Conception d'une voile, comment travaille un maître voilier

La performance d'une voile est donnée par sa forme, donc par son dessin au delà de la matière, la matière semble plus un gage de tenu dans le temps ce n'est pas le sujet de mes réflexions.

On semble constater que les voiles "chantier" sont peu performantes, donc sur une série de bateau les chantiers économiseraient le coup de conception qui pourtant ne doit pas peser lourd sur une série.

J'ai consulté des artisans voilier pour refaire un génois, celui avec lequel j'ai pris le plus d'informations sous traite le dessins des voiles, sous traite la découpe du tissus et fait l'assemblage. En gros sur la conception, en fonction des caractéristiques du bateau il n'y aurait pas 1000 choix à faire quant à la forme de la voile. Dans ce cas pourquoi les chantiers feraient des voiles de merdes ?

J'ai consulté un deuxième voilier, les réponses n'étaient pas plus convaincantes. La conversation tourne très vite sur le choix de la matières de qui dépend le prix finale avec un argument de durée de vie. Pourquoi le discours n'est pas plus porter sur la forme de la voile et de ces performances ?

Pourtant la notion de maître voilier est bien présente, beaucoup sont très satisfait de leur voilier et le recommande sans hésitation.

Pourtant les gens semblent généralement satisfait de leur nouvelle voile et constatent des meilleurs performance en cap et en vitesse.

Quels sont vos expériences, discussion avec l'artisan dans la conception de la voile, proposition de solution, choix qui ont put être fait et résultat constaté en terme de cap et vitesse ?

L'équipage
31 déc. 2021
31 déc. 2021
-5

Les voiles de série sont des merdes car les matériaux sont de la merde et les finitions sont très basiques… mais tu sais ça convient au 80% de touriste qui sont sur des bateaux l’été… et les 3/4 d’entre eux repartent sur la même camelote au renouvellement… je me suis même laissé dire que c’est pour cela qu’il y a autant d’océanis et de bateau moteur sur l’eau (et de bateau AU moteur!)


31 déc. 2021
2

La plupart des voilerie assemble des panneau qu'il font découper au laser en usine.
ils utilise tous un logiciel pour dessiner les voiles.(voir peut être tous le même)
De toute façon les grande lignes sont donner par le constructeur du bateau.
La différence se fait sur le choix du tissus, le types de coupes ou même pas de coupe du tous, les options, de et surtout la qualité des finition les petit détails.
La réputation d'une voilerie, près de ton amarrage est très important....
Les prix varie beaucoup selon le plan de charges des atelier et de la saison....le contact humain est primordial.
les petites voileries sont a privilégier...


31 déc. 2021
-3

les voile d'origines c'est comme les pneus des voitures japonaise sa convient a la moitié des acheteurs du monde entier.Certain chantier de luxe vende leur bateau sans voile a l' acheteur de choisir.
Quand j'achète une voiture d'occasion je préfère une voiture avec des pneux fatigue sa donne plein d'information.
Et je peux négocier et choisir des pneus adapte a mon utilisation.


Marco9:J'ai des voitures dites japonaises depuis plus de 30 ans (après avoir essayé toutes les marques françaises auparavant, je suis resté fidèle à Toyota = 6 voitures dont 3 Yaris construites en France!), et j'ai toujours eu des pneus Michelin, sauf une fois des Gooyear... Tu leur reproches quoi ? ·le 01 jan. 08:20
jpvsuz:Ah bon .....Pourtant Toyo équipe des Audi de + de 400cv en première monte , curieux .Peut être pas très exigeante la clientèle Audi...·le 01 jan. 13:00
Vili Oumo:Ou alors Toyo a plusieurs gammes... pas cher pas top et des pneus de qualité.·le 01 jan. 13:04
jerome1966:Mois la marque de mes pneus je m'en fous, Toyo , Michelin pour frimer sur la Riviera sa doit attire les filles.Se qui m'intéresse c'est leur type.Jais besoin de pneus Hivert 10mois sur12...Qui puisse rouler de -30 a +30 dans la meme journée. Les voitures neuve sont équiper en pneus été inutilisable·le 08 jan. 20:56
31 déc. 2021
1

bonjour
ce que tu dis est frappé de bon sens
dans une voile,il y a plusieurs parametres: en gros:
le moule(forme et emplacement du creux)
la coupe(cross-cut,radiale..)
le materiau(tissé,membrane,mix,...)
les accessoires(lattes,ect..)
la fabrication(couture,collage,finition..)

