Construction d'un ber pour voilier 10m / 5000 Kgs : acier ou alu ?

J'étudie la possibilité de me faire un ber modulaire.
Par modulaire j'entends :
Démontable pour être stocké sous faible volume et transportable
Pouvoir être monté quand le voilier est sur un parklev
Pouvoir lever le voilier de manière à accéder au bas de quille : le voilier repose alors sur 2 supports en forme : AV et AR. La technique de levage des 5 tonnes : des verins hydrauliques pour véhicule auto.
Pouvoir tenir le voilier uniquement par appui sur les OM pour appliquer primaire ou autre sans avoir à se préoccuper du pb des patins (le voilier repose alors juste sur le bas de quille + appuis OM)
Possibilité de s'adapter à plusieurs coques en changeant la partie supports en forme (à priori en bois + moquette)

Se pose la question du matériau : acier (en fait, profilés galva en U pour les 4 supports) ou ALU ?
L'alu semble plus facile à travailler (percage, coupe) mais pbs pour les soudures mais plus cher.
Coté calcul de section pour supporter 5000 Kg sans risque : des idées, calcul de section ?

L'équipage
11 déc. 2011
12 déc. 2011
0

Bon, personne qui en a marre d'avoir des traces de patins ?
Personne qui veut un bas de quille pas trop moche ?
Personne qui veut peindre sa carène d'un seul tenant ?

12 déc. 2011
0

je cale un bateau de gabaris similaire avec des bastains de bois et etais de maçons, derrière la quille j'ai monté une croix renforcée en bastains, le reste ine dizaine d'étais... avec petit morceau de bois et moquette pour ne pas abimer la coque, cela ne bouge pas pour l'instant, testé jusque 120 kmh.. on verras ce soir..

12 déc. 2011
0

pas en alu (cher ,soudure de specialiste,moins resistant) donc acier :premiere reponse .

deuxieme :pas de forme en U mais une forme fermée c'est à dire un tube .

pour les sections :te prends pas la t^te tu vas sur les aires de stockage et tu mesure .

ce qui est pas mal ce sont des étais de maçons reglable en hauteur ,tu as dejà là la mécanique toute faite.

josé

12 déc. 2011
0

Merci de ta réponse.
Je suis aussi partant pour l'acier vu le coût et les soudures.
Pourquoi des profiles fermés et non pas en U ou en H ?
Sur les aires de carénage du coin, j'ai vu de tout. Y compris sur-dimensionnement à l'excès ou largement sous dimensionné. Sans parler du classique calage à base de 4 buchettes ...
Par exemple grosse section en acier pour les supports et support en bois pressé pour la forme et sans renfort => le bois est largement courbé à la limite de casser ...

13 déc. 2011
0

Pourquoi des profiles fermées :
Sans rentré dans les explications des moments quadratique et du rayon de giration ,une petite experience .
tu prends une feuille de papier tu la pli en U et sur le U tu pose un objet un livre par exemple , ensuite avec la m^me feuille tu formes un tube soudé par un scotch et tu pose un livre tu verra lequel va supporté le poids le plus elevé .

Tu peux tres bien faire un ber en U ou H à resistance égale il sera bien plus lourd donc plus cher.

13 déc. 201113 déc. 2011
0

Comment on détermine du largement sous dimensionné ???

Le ber s'est plié quand on a posé le bateau dessus, et il est resté plié quand on l'a enlevé (déformation plastique) ???

12 déc. 201116 juin 2020
0

Salut,
Pour un ber simple: choix de l'acier car facile à souder ... pour l'échantillonnage voir ce qui se fait sur un terre plein effectivement.

Si simple calage latéral et appuis sur la quille pour pouvoir passer
l'antifouling = ber en bois ( cf photo)

Si tu veux lever ton centurion 32 qui doit faire dans les 4T60 à vide avec 4 vérins hydraulique il te faut 4 vérins de 1T2 ( cela doit se trouver) et lever l'ensemble de manière syncro. Pour les conformateurs je suis septique vue la forme de carène du centurion 32 . Il faut que la coque repose biens sur une ligne et non un point. Sur la partie AR de la coque tu as peu d'espace entre la sortie de l'arbre et la quille et surtout la présence d'une cloison pour bien répartir l'effort sur la coque et éviter quelle se déforme.

