conseils pour mouillage

Bonjour,
Je suis demandeur d'avis et conseils pour mon équipement de mouillage.
Je suis équipé d'une ancre plate 15kg, 10m de chaîne de 10 et 25 m de cablot. Ceci me convenait en Bretagne Nord. Le bateau est un First 26 Quille relevable.
Maintenant j'ai amené le bateau en Méditerranée et j'envisage modifier cette configuration en remplaçant les 10m de chaîne de 10 par 30m de chaîne de 8 ceci pour me permettre d'ancrer dans plus d'eau. Qu'en dites vous?
Est-ce que la prolongation de la chaîne existante est envisageable?
Merci à vous pour vos conseils.
Cordialement

L'équipage
12 jan. 2014
12 jan. 2014
0

Vingt cinq à trente mètres de chaîne de 8 mm, plus autant de câblot de 14 mm, feront très bien l'affaire en Méditerranée; il faut au minimum 50 mètres de ligne.
Mais attention aux ancres plates, elle peuvent décrocher sous une forte traction et ne plus raccrocher ensuite.
Une bonne Kobra de 12/14 kg serait plus sécurisante.
Prolonger la chaîne....à éviter !!! Voir:
www.hisse-et-oh.com[...]-bateau

12 jan. 2014
0

prolonge ton cablot ça suffira avec un poids sur mousquetons pour ajouter en cas de brafougne
alain

12 jan. 2014
0

si je peux profiter de ton post aussi:
sur mon gibsea 24 que je viens d'acheter j'ai une ancre fob de 10 kg, avec env 5m de chaine de 8 mm; trouvant ça très très light je souhaite changer la longueur de chaine;
j'ai été sur le site de fob qui indique que le poids de mon ancre est bon, et que le diametre de chaine doit etre du 8, et le cablot du 14, mais pas d'idée de taille .
Par contre je dois avoir combien de longueur de chaine (je suis en bretagne), ainsi que combien de longueur de cablot?
merci

12 jan. 2014
0

j'ai un voilier similaire, je navigues aussi en Bretagne 25 m de chaîne de 8 mm, 30 m de câblot de 14 mm; une Lewar Delta de 6kg. ça accroche super bien.

12 jan. 2014
0

merci pour l'info aljoub, j’avais en tète de prendre env 20m de chaine mais sans savoir si ça suffisait; si tu me dis que tu as 25m et que ça bouge pas (en plus mon ancre fait 4 kg de plus)

12 jan. 2014
0

Pour prolonger ton câblot, il vaut mieux faire une bonne épissure, que de le rabouter avec des nœuds.
Voir aussi l'ancienne réglementation qui donne aujourd'hui de bonnes idées.

12 jan. 2014
1

Sur un 24, 5M de chaine est bien trop peu !
10 à 12M en 8 avec 30 à 40M de cablot me semble plus judicieux...
Et une bonne Kobra !

12 jan. 2014
0

la fob 10 kg a l'air bien aussi, non?

12 jan. 2014
0

15 kg pour un first 26, ce n'est pas un peu exagéré ?

Si j'avais le même bateau, j'opterais certainement pour une ancre de 8 ou 10 kg et 20 mètres de chaîne de 8 avec 20 à 30 mètres de câblot de 12 (14, ça commence à faire beaucoup !). Cela me semblerait être un bon compromis.

S'il est exact que les ancres plates n'accrochent plus une fois qu'elles ont dérapé, il faut également se dire qu'une ligne de mouillage avec une ancre charrue (delta, cobra, brake,spade, etc.) est réellement efficace à condition de mouiller 5 à 6 fois la hauteur d'eau. Dans un mouillage méditerranéen, ce n'est pas toujours possible.

NB : on est bien d'accord qu'on parle de technique de mouillage pour dormir tranquille au mouillage et/ou résister à des conditions difficiles. Pour un mouillage de pique-nique par beau temps, une pierre au bout d'une corde suffit amplement.

NB 2 : j'avoue que je ne dors jamais comme à la maison sur mon bateau. Sur celui des autres, les nuits sont meilleures même si je me sens toujours concerné par la vie du bord.

12 jan. 2014
0

Entièrement d'accord.
Mon précédent bateau était un FIRST 26 et j'avais une ancre soc de charrue (DELTA) de 10 KG et de la chaine de 8 mm.
Avec ce type d'ancre,je pense que 8 KG suffirait .
Par contre je pense qu'il faut un peu plus de poids pour une ancre plate.

