Comparaison monocoque et catamaran au près

Bonjour,
.
Ce matin, je me suis livré à un essai au près entre Thoè (monocoque de 12.7 m en bois moulé) et un catamaran Lagoon 42 (12.8 m)
.
En une heure et demie de près (deux bords) Thoè avait pris 5 milles d'avance (correspondant à disons plus de minutes gagnées en en 90 minutes de navigation)...
.
Le compte-rendu est téléchargeable de cette page www.thoe.be[...]/eBook

L'équipage
30 août 2019
30 août 2019
0

La guerre est déclarée! :-D

30 août 2019
4

Guerre perdue d'avance!
Que Thoe affronte un tri, il fera moins le mariol!

30 août 2019
1

Surtout que les Lagoon sont des catas de promenade. :acheval:

30 août 2019
4

un tri ou plus simplement un vrai catas legers
car un lagoon 42 n est qu un fifty
et tres loins d un cata performant legers !!!

30 août 2019
2

:heu: la prochaine fois essaye de trouver un Outremer 42... et informe les du challenge, quand je pêche le maquereau je me fous de ceux qui vont plus vite que moi...

Mais on ne peut pas dire que tu sois très performant, à peine 5 nds avec 20 Nds de vent apparent...?

Et dire que tu as pris 5 milles d'avance en 1 heure et demi sur un bateau dont tu n'as pas pris la même route n'est pas possible.
Si son "point d’arrivée" est la bouée verte en bas de la dernière carte, tu en es plus loin que lui...

Bref, tu es content, c'est l'essentiel ! :mdr:

30 août 2019
1

Belize 43 contre mono de 50 pieds, quel bateau tu choisis ?

m.youtube.com[...]/watch

Hervé

30 août 2019
0

Oui, bien sûr...

Mais n'êtes vous pas un peu "vent de travers" ? et si c'est un 50 pieds, c'est un "petit joueur" avec si peu de voile, mais on ne voit pas très bien...

30 août 2019
-1

Pour étalonner un comparatif, je pense qu'il faudrait commencer par tabler sur un rapport poids/ puissance, équivalent.
Ça ne ferait pas tout, tant les caractéristiques sont différentes, mais cela pourrait constituer une base. Et classer les éssais par condition de mer différentes.

30 août 2019
-2

Non, en plus il est au pres. Car venant de la Dominique, sauf à ce qu’a ce moment le le vent soit de Est Nord Est ce qui est rare, auquel cas il serait bon plein.

30 août 201930 août 2019
0

:heu: que dis-tu Diver, que le vent d'Est à Nord-Est est rare aux Antilles ?

Météo France n'est pas d'accord avec toi, et à part ça je vois bien les vagues de travers et pas le monocoque qui "grimpe" dessus...

Donc Météo France nous dit bien :

"LE VENT

L’alizé d’Est à Nord-Est est une caractéristique déterminante du climat."

et ça vient de là :

www.meteo.fr[...]art.htm

30 août 2019
0

@phil : je dis tt le contraire.
- sur la video, les deux voiliers sont babord amure,
- les vents dominant étant d’Est sur l’arc Caribéen,
- et l’auteur de la video nous expliquant que cette navigation est filmée dans le canal de la Dominique,
- il vient donc de la Dominique, et se dirige vers la martinique.
- regardes une carte, il est donc soit au pres si l’alizé est d’Est, soit au bon plein si l’alizé est d’Est Nord Est ce qui est statistiquement plus rare ( cf pilot charts).

Le tout sous le controle de Catahorus.

30 août 2019
8

Lagoon 42 , une vrai référence dans le monde du multicoue :-D :-D :-D

30 août 2019
0

multicoque

30 août 2019
0

Comme souvent dans les canaux, le pb n'est pas la force du vent, c'est l'état de la mer.
On avait 25 à 30 noeuds de vent, une grosse mer de travers avant, un ris et 3 tours de génois roulé.
On filait bien sans se faire trop secouer, autour de 10 noeuds de vitesse, sensation de grande sécurité. Mon copain Z a filmé avec son Iphone. Ses filles riaient de plaisir, leur maman, elle me l'a dit depuis, un peu inquiète.
Je doute fort que sur le mono, ils aient pu filmer quoique ce soit.

On est passé à côté de ce mono, les films ont tendance à écraser les images, mais il était très fortement secoué, il piquait grave dans la vague avec d'énormes gerbes d'eau. On l'a laissé sur place.
A mon avis fort sous-toilé, ce qui n'arrange rien.

C'est vrai que j'ai un peu tendance à tirer sur les bouts, passé de régatier oblige.

Hervé

31 août 2019
1

Hervé, ça n'était pas du près et il est vrai que les catas commencent à aller très vite face à un mono dès qu'ils peuvent abattre.
Le mono est sous-toilé et de toutes les façons on ne sait pas quels étaient les critères de navigation du skipper.
Dans les canaux, je peux t'affirmer que j'en ai gratté au près serré des catas avec mon vieux mono! Catas menés souvent par des touristes, faut bien l'avouer.

30 août 2019
1

deux doigts d un cata a moteur !!!
il y a un mat pour faire voilier
toujours pour jouer a celui qui a la plus longue 111

30 août 2019
0

Bateau étudié spécifiquement pour les allures de croisiére arrivées.
Avec quinze noeuds, mer du vent, et un vrai cata de 12m, d'un point A à un point B, face au vent, pas certain que le cata ne colle pas une taule..
Sujet intéressant mais mauvais exemple de départ, qui ne méne à rien de général.
Parceque si en face de ce cata on place un mono qui bombarde au prés, on aura encore un autre résultat, évidement.

30 août 2019
0

@ Diver, à défaut de carte et de pilot chart, Météo France est quand même une "institution" réputée...

Et puis j'ai navigué plusieurs fois dans le quartier, plusieurs mois aussi.

Donc le cap de la Dominique à la Martinique est au 160°, si le vent est à l'Est (90°...) il sera à 70° de la route (160 - 90 = 70), donc assez loin loin du "près" que je compte jusqu'à 50 (voir ci-dessous...) et on sera "bon plein/petit largue".

Et 20° de moins dans le vent, soit 70° (Nord-Est c'est 67,5°) on est "travers", comme les vagues sur la vidéo...

truesailor.com[...]res.php

Et sous le contrôle de CataHorus si tu veux, les Windwards Island sont réputées plus "chiantes à remonter" du fait de leur orientation (200/20°) et du vent souvent Est/Nord-Est... avec de l'Est on sera (encore...) à 70° du vent, avec du Nord-Est on sera au prés !
Ceci dit pour insister sur la prédominance de l'alizé comme le dit Météo France qui n'est pas "animée" que par des rigolos...

