Conseil pour apprendre la voile

Bonjour je me présente Ludo , j ai un petit bateau coque open QuickSilver , j ai dans l idée d ici quelques années d acheter un voilier d environ 10m afin de faire des sorties à la journée en mer Méditerranée.
Le problèmes c est que je n ai aucune expérience de la voile aucune aucune ...j aurais souhaiter connaître votre avis sur quel est le moyen d apprendre au mieux la voile ,quel parcours ? est il intéressant de lire des livres avant ou pas vraiment nécessaires enfin je souhaiterais votre avis ...merci d avance à toutes et tous

L'équipage
25 août 2016
26 août 2016
2

Salut !
Un voilier de 10m.... c'est déjà une belle unité pour des sorties à la journée.
Le mieux pour ce programme est un 6m-6,50m. Peux coûteux à entretenir, facile à manoeuvrer et assez spacieux pour camper le weekend à bord avec sa petite amie.
Pour apprendre, hormis les Glénans, le mieux est de s'inscrire à un Yacht-Club et de naviguer comme équipier quelques saisons.

26 août 2016
4

Le mieux quand tu apprends à conduire,
C est.l autobus ou la clio ?
Ben, c est la meme pour les memes raisons en Voile
pour apprendre, rien ne vaut le deriveur
c est petit, pas trop cher, ça mouille si on se loupe
et c est tres bien enseigné ds toutes les ecoles de voile ffv
et c est comme ça que l on comprend au plus vite
comment fonctionne un voilier ds le vent
et on reproduit en plus gros dans des vents de plus en plus forts
10 m etant la taille raisonnable d un habitable pour etre mené en solitaire
et deja un boulot à enmener pour la journee
pour un tel programme, tu peux t arreter à 8 m

26 août 2016
0

Bonjour,
bien d' accord avec sortilege et je rajouterais qu' avec un 8m, qui pèse en moyenne 50% du poids d' un 10m, quand tu te loupes dans une manœuvre de port, c' est bien plus facile de déborder et tu feras beaucoup moins de dégâts(à toi et aux autres).
Gorlann

26 août 2016
2

bof... souvent un bateau plus Grand, j ai pas dit enorme, est plus stable qu'un Petit, 10 m me semble est une bonne Taille.
Par contre avant, au moins 2-3 stages style MACIf ou autres

26 août 2016
0

Pour les livres peut être dans un deuxième temps, commencer par pratiquer

26 août 2016
2

Je rejoins Sortilège.
Pour sortir à la journée, tu n'as pas besoin d'un 10m. Météo prévisible, petites distances, logement correct. 7-8m suffisent.
Et pour quel budget? En échange d'un open QuickSilver aux alentours de 25000€, tu trouveras un First 211 ou un Etap 21i (insubmersibles) qui sont sains et amusants à mener, sans être trop technique et cher en entretien.
Les stages de voile en habitable de 12m genre MACIF, bof bof. Rien ne vaut l'apprentissage sur un plus petit (acheter un 420 pour apprendre ne coûte quasiment rien).

26 août 2016
0

C'est un peu vrais que les gros Dufour 41, ok pour le confort, mais c'est vraiment peu réactif à la voile et du coup pas très didactique ... C'est un des points améliorables pour la Macif, opter plutôt pour des 35-40 pieds plus vifs et sensibles au réglages, ça doit bien exister même en bateau de série..

26 août 2016
2

Pareil se rapprocher du Yacht club local çà serait bien le diable si tu ne trouve pas quelqu'un qui cherche un équipier pour les régates! en échange d'un comportement de bonne humeur et d'un petit coup de main en fin de régate pour plier le matos !

26 août 2016
4

Ne pas embarquer pour des régates afin d'apprendre. Pour des entraînements, des balades, oui ; Mais pas dans des circonstances où le temps compte, et mets sous pression.

26 août 2016
0

Merci beaucoup pour tout vos avis qui croyez moi retiennent toute mon attention , je parle d un bateau de 10m mais 8m serait pas mal.
Le but serait partir en famille deux adultes un enfant en vacance sur le bateau et faire des sortie l après midi voir la journée.
Il me faudra assez de place à bord pour y rester deux semaines et des week end de temps à autre.
Merci pour vos avis bonne journée

26 août 2016
0

La taille au-dessus de ma première proposition: un First 260 par exemple...