certains aspects sont( trop?) mis en avant
d'autres ,essentiels sont completement occultés,notamment les accessoires(comportement mecanique des lattes par exemple) ou bien le moule (la possibilité de la reprise de la tension de l'etait influe tres fortement sur sa forme par exemple)

on est plus dans le pret a porter que dans le sur mesure


31 déc. 2021
0

Des belles voiles sur des voiliers mal carenés ou pas du tout , c'est pas top.
Il y a des gens spécialisés dans les coupes de voiles qui sont ensuite fabriquées là oû il y a des usines et main d'oeuvre moins onéreuse . MAIS , il faut le voilier adapté à ce type de voiles sur mesures et l'équipage , of course !
Tout dépends de ton programme ...


31 déc. 2021
0

On est forcement content de sa nouvelle voile vu qu'on la compare à son ancienne voile qui est fatiguée , creuse , etc.
Remplacement de la GV : le choix c'est porté sur un "local" qui venait de reprendre une affaire de nautisme , à prix +/- égale, on a fait travailer le local qui à sous-traité à un fabricant avec qui il était en relation de longue date.
Remplacement du génois : le choix c'est porté sur un local qui nous avait dépanné en pleine saison en recousant la bordure du génois en une journée. Comme il vend aussi des voiles , retour d'ascenseur. Il a pris les cotes sur le bateau et a fait fabriquer la voile (au maroc) en toute transparence sur le fait qu'il sous-traitait. Le prix était aussi celui de voileries en ligne.

Dans les deux cas , j'ai priviliégé la durée à la performance pour une question de budget à long terme.


31 déc. 2021
0

Apres c'est une grosse question de budget...
Mois j'admire les voiles faite en seule pièces sans couture semi transparente ou l'on voie les fibre de carbone....


31 déc. 2021
4

Si il y a une chose à retenir c’est que le point faible d’une voile croisiere sont les coutures.

Ce sont elle qui lâchent en premier. Sur la bande UV puis sur le reste
Dans la vie d’une voile on va consacrer 20 à 30% de sa valeur à refaire les couture (terme « révision »!)

Sur une voile il y a 1 à 5km de fil, fil traité pour résister à la machine à coudre (pas fondre sur l’aiguille)
Ce fil est parfois traité pour résister aux UV… parfois!
Ce fil coûte cher… pas ramené au mètre bien sûr mais ramené à la quantité nécessaire pour une voile.

Et personne ne parle du fil… alors pensez ce que vous voulez, mais n’espérez pas qu’une voile faite à bas coût utilise le meilleur… car ce sera probablement le moins cher.

Mais en définitive, on est pigeon une fois en achetant un bateau pas cher pour une fraction du prix d’un Amel en pensant faire le coup du siècle, on est pigeon une seconde fois en achetant une voile à bas prix pour une fraction du prix d’une voile North ou incidence… ce n’est que logique… et rare sont ceux qui en sont parfaitement conscients !!!


