comparatif prix demandé et prix de vente

Salut,

Il y a un mois je suis tombé sur le site web d'un courtier qui affichait le prix de vente des voiliers demandé par le vendeur et le prix vendu après négociation. Les écarts étaient parfois impressionnant. Je ne retrouve plus ce site, si quelqu'un connait l'adresse merci de la communiquer.

Merci.

L'équipage
04 oct. 2008
04 oct. 2008
0

Ne serait ce pas celui-là ?
www.eurobateaux.com[...]tev.asp

04 oct. 2008
0

Intéressant,
mais le prix A n'est pas le prix demandé par le vendeur, c'est le prix auquel le courtier a accepté de présenter l'annonce du vendeur.

Donc, à ces différences notables, il convient d'ajouter le delta entre le prix initial que le vendeur comptait demander et le prix final accepté par le courtier pour se charger de la vente.

Par expérience, ces delta sont parfois importants, de l'ordre de 10 à 20% mais ils sont par construction inconnus.

RV

27 déc. 2008
0

En effet
Votre travail est très intéressant . Actuellement pour mettre en vente , le vendeur regarde le prix auquel les bateaux du même type sont mis en vente dans Le Bon coin par exemple, on arrive à une situation délirante ou tous les bateaux sont proposés à un prix double, voir pire, du prix du marché qui lui est totalement inconnu.

27 déc. 2008
0

J'ai toutes les raisons de penser...
...qu'un de vos agents n'a pas été suffisemment persuasif avec un de ses intelocuteurs : le bateau est affiché environ 25% au dessus de ce qu'on pouvait voir habituellement (je ne parle pas du prix de la transaction réelle, mais du prix affiché). :heu: Je ne pense pas, au vu du descriptif, que l'état ou l'équipement du bateau justfie un tel bond. :doc:

Je souhaite au vendeur de faire l'affaire qu'il souhaite, mais ça ne sera pas avec moi. :non:

Sauf si ça devient plus raisonnable. :scie:

Enfin, tout ça pour dire que le "recentrage" des prix de l'occasion n'est pas général.

27 déc. 2008
0

Qu'en termes choisis...
ces choses-là sont dites !

Avouez plutôt que, comme les autres commerciaux, vous avez des objectifs à tenir, et qu'en terme de négociation,il va bien falloir effectivement que vous soyez "ouverts", non pas forcément du fait de votre volonté mais du fait de la conjoncture à venir, que je déplore par ailleurs.

Mais soyons clairs dans les propos.

Quant à la dichotomie Pub/info, chacun jugera ;-)

27 déc. 2008
0

C'est...
C'est parce que tu ne sais pas bien lire... :litjournal:

27 déc. 2008
0

Explication sur ces "delta"
Notre réseau affiche les informations sur la vente des bateaux pour plus de transparence et pour éviter de perdre beaucoup de temps à essayer de vendre des bateaux invendables, par le prix.
Néanmoins, rassurez vous, ces delta peuvent être de 10 % sur de toutes petites embarcations par chères car le travail est finalement presque le même et les frais induits idem.
Dans le cas général, ces delta, nous parlons bien des commissions sur vente, sont beaucoup plus faibles vu la chute du prix des occasions que nous avons voulu mettre en exergue.

D'ailleurs nous avons mis en ligne une nouvelle page consacrée au vrai rôle du broker et de l'intérêt de passer par ses services pour conclure une affaire.

27 déc. 2008
0

Explications
Notre job aujourd'hui est de persuader les vendeurs que leur bateau ne vaut peut-être pas exactement ce qu'ils en pensent.
2 choses ont complètement modifié la donne:
* internet
* le prix du bateau neuf (voilier)
Nous venons de rentrer de Paris il y a quelques jours et l'ambiance était particulière.
Ceux qui avaient quelques sous pour faire un coup sont venus pour faire un très bon coup.

Tous les membres de notre réseau savent évaluer le valeur vraie d'un bateau même si ce n'est pas toujours flagrant. Le prix final correspond toujours à la réalité du marché.
Penser que l'on peut majorer le prix de vente de 20 % de com est largement farfelu.
D'ailleurs 2009 sera là pour le démontrer

27 déc. 2008
0

Vous avez certainement raison
Le recentrage n'est pas général à 100 % mais...
Tout le monde est sur la brêche et ouvert à la négociation.
Toutes nos fiches sont équipées d'un bouton "Faire une proposition", cette fonction est très très très peu utilisée par les visiteurs et c'est bien dommage (pour eux). Comme si les prix étaient figés à jamais.
La démarche "2009" est loin d'être rentrée dans les moeurs.
Internet n'est pas une simple vitrine virtuelle et il y a normalement quelqu'un qui agit derrière l'écran, à l'autre bout du tuyau...

