compas sur coque acier

Salut,
Pourquoi existe-t-il une telle différence de prix entre les compas(60à 1000 €) ??
faut-il un compas avec les deux sphères de compensation ou un compas compensable "traditionnel" est-il suffisant?
merci pour mon prochain achat.

L'équipage
04 mar. 2003
04 mar. 2003
0

ça compense..
Salut CH

Les deux boules (vanille, rhumraisin) servent à compenser les effets magnetiques engendrés par la masse metallique de la coque .
Donc si tu veux aller ou tu le souhaite c'est un plus. sinon il faut calculer la déviation (importante) pour toutes les directions !!!!!

Et tout ceci à un prix

Perso je viens d'acheter un "suunto"

bon cap

Athos

04 mar. 2003
0

tu peux aussi
acheter un compas électronique à capteur déporté dans le mat qui marche très bien aussi

bye

05 mar. 2003
0

iconoclaste
je pense que maintenant entre le GPS qui donne le cap,le pilote électrique,les montres casio,et les petits fluxgates raythéon,on a une plethore d'indications plus fiables et moins cheres qu'un compas à compensation magnétique...pour une coque acier.Les amateurs et les nostalgiques choisiront pour sa beauté et sa fiabilité le sestrel Moore,qu'ils pourront léguer à leur descendance.Voir aussi David Lewis.

05 mar. 2003
0

com-pas-con!
ch, j'ai eu le même prob. que toi.J'ai instaalé un compas classique dans le cockpit su r une console en bois éloignée du métal.J'ai remplacé mes hideux hilloires en fer par du bois...En fait
j'ai essayer de plcer le compes dans un espace le moins perturbé.Prend ton compas et balade le a bout de bras sur ton yacht, tu verras ses fluctuations(nec mergitur).Et comme le dis red-nose plus haut il ne faut pas se priver des autres moyens qui existent un compas peut aussi tomber en panne.Good Luck.

05 mar. 2003
0

Réglementation (avec sujet)
Scusez moi, je me suis trompé de touche
Le compas électronique ok c'est super sauf que je pense que notre chère (donnez le sens que vous voulez)reglementation oblige au compas magnétique ; et je pense qu'il ne faut pas prendre les aff/mar que pour des im....les car ils doivent pouvoir faire appliquer le reglement.
Donc c'est un choix à voir.

A+

05 mar. 2003
0

bien sur sauf que
tous les cargos et paquebots ont des compas à capteur décalé en tète de matereau qui sont aussi des compas magnétiques

quitte à avoir un bon vieux plastimo dans un coffre pour les aff mars

la règlementation ne précise pas oû il doit etre...

bye

06 mar. 2003
0

à propos du compas de relèvement
dans le même esprit as-tu esayé de faire un relevé(par 3 amers) sur ton boat avec un compas de relèvement magnétique sur ta coque d'acier?
si tu as peur du résultat prend ton sextant.A moins que tu ne saches pas t'en servir et que tu as un gps? bref, il y a toujours une soluce, mais
attention l'electronique peut aussi avoir ses limites qu'elle seule connait...

06 mar. 2003
0

je précise que
je ne sais pas me servir d'un sextant ce qui motive la suite

je constate aussi que pour le prix d'un sextant qui te donne un position extrèmement approximative, tu peux acheter trois GPS qui tomberont jamais en panne tous les trois ensemble
(pour le même prix tu auras l'heure éxacte, ta position, ton cap et plein d'autres choses toujours utiles)

amicalement

06 mar. 2003
0

précision
bien que toutes vos réflexions soient très instructives:
1) j'aurais aimé savoir si un compas traditionnel(prévu pour être compensé)tel que le plastissimo contest 130 par ex., pouvait donner des indications suffisement précises sur une coque en acier?

2)jp parle d'un compas électronique avec antenne déportée dans le mat, il ya moins de perturbations magnétiques mais il y en a qui sont dues aux grands déplacements du mat à la gite (plus c'est haut, plus ca bouge); vrai ou faux??

merci bien

07 mar. 2003
0

Compas electronique
Bonjour,
C'est ce qu'on avait au premier voyage, compas electronique SILVA, je crois à 5m de haut, bateau acier. ça a toujours marché sauf une fois: quand l'humidité est rentrée dans la prise de pont étanche.