30 août 2019
0

tout à fait, Phil...on est finalement très rarement au travers entre les Iles, sans oublier qu'il y a un courant bien présent qui porte d'Est en Ouest.
ça s'arrange une fois passée la Guada, en direction de St Martin...en tout cas à l'aller! :tesur:

31 août 2019
0

Hello,
Oui, pas si simple...de mon côté, je contournais le problème en naviguant la plupart du temps au vent des Iles.
Du coup, un peu plus de mer, mais vent régulier tout du long...et surtout, très peu de bateaux sur la route. :heu:

31 août 2019
3

Ceux qui ne connaissent pas encore les petites Antilles et qui viennent y naviguer pour la 1° fois sont très surpris de naviguer souvent au près serré car ils ont toujours lu que l'alizé était d'Est.
J'ai parcouru l'arc pendant 20 ans, de Porto Rico au Venez. et malgré mon penchant pour le près sportif, le canal le plus dur était le Nord St Vincent - Ste Lucie. La meilleure tactique pour moi était de raser la pointe N. de St Vincent et de continuer sur 5 ou 10 milles au près serré même si ça menait vers Vieux Fort.
Ces deux putains de Pitons, ils sont longs à gagner.
Pardonnez mon bavardage, l'expression d'une certaine nostalgie :-(

30 août 2019
-1

Oui pour le 160 en cap vrai,
+ Le courant Nord equatorial qui porte a l’ouest, 1 noeud sur un trajet de 24 MN a 6 noeuds pour moi donc 4 heures, donc 4 MN a l'ouest de la pointe sud de la Dominique en depart du vecteur,
+ la derive due au vent,
On est plus proche de 148-90 = 58

Donc pour moi, vu mon bateau, on est sur une allure très proche du prés.

30 août 201930 août 2019
2

Hello,
J'ai toujours admis avoir aidé souvent au moteur, au près, avec mon petit Naviplane de 8T et sous toilé...mais très souvent les copains honnêtes sur leur monos de voyage(acier surtout)m'avouaient qu'ils faisaient pareil!
Ceci dit, au travers, il m'est arrivé de remonter quelques gros Lagoon, enfin en tout cas le temps qu'ils mettent les moteurs en route!
Un proprio de Lagoon 45 rencontré l'année dernière m'avouait, àprès quelques bières,qu'il avait trouvé le temps long durant la transat, à 4 noeuds de moyenne!
Par contre, j'avais apprécié le frigo à porte d'1.50m installé dans le cockpit, et uniquement dédié aux bières... :heu:

30 août 2019
0

entre un bateau en acier et un monocoque léger qui remonte bien au vent il y a les mêmes différences au près.
idem au portant.
pas les mêmes plaisirs, chacun ses goûts....

31 août 2019
-2

C EST UN CHOIX DE PROGRAME !!!
l avantage du cata c est le confort !!
et la vitesse si il n est pas lourd en fonction de sa longueur
et pour avoir tout le confort il faut un minimun de 14 a 15 m pour avoir un bateau performant !!!!
le poids est bien plus important sur un cata que sur un mono
car un mono de croisiere ca n avance pas bien vite donc un peu plus ou un peu moins ca change as grand chose
un cata lourd c est la meme chose
c est un camion
pour atteindre des vitesses importaNTE IL FAUT UN CATA LEGER
C EST TOUT !!!

31 août 2019
0

Pas la peine de s'énerver, les voiliers de monsieur tout le monde sont plus ou moins lents...

19 fév. 202019 fév. 2020
1

quand on rentre dans la baie de fort de france,on a souvent un bon 18kts.
petit clapot.avec 1 ris ,a 35 degrés appw,je file régulièrement a 8.5 /9
kts.( gps)
a 35 degrés du app w,je suis a plus ou moins 55 degres du vent vrai.
alors c’est vrai que c’est 10 degres de moins que les monocoques qui peuvent le faire ( pas tous) ,mais a pres de 9 kts SOG, le plaisir de naviguer a cette vitesse est total,on peut se dplacer en toute sécurité a plat sur le pont,et ,on arrive bien avant les mono qu’on a taxés 45 minutes au paravant.( oui en parcourant plus de mer)
dans les canaux,j’ai toujours remonté les mono/ multi en ligne de mire.
mais je sais que tot ou tard,un TS5 ,un lerouge ou autre bestioles affûtées vont me deposer sur place.
j’ai la chance de ne pas trop etre chargé ( j’y veille en permanence),cela doit bcp contribuer aux perfs.
ainsi que des Jprops en drapeaux.
je regle mes voiles régulièrement,essayant d’etre aux mieux...

bref,apres 4 monocoques que j’ai adorés ,je ne reviendrais plus en arriere..
vive le multi!!!

19 fév. 202016 juin 2020
1

Un des plus fanas des catas aux États Unis, Richard splinter le créateur du site Latitude 38 a deux catAs, un camion léopard qu il loue souvent aux Antilles et un beau cata de 63 pieds Plutôt cata rapide, il a fait plein de tests entre catas et monos de style et longueur équivalent au près , au près serre, et le mono a toujours gagné, laissez nous ça, le coup du moi tel jour j ai bananė truc avec mon machin c juste nul.
Comparaison est raison si bateau de style équivalent, voiles, hélices chargement, anti fouling etc et je le répète c un fan intégral du cata alors arrêtez vos délires
Ok un cata gîte pas et est plus rapide aux autres allures

19 fév. 2020
0

Il y avait eu un article mémorable entre un J 133 et un outremer de longueur équivalente

Proprios friquės bateaux au top, équipages de qualité

20 fév. 2020
1

si tu veux....
mais ,a la difference de certains,la plupart des proprio de cata sont passés par la case monocoque de nombreuses annees.
rarement l’inverse.
ca nous donne des elements de comparaisons autres que des tests,abaques...etc.
on est plus dans le ressenti.

le principal c’est que nous fassions tous de la voile,de manieres differentes,avec un bagage technique different,une approche differente
mais avec une envie ,passion commune.

20 fév. 2020
0

Justement on n’est pas dans le ressenti mais dans le chiffrage chronométré uniquement sur ce point précis, et organisé par un fana de catas, pour ma part j’ai exclusivement fait du cata et pas mal de milles à condition d être payé pour le faire !

20 fév. 2020
3

Si tu veux faire de la voile prend un mono , si tu veux te balader a la voile prend un cata

3

@tikipat
Ayant eu un cata iroquois j'ai fait beaucoup de voile avec de la Galice à la Suède et en Ecosse.
Dans des conditions favorables on va très vite ainsi par 20 noeuds jeu égal avec un sélection tour de France et son équipage de course entre Bréhat et Guernesey
Une autre fois à tirer des bords par petit 3 et clapot on se fait dépasser par un sangria...
Sur une saison on faisait à peu près la vitesse moyenne du brin de folie que j'avais avant mais je n'ai jamais fait de pointe à 18 noeuds avec le brin de folie !
Et pour tout dire la pointe à 18 noeuds avec l'iroquois : on n'était pas fiers malgré les trois équipiers sur les coffres arrières.

