Condensation

Lorsqu'il fait froid dehors, comme en ce moment, après avoir passé la nuit dans mon bateau et bien que je laisse la porte de la cabine ouverte, la condensation amène carrément des gouttes d'eau, phénomène très désagréable, surtout quand on les reçoit sur le nez. Outre l'humidité qui affecte la couette, les draps etc..., il faut tout essuyer avant d'aller travailler, ce qui prend pas mal de temps. Et quel plaisir, le soir de se recoucher dans une couette humide !

Pour éviter ça, j'ai bien essayé le chauffage soufflant, mais bonjour le bruit et les nuits de mauvais sommeil. J'ai essayé de dormir avec un hublot ouvert, mais lorsqu'il pleut, finalement, je préfère la condensation et lorsqu'il fait très froid... il fait très froid aussi dans la cabine.

Avez-vous trouvé une solution à ce phénomène physique très désagréable ? Quelqu'un peut-il me donner la recette pour retrouver une cabine sèche ?

Moi aussi, je connais quelques solutions qu'il ne sera pas utile de me rappeler :

  • Non, je ne peux pas pas aller travailler aux Antilles

  • Non, je ne peux pas habiter un appartement ou une maison...

Je vous remercie des autres idées que vous pourriez me donner

L'équipage
21 oct. 2007
21 oct. 2007
0

mon constat
la condensation est surtout présente quand on a un peu (ou beaucoup) d'eau dans les fond

dernièrement sur un bateau (très) récent j'ai été surpris de voir la condensation dans ma cabine, seul dans une grande cabine et il faisait assez froid bien sur,

mais il y avait environ 20l d'eau dans le compartiment des sondes,

et j'ai souvent constaté le phénomène, alors jette un oeil dans les fonds,

mais seul dans un bateau on produit de l'humidité qui s'accumule dans les fonds....

sinon change de bateau ....

21 oct. 2007
0

Philippe... J'envisage, j'envisage ...
de changer de bateau, mais j'ai peur de retrouver le problème avec un autre bateau, sauf peut-être avec un Etap...

21 oct. 2007
0

on produit
beaucoup d'humidité dans le bateau

respiration
cuisson d'aliment
variations de température
vêtement humide
etc
etc
cette eau se retrouve dans les fonds, et humidifie l'air ce qui accentue le phénomène,
amha

21 oct. 2007
0

Installer un deshumidificateur assez puissant
avec écoulement de l'eau dans un récipient suffisant ou sortie d'eau appropriés et garnir tes conduits auditifs de tampons cire/ouate (achète plutôt une marque de cire assez molle, ça prend mieux la forme de l'entrée du conduit et tu peux les réajuster plus facilement durant la nuit sans vraiment te réveiller.
Ces 2 techniques associées, je te garantis un sommeil au sec et béat : essayer, c'est l'adopter. Non, non, je n'accepte pas de royalties ! ;-) Chris

21 oct. 2007
0

a la place
tu peut ossi mettre de ton bac deshumidificateur a ton evier un fil et ainsi l'eau de trop plein suivra le fil sans faire de bruit dans l'evier ;-)
bonne nuit :-)

21 oct. 2007
0

ben , là
:tesur: c est l oreille qui est en dépression !!:doc:

21 oct. 2007
0

A ma connaissance,
il n'existe qu'une seule solution : l'isolation ! Mais ce n'est pas évident à réaliser après coup...

Reste les chauffages à air pulsé, réputés pour assécher...

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Sur mon Armagnac...
... j'avais taillé une plaque de stirodur aux dimensions du panneau avant, source principale du goutte à goutte infernal.
Elle s'encastrait simplement dans le cadre de bois sous le panneau.
Je veillais bien mes fonds aussi, un bateau doit être sec pour être agréable quant on y vit. (l'hiver peut paraître long sur un 28 pieds)
Plus tard j'ai remplacé le chauffage soufflant par un petit bain d'huile de chez Brico machin. Silence et température régulée impeccablement.
J'ai vécu quelques heureuses années ainsi...
Te laisses pas faire, sus aux gouttes !!!

21 oct. 2007
0

tu peut toujour
mettre unabsorbeur d'humiditée dans l'evier ainsi quand le bac sera plein, il debordera dans ton evier,systeme pas trop cher chez tout les brico, ou alors mais là, + - 2000euros, un webasto, j'ai l'intention d'en placer un sur mon bato, meme si je ne constate pas trop de condensation et pourtant chauffage gaz ;-)

21 oct. 2007
0

En l'absence d'isolation
il faut une bonne ventilation, avec une circulation d'air et donc au moins 2, sinon 3points à l'avant et AR .

