construction d'un Rando plan Montaubin

Bonjour à tous, après avoir fait, je pense, le tour des voiliers de série d'occasion, dont les prix actuellement semblent plutôt alléchants, je n'est pas trouvé de bateau en adéquation avec notre programme de navigation (navigation en famille à 5, en eau intérieure principalement donc mobilité, légèreté et simplicité des manoeuvres).
Je me tourne donc vers la construction sur plan et en amateur. Après un premier contact avec le Chantier Mer, je suis en train de faire une première évaluation des coûts pour la construction d'un RANDO.
la construction d'un tel voilier ne sera pas pour moi une tâche si facile, c'est un investissement financier et moral autant que familial, c'est pourquoi j'aimerais avoir le plus d'infos possible sur la construction.
J'en appelle donc à vos connaissances, si certains d'entre vous en ont construit un, j'aimerais savoir à peu de choses près le nombre d'heures nécessaires, le coût de construction, gréement, voiles, accastillage, les difficultés, les astuces de la construction, des adresses pour les mâts les voiles...
Merci d'avance.
seb :reflechi:

L'équipage
09 mai 2013
09 mai 2013
0

Pour info :
chantiermer.wordpress.com[...]/rando/

Il me semble que Gilles Montaubin serait le plus à même, à répondre à quelques unes de ces questions, d'autant plus que cela fait parti de son devoir d'architecte proposant des plans pour construction amateur.

09 mai 2013
0

:tesur:
:heu:

09 mai 2013
0

Un forum où cette question trouveraient aussi réponses :
www.bateaubois.com[...]dex.php

09 mai 201309 mai 2013
0

Excellent choix ! Je ne connais pas ton programme, mais si tu cherches un bateau transportable, le Rando arrive certainement en bonne place. En plus, G Montaubin accepte assez facilement d'apporter des modifs, ce qui est intéressant pour des casse-pieds de notre genre.

Pour les matériaux, suis les conseils de Montaubin, il t'indiquera sans aucun doute les fournisseurs les mieux placés. L'accastillage : y'en a pas, impec! les voiles : Neptune à La Rochelle est son maître voilier habituel, le plus expérimenté et le moins cher. Pour le reste : CP, résine, tissus, tubes carbone, les prix varient très peu, à qualité égale. Avec parfois quelques astuces, comme l'achat de peinture PU 2 composants pour charpentes industrielles, au lieu de "spéciale bateau", là c'est largement 2 fois moins cher (et à 50€/kg ça compte), et c'est la même (avec une palette plus réduite, c'est tout). Si tu n'es pas trop loin du chantier MER, demande à Montaubin s'il peut te fournir les matériaux, ça sera sans doute moins cher qu'auprès des détaillants habituels. Ou à un chantier près de chez toi, ça leur fait toujours un peu de chiffre...

Pour les conseils (et moqueries), effectivement explore le forum Bateaubois et crée un sujet dès que tu démarres quelque chose...
Et tiens nous au courant ! Tu es dans quelle région ?

@Lorenzo / message ci-dessous : ben sur NT, la partie "construction amateur" n'est pas très développée, mais on peut également y créer une page ou même un blog, (je peux donner un coup de main pour la mise en page) et trouver des conseils désintéressés ... sans se faire trop chambrer :-)

27 mai 2014
0

Hello, hors sujet ... un peu ... scuses ...
Tu voudrais bien en dire plus sur cette peinture bi pu pour charpentes metallique lowcost ...
peut ?tre un lien ou autre ...
merci,
michel.

27 mai 2014
0

ahem .. c'est que ma source d'info est en Australie !
c'est Marc Ginisty, qui a peint son catamaran Kalim avec cette peinture. Elle venait d'un marchand de fournitures industrielles du centre Bretagne.

M Ginisty m'avait donné les coordonnées et les références, mais ça fait bien 3 ans. Je vais chercher dans mes archives, sans garantie de succès (j'ai eu un crash de disque dur entre temps, et pas mal de données non récupérables).

Mais cette peinture semble avoir donné entière satisfaction (on peut mettre des commentaires sur le blog Kalimworld, www.kalim.fr[...]divers/ => qui lui pose la question ?), et ne devait pas être fabriquée spécialement pour cette entreprise Kreiz Breizh : il faudrait chercher un peu partout, chez ce genre de fournisseurs, ça doit se trouver ailleurs...

09 mai 201309 mai 2013
0

Et puis, peut être un peu d'infos à glaner sur cette page du (très bon) site Nautical Treck où le précurseur du Rando est présenté :
www.nauticaltrek.com[...]ntaubin


Eric, tu as cliqué quelques secondes avant moi, sinon j'aurais présenté différemment ! ;-)

09 mai 201309 mai 2013
0

surtout que gilles montaubin est tres bien ,je suis allé le voir il y a une paire d'années pour voir la faisabilité de mon projet de petit bateau et il m'a tres bien acceuilli ,m'a montré son chantier et tout ses projets ,avec lui tout est simple c'est le coté marquant de ses creations :pouce:

je me pose une question :pourquoi ne pas utiliser le cp de bouleau de finlande ?une fois traité a l'epoxy il est aussi durable que les autres !

09 mai 2013
0

Excellent choix mais essaye toi à l'époxy avant de te lancer: ça pue et ça ne supporte pas l'à peu près...

09 mai 201309 mai 2013
0

Pas trop d'accord avec toi, O Monture d'Hannibal ...
La résine epoxy sent beaucoup moins mauvais que le polyester, et est d'autant plus dangereuse : allergie et pertubations endocriniennes... donc mettre un masque, des gants, et ne pas se laver les mains à l'acétone !! (je sais, c'est chiant, tout ça ..)

Pour les dosages, on peut se bricoler une balance en bois, à bras inégaux, qui permet un dosage précis des composants, quelle que soit la quantité (le plan doit être chez Duckworks). Les pompes comme celles fournies par West system sont très bien aussi (mais rien n'est "cadeau" chez eux...). On peut utiliser une balance de ménage électronique, avec un tableau de proportions punaisé sur le mur au dessus, mais le principe d'arrêt automatique est très énervant (ça s'éteint en général juste quand tu remets une goutte pour avoir pile-poil la dose).

Pour le CP bouleau, OK Pierre, c'est certainement très bien (sans doute supérieur à l'okoumé), mais où le trouver, et à quel prix ?? (Icaraï en avait un peu en stock, importé de Scandinavie ..) PS : tu as avancé, sur tes essais de crabclaw ?

0

la semaine prochaine je continue mes essais :-)

09 mai 2013
0

On trouve facilement du cp tout bouleau coffrage.
Le non filmé m'a l'air très rare chez les fournisseurs car la demande est très faible de la part des pros du bâtiment.
Par exemple sur Rennes, impossible d'en trouver, même via commande.

Pour avoir maintenant ausculter de très près le CP coffrage, il faut quand même savoir que les plis intérieurs peuvent contenir beaucoup de noeuds.

Un inconvénient du bouleau, c'est qu'il est un peu lourd tout de même par rapport au tout okoumé.

09 mai 2013
0

Salut Eric: ta réponse est bien plus précise et je confirme ma proposition de s'essayer à l'art de l'époxy avant de se lancer dans une construction complète. Je m'étonne que tu n'ai pas mentionné les nouveaux dessins de Montaubin :-)

09 mai 2013
0

@Babar :C'est juste que je préfère les anciens, à "5 pans", à mon avis plus simples à construire que les nouveaux à un bouchain de plus... (je suis vite allé voir sur le site MER si je n'avais pas raté un truc !!)
J'attends quand même avec intérêt que quelqu'un construise une Mélusine ou un Ecomôme !
Et tu as raison, il vaut mieux savoir se servir de tous les instruments & produits à la noix, avant de gâcher tous ces chers matériaux.

