Comment gérez-vous le sommeil en navigation ?

J'ai la chance de ne pas souffrir du mal de mer, en revanche, j'ai beaucoup de mal à trouver le sommeil en navigation.

C'est flagrant lors des petites traversées de 2 ou 3 jours, je n'arrive pas à décrocher, à détourner mon attention de la marche du bateau.
Même couché, les yeux fermés, il y a toujours un coin de mon subconscient qui décide de rester en veille.

Quand la traversée est longue, ça s'arrange au fil des jours mais je retrouve le problème la veille de l'arrivée.
J'ai pu observer quelques fois les effets de la fatigue accumulée : problèmes d'équilibre, esprit qui tourne au ralenti, allucinations...

J'envie ceux qui arrivent à maitriser leur sommeil et qui peuvent s'endormir quand ils le veulent.
Comment faites-vous ?
Avez-vous des trucs pour gagner ces précieux moments de sommeil ?

L'équipage
16 jan. 2006
16 jan. 2006
0

ça dépend de plusieurs facteurs...

Combien à bord pour assurer les quarts
Durée de la traversée...

Ma dernière nave en solo, 2 nuits en mer, je dormais par tranches de 20 minutes avec un minuteur qui me réveillait.
Si quand il sonne on a l'impression de s'être juste allongé c'est que l'on a dormi.

En équipage (à 3 ou 4) pour une grande traversée de plusieurs jours, on fait tourner l'heure du quart de manière à ce que tous les 3 ou 4 jours on ait un morceau de nuit entier (pas réveillé au milieu pour se recoucher après), et si après plusieurs nuits hachées je me sens en carence de sommeil, j'avale un petit cacheton pour dormir non-stop pendant les 5 ou 6 heures qui me sont allouées.

Des fois un petit coup de rhum peut remplacer le cacheton, sous réserve que tout se présente bien et que tout l'équipage n'en fasse pas autant ! :-D

16 jan. 2006
0

mais en
solo ou equipage reduit (à une unite en responsabilite)??

16 jan. 2006
0

Equipage réduit
Nous naviguons à deux, plus deux enfants qui ne participent pas encore à la veille.
On se partage la nuit en quarts de 2h30 à 3 heures.

Mais toutes les expériences et les cas de figure sont intéressants à partager.

16 jan. 2006
0

pour moi

pour ma part les quarts de 2h30 /3h c'est trop court je prefere 4h.Ainsi je me repose bien dormir 4h d'affilé me convient et me suffissent.Je dort generalment de 22h à 2h puis je monte mon quart sans me recoucher , petite sieste l'apres-midi et c'est bon.

josé

16 jan. 2006
0

De
minuit à 4h, le plus reposant il me semble.

16 jan. 2006
0

J'avais le meme probleme.
Je pense que c'est (en tout cas pour moi) plus ou moins consciemment une histoire de confiance en ce qui va se passer pendant le sommeil - soit un petit manque de confiance en l'equipage, soit le poids de la responsabilite du 'chef de bord'.
Les petits trucs qui m'ont aidé: commencer par dormir dans le cokpit. En cas de mouvement ou de bruit anormal, ouvrir un oeil ou ecouter la discussion suffit a constater que tout est normal, plutot que de ruminer son angoisse en bas ou de gueuler toutes les 10 minutes pour savoir si tout va bien.
Avant d'aller dormir, pendant une periode plus ou moins longue, arreter de donner des conseils, les petites remarques, refaire des reglages, etc... on constate que tout va bien sans nous (meme si on n'aurait pas tout fait pareil), ca devrait continuer pendant le sommeil.
Un autre truc qui m'a beaucoup aidé a me reposer, c'est d'utiliser un minuteur pendant les quarts de nuit. Apres le tour d'horizon, je n'hesite pas a fermer les yeux, ce qui repose enormement par rapport a lutter pour garder les yeux ouverts. Certaine nuits j'ai meme ete agreablement surpris de dormir pas mal entre les gongs espaces de 10 minutes, alors que j'avais aussi des problemes de sommeils avant.

16 jan. 2006
0

bien dit didier
le problème c'est surtout de trouver le sommeil, on est tenu par l'excitation !

