Connaissances à avoir pour vivre à l'année sur un voilier

Voilà je crois que tout est dans le titre, j'aimerais savoir les connaissances nécessaires à avoir (autres que la nav: mécanique/électronique/etc) pour vivre sur un voilier à l'année (entretien du bateau) et où il serait possible des les acquérir.
Votre expérience me sera utile, merci d'avance !

L'équipage
11 mar. 2020
11 mar. 2020
2

Faut commencer par trouver un port qui accepte çà ! Tous les ports ne l'autorise pas !

11 mar. 2020
2

Pour l'entretien du bateau, par le biais de STW il ya des stages intéressants :
stw.fr[...]mations
www.escaleformationtechnique.com[...]/
Sécurité en mer :
www.envsn.sports.gouv.fr[...]sailing
www.surviemerformation.com[...]sailing
www.macifcentredevoile.fr[...]-l1saf/
Méteo
www.escaleformationtechnique.com[...]C3%A8re
www.meteofrance.fr[...]-marine
Partage expérience :
www.hisse-et-oh.com[...]uipiers
www.vogavecmoi.com[...]envenue
stw.fr[...]/bourse
Bref pas mal de chose, l'échange entre plasancier et marins, ce sera sur HEO , et possibilité de contact aussi avec les clubs de régates, mais il faut une cotisation annuelle + licence FFV.

11 mar. 2020
-1

bonsoir en faite les chose vient toute seul si tu est curieux est a l’écoute ...
un souci chasse l'autre sur un bateau tu a pas vraiment le choix que de trouver des solution du coup c'est formateur , la vie au ponton c'est comme un petit village après ça dépend surement du port pour nous c'est le qu'a !!!

12 mar. 2020
1

C'est pareil qu'en appartement, tu n'as pas fait de formation pour louer ton premier logement.

12 mar. 2020
-1

Sauf l'antifouling... ! ! ! ! ! ! ! !

12 mar. 2020
0

"Sauf l'antifouling" Ca c'est sûr !!
Mais sa question c'est "pour vivre à l'année".
A l'année ou pas l'entretien est le même. En navigation à l'année ou au port à l'année par contre c'est pas pareil !!!

13 mar. 2020
0

Vivant à bord depuis quelque temps, je dirais chasser l'humidité, sinon chasser l'humidité, ou encore chasser l'humidité.

13 mar. 2020
1

Sinon, plus sérieusement, il faut effectivement chasser l'humidité, le soufflant électrique est top pour ça, si tu a de l'espace pour le fixer, un petit radiateur électrique genre grille-pain (celui qu'on veux pas a la maison parce que il dessèche l'air), aérer régulièrement, ne pas s'enfermer dans sa cabine pour dormir (réveil goute de condensation assuré), ouvrir le bateau quand on cuisine (la cuisson dégage de la vapeur d'eau mais la combustion du butane aussi!), etc... ça devient vite une habitude, mais j'ai eu une sacrée crise de moisi avant de choper de coup de main.
L'eau dans les fonds crée beaucoup d'humidité aussi.
Sinon, s'organiser une vrai installation 220v, comme à a maison, avec une vrai protection, et des prises un peu partout dans le bateau. Ca te protégera toi, ton bateau, les bateau de tes voisins, et tu vivras pas au milieu des rallonges et autres multiprise, avec le radiateur dans le passage et j'en passe.

13 mar. 2020
3

Pour aérer, l'air ne sortira que si la même quantité peut rentrer.
Il faut une entrée et une sortie, si elles sont loin l'une de l'autre ce n'est que mieux: exemple capot avant entrebâillée et hublot ouvrant dans les cabines arrière.

13 mar. 2020
0

Bonjour,

c' est marrant cette "nécessité" qu' ont les gens qui habitent sur leur bateau d' être branchés en permanence sur le 220v!

A moins d' avoir une très grande rallonge, quand on navigue il faut bien être autonome, alors je ne vois pas très bien ce qui l' empêche de l' être en étant au port.

Je dors 365 j/an sur mon bateau et navigue 4 mois/an dans des eaux pas spécialement chaudes (Écosse), et quand je suis à mon port d' attache en Bretagne sud, je ne me branche jamais au quai.

C' est sûr que je fais très attention à ma consommation électrique, mais en hiver, une lampe à pression Coleman, en plus d' éclairer chauffe presque autant qu' un petit soufflant électrique et mon poêle Balmar à fioul fonctionne sans électricité, 150 w de panneaux solaires orientables et une petite éolienne me suffisent.

Je dois avouer que çà m' énerve un peu de payer dans mes frais de port annuel l' électricité des bateaux branchés en permanence!

Gorlann

13 mar. 202013 mar. 2020
2

Salut Gorlann

Pour te répondre : c'est justement parce que nos ports nous facturent eau et électricité forfaitairement que je ne vois pas pour quelle raison j'irais dépenser mon gaz et/ou mon fuel pour me chauffer et cuisiner...

