMM8&&&. MM88&&&
MMMMM88&&&& ,MM88&&&
MMMMM88&&&&&& MMM88&&&'
MMMMM88&&&&&& MMM88&&&'
MMMMM88&&&&&& MMM88&&&'
MMMMM88&&&& MMM88&&&'
'MMM8&&&' MMM88&&&'
MMM88&&&'

22 oct. 2001
0

pour te faire la main...
salut,
pour te faire la main... construit d'abord une annexe aviron-voile.
1/c'est pas cher.
2/tu as une annexe pour le 13m.
3/tes gosses ont un dériveur pour jouer aux escales.

bon chantier
Michel P.

08 mai 2003
0

bien d'accord
Hello,

Absolument d'accord avec Michel,
Tu aquiert la base d'un bon outillage
C'est la meillieur expériance possible pour enchaîner sur le gros chantier
Laurent

09 mai 2003
0

Oui, mais...
Un autre son (de cloche?)

Il paraît toujours plus rationnel de ne construire qu'une fois. Mais il ya des inconvénients, ce me semble.
Quand on aime construire, on construit pour occuper ses loisirs, en y trouvant un dérivatif.
Il est plus facile de réussir une première const. à sa mesure qu'un premier projet un peu gargantuesque.
Très souvent, le reste de la famille fait plus ou moins défection au bout de qqes années de nave pour des raisons très diverses.
Certaines épouses ont leurs propres priorités, les garçons en grandissant préfèrent souvent rejoindre leur bande et tourner autour des filles.
On se retrouve alors capitaine abandonné, car le grand treize-mètres est trop lourd à manoeuvrer.
Pour rester quand même libre de sortir, la petite annexe peut être courte ou dangereuse.
On a alors fermement besoin d'un bateau maniable sur quoi compter, qu'on pourra hisser facilement sur la remorque, barrer seul et garder dans un coin du jardin sans provoquer de scène de ménage.
Après un tour du monde, on revend parfois son bateau, entre autres pour des raisons financières.
On est alors bien content de pouvoir ressortir sur sa coque de noix.
Construire d'emblée un 13M a un sens si on a déjà une bonne expérience de la voile, càd de la const. et de la nave.
Sinon, ça ne paraît pas raisonnable et les échecs sont nombreux (abandons en cours de construction, accidents en voyage).

A chacun de voir pour soi-même.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (181)

novembre 2021