conseils de realisation d'une jupe arriere

bonjour , je suis a la recherche de conseil pour faire une jupe arriere sur mon bateau de 8.50 m
je vous remercie d'avance a bientot

L'équipage
14 nov. 2002
14 nov. 2002
0

ma jupe
je ne dispose pas des premiers n° de voile magazine mais dans un des premiers ilya un article sur la fabrication des jupes.En gos il faut faire un moule fixe dans la coque en isorel cote glissant vers la future jupe ou mieux mais fragile formicat ou equivalent pour qu'il prenne la forme .ilya des fantasia qui on ete fait comme ça dans les annees 94-95 je crois bon courage
daniel

14 nov. 2002
0

vu faire et fait
j'ai fait une jupe rapportée sur une coque a bouchain, assez facile car on prolonge les panneaux , et vu faire une double jupe en forme sur un cata par un chantier: methode de daniel

un grand panneau de formica est appliqué contre la coque serré avec des sangles, et dépassant assez , et on stratifie a l'intérieur (avec démoulant, gel coat etc))plusieurs couches de tissus, prises egalement sur le tableau arriere
résultat impeccable

15 nov. 2002
0

fait 2 fois !
Salut, je ne vais pas te faire un cours sur la réalisation des jupes, mais j'en ai fait 2 en forme sur mon cata avec la méthode de l'isorel sanglé. C'est assez facile et le raccord est pratiquement invisible (même totalement maintenant, après quelques années).

La méthode :

1 : Poncer le tableau jusqu'au tissu (pour l'accrochage) sur une 30aine de cm à partir de la jonction coque tableau, et la coque sur 1 ou 2.

2 : Positionner la plaque d'isorel préalablement cirée aux dimensions de la jupe (plus une 10aine de cm pour pouvoir bien imbiber les tissus) et la sangler le plus près possible du tableau (pour que l'isorel tangente la coque à cet endroit). J'ai utilisé du gros fil de fer que j'ai tendu avec un tourniquet. J'avais interposé des liteaux, comme des lisses, tous les 20 cm entre l'isorel et le fil de fer. Ca tient suffisament bien pour notre propos.

3 : La stratification selon les méthodes habituelles : gel-coat, tissus/résine... après avoir bourré de tissus imprégnés le creux laissé par l'arrondi de la jonction tableau/coque.

5 : démoulage et découpe de la jupe aux dimensions réelles.

6 : finitions (ponçage, mastiquage, etc...)

Bon courage !!! (mais c'est une opération (double dans mon cas) que je me félicite toujours d'avoir faite : gain de longueur à la flottaison, gain de confort, gain esthétique.)

28 jan. 2003
0

jupe
Salutà tous,
suite à une question de kaj, quelques conseils pour réaliser une jupe. la dernière contribution concernait des jupes de catamaran. sur un SunFizz la corde est de prés de 4 mètres. il faut donc faire deux demi moules.

pour la jupe, l'isorel est parfait. Tu visse directement dans la coque, à 15 cm du tableau arrière, une plaque d'isorel de l'axe du bateau(plus 5 cm) au livet.
cela permet de déterminer une demi jupe. tu lui donne sa forme, tu traces son pourtour extérieur , en trés gras (+ 15cm), et l'axe longitudinal du bateau.
cela fait, tu dépose, et coupe un autre demi moule de jupe.
Etape suivante, préparation du tableau: défoncage du gel coat sur 15 cm, ponçage trés grossier (grain 40) du tissus, en trés léger dégradé de l'angle du tableau vers son centre.(pas creuser le stratifié de plus de 20% de son épaisseur)
tu reposes les demi moules avec des tassots pour raidir la jupe si nécéssaire. tassots vissés de l'inétrieur vers l'extérieur, têtes fraisées recouvertes de pate à modeler. si la jonction axiale est ratée, on rajoute une lame d'isorel pour relier les demi-moules, et on bourre l'espace.
il faut vérifier que la jonction isorel tableau est étanche, sinon, nombreuses coulures de résine à prévoir sur la coque, trés chiantes à éliminer sans abimer le gel coat d'origine. si pas étanche, on bourre de la pate à modeler
Le cirage du moule doit être fait en 4 ou 5 passes minimum, bien lustré. la température doit être modérée, sinon l'isorel absorbe toute la cire (c'est ce qui est arrivé dans mon cas, il à fallu défoncer l'isorel qui n'était plus démoulant du tout.)
la strat commence par le gel coat et un congé choucroute à l'angle du tableau, rayon 3cm minimum.
L'épaisseur est une question d'option. le polyester, c'est facile à réparer, mais il ne faut pas risquer de porter atteinte à la structure du bateau. Ma jupe est donc du type "fusible". En cs de choc violent, elle plie mais n'entraine pas le tableau arrière avec elle.
Impérativement, on alterne mat et rowing. Le rowing en 500 ou 700 gr donne vite de la raideur et de l'épaisseur. le mat sert d'interface entre deux rowings. Un 300gr suffit, plus facile à imprégner et ébuller qu'un mat plus lourd (particulièrement à la liaison jupe / tableau. On peut peaufiner en posant, sans remonter sur le tableau, une sillonne en 170 gr en première couche de la jupe. cela garanti un meilleur aspect final.
4 heures plus tard à 20 °, on doit pouvoir démouler. Si cela ne vient pas tout seul, on attend le lendemain, et les emmerdes. Cela signifie qu'on a raté le cirage, et qu'il va falloir démollir patiament l'isorel. atendre impérativement la polymérisation complète de la strat pour ce genre d'opération.
Une fois l'isorel déposé, on creuse à la disqueuse la jonction extérieure jupe/ tableau , d'environ 5 mm sur 15 de large. petite strat de liaison, mat rowing 500 300 puis mat 300 par exemple, en dégradé.
ponçage et raccord au mastic époxy (le plastimo est pas mal du tout) si peinture prévue, poncage plus "creux" et gel coat si finition gel coat. Poncer assez creux pour laisser 1/2 mm de gel coat dans la zone de liason. finition dans ce cas à l'abrasif de plus en plus fin puis polish.
La découpe finale de la jupe se fait avec un jonc souple que l'on aplique harmonieusement du livet à l'extrémité arrière de la jupe. un vieux morceau de rod en 6mm fait une bonne règle souple.
Voila. A part la finition, qui dépend de la qualité du moule, il faut à peine 8 heures pour faire la jupe. si tout va bien, 8 heures de plus pour la finition. pourquoi s'en priver?
Alex

