Comment preparer son Grab bag [ pour survie ]

Bonjour,

Étant en train d’équiper mon bateau pour la navigation hauturière je prépare mon grab-bag (ou panic bag). Du coup je me demande si il faut tout y mettre a l'avance ou si "au moment voulu" on y rajoute certaines choses? Mais comment procéder :

Par exemple, il est bien d'avoir a bord du bib une VHF portable étanche. Faut-il en avoir une spécialement pour le grab bag (qui ne servira jamais) ou peut-on utiliser celle qui est a bord ? Idem pour le gps, la balise epirb etc...

J'ai un budget un peu limité donc je préfèrerais utiliser des appareils existants, mais alors comment s'organiser pour ne rien oublier au moment voulu ?

Merci de vos expériences en la matière.

Henri

L'équipage
12 déc. 2014
12 déc. 2014
0

Notre grab bag est préparé à l'avance. Nous avons un bidon et une sac étanches. dans le bidon sont stockées les fusées, la VHF et batterie de rechange, les bouteilles d'eau, la nourriture, le matériel de pêche, la lampe et ses piles, les lunettes de soleil etc.
Dans le sac étanches, on a mis nos vêtements, le sac-couvertures de survies, des fruits secs.
En plus, on a un bidon d'eau d'eau de 7l, amarré à un long bout pour le sortir rapidement de la soute, en réalité, il fait 10 l, mais comme ça, il flotte.
En cas d'évacuation, tout est prêt. Les sacs sont inspectés avant chaque grande traversée.

Philippe

12 déc. 201416 juin 2020
0

Deux sacs quasi les mêmes. Si j'en perd un ok si j'ai les deux c'est Byzance. Matos comme philippesb couteaux très gros hameçon pour faire une gaffe un désal comme photo, un bouquin et un jeu de cartes. :-)

12 déc. 2014
0

acheté où, ce déssal ?
avant il etait au catalogue de "nature et découverte", mais il n'y est plus :-(

12 déc. 2014
1

Je me souviens de tests très décevants, mais je ne sais plus où ...

12 déc. 2014
0

je serais intéressé aussi à un prix "potable", on en trouve au UK mais c'est 150euro autour pour un ballon gonflable...
ça pourrait être sympa pour les enfants aussi

12 déc. 2014
1

comme ça, au sentiment (j'étais en train de dire feeling mais heureusement je m'en suis aperçu immédiatement :-) ), effectivement dès qu'il y a un tout petit peu de vaguelettes et que le truc se fait secouer, je doute fort que l'eau salée dans le centre du ballon n'aille contaminer l'eau condensée sur les côtés... ce serait à essayer mais bon le prix auquel ils le vendent ne stimule pas beaucoup l' "essai"

12 déc. 2014
0

Je crois que c'est ce modèle qui a contribué à la survie de Steve Callahan suite à la perte de son Napoléon Solo lors d'une mini-transat. Il en avait 2 à bord qui ont énormément souffert mais qu'il a peu maintenir suffisamment en production pour tenir pendant 76 jours dans son radeau..

Dans son bouquin "à la dérive", il y a pas mal de trucs à retenir pour les entretenir et les réparer.
Tiens, je crois que son bouquin, je le mettrai dans le grab-bag :reflechi:

Philippe

12 déc. 2014
0

Navigant souvent dans des régions ou le soleil est trop bas pour espérer faire fonctionner le déssal ci-dessus, j'ai opté depuis 15 ans pour celui-ci :
www.google.fr[...]/imgres

13 déc. 2014
0

Il y a 15 ans que je l'ai, et à l'époque le prix était bien moindre (et en francs) !

13 déc. 201413 déc. 2014
0

750€ :lavache:

280€ pour le solaire

12 déc. 2014
1

Moi je complète.

Rien ne t'empêche de mettre la VHF portable dans le bag une fois en route, au large elle ne te servira de toute façon pas à grand choses.

14 déc. 2014
1

Faux.
Une vhf portable servira au moment où les secours (hélicoptère...) arriveront. Ou si on voit un bateau passer au loin.

12 déc. 2014
0

Donc si je comprend bien, vous avez une VHF dédiée au grab bag et une autre pour le bateau.

12 déc. 2014
0

Ben non : la portable dans le bag au delà de 10 20 milles.
Avec le passeport et un peu de pognon.

