Connaissez-vous d'autres cas de cette sorte?

Article paru dans Les Nouvelles Calédoniennes le 7 juin 2006

Un plaisancier déprimé saborde son yacht en haute mer
Un plaisancier américain a sabordé son yacht en pleine mer dans le sud ouest de la Nouvelle Calédonie, ce qui a mis en alerte l’ensemble
du dispositif de secours en mer du Pacifique
sud-ouest.

Le Maritime Rescue Coordination Center (MRCC) de Nouméa a été contacté dans la nuit de dimanche à lundi par son homologue australien pour aider aux recherches d’un voilier de 9 mètres gréé en sloop dont le skipper avait déclenché sa balise de détresse sur la fréquence satellite de 406 Mhz.
Dans le même temps, le MRCC de Nouvelle-Zélande a lancé un Pan-Pan, message d’alerte. Le skipper semblait être parti des Samoa pour rallier l’Australie et se trouvait aux environs de 26 degrés sud et de 162 degrés est, en limite d’intervention entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie à près de 250 milles de Nouméa et plutôt en zone australienne.

En route vers la Corée

Un cargo vraquier, le TCP Auckland, qui se trouvait à 130 milles du voilier au moment du déclenchement de l’alerte, a aussitôt fait route dans sa direction. Les deux bateaux ont été en contact dimanche après midi après dix heures de navigation forcée.
Le voilier, dont le nom n’a pas été communiqué par les autorités, a curieusement aussitôt coulé, le skipper naviguant en solitaire s’étant réfugié dans son canot.
Son comportement durant toute l’opération a paru curieux. L’homme a été récupéré par les marins du TCP Auckland. Interrogé par le commandant du cargo, il a reconnu avoir volontairement sabordé son voilier car il était à bout de nerfs, ayant subi du mauvais temps, n’ayant plus d’eau, de nourriture et de fuel. « Il a pété les plombs », a résumé un spécialiste des opérations de secours.
L’homme fait actuellement route vers la Corée, destination du TCP Aukland. Son voilier gît par des fosses abyssales à plus de 2 000 mètres de profondeur.
Les recherches qu’il a déclenchées ont nécessité la mise en œuvre de plusieurs aéronefs australiens, le Gardian français, mobilisé un grand nombre de personnes et fait se dérouter un navire.

L'équipage
08 juin 2006
08 juin 2006
0

oui entre san francisco et hawai
en 99, un coureur sur hobie 33 (remarquable bateau inconnu en france) a pete les plombs a 300 milles de hawai, il a lance un mayday disant qu' il y avait des explosifs a bord, declenche l' epird et monte dans son radeau

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (44)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021