conception d'un Bimini Rigide

Hello !

Depuis un moment, je cherche des possibilités d'avoir un bimini (un taud) rigide,
parce que l'ombre c'est cool,
parce que ne pas subir la pluie, c'est cool aussi,
mais aussi pour pouvoir le recouvrir de panneaux solaire comme un malpropre.

J'avais bien des idées utilisant un grand mécanisme pour le déplacer, mais c'était assez improbable, et surtout, incompatible avec une bome.

Puis, il m'est venu l'idée de faire simplement glisser le bimimi sur le roof, en le mettant sur des chariots... Et hop, ca se glisse la dessous.

A l'arrière, le bimini vient s'encastrer dans le portique dont il devient solidaire.

A l'avant, des supports réglables (en noir) permettent de soulever l'avant et de choisir la hauteur que l'on souhaite.
Non dessiné : le bimini est en plus assuré avec des tendeurs réglables, comme n'importe quel bimini. Les tendeurs ne sont pas parallèles au supports, mais reprennent aussi les efforts en torsion.

Une idée très importante du design, c'est que le bimini n'est pas fermé devant : donc, oui, la pluie peut passer. Mais il y a une sorte d'avancée façon casquette qui protège déjà bien.
Mais surtout, j'ai découvert qu'un parebrise, c'est bien, mais un parebrise mouillé, on ne voyait absolument rien, ce qui est potentiellement bien plus chiant que quelques goutes qui passent.
(bon, là, à la rigueur, pour le froid, on peut quand même imaginer pouvoir le fermer)

Le bimini est volontairement plus large que le roof, cela permet notamment de protéger un peu le roof pour faire une sorte de casquette sur les cotés.

A propos du design :

  • Le GROS problème d'un bimini, c'est l'écoute de GV. Là, mes plans ne sont pas optimaux (enfin, là, ca passe déjà y compris dans le pire cas : bome dans l'axe), mais l'idée, c'est que l'écoute soit prise sur le roof, et passe entre le roof et le bimini. L'écoute est nécessairement en biais, et surtout, doit être temporairement frappée ailleurs pendant l'opération, mais elle peut être remise sur le roof à la fin.
  • A noter aussi : le roof est très haut, et le bimini très bas. Ben oui, c'est dommage d'avoir un voilier de grand voyage avec un roof assez bas (peu de volumes), mais tout un échafaudage sur le portique. Donc, là, le portique est beaucoup plus bas (50cm plus bas que mon bateau actuel), et ne porte aucun panneaux solaires. A l'inverse, le roof et le pont sont largement rehaussés.
  • A noter enfin : pour que les structures soient rigides, elles sont cylindriques. Accessoirement, cela apporte la possibilité de ne pas avoir un niveau de vision unique (debout, on se met au centre, assis, on se met sur le coté)
  • Ce n'est pas l'objet du post, mais vous pourrez remarquer que j'ai prévu un bouge absolument monstre. L'idée étant de toujours utiliser le passavant au vent. A voir si un petit replat au niveau du rail de fargue suffirait pour se déplacer lorsque le bateau est à plat, ou si c'est vraiment trop excessif. L'objectif de ce bouge est la encore d'accroitre le volume interne en diminuant le fardage effectif avec une forme profilée.
  • Oui, ya pas de hale-bas. J'emmerde les hale-bas :D (mais c'est prévu avec 2 écoutes repositionnables distinctes)
  • Mat et bome en carbone non contractuelle ;)
  • Dessiné sous powerpoint

Je suis preneur de vos avis, retours, et surtout, si vous avez déjà vu une réalisation similaire !

L'équipage
10 nov. 2020
10 nov. 2020
0

Oui le bimini n'est pas si facile en nav. On.peut avoir 2 palans de GV fixés sur le pont où roof de chaque côté.
Le bouge du pont en croisière : pas sympa quand il y a du roulis ,entre autres au mouillage.
Il y a des photos du Budelli 38 ( pv 13 )plan Reard qui peuvent t'aider.


10 nov. 2020
0

Merci pour ce retour !

Dans cette architecture, le but est bien de pouvoir conserver le bimini en navigation.
Ce serait seulement le temps de déployer le bimini qu'il faudrait positionner les écoutes ailleurs. (sur les cotés, effectivement)
Mais ceci fait, les écoutes peuvent revenir sur le roof (et bien sur le roof, pas sur une barre au dessus)

Pour le bouge, je me dis qu'il doit être possible de laisser un petit caillebotis sur le coté pour faciliter le déplacement ...

