construction en papier maché

Quelqu'un a t'il déjà entendu parlé de voilier en papier?
Je pense construire une sorte de sandwich mousse recouvert de papier journal collé en forte épaisseur puis recouvert à la fin d'epoxy pour totale étanchéité.

L'équipage
14 nov. 2011
14 nov. 2011
0

c'était pas une idée au père Moit ?
si tu veux de solide : carton !

14 nov. 201116 juin 2020
0

Si si, c'est bien. Quand tu navigues t'as pas pied :litjournal:

14 nov. 2011
0

Mettre de l'epoxy a prix d'or, sur du papier de récup!!!!!!!!

14 nov. 2011
0

tu vois autre chose pour l'étanchéité?

14 nov. 2011
0

C'était une idée de Bernard Moitessier, des couches de papier journal imbibées de goudron, entre deux toiles de jute.
Il en parle dans son bouquin "Cap Horn à la voile".

14 nov. 2011
0

Non, c'est à la fin du Vagabond des mes du sud qu'il envisage de faire un bateau en papier, après son naufrage.

15 nov. 2011
0

Merci Carthage, je n'ai pas le bouquin sous la main.

Et c'est après son retour en France sur le cargo où il voit l'entretien de l'acier [i]"Un chimpanzé bien dressé"[/i] qu'il rencontre Fricaud et fait construire Joshua.

15 nov. 2011
0

Je ne connais pas le Vagabond ; mais il en parle effectivement dans son bouquin sur le Cap Horn ("une couche de papier, une couche de brai, une couche de papier, une couche de brai,[...]. Après vingt-cinq à trente couches de papier journal, j'obtiendrai un bordé assez robuste, et terminerai alors par une dernière couche en sac de jute, cousue et barbouillée de brai, exactement comme on habille un kayak. [...] la première couche intérieure sera elle aussi en sac de jute, ainsi les journaux ne pourront se sauver ni d'un côté ni de l'autre, on ne sait jamais").
Il ne l'a pas fait parce qu'il a trouvé un embarquement sur un cargo vers l'Europe, l'avant-veille du jour prévu pour le démarrage du chantier.

14 nov. 2011
14 nov. 2011
0

Oui, strat + gelcoat. :jelaferme:

14 nov. 2011
0

en fait, à condition d'utiliser de la résine epoxy comme colle pour le papier journal, il n'y a aucune raison que cela ne marche pas; les très sérieux joints-congés utilisent bien des fibres de bois comme renfort... évidemment l'aspect économique y perd un peu... par contre, c'est sûrement moins désagréable à travailler que du tissu de verre...

14 nov. 2011
0

tu penses que la résine epoxy juste pour la dernière couche, ça ne serait pas suffisant?

14 nov. 2011
0

je vais essayé d'abord pour une annexe à voile genre optimist et après on verra.
Si vous avez des idées sérieuses, suggestions, plans, etc... merci d'avance.
Jusque là, je n'ai eu que des voiliers en acier, mais plus de voilier et plus d'argent et pas envie d'attendre 20 ans pour m'en payer un autre.

14 nov. 2011
0

le prix de la coque représente environ 25% du prix du bateau fini en construction amateur...la question est de savoir si l'aventure d'un matériau pour le moins exotique est jouable?? d'autre part il y a plétore de bon voilier d'occas. qui avec quelques travaux seront prêts a reprendre du service.

14 nov. 2011
0

de toute façon, par petole, tu pourras toujour lire les nouvelles :acheval:

15 nov. 201115 nov. 2011
0

et aucun problème quand la gendarmerie te demande tes papiers!

14 nov. 2011
0

Plutôt une idée intéressante et qui peut être rigolote côté design… par contre, le côté écolo se borne à ne pas utiliser du tissu verre… le polluant principal étant l'époxy… à moins que des résines "bio" aient fait leur apparition ?

