Comment faire de la strat en milieu humide

Bonjour,

En voulant réparer 2 vilaines fissures à l’arrière du pied de mon puit de derive, j’ai mis à jour une fissure plus importante qui m’a amené à découper un bon morceau pour faire une reprise de strat solide (je m’y attendais un peu)

Contexte :
Dans son ancienne vie, le voilier a eu un jour la dérive qui s’est détachée au mouillage, et avec les marées à sec quotidiennes le puits de dérive avait souffert, il avait été réparé par un chantier, apparemment bonne réparation car le puit à l’air nickel.

Donc en découpant j’ai aussi mis à jour de l’eau, salée, que je suppose être là depuis cette aventure.

La bateau etant sur remorque, j’ai relevé l’avant et par gravité j’ai pu faire sortir 1 ou 2 décilitres, mais c’est toujours humide.

J’ai aussi bourré de journal et aspiré pour faire remonter l’eau, puis laissé encore du journal a plusieurs reprises pour récupérer l’eau par capillarité, ça marche mais c’est toujours humide.

Comme réparation j’envisage de combler par de la choucroute puis de faire une strat solide, mais comment faire si c’est toujours humide ? Le polyester a t-il une tolerance ?
Ou dois-je coincer l’humidité par une premiere couche de vernis polyester afin de mettre la choucroute sur un support sec?...mais je crois que ce n'est pas conseillé de garder une coque humide, à fortiori avec 40 ans d’âge...

J’ai vu que certains concurrents du VG ont fait de la strat en pleine mer, je ne pense pas qu'ils aient pu avoir des conditions sèches, alors, quelle est l’astuce ?

D’avance merci pour vos réponses.

FJ

L'équipage
14 avr. 2021
14 avr. 2021
0

Comme la photo ne passait pas a la création du post, la voici


juliana:Par curiosité,ce puit de dérive est sur bateau ?·le 15 avr. 08:52
ventdebout:non, pas sur bateau, sur terrain de foot... :-)·le 15 avr. 09:01
juliana:J'aurai dû me relire !!Par curiosité,ce puits de dérive est monté sur quel bateau ?·le 15 avr. 09:54
Funky Junky:Sur un Dufour T6·le 15 avr. 22:07
juliana:OK,si c'est le puits,je ne comprends pas ou se loge la dérive pivotante ? (ce n'est qu'une réfection)·le 16 avr. 08:27
14 avr. 2021
1

Les coureurs qui font de la strat en mer utilisent des résines spéciales.

Pour que ça sèche, il faut d'abord bien rincer pour enlever le sel qui garde l'humidité. N'hésite pas à rincer au jet et à vider plusieurs fois. Ensuite éponger et laisser sécher quelques semaines dans un endroit couvert et aéré. Un petit radiateur soufflant peut aider, même chauffage coupé.

Enfermer de l'humidité n'est pas une bonne idée, il vaut mieux assécher d'abord, et si tu penses que de l'eau peut rentrer à nouveau, poser une trappe de visite pour inspecter et échanger. On peut aussi avoir de l'eau à cause de la condensation de l'air, s'il peut circuler.

Pour la réparation, ce serait plus explicite avec un dessin ou une photo.


ventdebout:après de nombreux rinàage à l'eau douce, tu peux sécher avec un pistolet à air chaud. Il faut enlever tout le mat en mauavis état, ne pas utiliser de choucroute mais du roving et résine·le 15 avr. 07:55
14 avr. 2021
1

Au vu de la photo, la résine autour de la fibre a disparu. Je pense que tu peux enlever tout ce qui est blanc et ne tient pas.
Pour la réparation, je ferai tout à la résine et à la fibre, pas de choucroute.


14 avr. 2021
0

Bonsoir
Frederic a raison,il faut enlever au moins le sel.
Pour faire une réparation tu peux prendre de l'epoxy spécial milieu humide chez sicomin par exemple.
Ou de l'époxy avec un durcisseur 15 minutes,ce qui revient au même.
Tu peux bloquer la fuite avec une choucroute fabriquée avec ce genre de résine,en très faible épaisseur pour ne pas monter en exothermie sinon c'est mort.
Tu mélanges l'epoxy avec des fibres coupées et de la cellulose ou n'importe quelle charge si rien de dispo ,meme du talc (ou de la farine ,une fois j'ai utilisé de la farine de maïs ça a marché...)
La fibre coupée tu peux l'acheter toute faite ou tu decoupe des bouts de fibre de verre au ciseaux;c'est elle qui fera le lien et la solidité.
L'idéal c'est avant que cela seche c'est de balancer un tissu de verre (genre biaxial) dessus avec le même genre de résine rapide.
Faire ça au moment le plus frais possible pour éviter à tout prix l'exothermie.
Éventuellement s'il fait chaud prendre un durcisseur 1h30 c'est plus sûr ...
Faut tout préparer à l'avance et être très rapide dans la mise en place.
Si tu peux avoir un sac avec des glaçons ou de l'eau très fraîche à portée de main ça peut aider pour baisser la température une fois tout collé.
Tu peux balancer verser dessus une bouteille d'eau fraiche si ça chauffe sans soucis,je l'ai fait le printemps dernier sur un tube d'etambot stratifié avec grosse choucroute et 3 epaisseurs de carbone qui commençait a beaucoup chauffer (durcisseur 1h30) le lendemain c'était béton et même pas collant.
Si c'est juste tiède no problem mais il faut rester à côté pour surveiller.
Fais toi aider par un bon si tu ne le sens pas...
De toute facon c'est Juste un pis aller,comme dit il n'est pas bon d'enfermer L'humidité et quand le bateau sera au sec il faudra refaire proprement cette réparation dans l'urgence...


