Conception de réservoirs "intelligents" : vos avis sur le concept ?

Bonjour,

je me pose la question depuis un moment de l'intégration optimale des réservoirs dans les aménagements.

Et en particulier, d'utiliser les réservoirs comme ballasts. (tant qu'à faire)

Mais comme des ballasts prennent de la place, il faut une astuce pour économiser de la place, mais aussi pour être adaptable aux besoins du moment, d'où l'idée d'avoir des réservoirs mixtes :

Deux coffres symétriques, pouvant contenir chacun à la fois :
- eau douce
- eau salée/eau pas propre (si on est vide et que l'on veut ballaster un truc, ou juste que l'on veut transporter de l'eau non-potable)
- gazoil

J'ai peut-être trouvé une solution à ce problème :
- les coffres sont dans la longueur du bateau, le long du bordé
- des réservoirs souples sont disposés en feuilles : comme des chemises dans une penderie, et sont accrochés par les 4 coins. (ou les 3 coins si le bordé impose une forme triangulaire)
- les réservoirs souples alternent eau douce/eau salée/gazole. La contenance des réservoirs d'un type donné suffit à remplir le coffre en entier, on ne peut donc pas remplir tous les réservoirs au maximum en même temps.
- les réservoirs d'un même type sont tous connectés (ils s'équilibrent)
- les réservoirs souples n'ont pas besoin d'évent (alors, pour le gazole, à confirmer), et seul le coffre a besoin de ne pas être hermétique (à voir s'il n'a pas besoin d'être ventilé par contre)

-> si on remplis tous les réservoirs de gazole de moitié, ils seront tous pleins à moitié. (la moitié du bas)
-> si on rajoute la moitié du volume d'eau salée, tous les réservoirs souples vont se tasser, et le coffre sera plein)
-> si on veut rajouter encore quelque chose, l'espace sera plein et rien ne va rentrer.

A priori, ainsi fait, les liquides ne devraient jamais se mélanger.

Ainsi fait, on a un réservoir mixte qui peut contenir n'importe quelle proportion de ces 3 liquides.

Par contre, comme on a 3 fois le volume de réservoirs souples, cela coûte 3 fois plus chers en réservoirs souples (et en tuyaux pour les raccorder). Mais heureusement, ces réservoirs, ce n'est pas le plus cher.
Par contre, tous les raccords nécessaires augmentent les possibilités de fuites.
Accessoirement, ce serait assez simple de changer les réservoirs souples.

Est-ce que cela vous semble faisable ?
Utile ?
Utilisable en pratique ? (que l'eau n'ait pas un gout huileux :D)
Est-ce possible de ballaster le gazole ?

Est-ce que stocker le gazole dans des réservoirs souples impose des contraintes fortes ? (tel qu'un gros évent sur le coffre)

L'équipage
27 jan. 2016
28 jan. 2016
0

Bonjour

et si fuite entre 2 parties de ton réservoir ?
tu bois le gasoil ?
tu bois l'eau salée ?
ton moteur marche à l'eau douce ou à l'eau salée?
à mon avis c'est une solution à éviter.
mais je peux me tromper et n'avoir pas bien compris.

JF

28 jan. 2016
0

Haha! Non!
C'est pas faute d'avoir essayé, mais la réglementation fait braire, ainsi que la durée de vie de ce qu'on appelle dans le métier des "bâches".
Tu te retrouves en plus avec un système favorisant l'apparition de poches d'air, à moins d'avoir des dé-aérateurs un peu partout dans la tuyauterie...
Certains chantiers utilisent, pour les navires en composite, un système de bâches insérées dans des compartiments simplement gelcoatés, mais il y a des problèmes de fuite occasionnels.

28 jan. 2016
0

Ah, oui, je n'ai pas été explicite sur un aspect :
les réservoirs souples sont indépendants.
Une même paroi ne contient pas du gazoil d'un coté, de l'eau de l'autre, il y a 2 parois avec du vide au milieu.
Donc si ils fuient, ils fuient dans le coffre.
Ils devraient fuir sur la peau extérieure des autres réservoirs (j'imagine que ce n'est pas un souci)
Pour l'apparition de poches d'air, effectivement, ce serait un souci, mais d'où viendrait cet air ? Si les poches sont hermétiques, à moins d'un trou, l'air ne pourrait pas rentrer ...
Par contre, si il rentre, il ne peut pas non plus sortir, mais ca, cela doit être le problème de tous les réservoirs souples j'imagine.