Désolé, ce n'est pas le pub mais de l'info

27 déc. 2008
0

Trop fort.
le prix double (prix proposé) d'un prix inconnu (prix du marché). Moi je ne sais pas ce que ça donne.

STéphane

04 oct. 2008
0

Merci beaucoup
C'est bien celui-là.

27 déc. 2008
0

Prix des bateaux
Pour l'instant, la tendance serait à une forte dévaluation du prix des bateaux d'occasion.
Dévaluation n'est pas le terme qui convient, plutot ré-équilibrage.
En fait, les bateaux vont diminuer de 20 à 30 % tout simplement parce qu'ils avaient augmenté de façon incohérente.
Un voilier de 11 m de 25 ans ne peut couter la moitie d'un bateau équivalent neuf. Il y a le leasing, l'attrait du neuf, des carènes modernes, les équipements au top, etc...
Paris aura été le salon du déstockage de neuf. Mais que va-t-il se passer quand il ne restera plus de bateaux déstockés et qu'il faudra vendre du neuf sorti de production ?????

27 déc. 2008
0

PARIS
Certes, mais n'oubliez pas que beaucoup de chantiers se sont retrouvé en chomage technique avec des parcs de stock pleins. C'est tout cela qui a fait que Paris fut un bon salon, pour les acheteurs.

27 déc. 2008
0

bonjour
le problème acctuel est que les vendeurs particuliers dans leurs ensembles n'ont pas encore
percutés que le prix de vente des bateaux ont terriblement chutés
d'autant plus qu'auparavant ces memes bateaux étaient surévalués
il faudra encore un certain temps pour que tout rentre dans l'ordre
quand au prix de ce marché,je ne pense pas qu'il
remonte,je le vois plutot encore a la baisse

27 déc. 2008
0

suite
oui dans l'ensemble c'est bien ça,mais je ne pense pas que paris a été le salon du déstocage du neuf
je pense que les stocks,il devaient pratiquement
presque pas en avoir
je pense que cela a été une année trés spéciale
ou pour la plupart il fallait vendre meme en faisant de grosses baisses
tres certainement il fallait faire du chiffre pour éviter le pire

27 déc. 2008
0

Retour au thème principal
Notre cote du réseau () a simplement pour but de donner aux clients acheteurs et vendeurs, une certaine image de la réalité des transactions.

Nous ne sommes pas le meilleur réseau du monde, le N° 1 en France ou le plus "meilleur" de tous, ni le réseau qui recrute à fond car il fait de grosses coms ni leréseau qui vend quelque soit le prix. Restons réalistes. Nous essayons de faire notre job au mieux de façon à fidéliser nos visiteurs et à rester le plus transparent et clair possible et c'est très difficile aujourd'hui car les méthodes ont bien changé et les compétences requises également.

Il suffit de vérifier notre classement google web mondial pour les mots clé "bateau occasion" pour avoir une idée du trafic que nous gérons tous les jours. Hors de question de nous comporter en marchands de n'importe quoi pour "fourguer" du bateau.

Une bonne vente est pour nous un vendeur + un acheteur + un intermédiaire satisfaits, et ce n'est pas simple.

27 déc. 2008
0

il doit
y avoir une erreur,le theme principal est de discuter sur la baisse de l'occase?
ou de faire de la reclame de eurobateau?

27 déc. 2008
0

pierre2
je suis tout a fait d'accord avec toi,vaudolon
s'exprime non seulement tres bien ,mais il me donne l'impression de bien connaitre son taf
la seule remarque que je lui est faite ,
n'est autre que la reclame pour sa boite
bien entendu pour échanger des points de vue sur
le prix de l'occase ,je suis là

27 déc. 2008
0

en fait
dans la mesure où maintenant les annonces sont souvent gratuites pour celui qui met en vente , beaucoup d'annonces sont le fait de gars qui chassent le pigeon, sans risque puisque l'annonce est gratuite, mais n'ont pas vraiment envie de vendre. Ensuite ceux qui veulent vraiment vendre , mais ne pas "se faire avoir" s'alignent sur ces prix surfaits. Puis celui qui veut se faire reprendre son bateau demande à son vendeur une reprise proche des prix demandés dans les petites annonces

27 déc. 2008
0

Mise au point
Loin de moi l'idée de faire de la pub pour ma boite surtout sur un forum. De la pub, nous en faisons assez et à un coùt très important.