James :Ps Pour durcisseur rapide,résine époxy resoltech 1020 ou 1050...Il existe aussi tout prêt des batonnets de mastic à melanger à la main qui prennent sous l'eau mais qui n'ont pas de très bonnes propriétés mécaniques. 500g d'époxy avec un durcisseur rapide et de la charge devraient être un kit d'urgence obligatoire sur tous les bateaux,perso j'ai toujours eu ça à bord de mes canotes.·le 14 avr. 23:01
15 avr. 2021
0

Merci pour vos retours.

J’avais fait un premier rinçage en versant de l’eau douce épongée 5-10 mn après, je comprends que je dois faire ça au moins 2 ou 3 fois de plus mais je ne vais pas attendre plus que juin où j’espère bien naviguer.
Peut-être une fois aspiré le max terminer au sèche cheveux.

J’aurais tendance à préférer de la fibre sur de la fibre, d’autant que je compte reprendre largement sur les bords et sur le puit de dérive pour faire’une sorte de semelle qui vienne coffrer le pied du puit, mais s’il s’avère impossible de le secher effectivement l’epoxy semble la solution Haddock.
J
ames, est-ce que c’est ce type d’epoxy dont tu parlais ?
sicomin.com[...]257.pdf

Fj


James :Non non c'est pas ça. Cherche dans leurs produits ils ont de la résine pour stratifier en voie humide.Ou tu les appelles...Ne mettre qu'un tissu est à moins avis pas top vu les défauts de surface (on voit bien un trou).Le but du jeu au final c'est de faire un petit joint congé pour faire un arrondi sur l'angle,boucher les défauts aussi et de strater dessus mouillé sur mouillé.Tu pourrais poncer plus haut la partie verticale pour plus d'efficacité en ayant le tissu qui remonte plus haut. Pareil pour le sol ou tu pourras mourir sur le contre moulage avec une deuxième passe de tissu que tu peux faire dans un deuxième temps.C'est du mat qu'on voit,aucune résistance, ne sert qu'à combler le vide.·le 15 avr. 08:01
15 avr. 2021
0

Faire comme indiqué par @Fredericl , la seul solution


15 avr. 202115 avr. 2021
0

Si tu veux remonter sur le puits de dérive et déborder largement sur le fond, il faudrait retirer le gelcoat pour atteindre la fibre actuelle.
Pour que ce soit propre au final, attaquer la fibre dans l'épaisseur pour avoir un dégradé. Et cela d'autant plus que tu sembles avoir un vide en périphérie qui me parait difficile de combler de manière solide.

Pour faciliter le séchage: un solvant à évaporation rapide (acétone ou autre) se fera un plaisir d'emporter l'eau en surface; mais moins celle qui est incrustée, dommage.


Recidive:Effectivement, après un rinçage à l'eau douce, un rinçage à l'acétone permet d'assécher en profondeur. L'acétone et l'eau se mélangent très bien et s'évaporent rapidement.Bien sur, un séchage au décapeur thermique (90°C) avant toute stratification.·le 15 avr. 08:28
15 avr. 2021
0

Il semblerais que le délaminage soit bien plus étendu que la partie que tu as meulé. Il faut mettre ça au clair.


15 avr. 2021
0

Encore merci pour vos retours !👌

Ok je pensais avoir assez dénudé la strat mais je comprends qu’il faut aller plus loin...Bien vu d’utiliser l’acétone comme agent de transport, je n’y aurais pas pensé.

A quoi vois-tu Cowboy que c'est delaminé, la fibre blanche ? Car l’espace qu’on voit c’est celui entre le moule et le contremoule (enfin je crois).

Oui il y a un vide que le comptais combler avec de la choucroute justement, mais oui j’ai bien retenu que le reste sera straté par couches et resines.