Non, ce qui m'inquiète davantage dans cette idée, c'est la solidité dans le temps :
Chaque réservoir n'est pas entièrement posé au fond, 2 des 4 coins sont suspendus...
Avec les mouvements du bateau qui peuvent être tout à fait violents, et surtout répétés, est ce que les oeilets qui supportent le réservoir vont tenir dans le temps ?
J'imagine par contre qu'il n'y a pas de phénomène de raguage entre 2 réservoirs, si ?

28 jan. 2016
0

L'air viendrait de ton système (eau ou gasoil), qui n'est pas étanche contrairement aux bâches.
Pour ce qui est du ragage, on a pas inventé la vaseline pour rien!
Et dans ce genre de système, pour optimiser l'occupation des volumes, les bâches sont prismatiques (8 coins en général). On pose les réservoirs en fixant le fond, et parfois les côtés, le plus souvent en les collant à la structure environnante.

28 jan. 2016
0

Salut,

Ca existe des réservoirs souples qui sont labellisés gasoil ?

Ballaster ça veut dire avoir des pompes ou au moins des guillotines pour faire passer d'un bord à l'autre le liquide, et dans le cas des ballast "eau de mer" il faut une pompe pour les remplir.

Ca me parait beaucoup de risques de fuites et beaucoup de tuyaux partout pour un intérêt assez limité.

Si tu souhaites gagner en stabilité ou en raideur avec des ballasts, fait un circuit "simple" avec des réservoirs (souples ou rigides) d'eau de mer qui sont remplis par une pompe et avec une seule guillotine.

Pour le gasoil, sauf très gros bateau, la capacité est souvent autour de 100-120L pour un 40' soit 85-100kg. Ballaster 100kg sur une unité de 12m... faut vraiment avoir un réservoir décentré et haut pour qu'il y ai un intérêt...

28 jan. 2016
0

Il existe des réservoirs souples pour gazole, mais la règle est de ne jamais avoir une seule paroi entre eau potable et gazole : deux réservoirs distincts ou une maille sèche dans les bateaux métalliques.

28 jan. 2016
0

Pourquoi ne pas superposer les bâches horizontalement ?

28 jan. 2016
0

C'est pas idiot, à lire les commentaires tout le monde n'a pas suivi manifestement.
Je crois que tu gagnerais a simplifier en te limitant a 2 reservoirs par zone.
Tu sépares GO et Eau douce dans des zones longi. différentes.
Tu complètes par un second reservoir eau usée / eau de mer afin d'optimiser ton espace (ballast).
La réalisation ne va pas être simple.
De gros tuyaux gros de manquer de souplesse, des petits de rendre le transfert super long.
tu prévois un transfert par gravité ou pompe ?
La partie mixte eau usé / eau de mer me semble la plus complexe. Elle nécessite une pompe - comment gères tu le trop plein ?
Habituellement on gère le trop plein ballast quand ça dégueule à l'évent, là sans évent tu risques de monter fort en pression (en fonction de ta pompe).
Pression que tu va appliquer à ton second reservoir ainsi qu'a tes aménagements et modestement 2 bars ça pousse déjà fort - il y a un truc a creuser de ce côté là.

28 jan. 2016
0

Peuwi je crois que la solution est :

Tu fabriques des reservoirs rigides - ils servent de ballast stockage eau de mer - eau usée - avec event.
A l'intérieur de ces reservoirs rigides tu met un reservoir souple - eau douce ou GO selon les zones.

Et là tout marche nickel.

Reste un soucis,
Si la pression sur le reservoir de Go est trop importante ça risque de mettre le bazard un moment.

28 jan. 2016
0

Tu ne pourras pas, à cause du risque de rejets de gasoil.

29 jan. 2016
0

Risque de rejet de gasoil ?
ou ça ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (43)

un soleil gros comme ça

mars 2021