LoupBlanc:Certains voiliers utilisent du Tenara ou pas ?je m'en sers parfois pour la sellerie quand la résistance aux UV est un critère important (et que le client a le budget, c'est cher), ce fil est littéralement insensible au soleil selon les tests constructeurs. ·le 31 déc. 20:01
lolapo:@ cedric , j"aime bien tes remarques. Mais.pas si.facile de se reconaitre dans la qualité des voiles.( j'ai acheté mes voiles de planche a.l'usine à Sri lanka ) et j'aime bien North. Mais c'est la jungle quand il faut acheter une nouvelle voile .·le 01 jan. 03:55
lolapo:North a livré des voiles de serie donc à pas cher , pour les "Hanse".Penses tu qu'ils ont utilisé le super fil UV et utilisé un bon tissu ???Bien compliqué , méme quand tu t'adresses à une bonne marque.·le 01 jan. 15:43
Bebekiki:Je suis assez d’accord avec ces remarques.Je viens de commander une GV de 73m2 et base sur le fait que l’ancienne en hydranet a surtout peche par le fil , j’ai décidé de la faire avec du Tenara qui est garantit 15 ans ·le 01 jan. 18:29
Cédric 1983:North sur hanse, c’est moyen en qualité… elvstrom fait bien mieux pour un client particulier que ce qu’il livre en voile chantier Tupperware!·le 01 jan. 20:30
LeMoko:Cedric tu as raison il y a fils est fils et je complète ton propos et le nombres de coutures très flagrant sur les points d'efforts certains les espaces plus que d'autre avec aussi moins de sur épaisseur de tissu 2 au lieu de 4 ect.·le 03 jan. 14:25
31 déc. 2021
3

un maitre voilier doit avoir un dialogue avec ses clients
certains veulent une voile à tout faire ,d'autres de la performance ,
il doit avoir des connaissances en mécanique des fluides
mais maintenant avec l'infirmatique (ce n'est pas une erreur de frappe)
on fait ce que l'on veut ,donc l'IA décide pour nous ..
le choix des tissus est tellement large que l'on s'y perd.
pour la croisière un bon hydranet avec un ripstop ,je sais c'est un peu lourd
mais bon,on ne court pas la coupe de l'américa tous les jours .
blavez mad comme disent les eskimots
alain


01 jan. 2022
3

J'ai changé mes voiles l'an dernier.
Le voilier est venu sur mon bateau (il a fait 400 km pour ça), y est resté une demi journée : on a commencé par discuter de ma façon de naviguer, des différents produits, du tarif, du paiement. Puis il a passé près de 2 heures à faire les mesures, toujours en discutant.
Durant l'hiver, il a refait 400 km pour venir au chantier chercher la GV dont il récupérait quelques éléments, ainsi que toutes les toiles qui nécessitaient une réparation.
L'année suivante, il est revenu avec mes voiles, les a montées. Impeccable.
Nous n'avons pas discuté de la forme des voiles : ça, c'est son métier. Si je n'avais pas confiance en son savoir-faire, je serai allé voir ailleurs. Nous avons discuté de notre voyage, de nos projets. Le bateau, il est monté dessus, en a fait le tour. Il a bien vu que ce n'était pas pour faire des régates, ni pour rester au port 95% du temps. Je sais simplement qu'il ne sous-traite rien, il dessine, coupe et coud chez lui. Et qu'il est lui même navigateur et possède un très beau voilier (il nous a livré quelques uns de ses lieux de mouillage). Le fil ? je suppose qu'il résiste au soleil de son pays (la Grèce).
Il ne nous a pas fait de fleur : il a pratiqué ainsi avec tous les voileux que j'ai rencontrés qui ont usé de ses services. Il bénéficie d'une excellente réputation sur le FB des Français navigant en Grèce.
Je lui ai demandé un devis pour un génaker (le mien est cuit, il l'a réparé gratuitement, mais en me disant que c'était sa fin...). Il m'a répondu avec un devis sur un asymétrique. A la réflexion, il a raison : avec mon nouveau génoa, j'ai plus besoin d'un spi que d'un génaker.