@Laurent : je pensais au multiplis bouleau, là c'est top qualité garantie... mais pas le même prix !! Dans mon coin, à part le peuplier et le pin des Landes ...
Sinon, dans l'Est on trouve du CP hêtre exter, ça vaut l'acajou mais c'est encore plus lourd !

09 mai 2013
0

sur mon tri j'ai fait modifié le gréément pour avoir un système montaubin.. hyper facile à manœuvrer et à installer. simple, donc fiable.
si tu as des questions... n'hésite pas je te répondrais

0

je travaille l'epoxy assez souvent et au niveau facilité je la trouve superieure a la polyester,peut etre parce que j'y suis habitué ,pour les mesures je ne travaille pas en poids mais en volume :-)c'est vrai que j'ai la chance de ne pas y etre allergique ,j'ai vu des copains se couvrir de pustules :-D

10 mai 2013
0

@Seb & autres : j'ai tenté de contacter Francis Cathelineau, qui a construit un Rando, et a posté, en 2009 et 2010, des commentaires (élogieux) sur la fiche Nautical Trust www.nauticaltrek.com[...]9-rando : "undelivered mail", il a du changer d'adresse :-(

10 mai 201310 mai 2013
0

C'est bien du multipli bouleau dont je parlais.
Et je puis dire que j'en ai ausculté à maintes reprises.
J'utilise du cp de coffrage bouleau que j'ai récupéré, d'origine différentes. Il m'arrive souvent d'en enlever plusieurs plis afin de revenir à des épaisseurs inférieures.
je ne vais pas me plaindre, tout cela est gratuit !

Il n'est donc pas du tout certain que le cp bouleau non filmé (difficile à trouver) ne soit pas fabriqué suivant le même schéma.

Ceci-dit, même avec des noeuds en plis intérieurs, ce contreplaqué est d'une grande résistance au vieillissement.
Il serait par contre un peu moins stable, pour le 9mm, que le marine. J'ai remarqué que du cp coffrage 9mm tout bouleau neuf, acheté par un ami et stocké depuis deux ans, n'était plus tout aussi "plan".
Il se serait légèrement gondolé.

D'autre part, au sein d'un même pli, il peut y avoir des séparations entre deux feuilles.
il ne faut pas rêver, l'appellation marine est basée sur des critères plus exigeants.

10 mai 201310 mai 2013
0

@ Laurent : me parle pas de trucs qui gondolent, y'a ma maquette de Skrôme (en carton sur mannequin CP) qui m'énerve fortement en ce moment, avec le carton qui se tortille chaque fois qu'il pleut !! :-/
C'est du combien de plis, ton CP bouleau ? et quelle épaisseurs de plis ??

J'ai retrouvé une image du Philophine de Francis (je vais la mettre sur la page Trust, ici c'est trop petit). Le bateau est (était ?) basé à Cherbourg. Á l'époque, je n'avais pas vraiment de construction en projet, ou alors j'ai changé de point de vue : maintenant je le tannerais jusqu'à ce qu'il nous fasse une page (il a surement plein de photos), alors qu'à l'époque c'est à peine si on lui a répondu... Dommage.

Un autre membre de Hisseo, Christo, a eu lui aussi un Rando il y a quelques années (MP ?).

11 mai 2013
0

Pierre 2 et Eric17, vous devriez vous associer pour nous écrire une encyclopédie de la plaisance :-)

11 mai 201311 mai 2013
0

@O-M-d-H : C'est sur que si on cumule les interventions de Pierre (depuis combien d'années, Pierre ?) ici et les miennes sur NT, ça fait un sacré paquet !
Et tu oublies Laurent, et son boulot sur "Voiles Alternatives" ...
Mais bon, faut pas nous titiller sur des sujets qui nous intéressent, et le Rando en est un.

là j'arrête, j'ai cassé mes lunettes, je vois pas ce que je tape :-(

11 mai 201311 mai 2013
0

Pour le cp tout bouleau : quand je parle de gondolement, il ne faut pas non plus s'imaginer des déformations importantes. Le cp en question est du très bon cp 9mmm 7 plis et les déformations sont très légères.
Ceci est accentué par le stockage qui est rarement parfait, après achat : il faudrait qu'il soit posé à plat sur un support bien plan.
Disons que pour celui qui souhaiterait une coque aux lignes parfaites, ce cp ne serait pas vraiment indiqué.
Il est très majoritairement utilisé pour le coffrage, et des aménagements extérieurs en tout genre.
Il n'a donc pas besoin d'être aussi précis en stabilité que du marine tout okoumé dont on préfère voir l'utilisation pour un voilier comme le RM 10.50 pour lequel on a déboursé une jolie somme et dont on admirera les lignes parfaitement reproduites, longtemps…


Il existe du CP tout bambou, collage WTB, fabriqué en Chine.
je n'en ai toujours pas vu de trace de vente, en France.

0

j'ai fait faire plusieurs devis pour du cp de 40 mm d'epaisseur pour refaire ma derive ,les prix sont astronomiques meme en ctbx ,je me demande si je ne vais pas la faire en bois massif stratfié a l'epoxy ! :-)

12 mai 201312 mai 2013
0

A partir du moment où le CP serait stratifié assez généreusement et donc très bien protégé, un cp extérieur peut faire l'affaire.
un asiatique collage WTB serait un minima tout à fait acceptable.
Collage à l'époxy, de plusieurs plaques pour atteindre l'épaisseur de ta dérive.
Sur de forte épaisseur, ce cp ne bougera pas.

12 mai 2013
0

Lorenzo, je ne connais pas le collage WTB, pourrais- tu nous en dire plus ?

13 mai 2013
0

tu devrais faire attention avec les WBP Asie , sur le plan de la qualité , c est la loterie , tu peux très bien tomber sur un bon lot comme sur un très mauvais où les plis se décollent des que tu les scies , c est vraiment une grosse "merde" .le soucis réside dans les contrôles de production , en Asie il n y en a pas !
tu devrais essayer pour tes aménagements du peuplier ctbx , moins cher que les okoumé , correctement collés

13 mai 201316 juin 2020
0

Merci pour ta reponse.
( WTB = Want To Buy, si je ne m'abuse... ;-) )

Oui, teste bien tes bouts de WBP avant !
Ici en Irlande, le CTBX n'existe pas ( of course ! ).
Le CP exterieur est donc du WBP ( Asiatique ou Sud Amerique ).
Pas de colle noire, par contre.
Comme dit Hotelgolf, il y a de tout. Localement, le meilleur est mauvais, et il y a surtout du tres mauvais !!!
"Cages a poules" ( trous entre les plis), delaminage au sciage, parements fins comme du papier a cigarette, delaminage a l'humidite etc...

Ci-joint une photo , un bout de WBP 18mm qui s'est delamine au sciage. Depuis, il est dehors ( ce qui n'est bien sur pas a faire sans protection a long terme , c'est juste pour illustrer :non: ). Ceci dit, la denomination pourrait penser qu'il aurait du rester en une piece ( Water/Weather and Boil Proof) !

Sur un bateau, bien sur, la protection protege les faces et chants , mais quid du delaminage au fil du temps ???

Pour ma part, je ne joue plus, norme BS 1088 systematique.
Le prix du CP est tellement un faible pourcentage du prix final d'un bateau que c'est dommage de faire des economies la-dessus.