Comme chacun sait, un truc étanche c'est quelquechose qui empèche l'eau qui est rentrée de ressortir!

Et pourtant on s'est fait remuer dans les 50eme, on a meme mis le mat dans l'eau dans une déferlante meumeu.
On a jamais eu à se soucier des composantes verticales du champ et des equilibrages de la rose suivant qu'on est en Hémisphère Nord ou Sud.
Plus on est prés des poles plus cette composante est forte, et la rose est equilibrée en fonction de votre zone de navigation moyenne.

Bon vent

Bon courage

JP

07 mar. 2003
0

en fait
le capteur est à effet HALL et est donc insensible aux mouvements et à la gite

bye

07 mar. 2003
0

sextant & gps
petite histoire: un jour que tout allé bien mes deux gps m'indiquaient deux positions differentes.Rien de méchant lorsque l'on tient son estime à jour...avec les instruments traditionnels(régle cras=incassable,indéformable,ne tombe jamais en panne et...).J'ai débranché mes 2 gps.
Nota:l'utilisation d'un sextant est franchement simple et oblgatoire en 1ère.Au delà de l'obligation il est dommage de se passer d'un élément de sécurité à bord même si dans la pratique de tout les jours on utilise le gps.On trouve des sextants à moins de 1000 balles qui son largements suffisants pour dépannage....

08 mar. 2003
0

à did,
chacun fait comme il l'entend et celui qui veut utiliser le quart-de-nonante à la place d'un sextant çà toute mon estime

en cas de panne sur un système logiciel tel le GPS, il suffit dans la plupart des cas d'éteindre et de rallumer pour réinitialiser et ça repart

un peu comme le PC qui plante parfois mais repart pratiquement toujours

de plus, rien n'indique que les deux étaient faux

avec un sextant, il n'y a jamais de pb car il est impossible de vérifier sa position et donc tout repose dans la confiance en soi, ce qui ne me choque pas quand on le sait

amitiés

09 mar. 2003
0

GPS
j'ai juste une petite remarque sur la confiance accordee au GPS.

en dehors de problemes techniques (qui peuvent etre resolus en ayant plusieurs recepteurs GPS) il ne faut pas oublier que le GPS est propriete du DoD (Departement of Defence Americain). Le GPS fonctionne sur plusieurs cannaux : un cannal public et un cannal reserve a l'armee americaine.

Les Americains peuvent a loisir degrader la precision des informations envoyees sur le cannal publique

09 mar. 2003
0

GPS suite
(excusez... mauvaise manip)

Le cannal "secret defense" permet a l'armee americaine de compenser l'erreur volontaire qui est envoyee sur le cannal publique.

Lors de la "(1ere) guerre du golfe" dans certaines regions du globe l'erreur "publique" etait de quelques milles.

Depuis les Americains ont "promis" de ne plus degrader les informations (notament afin de convaincre l'Europe de l'inutilite du systeme Galileo). Peut-on les croire ?

L'erreur d'un GPS est :
-si tout va bien: faible (quelques mettres ou dizaines de mettres et est estimee par le recepteur GPS)
-mais peut etre importante (quelques centaines de mettres) sans qu'on s'en rende compte car c'est une erreur volontaire (en plus de l'erreur estimee par le recepteur GPS).

En conclusion : OK pour le GPS en hauturier, mais jamais en cotier.

En navigation cotiere on peut faire le point par la methode des distances angulaires: on n'a pas
besoin de connaitre ni la deviation ni la declinaison magnetique. pour cella on utilise un compas de relevement ou un sextant.

flv

09 mar. 2003
0

pire encore !
j'ai lu récemment que ce pouvait être bien pire : ils auraient tout simplement la possibilité de rendre "aveugle" (ou mettre "à l'ombre") toute zone de leur choix sur la planète, selon leurs besoin (conflit, ou autre opération).

j'ai lu ça ds la presse, avec pour argument que c'était la contrepartie du fait qu'ils cessent le "brouillage" qui rendait volontairement imprécises les données captées par nos chers petits appareils...

tout ça au conditionel, ça va de soi !

bons repérages, par les moyens de votre choix !