01 jan. 2022
1

Forme et matière sont indissociables. Tous les matériaux se déforment quand ils sont soumis à des efforts, mais à efforts égaux ces déformations dépendent du matériau et de sa structure.
Une voile fabriquée à l'économie (fabriquée avec le minimum d'assemblages et de matériaux, aussi économiques que possible) peut être conçue pour avoir une super forme, mais les matériaux avec lesquels elle est réalisée vont se déformer davantage et de manière moins bien contrôlée qu'une voile réalisée sans compromis, et la voile n'aura que rarement une forme correcte.


01 jan. 2022
1

J'ai assisté à une mini conférence organisé par North.
Les voiles des voiliers de la coupe America , la traditionnelle , duraient 1 heure !!!
A ce propos, il y a quelques voiliers de ces régates mythiques au sec. Ils ont vraiment des drôles de carénes.
J'attendais un ride en annexe et c'est lowell North qui m'a pris.
Un simple maitre voilier qui a donné naissance à une société internationale.


01 jan. 2022
2

Une voile chantier est une voile en dacron ordinaire avec une coupe cross-cut (peu de morceaux à assembler). Ces voiles sont solides et bien dessinées mais sont très élastiques, elles se déforment sous la risée.
De plus, les voiles chantiers sont toujours accompagnées de drisses et bouts en polyster très élastique, sous la risée, le guindant plisse, la bordure s'étire et accentuent les déformations.
Coupe triradiale, DCX, dyneema, et les choses commencent vraiment à changer mais c'est beaucoup plus cher. Pour faire du portant, c'est pas indispensable, mais au près il y a pas photo.


02 jan. 2022
5

la meilleure des sécurités sur un voilier, son jeu de voiles...
je suis toujours surpris de voir des bateaux suréquipés avec des jeux de voiles premier prix!
le tissu, la coupe, le fil, les renforts, les accessoires qui s'adaptent parfaitement au bateau (prises de ris) etc.., au programme, bref un vrai savoir faire qui font la différence.
etre costaud ne suffit pas, sa capacité à tenir les réglages pour réguler la puissance, la gite du bateau et sa capacité à remonter dans le vent et parer un coup de vent sont essentielle à mes yeux. la différence entre un sac, meme neuf, et une vrai voile dans des conditions difficiles est énorme. le but n'est pas de gagner un dixième de noeud mais bien de contrôler son bateau et de naviguer proprement et surement.


02 jan. 2022
0

Le choix du tissu...
C'est le rapport qu'il y a entre le nombre de fil et l'enduction.
Plus il y a de fils plus c'est costaud
Plus c'est enduit plus c'est raide et cassant.

encore une question de compromis.

Après le dessin ou autrement dit la conception de la voile c'est le moins cher dans l'histoire ...
Autant que le voilier qui dessine ou pas ses voiles y passe du temps ...encore faut il qu'il y est une demande précise pertinente formulée!

Perso j'aime bien les voileries qui ne dessinent pas leur voile mais qui sous-traitent,
du coup elles échangent avec un spécialiste qui ne fait que cela toute la journée, à deux ils sont toujours meilleurs tu as plus de temps de cerveaux sur ta voile...


02 jan. 2022
0

Hello,

Les voiles chantier sont par définition passe-partout vu qu'elles sont produites en grandes séries pour des chantiers et non pas pour des clients.
Le moule qui donne sa forme et son volume à la voile est donc moyen partout, la surface est souvent plutôt au minimum pour simplifier l'utilisation, le réglage et limiter les coûts.

Ce qui entre en jeux dans la conception d'une "bonne" voile c'est la discussion avec le navigateur:
- quel programme
- quel bateau
- quel budget
Avec ça le voilier sait déjà quel type de forme il va donner à la voile, les finitions à apporter et pourra conseiller le navigateur sur les matières, la coupe etc. pour essayer de concilier le budget avec ses désirs.