12 déc. 201416 juin 2020
0

J'ai transféré dans le grab bag forme polochon flottant l'essentiel (pas les trucs merdiques en plastoc ni périmés) du contenu de mon ancienne survie hauturière car j'ai une survie 24 h seulement. J'ai (en particulier) une frontale + lampe flash; un vrai couteau, une petite VHF aviation (voir image), une VHF marine sur piles (100 € !) et surtout, écris en très grosses lettres dans une pochette plastique fixée au sac: (à prendre) EPIRB, PAPIERS PERSO (ils sont dans une pochette étanche dans le TAC), COMBI COTTEN (en sac), IRIDIUM (il est toujours dans un sac étanche, n° MRCC/Cross programmés) + NOM, NOM du BATEAU, n° MMSI.
Grab bag et sac combi avec un bout d'une dizaine de mètres.
PS J'ai trouvé que j'avais du mal à transporter un bidon dans le cockpit.
Le sac est entrouvert pour glisser le complément (j'ai vérifié qu'il y avait la place) et le zip coulisse facilement. Il est sous la table du carré.
Donc: attraper le grab bag, glisser le complément de la table à cartes, jeter dans le cockpit, attraper la combi cotten dans une cabine arrière, la jeter dans le cockpit, sortir dans le cockpit, sortir, jeter et percuter le radeau, jeter le grab bag et la combi à l'eau en tenant/amarrant les bouts sur moi, passer sur la jupe, et embarquer (bon c'est la théorie)

12 déc. 2014
0

On trouve çà où UNE VHF AVIATION ?, les fréquences sont différentes des vhf marine?est ce étanche? ....Merci

12 déc. 2014
1

la vhf aéro rentre dans le matériel "fortement recommandé" par les OSR pour les courses Catégorie 0, point 3.29.1 g)

12 déc. 201412 déc. 2014
1

Je pensais que chacun reconnaitrait Ebay :heu: sans que je fasse de la pub, et pourrait lire le nom de la boutique. C'est le meilleur prix que j'ai trouvé pour ce matos.
Une description
www.boutique.aero[...]er.aero

Elle n'est pas complètement étanche, IP-X4 donc seulement "protégée contre les projections d'eau de toutes directions."
Les fréquences sont totalement différentes: : 118 – 136.975 MHz, alors les VHF marines couvrent de 156 à 162 MHz. Il existe une fréquence universelle de détresse 121.5 MHz (veillée comme le 16), la même que l'ancienne fréquence des balises de détresse marines et aérienne (pour faire du homing).
Voir Wikipedia, mais je n'ai trouvé qu'en anglais
en.wikipedia.org[...]equency
La puissance est suffisante pour alerter un avion commercial même à haute altitude.
Elle n'est pas très chère car elle ne peut pas être la VHF principale sur un avion (ne capte pas les émetteurs de radio-guidage par exemple) seulement en secours et surtout pour les liaisons sol-air. Mais elle est totalement fonctionnelle pour la partie vocale, et c'est une Icom.
Les plaisanciers européens n'en ont pratiquement pas, mais dans le reste du monde, c'est un équipement plus fréquent. C'est un copain brésilien qui m'a "vendu" l'idée...
PS Bien sûr, je n'ai pas la licence nécessaire. C'est seulement pour les secours.

12 déc. 201416 juin 2020
0

J'ai fait une petite robe à un bidon :cheri: (avec un des gilets d'autoroute), là on ne voit pas mais j'ai écrit le nom du bateau, puis sur les trous du couvercle j'ai mis un cordage avec un mousqueton: après avoir lancé le radeau, on croche le mousqueton sur la ligne qui relie le radeau au bateau et on peut jeter le bidon à la mer, idem pour des jerrycans d'eau, et les récupérer après du radeau.
En navigation normale il reste à l'intérieur, pour du plus long je le mets dehors accroché à la colonne de barre.
.
Le bidon est très utile aussi comme tabouret dans le cockpit. :alavotre:

12 déc. 201412 déc. 2014
1

Pour moi le sac est un sac à dos étanche, voir rubrique "canyoning".
Par exemple ici :

www.auvieuxcampeur.fr[...]tanches

En cas d'usage j'espère ainsi prendre moins de risque de le laisser échapper.

12 déc. 201416 juin 2020
1

Bonjour,
En PJ , mon projet de constitution des grab bags (et sacs d'urgence) dans son état de réflexion actuel. Si cela peut aider...
Jacques


12 déc. 2014
0

La recommandation officielle est: pas de nourritures sucrées qui donnent très soif, mais ces infâmes plaquettes très énergétiques sans aucun goût.
PS Je trouve le pack Viking iso II très cher. C'est pourquoi j'ai bricolé le mien...

12 déc. 2014
0

En tout cas ca me permet d'avancer dans ma propre reflexion

12 déc. 2014
0

"mais ces infâmes plaquettes très énergétiques sans aucun goût."
il m'en reste en rab .....mis de côté dans mon bidon étanche.
:pecheur:

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Très bon souvenir du film sur la percussion de ton radeau tourné par Chomtranquil et dont tu étais le héros tout mouillé...
:mdr:
www.hisse-et-oh.com[...]-guirec

12 déc. 2014
0

ça a été un plaisir très instructif pour nous tous.

