Consommation d'huile soudaine et importante sur Perkins 4236

Soit un Perkins 4236M avec 5500 h au compteur, bien entretenu, tournant comme une horloge et ne nécessitant aucun apport d'huile entre deux vidanges. On décide d'aller de Mayotte à Moheli, 90 milles, la moitié au moteur, aucune consommation. Au retour, après 50 milles, surtout au moteur, alarme de pression d'huile : le moteur avait bouffé 6 litres environ.
On a remis ce qu'il faut et constaté une consommation permanente de l'ordre de 1/2 l par heure. J'ai pensé à un problème du coté du refroidisseurs d'huile, mais rien d'apparent, ni dessus, ni dans l'eau d'évacuation de l'échappement. Pas non plus de fuite évidente sur le moteur, ni dans les gaz. Pas de refoulement coté jauge à huile non plus. On a nettoyé à fond la cale et il semble bien que l'on retrouve cette huile en fond de cale, sans arriver à voir d'où elle vient.
Un seul événement en amont de cette panne : en arrivant sur Moheli, on a pris un orage violent qui a donné un énorme coup de gite au bateau, qui s'est mis après à fumer un peu de l'échappement. J'ai mais ça sur le compte d'un colmatage partiel du filtre.
Une idée ? Un conseil ? Merci.

L'équipage
24 fév. 2009
24 fév. 2009
0

la consommation d'huile a plusieurs causes
qu'il convient d'éliminer une à une
(d'abord, et avant que le marchand de moteur te le dise, ton moteur est mort et il est urgent d'aller chez lui acheter la dernière version common rail et tout et tout à 25.000 €)

plus sérieusement, les causes sont:

le moteur brûle son huile qui arrive par le reniflard, les guides de soupapes ou les segments lessivés, mais alors, c'est pas brutal et il y a une grosse fumée bleue et l'huile ne se ballade pas en fond de cale

il y a une fuite d'huile: il faut d'abord bien nettoyer le moteur et la cale, mettre du sopalin sous le moteur et essayer de voir d'où vient la fuite en inspectant régulièrement le moteur après mise en route

ensuite, "colmater la brêche" par les moyens usuels

bon courage

amicalement

24 fév. 2009
0

Sinon...
en profiter pour faire des frites... :reflechi:

:jelaferme:

24 fév. 2009
0

Huile
Comme le dit JP, SOUDAIN... il faut eliminer la segmentation...
Donc plutot joint qui pete, voir aussi si par hazard la seigmentation n'etait pas deja un peu fatiguée et une petit surpression qui ferait remonter l huile par la jauge a huile
De toute façon nettoyage du moteur et sopalin pour retrouver la fuite est la meilleur solution.

24 fév. 2009
0

huile
Pour un Perkins, 5000 et qques heures, c'est rien du tout !
Donc rien de grave sans doute. Mettre du sopalin a des endroits précis: sous liaison moteur/inverseur (en profiter pour voir si l'huile de l'inverseur est 'propre'), sous la sortie de l'axe vers les poulies alternateur & pompe à eau.
Autour des sorties tuyaux flexibles ou non vers refroidisseur huile.
Il faut savoirque l'huile chaude a une fluidité incroyable, et peut s'écouler par gravité assez loin de son point de fuite.
Petit point important: ne JAMAIS mettre plus d'huile que ce que la jauge indique, les segments, etc n'aiment pas cela.
Si tu ne trouves rien, demande à un mécano de te faire un contrôle de compression du moteur. C'est pas cher, facile (on démonte un à un les injecteurs et on note) C'est un bon check-up de l'état général du moteur, pourrait expliquer des remontées d'huile par les cylindres, état des soupapes.
Enfin, comme dit qqu'un d'avisé sur ce fil: demande à un mécano loin des spécialistes plaisance, etc, et qui souvent ne le sont pas!
Et si un jour tu dois changer ton moteur (m'étonnerait : un Perkins!) fuis les ships, va voir, si tu es dans le Sud, chez MIDIF à Sète, des vrais pros, 30 à 40% moins chers que les ship, pour des moteurs excellents (bases Kubota, on ne fait pas mx).
Bon vent José
Tu pourras y voir la remise en état d'un Leyland de 29ans, il tourne comme neuf!

24 fév. 2009
0

Merci pour les conseils
A Mayotte trouver un dieseliste, c'est difficile, l'amner à bord, encore plus. Je retiens l'idée du sopalin sur la gatte du moteur qu'effectivement j'ai nettoyé.
Je suis tout à fait d'accord que la brutalité de la consommation a peu de chance de relever d'un segment cassé ou de joints de soupape : passer de zéro à plus de 0,5 l heure c'est un peu beaucoup pour ce genre de panne.
Par contre, je n'avais pas pensé à des fuites genre joint spi de sortie vilebrequin, serait ce compatible avec une fuite soudaine ?
En tout cas, merci.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (97)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021