Comment mixer voyage en voilier & à pied

Bonjour à tous,

Nous pensons de plus en plus avec mon conjoint à partir pour 6 à 12 mois en voyage à partir de septembre 2023.

Lui est passioné de voile, a un BP, sa propre école de voile, aucun soucis niveau sécurité avec lui :)

Moi je suis un peu moins branchée voile, j'ai eu le mal de mer pendant très longtemps, mais j'ai tout de même pas mal navigué, le mal de mer est beaucoup moins présent.
J'aime bien le voilier, mais "à petite dose", je ne suis pas sûr d'être prête et d'aimer partir en transat (le rêve de Monsieur) et de ne pas voir la terre pendant plusieurs semaines. J'ai tendance à trouver le temps long et à m'ennuyer quand je reste longtemps sur un bâteau sans mettre pied à terre, même si j'adore découvrir de nouveaux paysages, je crois que je peux dire que je préfère le faire par la terre.

Mon conjoint lui dans l'idée voudrait faire le schéma classique : Aller jusqu'aux Canaries > Cap Vert > Transat pour les Antilles > Cabotage aux Antilles > Transat retour.

J'ai peur de ne pas tenir et d'être frustrée si l'on part sur ce planning... Je n'ai jamais fait en plus de nav de plus de 3 jours en haute mer et ne sais pas comment je réagirai (le plus gros que j'ai fait c'était Corse > La Grande Motte et j'avais le covid... La fièvre n'a pas aidé à ce que j'apprécie la traversée).

J'aimerais réussir à associer à la fois un voyage avec un peu de bâteau et à la fois un voyage avec pas mal de barroudage à pied mais j'ai dû mal à me projeter sur ce que l'on pourrait concrétement faire sur 6 mois - 1 an.

Auriez vous des idées ?

Merci d'avance :)

L'équipage
05 août 2022
05 août 2022
1

Le tour de la Méditerranée ?


05 août 2022
0
05 août 2022
1

Hello,
Jusqu'aux Canaries, ça se fait bien, pas de grosses étapes...pas mal de coins à visiter, l'intérieur de Grand Canaria, le Teide à Ténérife, belles ballades à la Goméra, etc...
Pour la suite, bah, laissez le partir tout seul(ou avec un équipier), et retrouvez-le aux escales, en prenant l'avion...vous ne serez pas la première ni la dernière à faire comme ça.
Une fois aux Antilles, tout plein de randos sympas, notamment les escalades de tous les anciens volcans...
Idem pour le retour, il n'y a pas de honte à ne pas aimer les longues traversées, c'est également mon cas...
J'ai rencontré un couple qui a voyagé autour du monde durant 13 ans, sans que Madame n'ait à faire plus de quelques jours de nav.
A chacun son truc...
Ah, pour le mal de mer, le Stugeron est miraculeusement à nouveau autorisé à la vente en France...


Manuscule:Merci pour le retour !Je n'ai jamais entendu parler du stugeron, je vais regarder 😉·le 06 août 13:42
Aurose:Rapport bénéfice / risque toujours défavorable pour ce médicament ·le 07 août 09:18
Pat45:Pffff....·le 07 août 12:50
05 août 2022
0

Hello,
si vous n'avez pas peur du froid (relatif), montez vers le nord: Écosse, Norvège, Islande et tous les archipels associés : des navigations au large de 3 jours max, le reste en cabotage, des paysages de folie, pas de foule et des domaines de randonnées +++ une fois le bateau à l'ancre. Un territoire tellement vaste qu'1 an suffira à peine (d'autant que de novembre à mars, évidemment, c'est un peu frais et sombre...)


Manuscule:Je n'avais pas pensé à et itinéraire mais ça peut être un bon compromis, je retiens pour en parler à Monsieur !·le 06 août 13:43
05 août 2022
0

Bonjour,

AMHA, il faut que vous y trouviez votre compte tous les deux, il n'y a pas de raisons qu'un des deux souffre du rêve de l'autre, ni que le rêve de l'un devienne impossible à cause l'autre, donc je rejoint PAT45, laisse le faire sa transat seul et rejoint le la bas. Si il n'a pas envie de le faire seul, il pourras trouver un/des équipiers facilement.