11 mar. 2003
0

re-précision
bonjour,
le débat dévie vers l'utilisation du gps. je ne dis pas qu'il n'est pas utile mais il est il est tout de même plus facile de suivre un cap à la barre avec un compas; de plus il est obligatoire alors quitte a en mettre un, autant qu'il fonctionne plus ou moins correctement.
C'est pour cela que j'aurais aimé savoir si un compas traditionnel prévu pour être compensé(contest130 par ex.)pouvait êtrer suffisement fiable une fois règlé, ou si les déviations restaient importante?
merci beaucoup pour vos réaction

11 mar. 2003
0

ch
Bien sûr tu as entièrement raison! moi j'avais un sestrel sur un 12 mètres acier, j'ai dû le faire compenser par un pro car je n'arrivais pas à faire la compensation correctement moi même, plus de 40° d'erreur. J'ai dû faire appel à un vrai pro qui a mis une matinée entière pour obtenir un résultat très bon!!! Et je te conseille de faire compenser ton compas par un pro car sur l'acier c'est extrêmement compliqué (mais d'autres te diront que ce n'est rien)...

11 mar. 2003
0

Par un pro +/- = compas 2 spheres
Michel,
Le cout du compas et celui de la compensation par un pro n'est-il pas superieur a celui d'un compas a deux spheres de compensation ?

11 mar. 2003
0

nico
c'est vrai que c'était assez cher! je ne me souviens pas du prix... çà fait longtemps!
MAIS! mais, si tu crois qu'avec deux sphères tu te sorts du problème c'est faux!!! je suis bien placé pour le savoir: j'avais un sestrel avec les deux sphères!!! impossible à régler avec parce que pas suffisant pour une coque acier, j'ai encore " la paire de boules "... :-)

13 mar. 2003
0

et hop! sans les boules!
Mon ex-voisin sur son bateau en acier "langevin 35" à cock. central, en avait un sans les boules(le compas, pas lui)cela ne l'a pas empecher d'arriver de Norvège.Donc le problème reste entier mais on peut déjà...laisser tomber les boules.Y'a quecqu'un qui a la soluce ici!?

13 mar. 2003
0

la solution?
le plus raisonnable, comme je l'ai dit plus haut, c'est sans aucun doute, de s'adresser à un vrai pro qui connait bien son truc et qui a, en principe, un bon stock d'amers. Mon sestrel a été compensé en une matinée avec des aimants, le gars s'arrachait les cheveux...
Autrement, il y a une possibilité "provisoire": c'est de suivre sa route avec un compas de relèvement tenu le plus haut possible au dessus du pont, de regarder le cap indiqué par le compas de route, et de suivre ce cap faux. Ca marche, mais ce n'est pas très sérieux! mais çà marche...
(oui, je sais! je vais faire bondir les puristes! mais j'ai bien dit que ce n'est pas très sérieux... mais çà marche!)

17 mar. 2003
0

ohé de la hune! cap au 200!
éh Michel, ta solution n'en ai pas une.Mais j'ai bien compris ta démarche.Le pb lancé par ch etait de trouver une réponse éfficace, sùre et définitive.Pour ton idée, il faut noter que tu ne peux à bout de bras placer la ligne de "foi"de ton compas de relèvement dans l'axe du voilier si t'en soit est qu'il y en ait une sur ton dit compas.Pour ceux qui veulent essayer je leur souhaite bonne chance.(prévenez-moi quand vous sortez...).En revanche je dirai que ta soluce est trés pertinante(n'est-ce pas)en cas de panne de compas.
Au fait pour ton "sestrel",même avec les boules
c'est difficile de régler.Qu'elles manipultions et quelles solutions a trouvé le pro qui t'as régler ton compas?amicalement did

17 mar. 2003
0

did
Mais si c'est une solution! je l'ai utilisée un certain temps avant de trouver un vrai pro pour ma compenser mon sestrel. Je te garantis que çà marche, même si çà peut choquer, et ce n'est pas difficile...
Par contre je ne sais pas que tu entends par "panne" de compas? Un compas c'est en état ou non, s'il n'est pas en état il n'y a rien à faire. Non?
La solution employée par mon pro (en italie) a été, comme je l'ai déjà dit plus haut, des aimants placés dans les petits réceptacles qui éxistent sur le compas sestrel. Il lui a fallu beaucoup de temps, une matinée, pour arriver à un résultat très correct. Mais les boules!!! c'est lui qui les avait :-)

