Comment tracer sa ligne de flottaison ?

En partant du fait que la ligne d origine est effacee..ou mal placee..et que le bateau 13m est a terre.. cordeau...laser...autres solutions ?
Nota...il n y a pas de bateau équivalent pour s inspirer....

L'équipage
09 mai 2021
09 mai 2021
1

niveau laser, y'a pas mieux
sinon, le bon vieux niveau à eau de maçon: 2 fioles et un long tuyau entre les 2.

09 mai 2021
-1

deux poteaux un cordeau et un phare pour projeter l'ombre sur la coque
évidement la nuit ,le jour ça ne fonctionne pas
alain

09 mai 202109 mai 2021
0

A vérifier mais je crois, déjà traité. Comme tu dis, niveau laser, si le bateau n'est pas horizontal longitudinalement ou si on n'a pas le laser, mettre un projo assez loin au même niveau que la flottaison, faire passer l'ombre d'un cordeau par deux points repérés puis tracer, puis masquer au ruban.
(grillé au poteau, les 2 interventions sont arrivées pendant l'écriture)

09 mai 2021
0

Le laser d'amateur ne fonctionne pas trop bien de jour, faisceau pas assez puissant.

09 mai 2021
1

si la ligne est effacée ou mal placée ,comment peut-on tracer la bonne ligne de flottaison ???? ..trop haut ,trop bas , ou est l'assiette ??? ça devient un peu compliqué

09 mai 2021
0

... grâce aux plans.

09 mai 2021
-1

sinon avec une longue latte souple ça le fait tres bien

12 mai 2021
1

Oui, mais une latte de 13m, c'est pas simple à trouver...

12 mai 202112 mai 2021
1

on peut même tracer des bateaux de 100m et plus avec des lattes c'est ainsi que l'on faisait avant l'arrivé de l'ordinateur et la decoupe numerique , tout était tracer avec des lattes .

et j'ai tracé la ligne de flottaison de mon bateau qui fait 10.5m avec une latte de 3m ou 4m en frene

09 mai 2021
8

Tu met le bateau dans une piscine remplie d'antifouling.

10 mai 202110 mai 2021
0

ca fait plaisir a entendre: y’a pire que moi a ce que je vois..😱

09 mai 2021
1

1 Faudrait commencer par connaître son tirant d’eau pour déterminer la hauteur « « théorique » ou tracer la ligne de flottaison .
2 remonter cette ligne de 10 ou 15 cms ..ça dépend de la charge du bateau ( comparaison entre le poids défini sur les plans (les archis sont tjrs très optimistes sur les tirants d’eau) ..et le poids actuel ( peson du travellift .)
3 ensuite pour tracer droit ...une photo en reculant à 15/ 20 m . Tu y verras tous les « zigueuls »invisibles à l’œil nu ...rectifier jusqu’à la photo nickel ...seule condition avoir un portable qui fait des belles photos😜

09 mai 2021
0

Petite précision Les «  zigueuls « (évidemment) sont visibles si tu as mis ta bande de scotch à masquer la moins épaisse possible qui détermine la flottaison avec 10cms mini au dessus ...

12 mai 2021
0

Et regarder la photo à l'envers, ou en reflet permet de voir des défauts qui n'apparaissent pas dans la vue regardée normalement.

09 mai 2021
0

Par calcul.

D'abord décider de ce qui doit être horizontal dans le bateau. La table du carré, le plan de travail de la cuisine, une couchette... et avec un niveau mesurer l'inclinaison longitudinale et transversale du bateau.

Ensuite choisir un point de la coque et décider que la ligne de flottaison passera par là.

Ensuite, au fil a plomb, mettre quatre points au sol. Avant arrière et tribord bâbord au maitre-bau. Mesurer les distances. En calculer les hauteurs respectives.

Enfin au laser ou par calcul faire le tour du bateau. Point sur la coque ou rayon laser, masking tape et antifooling.

Cela m'est arrivé lors d'un travail. J'avais repeint toute ma coque en blanc avant de me poser la question de la ligne de flottaison!