Ensuite en côtier c'est très facile d'allier bateau et marche à pieds, c'est même recommandé si on veut voir un peut plus que la cote.


05 août 2022
1

Le mieux c'est de prendre une carte et de regarder.

Qu'est-ce qu'il y a a voir de bien par-ci par-là?

Puis après quand tu aura plusieurs options sur ce qui te plairait à toi tu lui demande "tiens, aller en grêce ça nous prendrait combien de temps?"

Et comme ça vous vous mijoterez un petit programme aux ptit oignons tous les deux. En 1 an y'a de quoi faire quand même.

Si pour lui c'est très important de faire la transat, vous pouvez passer 2,3,4 mois a descendre tranquille vers le cap vert, y'a des trucs super à voir en route.
Puis 3 options: vous traversez ensemble, il le fait avec un pote, il le fait solo.

Une transat c'est 3 semaines. C'est ennuyant et y'a pas la télé, mais pour un beau projet a deux avec quelqu'un qu'on aime, et pour ramener des souvenirs qui resterons à vie, on peu se forcer un peu non?


Pat45:ma(future ex) femme à l'époque n'avait pas voulu faire la transat vers le Brésil, elle m'avait retrouvé à Salvador quelques semaines plus tard...du coup j'étais parti avec une ex-cliente de 28 ans que j'avais connu gamine...j'imagine qu'effectivement, elle aura des souvenirs à vie.Ce qui est sûr en tout cas, c'est que je n'ai plus jamais eu de ses nouvelles par la suite(?)...·le 05 août 18:39
Morteen:Plus de nouvelles de qui ? De ta femme ?·le 05 août 18:39
Pat45:non, de l'équipière, je vois mon ex femme très régulièrement, peut-être justement parce qu'elle n'a pas traversé à l'époque!Il faut dire que j'avais été malade ou nauséeux pratiquement tout du long, donc pas très fun...·le 05 août 19:06
Manuscule:Merci pour vos témoignages ! L'option qu'il fasse la transat n'est pas ce qu'on souhaite mais au pire, si je ne fais pas la transat, il pourra se trouver des équipiers de confiance ·le 06 août 13:47
05 août 2022
0

Sur un tour de l'Atlantique, il y a effectivement pas mal de choses à faire aux escales en randonnée pédestre (îles Canaries, Madère, îles du Cap Vert, Antilles avec de belles randos en Martinique et Guadeloupe ou aussi Grenade, St-Vincent, Dominique, Antigua, Saint-Kitts, etc.) après il faut faire un grand saut vers les Açores pour retrouver de belles zones de randonnées... Si madame n'aime pas les grandes traversées, ça risque de coincer un peu, sauf, comme c'est dit plus haut, à le laisser traverser lui et à le rejoindre aux escales par avion.
Sinon, il y a de quoi faire en Méditerranée comme, par exemple sur un voyage France, Corse, Sardaigne Sicile. On peut largement y passer plus d'un an et il y a de très nombreuses randonnées que l'on peut faire dans tous ces lieux.
Tout le monde connaît la réputation de la Corse en ce domaine mais il y a à peu près l'équivalent en Sardaigne et en Sicile.
Si l'on veut pousser encore plus la chose, on peut envisager de faire un grand triangle méditerranéen en partant de France pour la Corse, puis la Sardaigne (éventuellement la Sicile), puis revenir sur les Baléares où il y a aussi de très belles randos sur Majorque et Minorque et on peut finir en poussant jusqu'en Andalousie pour faire des randos dans les magnifiques paysages des villages blancs perchés (sans oublier de lire Don Quichotte avant) pour revenir en cabotant le long de la côte espagnoles où il y a aussi de belles randos dans l'arrière pays (surtout en Catalogne).
Un tel programme peut facilement prendre un an voire plus...