( parlez-en aux proprios des Corsaires de 40 ans qui ont des coques CP acajou : quelques annees de negligence, et la coque reste saine . Le meme en CTBX serait bon pour la dechett' ! )

ceci dit, si tu est content avec tes tests, pourquoi pas...
( que dit le tampon sur tes plaques : BS EN 636- ...quelque chose ?)

13 mai 201313 mai 2013
0

Je fais souvent l'erreur (une confusion avec cTBx sans doute)
En fait il s'agit de la norme WBP, une norme internationale de
"collage extérieur avec colle phénolique chimiquement neutre sans dégagement de formaldéhyde.
Tous les collages de classe 3 pour les contreplaqués sont WBP, le CTBX n’est pas un type collage mais un label français" dixit un catalogue.

J'ai réalisé un test très significatif avec deux morceaux de cp, le premier un tout pin WBP et l'autre un asiatique WBP.
6 mois sous la pluie, le gel, etc…
les collages n'ont absolument pas bronché.

On reconnait facilement ce type de collage par le trait fin et noir entre chaque pli.
Il faut quand même être vigilant sur les essences de bois, sinon à la moindre prise d'humidité, ça se vrile, se gondole de manière plus ou moins significative.

Pour mes vaigrages, je vais utiliser un cp asiatique collage WBP, dont la qualité est assez évidente (un modèle bien précis) pour un prix nettement inférieur au CTBX. Protection : G4, + peinture sur les deux faces et les chants, je devrais être tranquille pour un paquet d'années.

13 mai 2013
0

le 3mm que j'ai eu entre les mains était assez bluffant de qualité.
Et les tests que j'ai fait sur un 6mm "asie WBP" sont très parlants.

12 mai 201316 juin 2020
1

Merci à tous pour vos réponses, je crois en effet que je vais contacter Gilles Montaubin pour plus de précisions, j'avais également essayé de contacter Mr Cathelineau mais sans succès. je vais m'essayer à l'art de la construction époxy sur un canoé, en attendant j'ai fait une petite maquette avec biensur quelques modifs.

12 mai 2013
0

téléphone ? regarde à Fermanville si c'est le bon ...

Très bonne idée, le canoë (moi ça a été un doris plan Devlin)
et chapeau pour la maquette !!
j'ai lâchement laissé tomber la mienne, (un "rando moins scowifié"), j'attends un temps plus sec pour m'y remettre, là le carton gondole vraiment trop : on dirait une tortue luth qui aurait eu un accident....

13 mai 2013
0

je me demande si en 2013, il n'y a pas mieux à trouver qu'une carène de rando...
Une carène de 1980 ou une 2013, c'est le même boulot pour la fabriquer.

13 mai 201313 mai 2013
0

@eliot : trouve mieux ..... et aussi simple & efficace !

On n'est pas en compèt, où il faut battre de nouveaux plans (ou contournements de la jauge), ni en concurrence avec la gamme d'une autre usine au "look" plus "moderne" (rien à péter !!), mais à la recherche d'un compromis TRES personnel.

Du point de vue technique et architecture navales, quels ont été les progrès applicables sur un bateau de rando, depuis 20 ans (et pas 30 comme tu le dis) ?
et de toute façons, Montaubin avait 20 ans d'avance :-D

13 mai 2013
0

en fait je ne pensais pas à ce Rando-là...
Je pensais à celui de JEM, en alu. Ce sont les mats à wishbones qui m'ont m'y avaient fait penser.

0

ah tu parlais du randoneur cotier de marc espagnon :-)

13 mai 2013
0

celui avec lequel on beachait sur les (petits) cailloux de gavrinis.
C'était costaud mais pas très véloce comme engin.
On l'appelait le "rando". Mais tu as raison, son vrai nom était randonneur côtier.

13 mai 2013
0

Les prix sont pas mal aussi ! :lavache:

A ce prix la, j'ai du tout acajou !!! :mdr: :mdr: :mdr:

13 mai 2013
0

Un voilier de 7m pour naviguer tranquillement en famille, sans trop de gite ( pour madame), un roof pour se mettre à l'abri, qui passe partout (dériveur) aux manoeuvres faciles et rapides, pour s'occuper des enfants en même tps, facile à transporter grace au lest liquide: 750kg, et que ça vaille le coup même pour une journée, qu'il soit facile et économique à construire ou à entretenir.
j'ai longtemps écumé les sites internet à la recherche du voilier idéal, la première difficulté est de trouver un voilier à lest liquide, la deuxième est de trouver tout le reste dans le même bateau.

13 mai 2013
0

je rajouterais : dériveur "intégral", le moindre aileron rend plus difficile la mise à l'eau (= oblige à mouiller les moyeux).

Swallowboats présente aussi des bateaux correspondant à ce cahier des charges, mais en kit.
Et encore... leur catalogue est à géométrie variable, en fonction de leur carnet de commande, je pense, mais ça doit pouvoir se négocier...
Regarde quand même le BC23, c'est un bijou ! (la fiche Nautical Trek www.nauticaltrek.com[...]2751-le est plus complète que la page officielle, mais va voir les vidéos de mise à l'eau sur www.swallowboats.com[...]gallery )

0

pour ton programme c'est un exelent choix séboun ! :-)

14 mai 2013
0

Tout comme Totor, uniquement cp marine BS 1088, et malgré tout j'ai des soucis de qualités avec du bois d'origine indienne. Collages inégaux, et dans les fins épaisseurs (6mm) couche externe beaucoup rop fine...

06 juin 2013
0

Bonjour,

J'ai eu la même réflexion que toi.
il est vrai qu'au départ j'étais emballé par l'aviateur puis après réflexion et un programme plus précis les voiliers de Gilles Montaubin sont devenue un choix évident.
voulant naviguer à la fois sur des plans d'eau intérieur mais aussi souhaitant naviguer en méditerranée en toute autonomie, J'ai porté mon choix sur le R+, en construction amateur.
Reste à finaliser le projet.
Coté budget, je vais essayer de ne pas dépasser 20000€, remorque comprise.
Si tout va bien début des travaux dans 1 an.

Seul défaut de ces bateaux, c'est que c'est quand même une niche dans la construction navale, du-coup très peu d'info sur le net et très peu d'article dans la presse spécialisée.

J'ai trouvé un seul blog d'une construction amateur(etroit mousquetaire)
sites.google.com[...]re/home

Voilà, alors si tu te lances n'oublie pas de faire partager ton expérience.

A+ ;-)

01 sept. 201316 juin 2020
1

Me revoilà, l'été a été fructueux, j'ai terminé mon canoé, plan trouvé sur le site de "canoé rouge" une grosse bête pour 2 adultes et trois enfants. Expérience idéale pour se rendre compte du travail, des matériaux ,des trucs et astuces et surtout de l'ampleur du boulot à accomplir.
Parti en vacances en Vendée, nous en avons profité pour rendre visite à Gilles Montaubin, très sympa et très abordable comme on me l'avait dit, rencontre très intéressante que j'aurais aimé voir s'éterniser plus longtemps...mais c'est qu'on n'est pas d'là.
Il m'a fait hésiter entre le Rando et le R+, beau bateau, plus marin, plus grande cabine, plus plus quoi, mais en y réfléchissant, pas forcément adapté au programme que nous nous sommes fixé, à la limite du poids pour une sortie de l'eau facile avec véhicule moyen, budjet plus important et temps de réalisation également. Restons modeste et restons sur notre première idée, je vais donc lui commander les plans du Rando. Plusieurs versions ont été créés et améliorées au fils du temps, depuis 2001 ( pas si vieux ) je profiterais donc de ces améliorations.
A suivre.

17 oct. 2013
0

Chouette le canoé !
Alors le Rando ? T'en es où ?