On conseille dans les bouquins ce que dit didier, ou de s'essayer à la sophro ou toute technique décontractante. Il y a aussi des endroits ou l'on dort mieux et ça dépende de chacun. Moi dans la cabine avec les gamins ca m'allait bien, je dormais comme un papa heureux, tout seul devant c'était plus dur !
Le coup de gnole c'est pas bien, mais ca m'a aidé plus d'une fois.
Et puis apprendre à ressentir le sommeil et ce moment là il ne faut pas le laisser passer, il dure quelques minutes au plus et ne pas le dépasser parce que le suivant il sera plus dur à attraper.
Trouver son rythme en fonction du couple (qui du matin, qui de la nuit ? qui du milieu etc ?)
Faire l'amour aussi ! permet de se détendre !!!

16 jan. 2006
0

la confiance aussi

la confiance dans l'équipage compte aussi pour beaucoup dans la qualité du sommeil.

Pour ma part j'insiste bien pour etre reveillé si le moindre probleme survient et parfois l'on me reveille mais pas grave ainsi je suis tranquille.

Les consignes doivent etre respecté m^me si elles peuvent apparaitre exagerées:Port du harnais , et ne pas aller sur l'avant du bateau.

josé

16 jan. 2006
0

Le meilleur moyen...
Le meilleur moyen de ne pas reussir à dormir, c'est de se rendre compte qu'on n'arrive pas à dormir.
Bouquine un peu avant d'essayer de dormir, ça change les idées.
L'alcool ou les cachetons, c'est tout sauf une bonne idée car c'est le meilleur moyen de ne pas pouvoir etre operationnel sur le pont en cas d'imprevu. Pourquoi ne pas recourir à l'homeopathie, l'effet placebo jouera peut etre un rôle benefique. (ne me tapez pas dessus svp)

Concernant le rythme des quarts, pas de recette miracle puisque la meilleur recette, c'est celle qui te convient et qu'elle est differente pour chacun d'entre nous.

Bonne nuit.

16 jan. 2006
0

C’est très simple,

je l’ai déjà dis pour les déplacements et c’est pareil...

Apprenez à respirer

Maintenant, vous pouvez continuer à croire que ce sont des connerie et restez dans vos petits trucs qui n’arrangent rien... ;-) :alavotre:

pfffzzzz

16 jan. 2006
0

take a breath !
vous avez fort raison cher serpent, la respiration est importante, permettant de retrouver son calme, de faire le vide et puis au niveau des gaz dans le sang ça change tout un tas de trucs que je n'y comprends rien mais que les scientifiques ils disent qu'ils comprennent.

Mais juste pour polémiquer : le coup de rhum, ce n'est pas un petit truc ! Ca n'arrange certes rien, mais ca soulage !

16 jan. 200616 juin 2020
0

Je suis

tout à fait d’accord pour vous accompagner sur le coup de rhum...
Mais juste pour le plaisir, non pour aider à dormir... à moins bien sur de vider une bouteille entière ;-) mais dans ce cas le réveil sera à mon avis plus problématique... :-D

pfffzzzz

17 jan. 2006
0

j'en rajoute une couche !!
c'est pas si facile de savoir BIEN respirer...
or stress = réspiration modifiée et bonne erespiration réduit le stress (par les trucs de neuro-trucs-muches)

au fait comment qu'on peut re-apprendre à bien réspirer ???

17 jan. 2006
0

salut cobra
vas faire un stage de 15 voir 20 jours de peche au large et tu sauras regler ton temps de recupe .

18 jan. 200616 juin 2020
0

Pourquoi devrai-je

faire cela cher ami ?

Je dors quand je veux ou je veux et dans la position que je veux...
De plus je n'ai besoin d'aucun artifice pour me réveiller que ce soit après 1 seconde 1/4 d'heure ou 12 heures

Je vous l'ai déjà dis, apprenez à écouter votre corps et cessez de le torturer par des pratiques débiles... :alavotre:

pfffzzzz

16 jan. 2006
0

et pour le p'tit coup de rhum...
...j'en rajoute même parfois un au réveil si je me sens nauséeux ! :-D

Et ça le fait aussi bien que d'autres espèces de cachetons qui eux peuvent endormir...