14 nov. 2011
0

Mais je dis une bêtise…sur l'epoxy, la peinture n'est elle pas obligatoire, pour protéger la sainte résine des uv ?… auquel cas le design "papier" découpé art-patch, est perdu aussi…

14 nov. 2011
0

pour protéger le design on peut utiliser un vernis plutôt que la peinture, non?

14 nov. 2011
0

sans utiliser du papier, mais de la fibre de jute ... on peut pousser le concept jusqu'à la toile de jute qui est très bon marché. Voir ce qui a été fait sur tara-tari.blogspot.com[...]/
il est revenu du Bangladesh en France, avec un joli voilier construit de ses mains.

hervé

14 nov. 2011
0

merci Herve31 pour le lien sur Tara Tari. Fantastique source d'inspiration.

14 nov. 2011
0

en utilisant de la pate à papier du graphite et de l'epoxy en parts égales on realise un mastic trés performant qui remplace le sika 291 pour les joint de pont teck et qui peut aussi coller les lattes ,alors pour quoi pas se servir de papaier journal comme ame de la resine ,mais ça risque d'etre lourd ..
alain

14 nov. 2011
0

Je ne trouve pas cette idee interessante car je suis certain que les problèmes à résoudre sont sans rapport avec l'économie escompée. Le bateau le plus écolo c'est aussi celui qui dure le plus longtemps et pour ce faire il doit avoir une valeur respectable pour les utilisateurs suivants. Vous achètériez un bateau en papier de vingt ans?

15 nov. 201115 nov. 2011
0

En papier, non, mais en époxy, pitêt. Par contre, je n'y connais rien, mais l'époxy, ça n'est pas franchement liquide, ou je me trompe ? Plutôt visqueux ? Alors je vois mal comment poser la première couche : est-ce que le papier ne risque pas de se déformer/déchirer dès qu'il est humide, quand tu passes le pinceau ?
J'imagine qu'un support textile acceptera mieux cette première couche ; et que, mécaniquement parlant, un sandwich brai + papier est mieux équilibré, de même qu'un sandwich époxy + textile. Le papier donnant de la rigidité au brai, et le textile de la souplesse à l'époxy.
Par contre, le carton ondulé... eeeeh, c'est intéressant ! rigide et souple à la fois...
Encore une fois, j'y connais rien, faut-il le dire ?

15 nov. 2011
0

en fait, j'imaginais une ame en carton et coller mon papier dessus avec une resine polyester et finir quand meme avec une couche de mat et resine epoxy.

14 nov. 2011
0

a l'heure actuelle non, mais dans vingt ans s'il a fait ses preuves, pourquoi pas?

14 nov. 2011
0

Bonjour Goeland

Papier je ne sais pas mais en medelisme bateau (naviguant)Il y a des fabrications avec du carton ondulé, l'esprit profité de la rigidité pour rapport poid bien meilleur que le contreplaqué le tous avec de l'epoxy. Tu trouves un choix enorme dans le carton simple double triple cannelure nid d'abeille la finition avec du papier graphe.

Le Moko

14 nov. 2011
0

Si l'idée, c'est d'avoir un bateau, sans s'échiner 20 ans (dixit), le mieux c'est de rechercher une okaze a pas cher. . . Que tu pourras réparer avec ton sandwitch papier. Cela dépends du budget de la construction et ton budget.

15 nov. 2011
0

faire des essais d'abord...

je ne suis pas sûr que le papier imbibé d'époxy offre des qualités mécaniques intéressantes. ce ne sont pas des fibres longues tissées, mais de la fibre coupée.

D'autre part, il faut voir le rapport de masse résine/ papier, qui doit être raisonnable.
s'il faut mettre deux fois le poids de résine par rapport au papier, c'est une lourde (au sens propre comme au sens figuré) erreur.

Ensuite, il n'est pas certain que le papier s'imbibe bien (et rapidement) de résine, si elle est visqueuse.