09 mai 202110 mai 2021
2

Vous faites tous une bande de flottaison horizontale ?
Traditionnellement on fait plutôt plus haut devant et derrière non ? En forme de banane.
J'ai 15 cm à l'avant, 5 au milieu et 10 derrière, c'est du sport chaque année de faire une belle courbe !

10 mai 2021
0

la ligne de flottaison elle est droite ,rectiligne c'est le dessus de la ligne de salissure que l'on trace en forme de banane ,plus haute devant d'au milieu ou qu'au 1/3 avant

10 mai 2021
0

Je sais bien, mais la question c'est pour passer l'antifouling non ?

12 mai 2021
0

Avec le roulis du mouillage , c'est le contraire. Le point haut se trouve vers le milieu de la coque.Donc , obligé de tout remonter et se retrouver avec une ligne presque droite.
Il a fallu que je trace la ligne de flottaison avec coque sans lest puis avec lest. Pas trop sûr de l'emplacement du lest.
Je me suis pas mal gratté le crane et ai décidé pour une bande de peinture époxy d'incertitude de 10 cm. Une fois naviguant ,voilier chargé, je suis étonné du bon résultat .

10 mai 2021
1

Ça va bien avec la ligne de ton bateau 👍. Sinon ,en partant de rien , c’est assez rare de réussir parfaitement du premier coup: trop de paramêtres (bonne hauteur, suffisamment de cms hors de l’eau , parallélisme le bateau dans ses lignes) si on est tatillon le mieux est de faire le test aussitôt le bateau mis à l’eau dans les sangles et de retoucher en reposant à nouveau sur le terre plein ( ça se fait souvent sur travellift .1h ou 2 en s’arrangeant avec le gars qui dirige la manœuvre )

10 mai 2021
1

Quand j'avais refait mon cata, j'avais pris le plancher de cockpit comme référence horizontale pour le caler, et j'avais fait avec un niveau de maçon, en traçant un trait au feutre tous les 80 cm. à peu près en partant des étraves. Le résultat était parfait au niveau horizontalité, mais j'ai dû remonter la ligne d'une dizaine de cm. au premier carénage. Il faut aller lentement et laisser le temps aux éprouvettes de s'équilibrer, cela peut prendre plusieurs secondes avec un tuyau de 10 m.

11 mai 2021
0

Ca c'est vraiment astucieux !

11 mai 2021
1

Au niveau de maçon, c'est uniquement valable si ton bateau est caler horizontalement.

11 mai 2021
1

mais une ne se pose pas la question :
et si la surface de la mer n'était pas plate ?
je contrôle avec un niveau et je fais un retour

11 mai 2021
3

Tu as raison, la surface de la mer n'est pas plate puisque la terre est ronde...

C'est Rigil qui a raison, faut faire une forme de banane, plus bas devant et derrière, plus haut au maitre-bau... :quisegrattelatete:, comme on disait avant

12 mai 2021
1

D' ailleurs moi, je ne navigue qu' à marée basse, comme çà, j' ai moins de route à faire!!!!

12 mai 2021
0

C'est vrai ça : en Belgique ils ont des lacs en pente pour faire du ski nautique. (Coluche)

12 mai 2021
0

Pour les anglophones :
Using a laser to strike the waterline

12 mai 2021
0

Pour ma part :
1) Déterminer (préalablement) la hauteur de la ligne à l'étrave et à l'arrière, tous les deux au niveau de l'axe central.
Le bateau n'ayant pas une assiette fixe, vous faites bien comme vous voulez, mais comme c'est pris aux extrémités, l'erreur ne sera pas énorme.

2) s'équiper d'un niveau laser qui puisse être bloqué en inclinaison (indispensable)
J'ai fait sans, j'y ai passé une trentaine d'heure.

3) poser un niveau laser à peu prêt à mi-longueur du bateau, sur un plan de coupe bien remarquable (genre, l'alignement des haubans). Il doit être à l'altitude moyenne entre le point à l'étrave et celui à l'arrière. (l'altitude, c'est juste la hauteur au dessus du sol, en supposant que le sol est plat, mais il n'est pas obligé d'être horizontal)

4) avec la ligne laser qui relie ces 2 points, identifier la distance de la ligne au liston (un point de repère sympa proche du maitre-bau) des 2 cotés (babord et tribord).