Mais quand je parle de cachetons pour dormir, c'est du style un quart de Lexomil (ou un demi) ou des trucs pour dormir vendus sans ordonnance, donc légers, ce qui n'empêche en rien le réveil instantané si besoin.
Et ce n'est pas systématique, et je respire aussi, en vidant le cerveau à l'expiration... ;-)

18 jan. 2006
0

Cachetons pour dormir:
Ce n'est pas du Lexomil! :non:

Le bromazepam est un anxiolytique, et non pas un somnifère, donc pas destiné à aider à dormir. C'est un médicament sur prescription qui aide à lutter contre les états d'angoisse. Il est prescrit pour le soulagement à court terme des symptômes de l'anxiété grave, et éventuellement dans le sévrage alcoolique.

Ce qui plus est, le bromazepam fait partie de la classe des benzodizapines (les "benzos" pour les intimi), des substances qui peuvent entraîner une dépendance physique et psychique.

Donc ne pas prendre à la légère...

Un petit truc pour mieux respirer: déjà commencer à ECOUTER sa respiration, d'en être conscient, on en a pas forcément l'habitude. Ensuite réguler sa respiration, toujours en écoutant bien, respirer lentement et profondément (du fond du ventre).

16 jan. 2006
0

C'est un sujet très intéressant
Avec des interventions comme Didier, très pertinentes.

Ca mériterait bien d'être transformer en article, non ?

16 jan. 2006
0

un truc qu'on oublie parfois : le café
Non le café ne fait pas dormir mais perturbe les cycles veille/sommeil ;

Avant une nav prolongée, il est judicieux de respecter une période de sevrage de
2 à 3 semaines sans aucun café

2 avantages à cela :
un endormissement facilité aux heures habituelles
le chtit expresso pour réveiller sera beaucoup plus efficace

;-)

16 jan. 2006
0

moi
j'ai la chance de dormir à peu près n'importe comment : je "provisionne" facilement du repos l'après-midi, remonte sur le pont entre 21h et 1h du mat jusqu'à 6h et 9h, une 1/2 heure de repos et c'est reparti jusqu'à ... beaucoup plus tard !
La nuit à la barre me motive énormément, je ne sais pas pourquoi . Les étoiles, peut-être . Une seule règle, pas de café après 16 h :-( mais dans la nuit, ça tient compagnie sans être un besoin .

16 jan. 2006
0

J'ajoute...
que tous les concurrents (sérieux ) du figaro font gaffe à çà...

16 jan. 2006
0

coment gerer le sommeil dans son lit
c'est un peu la même chose cela dépend des conditions ; C'est souvent inversement proportionnel avec le nombre de fois oùu ta partenaire souhaite prendre la barre en main.
Le subconscient ne fait malheureusement pas tout et il peut arriver que l'on rêve d'avoir quelques hallucinations :-p :-D :-D

16 jan. 2006
0

En solo
la sophro çà marche, mais à condition de s'y adonner bien avant et je dirais de vivre avec d'une façon générale. C'est un excellent "outil de régulation du champ de conscience" pour trouver la relaxation quasi sur commande à condition de pratiquer. La veille du départ, çà ne marche pas.

La gnole, oui à l'escale, mais pas en nav, trop dangereux. On s'endort sans garantie de se réveiller.

Attendre d'avoir sommeil et se coucher aussitôt. En solo, je mets un matelas sur le plancher au centre du canote, c'est l'endroit le plus confortable et c'est très facile de gicler en cas de nécessité.

Tranches de 20 minutes avec minuteur et gueulante de 115db sur l'alarme du radar réglée à 8 milles. çà donne le temps de repasser ciré et bottes si nécessaire.

17 jan. 2006
0

en solo souvent
je ne me couche que très rarement et jamais à l'intérieur, je reste dans le cokpit mais je dors à chaque fois que j'en éprouve le besoin de jour comme de nuit.
en équipage je dors mais super bien, j'ai appris de part un boulot de chauffeur durant 10 ans que de rester réveiller quand c'est son tour de dormir n'est pas bon car lorsque c'est ton tour de prendre le volant alors là tu ne peux plus dormir. Il faut faire confiance et de toute façon on n'a pas le choix.
Et puis il faut faire confiance à son étoile je dors très bien en mer et les autres doivent surveiller non ????