20 fév. 202020 fév. 2020
2

On parle beaucoup dans ce fil d’angle de remontée au vent. Moi qui suis également un fan de mono de régate qui remonte à 30 degrés du vent, côté plaisir, il n’y a pas photo à barrer un cata de croisière (et surtout un Lagoon..) et un mono.
J’ai eu un Iroquois dans les années 80, on faisait jeu égal avec les mono sur des traversées Saint Malo Les Anglos.

Mais il y a un élément à mon avis capital pour cette comparaison, c’est le type de mer. Un cata est une vraie cata dans une mer courte et hachée type Med. Et c’est souvent ce type de mer qu’on a dans nos canaux.
Et voile et moteur, on peut se retrouver a 2 noeuds et même sur des catas de 45 pieds.

A chacun de choisir sa navigation quand il le peut pour éviter cette situation.

Hervé

20 fév. 2020
0

@ a tikipat:
je ne partage pas ta definition.
quand je navigue avec 25 kts app w,ce qui est frequent ici,je n’ai pas l'impression de me promener a la voile...du tout..
j’ai l’impression de faire de la voile,de faire avancer au mieux ma machine,de peaufiner mes reglages,de surfer des que j’en ai l’occasion,de remonter le vent autant que faire ce peut ... et tous cela a environ 9/10 kts

les etraves fument,le sillage derriere les jupes bouillone,mes penons sont bien a l’horizontale...
et bien a ce moment là,j’ai la put... d’impression de faire de la voile.
mais ,ce n’est qu’une impression !

20 fév. 2020
0

comme je fais que la croisère en cata , je me déplace et assez rapidement et a plat , plus envie d un mono en grande croisère et ma femme encore moins ...

20 fév. 202020 fév. 2020
2

Oui, mais aucune sensation de barre.

J’apprends sur un mono aux débutants a barrer yeux fermés afin de sentir dans leurs fesses et avec leurs oreilles la vitesse et la gite du bateau.

Je sais par avance que certains vont se lâcher et bien rigoler...

Hervé

20 fév. 2020
-3

Fais des régates tu devrais tout le temps finir premier toi.

21 fév. 2020
0

Comme tous les régatiers, il m’est arrivé de finir bon dernier, voire overtime. Mais j’ai eu aussi la joie de gagner quelques courses.
Il faut dire que je suis un adepte du bord du facteur...

En fait, ce qui compte qd il y a 50, 100, voire 300 bateaux en course c’est de se choisir deux ou trois copains ou voisins et d’arriver devant.
J’ai un énorme problème personnel, mon plaisir n’est pas de gagner, c’est de battre l’autre.
C’est d’ailleurs pour ça que j’adore le match racing type Coupe de l’America, à mon modeste niveau bien évidemment.

Hervé

21 fév. 2020
0

effectivement tu as un énorme problème personnel.
Bon vent quand même !

20 fév. 202020 fév. 2020
0

Performant ou pas ? ...c'est juste moche pour moi, surtout le lagoon, alors pour les esthètes y a pas photo..pour les autres qui s'en foute un peu...il passeront gaillardement au delà des frais supplémentaires de port...

20 fév. 202016 juin 2020
2

Les catas c'est pas toujours moche et niveau place de port c'est encore abordable mais j'ai peut-être pas compris ton avis tranché. Plus sérieusement un cata c'est bien pour le voyage et là le problème de la place de port ne se pose pas vraiment.

21 fév. 2020
0

Je dilue un peu mes propos, j'ai eu l'occasion de voir un outremer 45 filer au près et lâcher tout ce qui suivait, c'est beau...mais le voir pagaier un peu plus tard pour se frayer une place dans le port...

20 fév. 2020
0

hervé,je ne sais pas comment etait ton belize en navigation,mais le miens au bon plein,pres ou travers tous penons a l’horizontale,ma barre me donne des retours d’info un peu comme une barre franche
d’un mono un peu ardant.
j’ai un copain qui a une barre hydraulique sur son cata,alors la oui,zero infos.. comme une direction assistée de ouature.

21 fév. 2020
0

Salut Mitch. J’ai eu un mono génial, le Rorqual 44. A la barre, c’était fabuleux, et sur un bateau de 44 pieds.
Au près, tu lâchais la barre (à roue), le bateau montait gentiment au lof, puis commençait a abattre..
Dès qu’il reprenait le vent, il repartait au lof. Je pouvais au près lâcher la barre une ou deux minutes, il barrait mieux que moi.
Ce bateau (version sloop) avait un gréement des années 70, assez physique avec un immense génois.

Et je ne te dis pas le nombre de mono de course que je barrais avec deux doigts.

Quant au Belize, je suis d’accord avec toi, c’est un cata remarquablement bien né.
Mais je ne le barrais jamais, à 50 m après la bouée, j’étais déjà sous pilote.

Hervé

20 fév. 202016 juin 2020
1

c’est pô môche un cata (certains appartes fottants certainement)

21 fév. 2020
-1

NE PAS GENERALISER!
Les quelques fois où j'ai eu l'occasion de me comparer sérieusement à des monocoques au PRES SERRE ou au louvoyage, les catamarans de CROISIERE (Cité d'Aleth, Hélios 38 ...) sur lequel je naviguais arrivaient largement devant les monocoques (Figaro 2, Sun Fizz).

Cela n'a pas toujours été le cas au portant.

Et il m'est arrivé de regretter d'être sur un catamaran plutôt qu'un monocoque pour le confort...

Dans les années 80, un petit trimaran (Speed 7,70) lors de la totalité des manches des entrainements d'hiver de St Malo est arrivé en tête en temps réel sauf une fois. Le suivant était un First 42 S tout neuf.

21 fév. 202021 fév. 2020
1

C’est pas un certain Mike Birch qui a gagné la Route du Rhum en 1978 sur son petit trimaran jaune, Olympus je crois ?

Hervé

21 fév. 2020
1

Je crois que le problème ne se situe pas dans l'aptitude ou non des catas à faire du près, mais de l'aptitude à progresser dans le méchant clapot de face qui va avec. Les catas sont des bateaux légers, qui n'ont pas la puissance des monos pour franchir les vagues d'un vent de 15 à 20 nds au près. En revanche, dans une mer maniable, il n'y a aucune raison qu'un cata léger à dérives ne remonte pas au près.
Une petite vidéo où un Iroquois dépasse un Ovni37, au près dans une mer plate, et avec pas tout à fait assez de vent ! Les conditions étaient tout à fait faciles.
cata.iroquois.free.fr[...]les.flv

21 fév. 202021 fév. 2020
0

Beaucoup oublient que depuis 45 ANS, âge de l'Iroquois, les catamarans ont effectués beaucoup de progrés.

Par ailleurs, 15 à 20 nds sont des vents excellents pour un catamaran.