27 mai 2014
0

Salut.
Bien content que notre construction de notre canoë t'ait inspiré.
Méfie toi ! Après ça on a construit notre randonneur 980.
Quand le virus a pris ...

01 sept. 2013
0

ah oui le canoé c'est pas un petit truc !
Excellente nouvelle pour le Rando, tiens nous au courant pour la suite, steup.
mais j'aimerais bien aussi avoir plus de détails sur l'argumentation Rando/ R+, et sur les améliorations

17 oct. 201316 juin 2020
1

bonjour, je ne suis pas un spécialiste des forums et je ne sais pas très bien à qui je répond...si la question initiale restait : info sur la construction amateur d'un rando? là, j'ai des tuyaux. J'ai commencé la construction du mien au printemps 2005, mis à l'eau en juin 2007. Après ...heures de travail, heu au début...première semaine, on note sur le petit cahier et puis... à la louche, 1200, 1300 h. A l'époque, j'en avais eu pour 1000€ de plans,1500€ de bois, à peu près autant pour l'époxy, 2400€ de tubes carbone, 1400€de voiles, 1200 de moteur, je n'ai pas beaucoup dépensé chez les schipchandlers entre hyper simplicité de l'accastillage, récup et fabrication, la remorque, ça été plus chaud, il a fallu que je m'y prenne à deux fois...pour un transportable que l'on transporte, l'économie sur la remorque est une très mauvaise économie...en gros, le bateau flottant, mais non roulant a du me coûter +/-11 500€. Le plaisir de construire a été aussi grand que celui que j'ai toujours à naviguer dessus. D'ailleurs avec une équipe de joyeux constructeurs de Fermanville(50), où j'habite, nous allons nous lancer dans la construction d'un bateau que nous concevons (7.5m, CP epoxy, ballade côtière)...ah, quand on a gouté a la joie de la construction et la mystique du joint-congé...

Pour revenir au rando, dans son programme, ballade côtière simple, sans prise de tête, c'est vraiment très bien, facile à faire marcher et qui marche bien, on enlève trois cailloux et on se pose sur n'importe qu'elle plage.

Quand une expérience est bonne et enrichissante, on aime la partager. Mes coordonnées : francis Cathelineau, francis.cathelineau@sfr.fr

17 oct. 2013
0

Ah ! j'aime bien ça les gars qui se lancent dans la construction et les plans Montaubin !
C'est du bon boulot. Bravo !

13 déc. 2014
0

ce serait intéressant que tu fasses un petit topo sur ton grement ,avantages et inconvéniants
alain

13 déc. 201413 déc. 2014
0

ben laisse lui le temps de l'essayer, son gréement !! :mdr:

Il y a déjà quelques éléments de réponse sur la page du "Rando Philiphine", sur Nautical bug,
mais malheureusement là maintenant le site est planté :tesur:

18 oct. 2013
0

@Francis : ben tu réponds à tout le monde, et c'est très bien pour nous!

As-tu des photos de la construction ? Je ferais bien une page là dessus sur Nautical Trek (avec toi), même si ça n'est pas une "actualité" très récente...

je te contacte / MP à ce sujet ;-)

18 oct. 2013
1

J'aime bien ce fil et les Montaubin...
Si je peux me permettre de le faire dévier un peu?
On trouve des photos de constructions de Belbéa, Pythéas et étroit mouquetaire ici:
www.etablimarin-chantiernaval.com[...]/
mais également une extrapolation de "style Montaubin" avec un blog de construction très fourni. Un bateau de toute beauté!
www.etablimarin-chantiernaval.com[...]820.php
amn.minifoiler.pagesperso-orange.fr[...]123.htm
.
Plus grand qu'un Rando ou R+, mais un cousinage certain...

18 oct. 201316 juin 2020
0

Mr Cathelineau, j'espérais bien vous lire, vous n'êtes pas 36 à naviguer sur un Rando et j'avais vu que vous étiez l'un d'eux, en tout les cas vous avez l'air tous très satisfait. Merci pour les infos, si vous avez d'autres photos je serais heureux de les voir. Pour le budget je prévois à peu près la même chose 10000+divers et surprises, certain postes me parraissent légers comme les 5kg de peinture, j'ai dû en mettre 3kg pour le canoé.
Pour ma part j'ai maintenant les plans entre les mains, fini la phase de recherche, de documentation, de rêverie, maintenant il faut s'y mettre, travailler la matière à l'échelle 1/1. Mais avant tout je veux me simplifier la tâche. Je suis, entre autre, dessinateur en construction métallique.Je sais que les meilleurs chantiers sont ceux bien préparés avec un max de détails pour éviter les surprises et de refaire plusieurs fois le même travail. Les plans sont plutôt limités en détails et laissent une grande part à l'improvisation, seuls les couples sont côtés et le reste est à faire à la demande avec les côtes prises sur plan quand c'est possible. Du coup on aménage l'intérieur comme on veut et ceci pour chaque espace qui n'a pas une utilité précise.
Et puis j'ai encore mon Midjet qui trône dans la grange à la place du chantier, si ça intéresse quelqu'un... www.leboncoin.fr[...]609.htm
Petite question sur la nav du Rando, 170litres de lest, c'est pas un peu léger, quand je vois le multi-mono avec ses 400litres pour 7.5m, la voilure n'est pas la même mais la différence est énorme, qu'en est il de la gîte?, je pense à madame qui sait parfaitement de quoi il s'agit...
www.multimono.com[...]/

:scie:


19 oct. 2013
0

bonjour Francis et les autres !

Un grand merci pour nous avoir donné quelques nouvelles sur un R+
Tu nous as mis l'eau à la bouche et on aimerait vraiment en savoir plus !

Comme Séboun, j'aimerais connaitre son comportement en mer suivant les conditions de vent et de vague, la mise à l'eau est-elle problématique ? (il doit bien exister des points négatifs ) ...
Enfin de compte tes impressions sur ce voilier qui me plait vraiment beaucoup (sur le papier) et si en plus on a des photos alors là se serait TOP

En ce qui concerne les plans, je suis surpris qu'ils soient apparemment peu détaillés... est-ce que les parties plus technique, comme par exemple les embases des mats tournant, sont accompagnées d'un dessin précis ? Propose t-il différents plans d'aménagements ?

Bon j'arrête là mes questions (j'en ai des tonnes :) )

Au plaisir d'en apprendre un peu plus
Merci d'avance
Denis

19 oct. 2013
0

@ athanase & les autres : Les embases de mâts tournant, d'après ce que j'ai vu, c'est essentiellement un tube en PVC stratifié contre une cloison, et une assise vaguement arrondie : c'est du pur Montaubin, pas de la technologie pour fusées !
Par ailleurs, on peut trouver de la doc et des images, en particulier sur le site de Louis Marc Loubet, sur les constructions. Et on peut facilement "causer" avec Montaubin pour avoir des précisions, ou des modifs, autant que je sache.

Mais j'ai hâte moi aussi d'en savoir plus, Francis, tu nous a vraiment mis l'eau à la bouche, effectivement !!! (J'en profite pour renouveler ma proposition pour une page sur Nautical Trek ...)
Eric

19 oct. 2013
0

Bonjour Seb,
Je suis le constructeur du canoë que tu as vu sur canoë rouge.over-blog.com.
J'ai aussi construit un randonneur980 visible sur randonneur980.over-blog.com[...] .
Si tu as des questions n'hésite pas. Mais vu la qualité de la construction de ton canoë je ne ma fais pas de soucis pour toi.

