Conseils et renseignements [achat bateau acier]

bonjour a tous,
est ce possible de savoir quel sont les inconvenients sur un bateau avec une coque acier?est ce fiable?ca demande beaucoup d'entretiens ou non?
je vis sur la guadeloupe,jaimerais habiter sur un bateau.
on me propose un deriveur integral de 11M,un vulvain 5.
c est quoi un deriveur?est ce la meme chose qu un monocoque?

L'équipage
04 oct. 2015
04 oct. 2015
0

Tu remplaces bois par acier

www.hisse-et-oh.com[...]de-1961

04 oct. 2015
0

çà y est
la bagarre va recommencer avec l'acier! c'est pourtant simple, il suffit de regarder l'ancien bateau de pendruig... en acier il flotterait encore! Quant à l'entretien, il faudrait demander à ceux qui ont ou ont eu un bateau en acier, pas à ceux qui connaissent l'homme qui connaît l'homme qui a vu un bateau en acier couler à cause de la rouille!!!! :mdr:

05 oct. 201505 oct. 2015
0

Je viens, ouf c'était à temps, que mon propos ci-dessous est blasphématoire envers le dieu métal (non, pas la musique, le matériau).
Il est donc supprimé.

J'aime bien l'objectivité de la remarque : "il suffit de regarder l'ancien bateau de pendruig... en acier il flotterait encore!".

Au-delà de son extrême finesse vis à vis de pendruig qui, le pauvre, n'a certainement pas besoin aujourd'hui qu'on cite son navire sur ce genre de sujet, c'est une pure connerie (les politiquement frileux liront contre-vérité).

Pour faire simple et ne pas rentrer, une fois de plus, dans un débat de "si que c'aurait été du ..., ça n'aurait pas", je pense pouvoir reformuler ta phrase.

La réalité technique pour un navire de cette taille serait plutôt :
"... en acier dimensionné pour résister à ce qu'il a subi, il n'aurait jamais flotté" ou "... dimensionné pour peser un poids raisonnable il aurait déjà coulé depuis longtemps".

Pardon.

04 oct. 2015
0

ça marchera moins bien que le Maldive ou l'Edelcat

www.hisse-et-oh.com[...]-bateau

05 oct. 2015
0

Ayant un bateau acier sur lequel je navigue et vis 6 mois par an je vais tenter de t'apporter quelques réponses.
La plus simple: un dériveur est un monocoque. Dériveur intégral signifie que le lest est dans les fonds du bateau. Pas de quille, une dérive qui sert de plan....antidérive et qui peut se remonter selon les besoins.
Les inconvénients d'un bateau acier seront le poids (dans le cas du vulcain) et la faible possibilité de planning. Mais ce n'est pas ce que l'on demande en premier à un bateau de voyage (à mon avis).
L'entretien et la fiabilité vont dépendre que la qualité de construction et de la qualité de l'entretien.
Le mien est une construction amateur (tout le monde m'avait dit d'éviter) qui n'a pas été choupé (protection anticorrosion par zingage à chaud) à la construction. Du coup j'ai régulièrement un peu de corrosion qui apparait notamment sur le pont ou les rails de fargue. Je passe environ 1 à 2 h chaque mois à gratter et traiter le petits points de corrosion. Ceux qui ont eu le bateau avant moi en ont fait de même. J'ai procédé à un traitement des fonds à l'achat du bateau (sablage puis peinture époxy). Ce type de traitement semble à envisager tous les 10 à 15 ans (sauf choupage), à l'instar d'un traitement contre l'osmose.
Mais il faut aussi voir les avantages d'un bateau acier: bateau isolé, aménagement intérieur modifiable à souhait, rapport prix volume très avantageux, solide (si bien construit et bien entretenu) après 40 ans de services, .... A titre d'exemple j'ai laissé mon bateau un hivers sur la panne d'entrée du port de las palmas. Quand je l'ai récupéré il y avait un impact d'ancre sur le bordé, conséquences: un hublot de coque fissuré, une bosse et des rayures sur ma peinture. Si ma coque n'avait pas été métallique je doute de m'en être tiré à "si bon compte". Je ne regrette pas mon passage à l'acier sauf quand les conditions de jolis surfs sont là.