12 jan. 2014
0

sur mon ancien bateau, de cette taille environ, j'avais un mouillage leger composé d'une Fortress 5kg + 10m Chaine de 8 + 30m de cablot de 14
jamais de probleme d'autant que j'avais un poids de 5 kg que je pouvais faire glisser jusqu'à l'épissure

le seul probleme de la fortress c'est son traversier en arrière des pelles qui sont "un peu" encombrantes" quand l'ancre est sur le pont (elle ne rentrait pas non plus dans la baille :heu: )

en secours, au fond du bateau, j'avais une CQR de 12kg + 30m de chaine de 8 et 20m de cablot de 16.... jamais utilisé :non:

12 jan. 2014
0

Merci à tous pour vos messages,
Je vais étudier avec attention le fil indiqué par Koala.
Je pense que je vais en effet remplacer et non prolonger ma chaîne de 10 par 25 ou 30m de chaîne de 8.
Pour Evasion5, je vais garder mon ancre, c'est celle qui était là quand j'ai acheté le bateau et n'oublierai pas vos avertissements quant à sa tenue.
Je garde aussi en mémoire l'ajout du poids supplémentaire par mousqueton.
Encore merci et bonnes nav en 2014
Cordialement

13 jan. 201413 jan. 2014
0

En Mediterannée si tu veux dormir sur tes 2 oreilles quand tu mouilleras met 5 fois la hauteur d'eau , car le vent change de 180° sans te prévenir et surtout beaucoup de rafales de vent pour l'ancre plutôt une ancre charrue cela résiste mieux dans les rafales

13 jan. 201416 juin 2020
0

Quand j'avais un Sangria, j'avais une Delta de 10 kg, 30 m de chaîne de 8, et 30 m de câblot. C'était impeccable.
PAR CONTRE, j'avais aussi, et c'est INDISPENSABLE : un deuxième mouillage complet !!! Dans certains cas, mouiller 2 ancres, c'est bien préférable...
C'est la moment de créer un nouvel adage : "Si tu veux dormir sur tes deux oreilles, mouille tes deux ancres"
:mdr:
Petits conseils : Attention au ragage du câblot dans le davier. Une nuit de frottements peut suffire à cisailler un bon câblot. Prévoir donc un mètre de gros tuyau pour le protéger. Pour cette raison, je préfère personnellement ne mettre que de la chaîne...
Et si ça souffle fort, mets plutôt 6 fois la profondeur (au moins). J'ai pu vérifier avec un masque que, avec 6 fois la profondeur, quand la chaîne est totalement tendue, (au point qu'elle ne touche plus le sable), l'angle de traction permet à une Delta de s'enfoncer dans le sable.
Et voilà une petite doc :


13 jan. 2014
0

:pouce:je retiens l'adage

13 jan. 2014
0

Bonjour a tous
Sur le sangria vous avez un guindeau ?
Pour remonter 30 m de chaine c'est pas facile par mer agitée sans guindeau non ?

13 jan. 2014
0

Remonter 30 mètres de chaîne à pic, avec une ancre de 12 kg au bout, doit être effectivement plutôt herculéen sans guindeau.
Mais généralement ce n'est pas le cas, car on mouille la plupart du temps dans des fonds < 10 mètres. Donc avoir 10 ou 30 mètres de chaine ne change pas beaucoup l'effort à faire.
Il faut simplement s'aider du moteur pour venir à pic de l'ancre.

De même, 2 à 4 kg de différence entre une ancre de 8 kg et une de 10/12, n'est pas très sensible à la remontée, mais améliore considérablement la tenue.

L'avantage des ancres soc modernes, particulièrement les Kobra, MPI etc..est d'apporter un gain important de tenue, à poids identique, par rapport aux ancres plates classiques plus anciennes.

On peut utiliser cet avantage pour:
Conserver la même sécurité au mouillage à poids plus faible.
Augmenter la sécurité au mouillage à poids équivalent.

Lorsque ça souffle vraiment fort dans un mouillage la nuit, on n'est pas mécontent si on a opté pour la deuxième option.

Mais chacun fait comme il veut.
Voir aussi ce fil:
www.hisse-et-oh.com[...]rce-8-9

13 jan. 2014
0

Oui c'est vrai j'ai expérimenté celà en attendant la possibilité d'entrer dans le port de Dahouet par mer un peu agitée(ce n'était pas 30m mais 10 de chaîne de 10). C'est vraiment très dur sans guindeau, le cœur a mis un certain temps à retrouver un rythme normal!
Je vais peut-être très sérieusement envisager aussi le remplacement de l'ancre car à vous lire certaines surpassent très largement d'autres.
Cordialement

13 jan. 2014
1

30 m de chaine une ancre de 15 kg sur un 26' à quille relevable, c'est à dire pouvant mouiller dans 1m de fond, cela me semble un peu lourd, pour ne pas dire excessif.