17 jan. 2006
0

sur l'eau
il est intéressant, en équipage, de dormir quand on en a le besoin : on s'aperçoit alors que beaucoup, à leur grande surprise, fractionnent leur sommeil d'une manière très différente que la manière conventionnelle ! Avec la possibilité de roupiller quand on a un "coup dans le gandot", on se relève 1/2 h, 1h, 2h + tard avec le sentiment de repos ; Dans un équipage "fourni", il y a tellement de différence sur les préférences de chacun qu'on équilibre les quarts sans trop de difficulté .
En solo, ça sent le réveil à fond les watts :-( :-(

17 jan. 2006
0

le sommeil en solitaire..
je vous donne ma formule toute simple..
quand je navigue en Solitaire, je ne dors que d'un oeil..

et je fais des quarts:
Trois heures de l'oeil droit.. et trois heures de l'oeil gauche !
et bonjour à tous de Punto Arenas.. la Patagonie Chilienne!

malgré l'éte ici, il fait froid et on remonte tout doucement vers le nord

Pinguino Chileno

17 jan. 2006
0

les collègues
parlaient plus de vider les quarts que de les faire !
:-D

17 jan. 2006
0

Eveillé dans le sommeille!?
Botpipel il me semble que tu as la juste formule pour les traversées en couple. Mais pour la barre franche je préfère le p.a..Sur une traversée l’idéale est d’arriver lorsqu’il fait encore jour. Bon d’accord une petite traversée de 24 heures c’est plus facile, ma femme met un minuteur dans la poche de sa veste de quart réglé sur 20 mn. Et elle vérifie que je ne suis pas parti. Elle ne sait pas que je ne sais pas nager. Elle me voit sur le bateau, donc tout va bien, réglage du minuteur sur 20 mn. Vous ne le répéterez pas, pendant tout ce temps là je l’ai surveillé, elle dormait moins de 20mn , lorsque l’on arrive je suis complètement crevé, quelle belle navigation nous avons fait. Mais un mauvais souvenir avec trois mecs, en pleine nuit, deux dans cockpit a raconter leur vies les yeux vers les étoiles, un ferry nous a frôlé, je ne repartirais plus jamais avec ces deux la, ni avec le troisième le pauvre ne supporte pas la mer. Je préfère ma femme c’est ma bonne étoile.

17 jan. 2006
0

A deux, nous n'avions pas
de règles précises, mais adaptation aux conditions. Par mauvais temps, quarts de une à deux heures, et par beau temps de quatre à six heures. En fait, celui qui était fatigué réveillait l'autre... Le rythme s'installe tout seul.

Ni l'un ni l'autre n'avons eu besoin de quoi que se soit pour s'endormir.

Pas la moindre goutte d'alcool en navigation, on se rattrape aux escales… ;-)

Pour se réveiller lors de la prise de quart, un bon bouillon brûlant, le caoua étant réservé au petit déjeuner bien copieux ! :-)

_/)

17 jan. 2006
0

en regle
generale je dors tres peu entre 2et 4 h en boat ma coskyp ne vois rien des que le jour tombe (il se fait rarement mal) alors la nuit c'est pour moi et le radar regle sur 5/6 miles, j'essaye de dormir un peu apres le leve du jour et surtout apres dejeune la sieste, pour le moment pas de traversee de plus de 48h

15 fév. 2006
0

en solo...
au large, privilegiez le sommeil de jour!... sur les cargos, les hommes travaillent et sont éveillés à ces heures là! et vous êtes plus visible (vôtre canot pour le moins!!
je n'hésite pas à dormir pendant plusieurs heures dans ce cas pour "provisionner" les heures d'approche, j'essaye d'éviter un trop plein de fatigue inutile;
en côtier, difficile de dormir plus d'une heure et ailleurs que dans le cockpit, mais j'ai la chance de ne pas avoir besoin de beaucoup de sommeil! 2ou 3h/jour sur plusieurs semaines...mais c'est un exercice quotidien préalable à une longue navigation! (ç'est ça la sofrologie?;-)
en tous cas, anticipez,n'accumulez pas!
mon truc pour dormir vite et bien: sur le dos, bouche ouverte, respiration regulière....radical en quelques minutes!