05 oct. 2015
1

Un jour, il y a eu une tempête très violente au port de Cannes (non, pas celle d'avant hier...). La houle était entrée dans le port, et les bateaux exposés s'étaient entrechoqués... Au matin, on constatait les dégâts entre un acier et un polyester : Le polyester avait un trou sur le coté qui aurait permis à un homme de passer à travers, pour aller s'allonger dans le carré que l'on voyait par le trou... La coque de l'acier, aucunement déformée, n'avait plus de peinture sur toute la partie qui avait cogné...
Bon, je m'arrête là...

0

Histoires vraies :

1°) J'ai du intervenir pour examiner des véhicules qui se sont percutés lors d'un accident de la route :
une Clio et une Mercedes berline.

Même âge, forcément même vitesse, la couleur était différente : la Clio était blanche, la Mercedes grise.

La Clio avait juste une aile endommagée, son phare et le pare choc bouclier avant enfoncé.

La Mercedes était broyée jusqu'au pare brise.

Ah, si elle avait été blanche, elle aurait été plus solide.
Sûrement.

2°) Un monospace français en "plastique"
Un break allemand en acier de la Ruhr fabriqué par une marque dont la sincérité a été récemment mise en cause.

Un accident con : croisement trop près, froissement d'ailes, crochetage des jantes et toute l'énergie cinétique est mise en commun à partir des trains avant vers les deux voitures.

Le monospace en plastique n'a eu qu'un demi train avant, l(aile et l'optique à remplacer.

L'autre véhicule n'était strictement plus identifiable.

Deutsche qualitat?

Dans les deux cas, il y a une raison, comme dans chaque événement, pour que ce soit l'un ou l'autre des véhicules qui subisse le plus de dégât.

Reste que, en aucun cas, connaitre le matériau ne permet de connaitre le résultat face à une circonstance qu'on ne connait pas.
:litjournal:

0

Mauvaise réponse :

1°) parce que les raisons sont ailleurs

2°) parce que la notion de percuteur et percuté n'a aucun sens mécanique : la percussion d'un corps A qui se déplace selon un vecteur V sur un corps B immobile aura rigoureusement le même effet que la percussion d'un corps A immobile par un corps B qui se déplace selon un vecteur V' de sens inverse du vecteur V.

Désolé.

0

Voui. :mdr:

06 oct. 2015
0

La tu fais entrer en jeu une autre loi physique : l'énergie cynétique.
Le percuteur est toujours moins amoché que le percuté.

06 oct. 2015
0

Euh... donc, si on donne un coup de nez sur une tête, on s'écrase le pif... c'est bien ça ?

:tesur:

05 oct. 2015
0

@rack, j'ai du construire mon 1èr bateau acier a...21 ans!!(et j'en ai eu 5).
Tailana en parle mieux, effectivement les surfs sont pas gagné et l'entretien égal a un bateau bois. La solidité!!! oui et? Combien de chance ou plutôt de malchance de taper un ofni. Moi aussi j'ai laissé mon bateau au mouillage et!!! Personne est venu me planter son ancre dans le bordé.
Le bateau de Penduig(plutot l'ex) et Joshua, après le cyclone?

05 oct. 2015
0

Magalio, sauf erreur, joshua a été renfloué après son échouage!

05 oct. 2015
0

Rien ne dit que l'ex bateau de Pen Duig ne sera pas réparé.

05 oct. 2015
0

juste quelques mots
les aciers sont tres solide lorsqu'ils sont neuf , il faut les entretenir car le plus souvent tres mal construit , ils sont lourd ..le plus souvent tres laid ..

et m^me certain attaqué par la rouille ont coulé dans les ports .

mais il y en a de bons comme tous les autres bateaux

05 oct. 2015
0

quand on lit toutes ces inepties Caypso, on prut avoir es doutes sur les compétences professionnelles que tu prétends avoir! c'est ahurissant....

05 oct. 2015
0

@Rack: peut-être fallait-il lire Calypso au second degré? Tiens, j'en remets une couche: les bateaux acier sont construits par des amateurs qui ont appris en faisant, donc un assemblage de ratés avec reprises plus ou moins heureuses. Pour naviguer, ce sont des fers à repasser et ça plane à peu près comme une loco à vapeur. Les circuits électriques sont des foutoirs abjects, pleins de pannes et incompréhensibles sauf au constructeur. Enfin, l'intérieur est moche et fait avec des boites à camembert récupérées ou des planches trouvées sur un chantier d'immeubles et assemblées avec des clous. C'est mieux comme ça?