26 août 2016
4

Nous, on partait 15 jours à 5 (deux adultes et 3 enfants) sur un Sangria (7,60 m). Donc à 3, c'est parfait.
Le mieux est de commencer avec peu d'investissement financier. Quand on débute, on ne sait pas si on va aimer (nous et... notre femme). Avons nous le mal de mer ? ...etc.
Petit achat : peu de frais, peu d'efforts physiques, facilité de manoeuvre...
Perso, je conseille de lire des livres tout de suite. Ne serait-ce que pour comprendre les principes qui permettent à un voilier d'avancer (écoulement de l'air sur les voiles, réglages, dérive-antidérive... etc). Ainsi, en pratique on comprendra pourquoi on borde... pourquoi on choque... etc.
D'un autre côté, si on est avec des personnes qui ont peur, un 10 m sera plus sécurisant, qu'un 7 m... le jour où on se sera fait surprendre par un coup de vent.
Surtout bien se familiariser avec la météo marine.
Pour Méditerranée, il y a ça (gratuit et fiable) :
www.lamma.rete.toscana.it[...]-e-mare
On a la météo (vent, vague, pluie...) zone par zone, heure par heure...

26 août 2016
0

Bien d'accord avec Baboujoli.

Une Sangria peut devenir un peu petit lorsque les enfants grandissent, mais permet quand même de passer de très bonnes vacances en croisière.
Dans cet âge, un 27/28 pieds (Aquila, Gib Sea 28, First 28...) permettrait un plus grand confort et sécurité, en cas de mauvais temps.

Pour apprendre la théorie, des livres comme le Cours des Glénans et un excellent outils pédagogique.

www.babelio.com[...]/222738

26 août 2016
3

Bonjour,
Le mieux est surtout de passer par une école de voile enseigné par des PROFESSIONNELS. Je dits ça car dans certaines écoles ce n est pas le cas ( moniteurs bénévoles formes à la va vite ..... ), et du coup, dans la plus part des cas le stagiaire reste un peu sur sa faim.....
C est évidement plus cher, mais largement moins que d acheter un dériveur pourri, le retaper, payer un parking, puis le vendre à perte ( ou le donner )
Si le but est d acheter : 1 stage histoire de voir si ça plait, trouver un bon pro pour vous aiguiller à trouver votre bateau, et un autre pour vous former quelques jours à votre bord, et là vous sortirez avec de bonnes bases.

26 août 2016
1

Bonjour Takari,

Ma femme et moi avons réalisé cet été notre 4 ème stage aux Glénans (puisque a priori ce sont ceux que tu vises) et nous en sommes ravis !!

Après, on est pas sectaires et on regarde aussi du côté de la MACIF pour varier un peu la prochaine fois ...

26 août 201626 août 2016
0

Myril j'en ai fait plus d'une dizaine aux Glénans ainsi qu'avec les pros et je confirme le constat de Takari : il y a trop de moniteurs formés à la va vite qui ne sont absolument pas fait pour l'enseignement de la voile !!. De plus le seul voileux a qui j'avais conseillé les GL et qui l'a testé a été plutôt sacrément déçu, donc du coup, il faut rester lucide.. C'est un système qui a ses limites, ça le fait pour débuter et encore faut tomber sur le bon mono (il y en a quand même heureusement), mais on peut faire sacrément plus efficace quitte à investir un peu plus le prix du stage..
Après pour apprendre, il y a aussi les bourses équipiers voire la régate en club de voile selon la disponibilité et la localisation de Ludo ..