Bonne réflexion à toi

A+ DIAMBA

12 déc. 2011
0

Je pense à un support taillé spécialement pour la forme de la coque à un endroit bien précis :
Juste avant le début de la quille
Juste à l'aplomb de l'arrière de la quille ce qui correspond à peu près au couple entre coin cuisine et coffre tribord.
Matière bois + CP + moquette
Après si on veut mettre un autre voilier, on taille un autre support mais le bati reste le même.
Les vérins, c'est juste pour manoeuvrer les supports qui coulisseraient dans un rail en U. Une fois à la bonne hauteur, boulons et écrous et on peut enlever les vérins.

13 déc. 2011
0

Voir cette annonce a ce prix pas facile de faire moins chers.www.hisse-et-oh.com[...]s-marec

13 déc. 2011
0

Oui cette annonce semble tout à fait intéressante. J'ai l'habitude de ce genre de fabrication, le choix est vite fait : je le prends.
RV

13 déc. 201116 juin 2020
0

Les bers marec sont à un prix intéressant Toutefois, je leur reproche d'avoir des montants verticaux, ce qui n'est pas très mécanique par rapport à leur fonction qui est d'empêcher le basculement plutôt que de porter le bateau. Je préfère une fabrication dans le genre de la photo.

13 déc. 2011
0

Il y a une grosse différence entre caler un bateau et le soulever !

En acier of course . (prix)

Mais si profils creux : galvanisation indispensable .

Les profils (U ou L) laminés au chaud coûtent beaucoup moins cher au kilo . On trouve même des déclassés pas chers .

Pour le levage, l'hydraulique sera sans aucun doute la meilleure solution mais il faut maitriser .

La meilleure solution : trouver un ber roulant hydraulique d'occase .
Cher et pas facile à trouver .
Mais ce sera moins cher que de faire fabriquer un modèle unique .

14 déc. 2011
0

Enfin une réponse qui prend en compte une bonne partie de mes critères.
Non pas que les autres réponses soient incorrectes, je dirais qu'elles sont hors contexte.
Les URLs données par bil56 donnent effectivement des idées.
Indiana973 et alien sont de bon conseils.
Et pour Calypso2, je suis d'accord pour l'aspect contraintes mécaniques mais je pense compenser par des renforts et faire travailler les profilés dans la longueur et non latéralement.
Je tente d'éliminer le profil creux car pas accès intérieur (corrosion) et pour boulonner.
Les U, L ou H me semble plus simple à travailler.
Il s'agit bien de lever le voilier et il doit aussi servir pour un dériveur dont on veut faire pivoter la dérive.
2 supports (bois) qui épousent bien la forme de la carène jusqu'à la ligne de flottaison.
Bien évidement un jeux de supports bois par type de carène (à priori pas trop cher).
Le poids s'exerce sur les supports bois qui reposent sur un U renforcé.
Le U repose à 90° sur les supports verticaux.
Ce sont les supports bois qui reposent sur une armature en acier.
Bref, un plan serait mieux qu'un discours. Donc dès que je peux en faire un lisible, je diffuse.
Pour l'hydraulique, crics hydrauliques manuel : la manutention est ponctuelle et chaque cric peut lever facilement 1T.
Pour le coût, je pense que 75% de la main d'oeuvre sera moi !
Une des contraintes c'est aussi de faire fonctionner le moteur sur un circuit eau douce => si sur épontilles, l'ensemble peut entrer en vibration et tomber !!!
Usage 3 à 6 mois par an tous les ans. Le reste du temps, je prévois de le louer ou de le stocker dans mon garage.
Il doit donc être démontable et je peux disposer d'une remorque 750 Kg de 2m50 de longueur utile sur 2 essieux pour le transport.