19 oct. 201316 juin 2020
1

bonjour, eric17 et les autres, pas de soucis pour alimenter un article sur nautical trek, pas grand spécialiste de l'informatique, je veux bien que tu m'éclaire sur la façon de faire.

Pour ce qui est de la simplicité des plans vrai, mais un bateau simple ne commence t-il pas avec des instructions simples elles aussi??? en plus ça donne l'impression d'être intelligent et initié...blague à part, y à juste, mais tout ce qu'il faut, ceci dit les n° spéciaux du très regretté Loisirs Nautiques sur la construction bois, classique et CP et composite ont été mes bibles et dictionnaires (le quart de nonant pour la tonture de pont...on ne trouve pas sur le larouse). Avant de construire le RAndo, je m'étais un peu fait la main sur une prame et un canoé..

Les mats tournants, embase et le reste, avant d'y arriver et dans les cogitations nocturnes, on se dit ce n'est pas possible et ben si...

170 l. de ballast, je navigue souvent sans, plus léger=plus rapide. 15 /20 nds tout seul, je remplis, si du monde au rappel on peut encore faire sans. LA stabilité de forme est efficace, j'ai mis une fois le bateau sur la tranche, il est revenu.

Quelques photos et à bientôt.

19 oct. 2013
0

attention, je n'ai pas dit qu'il manquait des détails sur les plans, qui sont fantastiques...les détails fonctionnels sur les mâts, les dérives, safrans, ect.. sont bien là et plutôt explicites.
Seulement ce n'est pas un kit de construction amateur, avec toutes les pièces détaillées, quasi pré-découpées, c'est un plan professionel, qui nécessite un minimum de réflexion, j'avoue avoir eu un peu de mal à tout voir.
J'ai voulu pour ne pas avoir de surprise et m'aider dans les découpes, redessiner les plans en informatique, j'y gagne en précision et je pourrais ainsi sortir un maximum de pièces "prédécoupées".
C'est marrant de retrouver ainsi tout les acteurs du web, le randonneur est une très belle réalisation et le site: une merveille de détails et de précision, la richesse des photos est d'une aide précieuse, bravo, je recommande... et merci pour les encouragements.

20 oct. 2013
0

Il y a un R+ à vendre sur le bon coin à 27000€ désolé je n'arrive pas è transférer le lien ,taper voilier R+ deriveur chantier mer.

23 oct. 2013
0

La page est publiée sur Nautical Trek : www.nauticaltrek.com[...]ntaubin , merci Francis !

0

je suis allé voir ,c'est bien :-)

26 mai 201416 juin 2020
1

bonjour à tous, quelques nouvelles du projet.
Après une bonne étude des plans et la commande des matériaux, j'ai commencé la construction du chantier le 1er janvier, 6 mois plus tard la coque est en forme, les renforts en biaxial terminés. Dans 2 semaines je débute la strat et le travaille fastidieux du ponçage, puis peinture que j'espère terminer avant le retour du froid. Je me suis donné 2 ans pour la construction et ça me semble plutôt bien parti, le plus embêtant est la température, si je n'avais pas utilisé des soufflants sous une tante en moquette, je n'aurais pu commencer les collages que début mai, j'ai travaillé par zone pour faciliter le travaille du chauffage, maintenant les températures sont clémentes de 10h à 22h ce qui est suffisant pour bosser confortablement. pas d'allergie pour l'instant, je travaille avec le masque mais n'échappe pas à certains contacts avec la peau, sans conséquence.

27 mai 2014
0

Bon courage ! :bravo:

27 mai 2014
0

@seb : je me suis permis de mettre tes images dans la page de Francis, sur Nautical Trek. Tu en as d'autres ? Et des commentaires sur la construction, sa difficulté - ou pas ?

27 mai 2014
0

Et le Trimar 9 ? Quelqu'un peut il en dire quelque chose ?? Y en a t il eut de construit ?

28 juin 201416 juin 2020
3

Bonjour, stratification terminée, enduit en cours de finition, apprêt époxy la semaine prochaine. J’ai choisi de faire les puits de dérive, moteur et évac de cockpit coque retournée, c’est plus facile au raccord avec la coque.
Pas de difficulté particulière, le bordé avant, le brion, s’est fait en 2 bandes, conseillé en 3 par Montaubin, impossible en 1 fois, cp 10mm.
Un seul problème, un défaut dans la continuité de la courbure de l’arrête du 1er bouchain, un plat dû à la mise en œuvre du bordé et à l’absence de lisse intermédiaire, seul la bauquière donne la courbure au pont.
En effet Montaubin conseil la pose des plaques les une après les autres avec raccord des scarfs en place, au lieu de tout coller au sol, à plat et de coller l’ensemble sur les couples en une fois, pas facile par manque de place et seul, de plus les alignements doivent être parfaits.
J’ai donc suivi les instructions, les scarfs ont été collés à l’aide de 2 chevrons verticaux et serre joints, au milieu de la coque, là où la courbure est maximum, le serrage des scarfs a aplati la courbure, à rattraper à l’enduit quand c’est possible, une lisse même provisoire placée à l’extérieur aurait peut être été la solution.
Si non, des défaut de côtes, quelques millimètre de-ci de-là mais rien de grave.
Seb.

23 sept. 201416 juin 2020
2

Retournement réussi!!
La coque terminée, je l'ai peinte samedi avec une première couche de blanc polyuréthane. Ce dimanche, j'ai préparé le retournement en vue du week-end prochain.
Le levage représente la moitié du boulot parait-il, et puisqu'en fin de journée, la coque était levée, nous l'avons donc retournée en soirée, à deux en 5 minutes seulement. Levage avec un simple cric et un bon jeu de calles, idem pour le redescendre.
Le résultat est encourageant, le plus gros des aménagements est en place, mais il reste encore du taf, on prend conscience des dimensions et volumes, c'est une belle bête tout de même, je me suis longuement questionné sur la dimension idéale, ce sera à vérifier en condition mais ça me paraît pas mal.
Prochaine étape, les joints congés, fond de coffres, planchers, pont, roof et pas mal de finitions, encore un an de boulot au moins...

23 sept. 201416 juin 2020
1

La structure.

25 sept. 2014
0

Hello,

Merci Séboun de nous tenir informé de ta construction. Comme tu le dis il reste pas mal de boulot mais au moins maintenant tu peux rêver plus facilement au grand large en admirant cette belle coque.

En ce qui me concerne, par manque de budget, je vais partir sur un bateau plus petit pour naviguer plus vite(5.50).

Je me laisse ainsi plus de temps pour budgétiser un voilier plus grand.

Bon courage pour la suite
A+
Denis

12 déc. 201416 juin 2020
1

L'hiver est là!!et les températures descendent, pas les meilleurs conditions pour l'époxy, il faut calfeutrer, isoler et surtout chauffer, je vais sans doute arrêter la résine, et me concentrer sur le débit des renforts, des panneaux restant ou des pièces rapportées comme les coffres, dérives, safrans..
En attendant voici quelques photos, ça a tout de même bien avancé depuis la dernière fois.