Parce que je suis certain que même si la grande majorité d'entre nous (qui vivons à bord) ne consomme plus cette énergie facturée, le prix de nos places ne baissera pas d'un centime.

Note que désormais certains ports (dont Arzal) facturent l'électricité à part, après questionnement et engagement écrit sur le fréquence de la présence à bord, etc...

Fañch

13 mar. 2020
2

Mais bien sûr Gorlann, évidement.
J'ai une installation 220v, parce que c'est pratique, parce que pouvoir charger ses appareils comme on veux, c'est pratique. Mais surtout, entre un chauffage électrique qui va sécher l'air et un chauffage à combustion qui génère de l'eau, j'ai préféré l'électrique.
Le bruit des éoliennes (sisi toute en font) m'exaspèrent.
Quand je navigue, le coup de moteur pour prendre ou larguer un coffre, ou mouillage puis isser/affaler suffit largement à charger mes batteries. Je n'ai donc pas la nécessité de scolaire.
Chacun voit midi à sa porte. Je maintient juste que en-cas de 220v, fait une vrai installation.

En suite, pour ce qui de payer l'électricité des autres... tu utilise l'eau du port? Peut-être qu'un autre l'utile pas et la paye pour toi. Peut-être qu'un n'utile pas la wifi mais toi oui. Peut-être que tu as 5 m de ponton, mais tu paye pour celui qui en a 150 à faire pour aller à terre. Je ne sais pas quoi répondre à ce genre de remarque... pour t'aider à concevoir mon propos, pense au fonctionnement de la sécu, de la retraite, etc...

13 mar. 2020
2

Pour répondre à tes interrogations et affirmations:

Un chauffage à combustion genre Dickinson, Refleks, Taylor ou Balmar ne produit pas plus de vapeur d' eau que n' importe quel chauffage électrique vu qu' ils sont tous équipés d' une cheminée d' évacuation des gaz brûlés.

L' éolienne Aéro4gen ne fait pas de bruit en dessous de 40 nds de vent.

Effectivement, j' utilise en moyenne 10 l d' eau par semaine 8 mois par an... et nettoie mon pont à l' eau de mer quand mes voisins le font au nettoyeur HP.

Pour le wifi, j' utilise mon forfait téléphonique.

Je n' ai pas de place de ponton car dans "mon" port, les bateaux sont tous à l' échouage, soit embossés au milieu de la rivière, soit à quai (comme moi).
C' est vrai qu' avec mon quillard, je suis avantagé par rapport aux dériveurs car j' ai moins haut à monter pour aller à terre! (mais moins d' heures où mon bateau flotte pour aller en mer).

Tu sais, il y a 30 ans et plus, aucun bateau n' avait de 220v à bord et çà ne dérangeait pas grand monde, alors que les équipements en énergie renouvelable coûtaient la peau du fion.
Maintenant, c' est devenu systématique, donc je me demande toujours comment font ceux qui ne peuvent se passer du 220 pour naviguer (peut-être bientôt des rallonges 220v wifi, hi hi!!!).

Donc je persiste, en faisant attention, c' est tout-à-fait possible de vivre sur un bateau sans être branché et sans dépendre des autres, c' est juste une question de volonté.

Gorlann

13 mar. 2020
2

Perso, je valide à 100%les propos de gorlann.
Prendre pour comparaison le modèle de la sécu ou des retraites est un non sens, les terriens ne payent pas le courant de leur voisinage...quand a l'efficacité de la sécu et la retraite en France, vaste sujet, mais HS.
Dans le port où je suis, certes pas en France, eau et électricité sont facturés séparément pour les séjours à partir d'un mois, ça oblige les gens à faire attention, et c'est très bien. D'ailleurs, en France, certains ports commencent à s'y mettre. Dites vous qu'avec les nouvelles habitudes des gros bateaux avec clim, induction, moteurs électriques, frigos, machines à laver diverses, les ports qui font payer au forfait vont sévèrement augmenter ledit forfait.

13 mar. 2020
2

Que dire... Etre autonome c'est bien, dire que ceux qui le sont pas sont pas des 'vrais', c'est nul.
Le monde d'il y a trente ans était... il y a trente ans. Aujourd'hui portable, ordi, internet sont indispensables. On en pense ce qu'on veux, mais c'est un fait. Des panneaux pour ça? Quand on peut faire autrement? Que en navigation on n'est jamais à cours d'électricité? Bof, pas grand intérêt à mon sens.
Après chacun fait comme il veut. Faut juste respecter que les autres puisse faire différemment.

Au cas où Zipprow ne choisirait pas le camps des 'vrais', prenez le temps de lui expliquer comment faire pour être en sécurité.

13 mar. 2020
0

Où as tu lu quelqu'un prétendre qu'il y avait des vrais, et des faux.
J'ai besoin pour bosser d'internet, portable et ordinateur, quand je suis au ponton je met le chauffage et j'utilise de l'eau. Et quand je suis au mouillage, je gère de façon à être autonome. Aujourd'hui, les forfaits sont largement suffisant pour bosser via internet en autonomie.
Tu ne me fera pas croire qu'il est bien de penser "je suis au forfait alors j'y vais à fond, je vais pas dépenser mon gaz..." Je préfère être facturé à la consommation et être responsable.

