construction dérive dans un moule.

Bonjour,

Pour une dérive construite sur 2 demi moule, sur le plan pratique comment est ce que cela se passe en périphérie ?

Comment gérer les excédants de tissus en périphérie ?

Y a t'il une technique pour couper les tissus avec exactitude afin qu'il ne déborde pas du moule ?

Faut il d'abord réaliser les 2 demi dérives, les démouler, les détourer, le replacer dans les moules puis enfin procéder au collage ?

L'équipage
09 déc. 2017
09 déc. 2017
0

bonjour
je ne connais pas les habitudes de fabrication , mais je pense qu'il faut du tissus pour restrater sur l'autre demi derive ;rapporte apres ou en laisser qui depasse , la je ne sais pas , mais je penche plus pour rapporter apres .
car la jonction des deux demies derive doit etre tres solide .

salut

09 déc. 2017
1

Quand ta résine est en phase de gel, il suffit d'ébarber les excédents au cutter, ça se coupe parfaitement.

09 déc. 201709 déc. 2017
09 déc. 2017
0

Bonjour. Pour donner la bonne réponse c'est pour quel type de dérive et bateau.
Jac

09 déc. 2017
0

Les deux demi dérives doivent être parfaitement collées sur toute la surface. Le volume entre les peaux doit donc être rempli avec un matériau structurel transmettant les efforts entre les deux peaux : matériaux d'âme de sandwich (mousse PVC ou SAN), bois ou époxy moussant.

09 déc. 2017
0

Il s'agira de carbone epoxy sous vide.

La question porte UNIQUEMENT sur la gestion des tissus en périphérie.

Y a t'il une technique pour couper les tissus avec exactitude afin qu'il ne déborde pas du moule - avant mise sous vide.
OU
Faut il d'abord réaliser les 2 demi dérives, les démouler, les détourer, puis les replacer dans les moules pour enfin procéder au collage ?
OU
Je m'embête pour rien on ferme et colle sur les excédant de tissus, et l'on détoure la dérive une fois assemblé.
C'est bien sur le plus simple mais ça me semble manquer de précision, l'épaisseur devenant légèrement variable.

09 déc. 2017
0

Précision :
Y a t'il une technique pour couper les tissus avec exactitude afin qu'il ne déborde pas du moule - avant mise sous vide.
j'entend par là qu'ils ne débordent pas sur le plan de joint des moules.

09 déc. 2017
0

Bonjour Fanchsf

Si tu as une seule dérive a fabriquer pourquoi un moule
tu mets en forme une mousse ou un CP en forme stratification époxy et mise sous vide tu auras un bon état de surface un peu d'enduit et ponçage.
Pour une dérive le mariage CP époxy c 'est super

Le Moko

09 déc. 2017
0

Merci Lemoko,

mais c'est pour un multi rapide il faut des profils nickel.
Je n'aurais pas la précision que je souhaite avec un shape.
L'idée c'est plutôt de dupliquer un profil existant, voir de réaliser un moule sur une préforme en CNC. (à voir le cout)

09 déc. 2017
0

Un peu du même avis que LeMoko.
Perso je reprendrais la technique de construction des ailes de modèles réduit avec fabrication de la forme en mousse et découpe au fil chaud , éventuellement rainure pour longeron carbone et strat sous vide.
Il y a plein de vidéo sur ce mode de construction.
Jac

10 déc. 2017
0

Bonjour,
je crois qu'il faudrait faire une réserve dans les demi-moules pour ensuite pouvoir stratifier les plans de joints. Ainsi tu respect parfaitement ton profil et tu n'as qu'à ajuster bord de fuite et d'attaque et surtout tu évite le risque que ta dérive s'ouvre en deux à haute vitesse.
Jean-Charles

10 déc. 2017
0

Trouve un moule existant (il y en a un peu partout. bretagne, Sud, etc...) et fait la fabriquer.
Pour encore reduire le prix (et si tu maitrises un peu le composite) commande la « a terminer » (détourage, reprise de gel coat, poncage polissage,,,)
Ca te couteras moins cher et ca te fera gagner beaucoup de temps

Pour te donner une idée du cout, il faudrait les dimensions.
Mais par ex (j ai eu besoin d’une dérive, voici les résultats de mes recherches)
longueur 4m, corde 59 cm, epaisseur profil 7 cm, verre /epoxy, 80 kg == 2200 ( finitions a faire)
Meme dimensions mais carbone/verre/epoxy, 45 kg == env. 3000 (a terminer)

Mais dons ton cas, l’idéal est de construire la dérive et de mouler le puit de dérive dessus

11 déc. 2017
0

Si tu bosses sous vide, tu peux également débâcher au moment ou la résine a fini son gel mais n'est pas encore ''dure", et ébarber dans le moule.

Soit tu démoules ta pièce une fois dure puis et fais l'ébarbage avec un disque de découpe au diamant.

11 déc. 2017
0

si tu démoules chaque 1/2 pièces, ensuite pour coller, c'est pas la joie

si tu travailles sous vide (infusion?) alors tu découpes les tissus pile poil voir 5 mm de moins

un truc intéressant à faire, c'est une réserve d'épaisseur sur la partie avant du profil pour pouvoir ensuite faire une reprise par l’extérieur
(pas besoin sur le bord de fuite)

l'autre truc sur une derive , c'est de privilegier les bibiais pour les peaux avec des renforts unidirectionnels au plus épais du profil

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (70)

Bol d'Or 2016

mars 2021