23 juin 2003
0

cp
N'est-il pas possible de faire un chassis en cp, stratifié dessus-dessous.
Je pensais cp de 12, pour une jupe de 90 de H et 130 de long, 6plis de mat + roving extérieur et 4 plis de mat + roving intérieur.
Mastiquage, ponçage et gel coat

23 juin 2003
0

en cp sandwich?
j'en ai fait une comme ça sur notre premier bateau en cp, donc c'était cohérent avec le reste, mais l'état de surface final est beaucoup plus difficile à obtenir (mastic, ponçage etc,) donc plus cher et plus de boulot que le contremoulage sur isorel ou formica).attention de plus a la liaison au tableau: il faut que ce soit le tissus "extérieur" qui se colle au tableau car si c'est le tissus "intérieur", le délaminage est garanti. J'avais donc fait un deuxieme tableau assez mince, plastifié en sandwich également, ce qui faisait un bloc entierement autonome, boulonné ensuite au vrai tableau. C'était un peu lourd..
je pense, mais c'est du purisme, que la jupe et la coque sont à faire de préférence dans la même technique: cp avec cp, alu avec alu, stratif avec sratif...
La jupe de notre sunfizz a été faite selon la mèthode d'alex lucien et les autres.

23 juin 2003
0

cp
Michel,
Cela a-t-il tenu en cp ?
La coque est en plastique de 12mm d'épaisseur, je l'ai poncé sur 4mm et 40 cms pour l'accroche extérieure. Le cp va être fixé ( du coté intérieur ) sur des tasseaux vissés sur le tableau arrière.
Pour l'état de surface, j'ai avec moi un carrossier et tu en apprends beaucoup pour faire quelque chose de propre et en plus cela muscle !
Dixit : les ponceuses orbitales sont trop petites, tu vas acheter une cale à poncer ( 50 cms de long sur 6 de large, les bandes existent toutes faites dans les magasins de pros ( auto-distri...), tu ponces à la main et le résultat n'a rien à voir ( regardes ta voiture ! )

09 juil. 2003
0

Remonter le sujet
Bonjour à tous,
Je fais mes jupes ( pas d'humour svp ), c'est bien vous pourrez avoir les photos si vous le souhaitez

09 juil. 2003
0

vue de dessous
Dés que possible, je vous fait parvenir une photo de ma jupe vue de dessous. On dirait que le bateau a été fait comme cela d'origine. En plus, avec ses deux fentes pour les dérives de portant, ça fait course, comme une gordini avec ses rayures.
Bon ,je déconne encore. Rob, tu ne va tout de même pas nous pondre un truc en cp stratifié, alors que c'est tellement plus simple avec la méthode "isorel"?
J'en suis aux finitions pour la mienne. Pour le bord, j'ai vissé un petit tube pvc de 16, fait un joint congé avec plein de microballon dedans (pour la légéreté), et stratifié un bibiais 300gr dessus. Perso, je trouve ça propre, et facile à faire.
alex Horus

09 juil. 2003
0

pour robertson
le sandwich ctbx a trés bien tenu, mais comme dit plus haut, l'état de surface n'est jamais impeccable.
Pas mal le truc d'Alex (mais c'est un pro!) du tube de pvc comme ame de l'arète de jupe. mais alors on se retrouve de nouveau avec une petite stratif "extérieure " a poncer, et fignoler??