13 mar. 2020
0

Si, si, les terriens paient l'électricité de leur voisins, du moins un surcoût pour la verdisation des sources; je n'ai plus le nom de la ligne sur les factures.
Et il faut bien financer le prix d'achat à 0,80 €/kWh à ceux qui ont des panneaux solaires et revendu 0,14 €/kWh (prix approximatifs)

13 mar. 2020
0

Bonjour Polmar,

ce que tu dis est tout-à-fait vrai, mais concerne uniquement les installations solaires ou éoliennes qui revendent l' électricité, mais çà n' a rien à voire avec l' auto-production que l' on peut avoir à bord ou à terre.

Après, c' est évident que l' on peut être électriquement autonome en habitant à la campagne (ou sur un bateau), mais que c' est impossible dans un immeuble urbain.

Gorlann

13 mar. 2020
0

Il est récent que on peut faire de l'auto-production.
Elle était interdite avant, il fallait vendre cher et acheter à prix modique.

13 mar. 2020
2

L'auto production n'a je crois jamais été interdite, ce qui est illégal, c'est pour un particulier de revendre de l'électricité à quelqu'un d'autre que edf.

13 mar. 2020
2

On peux aussi faire pareil à la maison, boire et se laver avec l'eau de pluie, se chauffer avec un poele à bois, et avoir un panneau solaire pour s'éclairer en 12 volts avec des leds. Pour l'eau chaude on mets des vaches à eau en plastique noir sur le toit, que l'on remplit avec des pompes en 12 volts.
Mais bon, ça c'était il y a 40 ans, quand certaines maisons de campagne n'avaient ni l'eau courante ni l'eau chaude : pourquoi se priver de confort quand on vit à bord ? En plus c'est le meilleurs moyen pour devenir célibataire à court terme, et le rester à long terme.

13 mar. 2020
4

En plus c'est le meilleurs moyen pour devenir célibataire à court terme, et le rester à long terme.

Les femmes sont plus résistantes que les hommes dans des conditions difficiles... pas sûre que la cause du célibat possible soit le confort, mais ce genre de propos... why not ?

14 mar. 2020
1

Les femmes sont lus résistantes que les hommes fans des conditions difficiles, c'est vrai. Mais là on parle de vivre à l'année dans un bateau. C'est de quotidien qu'on parle. Je vis en couple et je peux te dire qu'une machine à laver à bord, une douche avec de l'eau chaude en plein hiver, un lit bien douillet, un carré bien chauffé, eh bien madame elle apprecie

14 mar. 2020
1

Madame apprécie surement mais toi aussi... Mettre sur le dos des femmes sa propre envie de confort est un peu facile...

13 mar. 2020
0

Tiens j'en rajoute un Peut !
Je suis assez "ancien"pour avoir connu les vieux rafios en bois crauants dépourvus dd tout confort. On mouillés dans les ports sans pontons alors, debarquons en conot à la godille pour aller mouillé aussi le gosior et trouver un robinet pour l'eau ! Ha... Soupirs ! Aujourd'hui nous sommes prisonniers de nos besoins !
Cordialement
A tous !

13 mar. 2020
5

pourquoi se priver de confort quand on vit à bord ? En plus c'est le meilleurs moyen pour devenir célibataire à court terme, et le rester à long terme

Ce serait peut-être pas mal d'arrêter de penser que TOUTES les femmes ne sont obnubilées que par le confort...

13 mar. 2020
0

C'est clair, c'est un peu limite...

13 mar. 2020
2

Tout-à-fait, et en plus ce qui m'amuse toujours c'est que dans un fil tout le monde est d'accord sur le fait qu'il faille réduire la pollution mais que les pollueurs ce sont les autres, et dans d'autres fils, on se dit pourquoi se priver de confort, consommons!

13 mar. 2020
1

100 % d' accord avec Estran, j' en connais plusieurs (dont la mienne) qui ne veulent pas entendre parler d' enrouleur ou de pilote auto.

Gorlann

14 mar. 2020
0

je vois beaucoup plus d hommes seuls vivre sur le bateau que de couple
mais grace a gorlann je comprends mieux pourquoi car si j avais un bateau sombre humide froid mal eclairé mal chauffé qui sente bien le fuel je crois que ma cherie m aurait quitté depuis longtemps elle aurait bien raison
N enviant pas ceux qui vivent seuls j ai un bateau petit mais confortable.

14 mar. 2020
0

Indubitablement, il faut savoir préparer apéros et cocktails

14 mar. 202014 mar. 2020
0

Et également une très bonne capacité d'ingestion de ces nombreuses agapes festives aussi riches en discussions que notre bon forum !!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plongée de nuit dans les passes

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (18)

Plongée de nuit dans les passes

janvier 2021