Conseil Voile Mag : Toujours passer sous le vent de la GV : Drole de conseil

Bonjour
Je lis sur "Voile Magasine" Janvier 2016 N° 19898 page 88 :
"Toujours passer sous le vent de la GV "
Conseil bizarre
Bizarre....Securisant ou dangereux !?

:doc:

L'équipage
25 jan. 2016
25 jan. 201625 jan. 2016
0

Au moins tu ne risques pas de te prendre la bôme ou de te faire éjecter si le vent tourne et qu'il y a un empannage sauvage. Sinon bof,bof car plus facile pour aller à l'avant, au vent de la GV.

26 jan. 2016
4

C'est ce que je fais au grand largue ou arrière évidemment. Pas au près...

26 jan. 2016
0

C'est tellement évident que je vois pas l'interèt de la question.
Sauf à enfoncer des portes ouvertes !

26 jan. 2016
0

c'est pour se laver les pieds

26 jan. 2016
2

pas facile voire dangereux sur mon bateau

26 jan. 2016
0

Bonjour
Je n'ai pas "Voile Magasine" Janvier 2016
quel est le contexte de :
"Toujours passer sous le vent de la GV "
stp
:reflechi:

26 jan. 201616 juin 2020
0

Le contexte : "...On encaisse 2 empannages accidentels..."

Titre de l'article "Les femmes à l'abordage" ! Je l'avais lu rapidement et buté également sur le conseil. Après relecture des empannages, je m'étais dit que c'était peut-être le bon conseil pour cette allure. Mais comme mon expérience est très limitée... difficile d'être critique !

Photos du contexte (cliquez dessus pour les voir dans le bon sens) :

26 jan. 2016
0

Merci Calou ;-)
C'est sûr que s'il ont déjà fait deux empannages non programmés, le conseil est plutôt judicieux !
:-D

26 jan. 2016
0

Je pense que tu te trompes ya rien de ca dans le sujet,a revoir ta copie avant d'etre exclu du site :pouce:

26 jan. 2016
1

Normal, c'est "MADAME la Grand Voile ", personne ne lui passe dessus . :cheri:

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Le problème pour passer sous le vent de la GV quand on navigue sur une allure de portant c'est qu'on reste bloqué sur la plage avant, ou qu'il faut faire de tour de la bôme par l'extérieur... plutôt scabreux... :reflechi: :heu: :acheval:
En fait, le conseil est bon mais mal exprimé ! il faut passer du côté de la bôme et en dessous de celle-ci...

26 jan. 2016
0

je passe indifferement dessous ou au vent, sous le vent je trouve ca moins casse gueule et on peut se tenir a la bome, enfin ca depends des circonstances

26 jan. 2016
0

Je ne comprends pas :
Empannage : La bome on se la prend de toute façon. Face a la gv on la voit peut etre arriver de plus loin,....

26 jan. 2016
0

Le terme qui peut-être explique tout, il est dans le message de Duduche : "dessous"

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Ce qui est dangereux, c'est pas la bôme, c'est un barreur ou un chef de bord incompétent.
Et ça existe !
:-D

26 jan. 201626 jan. 2016
3

Je l'ai trouvé vraiment bof-bof voir beauf cet article.
Pas très clair ni éclairant. Décalé.

Un peu "remplissage de pages" comme l'article sur les destinations "chaudes" de la revue de février, c'est d'autant dommage que je trouve que Voile Mag' se bonifie d'années en années.
Il y a même moins de fautes d'orthographes, ce qui était une tradition régulièrement respectée, c'est dire !

Je ne vois pas pourquoi il faut une école de voile réservée aux femmes, sauf peut être éventuellement dans le Golf Persique, a moins de vouloir revenir 150 ans en arrière et re-découvrir les joies des écoles des filles et des garçons séparés et des maillots-barboteuse :-(

J'ai cru comprendre que les femmes sont libérées et indépendantes depuis un bon bout de temps, sur un voilier comme ailleurs, et qu'elles ont les mêmes facilités/difficultés d'apprentissage que les garçons !
:mdr:

Cet article n'est pas très bien écrit, peut être est-ce fait pour renforcer l'évocation d'une vraie débutante en voile ?
La compétences journalistique n'a pourtant pas de corrélation avec les compétences en voile, ou je n'ai rien compris ?

Tristounet de lire ça dans Voile Mag'

26 jan. 2016
0

Pas d'avis sur la qualité littéraire, je l'ai lu "en diagonale" !
:-D

26 jan. 201626 jan. 2016
0

@misurarca Je ne peux qu'approuver.