12 déc. 201412 déc. 2014
3

Hé ben! Je vais faire la demande auprès du grand Tom afin qu'il mette à disposition un traducteur "anglais/français"!!!...
Les fautes, dites de frappe, peuvent encore passer quand il est possible de comprendre grosso modo ce qu'a écrit l'auteur.
Mais remplacer le nom de "bidon de survie" en GRAB BAG Non c'en est trop!!! Voilà comment notre beau français fou le camp!

12 déc. 2014
0

Mon Grab Bag n'est PAS un bidon, c'est un sac. Sac de survie, alors, mais ça n'a pas le côté 'un truc que j'attrape vite fait' (grab) et c'est bien long... :-(

12 déc. 2014
0

surtout, surtout, cher ami, ne posez pas vos clefs en entrant sur le buffet :goodbye:

13 déc. 2014
0

nice french crazzy the camp ...
tu ferais bien de te relire :litjournal:

12 déc. 2014
0
  • liste plastifiée des objets à rajouter affichée sur table à carte
  • tous les papiers utiles scannés + stockés sur clef usb étanche (survivor)
12 déc. 201412 déc. 2014
0

Dire que je savais même pas le nom et sinon qui l'a ouvert en configuration.
Vous partez du principe d'une évacuation car le bateau coule?

13 déc. 2014
0

le "manuel de survie en mer"....tu peux le trouver sur internet en téléchargement; ca donne froid dans le dos, on y apprends pleins de choses et quoi emporter si on déclanche le radeau.
Une chose est sure, après l'avoir lu on a plus du tout envie de faire l'expérience

13 déc. 2014
0

Très bon bouquin. A mettre aussi dans le sac.

0

Bamboo, et si j'ai pas de bib!!!

14 déc. 2014
0

Je me demande ...

De ce que je lis ici. Je vois qu'il faudra séparer le contenu du "grab bag" en 3 catégories:

  1. Ce qui reste en permanence a l’intérieur du sac: par exemple biscuits de mer, fusées, eau potable, etc...

  2. ce qui est hors du sac en nav côtière, mais sera mis avant une traversée hauturières: passeport, VHF portable, cartes de crédit ...

  3. Ce qui est a mettre dans le sac au "moment voulu": Balises epirb, telephone iridium, gps, livre de bord, cartes marines ...

Mais comment organiser cela pour ne rien oublier ou egarer ?.

Une autre question: Est-il possible de faire ajouter les objets du groupe 1 a l'interieur de la survie (par l'organisme de controle bien sur) ?

14 déc. 201414 déc. 2014
0

J'ai opté pour un seul petit sac pour "départ en catastrophe".
Ce sac unique est dans le coffre de cockpit à côté du BIB. Il est là pour le cas d'extrême urgence :
2 combis de natation, 4 litres d'eau, 4 conserves (système sans ouvre boite !), VHF portable et lampe à led avec piles communes (dans sac étanche), et surtout : LA BALISE !!!!!
Je m'étonne d'ailleurs que la balise ne figure pas dans certaines de vos listes, elle est plus qu'essentielle !
Pour les traversées hauturières, on y rajoute les papiers.
Important : Le sac est équipé d'une longe de 3 m avec mousqueton. (indispensable).
Si on a le temps, on peut prendre un 2ème ou 3 ème sac mieux garnis, bien sûr... mais là, on n'est plus dans "l'extrême urgence".

14 déc. 2014
0

Bonjour, Pour ma part, voilà comment je me suis organisé. A bord, plusieurs sacs étanches sont prévus en cas d'évacuation dont le détail figure ci-dessous, par ordre d'importance. Ils sont identifiés avec de grandes étiquettes plastifiées décrivant leur contenu respectif.
- Les 2 sacs : GRAB et GRAB+
- Au-delà des rations contenues dans le radeau de sauvetage, j'ai prévu de tenir 4 jours supplémentaires en nourriture pour un équipage de 5 personnes (c'est la durée d'émission de la balise E100G). Et qui contient : EAU DE SURVIE, PHARMACIE DE SURVIE, RATIONS DE SURVIE, 2 SACS THERMIQUES, AQUAMATE SOLAR STILL WATER, CORNE DE BRUME, 4 COUVERTURES DE SURVIE, LAMPE ETANCHE, MIROIR DE SIGNALISATION, CARTE C20, COFFRET FUSEES DU BORD, LAMPES FRONTALES ETANCHES, LIVRE DE BORD, LUNETTES DE SOLEIL, MASQUE TUBA PALMES, OUVRE BOITES.