21 fév. 2020
0

Pour une fois, ami, je ne suis pas d’accord avec toi. L’Iroquois était hyper toilé et fort léger pour sa taille. Ce n’est pas par hasard s’il avait une coupelle en polystyrène en tête de mât, au cas où il dessalerait.
Les catas de croisière actuels sont bcp moins toilés et bcp plus lourds.

Dans les catas de croisière modernes, si tu prends le Casamance de FP, il mettra une toile à tte la production d’aujourd’hui.

Année après année, la surface de voile diminue pour une taille donnée.
Exemples : Casamance, Venezia, Belize, Orana, Hélia chez FP.
Idem chez Lagoon.

Mon dernier client qui vient de rentrer hier m’a dit fort doctement qu’il avait en permanence navigué avec deux ris, et qu’après tout, la performance, ce n’était pas son truc et qu’il s’en moquait.

Hervé

21 fév. 2020
0

Hervé, Pour moi les catamarans récents les plus proches de l'Iroquois sont le Cité d'Aleth de Lerouge et le Maldives.

Cela m'étonnerait que le rapport poids/voilure soit en faveur de l'Iroquois.

Ce qui causait les chavirages de l'Iroquois était le manque de volume sur l'avant.

2

Et surtout la présence de grands coffres à l'avant que certains chargeaient trop ...je n'y mettait que les pare batages

22 fév. 202022 fév. 2020
1

@ Hervé : Non, l'Iroquois est sous-toilé. Avec 48 m2, avec le grand génois, pour un cata de 10 m, c'est peu !

@ Viking : tu as raison, c'est entre 15 / 20 nds réels que je prends l'avantage sur la plupart des monos si la mer est maniable. Sur la vidéo, il y avait beaucoup moins…

0

L'iroquois normal fait 9,20

21 fév. 202021 fév. 2020
0

de plus je suis arrivé a constater,que mon belize arrisé a 1 ris a 20 kts app w,ne marchait pas plus mal,sinon mieux ( souffrance mecanique en moins)que lorsque j’avais tout dessus pour le meme vent.

je vois deja hervé sauter sur son clavier,pour annoncer qu’a 24 kts appw il n’avais toujours pas reduit sa toile.n’est il pas ?
flotteur sous le vent bien tanqué dans l’eau et hauban en mode stretching:
cela prouve le bon échantillonnage du belize,et ca c’est plutot rassurant.

pour ma part,menager ma monture me semble essentielle,j’enplafonne volontiers les recomandations FP de 2 nds...pas plus.

pour revenir au sujet,et herve l’a bien souligné: c’est un choix.
qui correspond a ses envies,son budget,son plan d’eau,son cahier des charges,ses compromis...et ses aptitudes.
alors ,mono ou multi: aimons nous vivant ....oui ou dans le vent,c’est bien aussi.

21 fév. 2020
1

Ben oui, on prend le premier ris à 25 noeuds sur un Belize. Sur le Lucia, c’est 20.

Hervé

21 fév. 2020
0

j'ai lu je ne sais où une pub pour un cata de 67 pieds, il n'avait pas l'air mal avec son jacuzzi à l'avant. Qui connaît ? Il est intéressant ?

25 fév. 2020
0

Est il Australien ??
Si oui , j'y y étais à son bord.

21 fév. 2020
2

le jacuzzi est autour de chaque voilier de la planete....temperature selon ta position geographique..

22 fév. 202016 juin 2020
0

et non hervé,on prend le 1 er ris a 18 kts de travers a pres et a 15 kts au portant,données du manuel d’utilisateur FP.

25 fév. 2020
1

ouais mais le manuel dit "confort"...

22 fév. 202016 juin 2020
0

et le lucia ,meme punition que le belize a partir de 18kts et 15 au portant..

22 fév. 2020
2

Faut pas être naïf, tout ça, c’est pour des questions d’assurance.

Tu n’es pas touché, mais des milliers de cata de FP et Lagoon de par le monde entier sont en interdiction totale de naviguer aujourd’hui (courrier FP) depuis mi janvier tant que de nouvelles trappes ne sont pas installées. Sortis d’usine entre 2015 et 2019.
Les trappes de survie Goïot sont dangereuses et à changer immédiatement.
Un cata de Dream a coulé à cause de ces trappes.
Crois-tu qu’un seul loueur ait laissé son bateau au ponton, en prime, en février ?

Rassures toi, moi, je viens de les changer.

Hervé

22 fév. 2020
0

C'est le Fountaine Pajot Alegria 67. Rien qu'a voir la hauteur de la bome, cela en dit long sur le programme de ce type de cata ...
Mais ce n'est pas le seul, j'ai vu un cata charter 44 OU 46 (je ne sait plus le model) avec piscine ronde centrée à l'avant :( . autant dire que la tu ne négocie méme pas pour réduire le poids du vanity de madame ^^

22 fév. 2020
0

C'est le Fountaine Pajot Alegria 67. Rien qu'a voir la hauteur de la bome, cela en dit long sur le programme de ce type de cata ...
Mais ce n'est pas le seul, j'ai vu un cata charter 44 OU 46 (je ne sait plus le model) avec piscine ronde centrée à l'avant :( . autant dire que la tu ne négocie méme pas pour réduire le poids du vanity de madame ^^

24 fév. 2020
0

merci pour la réponse Alegria 67 ! Oui c'est bien ça ! j'en ai rêvé depuis deux jours que je refaisais les vernis intérieurs alors que dehors sévissait le crachin breton entrecoupé d'averses. Rhaaaa! la polynésie, les catas , l'eau tiède, transparente... ça existe vraiment ?

22 fév. 2020
0

Hors le sujet de la performance,la prolifération des catas va poser des problemes pour les marinas.
Ou mettre ces engins qui prennent énormément de place?

22 fév. 2020
4

Pour l'instant la résolution se fait par défaut. Ejection des monos et prise des places par les caravanes - mobil home en rehaussant les prix au prorata des sufaces louées, qui comme elle travaillent pour la plupart déduisent ces frais.Tout le monde s'y retrouve.
Les nouveaux cata n'ont rien à faire du prés sérré. Ce ne sont plus des bateaux.

22 fév. 2020
0

dans les nouveaux cata ,il y a des chantiers aux multis preformants , beaux sur l eau avec un confort agréable

23 fév. 2020
0

C'est vrai il y en a aussi.