Il suffit, pour donner confiance aux femmes, de faire un article non "siglé" féminin, et du genre technique ou bricolage ou manœuvres, et que ce soit une femme qui officie sur les photos.

Messieurs, accordez-vous autant de valeur de sérieux à un article présenté/expliqué par une femme ?

26 jan. 2016
0

yes! sans aucune réserve! surtout si ça cause de lave-linge, lave-vaiselle, entartrage du fer à repasser; je n'y connais absolument rien de rien!

(ps : Fallait pas commencer, Calou, avec ta question à haut risque! )
;-)

26 jan. 2016
0

Mais quand tu me parles de couillonnades, je suis tout ouïe !

26 jan. 2016
0

Elle a tenu quand même 27mn avant qu'un rigolo (voir la traduction et la prononciation dans un dico Français/Marseillais) ne vienne répandre des couillonnades !! :-D :-D

26 jan. 201626 jan. 2016
0

Bizarrement placées :tesur:
Voire même bizarrement foutu ! :lavache:

26 jan. 2016
0

Pas d'aprioris concernant un article expliqué/fait par une femme.

Mais si il y a sa photo en maillot de bain en été (de préférence a la photo en maillot en hiver) je pense que l'article sera nettement plus lu que l'article surmonté de la photo d'un vieux barbu bedonnant
:mdr:

26 jan. 2016
0

Sur un petit voiler le conseil est judicieux aux allures portantes, car passer au vent de la GV peut faire gîter le voilier a contre et déclencher un empannage violent....
:reflechi:

26 jan. 2016
0

Quand on constate la grossièreté de certains skippers vis a vis de leur femme , je comprends qu elles préfèrent naviguer entre elles

26 jan. 201626 jan. 2016
6

...toujours passer sous le vent de la GV ?

:heu:

26 jan. 2016
0

Ha ! Exellent !!
Là enfin je comprends pourquoi faut pas se mettre au vent de la gv :-D

26 jan. 201626 jan. 2016
0

deux empannages accidentels!! c'est deux de trop, inadmissible avec un prof à bord! mais ils auront appris à faire des noeuds, passé le cap horn de la baie de quiberon, croiront qu'il est nécessaire de passer sous le vent pour se rendre sur le pont et fais qqs approches de ponton... quelle rigolade. ils n'ont plus que ça à raconter chez VetV?

26 jan. 2016
1

Je passe plus volontiers sous le vent sur un 40' que sur un plus petit bateau.
Si le passage sous le vent peut se faire sans ramper sous la bôme, avec les pieds calés sur le rail de fargue et les mains courantes au niveau des épaules je vois pas le problème.

Au vent on est parfois courbé en 2 pour saisir les mains courantes au niveau des chevilles!!

Pour moi c'est surtout une question de plan de pont et de taille de bateau

26 jan. 2016
0

@tangalle on parle de Voile Magazine ....pas de V et Voiliers ! :oups: :lavache:

26 jan. 2016
0

J'attends l'empannage comme ça la bôme me renvoie à toute vitesse dans le cockpit, avec des petites étoiles partout en prime....
:acheval: :acheval:

26 jan. 201626 jan. 2016
4

Une consigne de sécurité que je donne toujours à mes équipiers et inscrit sur le Journal de bord : on passe sur le passavent au vent de la bôme quand on est au près, sous le vent quand on est au portant. Pourquoi?
Le déplacement au vent, au près, est plus facile et si on glisse on tombe a priori dans le bateau. De plus dans le déplacement on n'est pas à proximité des écoutes sous tensions. Et compte tenu de la bôme proche de l'axe, en cas de virement inopiné, le déplacement de la bôme n'est pas aussi dangereux que dans un empannage
Le déplacement sous le vent au portant : le bateau ne gîte pas donc a priori pas de problème de glissade mais la bôme devient le danger n°1 donc être du côté où ça ne balaye pas c'est mieux.
On a le droit de ne pas partager cet avis mais c'est celui en usage sur mon bateau. Accessoirement c'est ce qu'on m'a appris aux Glénans et j'ai trouvé que ça avait du sens.

26 jan. 2016
0

c'est exactement ce que je fais et ce que je pense

27 jan. 2016
0

c'est également ma pratique, et j'ai envie de rajouter que parfois, par maladresse ou usure du matériel, les bloqueurs d'écoute peuvent lacher.
Et alors là, au près, je veux pas être le mec sous le vent :aurevoirdame:

26 jan. 2016
0

Moi comme c'est un 27 ' je tends un bras de chaque coté du mat ,et j'affale ,.Tranquille .