05 oct. 2015
0

je ne crois pas que calypso soit du second degré!

05 oct. 201505 oct. 2015
0

non effectivement car tout le monde ne comprend pas le second degré donc il faut faire simple .

et concernant mes "competences" la seule chose dont je suis a peut pret certain c'est que j'en ai beaucoup, beaucoup à apprendre donc je lis tes polemiques avec gourmandise elles sont toujours tres instructives (je souligne "instructive" au second degré bien sur)

05 oct. 2015
1

C'est vrai calypso2 que les cargos, sont très solide la 1ére année, après c'est limite :mdr:
Et je parle pas des sous-marins, des gadgets qui sont déjà sous l'eau, c-a-d quasi coulé :alavotre: et d'une construction amateur :aurevoirdame:

05 oct. 2015
0

Bonjour a tous,merci pour vos réponses,les avis sont partagés,j'avoue que ca me donne pas plus d infos que ca,sachant que je suis complètement débutant dans ce domaine,tres difficile de faire un choix de bateau.
Merci a tailana qui m'a un peu plus éclairci sur là question.pour le moment je suis tjs un peu perdu dans mon choix de bateau.
Merci encore pour vos réponses.
Bonne journée a vous.

05 oct. 2015
0

Lisez d'abord, le HS LN N°16 de Caroff, reroduit sur son site, décrivant en détail ce que c'est qu'une coque acier.
Un Acier est très solide, facilement réparable mais
lourd (d=7, Alu=2,5). Cette lourdeur se retrouve sur les performances (mais l'inertie est aussi un avantage) et le prix de l'équipement voilier. Il faut que la protection ait été correctement réalisée en fin de fabrication, et assurer un entretien règulier.
Le budge peinture et le temps à y passer ne sont pas négligeable. Tout retard peut avoir des cobséquences. Les aciers meurent de l'intérieur, si pas bien protégé. Les anodes sont nombreuses et couteuse. Un pont inox 316 limite beaucoup les problèmes d'entretien. Un acier (ou Al) n'est vivable que s'il est très bien ventilé et très très bien.
isolé !!! N'achetez un acier que si vous avez des raisons particulières d'en acheter un et si vous êtes assez documenté sur le sujet pour ne pas vous faire refiler une source d'em....
Un DI est superpratique pour les navigations côtières limites. Un DI demande de bien comprendre les principes et la conduite particulière de cette formule, si vous voulez naviguer en sécurité.

05 oct. 2015
1

et bien NON ET ENCORE NON outremer ...

"il faut que la protection ait été correctement realisée en FIN de fabrication"

C'est effectivement ce qui se passe presque toujours en plaisance et on connait le resultat .
La protection DOIT etre pensée ,reflechi, AVANT ,PENDANT et à la fin (en minuscule) sinon c'est cuit ...à la fin c'est trop tard ,c'est foutu ..

exemple : premiere chose ,acheter des aciers de qualité "navale" qui elle resiste bien a la corrosion marine apres il sera bien evidemment impossible de transformer des toles s"ordinaire" en tole "navale" ... etc etc ,

05 oct. 2015
0

D'accord, mais à la grande époque maintenant révolue de la construction acier en amateur (et en petit artisan), on était déjà content d'avoir réaliser la base de l'objet de ses rêves. Les rares livres disponibles ouvraient souvent sur la construction et reportaient les contraintes de protection en fin de volume. A moins d'être pro la culture acier du candidat constructeur était nulle et parfois la réalité de la mer aussi. Si c'était à refaire j'aurais dû, en coque métal, acheter un Alu comme me le conseillait vivement le Chantier Dujardin, mais financièrement alors ce n'était pas raisonnable car je voulais limiter l'investissement et n'envisageait pas du tout une révente rapide. J'aurais dû écouter ces conseils.
Mais Bon, mon DI acier de 25ans, resablé à 20ans, est toujours prèt à repartir

05 oct. 201505 oct. 2015
0

Bonjour,

@Frédéric 971 : ça demande de l'entretien comme tous les bateaux.
- Si tu vises une occasion :
- Renseignes toi afin de connaître la matière du lest, certains étaient coulés en béton dans une chemise acier (le problème pour ceux là c'est lorsque l'enveloppe acier laisse rentrer de l'eau salée dedans en général ça a tendance a agir au niveau de la semelle, qui plus est, le dessous de la semelle et elle est rarement protégée... par ce que en dessous et pas facile d'accès!)
- Avec un acier ne pas attendre qu'il y ait un trou pour réparer mais y poser une "rustine" est plus facile qu'avec les autres matériaux (à condition de bien savoir souder).
- Autrement c'est agréable à naviguer quand c'est bien entretenu.