D'autres retours ?


10 nov. 2020
0

Bjr,
Quelle taille de voilier?
Et pourquoi faire ?
As tu regardé le Budelli de pv 13 ?


10 nov. 2020
0

Pourquoi ne pas utiliser le portique arriere pour installer le rail d'écoute de GV ?
La dessus , il y aura un soucis de hauteur.


phil_972:Peut être tout simplement du fait de la longueur de bôme prévue, non ?·le 10 nov. 11:57
10 nov. 2020
0

J'ai observé le Budelli, et je note une architecture proche, sauf que l'écoute de GV est frappée en hauteur sur un arceau... C'est une configuration que je n'aime pas bcp.
J'imagine que l'on peut installer un bimini souple entre les arceaux.
Par contre, il n'est pas prévu pour un hard top, un taux rigide.

Quelle taille de bateau ?
Entre 12m et 15m (sur le plan, je l'ai mis à 15m), au delà, cela devient trop grand, trop lourd, pour être pratique. En deçà, c'est la hauteur debout qui pêche, on revient sur l'effet "pièce montée"

Il est possible, de façon temporaire, de fixer l'écoute de bome sur le portique arrière, mais :
- ce n'est pas du tout pratique
- la bome n'est pas celle d'un imoca (malgré la couleur :D) donc ne se rapproche pas suffisamment du portique
- l'absence de halebas impose de pouvoir maintenir une tension assez verticale.

Néanmoins, c'est bien l'esprit d'avoir 2 écoutes repositionnables : on les fixe où on veut, et on peut en bouger une pendant que l'autre retient la voile.


10 nov. 2020
0

Ok . Assez gros voilier.
Une partie rigide non coulissante jusqu'à un portique munie d'une barre d'écoute GV .
En arriere de celui ci un taud enroulable qui ira jusqu'au portique arrière.
Ds l'idée , j'aime bien l'avancée bimini rigide sans " pare brise"
Mais on peut en mettre un souple de temps.à autre.


10 nov. 2020
0

J’ai trouvé le concept intéressant sur le IMOCA SMA avec sa casquette à glissière. Va jeter un oeil.


10 nov. 202010 nov. 2020
0

Bonjour
Je fus tenté un temps d’installer un bimini rigide sur mon Freedom 35.
Projet abrogé : on aura beau dire, ce n’est pas 100% secure de laisser une telle surface exposée à de futurs sauts d’humeur de Neptune.
J’ai alors pensé à un bimini rigide démontable en deux parties. Deux fois moins de surface exposée mais c’est franchement difficile de rendre le concept simple. Simple à fabriquer, simple d’utilisation, tout en restant robuste.
Du coup mon choix s’est porté sur un bimini hybride: une partie arrière rigide supportant 150W de panneaux solaires flexibles, qui pourra se détacher sans trop de difficultés pour aller se loger à l’intérieur du boat ou sur le roof.
Une partie avant souple rétractable vers l’arrière.
Le tout fixé/coulissant sur deux tubes horizontaux en hauteur.


lolapo:Sous les tropiques , les panneaux solaires souples semblent fragiles et pas fiables le temps .·le 10 nov. 13:56
10 nov. 2020
0

Salut
L'équation capote ,bimini,écoute de GV est difficile à résoudre ,j'ai choisi l'option 2 portiques et vraiment je ne regrette pas .L'écoute de GV sur rail est très efficace ,j'ai un tirant en bout de table qui reprend les efforts au milieu du portique et qui en plus fait un bon point pour se tenir.Un bimini entre les 2 portiques ,une capote sur le portique AV ou un bimini sur la moitié du roof.Pour le hale bas moi je ne peux pas m'en passer.Par contre ton bouge est un casse cheville au mouillage ,la gite est un faux problème au vent tu marche dans l'angle du roof.


10 nov. 202010 nov. 2020
0

Un des deux tubes horizontaux en cours de fabrication.


10 nov. 2020
0

Ah , les bons sont bien là .
Ayant moi ce soucis je puise ds vos idées. Sympa.


10 nov. 2020
0

Je comprends que les photos du Budelli 38 sont des photos du bateau de pv13, c'est chouette, c'est un beau bateau !