14 déc. 2011
0

alors pour donner une idée avec des copains on a fait un ber roulant avec des essieux recuperé dans une casse auto .les bateaux sont soulevé par des sangles au moyen de treuils manuel et on tire avec un tracteur .

Et ainsi une dizaine de bateaux sont mi hors de l'eau monté sur une gréve en Rance chaque hiver.

et ça pour presque pas un rond , avec simplement de la recup et un chaudronnier.

josé

14 déc. 2011
0

je doute un peu que le démarrage du moteur puisse faire tomber le bateau sinon il serait tombé plus qu'une fois
:oups:

14 déc. 2011
0

Il y a une énorme différence entre un bidouillage de bricoleur et un engin de manutention .

Pour manipuler 5 tonnes il faut un engin dimensionné pour 10 .

Jamais je n'oserai soulever mon cher bateau (5t) avec un cric auto chinois : peu fiable, course faible et très sensible à la corrosion .

Sortir une dérive ? Sur mon bateau elle pèse 300kg et mesure près de 2m . Pour la sortir il faut 1,2m sous la quille ! On utilise la fosse du chantier et quelques engins de manutention . Le tout avec le concours de personnels compétents et assurés .

14 déc. 2011
0

j'ai un cric hydraulique qui souleve 5t avec une course de 30cm ça m'a couté 20€ chez Nauroto

14 déc. 2011
0

faut pas exagérer 5t/10t on est encore dans le "jouet" et pas dans la manutention .

il suffit d'etre un peu bricoleur ,curieux en allant voir ce qui se fait sur les aires de stockage des bateaux et roule ...

josé

15 déc. 2011
0

Bonjour à tous,

Personnellement j'abandonnerai l'idée de soulever 5T sans être un professionnel de la conception d'engin de levage. Il y a un réel danger de perte d'équilibre, casser son bateau, voire celui des autres et le pire blesser ou tuer quelqu'un. C'est vraiment trop dangereux.

Pour s'en convaincre il faut regarder de près toutes les sécurités qu'il y a sur un travel lift, ça ne manque pas.

Si tu devais persister dans ton projet acheter quand même des treuils homologués qui disposent de freins, de limiteurs de charge, etc ...

Concernant les profilés métalliques prendre de préférence du tube. Pas forcément utile de les galvaniser sauf si le bateau doit hiverner sur le ber. Dans ce cas prévoir une galvanisation au trempé donc prévoir des trous pour l'écoulement du zinc en fusion lorsque on retirera les tubes du bain. Prévoir aussi des soudures avec fil fourré il y a moins de risques de fissuration lors de la trempe

Enfin ne pas imaginer lever la coque autrement que par des sangles car il y a risque de poinçonnement.

Bon courage, il va t'en falloir, d'autant que je ne suis pas sûr qu'il y ait tant d'économies au bout.

15 déc. 2011
0

Quelques questions :

D'après ce que j'imagine, il s'agit d'un ber levé au 4 coins par des crics.

1) Comment assurer la stabilité du ber posé sur les 4 crics (levé, ou en cours de levage) ? Faudrait pas grand chose pour que les crics se couchent sous l'effet d'une force latérale, vent par exemple.

2) Comment assurer une descente controlée des 4 crics en simultané ? En crics à vis, peut être. 4 crics hydrauliques independants : Non.

16 déc. 2011
0

s'il s'agit de lever les 4 coins a la fois il faut arréter la manoeuvre tout de suite car c'est l'accident assuré .
on leve un coin de 10cm environ on cale et on leve au coin symetrique on cale etc ...

16 déc. 2011
0

Mais alors, il y a un sacré effort de torsion sur le ber ...

En fait, il faut 1 cric, et 4 chandelles à cliquet, et 4 cales de hauteur, ultra stables.

On lève d'abord l'avant du ber, cric au milieu, chandelle à chaque coin avant, fixée au ber (il faut que la chandelle monte au fur et à mesure qu'on lève avec le cric) . Faut que le ber soit stable sur 3 points, et inclinable en avant/arrière avec la charge, et quand même assez rigide en torsion. (rien ne garanti que la charge est centrée).arrivé à hauteur, on pose l'avant sur les cales, et on enlève les chandelles.