05 oct. 2015
0

Désolé boatallo, mais aujourd'hui c'est la résine que l'on trouve partout et qui est plus facile de de mise en oeuvre.

05 oct. 2015
0

pour repondre a la question et je me met à la place du novice .

comment savoir si le bateau que je visite a été bien "pensé" concernant le probleme de la corrosion ??? la qualité des aciers impossible à savoir le propriétaire ne doit pas avoir le certificat des toles , comment savoir s'il y a bien était peint avec les 6 ou 7 couches necessaire etc ..

et bien pour ma part je regarderai les soudures de la structure dans les fonds tout au moins si ces soudures ne sont pas toute continue sans interruption je ferai demi-tour ... celà demonterai que le probleme de la corrosion à mal été pas été traité comme une priorité ...

là je vais encore faire boudir certains ,je les voie d'ici ...

05 oct. 2015
0

aussi mais, tu fait comme bon te semble, avant d'acheter un acier, fait le sortir de l'eau et fait mesurer l'épaisseur de coque , vaut mieux perdre quelques centaines d'euros que quelques milliers. déjà si le rapport est bon c'est un bon départ... :alavotre:

05 oct. 2015
0

Frédéric dit lui-même qu'il est débutant. Comme l'a dit assez justement Outremer: "N'achetez un bateau en acier que si vous avez des raisons particulières d'en acheter un". En fait, pour moi, le seul programme qui justifierait un bateau en acier, c'est les glaces. Et encore ...

Ca ne semble pas être le cas ici. Donc je déconseille fortement.

05 oct. 2015
0

"Une raison particulière" c'est le prix.

05 oct. 2015
0

Effectivement magalio,c est le prix qui m a attiré sur ce bateau acier,réellement je veux un catamaran,mais les budget ne sont pas du tout les mêmes que sur un monocoque,du simple au double pour le même espace de vie,je ne vais pas faire de grosse navigations pour le moment,mais plus du mouillage pour y vivre ou a quai,le prix d un mono est quand même plus intéressant avec un jolie espace de vie.en ce qui concerne la navigation,étant novice je préfère largement le cata.mais je pense mettre de côté l acier sauf si j ai un expert avec moi pour examiner le bateau.merci a tous.

05 oct. 2015
0

comme déjà dit, l'acier est le meilleur rapport qualité prix mais il y a une chose importante: il faut prendre uniquement de la construction chantier professionnel.

05 oct. 2015
0

oui, c'est vrai mais dans ce cas il faut connaître les bateaux en acier. Quand on ne connait pas il faut s'en tenir à du pro. C'est ce que j'ai voulu dire pour quelqu'un qui découvre la mer...

05 oct. 2015
0

Rack, pas d'accord, il y a de très bon (ou il y avait) constructeur amateur.

05 oct. 2015
0

OK, comme je suis un pro de l'acier... :bravo:

05 oct. 2015
2

Bonjour,
je suis debutant et j'ai acheté mon premier bateau (polyester) il y a 6 mois en Martinique sur lequel je vis actuellement. Au debut je ne visitais que des bateaux acier, car c'etait les moins chers "au metre lineaire". La plupart de mes amis et connaissances sont des marins et j'ai appris qu'il y a autant d'avis que de marins.
Et pourtant tous les avis sont bons à prendre car comme dit ci dessus chaque avis est vrai dans une situation donnée.
Voila l'avis que j'ai retenu :
 
"Tu es debutant et un bateau pas (trop) cher te donnera beaucoup de travail, donc prend un materiau pour lequel tu as des connaissances ou des affinités et l'outillage pour pouvoir faire l'entretien et les réparations." fin de citation.
 