05 août 2022
4

Tu as un ami compétent avec lequel tu te sens parfaitement en sécurité. C'est déjà énorme.
Sur un tour de l'Atlantique tu as 2 à 3 traversées qui durent entre 2 et 3 semaines.
Une traversée, avec les moyens modernes, notamment l'AIS, c'est un grand bonheur. Une parenthèse de tranquillité dans une vie. L'important est d'y être décontracté et de prendre son temps. Profiter des couchers de soleil, des nuits tranquilles, des matins au pont rempli de poissons volants, de journées de lecture et de bien être. Une traversée se fait en couple, pas avec des équipiers. Ne pas trop voiler, ne pas être pressé, avoir des pilotes auto/régulateur parfaits et surtout de profiter de ce bonheur d'être autonome.
Et si tu souffres d'un mal de mer permanent (ce qui est vraiment très rare), il y a maintenant plein de petites pilules qui réduisent grandement ce problème.
Et dans chaque ile. Tu crapahutes comme tu le veux.
Mais si t'y vas en avion. Eh bien tu ne sera pas au même endroit que ton copain qui y sera arrivé après 2 à 3 semaines de traversée.


0

Salut !
On finit ce genre de boucle, actuellement aux Açores à préparer nos sacs pour partir 4 nuits en rando bivouac.
Cap-Vert, tu peux facilement enchaîner 10 jours de bivouac sur Santo Antao + 2-3-4 sur Sao Nicolao.
Grenade à la journée, pour découvrir la jungle. Voir sur plusieurs jours mais ça devient franchement l'aventure, full boue, moustique et prévoir machette pour certains sentiers très peu utilisés.
Reste des Antilles je ne sais pas.
Sur le retour, les Açores il y a de quoi faire, à la journée ou quelques jours en fonction des îles.
Et bonnes nav aussi ;)


ED850:Salut les Algol. On n'a pas réussi à se reboire un coup ensemble après Cariacou en Janvier. L'AIS, ça sert aussi à retrouver les copains😀.Bonne fin de croisière et bon retour à vous.·le 06 août 08:22
Manuscule:Bonjour !Merci pour ton commentaire.Vous n'avez pas eu peur de laisser plusieurs jours le bateau seul quand vous partiez plusieurs jours à pied ?Vous le laissiez au port à chaque fois (parceque je me dis que le laisser au port plusieurs jours, ça a l'avantage de sécuriser mais ça doit être un beau budget à prévoir également)Merci d'avance !·le 06 août 10:26
ED850:Le mouillage du bateau sur ancre est très sûr quand on a un bon mouillage et qu'on mets suffisamment de chaîne. Souvent plus que les ports ou le risque de collision est plus élevé.En cas de doute, il y a toujours la possibilité d'avoir une surveillance par des copains d'autres bateaux.Dernier point, dans l'alizé, le vent est stable. Ce n'est pas comme dans les variables. Il n'y a pas de variation en direction. Donc, un mouillage protégé le reste.·le 06 août 10:35
Manuscule:Merci pour le complément d'infos. J'ai peur des risques de visites et vols sur le bateau au mouillage si je pars par exemple une dizaine de jours à terre.Vous avez un avis là dessus ? J'imagine que ça dépend des pays.·le 06 août 10:38
ED850:Les Antilles sont devenues très sures (un autochtone nous expliquait "on sait que vous êtes tous en contact, vous les voiliers, et si il y a un vol dans un mouillage, eh bien tout le monde le sait et vous ne venez plus. Si vous ne venez plus, on ne vendra plus nos poissons, langoustes, fruits et légumes, donc vous en faites pas vous n'aurez aucun problème"). Les iles françaises un peu moins.En Guyane, on a laissé le bateau 1 mois seul au mouillage sur le Mahury. J'avais mis une alarme, mais on n'a pas eu de problème.Bon, on trouvera toujours quelqu'un qui s'est fait voler, mais c'est je pense plus rare qu'à Paris.·le 06 août 10:52
Flora :):On a toujours laissé le bateau dans un mouillage sûr, sans aucune surveillance particulière et sans rien payer ! Pour quelques jours ou des semaines, voire des mois au moment de la saison cyclonique. Même dans les endroits qu'on croirait à risques (Venezuela, Equateur, Chili, Martinique...) la seule fois où on m'a volé mon sac, c'est au retour à terre, à Toulouse, chez moi !·le 06 août 12:03
Manuscule:Merci ED850 et Flora, ça me rassure quant à ma crainte de laisser pour un moment le bateau seul au mouillage ·le 06 août 13:50
Pat45:Le mien a passé 8 mois tout seul mouillé à Marigot Baie, ST Martin ...·le 07 août 12:53
-1