Enfin, vous savez la galère qu'est l'imprégnation d'une dizaine de couches de verre successives, en gérant le temps de prise de la résine, et le temps tout court, puisque qu'il faut faire la strat en une fois.
Alors vu la finesse d'une feuille de papier, s'il faut mettre 100 couches, là où on met 10 de verre, le travail va devenir infernal...

A Madagascar où je réside, j'avais pensé remplacer la fibre de verre (en rupture de stock en raison d'une crise politique) par du tisse coton épais...

je vous conseille de faire des échantillons, de peser le papier et la résine, d'évaluer la résistante et la souplesse, avant de dépenser des centaines d'euros en résine d'époxy.

cordialement
Vincent

15 nov. 2011
0

Ça me rappelle d’un coup les marionnettes qu’on fabriquait en maternelle ou en centre aéré papier mâché + colle moulé sur des ballons de baudruche, puis peintes à l’effigie de Guignol, Colombine … :mdr:

Des kayaks proches des originaux Inuits ont été construits en utilisant des bandes de papier encollées en remplacement des peaux animales.

:scie:

15 nov. 2011
0

il vient d'être réaliser au pays bas un bateau de 20 m en papier maché, son lancement a été fait la semaine dernière sur un canal,
www.allboatsavenue.com[...]de-leau
bien sur je n'irai pas essayé de sortir en mer avec.
par contre cette méthode à été utilisée pour réaliser des moules (formes) pour des bateaux en polyester

15 nov. 2011
0

quand à votre construction je doute que vous puissiez obtenir une certification, peut être pour catégorie D

15 nov. 2011
0

Un fil intéressant avait été initié par "Grincheux" alias Léonard Michalon (!) ici:

www.hisse-et-oh.com[...]ndwichs

15 nov. 2011
0

même avenir que le ferro ?

16 nov. 2011
0

quel est exactement ton souhait? la réponse supposée se trouverait ci-après :

1) utiliser précisément le papier mâché pour fabriquer une coque ?
2) fabriquer une coque le plus économiquement possible en utilisant du papier mâché ?
3) fabriquer une coque le plus économiquement possible en utilisant papier ou carton ou dérivés à base de papier
4) fabriquer une coque en utilisant des matériaux de récupération ou des matériaux gratuits avec possibilité de matériaux payants à condition qu'elle soit la moins chère possible?
5) avoir une coque pas chère ?

16 nov. 2011
0

oui, mon souhait serait de fabriquer une coque (et pont) en papier de la façon la plus économique possible.

0

quel est le prix du tissu de verre dans une coque ? puisque tu vas utiliser de l'epoxy qui est la resine la plus chere est ce que ça vaut vraiment le coup ?surtout qu'il y a des feutres de verre pour faire de l'epaisseur pour un cout moindre !

16 nov. 2011
0

en fait je n'utiliserai l'epoxy que pour la couche finale, pour coller les differentes strates de papier, j'utiliserai de la resine polyester (je tenterai bien la colle papier peint, mais là je sens qu'on va me crier dessus...)

16 nov. 2011
0

Jadis (à la fin des 40s/début des 50s) on construisait des canoés en papier journal collé à la colle papier peint ordinaire, sur une armature fine et rapprochée en bois.
Le tout était recouvert de plusieurs couches de vernis ou de peinture (minium, puis à l'huile en finition). Il y avait des plans dans "Système D".

Je doute quand même très fort de l'intérêt de la formule pour un voilier !

0

et si tu veux vraiment faire des economies utilise des rouleaux de tapisserie appelés toile de verre ,c'est bon marché!et au moins il y aura des fibres longues

16 nov. 2011
0

La vraie fibre de verre, c'est pas si cher :

300€ prix public TTC pour un rouleau de 50m Biaxial 45/45 600 gr.
200€ prix public TTC 47m Rovimat 600/300 gr.

Et la résine polyester environ 3€ 3.5€ le lg, toujours prix public TTC par bidon de 225 kg.