Il est vrai que les bateaux en sandwich sont beaucoup moins exposés à la condensation .

Si tu parles des tropiques, à la saison des pluies il y a d'autres pb avec les moisissures qui se développent de partout et notamment dans les équipets .

21 oct. 2007
0

Merci de vos réponses
Les fonds sont secs, je viens de vérifier. La nuit, je laisse un capot du carré "à l'espagnolette" et il n'y a pas de condensation dans le carré, sauf sur le tour des hublots en alu. Idem dans la salle d'eau, pourtant pas chauffée. J'ai peur que sans chauffage à air pulsé (webasto ou électrique) et sans isolation, mon cas ne soit désespéré :-( :-( :-(

21 oct. 2007
0

Même avis que Penloch.
La ventilation est indispensable, et doit toujours fonctionner avec une entrée et une sortie.

Pour l'isolation, rien ne vaut un bateau en sandwich ou en bois.

Attention à l'isolation rapportée ; s'il reste un espace entre l'isolant et la paroi, la condensation peut s'y former, et la moisissure se développer.

21 oct. 2007
1

Extracteur
Je ne sais si c'est la bonne solution, bien qu'aux Antilles, l'intérieur de mon bateau est très sec et je n'ai jamais eu de moisissures.
J'ai installé un extracteur d'air à panneau solaire, solution relativement chère mais qui ventile bien l'intérieur.
J'ai même vu des bateaux avec +sieurs.

RV

21 oct. 2007
0

idem
nous avons mis 2 extracteurs solaires plus manches à air et dorades.
il faut éviter tous les ponts thermiques panneaux de ponts, hublots, capots etc..
il faut coller un isolant dessus, pas très esthétique mais efficace.

21 oct. 2007
0

Comment ça marche
les extracteurs d'air ?

21 oct. 2007
0

euh
comment dire,

t'as un trou dans ton rouf , ou un hublot zénithale,

dedans t'y met l'extracteur qui est muni d'un ventilateur alimenté par une cellule voltaïque,

et donc le ventilateur en tournant, il fait un courant d'air qui prend l'air dans ton bateau pour l'envoyer vers l'extérieur,

attention de le brancher dans le bon sens , sinon c'est de l'air extérieur que tu fais venir dans ton bateau et tu le gonfle, ensuite les panneaux de pont peuvent céder sous la pression,

alors ton bateau doit posséder une arrivée d'air statique qui permet à l'air de circuler sinon ton bateau est mis en dépression et tu ne peux plus l'ouvrir,

ne pas mettre ce système verticalement sur une cloison, car tu ne fais que déplacer le problème,

pire ça peut devenir vite invivable si tu le met comme extracteur de l'air des wc en l'envoyant dans le carré

mais cette dernière option, est intéressante avec un interrupteur de contrôle) pour faire fuir la belle mère si elle s'incruste,

ps: valable pour huissier, créancier, malvenue,innoportun etc etc

21 oct. 2007
0

Retour d'expérience
Le principe du confort dans un habitat clos est basé sur une circulation de l'air.

La base dans une maison bien isolée -à chauffage électrique par exemple-, est d'avoir des prises d'air hautes et basses pour faire circuler l'air.

Le problème du bateau est similaire à celui d'une cave où il n'y a que des points hauts.
Donc, il n'y a pas d'autre solution que ce que les spécialistes appellent une VMC, cad, un point haut qui extrait l'air mécaniquement et d'autres points hauts qui aspirent l'air frais.
C'est pourquoi 2 extracteurs fonctionnant en mode inversé et placés le + loin possible l'un de l'autre à travers le pont sont la solution idéale.

Regarde sur les catalogues de bateau, c'est posé à plat pont et sur le dessus, il y a un petit panneau solaire + une petite batterie à l'intérieur.

De plus, contrairement à une idée reçue, les manches à air doivent être placées dos au vent et non face au vent. Les orienter face au vent crée une surpression à l'entrée, donc fabrique un bouchon. Dos au vent crée une dépression, donc aspire l'ai comme avec un aspirateur.

De plus, ce système évacue ttes les odeurs.

Ceci est mon expérience personnelle, je ne suis pas un spécialiste de ces questions... et je suis intéressé par d'autres expériences.

RV

21 oct. 2007
0

Ben fred
:tesur: je croyais que tu les orientais a l opposé deux par deux , ces manches a air ?