Personne n'est obligé de faire comme moi, mais ca fait 25 ans que je mouille 30 ou 40 fois par an avec un cata de 3 tonnes sur une ancre de 12 kg et 10 m de chaine de 8.

L'avantage du faible tiran d'eau, c'est que l'on peut mouiller dans peu de fond, ce qui veut dire aussi contre la plage et donc à l'abri du vent.

Par exemple, gros orages annoncés avec fortes rafales l'années dernières en Balagne. On va se cacher avec un pote sur un énorme cata avec une énorme ancre (25 kg). Bilan des courses : je me suis calé au fond de Fiume Santo, lui est resté dehors. J'ai dormis peinard, il a passé la nuit à tourner au moteur et à remouiller avant de déraper et de recommencer.

Je ne mouille jamais dans plus de 5 m de fond. Si, je l'ai fait il y a deux mois, parce que j'étais bateau pointeur de la ligne d'arrivée d'un championnat de laser. J'ai alongé mon mouillage avec deux aussières pour mouiller à 12 m. Cela doit être mon record absolu !

Et il m'arrive parfois de renfoncer mon mouillage avec un grapin que j'enterre dans le sable de la plage, et j'ai tenu comme cela 3 jours dans plus de 30 nds établis en permanence à Santa Manza.

Bon bref, si 12 kg et 10 m de 8 fonctionnent pour un cata de 3 tonnes, ce n'est peut être pas la peine de trimballer 100 kg de chaines et d'ancre à l'étrave d'un 26 pieds.

Il sera aussi simple et sécure de choisir là où l'on va mouiller.

Jacques

13 jan. 2014
0

relire mon post initial:
-actuellement équipé d'une ancre plate 15kg, 10m de chaîne de 10 et 25m de cablot(j'ajoute de 14). Equipement présent lors de l'achat en 2005.
-je cherche des conseils pour modifier celà, c'est donc que je suis conscient que mieux et meilleur doivent être possibles, je pense donc passer à 30m de chaîne de 8 et pourquoi pas changer d'ancre pour une Kobra. Cette nouvelle configuration pourra m'être utile si je ramène le bateau en Bretagne Nord (là est l'intérêt de la quille relevable).
Cordialement

14 jan. 2014
1

Une Kobra de 10 kg et 20 m de chaine de 8 me semble déja une solution bien efficace. Rien ne t'empéchera d'ajouter du cablot s'il te manque de la longueur dans un cas particulier.

13 jan. 2014
0

Si tu a un guindeau OK
Pour moi sur mon bateau une ancre de 12k et 30 m de chaine de 8 etait trop dur a remonter. je suis passé e 10m de chaine 40m de cablot .

14 jan. 2014
0

@ erendil :
Un mouillage doit être prévu pour mouiller dans le maximum de conditions, et pas seulement dans celles (idéales) qu'on a choisies. Car on ne choisi pas toujours... Il arrive que l'on aille au moins pire...
Je n'ai jamais eu de problème pour remonter mon mouillage à la main sur le Sangria, je n'avais pas de guindeau (10 kg + 30m de 8)
Actuellement, mon bateau de 5,5 t est équipé de 45 m de 10mm, avec une Delta de 16 kg. Bien qu'ayant un guindeau, il m'arrive de remonter à la main pour faire un peu d'exercice et économiser les batteries. Sur des profondeurs de 5-6 m c'est encore faisable sans trop d'efforts.
Mais j'ai en plus, un 2ème mouillage complet avec une grosse spade et 30 m de 8mm. Plus encore une Delta 10 kg au fond d'un coffre... Si il m'arrivait de perdre (ça arrive) une ancre un jour de gros temps, eh bien il m'en reste encore 2 !
Bon, pour des sorties à la journée, 2 ancres suffisent...
:mdr:

14 jan. 201414 jan. 2014
0

Mais, Babouloli, c'est exactement le cas de mon pote que tu décris. Il avait tout à bord pour un mouillage parfait dans n'importe quelles circonstances, mais il a passé la nuit au moteur ou à déraper.

Quelques années avant, à Macinaggio, même histoire, 30-40 nds de vent la nuit au mouillage devant la plage, quelques dizaines de bateau au mouillage, dont moi dans 5 m d'eau avec mes 10 m de chaine. J'ai pas dormi, je suis resté en veille, mais il y a une demi douzaine de bateau qui sont partis à la dérive, pendant que moi, je ne bougeais pas.