17 mar. 2003
0

Panne Compas
Salut Michel.
Lors d'un convoyage sur les baleares, non avons atteris sur Minorque au lieu de Majorque!Pas mal non?En fait,j'ai laissé barrer l'équipage.En jetant un oeil de temps en temps sur sa façon de barrer.R.A.S.
En vérité,la route étant linéaire,je ne me suis pas aperçu le con-compas se bloquer régulièrement, qu'il ne tournait pas entièrement sur lui même et qu'il était toujour possible de revenir sur le cap initial dans les mouvements du bateau.Rien de grave mais perturbant.J'ai mis du temps à trouver cette non panne.Pour ce type de petite traversée je n'utilise pas mon gps...a bon entendeur...

17 mar. 2003
0

did
C'est un gag??? Entre deux îles voisines et qu'on voit de loin, tu n'as pas été capable de localiser et d'identifier Majorque et Minorque??? Tu es un rigolo... Quant à ton compas qui ne faisait pas des tours sur lui même?... tu fais comment toi pour suivre une route? tu fais des petits ronds dans l'eau de temps en temps pour voir si tu n'as pas perdu quelque chose? :-)
Je te conseille fortement de t'en remettre à ton gps la prochaine fois que tu vas à Port cros, tu pourrais atterrir à porquerolles ou au levant!
A bon entendeur....
et toujours sans rancune parce que vous me faites vraiment de la peine (enfin, non, pas tous, heureusement)....

21 mar. 2003
0

pro?
quelqu'un aurit-il les coordonnée (et des idées de tarif) d'un pro (region bretagne) pour la compensation d'un sestrel sur un sloop acier de 10m30
merci, bon vent

08 mar. 2004
0

Compas magnétique...
Ah... C'st quand même mignon la plaisance!
Dites voir les touristes, vous savez que vos boules ne sont pas les seuls éléments de compensation de votre compas magnétique. C'est juste pour le champ magnétique horizontal induit! En d'autre termes vous arriverez à rien si vous voulez compensez uniquement avec ca! Il existe aussi un champ vertical induit, un champ horizontal permanent, et un champ vertical permanent. Toutes ces caractéristiques sont propre à chaque navire car elles dépendent de l'endroit sur terre où les toles du bateau on été travaillées, sur quel cap magnétique ton navire a été assemblé,...etc.
Si tu veux partir loin avec ton bateau en acier, fait confiance à un professionnel, ca coute peut-être un peu plus cher mais un désechouage ca l'est encore plus! De plus, n'oublis pas que ta courbe de déviation n'est valable que pour certaines latitudes et que en théorie il t'en faudrait 4 ou 5 pour couvrir toutes les surfaces du globe. Mais pour éviter cela, tu peux prendre ce que l'on appel (dans la marine de commerce) un AZIMUT, c'est à dire que tu relèves un astre au compas et que tu calculs au moyen de ton almanach nautique son relèvement vrai : La différence des deux te donne ton erreur compas, puis tu regardes sur ta carte isogonale (là où il y a les méridiens magnétiques) et tu calculs la déviation de toin compas.
Sinon un petit mot sur le compas électronique qui à l'air de plaire tant aux amateurs :
N'oublis pas que l'électronique et l'eau ne font pas bon ménage surtout qu'un voilier ca mouille! Tu peux en prendre un, mais ne lui fait jamais une entière confiance et surtout ne perd pas l'habitude d'utiliser ton compas magnétique. Enfin, l'électronique : Ca tombe en panne! OK c'est pas un scoop mais beaucoup de gens ont l'air de l'oublier! :-p
Enfin en tant que marin (de métier), je te dirais juste de ne pas faire des économies ni sur tes moyens de te positionner, ni sur ta sécurité. Car les quelques conseils que j'ai lu sont pour beaucoup issus de "marins" qui ne s'éloignent pas trop de leurs beaux pays touristiques, ou qui ne font pas de grandes traversés.
J'espère que tu tendras l'oreil à ce que je te dis.

Amicalmement.

Marin du Nord

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (96)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021