21 oct. 2007
0

ha d accord !
et merci !! :scie:

21 oct. 2007
0

Pour compléter la très bonne explication
de captainherve, un copié/collé de ce que j'ai écrit il y a déjà quelque temps : ;-)

"La température de l'air dans un bateau est extrêmement variable, dépend bien sûr du climat, mais également de la conception du bateau.

Si l'on observe les voiliers, surtout anciens, on peut voir plusieurs manches à air sur le pont, généralement installées sur des boîtes dorade, sensées séparer l'air et l'eau ...

Sur beaucoup de voiliers modernes, en particuliers les catamarans, très à la mode, ces appendices semblent êtres considérés comme disgracieux, ou gênants pour le passage des écoutes, et n'existent plus. Il a même été dit que la sécurité l'interdit, au cas où le bateau se trouverais sur le dos...

Il n'y a plus qu'une multitude de panneaux ouvrants, il est vrai très efficaces par beau temps avec un peu de vent, mais obligatoirement fermés à la moindre pluie, ou lorsque le bateau est inoccupé, ou hiverné.

Avec d'immenses baies vitrées permettant une vue magnifique de l'environnement, et la fabrication de non moins magnifiques catalogues pour vendre ces bateaux, on obtient en climat tropical de superbes étuves capables de faire mûrir une tonne de bananes vertes en quelques heures... à moins que ce ne soit l'équipage !

Je suis mauvaise langue ? Vous avez raison : l'acquisition d'un puissant groupe électrogène pour alimenter une centrale de climatisation permettra de jouir d'une température agréable, quelles que soient les conditions météo...

Pour en revenir aux indispensables manches à air, il ne suffit pas d'en posséder, mais de savoir les utiliser : on peut observer que la plupart des gens orientent les manches à air face au vent, ce qui ne permet de faire circuler de l'air... que par fort vent.

Petit rappel : l'air chaud tend à monter, les manches à air sont généralement installées sur les points hauts, et le bateau nez au vent, la descente est une zone de dépression.

Avec peu de vent, (quatre vingt dix pour cent du temps) l'air chaud tend à sortir du bateau par les points hauts, et le peu de vent l'empêche de sortir ! Bateau chaud et humide garanti !

Si les manches à air tournent le dos au vent, qu'il soit nul, faible, ou fort, l'air chaud pourra s'évacuer, l'air frais arrivant par la descente. On n'a certes plus la sensation de courant d'air (possible uniquement par fort vent), mais le bateau restera frais et sec, même fermé plusieurs mois. Voilà enfin l'explication des aérateurs dans les panneaux des descentes... surtout s'il existe des manches à air. "

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Non :
J'ai cinq manches à air sur le bateau, toutes en dépression. Trois sont "motorisées", celle du GE dans le pic avant, celle de la hotte au dessus de la gazinière, et celle des toilettes dont le ventilo tourne 24/24, qui n'a d'ailleurs pas d'interrupteur ! ;-)

Mais le problème n'est pas exactement le même pour un bateau au mouillage comme le mien, qui est donc toujours bien orienté, que pour un bateau au ponton où le vent vient rarement du bon côté...

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Il y en a deux sortes :
Les "solaires" équipés d'un micro panneau solaire, qui peut être équipé d'un petit accu pour tourner la nuit, ou alors un simple ventilo type Papst, de loin beaucoup moins cher et surtout plus fiable.

J'en ai un dans le coin douche/toilettes qui tourne 24/24 depuis plus de dix ans, consommation 100 mA pour 96 m3/heure, ce qui est dix fois plus qu'un "solaire"... 2,4 Ah par jour... :-)

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Papst
Ce sont les mêmes ventilos que l'on trouve par exemple sur les groupes frigorifiques 12/24 volts, taille 120/120 mm. Il en existe de plus petits comme pour les ordinateurs, mais pas plus efficaces que les modèles solaires.

La marque Papst est la plus chère, mais aussi la plus fiable.

Montage sur un hublot : le problème pourrait être la pluie...