J'ai une solution, je la connais, je la maitrise depuis 25 ans. Elle me convient, et je commence toujours par dire qu'il y a d'autre manières de faire.

Je ne vais jamais au port en croisière ou en week end. Jamais.

Je passe toutes mes nuits au mouillage, et il est fréquent que je mouille deux ou trois fois par jour.

Comme pour tout, il y a les grandes théories, et il y a la pratique. Je suis toujours étonné quand j'entends qu'il faut mouiller 30 ou 50 m de chaine pour faire tenir un mouillage dans 3 ou 5 metre d'eau. Je ne l'ai jamais fait.

Cela dit, tout dépend de l'ancre. J'ai eu successivement une Britanny (excellente tant que l'axe de la pelle n'était pas usé, nulle quand il a pris du jeu), une CQR (une merde dans quasi toutes les conditions), et une Kobra II (apparament la meilleure des 3 à ce jour).

Et puis Erendil fait 3 tonnes, et il n'a pas trop de fardage.

Jacques

14 jan. 201414 jan. 2014
0

je plussoie jacques
30 pieds 4 tonnes en charge
mouillages depuis 1998

JE NE MOUILLE QUE DANS LE SABLE POINT

Autre chose, un mouillage tout chaine - si guindeau - me fait peur. en cas de dérapage ou si un abruti accroche votre mouillage et qu'il y a des rochers à 50 ou 100 métrs, un coup d'opinel coupe un bout plus vite qu'on peut larguer la chaine et si elle se bloque. en plus mixte c'est plus souple.

MOUILLAGE LOURD depuis 2010 : kobra 8 kilos, 10 mètres de chaine de 8

MOUILLAGE LEGER mais qui reste toute la nuit si les conditions sont inférieures à 20 25 nœuds

DANFORTH 7 KILOS 3 mètres de chaine de 8

J'utilise assez systématiquement un poids coulissant, 8 kilos de plomb de plongée

franchement 30 mètres de chaine voire pus sur un 26 pieds !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le mouillage lourd a encaissé du lourd à porquerolles, rafales à 40 nœuds, je ne voyais plus l'ancre tellement elle était enfoncée

dans ces conditions c'est quasi nuit blanche, et surveillance des voisins

même si j'avais 300 kilos de chaine ça serait pareil
ensuite chacun fait comme il veut
je n'ai pas de guideau sinon j'irai jusqu'à 15 mètres de chaine

14 jan. 2014
0

Remonter 30 m de chaine et une ancre de 12kg seul a bord me laisse rêveur.
Avancer doucement au moteur jusqu'à l'aplomb couper le moteur courir a l'etrave pendant que le courant ou le vent vous fait reculer , bref on tentre 2 m et on repart a l'arriere en courant pour remetre du moteur ect ect.
Bref mouillé dans 10m d'eau sans vent , ni courant , ni houle , OK.
A deux c'est différent évidemment .

14 jan. 2014
1

Tu ne fais pas forcément comme ça. Tu laisses tomber le moteur, tu vas à l'étrave, tu commences à remonter le cablot et tu lances un peu le bateau. Tu continue a remonter, et c'est déja plus facile, le bateau remontant tout seul sur son mouillage avec l'erre. Le plus difficile, c'est quand l'ancre devient à pic, mais bon, si tu es dans quelques mètres de fonds, le poids de l'ancre et du bout de chaine restent raisonnable (ancre 12 kg + les quelques mètres de chaîne).

Tu peux facilement faire ça tout seul.

Jacques

14 jan. 2014
0

Je remonte la chaine du "lourd" au winch de genoa reste 2 m a la main

14 jan. 2014
0

Si tu mouilles très souvent;pourquoi pas 25/30 m de chaine mais penser aussi que tout cela pèse à l'avant du bateau le poids d'un ane mort!
Tu pénalises (un peu/faut pas exagérer) les performances du bateau.
Contrairement à celle d'autres bateaux,la baille du F 26 est assez volumineuse donc pas de problème pour tout rentrer par contre.

14 jan. 201414 jan. 2014
0

quand je pense que j'ai remonté à la main pendant trente ans mon ancre de 15kg avec 40m de 10
ils sont fous ces romains

:alavotre:

15 jan. 2014
0

dans le gros baston, j'ai remarqué qu'il valait mieux empenneler qu'affourcher
perso, j'essaie de mettre au moins la hauteur d'eau en chaine entre les deux ancres, justement pour ne pas avoir le poids des deux ancres à lever en même temps

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021