A titre d'exemple: bateau de 42', type déplacement moyen-lourd mais avec une belle surface de voile laissant possible de bonnes vitesses.
Client 1: naviguer loin, longtemps, sans craintes pour ses voiles, pas à 5min prêt
- voiles avec un creux "moyen"
- rond de chute de GV pas trop important pour ne pas exagérer la surface et rendre le réglage de la voile plus tolérant
- coupe radiale avec matériaux tissés type polyester prenium pré-étiré ou hybride dyneema-polyester.
- lattes pleines (full-batten) rondes, trouvables partout et peu chères
- renforts importantes sur ris, guindant, patchs...
- Génois avec BUV acrylique enduit

Client 2: naviguer loin mais vite, veut pouvoir régler finement ses voiles et en maitriser la forme, budget important
- creux plus avancé pour augmenter la performance au près
- rond de chute plus important
- génois latté pour gagner en surface
- GV avec 1 ou 2 lattes forcées à profil hexagonal et 3 lattes courtes profilées pour mieux faire varier le creux entre le portant et le près, moins brider la voile
- coupes horizontale avec membrane sur mesure en dyneema-black technora et double taffetas
- patchs et renforts orientés dans la même membrane
- génois avec chaussette pour éviter de percer la membrane et alourdir la chute avec une BUV

Le dessin doit prévoir la forme mais également toutes les finitions comme l'emplacement des ris, des lattes et des renforts divers.
Pour les ris il faut tenir compte de l'empilement des chariots ou des coulisseaux pour éviter de tirer dessus lorsqu'on prend un ris.
Faire les séparations de panneaux au niveau des autres éléments horizontaux (bande de ris, latte) permet également de limiter les zones de sur-épaisseurs et donc de cassure dans la performance du matériaux choisi.
Il y a plein de petits détails à prendre en compte pour que la voile soit bien et pour faciliter le travail du voilier qui fera l'assemblage et la finition.

Il faut également rappeler que le choix de coupe dépend du budget (matériau choisi ET temps de main d'oeuvre pour faire la voile) mais que le tri-radial n'est pas systématiquement le meilleur choix...
Pour des voiles à haut ratio (bordure courte, grand guindant), le cross-cut est très intéressant car le biais (déformation en diagonale) est assez faible car les laizes sont courtes.
En choisissant un matériaux de meilleurs qualité (polyester prenium, membrane...) on a une voile beaucoup plus intéressante en rapport qualité-prix que si l'on faisait une coupe tri-radiale avec un polyester d'entrée de gamme.
Au contraire pour des voiles à bas ratio comme les grand génois à 150%, le tri-radiale apporte un vrai plus dans la stabilité de forme dans le temps.

Beaucoup de gens ont un bateau mais naviguent peu, et malheureusement beaucoup naviguent aussi mal (pas sur Héo bien sûr !).
Un commercial zélé aura vite fait de leur vendre une voile en membrane ou dans un tissu top qualité si leur bourse le leur permet, mais en ont-il besoin et sauront-il tirer parti de ces voiles "de qualité" ?
J'en doute fort. Un polyester basique et une coupe passe-partout leur conviendrait largement pour leur utilisation.

La dialogue avec votre commercial, ou votre voilier, est donc pour moi la clé pour que la conception de votre voile corresponde à votre désir/besoin.
Si l'interlocuteur ne parle que de tissu, ou de gamme (croisière, course, etc.) ce sera la voile "standard" avec simplement un ajustement aux côtes de votre bateau.
S'il accepte d'entrer dans les aspects de forme, de creux, de type de navigation (vent fort ou non, près ou portant, etc.), vous aurez plus de chance d'avoir un soin apporté à la conception de votre voile.