12 déc. 2014
0

:pouce: :bravo:

12 déc. 2014
0

:pouce:

13 déc. 2014
0

:pouce:

14 déc. 2014
0

:bravo: :bravo: :bravo:

14 déc. 2014
0

bravo pour ton chantier de rando. Voir tes images me ramène avec délices à quelques années en arrière. Je crois deviner que les lignes d'eau arrières ont évolués: tableau droit, moins en V, plus large? impression où réalité?
Tu as opté pour la cabine arrière, au moins en navigation cela oblige au centrage des poids et ce n'est pas plus mal. A quand la mise à l'eau?
Bon courage

15 avr. 201516 juin 2020
1

Coucou me revoilà, avec le beau temps, les températures plus clémentes et l'envie de reprendre tous ses projets.
Pour répondre à Philophine, je me suis permis quelques adaptations, je voulais un bateau à l'air plus moderne, le tableau arrière est donc vertical, plus facile pour l'échelle repliable, apparemment mieux adapté pour les safrans, on gagne aussi en volume pour la cabine arrière, pour 3 enfants, ce n'est pas négligeable, sans augmenter la longueur du bateau.
Le rouf aussi a été adapté, plus moderne, je me suis inspiré du lili que je trouve très sympa et puis c'est tjs du Montaubin.

15 avr. 201516 juin 2020
1

photos les plus récentes: ballaste avec vanne de vidange dans le puis moteur, le roof, l'intérieur, la silhouette qui se profil peu à peu.

19 avr. 2015
0

Hello,

Quel plaisir de voir l'avancé du projet. Pff ce bateau me fait toujours aussi rêver...
Merci pour les photos
:pouce:

Vivement la suite !

28 juil. 201516 juin 2020
1

Ensemble structurel terminé, tout est assemblé, collé, toutes les formes sont là.
Il ne resterait plus qu'a stratifier peindre et accastiller, mais je suis en avance sur mon planning, et puis ça ne me coutera pas beaucoup plus de faire un peu mieux.
J'adore les ponts en teck, mais je ne veux pas faire tout le pont, question de poids et de cout, alors je vais travailler les siéges et le plancher du cokpit, je pense débiter de fines lames de bois exotiques, épaisseur 3 ou 4mm, collées à l'époxy avec un joint crème. Ca va me prendre unpeu de temps, mais ça devrait être plaisant à faire, et donner du cachet au bateau, à suivre...

28 juil. 2015
0

:pouce: :pouce:

29 juil. 2015
0

Très beau travail pour un bateau qui m'a beaucoup fait rêver :-)

30 juil. 2015
0

Hé hé hé...... Autant dire que moi aussi, j'adooooore ! :bravo:

05 août 2015
0

Bonjour à tous,
Je suis le propriétaire du premier RANDO, construit par Gilles Montaubin en 2002. Depuis 10 ans, j'ai eu l'occasion de naviguer en croisière hauturière sur un bateau plus gros. J'avais cependant gardé RANDO dans un petit coin (j'ai tenté de le vendre en 2005 mais me suis vite ravisé au vu du prix dérisoire qu'on voulait bien m'en offrir ...!). Je l'avais donc mis à disposition d'amis. Malheureusement le bateau est resté plusieurs années à terre et une petite infiltration sournoise (eau de pluie) a détérioré une partie du bouchain, sur l'avant tribord. Je m'en suis aperçu quand j'ai récupéré RANDO il y a deux ans et l'ai placé au sec, sous hangar.
A la faveur de nouveaux projets qui m'éloignent provisoirement de la navigation hauturière, j'ai donc entamé la réparation il y a 2 mois: remplacement d'un bout de bordé supérieur et diverses "bricoles" plus tard, la partie structurelle est maintenant terminée, ainsi que la strat. Reste l'enduit, ponçage + une nouvelle peinture de coque et le joli RANDO devrait retrouver enfin l'eau salée vers mi-septembre.
Ensuite, on devrait le voir sillonner la baie de St Brieuc en particulier, et bien sûr les côtes de la Manche en général ...

Je confirme en tous cas que les 3 saisons que j'avais passées à naviguer avec RANDO m'avaient enchanté. Je ne me souviens pas particulièrement de l'histoire de la barre dure; j'ai eu pourtant l'occasion de naviguer avec pas mal de brise (Mistral, mais en baie abritée bien sûr: rade de Hyères). J'y prêterai attention lors de mes futures sorties et vous rendrai compte.

Bonnes navs estivales.
Christophe

05 août 2015
0

photos (pour compléter la collection)? :coucou:

05 août 201505 août 2015
0

doublon (faut que je nettoie ma sourite .... :oups: )

05 août 2015
2

c 'est qd même bien ces constructeurs qui naviguent avec leur bateau.. c 'est un tout autre charme que de faire un chèque... (je simplifie..)
et surtout qd on se rencontre, on est entre passionnés. et cela on ne le rencontre nulle part ailleurs.
Faudra se faire une bouffe... en 2016 j'aurais le temps!!

10 août 2015
0

bonjour,

Encore une fois merci de nous tenir au courant de la suite de ta construction.

Pour Séboun: Sur mon dériveur, j'ai recouvert le CP de 5mm du pont par des lattes de cèdre collé à l'epoxy . Les joints sont constitué d'un mélange de résine epoxy et de mare de café, le tout est vernis au Tonkinois . Le résultat est bleffant et le pont n'a pas "bougé" depuis 1 an.

Ce voilier est vraiment formidable (du moins sur le papier et en photo). J'espère un jour avoir l'occasion d'en voir un de plus près.

J'aime beaucoup aussi l'étroit mousquetaire et le R+
Si un heureux propriétaire se trouve entre Marseille et l'Espagne je serais partant pour une petite visite... :-)

A+

10 août 201516 juin 2020
1

Merci pour l'info, les lattes sont collées et je réfléchissais justement aux joints...quand les grands esprits se rencontrent.
Il y a le mastic PU noir, classique, mais dans le temps ça reste à refaire, alors j'ai penser également au mélange époxy avec du carbone, du charbon en fait, écrasé finement le mélange est vraiment très noir, je n'avais pas pensé au mare de café, merci pour l'info.
Mais parce que j'arrive sur la fin et que la résine diminue et coute relativement cher, j'ai aussi pensé à faire mon mélange avec de la résine polyester.
En fait je ne suis vraiment pas fixé, mais en fait rien ne presse, on pourra voir ça à la fin.
Si certains d'entre vous ont un bon plan, je suis preneur.
Petite parenthèse: j'ai testé le tissu d'arrachage, formidable, j'aurais dû l'utiliser pour la coque, j'aurais gagné bien du temps et économisé du mastic de finition.

10 août 201516 juin 2020
1

Une petite après midi et le tour est joué.

01 oct. 201516 juin 2020
1

ça sent la fin!! ça sent surtout la peinture, fini la résine ou juste pour les appendices, ponçage, enduit, ponçage, peinture
Le pont est apprêté, reste à organiser le plan de pont, bien penser la position de l'accastilages et faire des trous partout..., j'ai simulé la position de l'arceau et des garde corps pour trouver les proportions appropriées.
Il ne reste donc plus que des bricoles, mais ces bricoles doivent être parfaites car c'est ce qui fera le cachet de l'ensemble, je vais donc soigner les finitions et ça me prendra donc encore un peu de temps.
j'ai commencé à regarder les papiers, ça a l'air maintenant beaucoup plus simple qu'auparavant mais on trouve de tout sur les forums, je vais préparer mes questions et appeler les affaires maritimes...

02 oct. 2015
0

Super! As tu fait tes mats? J'ai eu l'occasion de naviguer sur l'étroit de gilles m., il faut absolument utiliser les livardes, même voile enroulées, dès qu'on abat un peu. Au plaisir de voir la suite, surtout sur l'eau.
Fabrice

31 oct. 201516 juin 2020
1

Première sortie le week end dernier...dans la cour.
essai des mats, des voiles ajustement de la longueur du mat et première casse: le mat. L'ayant laissé debout contre la grange, une bourrasque l'a fait basculer, il est tombé sur une pierre et s'est brisé à 80cm de la pointe.
Ne connaissant pas la hauteur du roof, j'ai commandé le mat plus long, après une réparation de fortune au ruban adhésif, nous posons mat et voile, quel soulagement, je dois recouper 70cm, reste 10 cm, la réparation sera facile: manchon, résine et le tour est joué: plus de peur que de mal.
Conclusion, attention: mat carbone très cher (1600€), sur un bateau transportable les manipulations sont fréquentes, à manier donc avec précaution.
Après ces mésaventures, petit tour avec la remorque sur la place du village, le bateau sort de la cour, le retour dans la grange est plus difficile mais ça passe, nous avions quelques doutes, nous voilà rassurés.