26 août 2016
5

Pour répondre a Myril
Je suis content pour vous si vous êtes satisfait de la formation que vous avez reçut
Je ne vise pas directement Les Glenans qui ont aussi dans leur structure de vrais professionnels diplômes ( mais qui sont une infime partie de la masse de moniteurs ), je vise toute structure dont le moniteur a acquis son diplôme après " 3 stages de voile ", il est malheureusement de plus en plus fréquent que des moniteurs aient moins d expérience que leur stagiaire.... Je trouve ça grave !!!!!
Donc ce que je dits, c est de passer par de vrais pro, expérimentés, et qui sauront répondre à votre demande et pas seulement appliquer le protocole standard qu on leur impose.
Et en plus ça ne sera pas forcément plus cher !!!!
Si je me permet de donner cet avis tranché, c est que c est mon milieu professionnel, et jusqu à présent ( et ça fait une quinzaine d année où je suis toute l année sur l eau en med, Atlantique et Caraïbes ), ceux que je vois faire le plus de conneries, ce ne sont pas les pro qualifiés expérimentés.
En gros :
CQPAMV c est le premier diplôme moniteur demandant peu de savoir faire, afin d enseigner bénévolement ou contre rémunération ( vacances scolaire et des cacahuètes ), en théorie il est sous contrôle d un RTQ ( responsable technique qualifié ) qui est BÉES ou équivalent. Je dits bien en théorie,car certaines structure envoient sur l eau des CQP sans aucun contrôle permanent d un CQP à peine expérimenté..... Et parfois ils vont loin en mer !!!! Bref ....
BÉES 1 et/ou 2 émue degré, ou BPJEPS : professionnels diplômés tout public tout supports tous niveaux ( avec des nuances pour le BPJEPS, dont le niveau initial plus bas réclame des formations supplémentaires pour la croisière, l entraînement, handicapés, par exemple )
Et dans un autre cadre vous avez les skipper marine marchande BPPV devenus capitaine 200 ou 500 voile qui sont des professionnels du transport maritime ( marchandise ou transport de passager ), qui seront capable de vous faire une prise en main si il le faut mais qui ne sont pas, de formation, des pédagogues.
Évidement vous allez trouver des "nazes" dans ces trois diplômés, mais pour répondre à la question initiale, vous savez comment faire votre choix....

26 août 2016
0

Takari,

Merci pour toutes ces précisions, c'est très clair !!

26 août 2016
2

Ce sujet a été de nombreuses fois abordé sur HeO
(utiliser la fonction recherche)
Dans tous les cas si on s'intéresse à ce sujet, sur le plan intellectuel et informatif on tire un ENORME enrichissement à lire et relire ce que les navigateurs qui nous ont précédé ont le plus souvent remarquablement écrit et décrit.
Ce domaine est aussi très technique. Il est indispensable et vital d'apprendre tout ce qui concerne les codes et règles de navigation, que ce soit seul ou en école.
Et dès les débuts il est aussi vital d'assimiler les notions indispensables de météo.
Ensuite il faut distinguer la maitrise basique du voilier.
Cela se fait au mieux avec un petit dériveur, qui est très vivant et ne pardonne rien.
Ayant acquis cette maitrise , un voilier plus gros est presque de la rigolade, à l'inertie près, car plus stable et n'apprend pas beaucoup plus sinon des contraintes de force et des complexités techniques liées aux équipements et aux aménagements.
Mais comme une grosse unité peut aller loin et affronter une météo difficile et emporter des passagers, le présumé skipper, responsable de la totalité du bateau et de ses équipiers doit alors avoir acquis quelles que soient les méthodes, le niveau nécessaire.
Beaucoup de travail devant vous, seul ou accompagné..
Un livre de base pourrait être le cours des Glénans mais il y en a beaucoup d'autres.

26 août 2016
1

La question étant comment apprendre, j'aurais tendance à dire en pratiquant. Et pour pratiquer sans dépenser trop la co-navigation est un bon moyen. Plusieurs sites proposent ce service en mettant en relation les gens. Va y faire un tour. Tu devrais y trouver ton bonheur. Et surtout tu pourras vérifier si cela te convient vraiment et s'il est nécessaire de s'embarquer dans un achat de 10 M. Comme beaucoup te l'on fait remarquer, est-ce nécessaire de voir si grand ?? Et pense au budget. Le bateau est un puis sans fond. Compte pour maintenir un bateau en état et le faire fonctionner un budget de 10 % de sa valeur. A toi de faire le bon choix.