15 fév. 2006
0

pour trouver le sommeil en nav
Il faut de l'air.
Commencer à se relaxer dans le cockpit pendant 10 mns en passant les infos, le temps que l'autre prenne le rythme. Dans la tête c'est déjà lui qui est en charge, le laisser faire.
Ne pas se coucher si on en a pas envie : se passer de 4 ou 5 heurs de sommeil n'est pas tuant au début et permet d'accorder son rythme. Après 3 ou 4 jours, si le rythme n'est pas pris, il faut modifier la façon de prendre en charge le bateau.

Avec ma skipette c'est facile : quand l'un veut se coucher, il reveille l'autre et voilà. Pas de temps, pas de règle, on peut très bien faire 6 heures, puis 2 heures, puis ... le rythme c'est comme dab : comme on le sent. Evidemment la confiance est totale cad que si un pb on n'hésite pas à reveiller l'autre. En fait, on fait du hors quart tous les 2 :-) .
De cette façon le sommeil n'est plus vraiment difficile à trouver.

Pour bien récupérer, il ne s'agit pas de s'endormir sur commande, mais bien de dormir quand on en a besoin. Quand tu as compris ça, ton sommeil est de meilleur qualité et tu peux dormir 4 heurrs par jour si nécessaire pendant assez longtemps (plus de dix jours).

15 fév. 2006
0

j'ai un cycle de sommeil de 1h30
j'essaie donc de dormir par tranche de multiple de 1h30 pour eviter les mauvais réveils

mais comme j'ai un radar et que beaucoup ont un merveilleux mer-veille dont on dit tant de bien, en fait je dors tout le temps et j'ai jamais eu d'accident(c'est pour de rire car en fait je ne dors pas du tout, mes traversées ne dépassant pas 24 h port cam/ciudadella, donc ne me traitez pas de fol inconscient)

c'est vrai qu'au port ou au mouillage dans une rivière, c'est + facile :-D

amicalement

16 fév. 2006
0

cycle de sommeil
Bonjour marin,

Il y a des règles relativement connues, mais il y a aussi les individualités et les circonstances. La règle connue : quart de 2 heures.

Mais cela dépend du nombre d'équipiers et de chacun des individus. Je suis souvent en équipage réduit (2 pesonnes), et j'ai la chance de n'avoir pas de rythme. Alors sur le principe quart de 3 heures, si l'équipier tient le coup, mais sous pilote, ce n'est pas très compliqué, même pas besoin d'être dans le cokpit. Toutes les 5 à 10 minutes on fait un petit tour pour vérifier si personne n'est dans les parages.

En solitaire, il faut dormir. Alors soit tu as un rythme qui te permet de te réveiller seul au bout de 20 minutes, soit tu mets un réveil.

Attention ceci est valable pour le large. Dès que tu t'approches des côtes (10 miles) plus question d'avoir ce type d'attitude. Alors c'est veille permanente dans le cokpit. Si tu dois suivre une côte pendant plusieurs jours, alors un conseil, tu t'en éloignes d'au moins 20 miles, sauf si tu fais du tourisme.

Bien amicalement et bon vent

22 fév. 2006
0

Bien plus simple
je met le radar en position "alarme" et je vais me coucher .Et le lendemain 2 solutions ou je vai bien et je suis reposé ou.......Pour le moment je vais bien .:alavotre::alavotre::alavotre:

22 fév. 2006
0

j'ai essayé
de mettre ma chère et endre en mode alarme et d'aller me coucher.

ça ne marche pas : elle m'appelle dès que je somnole :-(

la prochaine fois j'essaye avec les enfants...

22 fév. 2006
0

TU AS DES
Enfants à bord? quelle horreur!!!En navigation l'enfant est souvent malade,jamais content,pressé d'arriver et toujours en train de se plaindre.Dépense de l'électricité sans compter,gaspille l'eau sans reflechir,ect ect ect .Ah dam pas d'ça chez moi .Et puis comme radar l'enfant est d'une nullité absolue.Allez une quinzieme bieres,le radar sur "veille" et je m en va me coucher .Bonne nuit a tous

23 fév. 2006
0

correction
j'aurai des enfants à bord.
dès que le bateau sera en état de naviguer.

et puis il y a pire: des ados.