J'ai peur de la meuleuse et je n'ai jamais soudé de ma vie. L'acier n'etait donc plus une option.
Je sais travailler le bois mais je n'ai pas la place d'avoir un petit atelier ni pour stocker les planches de CP, donc le CP epoxy n'etait pas non plus une option.
Par contre l'utilisation de fibre, d'epoxy et de resine m'est regulierement enseigné par un ami et le stockage des matieres premieres et outils n'est pas un probleme.
Ma réponse est longue mais elle reflete presque 6 mois de reflexion avant achat, pour resumer prend le materiau que tu rechignera pas à travailler. Car du boulot tu en auras bcp plus que tu ne le crois.

05 oct. 2015
0

Bonjour phazpn972,merci pour ce conseil,vous avez pas tort,ce que je constate surtout,c'est quelque soit la bateau,acier,bois ou aurtre,ca demande énormément d'entretiens.
En ce qui vous concerne pour votre premier bateau quel model avez vous choisis,et sur quel budget etes vous environ,merci.
Vous etes en Martinique,moi en guadeloupe,y a t il des bateaux plus adapte au climat ici,et a la navigation.

05 oct. 2015
0

Non. J'ai un bateau alu, et ça ne demande pas d'entretien (lié au matériau). Pas de peinture, pas de rouille, pas d'osmose, pas de pourriture...

06 oct. 2015
0

Rien n'est éternel dans l'univers mes amis... je parle d'entretien. En attendant, l'entretien lié au matériau ne me prend pas de temps.
Je change les anodes à chaque carénage, mais c'est fait en rien de temps.
Les circuits électriques sont installés en bi-filaires, mais c'est pas de "l'entretien" ça.
Quand à l'électrolyse, j'ai réalisé une interconnexion des masses, ça ne me fait pas de soucis. Juste une mesure du potentiel galvanique de temps en temps, qui me prend 5 minutes (le temps de sortir le matos et de le ranger).

06 oct. 2015
0

Tu parles de soucis, ou d'entretien ?

06 oct. 2015
0

Ça veut dire quoi "chi..." ?

06 oct. 2015
0

pas d'électrolyse, non plus ? pas besoin de circuit électrique duplex, pas besoin d'anodes super chères, pas besoin de compétences particulieres ?

:acheval: :acheval: :acheval:

0

mais du vieillissement en fatigue et un écrouissage facile et, ça aussi, c'est lié au matériau... :jelaferme: :cheri:

06 oct. 2015
0

J'ai eu un alu(sharp 47 série2), c'est du soucis aussi. Voir jeanlittlewing et Nemo1.

06 oct. 2015
0

D'entretien chi... Y manquerait plus que j'ai eu des soucis avec ce très beau voilier.

05 oct. 2015
0

J'ai acheté un bateau (Contest) "a renover" 15000€.
J'avais fait un budget avant achat et je me suis lamentablement planté.
Et pourtant je ne regrette rien. D'abord parce que j'avais un budget de 20000€ et donc j'ai pu le rendre habitable en 15 jours.
Ne depensez pas tout dans l'achat du bateau :)
Sans etre exaustif j'ai depensé :
200€ expertise conseil
700€ en passe coque + vannes (RANDEX)
700€ Joint volvo + commande moteur + bague hydrolube + MO
500€ en tuyaux divers + pompe à eau douce + robinets
200€ en pompe de cale
et le poste le plus cher : 2000€ en divers (Colle PU, cablage, petit outillage,colliers , cosses, carbu pour l'annexe .......................)
Et je m'en sors pour si "peu" cher car hormis le joint volvo et la bague hydrolube j'ai tout fait moi meme et avec le soutien d'un ami que ne m'a rien demandé en echange de son travail sans lequel mon bateau serait une passoire.
La sortie de l'eau etait à la charge de l'ancien proprio (800€).
Je prevois de depenser encore 10000€ dans les trois prochaines années.
Pour le climat l'isolation est la clé car un acier tres bien isolé sera plus agreable qu'un polyester non isolé. Ca depend aussi des ouvrants et de l'orientation de ceux ci. Sur le mien j'ai demonté et repositionné tous les hublots face au vent, ça change la vie.

05 oct. 2015
0

Et dire qu'il y a en metropole des marins qui preparent et equipes voir sur-equipes leurs bateaux pour y arriver.