Pour en revenir au prix de l'occasion, prenez la cote moyenne des annonces du bateau, retirez 20 à 30 % de la valeur proposée et vous aurez le prix auquel se vendra peut-être un bateau en 2009 dans des délais raisonnables à condition qu'il réunisse les 3 clés du succès:
* bateau en état d'usage avec dossier d'entretien
* agréable à l'oeil à l'intérieur comme à l'extérieur
* place de port disponible

avec 5 à 7 mois de délai raisonnable de vente.

0

je trouve que vaudolon
s'exprime tres bien ,samedi !quand a la baisse du marché de l'occase ca fait longtemps que je l'esperais,on a vu des vieux clou mis a prix plus cher que le neuf ,c'etait aberrant,et tous ces sangria a 60000 euros ,c'est encore trop !et les aquilas aussi

27 déc. 2008
0

de plus
pierre tu a raison comme je l'est dit plus haut les prix de l'occase ar rapport au neuf est délirent,regarde aujourd'hui sur le ite un mélodie
45000roros ,évidemment si les vendeur particuliers ne comprennent pas ils ne vendront pas

27 déc. 2008
0

bernard
c'est tout a fait cela,en plus il y a parmis ces vendeurs certains qui n'ont pas encore réalisés que les prix avaient chutés,puis il y a aussi ceux qui achetent plutot une place avec le bateau en prime
enfin nous somme dans un circuit completement différent

27 déc. 2008
0

vaudolon
pour la vente acctuelement de l'occase je pense
comme toi
reste le probleme de la place pour celui qui veut vendre pour changer,et rester a son port,si son futur bateau est ailleur
moi dans ce cas je ne connais pas le remede

28 déc. 2008
0

C'est une règle générale
mais attention, elle souffre d'exceptions :

Essayez de négocier des Ovnis ou RM à - 30% de la cote . . .

27 déc. 2008
0

Vaudolon
Très "soft" votre discours sur ce site. Et accessoirement un peu de pub à pas cher.Permettez que l'on n'adhère pas forcément à la façon philanthrope dont vous présentez les choses.

Mais bon, il n'y a pas de sot métier.

Un conseil quand même : lire attentivement le contrat et demander des explications avant de signer avec un broker.

28 déc. 2008
0

Bernard
Réponse par MP

27 déc. 2008
0

si tu peux préciser
tes pensées , donner des exemples des points où être particulièrement attentif avec un broker , je suis intéressé.
Merci

27 déc. 2008
0

Attention Vaudolon
Il me semble que "la cote moyenne des annonces du bateau" est basée sur le prix du bateau tel qu'il à été vendu neuf ; donc souvent sans voile, hors bord, matériel de sécurité... Retirer encore 20 à 30 % ???

27 déc. 2008
0

Confusion
Vous confondez peut être la cote des annonces du bateau avec l'argus du bateau.

La cote annonces du bateau ne concerne que les occasions. la valeur moyenne affichée est la valeur moyenne du prix des bateaux annoncés &gt&gt moyenne des prix affichés donc demandés par les propriétaires

28 déc. 2008
0

non maitre capitainhervé
je conteste fermement
si la cour veut bien prendre en considération ma requete,
l'aguse des dit bateaux ou cote des dit bateaux

corespondent uniquement entre le minimum demandée par le vendeur et le maximum demandée par le vendeur,entre tout ceci il y a une marge
appelée marge de négociation
bien évidement il y a si intervenant intermediaire un pourcentage en plus
autrement dit si je me permet j'informerais la cour que les prix indiqués ne corespondent jamais a la realitée et je peut dire en toute certitude ,une seule regle ,démerdéz vous

28 déc. 2008
0

nandi
ne vous inquitez pas,je dijoncte,
apparament la cour a renvoyée l'appel
ceci dit passez néanmoins de bonnes fetes

27 déc. 2008
0

Tout à fait, merci de la précision, attention aux cotes "Annonces du Bateau"
L'Argus du Bateau, comme il l'explique d'ailleurs très bien, sous-cote les bateaux, car il ne comprend pas l'équipement.

La cote Annonces du bateau est un piège pour beaucoup de plaisanciers qui veulent vendre leur bateau, les cotes sont facilement 20 à 30% supérieures à l'Argus, ceci n'a aucune valeur, piège à éviter pour les acheteurs, c'est une simple moyenne des demandes des vendeurs.

By the way, même si le marché est morose, 2 de mes copains ont vendu leur bateau au prix "raisonnable" demandé le week end dernier et autre exemple, un de nos Héossiens a acheté son boat il y a 6 semaines. Donc, le marché vit toujours...