Vous parlez dans le vide, Manuscule ne s'intéresse pas trop aux réponses à ses interrogations existencielles...
On sait même pas de quel bateau il s'agit !


Manuscule:Bonjour Flora,Je ne vois pas trop ce qui vous permet de dire que je ne m'y intéresse pas... J'ai fais mon post il n'y a même pas 24h, et je m'y reconnecte pour la 1e fois maintenant.Je n'ai pas précisé de quel bateau il s'agit simplement parceque je n'en n'ai aucune idée encore, le voyage est pour septembre 2023, voir 2024. Là j'en suis à l'étape de me demander si je fais le voyage en bateau (au moins en partie) ou pas, le bateau on verra plus tard^^·le 06 août 10:32
Flora :):Désolée... c'est que généralement quand on intervient dans un forum, on répond immédiatement.C'est très courant que des primo-arrivants ne se manifestent plus du tout.Ce n'est pas ton cas, très bien.A bientôt alors.·le 06 août 11:55
0

Bonjour !

Un grand merci à tous pour vos retours, je suis un peu dans le speed de suite mais je prendrai le temps de me poser sur toutes vos réponses et pour certaines, je reviendrai sûrement vers vous avec quelques questions complémentaires ;)

Manue


2

Bonjour Manuscule,

Je partage mon expérience, parce nous sommes un peu dans la même situation avec ma chérie.

Je suis skipper pro, je rêve depuis longtemps de partir en voyage avec mon propre voilier, avec en tête des destinations lointaines et donc forcément de longues traversées.

Ma copine n'avait jamais fait de bateau avant de me connaître, elle est curieuse dans l'idée, mais avec pas mal d'appréhensions et elle est sujette au mal de mer.
Ses appréhensions : s'ennuyer, ne pas être capable de lire ou de s'occuper en traversée à cause du mal de mer, ne pas être capable de me secourir si je devais passer par dessus bord.

Nous sommes partis en avril de Bretagne, en prevoyant 6 mois de voyage. Nous sommes actuellement aux Açores, et globalement on se régale !

Quelques clefs qui nous ont permis de partir sereinement :
- Une phase "d'entraînement" en navigations côtière avec les amis et la famille, en avril, près de chez nous. Pour qu'elle s'approprie le bateau, la vie à bord, les manœuvres de base.
- Zéro pression sur la durée et la destination du voyage. Nous avions prévu 6 mois, ce qui était rassurant pour elle parce que pas trop long et avec une date de retour identifiée. Mais il a toujours été dit et re-dit que nous pouvions arrêter au bout d'un mois ou deux si ça ne marchait vraiment pas. Et on s'est aussi laissé la possibilité de continuer un an voire plus si jamais on était content.
- On fait très attention à la sécurité individuelle en mer (harnais), même s'il fait beau, parce que ça rassure celui/celle qui dort.

Programme plutôt côtier au début (Bretagne, puis une traversée de Gascogne en prenant le temps d'attendre les meilleurs conditions météo, puis Espagne-Portugal).
Ensuite nous n'avions pas de destination précise, le plan était soit de traverser vers les Açores si on se le sentait, soit de continuer en côtier au sud (peut-être Méditerranée ? Ou bien Maroc puis Sénégal ?).
Au final nous avons profité d'un excellent créneau météo pour une traversée de 6 jours vers les Açores.
C'était un vrai challenge pour elle parce que nous n'étions que deux, et le mal de mer toujours présents (surtout les 2/3 premiers jours).
Mais elle était en confiance, et j'étais préparé à pouvoir assurer la traversée en "solo" si elle ne pouvait pas prendre de quarts.
Ensuite une fois dans l'archipel, nous passons beaucoup de temps au port (moins de mouillages et de petites navs que je ne l'avais imaginé), en moyenne 2 semaines sur chaque île, pour prendre le temps de vraiment se ressourcer "à terre", de faire de la rando, du camping,...