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

c'est quoi ou comment stp
un ventilo type papst??? sait on eventuellement placer ça sur le hublot des toilettes?? car la des fois ça condence ossi, tout depend de se que je mange ;-)si si l'odeur parfois .... :-(alors si placer sur le hublos ça le fait, merci

21 oct. 2007
0

merci
msieur ;-)

21 oct. 2007
0

bien trompé

voici plus d'1 an j'ai installé un aerateur solaire dans les WC .ça marche bien il n'y a plus d'odeur desagreable ,bien.

mais dans ma petite tête j'étais persuadé que c'était un extracteur ce qui me semblais allé de soi et bien non il est soufflant ce qui est contraire aux regles de l'art en ce qui concerne la ventilation d'un bateau.On cré une legere depression pour que l'air frais de l'exterieur rentre naturellement .

josé

21 oct. 2007
0

merci
josé ;-)mais, la question a tili reste posée, alloooooooooo msieur tilikum :-p

21 oct. 2007
0

mais
placer sur un hublos a la verticale ou en place du hublos, y a pas de probleme en ca de pluie ou que sait je?? merci, ça na l'air pas mal du tout sinon pour les cabinets ;-)

21 oct. 2007
0

et bien justement

il s'agit bien de celui-ci .

J'ai écrit à AD ,reponse ce modele est soufflant et non extracteur et il est livré avec 1 seule helice.

josé

21 oct. 2007
0

Bien trompé
Normalement, le bazar est livré avec 2 hélices, une pour extraire, l'autre pour aspirer, et il y a un petit interrupteur sur le boîtier pour inverser le sens. Regarde bien la notice.

Ex chez AD : www.accastillage-diffusion.com[...]gue.asp

RV

21 oct. 2007
0

tout ces ptits ventilos,
fonctionnent ossi bien a la verticale qu'a l'horizontale?? sans problemes d'axe a la longue??
merci, ça parait ptet con comme questions, mais bon je demande hein ;-)

21 oct. 2007
0

C'est pour ça que c'est pas cher
J'ai acheté le mien chez Plastimo, page 350 du catalogue (aérateurs solaires) , mais c'est vendu le double de AD. Par contre, tu peux l'acheter chez un distrib américain, c'est moitié prix, allez savoir pourquoi...

Un des mes critères de choix était le diamètre du trou à faire, je voulais réutiliser un trou existant dans le pont fait pour une évacuation de chauffage au fuel dont je n'ai pas l'usage.

RV

21 oct. 2007
0

donc

Il semble bien que chez Plastimo ça soit le m^me

suite à la reponse de AD j'ai donc fait le teste de la feuille de papier pour verifier , et bien c'est bien un soufflant .

josé

21 oct. 2007
0

euh josé
tu ne l'as pas monter sens dessus dessous,

pas que je doute mais dès fois les retraités oublient tout d'un coup,

bon je déconne,

mais tu peux démonter l'hélice et la monter dans l'autre sens ou inverser les polarité d'alimentation , encore plus simple

oe en acheter un autre et tu me dis dans quelle poubelle tu le jette ;-)

21 oct. 2007
0

moteur
il y a toujours plus de place pour le ventil moteur: plutot qu'un jouet solaire, mets un vrai ventil . Amha..

attention a la suggestion d'inverser la polarité sur les ventil: les brushless ne peuvent, je crois, s'inverser (electronique interne)

21 oct. 2007
0

Inverser la polarité
Si l'hélice est optimisée pour un sens, ça ne fonctionnera pas dans l'autre sens ! Ou alors très mal...

C'est bien pour cette raison que la plupart de ces gadjets sont livrés avec deux hélices.

Ce qui d'ailleurs est idiot : à 99% on a besoin d'un extracteur ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Euh...
Un truc m'échappe : s'il y a deux hélices, pourquoi un inverseur ? :reflechi:

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

Exact !
Et non seulement ça n'inversera pas le sens du flux, mais ça diminuera le flux! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

22 oct. 2007
0

mais si
c'est comme un ecrou: tu le retournes et tu dois le serrer dans l'autre sens... hhhm??
en le regardant a l'envers, bien sur, et en inversant aussi la vis évidemment..
c'est plus facile a comprendre en regardant dans un miroir..

au fait savez vous pourquoi un miroir inverse la gauche et la droite et pas le haut et le bas?
vous avez cinq minutes..

22 oct. 2007
0

ça fait donc
si longtemps que ça que le virtuel existe,

bien avant internet

depuis qu'on a des yeux quoi ???

:lavache:

22 oct. 2007
0

pas mal
presque bon!

n'empeche que l'image virtuelle de moi derriere le miroir a bien le foie et l'estomac inversés et pas la tête et les pieds ?? mmmh?

j'en vois qui cogitent..

