construction sandwich pont

Bonjour à tous
maintenant que j'ai vendu mon bateau "moderne", je vais rechercher un bateau "vintage"
les bateaux modernes ont beaucoup de défaut, mais quelques avantages. Entre autres, le pont du mien est construit en infusion (ou en injection je ne sais plus) monolithique. Pas de souci à craindre avec d'éventuels délaminages en cas d'entrées d'eau etc.....
en général, les bateaux des années 70 ont des ponts en sandwich balsa qui peuvent être un cauchemar si de l'eau est entrée dedans
autant je me sens capable d'évaluer la structure (varangues, liaisons pont coque etc.....), autant je me sens démuni quand il s'agit d'évaluer l'état du sandwich du pont....

avec une question subsidiaire : existe t il des bateaux de ces années là où ce risque est nul ou faible car le pont ne serait pas en balsa, mais en autre chose......

y a t il des méthodes, évidemment non destructives puisqu'il va s'agir de tester ça avant l'achat....
merci d'avance à tous pour vos retours d'expérience

Hervé/ SY Itrema

L'équipage
08 août 2020
08 août 2020
0

Les ponts en injection ou infusions des bateaux récents ont toujours une âme et sont en sandwich. Souvent balsa parfois mousse pvc.

L’injection est la pire solution pour le ratio poids/solidité... mais c’est pas cher car ça fait propre sans mettre trop de main d’œuvre.
L’infusion ne permet pas d’avoir le même rendu.

Les vieux bateaux, si c’est monté convenablement, l’accastillage ne crée pas d’entrée d’eau...
Si c’est bricolé par Mr qui a deux main gauche... alors oui il peut 6 avoir des problemes... comme tout.


08 août 2020
2

les ponts en sandwich mousse pu dans le temps font la même chose


08 août 2020
0

oui tout ça est vrai, mais sur un bateau de 50 ans il y a quand même plus de risque que à un moment ou un autre un accastillage ait été mal monté, ou tout simplement que la fatigue ait provoqué de petites entrées d'eau; par exemple au niveau des chandeliers ou des cadènes, des passe coque etc.....d'où ma question sur la façon de détecter des désordres éventuels. J'ai connu ça sur mon premier bateau (un centurion 32), aucune envie d'y replonger


08 août 2020
0

un pont délaminé plie sous les pas (parait spongieux) ou crisse


oualai:oui, mais lorsqu'il commence à se délaminer il est trop tard......·le 08 août 19:16
bil56:trop tard pour quoi ?...il y a pas mal de bateaux anciens qui ont des ponts souples ... ·le 08 août 19:30
oualai:justement, je n'ai aucune envie d'avoir un bateau avec un pont souple....et ça ne répond pas vraiment à la question à l'origine de ce post, à savoir comment on fait pour juger de l'état d'un pont en sandwich sur un vieux bateau...·le 08 août 19:51
08 août 2020
0

Tu marches dessus et tu observes si ça s'affaisse ou fait du bruit.
Tu peux aussi tapoter avec une clé ou une pièce de 2 euros et surveiller les changements de sonorité.


08 août 2020
0

J'ai vu les experts tapoter une coque avec un maillet.
Tu peux en faire autant .
Déjà, connaître le materiau de l'âme.


09 août 2020
1

Bonjour
Pour le pont il faut utiliser un humidimètre (le même qui sert à détecter l'osmose) si présence d'humidité c'est qu'il y a eu une infiltration.
Le balsa est le meilleur matériau pour l'âme d'un sandwich, le seul qui était classé A1 par le lloyd register et qui a des propriétés bien au dessus des autres matériaux en terme de résistance à l'écrasement et la liaison à la résine.
Malheureusement les chantiers, pour des raisons de cout ne traitent pas ce matériaux comme ils devraient le faire ; le montage de l'accastillage n'est jamais fait dans un canon mais dans un perçage directement dans le pont, si l'étanchéité entre l'accastillage failli c'est une infiltration dans le balsa.
En cas d'infiltration il peut y avoir 2 conséquences:
1) les carrés de balsa sont assez jointifs et séparés par une infiltration de résine : l'entrée d'eau est limité à 1 carré
2) la zone est courbe ou les carrés sont séparés et sans résine (souvent entre 2 plaques) : l'eau se propage au fil du temps sur une zone plus ou moins grande
Je raconte tout ça par expérience mon bateau étant entièrement en sandwich basa, coque et pont.


Ca d'Oro:Le balsa résiste très mal au cisaillement .... Le meilleur matériau de sandwich, c'est le nomex.... Bon d'accord, il faut que la strate soit en époxy ... ;-)·le 09 août 16:48
09 août 2020
0

si c'est seulement délaminé sans entrée d'eau on peut en perçant d'un coté et en aspirant de l'autre faire rentrer de la résine à saturation
puis lester par dessus pour bien faire pénétrer ,puis reboucher les trous au top coat
.normalement les pont wauquiez étaient en sandwich balsa avec un système de cloisonnement qui stoppe les infiltration ,et avec des massifs pour la pose d'accastillage ,je suis étonné qu'un centurion 32 ai eu des problèmes dans ce sens .
alain


oualai:sur mon centurion c'était un peu différent : il avait un pont teck, qui avait été réparé à l'arrache, avec des vis traversant tout le sandwich, et une étanchéité approximative. certaines vis touchaient même le contremoule, et on a mis longtemps à comprendre pourquoi de temps en temps, à la gîte, on se prenait un paquet d'eau qui débordait de la rigole du contremoule !·le 09 août 12:27
09 août 2020
0

Merci pour toutes ces réponses
Evidemment la question suivante, c'est comment faire pour savoir si tel ou tel chantier, à l'époque, soignait suffisamment la construction du sandwich pour limiter les risques.
Il me semble par exemple que le délaminage du pont est une maladie classique des arpège, mais quid d'un chance 37 ou d'un contessa 32 ? (lesquels sont deux bateaux qui me plaisent et pourraient bien remplacer mon bateau actuel, désormais sous compromis.....


09 août 2020
0

ça étonne Alain moi non car quand j ai vue comment était fait le safran d un 32 et bien la qualité wauquiez était bien loin d être la (une catastrophe) .


oualai:tu peux nous en dire un peu plus ?·le 09 août 12:51
09 août 2020
-1

david merlot pourrait t'en dire un peu plus sur la construction des Wauquiez de cette époque.


oualai:oui, je l'ai rencontré quand j'avais le centurion, c'était il y a longtemps, j'ai essayé de le recontacter mais sans succès. Il a peut-être changé de mail....·le 09 août 13:46
Jidewe:il poste de temps en temps dans les annonces : www.hisse-et-oh.com[...]reckman ·le 10 août 10:45
Jidewe:tiens aller une choppe!! mon premier "-1" ça se fête ;)d'accord avec ce que dit alain, j'ai reçu avec mon Gladiateur un dossier sous format USB de David Merlot, de toutes les étapes de fabrication, et il me semble que chez wauquiez ils faisaient une sorte de cloisonnement avec chanfrein dans les tanches de balza, pour avoir été sur mon bateau en plein hiver, aucune humidité à bord ni en touchant le gelcoat du vaigrage. ·le 12 août 10:13
09 août 2020
1

que vous dire , que le safrans des centurion 32 ou les mèches sont pas collé proprement dit mes tenue par de la mousse et que vous connaissez la suite , ou que les cadènes de pont qui ce casse etc etc .......


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021