Mais c'est vrai qu'ici, on n'a pas de problème de place de port.

RV

28 déc. 2008
0

Là,
j'avoue lâcher le fil, être un peu largué...Kézako?

28 déc. 2008
0

Sauf erreur de ma part
Il me semble "normal" que le prix demandé dans les annonces du bateau soit 20 à 30 % supérieur à la cote argus puisque cette cote correspond à la valeur vénale du bateau nu. Certains bateaux étant vendus neufs sans voiles, sans moteur, sans remorque, sans...

28 déc. 2008
0

La valeur vénale des équipements
peut très bien représenter 20 à 30 % de la cote argus.

28 déc. 2008
0

D'accord,
Mais que valent des équipements de 20 ou 30 ans, même 10 ans? On lit souvent: gréement changé en 1998, ça fait quand même des haubans de 10 ans que de nombreux assureurs (surtout à l'étranger) considèrent à changer! De toutes façons, l'offre et la demande régulent naturellement le vrai prix des occases et les jours qui s'annoncent verront certainement une remise à niveau vers le bas de ces tarifs...

28 déc. 2008
0

Il suffit de regarder depuis combien de temps
le bateau ou la maison est en vente, cela donne une bonne indication sur la surcote éventuelle, le + souvent les boats comme les maisons qui sont à leur prix ne restent pas 6 mois sur le marché .

28 déc. 2008
0

Rien d'extraordinaire
comme tout intermédiaire Vaudolon fonctionne en fonction du marché, tout à la hausse quand cela ce vend, et tout à la baisse comme maintenant,c'est d'autant plus facile que ce n'est pas lui qui vends.
Pour vendre ce n'est pas le moment, c'est tout. Mais pour Vaudolon cela signifie pas de roros.

Cette approche aurait pu être intéressante avant la crise.

De toute façon pour le service rendu les com des brookers sont dans la majorité des cas abusives, au final ces toujours un vendeur un acheteur, surtout quand il y a un problème.
;-)

28 déc. 2008
0

malheureusement
il semble que tu aies bien raison :-(

28 déc. 2008
0

tout à fait d'accord avec toi
Quand il n'y a plus d'acheteur comme en ce moment, pour l'immobilier comme pour les bateaux même en bradant il n'y a pas d'acheteur , pour le moment on est dans un marché bloqué, la variable prix ne marche plus, pour le moment.

28 déc. 2008
0

Le marché
Bien sur que nous fonctionnons en fonction du marché, que l'on soit pro ou particulier, c'est comme le marché des voitures ou de l'immobilier.
D'ailleurs le marché de la vente bateau ne s'est pas du tout effondré, ce sont les conditions du marché qui ont évolué.
Un bateau qui réunit les conditions ad hoc et qui est au prix ne reste pas longtemps à la vente.
Ceux qui trinquent sont ceux qui ont acheté cher et qui pensent revendre en récupérant leur mise.
la com des brokers étant un pourcentage fixé par contrat, tout le monde trinque, il faut donc bosser autrement.

28 déc. 2008
0

bernard 1968
tu a parfaitement raison,surtout quand tu dit meme en bradant,il n'y a pas d'acheteurs
d'ailleur j'ai moi meme enlevé mon bateau de la vente
je pense qu'il faut attendre pour voir comment cela va se passer

28 déc. 2008
0

pourquoi
refuser la realitee,un marché dont les prix sont en chute libre,pour moi est un marché qui s'éfondre
nous les particuliers nous savons tous que si nous venons chercher un bateau chez un pro ,ce bateau a plein de qualtées
si ce pour ce meme bateau nous passons par le pro
pour la vente ,ces qualitées disparaissent,le prix devient trop cher etc
pensez vous que nous soyons neu neu?

30 déc. 2008
0

à - 5000€...
je n'ai pas eu un seul coup de fil alors que j'avais une demande par mois au prix demandé initial.

Je pense que les places de ports y sont aussi pour quelque chose dans la stagnation des ventes.

amha

28 déc. 2008
0

et
pas tout à fait d'accord avec ceux qui font un rapport direct entre le prix du neuf et celui de l'occasion.

Si il y a un progrès architectural, le neuf est un plus, sinon, je ne suis pas plus sûr d'un bateau récent que d'un bateau ayant déjà quelques années derrière lui.

Bien sûr le prix doit tenir compte de la vétusté du matériel tel que gréement, voiles, moteurs, électronique..., comme de la présence de celui ci tel un chauffage, des panneaux solaires...mais en ce qui concerne la structure même, un bateau neuf n'a pas forcément un avantage sur un ancien.