22 oct. 2007
0

bin
depuis qu'il a fait une trappe pour avoir accès aux entrailles du gin fizz peut être qu'il a trouvé ça pratique et c'est fait aussi une trappe sur le bide, va savoir

peut être jaloux de idf :-)

21 oct. 2007
0

et bien oui

je me pose ces questions :renversé l'helice ou inverser les polarités il faut que je regarde de plus pret car soufflant ça me choc ,ça me plait pas ,quelle idée!!!

Et j'ai dans la tête d'en mettre un autre pour aspirer les odeurs de GO au pres du moteur mais celui-ci il faut qu'il soit aspirant à tout prix.

josé

21 oct. 2007
0

Plastimo
Je confirme, le Plastimo est livré avec 2 hélices et un inverseur, donc ce n'est pas le même que chez AD. regardes les diamètres des trous...
Pour répondre à Fred, il est bien livré par défaut en mode extracteur..

RV

21 oct. 2007
0

Erreur
Exact, j'ai dit une c..., il n'y a pas d'inverseur, à ma décharge, je l'ai monté comme je il m'a été livré, cad dans le bon sens.

RV

21 oct. 2007
0

Euh
Retourner l'hélice n'inversera pas le sens du flux !:reflechi:

22 oct. 2007
0

Tu oublies un détail
très important Michel : contrairement à la vis citée en exemple, le profil des pales d'un ventilateur n'est pas du tout le même vu d'un côté ou de l'autre... ;-)

Dans le cas (certes hors sujet) du rouet d'une pompe à eau centrifuge, le fait d'inverser le sens de rotation n'inverse pas la direction du flux : cela réduit le débit de 80%, mais toujours dans le même sens ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

22 oct. 2007
0

un miroir n'inverse pas
il crée une image virtuelle de toi qui se trouve derrière lui.
C'est comme quand tu regardes quelqu'un, sa gauche se trouve à ta droite, mais sa tête n'est pas en bas.

22 oct. 2007
0

Tu vois
ton estomac et ton foie dans ton miroir, toi ???

:doc:

22 oct. 2007
0

la chilarité
C'est compliqué michel !

22 oct. 2007
0

alors, je comprends mieux
pourquoi sur mon précédent canot, je n'avais pas de pb de condensation visible. Je l'avais mis au crédit de la moquette épaisse en forme de vaigrage. En fait, il y avait une manche à air au-dessus de la cuisine et un extracteur (je savais pas que ça s'appelait comme ça) sur le capot du carré (avec un alimentation solaire qui faisait tourner une petite hélice). Ca n'étais jamais humide, mais il y avait toujours un truc à granulés absorbants dans les toilettes... mais pas dans la cabine arrière qui semblait plus humide, il est vrai. Je sais ce qu'il reste à faire : extracteur + boite dorade dans le carré avec porte de la cabine arrière ouverte. Si en plus, je peux laisser le hublot de poupe légèrement entrebaillé, plus de condensation. C'est ça ?

23 oct. 2007
0

Chauffage et bac déshumidificateur
La semaine, quand le bateau est vide, un bac déhumidificateur laisse le bateau sec.
En sortie d'hiver, le Webasto en continue régule un bon 20° sec et confortable. Il y a deux ans, en février un coin des Minimes avait gelé pendant la nuit, et il faisait parfaitement chaud dans le bateau ! Appréciable aussi en navigation, pour se réchauffer (la température n'avait pas du dépasser 5 ° pour faire Gironde-La Rochelle). Inconvénient le bruit : on s'y habitue mais boules Kies recommandées. Ca réveille d'ailleurs aussi quand le thermostat l'arrête.
Quand il ne fait pas trop froid un petit bain d'huile est une bonne solution, mais au port uniquement cause 220...
Mais c'est vrai que je réfléchis au petit extracteur autoalimenté avec panneau solaire intégré.

22 oct. 2007
0

Au sujet des ventilateurs.
Il existe beaucoup de choix sur le marché, dont pas mal de ventilateur hélicoïdaux en 12 volts.

Le choix se fait au regard de 5 critères :

  • Le renouvellement horaire : difficile à cerner dans un bateau qui est à la fois un séjour, une cuisine et une chambre à coucher. On peut situer la besoin vers 1 volume heure voir plus si on cuisine donc environ 10m3 pour un petit bateau.

  • le bruit. Un ventilateur est toujours trop bruyant alors on veillera à ne pas dépasser 30Db(A) correspond au silence nocturne à la campagne

  • la pression. Les ventilateurs hélicoïdaux sont assez mauvais sur ce point aussi il ne faut pas négliger la tuyauterie qui les suit ou les précédent, car on à vite fait de faire chuter le débit d'un facteur 2 à 5. 10Pascals ce n'est qu'1mm de colonne d'eau donc presque rien

  • enfin le point d'extraction, l'air humide est plus léger que l'air sec, donc extraction en partie haute.