Par contre, effectivement, l'option de reprendre l'écoute en hauteur rend le halebas indispensable (et moi, j'aime pas les halebas).

Pour l'idée que ca fait une sacré surface à gérer en rigide :
Oui, effectivement, c'est pour cela que j'imagine un truc qui soit possible à ranger.
(à noter quand même que pas mal de cata ont des taud rigides sans rencontrer de gros soucis, y compris dans des conditions difficiles)
Mais du coup, c'est aussi pour cela qu'il ne repose pas uniquement sur des tubes, mais qu'il est en prise directe sur le portique, et à l'avant, sur des tubes très courts. (à l'extrême, il peut même se reposer directement sur le roof)


10 nov. 2020
0

Pourquoi tu n'aimes pas les halebas ?


10 nov. 2020
0

J'arrive pas à te trouver des image bien de Horus, le bateau de Alternav.
Le proprio a fait un truc pas mal avec un arceau qui reprend le rail d'écoute de GV et un bikini rigide en panneau solaire.


11 nov. 2020
0

Salut
Perso je n'aime pas les biminis rigides,c'est l'inconvénient des catas,tout les soirs je roule le mien pour regardé le ciel et profiter de la lumière et de la chaleur qui monte doucement au matin .En plus c'est généralement une gène pour sortir du cockpit .


11 nov. 2020
0

D'accord mais quelquefois j'aurais aimé 1/2 bimini rigide et le reste en toile démontable facilement.
Pour l'instant, je n'ai rien.
Meme pas de capote...
Mais c'est tres rare de mouiller en nav.ce sont plus des vagues de côté ds les canaux Antillais.
D'où mon intérêt à ce post.


11 nov. 2020
0

Bonsoir,

Avant avec la version toilée du bimini , je me sentais "en prison ".
Après avec la version en dur , bien meilleur accés au paysage ....
Cdlt .


FredericL:Il y en a un qui est sombre et l'autre clair, ça change le ressenti. C'est très perceptible en voiture. ·le 11 nov. 18:40
Patxaran:Comme dit Frederic, la couleur change le ressenti. Cependant il y a à mon avis une différence : sur les biminis rigides les montants qui le tiennent prennent moins de place, ce qui agrandit le passage pour sortir de dessous.·le 11 nov. 19:18
11 nov. 2020
0

"En plus c'est généralement une gène pour sortir du cockpit ."
Ah, oui, très bon point, à ne pas négliger !!

Après, je constate néanmoins actuellement que j'ai traversé les canaux (donc, avec manoeuvre d'amarrage 20x par jour) que je le laissais déployé en permanence, ca ne me gênait pas plus que ca.
(mais bon, personnellement, je n'aime VRAIMENT pas le soleil)

@FredericL
Halebas : je trouve ca chiant à régler sur un gros voilier, avec des forces importantes pas toujours bien orientées. Et en plus, ca nécessite d'avoir un vis-de-mulet positionné assez haut sur le mat, (chiant quand on doit ranger la GV) et cela limite la possibilité de poser le toit sur un roof surélevé.
Tous les voilier (>10m) qui peuvent s'en débarrasser (souvent grace à un rail d'écoute important), s'en débarrassent avec plaisir.
Bref, si je dois concevoir un voilier, pas de halebas. (y'en a qui n'aiment pas les bastaques, moi je n'aime pas les halebas, c'est comme ca :p)

Bon, par contre, dans mon plan, le roof est trop haut, ca pose des soucis de visibilité : à corriger.


11 nov. 2020
-1

On voit un peu sur les 3 images ci-dessous le système pratiqué sur les Schpountz si décriés.
L'écoute de grand voile arrive derrière le bimini.


11 nov. 2020
0

J'avais vu ça sur un OVNI 395 dans un blog : www.ramatoa.com[...]/
Les montants sont fixes et la partie protectrice peut être soit souple, soit rigide démontable. Pas mal je trouve.
Je dois moi aussi choisir la solution pour le bimini.


lolapo:Là , c'est topUne vrai tour Eiffel.A mettre sur un.Pogo ???·le 11 nov. 19:50
11 nov. 2020
0

Sur certains Amel il.y a un bimini
Souple très facilement repliable mais là , il faut une capote rigide ou au moins un arceau.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

Bol d'Or 2016

mars 2021