  • Le Sac "NAVIGATION" : permet de nous repérer. Il y a là-dedans tout ce qu'il faut pour:
  • appeler les secours (téléphone satellite et balise Epirb);
  • mais aussi se repérer (sextant, éphémérides, gps de secours, carte Mercator, rapporteur, boussoles, compas, etc...). Ceci étant, ma montre Suunto Ambit 2, montre Numérique étanche, qui, en plus de tout un tas de gadgets sportifs (quantified self), intègre un GPS qui indique la longitude et la latitude et qui, bien sûr, donne l'heure atomique! Avec un tel appareil, sauf éruption solaire et destruction des satellites, on devrait toujours savoir où l'on se trouve sans se prendre la tête en calculs compliqués.
    CONTENU : BALISE EPIRB E100G, BLOC NOTES + CRAYONS, BOUSSOLE, COMPAS, COUTEAU mult-ifonctions, CRAYON EPHEMERIDES, IPAD AIR, JUMELLES, LONG TERM ALMANAC de Geoffrey Kolbe, Montre à quartz étanche, PAPIER RESISTANT A L'EAU, PAPIERS DU BATEAU, PASSEPORTS, CARTES DE CREDIT, ARGENT, GPS SECOURS, PILES DE RECHANGE GPS, PILOTS CHARTS, POWER BANK, REGLE CRAS, SATSLEEVE + IPHONE 5S, SEXTANT,TAILLE CRAYON, VHF RT311

  • Les BONBONNES d'EAU ;
    4 bonbonnes plastiques de 6l d'eau remplies au 2/3 (pour leur permettre de flotter) sont prévues. Elles sont reliées ensemble par un bout. A cette eau, j' ajoute avant de prendre la mer une dose d'aquapur pour assurer la conservation. J'étais parti sur l'acquisition d'un osmoseur manuel Katadyn qui permet d'avoir un débitde 0,9l/heure, mais le coût de cet appareil m'a fait renoncer. J'ai donc cherché une solution alternative. Elle s'appelle Aquamate Solar Still (chez allgadgets marine) et délivre, en fonction de l'ensoleillement, entre 1l et 2l par jour pour un coût 10 fois moindre! Ce n'est pas confortable à 5, mais c'est mieux que rien. Tout compris, avec les réserves du Grab cela permet de tenir 6 jours de façon "sereine" avec les 16 litres initiaux ainsi que la production d'appoint de l'Aquamate dans la limite par personne de 0,75l/jour. Après on passe en mode "sur-survie"...

  • Le sac "DIVERS SECOURS" qui permet d'adoucir la misère et qui contient :
    BOUTS, CARTES A JOUER, CASQUETTES SOLEIL, CISEAUX CRANTES, COUTEAU BOUT ROND, 2 COUVERTURES POLAIRES, 4 CUILLERES , ECOPE, EPONGE, EQUIPEMENT PECHE, FERME SACS IKEA, GOBELET PLASTIQUE, GOURDE EAU, GREY RAYTAPE, LAMPE LED, LEATHERMAN, LINGETTES, PAPIER WC, PATCH REPARATION CAOUTCHOUC, PILES DE RECHANGE ,PIPEAU, RUBAN ELECTRICIEN, SACS 100L, SACS POUBELLE, SACHETS ZIPLOCK IKEA, SERVIETTES EPONGES, 3 TORCHONS, VETEMENTS, VIVRES, PROJECTEUR ,LAMPES BALADEUSES

  • Et enfin, le sac "PHARMACIE LIFE RAFT" qui permet quelques soins et dont j'ai repris le contenu sur un fil HEO.

Avant, chaque traversée, tous les appareils électroniques sont chargés à bloc et les effets personnels (papiers, argents, etc..) mis dans ces sacs.
Voilà.

25 nov. 2019
0

Bonjour
Je reviens sur cette histoire de grab bag
OK, dans le sac il y a pas mal de chose, dont notamment de l'eau

Pas de nourriture que je sache

Donc, je me suis fait un grab bag perso avec plus d'eau et de la nourriture lyophilisée préconisée par un site spécialisé

Mais c'est très con. Comment je réchauffe mon eau mon mon petit frichti tout sec? Ca ne sert donc pas à grand chose. Donc, cet hiver je vais me faire des orgies de repas courses lyophilisés.
Je pourrai toujours vous dire si c'est bon. AHAHAHAHHAHA

Quelqu'un a t il déjà testé des repas en sachet auto-chauffant?

Merci

Camille

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (67)

Les caprices du ciel

mars 2021