28 déc. 2008
0

je suis d accord avec toi
ce que je vois aujourd'hui sortir des chantiers ne me donne pas toujours confiance

on a beau maîtriser de nouvelles techniques pour mettre poins de camelote , j ai du mal a comprendre qu'on ne puisse pas toujours poser un voilier (même et surtout typé régate)sur sa quille sans déformer les fonds

;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

29 déc. 2008
0

Créer un fil prix réel
Il y a des ventes réalisées sur HetO et globalement, nous connaissons pas mal de bateaux qui se sont vendus. Il suffirait de créer un fil où l'on afficherait le détail du bateau et son prix. Certes, il y a Ebay qui donne des vrais résultats, mais ces temps ci les bateaux vendus ne se multiplient pas sur ce site.

29 déc. 2008
0

Inutile
A mon avis
Un bateau n'est pas une voiture, définir un prix marché en disant Machin-Plastoc 31 vaut tant et plus que simpliste.

Deux bateaux sortis des chaines il y a dix ans peuvent avoir une valeur radicalement(je ne parle pas de valeur marché mais valeur par rapport à la qualité du bien) différente selon l'utilisation, l'entretien et la qualité des équipements installés.

Donner une valeur marché équivaut à quasi ignorer l'entretien, l'équipement, qui peuvent cependant au final faire la différence entre une mauvaise baille et un bon bateau.

Pour moi chaque bateau est unique et par conséquent chaque transaction est unique.

A nous de juger.

29 déc. 2008
0

j'ai vendu mon first 32 cet hiver, et ...
Je l'avais payé 37 000 €. j'ai rajouté une jupe, un pilote, et rénové moi même les vaigrages.
Pour le vendre je l'ai mis à prix 32 000 €, et je l'ai vendu 30 000 €.
Je l'ai vendu en quelques mois, je n'ai plus de port ni d'assurance à payer.
C'est la première fois que je vends un bateau sans récupérer 100 % des frais engagés au prix du neuf.
Mais je me suis "adapté au marché" et je ne le regrette pas.

29 déc. 2008
0

Pour illustrer le propos
j'ai acheté d'occasion mon Euros 39 en mars-avril 2008. Le prix proposé par le vendeur était de 47500 euros. La négociation a duré 4 mois !!!

La première négociation a ramené le prix à 45 000 euros, ce qui me parraissait trop cher (novembre 2007). J'ai donc annoncé au vendeur qu'au dessus de 40 K€ je ne prendrais pas, et que s'il réfléchissait c'était à lui de m'appeler. J'ai donc attendu, mais en rappelant ma présence en me promenant sur le ponton au moins 1 fois par semaine (les vendeurs habitaient sur leur bateau). Mi-janvier 2008, le vendeur m'appelle et me demande de passer le voir. A la fin des discussion nous mettons d'acord pour 38 000 euros, mais il garde son annexe, le tout sous bénéfice d'expertise.

J'appelle un expert, à mes frais, et l'expertise démontre que le moteur in-board est à changer et que le vrai prix doit être minoré de 3000 €. Aprés encore un mois de négociation j'achéte le bateau pour 35 K€. Toujours en négociant, je ferais monter un moteur neuf au prix du salon nautique de 2007 et mon Euros me reviendra à 50 K€ avec un moteur neuf.
Depuis, quelques soucis mineurs sont apparus que j'ai pu réparés à moindre coût. Le seul gros pépin est la panne du pilote automatique, en cours de traitement.

Au bilan j'ai acheté le bateau 26% moins cher que le prix demandé au départ.

30 déc. 2008
0

Tres juste Flipper
En gros c'est toujours la loi du marche aucune demande valeur inexistante. Probablement que maintenant tu le paierai bien en dessus des 35 ke compte du marche en chute.

30 déc. 2008
0

Si,
Comment dit on dans l'immobilier ?
dettes, divorce, deces ...

30 déc. 2008
0

un poil plus
Complexe. Demande inexistante , la valeur est alors celle en dessous de laquelle le vendeur préfère garder son bien que le vendre. Si aucun acheteur ne veut ou ne peut le rejoindre , aucune vente. le marché est bloqué , mais on ne peut pas espérer non plus récupérer n'importe quel bateau pour rien.

31 déc. 2008
0

je tombe sur ce fil
et je m'étonne de la réaction de certains en face de la participation de Vaudolon.
En quoi la réaction de professionnels qui sont impliqués dans une question posée sur ce forum est elle répréhensible?
En quoi le fait que ce professionnel défende son bout de gras, son fonctionnement, avec ses convictions s'apparente t il à de la pub?
Il est calme, clair, correct, a immédiatement annoncé son statut, nous donne son point de vue, ses modes de calculs, de l'autre coté de la barrière, c'est un comportement à encourager même pour les non professionnels.