5) avec ces 2 longueurs, faire la longueur moyenne et marquer le point des deux cotés.
Si on veut vérifier son coup, on peut refaire l'opération avec d'autres points sur le tier avant, sur le tier arrière, etc.

6) Toujours en laissant le laser sur le plan médian (donc, à mi-longueur, mais en changeant l'altitude), monter, descendre, pencher le laser jusqu'à réussir à aligner les 3 points.
(dans l'espace, 3 points sont toujours coplanaires, donc si vous n'y arrivez pas, c'est que vous vous y prenez mal)
Les autres points servent de vérification.

7) marquer la ligne (avec du scotch) des deux cotés, et revérifier à nouveau que c'est bien la même distance du liston des deux cotés. (mais ca vérifie seulement la symétrie)

8) éventuellement, réutiliser le laser face à l'étrave pour vérifier que les 2 lignes des 2 cotés sont bien elles aussi coplanaires. Si elles ne le sont pas, vous vous êtes planté à l'étape 5, retournez en 3) :D

12 mai 202112 mai 2021
0

on peut faire plus simple il me semble

on trace la position de la flottaison a chaque extremité du bateau ..et sur une latte on trace la distance au sol verticalement . on a donc deux marques sur la latte ,que le bateau soit ou non horizontal ...
on divise la distance entre ces deux marques par 10 (exemple )
ensuite on trace sur la coque 9 couples à egale distance .. et sur chacune on porte du sol la marque noté sur la latte ...

la seule chose c'est qu'il faut verifier que le bateau n'est pas de gite (encore que l'on peut par le calcul corrigé)

et on a la ligne de flottaison ...
donc il faut une latte ,un croyon,et un métre et ça prends 1h disons deux

pour info sur un bateau bois on repérer la ligne de flottaison avec des petite pointe cuivre ainsi on est tranquille si on decape tout un jour

12 mai 202112 mai 2021
0

Si on suppose que le bateau n'est pas posé de travers, qu'on arrive facilement à calculer des dizieme de longueur de bateau, que l'on a une vision en projection orthogonale pour vérifier, que les bordés sont verticaux, tout devient beaucoup plus simple ! :D

Dans les faits, dans mon cas, je n'avais pas de niveau laser, et je suis parti sur la solution simple.
De correction complémentaires en correction complémentaires, j'y ai passé 3 jours (à tracer la ligne, pas à la peindre, la peindre, ca m'a pris 2x30min)

12 mai 2021
0

on peut simplement verifié si le bateau gite ou pas et relevé la difference de cote bd et td et a chaque point faire une petite correction en faisant une regle de 3 ... ou en traçant sur chaque coté la ligne de l'autre coté , ainsi on a deux ligne et on trace entre les deux .

et une fois que tous les points sont tracer un à un sur la coque on passe une latte ou un cordon l'avant à l'arriere et on "corrige " les defauts de traçage .

12 mai 2021
0

Pour la latte/cordon/scotch ...
Cela revient à penser que la ligne de flottaison est une ligne droite (ou plus exactement une géodésique) ou que c'est le plus court chemin entre 2 points (ce qui revient au même)

La ligne de flottaison, sur la coque, est courbe, SAUF dans le cas trivial où le bordé est plan.

Les ficelle ou latte ne fonctionnent pas, sauf si on veut que la ligne de flottaison soit une succession plus ou moins fine de segments avec des angles entre eux.

Mais après, je n'ai rien contre les lignes tordues, mais à certains endroits (en particulier au niveau de la voute arrière, à la fois très courbe et très angulée), la ligne de flottaison devient une ligne franchement improbable qui diverge très rapidement de la ligne droite (géodésique)

12 mai 2021
0

voici une méthode pro.


12 mai 2021
0

Sinon, tu mets à l'eau et regardes au prochain carénage jusqu'où sont montées les salissures.

Le problème est quand le bateau garde une petite gîte hors navigation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (102)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021