01 nov. 2015
0

Salut Séboun, Wahou c'est un moment toujours particulier quand on sort son "bébé" de l'antre qui l'a vu grandir. Cette première sortie à la lumière est riche en émotion. La fin de l'aventure approche mais une nouvelle aventure commencera très bientôt: les premières navigations. BRAVO

15 jan. 201616 juin 2020
1

Tiens, dans les news :
www.leboncoin.fr[...]460.htm

c'est bien le N°1, voir message de Christo juste un peu plus haut...

22 fév. 201616 juin 2020
1

Le printemps arrive à grand pas et l'objectif que je m'étais fixé aussi.
La peinture est terminée, la couleur de la coque sera pour plus tard. L'accastillage est posé, plus de question à se poser, plus que quelques accessoires à fabriquer et le tour est joué.
Mais avant de se jeter à l'eau, je ne peux le faire sans papier.
Alors c'est partie, premier contact avec les affaires maritimes, j'ai trouvé l'adresse mail de Toulon: j'avais une réponse dans la semaine m'indiquant la marche à suivre et une adresse pour contacter la douane, faisant + de 7m le bateau doit être francisé, c'est donc parti pour la paprasse, copie de plan, facture...
C'est pas la meilleur partie de l'histoire, mais on est obligé d'y passer, la liberté, ce sera pour plus tard.
En tous les cas ça semble plutôt bien se passer, on verra pour la suite.

03 mar. 2016
0

Bonjour Séboun

C'est super de voir l'avancé de ton projet. J'ai vraiment hâte de le voir flotter et surtout d'avoir tes premières impressions.

Encore une fois bravo et vivement la suite !

23 fév. 2016
0

Bonjour et bravo pour ta construction.
à Toulon les gens sont sympas et aident bien les amateurs.
tu ne devrais pas avoir de problème.
j'ai eu mes papiers en 10 jours

(tu aurais dis Marseille ......... no comment )

Tu vas voir , la première mise à l'eau c'est magique.
j'ai baptisé le mien dans ma cours et pas sur l'eau.
trop de curieux qui savent trop de choses

Et comme dit l'autre .... Bon Vent

29 mai 201616 juin 2020
2

Le beau temps est là, qu'on serait bien sur l'eau...
Bientôt, bientôt, le bateau est terminé, reste les matelas, filets de rangement, des bricoles qui pourront attendre.
Une première sortie...sur la route, pour faire faire une soudure sur le garde-corps, pas de problème sur la route, bon comportement de la remorque, une sacré longueur tout de même sur la route, attention à la vitesse et dans les virages.
Les papiers sont fait en partie, un premier envoi a été fait aux Douane de Toulon, très rapide en effet, et très efficace, à souligner, ce n'est tout de même pas ci fréquent.
j'ai donc obtenu le numéro d'immatriculation, le bateau a maintenant une existence légale, il est en vie!! en vie!!! Il me reste maintenant à envoyer un copieux dossier aux affaires maritimes, Quelques réglages du gréement je pense, tester les dérives assymétriques, le ballaste...etc.
Suite et fin (de la construction) au prochaine épisode.

30 mai 2016
0

Une sortie de grange comme je les adore ! Bravo ça fait plaisir à voir.
J'ai hâte de connaître tes premières impressions sur l'eau. C'est vraiment un beau bateau et surtout un architecte que j'aime beaucoup.
ça motive pour se lancer aussi, mais les impératifs familiaux sont prioritaires pour l'instant !

Vivement la suite :pouce:

10 juil. 201616 juin 2020
3

Et voila... première mise à l'eau au yacht club de Chalon sur Saône, et oui, de l'eau douce pour ce premier bain, pas de voile pour ce baptême, des banderoles de circonstance et des promenades au moteur pour les invités.
Du style pour ce bateau qui a fait l'unanimité, confortable et maniable ( en rivière...), il bouge pas mal suivant les déplacements sur le pont, mais ça s'arrange après remplissage du ballaste, mise à l'eau et sortie aisées, même en oubliant de vider le ballaste. Beau bateau sur l'eau, que du plaisir...Dans une semaine ou deux, sortie sur le lac de Vouglan, à la voile pour conclure cette aventure constructive.

10 juil. 2016
0

:pouce:

11 juil. 2016
0

:bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

11 juil. 2016
0

Bravo , c'est super !
tu vois à Toulon, c'est des bons !! ( je deviens poète )
lors de la première navigation , je ne sais pas pourquoi mais on garde un sourire niais tout le long.
en général il nous quitte le soir en s'endormant.
la famille nous prend pour un gamin le soir de noël .
Ils sont bêtes, ils comprennent rien à nos jeux ............
on s'en fout , on est heureux
JF

11 juil. 2016
0

Bravo pour cette construction menée à terme, le moment de la mise à l eau c est un grand moment d émotion ...et de doute , sera t il bien dans ses lignes ? ne pas oublier de remplir les ballasts !

je te souhaite plein de bons moments de bonheur simples sur l eau comme j ai pu en avoir avec Earendil

et au plaisir peut être de te voir du côté du Morbihan un de ces jours !
amicalement
Laurent

18 juil. 201616 juin 2020
1

Suite et fin, essai à la voile sur le lac de Vouglan, belle journée mais un peu trop de vent pour une sortie en famille.
le bateau réagit bien, seul la dérive asymétrique impose de prendre de la vitesse pour avoir de la portance, les virements de bord au près sont à prévoir en conséquence.
De la place même pour 5 (3 enfants) grand cockpit, le pont arrière est aussi très pratique pour la bronzette et la baignade.
Un bon programme en perspective.
Merci à tous en tout cas pour vos encouragements, j'espère vous avoir éclairé sur cette construction et que ça pourra servir à d'autres, belle expérience, on aurait presque envie de penser au prochain...

18 juil. 2016
0

bravo pour cette belle réalisation ;)

19 juil. 2016
0

SPLENDIDE!

01 sept. 201716 juin 2020
7

C'est jamais fini, 1 ans déjà que nous naviguons sur notre ouvrage...
Quelques astuces et améliorations ont été faites depuis, qui pourraient peut être en intéresser certains.

Réalisation d'un tambour en carbone pour faciliter la rotation du mât, nous avons constaté que l'ajout d'un peu de graisse facilitait aussi grandement les manœuvres.
Un demi cylindre inox en pied de mât sécurise le matage et dématage: la base du mat prend appui dans cette "encoche" et ne peut ainsi déraper.
Nous avons rajouter un petit panneau solaire, il nous permet de recharger le portable, les accus en tout genre pour appareil photo, VHF, lampes...
Les safrans se replis à 180°, il n'est plus nécessaire de les démonter pour faire de la route.
Deux taux ont été confectionnés, un pour le soleil, indispensable, et un pour la pluie, indispensable suivant les régions... ils tiennent sur des arceaux de tente en fibre qui s'emboitent en pied des chandeliers.
Une table, ma femme en voulait une, c'est vrai que c'est pratique surtout à 5, elle prend appui sur le moteur et le mât et maintenue par des sangles, elle est démontable pour rentrer dans les coffres.
Vous remarquerez que le moteur est monté sur une traverse qui monte et descend sur des coulisses, nous pouvons ainsi "beacher" sans problème, bien penser à le relever avant de quitter le bateau...
Des patins en tôle inox sont positionnés de par et d'autre de la coque pour contrarier le fardage au moteur, à l'origine se devait être une quille de 20cm dans l'axe mais nous aurions été obligés de prendre des béquilles à l'échouage.