Bien entendu je précise que j'ai plein d'actions chez lui et qu'il me rémunère à la ligne. (psst, à la lettre je préfèrerais..)

31 déc. 2008
0

Merci Carquei
je n'aurai pas su mieux exprimer un simple bon sens plus exemplaire que le minimum de tolérance qui devrait présider ici. :-)

31 déc. 2008
0

Puisque vous
vous me citez, je reviens vers vous.

Je n'ai et n'avais aucunement l'intention de croiser le fer, et pensait avoir été clair sur la phrase que vous relevez.

Elle exprime juste mon opinion, c'est à dire 8 % ( sur un bateau de 100 000 € cela fait déjà une belle somme) de commission en regard du service rendu, je trouve cela excessif et que par ailleurs si un litige quelconque ce présente je ne crois pas que le broker soit d'une grande aide pour l'une ou l'autre des parties et ce sera bien à l'acheteur et au vendeur de s'accomoder ou pas.

Je précise que je ne suis actuellement ni vendeur ni acheteur et que je n'ai jamais eu à me plaindre ni à me satisfaire d'un broker.

J'ai fais l'acquisition de quatre bateaux en 25 ans et le dernier m'a été présenté par un broker.
Son rôle c'est strictement limité à me présenter (pas très bien) le bateau, mais pour le reste il n'y a eu aucune différence avec mes précédentes acquisitions.

Bon réveillon à tous

31 déc. 2008
0

Meilleurs voeux à tous pour 2009
Histoire d'essayer de terminer cette année en beauté, je ne peux que vous souhaiter, pour les uns, de trouver le bateau de vos rêves pour une poignée de figues et avec une place de port devant chez vous. Et pour les autres, de vendre le votre au prix "argus" + 40 %.

Il aurait été intéressant néanmoins d'avoir des compléments d'information sur les 2 extraits suivants de ce fil:

De lézard...........
Un conseil quand même : lire attentivement le contrat et demander des explications avant de signer avec un broker.

De Antoine56..........
De toute façon pour le service rendu les com des brookers sont dans la majorité des cas abusives, au final ces toujours un vendeur un acheteur, surtout quand il y a un problème.

Cela m'aurait peut être permis de redorer un peu le blason des brokers ou, au moins, de pouvoir expliquer ou d'éclaircir certaines choses.

En 20009 certainement.........
;-)

31 déc. 2008
0

Curieuse interprétation ...
de mes propos. Y aurait-il crime de lèse-majesté?

1- Où ai-je dis que je trouvais répréhensible l'intervention de Vaudolon ? Chacun a le droit de s'exprimer, et c'est heureux. Pour autant, il n'y a pas, que je sache, obligation d'adhérer de manière systématique aux propos d'un intervenant.

2- J'ai dit, me semble-t-il, qu'il n'y avait pas de sot métier, y compris celui de broker.

3- Concernant la dichotomie Pub/ info, oui, j'ai l'outrecuidance d'être dubitatif . Pour ce qui est de l'info, on avait déjà compris l'influence de la conjoncture sur les ventes ( voir l'intervention pertinente de "Antoine 56")

4- J'ai pu tester l'intervention d'un broker lors de la vente de mon bateau.

Entre autre, à la question : si je trouve un client par mes propres moyens,à un prix à convenir, puis-je réaliser la transaction ? réponse affirmative.Je fais confiance.

A la lecture du contrat, je m'aperçois que deux articles viennent contredire l'affirmation du commercial, qui disent en substance que je ne peux vendre mon bateau à un prix inférieur à celui du contrat ( sauf à reverser intégralement la commission !)et que je me vois interdire l'affichage d'un panneau personnel sur le bateau.
J'ai réussi, non sans mal, à exclure ces deux articles du contrat.

5- Quant à la compétence du commercial, vous trouverez peut-être normal qu'il n'aie pas pris la précaution de soulever les planchers pour observer l'état des boulons de quille, non plus de faire démarrer le moteur et enfin de ne pas regarder de près l'état des voiles...

D'où, vous en conviendrez, mon sentiment dubitatif .....

Moyennant quoi, trois mois plus tard, je n'avais aucune visite (je précise que mon bateau était en très bon état)

Après avoir pris les choses en main, je l'ai vendu à un prix légèrement inférieur un mois et demi plus tard, mais à la satisfaction des contractants.