09 juil. 200316 juin 2020
0

Suite
SI, je les faits en cp + expoxy, vu la longueur, j'ai eu un peu peur de ne mettre que de l'epoxy ( 1.30 m ), de plus j'ai les safrans qui viennent dessous.
La photo est celle d'une jupe quand j'ai acheté le bateau ( sale )

09 juil. 2003
0

OK Rob
Je n'avais pas saisi le type de jupe, avec une Photo c'est plus causant.
Dans ton cas, je n'hésiterai pas, il faut effectivement la jouer en CP Epoxy.
Mon idée, t'en fait ce que tu veux;
1)ponçage grain 40 de la partie du tableau en contact avec la jupe, sur 10cm de large.
2) prolonger chaque bouchain de la longueur souhaitée, fixation temporaire par l'extérieur avec des tassots vissés dans la coque et dans la jupe, de l'extérieur vers l'intérieur. Tu peux tordre un peu le bois pour que la jupe ne monte pas trop haut, en tirant le bouchain du dessous vers le bas, et ajustant les autres une fois le premier fixé. Chanfreiner les "rallonges" à 45%, pour que l'époxy soit en contact avec tout le chant du CP.
3)coudre les rallonges entre elles, avec des petits colliers rilsan, tête du collier à l'extérieur.
4)joint congé époxy à toutes les liaisons, entre les ralonges, et entre la jupe et le tableau. rayon du joint 4cm maxi, 3 suffisent et coutent moins cher en résine. couvrir les joint avec un tissus de délaminage.Enlever les tassots de maintien et les rilsans dés durcissement.
5) strat des joint-congés, le lendemain, deux bibiais 300gr décroisés, chevauchant aux croisement des rallonges et du tableau. couvrir le tout d'une sillione 200gr maxi. Toujours travailler avec un durcisseur pas trop lent pour éviter que la résine ne descende, quitte à faire le boulot en plusieurs étapes. (si la resine "descend, les parties hautes ne seront plus assez imprégnées, risque de "bulles", de manques de résine.
6) poncer les angles extérieurs, creuser à la jonction jupe coque, 3mm sur 20cm de large, stratifier tout ça avec 1 bibiais 300, recouvrir d'une sillione 200gr.
7) poncer les défauts eventuels, mastiquer en première passe avec une spatule crantée, poncer, remastiquer avec un couteau large, peindre époxy puis polyuréthane.
8) pour l'intérieur, on peut ajouter une plateforme, qui rigidifiera la jupe. Sur mon canote ,j'ai fait un tassotage en 20x25, appuyé sur des bouses dépoxy au contac avec la jupe.
Dessus un cp ctbx de 10, stratifé intérieur (sillione 150gr) jusque sur les chants, tout ça collé vissé époxy sur les tassots, puis joint congé rayon 15mm et un bibiais 300gr en liason avec le tableau et la jupe.
Bon courage
Alex Horus

09 juil. 2003
0

stratif costaud!
pour ton inquetude sur la longueur en stratifié pur, il suffit de mettre le nombre de couches, pour arriver a un bon cm prés du tableau, et ça tiendra une tonne debout dessus!

09 juil. 2003
0

oubli :!!
Pour tes safrans, ça va te faire un sacré trou dans la jupe, t'a prévu quoi?
alex

09 juil. 2003
0

safrans
Pas de pb pour les safrans, je les refaits pivottants sous les jupes. Cela devrait passer vu la forme des coques.

11 juil. 200316 juin 2020
0

Cela avance
Cela avance.

Merci à tous

12 juil. 2003
0

Jupe et sécurité
Sur mon ancien bateau un Aloa 27 j’avais fais faire une superbe jupe. Notre grand plaisir était de s’y asseoir et de laisser ses jambes traîner dans l’eau. S’attacher dans ses circonstances est une évidence mais ce n’est pas suffisant. Par grand beau temps au moteur à petite vitesse moins de 3nd mon fils est passé à l’eau. Sanglé dans le dos il a bu une ou deux tasses. Cela s’est bien terminé mais il m’a fallu longtemps pour m’en remettre. Suite à cet incident si quelqu’un attaché était dans la jupe c’était avec une surveillance constante et donc pour une durée limitée.
Ces précautions prises la jupe c'est top

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (187)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021