  • et bien sur la consommation électrique si on est sur batterie.

Pour la documentation aller voir sur radiospares en tapant ventilateurs, dès la page 2 il y a tout le choix possible

Pour qui désire une pression d'au moins 100 pascals il faudra choisir dans la gamme NMB ou pour 35db 0,06A il existe des petits centrifuges qui débitent 3,6m3/h

Attention en fonction de la pression maxi le bruit monte rapidement : 50PA 25dB; 100PA 35db; 200Pa 42db.

Sauf un circuit tordu, plein de coude ou de faible diamètre la perte de charge est faible sous réserve qu'on ne dépasse pas 5m/s. Alors si on a une contre pression, c'est qu'il y a du vent!

22 oct. 2007
0

Je suis toujours scotché
en lisant tes connaissances dont je ne maîtrise pas dix pour cent, mais c'est certainement du au fait que j'ai toujours été au fond de la classe près du radiateur et de la fenêtre... :heu:

Mon analyse est nettement plus bestiale et concerne les groupes frigorifiques, mais je pense que c'est aussi valable pour les extracteurs qui nous intéressent dans ce fil, surtout pour le bruit... c/c :

"Sauf pour les modèles équipés de condenseurs statiques ou refroidis à l'eau, il y a toujours un ventilateur fixé sur le condenseur d'un groupe frigorifique 12 ou 24 volts. On parle dans ce cas d'un condenseur à air forcé.

Ceux-ci sont plus ou moins efficaces, plus ou moins gourmands en énergie et enfin plus ou moins bruyants.

L'efficacité est en théorie directement proportionnelle à la puissance électrique, mais cela n'est pas toujours vrai, tous les moteurs n'ayant pas le même rendement.

Les groupes utilisant des compresseurs en courant continu sont généralement équipés de ventilateurs de 120 par 120 millimètres. Suivant les marques, les consommations vont de 100 mA à 700 mA en douze volts.

Pour les compresseurs Danfoss BD35/50/80F, qu'ils soient utilisés en 12 ou en 24 volts, le ventilateur sera toujours en 12 volts délivrés par l'unité électronique qui accepte une intensité continue de 500 mA, et une intensité au démarrage de 1 ampère pendant une seconde.

Si l'on dépasse ces intensités, il faudra obligatoirement utiliser un relais.

Celui qui consomme 700 mA n'est pas forcément sept fois plus puissant que celui qui ne consomme que 100 mA, loin s'en faut !

Un ventilateur made in… " loin dans le sud …" d'un prix de revient dix fois inférieur à un modèle de marque réputée aura sans doute la préférence d'un industriel fabricant des groupes frigorifiques, la notion de rentabilité étant plus importante que celle de la performance…

En ce qui concerne l'efficacité, il faut que le ventilateur soit correctement alimenté en air, et que cet air puisse être évacué sans pertes de charge. La propreté des pales est également primordiale. Tout comme les pales d'une hélice de propulsion d'un bateau couvertes de coquillages ne vont qu'agiter l'eau sans propulser le bateau, les pales d'un ventilateur enduites de poussières agglomérées ne vont plus pousser l'air correctement.

On peut installer une gaine d'alimentation en air, mais celle-ci ne devra pas excéder un mètre de longueur, au delà la perte de charge devient trop importante.

Quand au bruit d'un ventilateur, divers facteurs le produisent : la puissance, la conception, la vitesse de rotation et bien sûr la qualité. Mais le plus gros du bruit ne vient pas toujours du ventilateur lui-même, mais des vibrations transmises par la fixation de celui-ci sur le groupe.

Il y a une astuce pour éviter ce phénomène et diminuer considérablement le bruit toujours désagréable : si l'on désolidarise le ventilateur de son support, on pourra la plupart du temps constater une quasi disparition du bruit. Conclusion : ne pas fixer le ventilateur par des vis. Solution : positionner celui-ci par quatre petits morceaux d'adhésif double face épais pour le caler en place, et combler les espaces restants entre le ventilateur et le support avec un cordon de mastic silicone. Cela ressemble à du bricolage, mais c'est très solide et ça marche !