à une certaine époque , je débutais les stages que j'encadrais par "ceux qui sont venus faire de la voile d, à droite; ceux dont les parents sont au club med', à gauche"

en général aucun n'allait à gauche.

un peu brutal mais ça clarifie les choses...

moyennant quoi je n'ai jamais pu dormir en mer durant un stage.

23 fév. 2006
0

ENORME correction
au dessus je plaisante.J'ai .......deux enfants a bord .au dessus je plaisante.J'ai .......deux enfants a bord .:alavotre:

08 mar. 2006
0

Méfiance !
Bonjour à tous,
Petite traversée en solo sur la Corse.
A l'aller, le réveil sonne tous les 1/4 d'heure.
Au retour, toutes les 1/2 heure.
En fait ce n'est pas parce qu'on est debout en plein jour dans le cokpit, scrutant les alentours, qu'on ne dort pas debout sans s'en rendre compte !
Ainsi, j'ai aperçu de très près un cargo qui s'éloignait sur mon arrière babord : je n'avais rien vu ni entendu venir malgré une "veille attentive" !
Méfiance donc !

10 août 200616 juin 2020
0

SOMMEIL
quand je navigue sur plusieurs jours j'ai
trouvé quelque chose qui me convient .
FAIRE DES QUARTS FIXES ;
au début nous faisions des quarts tournants
et on ne recupere jamais .
avec les quarts fixes chacun prends son rithme
c'est la premiere nuit la plus difficile
pour celui qui fait le 1H à 4 H il faut qu'il se couche vers 17H et apres chaque escale on tourne
evidemment pour le skipper il y a une pression psychologique importante surtout dans les coups de vents quand on est loin des cotes .
Mais c'est la rançon de la gloire .
bonne nav
ALAIN

21 août 2006
0

Sommeil en mer, en solo
Que soit en Solo, ou en familial, à bord de TIM ( bruno.aizier.free.fr[...]tearma/ ) la sécurité passe par le minimum de temps sur le pont la nuit.
Vers minuit, feux de nav allumés, tour d'horizon avec jumelles, réglage du régulateur et des écoutes. Le COMPTE-MINUTES est réglé pour 18 minutes, le skipper s'allonge, tout habillé et sous un bon duvet sur sa couchette et s'endors en moins de 3 minutes. Donc : 15 minutes de sommeil Flash. DRING : on se lève les yeux restant mi_clos, tour dans le cockpit : tour d'horizon, les yeux bien ouverts ... retour sur la couchette, sous le duvet ... remontage du compte minutes.
Eventuellement passage au coin cuisine pour manger qq pates de fruit + thé s'il a fallu rester plus longtemps dehors.

Vers 7H : copieux petit déj !

Ce sommeil flash est extrèmement récupérateur.
Pas d'expérience de ma part au delà de 60 heures.

22 août 2006
0

En solo
En solo, je m'endors dès que je sens que j'ai sommeil, ceci de jour comme de nuit, et pour une demi heure max. Aprés 72 h de nav je retrouve tout de suite mon rythme normal.

03 sept. 2006
0

5a 20 mn ou jamais !!! suivant le cap
mais , sachant que 5 mn de sommeil suffise quand tu as le coup de barre pour repartir pour 5 heures !! tu dois survivre !! Si tu es dans les mémes conditions psyco soma que ma fréle personne !! vérifié depuis 30 ans sur la route !! ;-) mdr :-D :-D :-D

03 sept. 2006
0

A votre avis..
hypothèse :
ne tenons pas compte de nos instruments (radar et détecteur de radar).
Tout le monde dort sur le cargo (comme d'hab la nuit)
vous naviguez à 5 nds.
Le cargo navigue à 20 nds.
vitesse de rapprochement : 25 nds :

plusieurs types de temps :
- temps clair et mer calme
- temps clair et creux &gt 2 m

Combien de temps entre le moment ou vous pouvez le voir et le moment ou il vous coupe en deux ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (26)

Calme Norvège

novembre 2021