Conductivité thermique peinture antifouling

Bonjour,

j'aimerai connaitre la valeur de la conductivité thermique moyenne (en W.m-1.K-1) des peinture antifouling, est ce que quelqu'un saurait me renseigner ?
Merci d'avance
David

L'équipage
13 mai 2011
13 mai 2011
0

Bonjour,
Je suis bien incapable de répondre mais la curiosité me pousse à me demander dans quel but tu as besoin de ça... pour savoir si plusieurs couches de matrice dure permettent de se passer d'isolation en navigation arctique? :D

A+
_heuver

14 mai 2011
0

BONJOUR
Encore une victime de cette mode de dénigrer de façon systématique tout ce qu'il ne connait pas. C'est facile et pas cher.
Pour avoir utilisé toutes sortes de matériaux dits d'isolation, je peux témoigner de l'efficacité de ces produits mince comme ceux d'ACTIS si ils sont utilisé comme ils le doivent.
Contre les rayonnements du soleil, je ne connais pas mieux.
Le problême c'est que l'on ne peux mesurer avec les mêmes modèles tous les produits existants. C'est pour cela qu'il y a polémique, tout le monde défend son beefsteak.
ATTENTION AUX CONTRE FACONS !
Si le quidam du dimanche qui traine dans les grandes surface en sait plus que la NASA ou EADS, qu'il se face connaître, il aura fortune à faire.
JJ

15 mai 2011
0

Bonjour Gribou25,
Je ne pensais pas que poser une question naïve sur un ton plaisant serait compris comme le fait de "dénigrer ce que je ne connais pas"... effectivement, je ne connais pas la conductivité thermique de la peinture anti-fouling, et effectivement, je suis assez étonné de la question et je pense qu'il doit être intéressant de savoir pourquoi cette question a été posée... je n'ai jamais eu l'idée de dénigrer quoi ni qui que ce soit et je suis navré que cela ait pu être interprété de la sorte.
Ceci étant, je ne me rends compte que personne n'a répondu à la question initiale... et que DadidC n'a pas éclairer non plus notre lanterne sur ce qu'il avait en tête...

Cordialement
A+
_heuver

14 mai 201114 mai 2011
0

Oui, outre de savoir pourquoi vous posez cette question... (la curiosité du lecteur).

Ce que l'on peut en dire :

Les performances thermiques des matériaux (aptitude à isoler) sont, très grossièrement :
- inversement proportionnelle à la densité du matériaux,
- proportionnelle à l'épaisseur ; c'est ce qu'exprime de "m" (épaisseur exprimée en mètres) de l'unité de Conductivité thermique que vous citez "W.m-1.K-1" (ou W/m.K).

Donc les mousses ou les laines, peu denses, isolent mieux que des métaux tels le cuivre l'argent ou l'or.
À condition d'être mises en œuvre avec des épaisseurs suffisantes ; ça se calcule.

Or, l'épaisseur d'une peinture...

Sur les bateaux, à propos d'épaisseur, je pense à certains bateaux alu avec des vaigrages de 5 mm de mousse qui... se révèlent TOUT À FAIT INSUFFISANTS dès qu'il fait froid (condensation) ou dès qu'il fait chaud.
Qui isolerait une maison avec des panneaux de mousse de 5mm d'épaisseur ?

14 mai 2011
0

a propos d'isolation thermique ,je pense que la reflexion augmente considerablement l'isolation les composites realisés avec feuilles d'alu en plusieures epaisseurs et mousses intercalées ont des propriétées ioslantes superieures au materiau seul .
le film pare vapeur est indispensable .
la societe actis fabrique ce genre d'isolant qui a ete compare par grand froid
a des isolants classiques ou ils se sont reveles bien supérieurs
alain

14 mai 2011
0

encore une victime

de la pub fallacieuse d'Actis et de ses essais bidon .

:jelaferme:

15 mai 2011
0

faux voir le lien ci joint www.cstb.fr[...]PDF.pdf

14 mai 2011
0

La demande de DavidC concernait une conductivité thermique.
Plus généralement la chaleur se diffuse par Conduction (état solide), convection (liquide et gaz) et rayonnement (cf pouvoir émissif ou réflectif d'un corps). On doit envisager ses trois données physiques (qui peuvent ètre combinées pour un isolant donné) pour comparer ce qui est comparable.

14 mai 201114 mai 2011
0

je dis ça parce que je n'ai aucune idée des chiffres et des statistiques en fonction des études scientifiques........ et que comme je ne voudrai pas passer pour un imbécile, je détourne donc le sujet !

isoles à l'intérieur de ta coque (vaigrages, etc...), tu lâcheras moins de thune pour rien !

;-)

14 mai 2011
0

je ne pense pas que ce soit si bidon que ça ,c'est utilisé par les campingcars pour faire des rideaux pare soleil ,personnelement j'ai réalisé des caissons pour groupe froid avec ainsi que des enrobages de chauffe eau ,le resultat est très bon avec moins d'epaisseur que de la mousse plyuréthane .quelques voiliers en alu l'on utilisé pour le doublage de la coque sous le vaigrage ils en sont très satisfaits .
je ne suis pas thermicien mais je parle d'éxpériences satisfaisantes .
alain

15 mai 2011
0

euh...out pour moi,
je parlais des antifouling (post de départ);-) .
vu la T° de l'eau je me demande si ça sert à quoi que ce soit. bien que l'on ne sait pas à quoi il va s'en servir, il a peut être une bonne idée derrière la tête.

15 mai 2011
0

le meilleur isolant thermique est l'air sec et immobile donc dans un isolant ce qui compte c'est justement la quantité d'air retenue r=0.0262 w.m.k laine de verre 0.04 Cuivre 290

16 mai 2011
0

Bonjour à tous,
je réponds (un peu tardivement je reconnais)... ma demande repose sur le fait que je suis en train d'essayer de dimensionner un échangeur eau/eau sur un ponton. On souhaite utiliser la tôle de fond (peinte) pour échanger la température du liquide de refroidissement de différents moteur avec l'eau de mer sans prise d'eau dans la coque pour différentes raisons (c'est une sorte de Keel Cooling). Outre les coefficients de convection que j'ai un peu de mal à estimer, il y a aussi la conductivité thermique de la peinture que je ne maitrise pas et qui à mon avis a un fort impact sur les échanges thermiques.
voila le fond de ma pensée, j'espère avoir été clair.
A+

16 mai 2011
0

...peindre un bout de tôle, et comparer avant/après ? ...moi je suis pour le pragmatisme ;-)

16 mai 2011
0

cela me parait etre la meilleur solution d'autant qu'il n'y aura pas que l'antifouling mais un complexe anti corrosion au dessus et au dessous de la tole de fond, quand a la convection elle va dépendre de la surface en contact mais dans un milieu liquide trés difficile a estimer, comme le rayonnement d'ailleurs.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (130)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021