Il y a d'autres utilisations très utiles pour ce type de ventilateur : si par exemple le groupe est installé dans un endroit mal ventilé et qu'il est trop compliqué d'en modifier l'implantation, l'ajout d'un ventilateur pour extraire la chaleur peut considérablement améliorer le rendement de l'installation. L'air chaud ayant tendance à monter naturellement, le meilleur rendement sera obtenu en installant le ventilateur le plus haut possible et toujours en extraction.

Dans le cas d'un système à absorption, un ventilateur judicieusement placé pourra quasiment doubler le rendement en climat tropical. Il suffit de caréner l'agrégat à l'aide de contreplaqué fin, de laisser la partie basse ouverte et d'installer un petit ventilateur d'un watt en haut de la boîte en contreplaqué, bien entendu en extraction. Le résultat est bluffant !

On peut appliquer cette technique à un réfrigérateur classique équipé d'un condenseur statique, (la grille noire derrière…) si c'est un modèle 230 volts, on trouve des ventilateurs fonctionnant dans cette tension, d'ailleurs moins chers que ceux en douze volts."

;-)

[color=blue]_/)[/color]

22 oct. 2007
0

manche a air ?
on en a 2 et samedi je les ai fermées pour dormir (nuit à 0° donc veux pas de petit courant d'air glacial)
petit chauffage electrique la nuit sans bruit 500w (appareil antigel pour caves, grenier etc)
on a maintenu 18° toute la nuit avec ça
pas de condensation importante au matin
par contre le webasto toute la nuit ? pas encore essayé....combien ça couterait en conso ?
ce que je vais faire (très frileuse) c'est me placer une couverture chauffante pour avoir le lit bien chaud pour me coucher

par contre 'de l'eau dans les fonds' : quels type de bateaux a ça? ns n'avons pas d'eau dans les fonds et je comprends pas bien : d'ou vient cette eau ?

22 oct. 2007
0

c est une spécialité !!
:tesur: des bateaux en bois , ou a pont et roof en bois !!:langue2:
c est un club trés fermé , tous les autres barques ne sont pas forcément parrainées !!:doc:

22 oct. 2007
0

question aux utilisateurs d'aérateurs solaires
quid du bruit?

en fait, ce qui m'a toujours retenu d'en installer un c'est cela.

pour la condensation, à partir du moment ou je laisse entrouverts les 2 capots de pont (mais juste de quoi laisser passer un filet d'air) plus les 2 aérateurs champignon pas de problème

22 oct. 2007
0

Bruit
Bruit quasiment nul, il faut être dans le carré à côté pour l'entendre en tendant l'oreille et il faut de plus un silence total (bateau au ponton). Un tout petit zonzon. Aucune vibration.
La nuit, les crics crics sur la coque font bcp + de bruit.

Je pense que le bruit est lié au débit et à la vitesse de rotation qui n'ont rien à voir avec ceux d'un ventilo électrique, mais ça aspire, on le sent quand on met la main à 5 cm.

RV

08 jan. 2008
0

Ben j'peux bien l'dire maintenant
que je le sais. C'était un problème de tuyau de douchette qui fuyait. Un tout petit filet qui coulotait sur 3 mm de large. Mais c'est bien connu, les petits ruisseaux font les grandes mares... C'est réparé depuis une quinzaine !

08 jan. 2008
0

Condensation
Salut à tous,
salut le Basque collégue de Menhir,
Contre la condensation dans un bateau et dans un un port comme toi à Hendaye,(je ne parle pas de ceux qui sont en mer), j'ai déjà ici meme, proposé il y a peu un moyen radical: Brancher sur le 220V un cable chauffant, en permanence (24/24h) de 2 m avec un puissance de 40/60w au métre.
Ce cable souple n'est pas un moyen de chauffage.
Il sert uniquement à entretenir une certaine température qui empeche la condensation dans la cabine et/ou le compartiment moteur.
C'est parfaitement silencieux,pas de vetilateur, et consommation réduite, donc supportable dans n'importe quelle prise 220v de ponton sans déclencher.
On peut mettre ce cable dans un tube cuivre ou alu qui épouse au mieux l'endroit ou l'on veut l'installer.
Prix autour de 30 €uros
Résultat immédiat sous 24 heures.
Si tu viens à Anglet, je me ferais un plaisir de te montrer plusieurs bateaux ainsi équipés depuis de nombreuses années...sans aucun probléme!
Amicalement
Daniel

08 jan. 2008
0

je vais essayer....
un produit que je pose de part mon métier dans le traitement de l'humidité, mais ce sera uniquement a quai avec 220v ou avec un groupe electro, la VMI ventillation mécanique insufflée,
voir si en utilisant les ouvertures naturelles de construction je peux expulser l'air humide, en effet le principe et de prendre de l'air exterieur a l'aide d'un ventilo le faire passer sur un resistance qui le réchauffe et le propulser dans l'habitation ,par dépression l'air humide est chassé vers l'exterieur par les ouvertures j'ai traité de grand volume avec cet appareil et obtenu des résultats trés performants
a étudier dans un bateau....
pas trés cher a l'achat surtout pour un pro ;-)

09 jan. 2008
0

Anpayada
Tu le trouves où ton zinzin, cher voisin ?