22 fév. 2020
0

pour les panneaux,tu m’en avais deja fais part ,on s’etait vu il ya 3 jours au nids tropicale avec dominique...

je me doute bien qu’une recommandation fabricant est toujours sous estimée pour proteger les materiaux et leurs resistances:
régime moteur a ne pas depasser
prise de ris a partir de...
temps d’utilisation en dessous de ...
vitesse a ne pas depasser de...

n’empeche que si on enplafonne,ou doit on s’arreter ?
et surtout,sous quels criteres...25 kts,28 kts ou pour quoi ne pas arrondir a 30 puisque ca tenait encore bien a 25...??

comment apprécier la limite au dela duquelle il y aura déformation irréversible ou rupture..
oui l’experience,certes.mais combien se sont étonnés :
-comprends pas d’habitude ca tient..!

ca tient,mais ca c’est fatigué prématurément du fait du dépassement des limites,et le jour ou tu le sollicites a peine,moins que d’habitude,paf sur la tete...
et c’est souchon qui prend le relais:
allo maman bobo ...

23 fév. 202023 fév. 2020
0

Mitch, avec ton Belize, tu n’as pas à te faire de souci côté robustesse. Je ne me suis jamais senti en danger avec ce bateau et j’ai affronté deux cyclones.
Je n’ai en un peu plus de 5 ans par toutes mers jamais rien cassé, et en naviguant toute l’année.

Et Pléiades coule maintenant des jours heureux en Polynésie.

Je n’en dirais pas autant avec des séries plus récentes. Mais je ne donnerais pas de nom.
En MP si tu veux.

Hervé

25 fév. 2020
1

pour ,les perfs au près faut voire ! Un cata normal au près fera sans doute moins de près qu'un mono normal mais il arrivera quand même avant à la bouée au vent. Suffit pas de faire du près serré, faut aussi aller vite. D'ailleurs ça se voit pareil en mono mais c'est plus subtil pour trouver la bonne attaque d'où l'intérêt de faire des régates.

25 fév. 2020
2

Ca s’appelle le VMG (velocity make good)

Hervé

26 fév. 2020
1

d’ou l’interet d’avoir la VMG ,et de savoir s’en servir.
et la VMG sert autant sur un mono que sur un cata...sans meme faire de regate. subtil,non?

26 fév. 2020
0

POLAIRES de vitesse d'un catamaran HELIOS 38

11 septembre 2005 :
10 h Le Havre/ Cowes à 90 puis 110° du vent par 20 à 36 nds de vent réel .
Vitesse 7 à 8 nds puis 10/11. Pointes de vitesse à 15,5 nds par 32 nds réels, GV entière.( à 130° du vent)
Surtoilés en arrivant sur Bembridge, nous avons planté deux fois les étraves sans inquiétude particulière.
A 110/120° et 30 nds réels, ( GV 1 ris ) vitesse similaire à un Figaro 2 durant une heure.
Au louvoyage dans le Solent à 55/60° du vent et 25 à 35 nds, ( GV 1 ris ) vitesse 8 à 9 nds.
VMG supérieur aux Figaro 2 que nous rattrapions au louvoyage.( Course des Falaises )
23 h arrivée à Cowes

POLAIRES de vitesse  pour un VMG de 4,5 milles par heure
A 35° du vent vitesse cible 5,5 nds
A 40° du vent vitesse cible 5,9 nds
A 45° du vent vitesse cible 6,4 nds
A 50° du vent vitesse cible 7 nds
A 55° du vent vitesse cible 7,8 nds
A 60° du vent vitesse cible 9 nds
A 65° du vent vitesse cible 10,6 nds

De 50 à 60 °, les polaires sont mesurées par mer plate et vent de 20/25 nds sur un Hélios 38 sans dérives et hélices repliables. Les autres sont calculées.

D’une manière générale, le cap constaté bord sur bord est de 110/120°, soit 55 à 60° du vent réel. Avec moins de cap, la dérive semble importante.

26 fév. 2020
1

Daniel, tu devrais emmener Mitch avec toi...

Hervé

26 fév. 202016 juin 2020
0

Voilà les polaires du Lucia. Document officiel FP

Après 15 noeuds, je ne regarde plus le speedo..

Hervé


26 fév. 202026 fév. 2020
1

certes hervé’je ferais volontiers un tour d’helios....mais le havre 🥶
c’est pô gagné,ca caille les meules par la bas...
la preuve : quand on parle de polaire,c’est qui fait froid.
si en plus ce cata va si vite: ca va peler encore plus 🤧

17 mai 2021
0

Bonjour,
Je propose à tout ceux qui le souhaite de prendre une photo de leur trace sure le gps et de la poster avec la vitesse on verra déjà un peu plus clair.
A bon entendeur

17 mai 2021
1

ce qui est amusant c est de faire un comparatif avec un lagoon ....

17 mai 2021
0

Kaj a dit:
25 fév. 2020
2
pour ,les perfs au près faut voire ! Un cata normal au près fera sans doute moins de près qu'un mono normal mais il arrivera quand même avant à la bouée au vent. Suffit pas de faire du près serré, faut aussi aller vite. D'ailleurs ça se voit pareil en mono mais c'est plus subtil pour trouver la bonne attaque d'où l'intérêt de faire des régates.

tout est dit et je partage a 100%.
-un mono remonte bien lieux au pres ( pour avoir eut 4 monos ,j’estime que 45 degres est deja bien,hors voilier de regate) si on parle de son angle de remontée et si on ne parle pas de la vitesse ( oui,la fameuse vmg)
-un cata ( j’exclus les apparts flottants double casquettes bimini,bome a 5 m et flotteurs tellement large,que la voute entre les 2 coques sont bientôt près (sic) a se toucher ) fera un angle au vent bien moins bon ( pour ma part autour de 52 degres) mais se deplacera plus vite..

tout le reste ,amha,n’est que choix de monture ,philosophie de navigation,cahier des charges,situation géographique du plan d’eau,budget....etc

17 mai 2021
1

Des catas de croisière qui remontent à 52° du vent il ne doit pas y en avoir des masses, le Lucia 40 ci-dessus en semble bien incapable, compter plutôt sur 60° (voir polaires avec une erreur manifeste sur les deux seules valeurs renseignées à 52°). Un mono de croisière a son optimum cap/vitesse autour des 45° or pour atteindre la même bouée au vent à partir du même point de départ un bateau qui cape à 60% du vent doit marcher 41.4% plus vite que celui qui fait du 45°. Exemple mon bateau fait du 6.3 knts à 45° du vent dans 16 knts, 6.3*1.414=8.9 knts...bonne chance !
Sur un triangle complet je dis pas, surtout si çà souffle, mais sur le bord de près no way !

17 mai 2021
0

un mono de croisiere qui cape au max a 45°( ce qui est remarquable) a une tres mauvaise vitesse ,je serais curieux de lire la vmg a ce moment.

17 mai 2021
0

peux tu faire le meme calcul avec 53 degrés,juste pour voir,merci

17 mai 2021
0

et quand je suis a 33/34° du appw,je suis en realité a 53/54 du trw.
y’ a pas longtemps,apres avoir déposé un pote a Grenade pour qu’il recupere son cata,nous sommes remonté sur martinique,chacun sur son canote ,en mode regatte.( en mode : on fait la course,le premier qui passe le diamant..🤪)
mon pote qui a construit son cata ,a quillon comme le miens,m’a avouer ne pouvoir me suivre si pres du vent avec autant de vitesse...