05 oct. 2015
0

Ha oui quand meme,c est ca qui me fait peur phazon972,d'acheter et d'avoir des surprises en réparation,je suis limité dans mon budget.
De tte facon au antilles que ca soit 971 ou972,on se fait surtaxé sur tout,la métropole reste quand même plus abordable,ici ce sont des voleurs,tout est cher.
De la nourriture a un achat comme un bateau ou autre,on trouve tjs de meilleur affaire en France.pfffff.
Le soleil a l,année a un coût'

05 oct. 2015
0

Le soleil ça cuit les neurones, non je deconne....

05 oct. 2015
0

Je suis d'accord sur la nourriture et le reste mais la plaisance ici me semble bien moins cher qu'en metropole, surtout en Guadeloupe, par exemple une place au port de St Francois coute 30% moins cher qu'en martinique.
Nous n'avons pas les probleme de gel ou de chauffage.
Par contre hormis le "specifique" bateau, n'achetez rien dans les Ships car ils sont trop chers, achetez un maximum chez les specialistes comme "LA PALETTE" ca vous coutera moins cher, Wurth est tres bon aussi.
Pour la partie surprise, dans les petits budgets vous en aurez et rarement des bonnes.

05 oct. 2015
0

Je suis sur la marina de pap,pour un bateau de 10m on me demande 2900e a l'année.jai pas de comparatif avec les autres port phazon.
Magalio je suis d'accord avec vous,le soleil ca te cuit petit feu,lol.
Ou vivez vous magalio?

05 oct. 2015
0

Dans les pertuis depuis la semaine dernière :-D :-D :-D

05 oct. 2015
1

J'ai eu un canopus (plan herbulot) voilier de 11m en acier
Assez performant : le poids n'est pas l'unique critère à prendre en compte dans la vitesse d'un bateau. Il faut qu'il soit bien toilé. Après l'avantage d'un déplacement lourd c'est l'inertie... Donc meilleur passage dans l mer.

Ensuite l'entretien : simple et peu onéreux.

Les aménagements : selon les goûts de chacun. L'acier c'est modulaire car l'emménagement n'est pour rien dans l structure du bateau.

Pour finir, un conseil : éviter la construction amateur de la coque. L'acier est de mise en œuvre facile mais c'est comme tout rien ne remplace la compétence.

05 oct. 2015
0

merci Flower! il y a quand même des gens sérieux sur le forum pour aborder le la discussion acier! J'ai connu un canopus qui naviguait très "loin" sans moteur...

06 oct. 2015
0

Flower, il ne faut pas raconter n'importe quoi, tu vas avoir des aficionados-style rack(a muffi). Il y a(eu) de bon constructeur amateur.
Perso j'ai travaillé sur le prototype d'un chantier, aujourd'hui disparut, qui portait le nom du gus(installé à Marans, pour ne pas le citer), et ben!!! pas joli joli.

06 oct. 2015
0

AMHA la question que se pose frederic est plus de savoir si il existe un materiau idéal de coque et on sait tous que non car cela dépend des compétences de chacun, ce ne serait pas lui rendre service de dire que telle ou telle matiere est facile ou parfaite. Car sinon tous les bateaux seraient identiques.

06 oct. 2015
0

Mais ils sont TOUS identiques, il flotte, se déplace plus au moteur, mais marche à la voile, non?

06 oct. 2015
0

Ou alors comme 99% des bateaux ils flottent accrochés à un ponton et ne bougent ni à la voile ni au moteur :D

06 oct. 201516 juin 2020
1

Bonjour,

j'ai un Chatam de 1978 en acier et en parfait état. il demande un peu d'entretien mais peu de bateau en composite navigue avec un âge de 38 ans. j'en suis parfaitement satisfait. Ce n'est pas un sabot et il n'a jamais été ridicule face à de nombreux bateau soit disant plus performant. Il navigue alors que le vent et la mer force d'autres a cultiver leurs géraniums dans leur balcon avant!!! Je ne veut pas faire de comparaison entre les différents matériaux. ils ont tous leurs défauts. Tout simplement je suis content et j'aime mon bateau comme vous aimez le vôtre, je le souhaite.