09 jan. 2008
0

Je me demande si...
..Les cables chauffants d'Ampayada ne sont pas ceux utilisés ds le batiment pour garantir le hors gel des tuyaux de flotte,par exemple les chalets pas toujours occupés..Vu çà à Saint Lary..

Sinon,pour insuffler de l'air ds le canot,pourquoi pas un ventilo d'ordi? Cà coute trois francs six sous,plusieurs tailles dispos..
cm d'épais, et hop,direct sous la daurade..Why not?

09 jan. 2008
0

à voir
les câbles chauffant, ceux du bâtiment sont en 24v de mémoire,

ce doit être une super idée, voir la conso électrique, valable au ponton mais en nav... sur plusieurs jours en mouillage forain...

09 jan. 2008
0

le cable chauffant
a priori tres interessant, mais cela se trouve où ?
magasins specialisé ?

09 jan. 2008
0

On en trouve même sous les tropiques !
En Martinique chez les fournisseurs de matériel frigorifique, ça sert à empècher l'eau de condensation des évaporateurs de geler dans les tuyaux d'évacuation des chambres froides...

[color=blue]_/)[/color]

09 jan. 2008
0

Cables chauffants
Salut à tous,
Pour la condensation ( et non pour le chauffage en tant que tel), c'est bien des cables chauffants comme dans le batiment,mais direct sous 220 volts.
Il faut donc etre au port avec du 220v alternatif.
Ca se vend par puissance au métre. Pour notre exemple, et sous notre latitude, c'est un kit vendu (25€) comme "résistance d'écoulement" de 2,5 m, avec 2 m de chauffant sous 220v direct, trés souple, et de 40W au métre (soit donc ici: 80w).Cette puissance est suffisante pour entretenir un air ambiant chaud en permanence (24/24h)sans thermostat, pour une cabine, un compartiment moteur etc...
Mais on en trouve de grande longueur (200/300m), des régulés, des non régulés etc, mais toujours avec une puissance au métre (de 8 à 80w au métre).
Encore une fois, ce n'est pas pour chauffer mais pour éviter la condensation et les goutelettes d'eau trés désagréable.En plus de si faibles puissances (0,35A) sont compatibles avec pratiquement n'importe quelle prise de port.
En espérant avoir répondu a certaines interrogations,Amicalement
Daniel

01 fév. 2008
0

Norvege , Bergen 61N
Le pont est régulièrement recouvert de neige, la mer gèle de temps en temps dans le port...Je me suis résolu a laisser tomber la température la nuit. Mon lit reste chaud grâce a un matelas chauffant qui se met en route 30 minutes avant que j'aille me coucher, grâce a un petit programmateur. 30 minutes avant que mon réveil ne me tire péniblement de mon sommeil, un radiateur électrique se met en marche, via un autre programmateur, je recommande également d'y brancher la cafetière. Je préfère de loin me faire réveiller par l'odeur du café bien chaud plutôt que par les couinements de mon réveil. Un déshumidificateur tourne 24/24 et évacue l’eau directement dans le lavabo de la salle de bain pas de bac a vider… J’ai considérablement amélioré l’isolation en glissant de l’isolant alu avec des feuilles de papier bulle de chez bricomarché… L’avantage est que c’est fin et souple, et sa se glisse facilement derrière les panneaux de vaigrage ou même derrière du lambris sans démontage nécessaire.

02 fév. 2008
0

Le coup de l'isolant, dans le grand nord
c'est pas stupide

02 fév. 2008
0

Besoin de l'avis de spécialistes
Tels Tilikuum et Captainhervé, pensez-vous que l'appareil suivant:

cgi.ebay.fr[...]API.dll

doit efficace? Autrement dit remplit-il bien la fonction d'extracteur que vous préconisez?
Merci pour vos réponses.

03 fév. 2008
0

Euh... vraiment pas spécialiste
mais c'est bien un extracteur tel que je l'avais sur mon précédent boat

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (184)

Litiri

novembre 2021