Bonnes navs et meilleurs voeux

31 déc. 2008
0

On voit toujours à court terme
Je veux dire : avant la crise, personne n'imaginais que son bien puisse baisser de valeur. Je me souviens d'une amie qui m'affirmait que son appartement ne pourrait jamais baisser ...
Maintenant que c'est la crise, personne n'imagine que les prix puissent remonter. Voire même remonter, remonter ... Depuis quelques temps, celui qui perd, c'est celui qui vend. Celui qui achète peux aussi être en position de perdant si les prix continuent de chuter ... mais uniquement s'il vend à la baisse.
Et au final, comme pour toutes les crises, tout cela va se stabiliser puis remonter doucement jusqu'à la prochaine !
Quel que soit le prix payé initialement, il faut donc bichonner son bateau et bien naviguer ! On vendra plus tard !

La seule donnée qui me semble poser problème en plaisance, c'est la pénurie de places de ports. Non ?

Olivier

31 déc. 2008
0

tout à fait d'accord Olivier
tu as écris:
"La seule donnée qui me semble poser problème en plaisance, c'est la pénurie de places de ports".

C'est justement ce que j'ai écris plus haut.

D'après les réactions des acheteurs potentiels, mon bateau serai vendu depuis longtemps avec la place de port.

Cordialement

31 déc. 2008
0

Et oui la place de port
Bonjour à tous,

Cela fait des mois que je parcours ce forum mais je n'étais pas encore intervenu.
Mûrissant gentiment mon projet d'achat je me rends compte que les très bonnes opportunités en occasions ne manquent pas, seulement effectivement tout se complique quand on doit trouver par ses propres moyens une place dans le port de son choix.
Bref du coup je risque de prendre du neuf ou une occasion provenant d'un loueur pour être sûr d'avoir une place le temps de l'obtention d'un anneau par la capitainerie.
En tout cas joyeuse année 2009 pour tout le monde

Serge

31 déc. 2008
0

pas certain
que les pros aient des places réservées.
En tout cas, le pro qui a mon bateau en vente n'a pas de place non plus, sauf avec bidouilles... sur l'acte de vente.

Alain d'Oléron

31 déc. 2008
0

c'est un peu...
plus chère, mais tous les ports disposent de pontons d'accueil.

31 déc. 2008
0

Ben si Alain
Du moins dans mon cas car j'ai une proposition pour un neuf et le concessionnaire me sous louerais une place de port le temps de l'obtention d'un anneau, évidemment en cas de signature je m'assurerais de ce point.
Par contre il est vrai qu'il faut prendre son temps car lorsque je regarde les annonces et que je vois un Oceanis 311 de 1998 ayant été loué aux alentours des 70 K€ équipé "normalement" j'ai du mal à m'en remettre.
J'ai l'exemple de ce type de voilier que j'avais loué en 2005 et qui était moyennement équipé et dans un état intérieur très moyen, le loueur via le propriétaire l'avait mis en vente à 67 K€ (de mémoire) et bien il n'a pas été vendu et lors d'une visite au Salon en décembre, le loueur m'a indiqué que le proprio le remettait en vente (par contre je ne connais pas le prix).
Tout ça pour dire que l'achat d'occasion est tout sauf limpide, mais ça vous le saviez déjà.
En tout cas je ne vais vraiment pas me précipiter parce que je pars dans l'idée de garder ce voilier un bon bout de temps voire plus :)

Serge

31 déc. 200816 juin 2020
0

offre et vente
Thelie prix demandé il y a 10 jours 45OOO et maintenant derniere offre avant sabordage :20/25000 euros
C est maintenant ou plus tard en scaphandre...

31 déc. 2008
0

je confirme....
Pour les places de ports et les prix des anneaux pratiqués.(côte d'azur).
C'est l'unique raison pour laquelle je ne suis pas propriétaire.
Je suis inscrit dans une école de croisière et je loue l'été.
Remarquez , mes seuls soucis ,c'est de négocier la location de racheter la caution ... !!

Donc ,finalement ,je navigue autant que je veux sans soucis et je change de taille et de modèles de bateaux à ma guise.

Bon ,je sens que je vais faire tache d'huile (ou de gas oil).

A plus

31 déc. 2008
0

D'accord avec toi
Mais le problème c'est qu'un jour tu commences à avoir quelques picotements, ensuite tu as des démangeaisons, puis plus tard ça se transforme en douleur chronique au niveau du cervelet, bien sûr tu résiste mais à la fin tu finis par sombrer du côté obscur de la Force.

Le bilan est le suivant, je suis malade, bien sûr tout le monde essai de me soigner avec des traitements douloureux mais les symptômes ne disparaissent pas, que faire ?