Ça demande des concession de chaque côté : elle prends beaucoup sur elle en traversée, et de mon côté je revois mes ambitions nautiques à la baisse. Mais ça ne nous empêche pas de vivre un très beau voyage en amoureux !
Si jamais elle ne se sent pas de faire la traversée retour (selon la météo), on prévois la possibilité qu'elle fasse le trajet en avion et moi soit en solo soit avec des équipiers à trouver sur place.

Pour ce qui est de laisser le bateau plusieurs jours ou semaines le temps de se balader à terre, je ne peux parler que des zones où nous sommes allé (Galice et Açores), où nous n'étions vraiment pas inquiets. Les ports ne sont pas trop cher pour notre taille de bateau (9m), le problème du mouillage pour moi c'est surtout de trouver un endroit vraiment sécurisé si la météo se dégrade alors qu'on est loin.
Nous n'avons pas de cadenas pour fermer le bateau... En même temps, rien de valeur à voler à l'intérieur.

N'hesite pas à le recontacter si tu veux échanger plus longuement...

Camille.


Flora :):Voilà un excellent témoignage pour Manuscule !Laisser le bateau seul plusieurs jours au mouillage aux Açores c'est Niet... mais c'est plutôt une exception sur la durée d'un voyage autour de l'Atlantique.Et bravo Camille, tu as tout compris ! Bonne continuation !·le 06 août 15:30
BWV988:+1 SailCamille·le 06 août 15:59
Manuscule:Merci Camille!Ça me parle pas mal en effet ton aventure et me rassure :)·le 06 août 18:20
1

Le témoignage de Sailcamille ci-dessus résonne beaucoup en moi. Ma compagne est aussi facilement victime du mal de mer et par ailleurs extrêment curieuse et adore les ballades à pieds.
Depuis qu'elle nous accompagne pour nos croisières estivales elle nous a ouvert les yeux sur une autre façon de naviguer qui consistait souvent à faire beaucoup de milles pour finir échouer dans un port, épuisés, trempés et mal nourris.
Par exemple à Tréguier en Bretagne elle nous à fait découvrir les jardins de Kerdalo, un endroit magique, bien entendu superbement ignoré par moi-même dans mes escales précédentes à cet endroit.
Ca implique des longues escales et beaucoup de km à pied. Au final une façon de naviguer trés riche avec le grand avantage qu'on redécouvre un bassin de navigation dont on croyait avoir épuisé les possibilités à moins de tourner en rond. Donc pas vraiment besoin de "TDM" tellement elle arrive à rendre intéressante notre bassin de navigation proche, sauf si bien entendu on est près à y consacrer 5 ans en profitant bien de toutes les escales mais on n'aura jamais 5 ans à consacrer à un tel projet.
C'est finalement un trés bel équilibre car , si elle n'aime pas les longues étapes en mer avec plusieurs jours et nuits à la clef (ce que moi par contre j'aime), rien ne m'emp^che de les faire seul ou avec un copain et de nous retrouver plus loin à destination.


0

J'ai vu passer sur les bourses aux équipiers des annonces de skipper cherchant de l'aide pour les longues traversées et offrant la possibilité à la compagne de l'équipier de rejoindre le bord en même temps que la propre compagne du CDB. Cela implique des contraintes certes, mais cela peut constituer aussi un point d'équilibre pour les couples mixtes voileux(se) + terrien(ne).
Je ne sais pas s'il y a des bilans racontés par les personnes concernées, mais cela m'intéresserais de les connaitre ( Vous aves deviné que je suis aussi dans cette situation).


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (98)

novembre 2021