On lève ensuite l'arriere du ber, cric au milieu, 2 chandelles de chaque coté, pareil que pour l'avant, ber en rotation sur les cales avant : c'est pour ça qu'il faut des cales sacréement stables.

Et pour la descente, on met 2 autres chandelles (y en fallait 4), un cran en dessous, on leve, on vire les 2 chandelles les plus hautes, et on redescent le tout d'un cran de crémaillere de chandelle. Et on recommence, cran par cran.

Je pense que ça peut marcher, à la stabilité des cales et torsion du ber près. En cas de problème quelconque, la hauteur de chute maximum, c'est un cran de chandelle. Ca doit être gérable.

Par contre faut compter au moins 1/2 heure pour lever, et 1 heure pour descendre. Pour 30 cm de course.

Vitesse de levage : 1cm/minute. Vitesse de descente : 5mm/minute. Tu explique ça à quelqu'un qui doit gagner sa vie au grutage, il devient fou.

C'est un peu la différence avec le travellift.

05 mai 201216 juin 2020
0

Bonjour .
J'envisage de faire galvaniser à chaud mon ber de fabrication maison . si quelqu'un à déjà pratiquer l'exercice , je suis preneur des infos suivantes :
- Besoin de sabler avant pour enlever la peinture et la rouille
- Cout pour un ber de voilier 6.50 m ( voir photo )
- cout de la galvanisation vs le prix d'un ber pro
- refaire un ber en remplaçant les tube et les carrés par des profils en L pour améliorer la galvanisation ...

Merci d'avance.

18 avr. 2013
0

pour eviter que le tube rouille à l'interieur rien de plus simple empeché que l'oxygene qui forme la rouille rentre dans le tube .
donc on soude une pastille au bout du tube ou un bouchon de ciment par exemple

sinon pour le galva à haud peut importe l'état de surface :
c'est dans un premier temps plongé dans un bain d'acide qui decape tout ,propre ,peinture,rouille, merde... puis dans le galva ...

05 mai 2012
0

Bonjour, Je pense aussi faire un ber pour voilier. En tube soudé et acier brut. Pour un voilier de 8m, j'estime a 2X350€. Apres, je vais voir pour le sabler et traiter epoxy+PU A voir...

05 mai 201216 juin 2020
0

En cornière, c'est plus facile à protéger. On ne peut pas protéger efficacement l'intérieur des tubes.
Celui-ci, reçoit une peinture antirouille tous les 3 ans

05 mai 2012
0

Un ber en acier galvanisé est a vendre a des conditions avantageuse.
Il est très modulable et correspond globalement au projet décrit
Facile a ranger et à transporter
il a été construit pour être adapté aux formes de différents plusieurs bateaux
Il a été utilisé uniquement pour la préparation d' un Romanée.
La réalisation a été soignée.
Ce serait une opportunité ...

Pour le cas ou la construction par vous même ne serait pas votre plus grande satisfaction!!
Cordialités

18 avr. 2013
0

Bjr!
tjrs à vendre, béber?
merci

06 mai 2012
0

Bonjour Rodge, peux tu me poser une photo ou plan? Merci

06 mai 2012
0

Pour vincent 83 300
Bonjour
Photo et spécfication seront réalisés et rédigés début semaine
et envoyés en MP pour ne pas polluer la demnde de ODECLAV
Cordialités

07 mai 2012
0

Bonjour,

Je n'ai pas abandonné l'idée et suis aussi intéressé.
A la prochaine mise à sec, je refais le bas de quille.

09 mai 2012
0

Pour odeclav et vincent 83300

Je peu voue faire parvenir un document word concernant le ber réalisé pour la préparation du ROMANEE
voici mon mail rodge@wanadoo.fr
Cordialités

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (83)

Bientôt fini ?

mars 2021