26 jan. 2016
0

2 empannages accidentels, c'est 2 de trop. :pouce:
J'adore ces invectives !!!

26 jan. 201626 jan. 2016
1

Bonsoir,
Personnellement je trouve ce conseil plutôt inconscient s'il n'est pas mis dans un contexte.
Je suis solo, et pour moi tout gestes et déplacements sont faits pour ne pas être accidenté.
La meilleure règle c'est la vigilance et le bon sens.
JJ

26 jan. 2016
0

En mer, la règle de base c'est la sécurité...
Le déplacement à l'avant constitue le facteur de risque principal qui peut entraîner une chute à la mer.

Tout ce qui peut me percuter, me pousser, me déstabiliser est un risque.

Donc, la bôme de grand voile si elle vient me percuter est un danger à prendre en considération quelle sur soit l'allure.

Comment faire pour qu'elle ne me percute pas ?

En passant derrière... Ce conseil est de bon sens. Un autre conseil est de toujours s'attacher et de porter son gilet... Quel que soit la taille du bateau.

Les Glénans disaient : un petit clic vaut mieux qu'un grand plouf.

26 jan. 2016
0

En théorie le conseil est bon,judicieux .En pratique pas toujours faisable. Dans la brise ,Bateau gité a mort ,passavant bien dans l'eau ça sera pas évident .Par exemple, et il y en aurait d'autres . Sur les bateaux un peu petits ,bome contre les haubans choquée en grand pour passer dessous c'est pas toujours évident non plus .

26 jan. 201626 jan. 2016
2

C'est bien français ça : une règle pour chaque exceptions.
Le bon sens y'a que ça de vrai .

27 jan. 2016
0

:bravo: :langue2:

26 jan. 2016
0

mes passavants sont un peu inclinés vers l'extérieur, celui au vent est donc beaucoup moins pentu que celui sous le vent, donc pour moi, c'est au vent, moins casse-gueule ...

26 jan. 201626 jan. 2016
1

@Dofin Explique nous comment tu fais pour faire giter ton bateau au vent arrière.

27 jan. 2016
0

ben il penche en avant

26 jan. 2016
0

ce sont deux exemple bien distincts . Le premier au prés gité ,et le deuxiéme au portant bome choquée .Si je me suis mal fait comprendre j'éspére que cela corrigera le tir.

27 jan. 2016
0

J'avais bien compris que tu parlais du près mais là on ne risque pas grand chose en faisant gaffe.
Le sujet lui parlait d'empannage. Perso quand je déborde la GV à fond je balance le chariot du même côté et comme ça en cas d'empannage involontaire pendant que je vais à l'avant c'est plus sécurisant et je passe au vent de la grand voile et je suis vite à l'avant.
En plus en cas d'empannage ça évite à la bôme d'aller taper dans les haubans et de se casser. Ça arrive ces trucs là.

27 jan. 2016
2

je passe par le capot avant pour me protéger de la bome,ni vu ni connu :alavotre: :alavotre:

27 jan. 2016
2

Moi je passe à plat ventre. Quand on est proche d'un empannage il n'y a pas de côté au vent et sous le vent et c'est bien là le problème.

27 jan. 2016
27 jan. 2016
0

moi je vais jamais à l'avant.. C'est vrai au fait? Pourquoi aller à l'avant en navigation? ah ben si, pour manipuler le pépin?

L'avantage de mon multi, c'est que les passavants font 2m de large. donc quand je bricole le spi, je suis loin, bien loin du rayon d'action de la bôme...

27 jan. 2016
0

Je pense que, parfois, sur un bateau, on a décidément des comportements pas très gracieux ! Je viens de vous(nous) visualiser en train de ramper sous cette fichue bôme. :-D :-D

Ce qui me fait bien rire aussi c'est de me remémorer ce que me dit Patrick (mon mari et fier capitaine) à chaque fois que je vais à l'avant (que ce soit au vent ou sous le vent) : tiens-toi bien ! Et à chaque fois je suis pliée de rire (parfois juste intérieurement) et j'en perds un peu mes moyens. :-D :-D :-D

27 jan. 2016
0

Sous le vent, au vent... j'm'en fou un peu, avec mon frein de bôme maison (8 d'escalade) que je m'oblige à avoir toujours bien réglé = y'a peu de risques...

27 jan. 2016
0

oKilebo ,si t'avais tant compris bravo trés fort . Trés intéréssant de poser une question pour répondre ça . Comme tes conseils trés avisés .merci . bonne nuit .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (6)

mars 2021