Amicalement

06 oct. 201506 oct. 2015
1

C'est assez amusant de voir, d'une culture à l'autre, les aprioris et préjugés.
L'acier rouille, le polyester s'osmose, le bois nourrit les tarets et l'alu s'électrolyse.
!!! une coque ça s'entretien $$$

L'ACIER :
Si plus de 10m de croisière, la différence de poids de l'acier est insignifiant. Autrement, c'est très lourd pour un petit bateau. l'acier est plus solide que le bois et le polyester. L'acier c'est pas pratique pour les compas. L'acier ça ne brule pas et c'est étanche. l'acier attire la foudre mais fait cage de faraday. L'acier est très facile à réparer et moins cher car on peut sortir du réseau des pro pour ressouder une plaque par n'importe quel carrossier qui nous sort un bon devis. l'acier c'est bruyant quand on navigue. Il conduit bien la chaleur et le froid rendant la cabine tntôt trop chaude, tantôt trop froide. L'acier s'entretien (presque) tous les ans (peintures sur les points d'usures).

LE POLYESTER :
C'est plus léger, idéal pour les petits bateaux. C'est moins cher à fabriquer, donc on trouve des bateaux en polyester bon marché. Ca brûle vite et bien, attention au réchaud. N'absorbe pas la chaleur comme l'acier. Ca casse en cas de choc et ne se déforme pas. Grâce à la technique du moule, on a des bateaux plus jolis, moins anguleux. Le polyester, ça s'osmose et le traitement coûte très cher (atention aux éclats dans le polyester) Le gel-coat ça se ternit et ça se faience, les réparations se voient si on ne repeint pas par dessus. Le polyester ça travaille et les vieux ponts se décollent et se délaminent. Le polyester demande peu d'entretien, ne pas entretenir un an ou deux n'a que peu d'impact esthétique et n'affecte pas la solidité. Il ne gène pas les compas.

LE BOIS :
La charpenterie à l'ancienne est très jolie mais demande beaucoup d'entretien. L'hivernage doit se faire "les pieds dans l'eau" pour que le bois ne sèche pas trop, sinon il craque. les tarets les adorent. Il faut vouer une passion aux pots de vernis.
Le bois moulé ou contre-plaqué avec epoxy à l'avantage d'être léger et demande peu d'entretien. Un bon compromis au polyester. L'epoxy finit par devenir poreux comme le gelcoat, ensuite le bois se délamine et pourit. Mais faibles entretiens, environ à la même fréquence que le polyester. Ne gène pas le compas. Brûle vite et bien en cas de feu à bord. Résiste mal aux coups et ne se déforme pas en cas de choc. Mais travaille avec le temps et peu se décoller.

LE KEVLAR-CARBONNE ENROBE D'EPOXY :
Léger, résiste aux chocs, demande peu d'entretien, brûle, vide les fouilles trèèès vite à l'achat.

le bateau parfait est une utopie. Le polyester est le meilleur choix pour un bateau NEUF. Il vide aussi les fouilles des acheteurs de vieilles coques.

06 oct. 2015
0

que des vérités!

:topla:

06 oct. 2015
0

C'est vite dit, mais trop généraliste et plein de cliché-aussi(et l'alu??).

06 oct. 2015
0

quel cliché?? et généraliste c'était le but. si on doit y aller des cas particuliers !!!
Chacun y va de son innexpérience en imposant son avis subjectif guidé par ses angoisses façe à une tache de rouille. au moins la rouille ça se voit direct, pas comme l'osmose ou l'électrolyse.
Pour résumer l'alu :
Seul l'alliage AG4MC est à utiliser, le reste est à proscrire sur un navire. Surtout ceux qui contiennent du cuivre avec le symbole U dans le nom de l'alliage. Gare aux constructions amateurs!
L'alu ne perturbe pas les compas mais on ne peut pas faire de relèvement gonio en cabine pour ceux qui utilisent encore ça... L'alu c'est très solide, étanche, et se cabosse sans se casser, comme l'acier. Pas d'oxydation mais ne pas utiliser de peinture contenant du cuivre. Et oublier directement le Coppercoat. Ne laissez pas trainer des pièces en cuivres au fond des cales et ne vous amarez pas tout l'hiver à côté d'une coque peinte au coppercoat (bronze). Le coppercoat en France est marginal, par contre en Angleterre...

Il y a aussi le béton, mais bon... en dessous de 25m, je vois pas l'intérêt.

06 oct. 2015
0

Et pourtant le ferro-ciment vieillit bien mieux que l'acier(il suffit de voir les bateaux qui on un peu bouger).
Pour l'alu et l'acier, tu oublis les lieux ou passent des cables a HT.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (70)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021