Bref j'ai bien peur que je commence à être usé par plusieurs années de sagesse et je ne suis pas sûr de terminer par une belle connerie :)
De toute façon comme dirait "l'autre", on a qu'une vie, donc..............

Serge

31 déc. 2008
0

serge g
on a qu'une vie ,il arrive un moment ou si l'on peut,une seule regle se faire plaisir et là je suis completement d'accord avec toi.
Je suis ni tres vieux,ni tres jeune,et pourtant
je suis sur
la seule chose qui me permet de dire en toute certitude ,si tu peut profiter profite
c'est que j'ai caressé la mort

31 déc. 2008
0

Oui Samedi
C'est ce que j'essai de faire et à 40 balais je ne veux pas encore devenir totalement sage.
Je n'ai pas caressé la mort comme toi mais depuis petit j'ai un problème de vision qui sauf progrès de la médecine ne devrait pas me préparer à une belle retraite de voileu, donc raison plus pour en profiter un max tant que je peux et tant pis pour les conneries :-)

Serge

31 déc. 2008
0

aucun probleme
evidemment,ce que je dis est entre parenthese
pour la bonne raison qu'il faut vivre ce genre de situation pour réelement pouvoir se mettre en situation ,dans ton cas profite au maxi puis prevois quelqu'un qui cera ta vue et toi autre chose,j'espere que tu me comprend,il est difficile comme ça sur un site de s'exprimer

31 déc. 2008
0

Oui oui
j'ai bien compris ton message et effectivement c'est ma philosophie, je devrais pouvoir en profiter un bout de temps et c'est bien ce que je veux et vais faire..........après on verra mais de toute façon je suis un optimiste de nature.
Et puis comme beaucoup d'entres nous j'ai un boulot qui me prend 50h par semaine en région parisienne et c'est génial de se retrouver sur l'eau pour décompresser.

Bon sinon pour en revenir au sujet principal, on trouve un 30/31 pieds de 2 ans très bien équipé pour 60 K€, ok ça fait un écart de 20 à 30 K€ avec du neuf (à relativiser avec l'écart entre crédit classique occasion et LOA neuf).
En revanche jusqu'à il y a peu, l'écart devenait infime entre ces occasions récentes et des bateaux de 5,6 ou 7 ans donc j'en déduis peut être à tord que vendre un voilier de 5 ans ne doit pas être chose simple par rapport à plus vieux ou plus récent.

Serge

02 jan. 2009
0

Les prix normaux
Bj,

Je viens de changer de bateau 12/2007, je regarde depuis très longtemps les prix et par exemple un mélody se vendait avant le passage de l'euro
200000ff à 220000ff après le 2001 et avec quelques années les prix s'affiché 40.000 euros ce qui fait +/- 252000ff c'est une augmentation de + de 20% pour un bateau avec 5 à 6 ans de plus.
Donc si les bateaux perdent 20%, il retrouvent simplement une valeur normale.
Maintenant, les gens qui reventent un bateau avaient l'habitude de compter les accèssoires en plus et d'essayer de récupèrer le prix global.
Il faudra s'habituer à être plus raisonnable ds la revente de son bateau.
a+

Joël

02 jan. 2009
0

Le prix des équipements
On ne peux plus justifier un prix élevé sur un bateau ancien par son niveau d'équipement, qui en plus a déjà quelques années.
Le prix de ces équipements a bien baissé, sans compter les possibilités d'achat "exotique" par le net.
Pour reprendre l'exemple du Mélodie, comment vouloir acheter ou vendre un Ginfizz, de la même époque, autour des 40 ou 45 000 euros, prix souvent affiché, pour un bateau qui n'a même pas l'habitabilité d'un 33 pieds récent. Bien sûr on va dire que c'est un bateau très marin, mais il y a eu quand même des progres depuis.
Alain

02 jan. 200916 juin 2020
0

Comme je suis un grand sentimental
(ne riez pas dans le fond de la classe), j'ai très difficile de me débarrasser d'un objet quelconque (fusse un simple clou rouillé)...

Rendez-vous compte, une barque... qui m'a fidèlement suivit sans jamais se plaindre.

L'abandonner dans des mains étrangères, en plus en la bradant à l'un ou l'autre grippe-sous... Plutôt se faire seppuku ensemble lorsqu'il deviendra impossible de continuer à s'aimer parce que nous serons tous les deux impotent

Il ne reste qu'à espérer que la dernière balade ne viendra pas trop vite... :alavotre:

pfffzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Litiri

novembre 2021