Ce n'est pas ça qui fait le prix d'un bateau.

16 nov. 2011
0

si vous voulez faire un bateau économique, servez vous du contreplaqué extérieur CTBX, puis enduissez tout ça de polyester, voir d'époxy, ou alors si vous voulez un bateau en forme servez vous du papier maché pour réalisé le moule, la vous pourrez si vous le voulez collé le papier à la colle a papier peint.
pour les prix il suffit de négocier directement avec les fabricants quitte a payer les frais de livraison, bien que suivant la somme la livraison est comprise.
mais franchement faire un voilier en papier maché, rien qu'a penser pour mettre les varangues pour supporter la quille et particulièrement le lest, fixer les cadènes, maintenir l'épontille de mat sans passer au travers de la coque ou du pont, enfin c'est vous qui voyez.
Mais si vous le faites pensez à traiter le papier contre l'humidité en cas d'entrée d'eau dans le sandwich.
mais un bateau de plaisance est normalement pour le plaisir, et généralement on évite qu'il se transforme en une autre sorte de bateau appelé galère

16 nov. 201116 nov. 2011
0

Au fait Goeland66, tu parles de la construction d'un voilier, mais de quel type et taille ?
Un dériveur léger de 3 mètres, un croiseur de 5 mètres ....?

16 nov. 2011
0

j'ai envie de faire un petit croiseur de 6 ou 7 mètres.

16 nov. 2011
0

C'est super de vouloir se faire un bateau, écolo, pas cher. Bravo pour le projet, ne baisse pas les bras (j'en sais qqchose).

Mais attention, un voilier n'est pas un objet "inerte" que l'on pose sur l'eau et qui se suffirait de ça pour durer dans le temps.
C'est un objet en mouvement dans un milieu mouvant, et soumis à de rudes contraintes.

Le papier n'a rien à voir en résistance avec du tissus. Parlons même de la toile de jute, de chanvre, etc... ce sont des FIBRES continues qui offrent une excellente résistance (confère pare-chocs de voitures ou autres utilisations industrielles très concrètes). Le papier est un non-tissé, qui tel un feutre, ne devrait avoir aucune fonction mécanique.

Un tel bateau ne "tiendrait" que par la résine, qui, s'il fallait l'imaginer, serait en époxy. La solidité serait catastrophique à moins de mettre des tonnes, ce qui serait un non-sens... je ne parle pas de l'écologie.

Ce serait donc un bateau hors de prix contrairement au but de départ !

Pourquoi ne pas explorer la piste très très prometteuse des tissus en chanvre, ou autres fibres végétales ?
Aujourd'hui c'est ce que je ferais.

16 nov. 2011
0

merci pour les conseils. Le tissus naturels genre toile de jute ou chanvre m'interesse aussi et je ne suis pas encore fixé sur le matériaux. C'est la raison de ce post...

16 nov. 2011
0

Fichtre ! Dans cette taille là les efforts deviennent importants, il y a environ 450 kg de lest et 25 m² de surface de voile.
Cela demande des calculs sérieux, mais peut-être est-ce ton métier ? Pour naviguer il faut aussi un homologation des AffMar.

De plus, indépendamment de la coque, il te faudra trouver tout l'accastillage, mât, bôme, haubannage, voiles etc. Ce qui est cher!

Tu devrais plutôt te pencher sur les occasions, qui doivent se trouver dans ton secteur, même s'il faut les restaurer sérieusement, ça te coutera moins cher et tu auras la sécurité.

Ceci n'étant que mon humble avis.

16 nov. 2011
0

Bonjour,
l'emmerdeur est de retour (moi).
Désolé de refroidir un peu vos délires ( j'arrive pas à m'en empêcher...)

La tenue mécanique d'un composite est en grande partie du aux fibres utilisées (verre, carbone, kevlar...).
Penser remplacer ces fibres par du papier...ça n'a aucun sens.
Parler de bateau 'écolo' et utiliser de la résine polyester ou époxyde, ça n'a pas de sens non plus!