Fj


16 avr. 2021
0

il n'y a pas de délaminage! c'est du mat très mal appliqué, c'est tout.


cowboy bebop :vendebout, un mat de verre ''mal appliqué" ne ressemble pas à ça. Ou alors il n'a carrément pas été débullé après projection, auquel cas il faut aussi meuler pour avoir une reprise correcte. ·le 16 avr. 09:58
ventdebout:je crois que c'est ce qu'on a dit: il faut enlever tout ce qui n'est pas compact·le 16 avr. 18:49
16 avr. 2021
0

Si c'est du mat très mal appliqué, est-il pertinent de s'y accrocher?
Si c'est un contre-moule dans la coque, est-il pertinent de faire un point d'adhésion entre la coque et le contre-moule à cet endroit?


Funky Junky:Cette formulation me laisse à penser que non...mais je ne vais pas trop avoir le choix car le tissu, par gravité, va forcément se coller au fond.·le 16 avr. 20:54
16 avr. 2021
1

Mes 10 cents sur ce sujet qui me semble intéressant du point de vue technique .
Une fois la zone séchée et nettoyée , il y a eu de bonne idées , comme la déshydratation a l'acétone , la question se pose de faire une réparation solide .
La fibre blanche est une fibre qui a perdu son enrobage de résine , probablement par usure et dégradation chimique , AMHA il faut éliminer cette fibre et retrouver un zone de stratification saine ( avec résine ) , puis créer un scarf conséquent pour donner de la résistance mécanique .
Ensuite , re stratifier en alternant mat et roving mais surtout bien imprégner " à refus " , de résine pour donner de la résistance à l'humidité .On oublie trop facilement que les tissus de stratification doivent impérativement être imprégnés au maximum pour que les fibres soit protégées et résistantes .


16 avr. 2021
0

Au maximum et suffisant, c'est compatible à savoir : même poids de résine que de fibres.
Mais cela prend un peu de temps à imprégner à coeur et à débuller.


Recidive:Oui pour les tissus et multiaxiaux stratifiés au contact. Pour le mat, on compte 2,25 x poids de fibre pour la quantité de résine.·le 16 avr. 13:35
Polmar:Mais vu que le mat n'est pas en odeur de sainteté, autant éviter.·le 16 avr. 13:46
James :Attention à ne pas mettre trop de résine sur le tissu, ça ne sert à rien.C'est pour ça qu'on fait de l'infusion,du sous vide etc,·le 16 avr. 14:23
Recidive:Le mat est utile en couche d'accroche, et ensuite pour donner de l'épaisseur si on a besoin de rigidité ; tout en ne confondant pas rigidité et résistance.@James, oui, l'infusion permet d'augmenter considérablement le taux de verre, mais ce n'est pas applicable dans le cas présent.·le 16 avr. 14:48
James :Oui c'est sûr,on ne va pas faire d'infusion sur un T6...Bon eviter de tartiner trop quand même, ça ne sert à rien... ·le 16 avr. 15:22
16 avr. 2021
0

Pour une telle réparation, il faut utiliser uniquement de la résine epoxy et surtout pas de choucroute.
L'epoxy est étanche et adhère beaucoup mieux que la résine polyester.
Pour combler le vide, tu utilises de la résine epoxy chargée avec du silicell et des microbilles de verre pour avoir une bonne consistance. Cela collera mieux. Tous les autres conseils sont bons.


Recidive:Si le polyester n'adhérait pas sur le polyester, alors tous les bateaux et autres constructions en polyester se désintègreraient rapidement !Il faut arrêter de croire que l'époxy est la panacée. La mise en en œuvre est plus exigeante et plus coûteuse. Les reprises ultérieures encore plus.Un carrossier automobile ne preconisera pas une réparation avec de la tôle d'inox sur une caisse en acier.L'homogénéité d'une structure est importante.·le 16 avr. 15:45
James :Son souci c'est aussi l'humidité il me semble.Je ne connais pas le comportemt de la résine polyester avec l'humidité .C'est pour cela que je conseillais d'utiliser une époxy spéciale et de rattraper avec de la charge et la même résine les défauts une fois tout bien décapé comme l'ont bien souligné les autres. En rajoutant des morceaux de fibres on fait une choucroute époxy béton et on peut stratifier dessus mouillé sur mouillé. Quand je pose un propulseur d'étrave je fais toujours ça et je stratifie dessus dans la foulée .Si on a le temps on peut même finir avec une passe d'enduit quand c'est en fin de prise .La difficulté c'est l'utilisation de résine speciale pour milieu humide qui prend rapidement et monte facilement en exothermie.L'époxy en plus d'être une résine est une colle ,le pouvoir d'accroche et la rigidité sont bien meilleurs . Si c'est vraiment sec effectivement il devrait pouvoir utiliser une polyester,mais je n'y connais pas grand grand-chose ·le 16 avr. 15:57
J-Marc:Quand je disais "telle réparation", je voulais dire bateau ancien bien abîmé. J'ai un superchallenger de 45 ans refitté à partir d'une épave avec l'aide d'un très bon spécialiste. Toutes les réparations structurelles ont été réallsées à l'epoxy. Le polyester n'a été utilisé que lorsque ce n'était pas structurel. Le puit de dérive de Funky Junky est parfois avec de l'eau. Si vous faites du polyester, vous avez alors forcément vu comme moi que quand on le mouille, il blanchit rapidement avec l'eau qui rentre très vite par capillarité entre fibre et résine polyeter. C'est un début de délaminage... L'epoxy a l'avantage d'être totalement étanche et d'être mécaniquement plus performante. L'epoxy a aussi l'avantage de donner plus de temps pour faire la réparation avant de polymériser.·le 16 avr. 17:56
16 avr. 2021
0