26 août 2016
1

Commence par un vieux 6 m à 2000€ et une vhf portable à 150€ , Si ça te plait pas ou au contraire si tu accroche : Tu bazardes ! Tu risque rien et ça se manoeuvre facile.
Un deriveur genre 420 laisse tomber ! Ca t'apprendra seulement que l'eau est froide.
.
Par contre écoute Babou : La bonne meteo c'est le principal, les regles du permis cotier importantes, Le reste à voile c'est rigolade. Les voiles juste des doubles rideaux.

moi je Croise : Meteo France marine, meteo France départementale. Winguru , et windfinder.
.
va zy et bien venu :alavotre:

27 août 2016
0

Le petit dériveur a l'énorme avantage d'apprendre à être très réactif et se retrouver à l'eau grave des réflexes vitaux dans votre mémoire. Ces réflexes seront très utiles par exemple quand une très brutale saute de vent peut vous coucher complètement votre bateau hauturier en quelques secondes si vous ne réagissez pas correctement que ce soit en Med ou en Atlantique.

26 août 2016
0

Le meilleur moyen d'apprendre la voile et la mer en général est de faire des stage en école de voile.
La meilleur école à mon avis est le" CENTRE NAUTIQUE DES GLENANS " ( dont je suis moniteur ) et qui édite un cours sous plusieurs présentation très complet et délayé.
Tout ce qui est expliqué dans le cours est enseigné de la même façon dans les stages.
Bonnes futures navigations !!!

27 août 2016
0

Vraiment merci à tous pour ces conseils précieux , je vais les suivre ...encore merci c est vraiment chouette de vous lire

27 août 2016
0

Tu peux aussi nous contacter en PV si besoin.. Si l'anglais n'est pas un problème, penses qu'il y a une très très bonne et très complète littérature anglaise sur la navigation :
www.amazon.co.uk[...]_nr_n_6

27 août 2016
0

Malheureusement pour moi c est le français et ....le français.
Je vais prendre encore votre avis , le meilleur livre ...en français pour commencer vous conseillez lequel ? Je sais plusieurs personnes en ont déjà cité mais je veux la crème de la crème ....merci à vous et bonne journée

27 août 2016
2

cours des Glénans
guide de manœuvres de Tabarly
taper "cours de voile" dans la barre de recherche de Youtube.
lire les écrits de différents navigateurs
etc.

pour la théorie, les sources ne manquent pas, et c'est bien de les croiser, pas se fier à une seule, fusse-t-elle la "bible" des Glénans

27 août 2016
0

Plus que très bien, c'est excellent de croiser les données péda... En fait il n'y a pas tout le temps une réponse absolue, mais cela permet de mieux comprendre et de les graver dans sa mémoire, exemple pour les réglages, croiser 3 sources :
www.jadevoile.fr[...]e_0.pdf
www.amazon.fr[...]asap_bc
www.amazon.fr[...]=sr_1_1

27 août 2016
0

Comme indiqué plus haut, "Le Cours des Glénans". De préférence la version 1982.
www.babelio.com[...]/222738

27 août 2016
0

Bosser la meteo un volet que la majorite des ecoles de voile negligent...( et se contente de regarder les sites sans ponderer par une analyse personelle) effets de sites analyse baro ciel de nuage etc....pour completer les previsions des meteorologistes. Surtout si le bassin de navigation se trouve en mediteranee...Sinon apres plusieurs stages aux Glenans plus dans un club a Nantes achat d un 44 pieds.Nous vivons dessus a l annee nous avons traverse la med (alors que nous avions ete forme en Bretagne) Cette annee cela ferra juste 3 ans que nous naviguons....apres l experience s acquier sur le tas.Nous avons eut le chance de racheter notre voilier dans un club de regate a Antibes et nous avons recu beaucoup de bons conseils de navigateurs chevrones en particulier sur le mouillage...bonne chance dans ton projet

27 août 2016
0

Naviguer.

27 août 2016
0

inscris-toi dans un club, fais des cours de nav, de météo, des entrainements de régate, tu progressera vite !...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

… le calme

Après la pluie...

  • 4.5 (56)

… le calme

mars 2021