17 mai 2021
0

quel cata a t il construit ??

17 mai 2021
0

celui la...

17 mai 2021
0

j avais suivit la construction , un peu lourd , et bravo pour leurs construction

17 mai 2021
0

C'est facile il suffit de faire le rapport des cosinus cos(45)/cos(53)=1.175, il te faut faire du 7.4 knts.

A propos de l'exemple de mon bateau monocoque 35 pieds c'est bien çà : 6.3 knts à 45°, VMG 4.45 knts c'est un bateau "moyen" en vitesse.

17 mai 2021
2

Il y a cata et appart flottant.
ce WE, je suivait un delher 36 dans un chenal étroit, je le restait au contact, mais sans pouvoir le remonter.
Il en a eu marre de tirer des bords, a affaler ces voiles et mis le moteur……
L'espace devenant plus large, j'ai fait 2 bord a +-50° du vent et j'étais a l'écluse avant lui.
Bon d'accord, c'est pas un lagoon, c'est un Lerouge…..

17 mai 2021
0

Suffit de peindre le lagoon en "Le Rouge".. ;-)

17 mai 2021
1

les Lerouge sont de vrai caréne pour le multi

17 mai 2021
0

oui,la on tape dans le performant et efficace.

17 mai 202117 mai 2021
1

Je copie ce que j avais posté il y a un an

Un des plus fanas des catas aux États Unis, Richard splinter le créateur du site Latitude 38 a deux catAs, un camion léopard qu il loue souvent aux Antilles et un beau cata de 63 pieds Plutôt cata rapide, il a fait plein de tests entre catas et monos de style et longueur équivalent au près , au près serre, et le mono a toujours gagné, laissez nous ça, le coup du moi tel jour j ai bananė truc avec mon machin c juste nul.
Comparaison est raison si bateau de style équivalent, voiles, hélices chargement, anti fouling etc et je le répète c un fan intégral du cata alors arrêtez vos délires

Il y avait eu un article mémorable entre un J 133 et un outremer de longueur équivalente

Proprios friquės bateaux au top, équipages de qualité

Ok un cata gîte pas et est plus rapide aux autres allures

18 mai 2021
0

sans aucun doute jeanLW ,on aurai du commencer par ca des le debut du sujet’on aurait gagné du temps.

18 mai 202118 mai 2021
1

Ils ont bossé à l américaine avec rigueur sur un sujet en plus Richard Splinder a regate sur mono pendant 30 ans. Il sait de quoi il parle, moi perso je m en fous, je n ai mis les pieds sur des catas que quand j étais payé pour

Ca avait animé le chat et les échanges de dizaines de lecteurs, un truc qui doit approcher de la vérité

Pour remettre de l huile sur le feu mettons les tris dans la danse et la exit les monos !!!

Sauf les tris caravanes camions , les Neel. J ai déjà raconté un week end sur un Neel avec 3 sélectionnés voiles olympiques pros par ailleurs, dans du F4 F5 avec clapot ils mettaient un coup de moteur pour virer et le cap a 60 degrés au mieux, une belle plage forme au portant

18 mai 2021
0

bien évidemment qu’un mono remonte mieux qu’un cata.
mais pas tous les mono et pas tous les catas.
il y a des mono qui sont de vrais enclumes au pres ( beaucoup) et certains catas qui se defendent pas si mal.( tres peu..)

et comme toutes les activités sportives que nous pratiquons ( ou ,avons pratiqué)je fais bien le distinguo entre competition et materiel de pointe,et le pratiquant passionné avec un bateau standart ,voir amelioré.

17 mai 2021
1

Hello,
On naviguait souvent ensemble'aux Antilles), mon pote Alain sur son Gin Fizz, et moi sur mon cata-tank sous toilé(taille et poids identique, jeu de voiles usé de mon côté, beaucoup plus de métier de son côté)...et ben, y avait pas photo, il arrivait toujours devant, parfois largement, qu'on soit au près ou au bon plein...
Lui prenait tjs un ris dans la GV, à partir du moment ou je gardais tout dessus, la différence était moindre, mais tout de même...quand on était vraiment trop près du vent, je le voyais tirer un bord, et le perdais de temps en temps pratiquement de vue.
De mon côté, je devais aider avec un moteur pour garder un cap acceptable...au portant, bien sûr, c'était une autre histoire, il faisait moins le fier, surtout avec un peu de houle...
Du coup, dans ces rares cas là, c'était à moi de préparer l'apéro!

18 mai 2021
2

et ça empire avec en majorité les catas d aujourdhui qui tiennent plus du mobile home .

18 mai 2021
0

Ce matin j'ai essayé de faire la course sur circuit entre une voiture et une brouette... Et c'est la voiture qui a gagné, c'est dingue !
Il faut comparer ce qui est comparable...
Les Lagoon sont les plus lents des cata, car ce sont les plus lourds, les plus larges et souvent les moins toilés... Ce sont des bateaux fait pour le mouillage... Que ton mono aille plus vite est bien normal... Le résultat aurait été plus serré contre un Outremer, un EOS ou un Catana.
Par contre, même le Lagoon va reprendre une bonne partie de son retard dès le portant et surtout, quelques soient les conditions de navigation, d'avoir profiter du nettement meilleur confort de son bateau le gars en cata sera de bien meilleure humeur à l'arrivée et n'aura pas besoin de justifier ses choix de bateaux en comparant les perf ou en dénigrant les choix des autres...

18 mai 2021
0

@ catatitude,
merci pour cette lecon de brouette,ainsi que celle des aptitudes des multi au portant.
le sujet porte sur le pres...pour les monos le boheur est dans le prés😬

@ missingdata
7.4 kts a 53° du vent pendant que le mono est a 6.3...ca m’arrive souvent.
ok sur la photo,mon angle est a 41/42° de appw,donc certainement ,a ce moment la,un 58/59° vent reel,mais a 7.90 en vitesse gps.
donc par rapport a ton calcul de 7,4 a 33°, je ne suis pas loin

18 mai 2021
0

il te manque 1/2 knts ;-)

0

Mon expérience avec un iroquois (9,40 m)
Des traversées époustouflantes comme Bréhat Guernesey où nous avions tenu tête à un sélection du tour de France avec son équipage de course, une entrée sur l'Elbe où on doublait les vagues (tout l'équipage debout à l'arrière)

Mais aussi des bords de près par petit clapoteux catastrophiques ...
En gros sur une saison la vitesse moyenne était plutôt celle d'un sangria.
Mais des pointes à plus de 18 noeuds (sortie du Four avec grosse houle et vent 30 noeuds au passage du front) ça laisse des souvenirs et des crampes dans les muscles fessiers !