Il me semble qu'il faudrait que tu commences par t'intéresser à ce qu'est un composite, comment ça fonction, le rôle des fibre, etc... tu comprendrais alors que dans le papier "maché" les fibre sont courte, dans toutes les directions et ont des capacité mécaniques...comment dire...insignifiante !

Le papier c'est de la cellulose, ça vient du bois, alors effectivement si tu veux construire un bateau écolo, construit en bois!
(oui, pour les écolos, les arbres qui servent à faire du ctp sont plantés, ils capturent du CO2. C'est donc un matériau de choix, même si on peut discuter des colles utilisées pour assembler les plis).

Je me pose d'autres questions:

  • Si tu veux faire un bateau 'écolos', il n'y a pas que la coque pour laquelle il faut avoir un réflexion. Le moteur, les voile, les cordages, les peintures/vernis/anti-fooling, etc etc. Et encore faut-il prendre l'intégralité du cycle de vie d'un produit pour faire un bilan 'écologique' (ben oui ça on l'oubli bien souvent).

  • Si tu veux faire un bateau pas cher...d'une part quelle part à le prix de la coque sur le cout totale de construction d'un bateau?, d'autre part les résines que tu veux utiliser restent 'chère'..

En conclusion, je ne comprends vraiment pas ce que tu veux faire...

Et c'est bien loin de la réflexion sur la fabrication de composite "écolo" (fibre, résine...etc)

Manu.

(yen a qui font des bateau en chocolat..aussi)

16 nov. 2011
0

pour donner une cohérence, il faudrait trouver un liant pas cher, dans ce cas la coque pourra avoir de l'épaisseur et il sera peut-être possible de se passer de strats extérieures et de ne pas faire de sandwich mais un "monolytique" épais. Faire un sandwich en strat epoxy en changeant l'âme de mousse par du papier n'a pas d'intérêt économique, devant le surpoids .

16 nov. 2011
0

de la salive de limace ?

16 nov. 2011
0

Ah, ouais. Y a un bizness à monter avec les éleveurs de....lumas!!! :mdr: :-p

0

Des infos certainement très constructives(!) ici:zonenautique.fr[...]pic.php
:heu:

mais attention cela ne veux pas dire que le "dossier" intéresse!
jean-claude-michaud.com[...]/

17 nov. 2011
0

bonjour
du papier;;....
sans doute des fibres vegetales(de preference du lin tisse serre)
pour la matrice regardes du cote des resines vinylester
pour le fun oui
pour l'economie,tu oublies a moins de trouver un architecte a sensibilite ecolo

17 nov. 2011
0

bonjour
pour faire ecolo y a mieux
en bretagne on a fait un bateau
en granit et qui flotte très bien!!

17 nov. 2011
0

en fait vous venez de réinventer le formica !

du papier genre craft collé sous pression avec une résine ...

pour info, un canot en papier collé avec des omégas en tuyau d'arrosage recouvert du même truc, j'en avais fait un avec des potes dans les 70's, essayé sur la Seine à Rouen ...
et j'en suis revenu !

oui je sais, j'suis toujours aussi fêlé ... :doc: :doc:

18 nov. 2011
0

bonjour,
c'est pratique pour le journal de bord ,on ecrit directement sur la coque ,et les jours de grande calmasse on a de la lecture,
on peut peut étre faire aussi des voiles avec puisque certains journaux sont aussi appelés des torchons ...
alain

18 nov. 2011
0

www.hisse-et-oh.com[...]nnovant

Voici le liant… résine à base d'epoxy et recyclable !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

quand le goéland a pied**  il parait qu'il est temps de rentrer...

Après la pluie...

  • 4.5 (43)

quand le goéland a pied** il parait qu'il est temps de rentrer...

mars 2021