Ce bateau nous plais énormément, et son originalité fait sensation où que nous passions.
A bientôt.

01 sept. 2017
0

bravo
le concept et super
ca pourrait etre le meme sur un 12 m avec une coque en sandwich
:bravo: :bravo: :bravo: :pouce: :pouce: :pouce: :famille:

13 déc. 2020
1

Bonjour seboun
je vis à la Réunion et je trouve que le concept du Rando
peux bien convenir à vivre à 2-3 personnes sur le bateau sous les tropiques avec sa "tente tunnel"

l'idée serait de faire une traversée Reunion Maurice (130 Mn au prés serré) de visiter les lagons et les iles alentours pendant 10 jours et de revenir au portant à la Reunion

pour ma part j'ai construit un Figaro 6 plan Herbulot c est un peu juste pour aller à Maurice
j'ai eu l'occasion de faire plusieurs traversée sur Maurice sur un Fandango de 33 pieds d'un copain c'est parfois dur dans l'alizé de 20 - 25 noeuds

avez vous navigué en mer ?

bien cordialement
Jean Pierre

15 déc. 2020
1

Bonjour, bon plan la réunion... vivre à plein temps sur le Rando? je ne sais pas, notre séjour le plus long à été de 17 jours à 5 dont 2 ados, pas facile tous les jours, si tout le monde fait un effort c'est gérable, il faut des occupations, bouger, aller à terre, visiter et prier pour qu'il face beau. La tente permet de gérer une journée de pluie, les cabines avant et arrière sont purement fonctionnelle, dormir, faire à manger et sa toilette, je voulais un grand cockpit pour vivre dehors, on ne navigue pas l'hiver.
Pour les grandes traversés, le Rando est limité en catégorie, il est bas sur l'eau et fragile (le fond en 15 mais 10mm pour les bordés) j'ai déjà affronté des creux de 2m (en mer) et ça tapait sec, on est pas tranquille sur ces coques de noix, il ne faut jamais être loin d'un abri. Dans ces moments et en construction amateur le constructeur et son équipage espère que tout a bien été fait comme il faut...
Pour le prés, le Rando a du mal à serrer, la surface de dérive est faible et l'absence de bôme limite le réglage de la voile on de peut la mettre dans l'axe sans jouer sur les deux écoutes à la fois. Par contre dans le gros temps fini la prise de tête avec les prise de ris, ça c'est hyper confortable.
Bon vent sous le soleil.

15 déc. 2020
1

Bonjour Séboun.
Sur certains gréements montaubin, les utilisateurs gréent une bôme ou un wish, communément sur le tape cul, mais aussi sur la misaine. As-tu testé?

15 déc. 2020
0

Bonjour, la livarde sur le gréement arrière est indispensable car le point d'écoute est derrière le tableau, pour la grand voile l'absence de bôme a aussi ses avantages surtout pour la tête, en famille à 5 dans le cockpit.
C'est pas un voilier de compétition alors pour le près on s'en arrange, de toute façon, si c'est trop dur, trop long, trop chi... on met le moteur, il n'y a que moi à bord qui aime faire du près alors...et oui c'est ça aussi la navigation en famille, c'est déjà bien que tout le monde adhère alors il faut faire des concessions, du coup c'est vrai que je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de le pousser.
Autre chose: avec la livarde ou un wishbone on ne peut plus enrouler la voile sur le mat, ce qui est bien pratique pourtant.

13 déc. 2020
0

Bonjour,
je ne connaissais pas ce fil. magnifique réalisation. Bravo.
Je navigue sur un "étroit mousquetaire" à teugue dans le Var, et je suis très intéressé par votre taud de cockpit sur arceaux de tente.je le trouve très réussi et ce me semble constituer un système efficace pour suppléer le défaut de ce type de gréement: l'absence de drisse. pourriez vous m'en dire plus sur sa construction: longueur et fournisseur des arceaux et type de tissu. Merci d'avance pour votre réponse et bonnes navigations.

01 sept. 2017
0

Magnifique ! j'adore.

01 sept. 2017
0

Magnifique, du super boulot.... :bravo:

01 sept. 2017
-1

je suis pas fane des lignes du bateau mes beau travail , combien d heures ?

01 sept. 2017
0

:pouce: :bravo:
Jac

02 sept. 2017
0

Merci pour ce retour, c'est Top !

02 sept. 2017
0

enfin des gréements qui sortent de l'ordinaire ,je suis surpris de la finesse des mats carbone ,c'est vrai que le voilier est léger ..
félicitations ...
alain

02 sept. 2017
0

J'avais fait une proposition pour un Rando + pas acceptée. Le pb du matage autonome pas mal préoccupé. Le sabot, je vois, mais après comment ?

15 déc. 2020
0

Les mâts carbones sont très légers, d'autant plus que là leur diamètre n'est pas très important.

J'ai un ami qui a un voilier de 6m avec un mât rotatif et un matereau à l'avant.
Les mâts sont en bois donc plus lourds que du carbone.
Il mâte le matereau, puis utilise une drisse gréée en haut du matereau pour aider à hisser (seul) le mât principal.

Il est obligé de faire ainsi car il part de chez lui sur remorque, puis mise à l'eau dans un fleuve, pour passer sous plusieurs ponts et arriver bien plus tard à la mer.
D'où plusieurs mâtages/démâtages en solo.

15 déc. 2020
0

Ne pas oublier le poids de la voile... La mienne se monte sur le mat au sol comme sur une planche à voile, je l'enroule sur le mat et monte l'ensemble sur le pont, ensuite c'est le moment que nous préférons avec ma femme(lol)elle maintient le pied de mat (lubrifié au préalable, c'est chaud!) à l'entrée du puits, moi je porte le mat en partant de l'arrière et me rapproche de l'avant tout en montant le mat en essayant de ne pas trébucher sur le pont, une fois à la verticale, je le descends dans le puits avec soulagement, il est lourd (lg de 9m) mais c'est surtout la peur qu'il parte sur le coté qui me donne des sueurs froides, le carbone c'est bien mais ça casse. Par grand vent, j'oriente le bateau face au vent, l'opération se fait sur la remorque, impossible sur l'eau faute de stabilité.
Il est fin, en deux parties emboitable et il ploie sous grand vent exactement comme un gréement de Laser, mais c'est plus impressionnant sur un mat presque deux fois plus grand.

16 déc. 2020
0

Dès que possible, je t enverrai des photos de l installation d un proprio de lili610. Un vieux wishbone de pàv, vient sous le mat. Il est fixé sur chaque a des genres de cadène. Au niveau du mat, des couilles de chat qui roulent le long de la voile qd le mat s éleve. Donc le mat est maintenu en latéral. Il a fait aussi un sabot avec un plan incliné, qui se fixe devant le trou du mât. Ça doit ressembler à ton système

24 déc. 202024 déc. 2020
0

Comme promis
Sur la photo, on voit la chèvre bricolée à partir d un wish de planche sur lequel on pose le mat. Les couilles de chat l’entoure et permettent à l ensemble de se hisser.
Jamais testé mais apparemment ça fonctionne.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (133)

Piégeage des gouttes

mars 2021