18 mai 2021
0

Je me souviens d un convoyage d un iroquois en Bretagne nord impossible de dormir ou même se reposer sur une couchette, un mouvement de cisaille atroce au près plus clapot non

18 mai 2021
0

J'ai parcouru l'arc pendant 20 ans, de Porto Rico au Venez. et malgré mon penchant pour le près sportif, le canal le plus dur était le Nord St Vincent - Ste Lucie. La meilleure tactique pour moi était de raser la pointe N. de St Vincent et de continuer sur 5 ou 10 milles au près serré même si ça menait vers Vieux Fort.

18 mai 2021
2

Un bon multicoque est léger avec un plan anti dérive efficace. Si c'est le cas ça marche tout à fait au près serré. Mais ...les bons multis ne sont pas légion :-)

18 mai 2021
0

Un cata n'est pas construit pour remonter au vent, toutefois si tu l utilise correctement, par exemple au bon plein, tu iras suffisamment vite pour remonter au vent (avec plus de milles il est vrai) pour potentiellement dépasser le mono qui aura réaliser un pré.

confirmé avec mon cata de sport
totalement faux avec mon cata de croisière :) ou j etais au fraises

19 mai 2021
0

fraises

18 mai 2021
1

leoncey, un bon cata à dérives te ferais revoir ta copie :-)

18 mai 2021
0

J'ai passé 15 jours sur un Outremer 4??? - Avec ses 2 dérives et son poids plume, j'avais peur de personne - Sans doute n'étais pas assez informé?

18 mai 2021
0

Tu n as peut être pas rencontré un J 133 🤓🙈

18 mai 2021
0

ah la vache,ca defouraille de toutes part..

18 mai 2021
0

Je ne suis pas partie prenante, je suis au balcon, j ai cité les tests très sérieux organisés par un grand bonhomme fana de catastrophe et la conclusion a été qu avec deux bateaux de même style etc etc en particulier le J 133 a toujours été devant l Outre-mer équivalent

Au près par toute force de vent, mais seulement au près bien sûr 🙈😩

18 mai 2021
0

Pardon fana de catas pas catastrophes 😂😇

19 mai 2021
-2

La question n'a aucun sens, on ne compare pas un fifty avec un bateau à voile !

19 mai 2021
5

d'après ce que j'ai pu voir. EN 1977 un Tornado bien mené arrivait à la marque au vent avant un requin parti en même temps que lui. Pourtant un sacré bateau de près.
Par contre en 1996 un Dufour T7 arrivait avant un cata de croisière à la bouée au vent pourtant parti en même temps.

Conclusion déjà indiquée dans ce fil, il y autant de cas que d'exceptions donc pas la peine de s'échiner à démontrer un truc qui ne sera pas toujours valable.

Cependant ! j'ose ajouter qu'on trouve plus souvent (me semble-t-il) des vrais voileux sur les monos alors que sur les catas on trouve plus d'automobilistes qui n'ont presque jamais fait de voile avant ça ce qui peut éventuellement influencer sur les perfs respectives

19 mai 2021
0

Et en 2021 ?

20 mai 2021
0

pas encore eu l'occasion de comparer en 2021 mais en 2020 je me suis débrouillé pour avoir le moins de près possible car j'avais le temps. au portant ? pas vu de cata ! Donc pas de conclusion

21 mai 2021
0

les discours haineux sont interdits

19 mai 2021
1

Sur le site de Pierre Lavergne, mine d'informations en particulier pour les cartes, on trouve aussi les polaires de beaucoup de bateaux.
J'en ai pris deux au hasard : Lucia 40 et First 405
TWS 12 kts TWA 45° : First 405 = 6,5 kts / Lucia 40 : 2,7 kts
pour obtenir 6,5 kts sur le lucia 40, il faut un TWA de quasiment 70° (6,7 kts à 70°)

19 mai 2021
2

Je fais assez régulièrement le parcours Diamant / Marin, soit du près en tirant des bords avec mon mono (J) qui dispose de bonnes voiles, l'équipage au rappel.
J'ai ainsi eu beaucoup de confrontations avec des catas de toutes sortes et j'ai remarqué que à chaque fois les catas arrivent avant moi...j'ai surtout noté qu'ils avaient tous un cap véritablement impressionnant, la majorité sous GV seule et même parfois sans voile.
Sur la route retour par contre, au portant avec les vagues dans les fesses nous allons plus vite qu'eux.
Faut croire que la grande majorité des catas ne fait du près qu'au moteur et ne va pas si vite que le font croire les vendeurs aux allures portantes.
Néanmoins les catas performants existent mais sont rares, au convoyage retour des Voiles de St Barth, un TS a mis deux fois moins de temps que nous pour rentrer en Martinique.

19 mai 2021
0

Hello,
Très peu de catas sont capable de faire cette route autrement qu'au(x) moteur(s)...je me la suis"farcie" quelques fois, avant de décider, quand je faisais route au Sud de Guada ou de la Dominique, de passer par la côte au vent...là, du coup, j'arrivais à Ste Anne sans mettre un moteur en route, l'autre solution consistant à tirer un énorme bord jusqu'à Ste Lucie, et de remonter ensuite.
A plus de 110° degrés du vent apparent, l'avantage du cata réside, d'après ma maigre expérience, dans le fait qu'il fera route à plat, même avec une houle de l'arrière conséquente...autant la gîte au près sur un mono ne me dérange pas, autant le fait de rouler d'un bord sur l'autre, bof...
Et, à cette allure-là, j'étais tout de même devant mon pote avec son Gin Fizz...et sans fatiguer.
Il faut dire que mon ancien "fer à repasser" marchait très bien au portant...la photo a été prise par Pascal, sur Shazzan, un jour où je le "passais" gentiment, malgré les 10 pieds de différence...

20 mai 2021
0

Un plan Caroff sandwich de 14 m + jupes = 27 nds en pointe !!!!

19 mai 2021
0

Ah… le serpent de mer est ressorti ! C'est vrai qu'on commençait à s'ennuyer !

19 mai 2021
0

Bon, allez, je ne résiste pas, rien que pour montrer qu'il ne faut comparer que ce qui est comparable ! Comment un vieil Iroquois "enrhume" un Ovni 37 au près, et encore, avec moins de 10 nds de vent, ce qui n'est pas favorable à l'Iroquois qui est très sous-toilé…


20 mai 2021
0

sympa, l'Iroquois...j'en avais croisé un aux Antilles, appartenant à un couple de Suédois.

20 mai 2021
1

Ovni37 au près ... pas un avion ,non plus !

20 mai 2021
1

c'est dingue on est vraiment conditionné ,formaté du plus jeune âge ..pourquoi vouloir aller toujours plus vite , plus fort, plus beau ,plus riche et etre le premier et surtout le plus par rapport au voisin ...

et si vous étiez tout simplement vous m^me , celà ne serait-il pas du coup PLUS mal ?...

quel misére !!!
José

20 mai 2021
0

Chacun voit midi à sa porte calypso :-) Toi, tu as un voilier en bois, n'est-ce pas un choix radical? Je pense que si, mais c'est le tiens, il a du sens pour toi et c'est ce qui compte plus que tout le reste.