Le rôle des fibres imprégnées est plus complexe que cela , dans le mât sous tension mécanique , les fibres " éclatent " les efforts pour les disperser , et les tissés orientent dans le bon sens ces mêmes efforts .
Idem , l'imprégnation a refus va permettre le collage des fibres et surtout les protéger des agressions chimiques et mécaniques .
Pour info , l'infusion permet le dosage exact de l'imprégnation et éviter les stratifications à la Bavaria qui était chiche sur la résine ....


16 avr. 2021
1

Le mat présente deux inconvénients :
- les fibres sont courtes, or ce sont elles qui supportent les efforts, la résine ne servant qu'à coller les fibres entre elles.
- il ne contient pas beaucoup de fibres dans un volume donné, donc le stratifié est moins résistant à poids égal.
Les fibres n'orientent pas les efforts, elles ne peuvent encaisser que la composante de l'effort parallèle à la fibre.


16 avr. 202116 avr. 2021
0

Merci pour vos avis.

Edit: Epoxy ou polyester, le dilemne !

Par contre je ne vais pas démonter tout le contre moule du carré pour refaire la coque, en tous cas pas cette année. Et je ne sais même pas si le jeu en vaut la chandelle. Il n’est quand même pas si pourri que ça mon bateau !🙃🙃


16 avr. 2021
2

Reste en polyester , l'époxy n'apporte rien et tu gagnera une homogénéité dans la stratification .


16 avr. 202116 avr. 2021
0

Oui tu as toutes les cartes en main maintenant...
Tu as bien vu les afficionados de la polyester et ceux de l'époxy,tu sais les avantages et inconvénients,à toi de decider !
Ne démonte pas même dans le futur tout le contremoule,ca ne vaut pas la peine.
Simplement aux endroits qui nécessitent des renforts.
Je l'ai déjà fait sur un Dufour,un 4800,uniquement au niveau des cloisons mal collées sur des fausses varangues faisant partie du contremoule...c'est l'enfer !
Les contremoules sont plus ou moins bien resinés,des fois ça s'arrache tout seul,des fois faut y aller au ciseau à bois ou au burin...
J'avais bâché et isolé le carré du reste du bateau,je louais une petite maison pour me reposer et manger,c'était aux Antilles à Cariacou,et la nuit tu te grattes avec les fibres de polyester dans ta peau...
Par contre il ne faut pas que l'eau pénètre entre le contremoule et la coque, ca va te créer de l'osmose que tu retrouveras à l'extérieur et l'humidité ne partira jamais vraiment .
Tu peux aussi à défaut de boucher avec de la choucroute ou autre, si tu vois des endroits ou ça baille y balancer du mastic pu en ponçant un peu avant pour une bonne accroche.
Bon courage ,étape par étape c'est moins dur !


17 avr. 2021
0

Je vais investir dans un décapeur thermique pour bien sécher le tout. Effectivement avoir laissé de l'eau là-dedans c'était pas malin!

Retour sur l’atelier au prochain épisode!

Fj


FredericL:Un décapeur thermique a vite fait de trop chauffer. Plutôt un petit radiateur soufflant. ·le 17 avr. 20:59
01 mai 2021
0

Bon, finalement j’ai choisi de rester dans le polyester.

Après avoir plus ou moins égalisé le fond avec du mastic polyester fibré, j’ai stratifié sur le contremoule 5 épaisseurs, mat/roving/mat/roving/mat en remontant sur la base du puit, que j’ai ensuite cerclé avec 5 bandes idem. Voir photo.

Pour le gelcoat, n’etant pas un pro, l’endroit etant hypra exiguë (je ne tiens qu’en position fœtale derrière le puis) et les mouvements etant limités, je vous epargne le résultat de cette étape par égard pour vos yeux.

Fj


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021