Solent:C’est bien d’avoir un avis mesuré et compétent, 👍 ça change des avis à l’emporte pièce. 😱·le 07 jan. 09:22
02 jan. 2022
0

Peut être que la 1ere question.serait le programme de navigation . Mais c'est entré d'une manière normalisée qui sied à la majorité des plaisanciers genre 15 nds de vent. Aprés , tout dépends de ton embarcation si tu as un tank genre Maramu d'Amel ou un Pogo.
Sur l'un , si un peu inconfortable , tu appuis sur 1 bouton ou sur l'autre, tu règles des trucs car une voile assez rigide te donnes des réponses plus claires.
Recemment, on m'a donné le prix d'une GV North sur enrouleur d'un jeanneau 14 m. Tarif North Hollande et bien c'est pas cher.
Comment s'y retrouver ??
J'ai un 100% North laminé qui bien : légère, le point d'écoute est en sangles. Il y a des points de moisissures qui commencent à apparaitre. Une GV de série Elvstrom qui vient de se déchirer le long d'une latte que je vais changer meme si le tissu en apparence est bien mais en fait,il est fragile.


02 jan. 2022
0

Bonsoir,
En effet, le dessin et la coupe ne représentent pas l'essentiel du prix d'une voile. Et un bon dessin ne suffira pas à faire une bonne voile.
L'essentiel d'une prix d'une voile sont :
- La main d'oeuvre (si la voile est fabriquée en France surtout...ce qui est loin d'être le cas pour toutes les voileries)
- Le tissu, si celui-ci est de bonne qualité.

Un voilier ne se contente pas de faire l'assemblage. Il est garant des finitions de la voile.
Et toutes les voileries ne font pas des finitions "chiadées", par exemple, toutes les voiles n'ont pas forcément des oeillets sanglés, et juste un oeillet serti. Toutes les voiles sur enrouleurs n'ont pas forcément des pochettes de nerfs de chute qui protège le clam, et le nerf qui pourrait s'accorcher quelque part, toutes ces voiles sur enrouleurs n'ont pas forcément un galon anti UV sur leur galon polyester, le nombre de couture de l'assemblage des laizes, tous les nerfs de chutes ne sont pas en dynema...etc...etc

Certaines voiles chantier rognent sur la qualité du tissu, et sur ces détails qui font pourtant la longévité d'une voile, sa qualité, et sur la qualité de ces finitions vont aussi faire sa performance mais surtout son plaisir d'utilisation !

Bons vents,

Pimprenelle.


03 jan. 2022
0

En quelques mots, il faut faire confiance.
Si tu effectues une transat A-R et que les coutures se débinent à cause des UV , tu t'es fais avoir 🤬.
Qui navigue très fréquemment en hauturier, pas en régates ( membrane 3d etc...) et peut recommander un maitre voilier qui ne roule pas sur l'or.
Manifestez vous....


lolapo:On est un peu perdu avec les dénomination des tissus, pour ma part du tissé.H sails, leur site , c'est du beau baratin. On est les moins cher etc... on ne sait même pas oû est leur usine ??Par contre, je suis tombé sur un site : into the wind. Il explique un peu mieux les tissus et ses choix, of course. Il en a confectionné une petite bible ( 50 €) ou on peut voir des devis et grammages. Interessant.·le 06 jan. 18:13
07 jan. 2022
0

C'est en cherchant le tissu Warp drive que je suis arrivé sur ce site; sans espace.
Apres avoir été méga déçu de ses voiles North en Norlam lors de ses croisieres , il a commandé ses nouvelles voiles chez Zoom sails.
Elles ont une bonne réputation chez les cruisers.
Je viens de leur demander quelle qualité de tissu ils utilisaient.
News next...
Je n'oublie pas , 😊 que 20 000 marins autour de la planète se connectent sur h&o !!!


07 jan. 2022
1

Reçu réponse de zoom sails.
Tissé Polyant + fil Tenara.
Bon point et merci à Cedric d'avoir signalé ce point important pour ceux qui naviguent loin.


09 jan. 2022
0

Et aussi le site de Sanders sails en Angleterre. Aller à sails + material.
Il explique sur quel type de voile , il utilise tel tissu .


10 jan. 2022
0

Foc 37 m2 en polyant strong fil( sf) 3000 $.port compris
En PR ou Vectron ,compter 1000 $ en +


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (21)

Nos belles soirées !

novembre 2021