20 mai 2021
0

En rapport avec la copine du voisin !

20 mai 2021
0

Bah, "l'esprit de compet" peut être plutôt sympa...le fait de me faire remonter constamment par mon pote m'a permis de progresser, surtout qu'il me donnait des conseils de réglage via la VHF, en tout cas avant de me doubler en me montrant fièrement sa quille...ça m'a permis de prendre confiance et de mieux connaître mon cata.
Et ça fait quelques sujets de discussion le soir, à l'apéro, surtout quand il se passait à son bord...
En parlant d'esprit de compet, je me souviens encore des vidéos de Clarivoile, qui prenait un malin plaisir à remonter en solo n'importe quel boat(surtout les gros monos, en équipage), à bord de son Dragonfly.

20 mai 2021
0

José, il n'est pas question de compétition ici. C'est simplement pour démontrer que la comparaison cata/mono n'a aucune raison d'être. Ce n'est pas le fait d'être cata ou mono qui est déterminant mais bien plutôt des paramètres comme le fardage, le poids, le dessin de la carène, les appendices anti-dérive, le gréement et le plan de voilure. J'ai simplement montré qu'un cata n'est pas forcément une caravane flottante, mais peut avoir un fardage comparable à un mono, des coques fines, des dérives qui descendent à 1,70 m., un gréement de sloop avec des pataras pour raidir l'étai, ce qui le rend tout à fait apte à faire du près, et même meilleur qu'un mono, puisqu'il reste à plat et n'a pas tendance à partir au lof et dérive beaucoup moins. En revanche, dès qu'il y a du clapot, il se trouve très vite en infériorité du fait de son manque de puissance. Tout ça pour dire qu'il y a des bateaux pour faire du camping, et des bateaux faits pour naviguer, qu'il soient monos, catas, ou tris !

20 mai 2021
1

un article sur le sujet (multicoques magazine). www.multicoques-mag.com[...]au-pres

Je le redis, un cata avec des choix architecturaux qui ne sont pas influencés par la simple habitabilité (devis de masse contenu, plan anti dérive efficace, gréement abouti avec un centre de poussée vélique à hauteur raisonnable) fait un pré tout à fait efficace. Mieux, un pré confortable en comparaison d'un mono car la finesse de coque permet d'être beaucoup moins sensible au clapot (pourvu que la nacelle soit assez haute évidemment...encore un choix de l'architecte) .

20 mai 2021
0

C'est vrai mais ce n'est pas vraiment le sujet, de même on pourrait dire qu'un monocoque optimisé pour le portant mettra la misère à la plupart des catas, c'est vrai mais quel intérêt ? la question est plutôt à cahier des charges équivalent qui va mieux au près ? par exemple deux 40 pieds de croisière hauturière ou deux 30 pieds de course-croisière, etc.
Et la réponse on la connait depuis des lustres...

20 mai 2021
0

Je plussoie avec les interventions précédentes : il en faut pour tous les goûts et tous les budgets. :-) Les goûts changent et les budgets aussi....
humilité et tolérance sont les deux mamelles de la voile

20 mai 2021
0

Il faut croire que ce n'est pas le cas de tous les Héossiens qui ont le (-1) facile ;-)

20 mai 2021
0

Merci à la bonne âme qui a remis le compteur à zéro. :-)

20 mai 2021
1

Et dire que tu as pris 5 milles d'avance en 1 heure et demi sur un bateau dont tu n'as pas pris la même route n'est pas possible.

20 mai 2021
0

Bon, vous comparez, ou essayez de comparer des catas et monos de taille et style équivalents.
Mais ne serait-il pas plus honnête de comparer des bateaux, certes de programme équivalent, mais surtout à budget égal ?
Auquel cas l'option cata va réellement devenir, comme l'a écrit Jean, catastrophique ?
Sans parler des mouvements bizarroïde des multis par forte houle. La seule fois de ma vie où j'ai eu le mal de mer par force 0, c'était sur un tri de course avec une vieille houle venue d'on ne sait où, et mes tripes s'en souviennent encore...

20 mai 2021
0

Merci Fanche, ds le comparo aussi rigoureux que possible, sans à priori, je ne connais pas les prix d un Outremer 45 ni celui d un J 133 mais le cata est sûrement nettement plus cher, je vais regarder, ensuite ni l un ni l autre ne favorise confort et volume d ou l intérêt du match race

20 mai 2021
0

outremer 45 790000 € hors taxes
🙈

20 mai 2021
0

Le J 133, fabuleux bateau, prix pas indiqué
www.google.fr[...]133/amp

20 mai 2021
0

Tout est dit ou presque, on peut difficilement comparer d'autant que les conditions changent tout.
Mon ancien tri (celui de l'avatar), 7,20 m, 500 KG, optimisé, vide, avec dérive sabre et foils, mât aile rotatif, tenait le rythme d'un bon Surprise optimisé sur les bords de près avec eau plate, allait moins bien dès qu'il y avait du clapot et passait en mode presque ingérable avec de la mer de face et vent soutenu quand le Surprise était à peine ralenti.
Plutôt que de comparer des tailles similaires, il me semble plus judicieux à programme équivalent de comparer ce qu'on peut avoir en mono ou cata pour le même budget. Par exemple pour le prix d'un Lucia déjà évoqué ou trouverait en face un Sun Odyssey 519 et encore une fois la force du vent et l'état de la mer changeront la donne. Pour l'occasion c'est un peu la même chose.

20 mai 2021
0

Hello,
C'est sûr, il n'y a pas photo, si veut comparer les budgets, c'est bien pour ça, entre autres raisons, que je passe au mono...enfin, au mono confortable, hein, pas à une bête de course.

21 mai 2021
0

fallait commencer par là, combien de CO2 émis inutilement (joking)

30 mai 2021
0

Thanks to the good soul

30 mai 2021
1

Ce qui est amusant c'est que la majorité des commentaires zappent complètement la question initialement posée "Thoè (monocoque de 12.7 m en bois moulé) à comparer au près avec un catamaran Lagoon 42 (12.8 m)"
Si la question et seulement la question était commentée, il n'y aurait aucun commentaire :-)
Enfin pour ceux qui savent de quoi il s'agit, c'est à dire ceux qui ont déjà navigué sur les deux types de bateaux.

30 mai 2021
0

Si tu regardes les posts un peu anciens ,tu t'apercevras que plusieurs , ici , ont eu les 2 types.
Sur un mono assez fin et lourd ,pendant une régate à sint Maarten , on s'était fait gentiment grillé par un cata Spronks au près. Comme quoi ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (62)

Bien fini ?

mars 2021