Comment faire ????

Bonjour,

Un petit problème sans solution apparemment simple.

Imaginons que j'ai commandé un voilier d'occasion et versé un acompte lors de sa visite. Le compromis de vente prévoit que le vendeur fera démâter puis charger le bateau lui-même sur le camion, histoire de m'éviter de refaire plus de 800 bornes.

Mais le vendeur, à juste titre, souhaite être payé juste au moment où le bateau est posé sur le camion. Et moi, je veux bien le payer à ce moment-là, mais n'étant pas sur place, je ne sais comment faire pour que la somme soit disponible sans pour autant qu'elle ne soit prise avant que le bateau ne soit chargé (on ne sait jamais, c'est une belle somme quand même).
Je ne sais pas si je suis clair...

Un tiers de confiance style notaire va coûter bonbon et je n'en connais pas sur place. Je peux bien-sûr me déplacer, mais c'est près de 2000 bornes AR, sans compter les péages et la fatigue.
Et je ne me vois pas appeler le transporteur (Augizeau) pour lui demander que le chauffeur emmène un chèque au nom de l'acheteur...(quoique)

Et bien-sûr, mon banquier est tellement #%^£# que j'hésite à lui demander s'il existe une manip' bancaire pas trop coûteuse (oui, je sais, y a une contradiction dans cette dernière idée)

Donc si quelqu'un a une idée, cela m'arrangerait bien...

L'équipage
29 mai 2006
29 mai 2006
0

pas de problême!
1/ fais le chèque à mon nom

2/attends 6 mois.

si tu n'as plus de nouvelles , considères que c'est le prix à payer pour être débarassé des tous les tracas dus au bateau.

:-D :-D :-D

plus sérieusement, soit tu as confiance et tu payes le vendeur en esperant que tout se passera bien, soit tu n'as pas confiance et tu te déplaces.

je comprend un peu le vendeur : si le bateau a un accident lors du transport , l'achèteras tu?

29 mai 2006
0

Crédit documentaire
Dans l'industrie et le commerce, on utilise la technique du crédit documentaire. Le paiement est fait à une banque qui s'engage à remettre les fonds à un bénéficiaire (le vendeur)en échange de certains documents qui peuvent être remis par un tiers (le transporteur). Je ne sais pas si c'est disponible pour un privé.

Jean-Jacques

29 mai 2006
0

Un chèque de banque (certifié)
ne peut-il être confié au transporteur qui ne le donnera au vendeur qu'une fois le bateau chargé sur son camion ?

29 mai 2006
0

et l'acte de vente ??
tant qu'il n'est pas signé, la vente n'est pas réalisé ! Avec transmission du carnet de francisation ..etc..
Il te faut trouver une solution pour ces deux pièces.

Lucky you ;-)

29 mai 2006
0

2000 bornes en TGV, c'est moins fatiguant...
et rien ne remplace la première sortie de l'eau , le premier dématage , la pose sur le camion...
En fait, si, il y a beaucoup mieux : la première dépose du camion, le premier rematage et la première mise à l'eau de TON nouveau bateau !!!
Fais le déplacement, tu ne le regretteras pas...
:-D

29 mai 2006
0

"Cash and carry" ...
Bonsoir,
Effectivement, quand on achète un bien et qu'on paie à l'enlèvement, l'idéal est quand même d'être soi-même sur place ... Ceci étant, dans le cas présent, ça n'est pas tant le pb du règlement qui m'embêterait, mais plutôt de pouvoir constater que le bateau n'a pas subi de dommages entre le moment où tu l'as vu et celui où il est chargé sur le camion, et où intervient le transfert de propriété.
En effet, le bateau peut recevoir un choc lors de la sortie d'eau ou le gréément être endommagé lors du dématage, etc ... Si le vendeur est seul sur place, il peut être tenté de ne rien dire ...
A mon avis, il faut donc impérativement soit être sur place, soit y avoir un ami de confiance (et bien briefé), soit faire appel à un professionnel (huissier ?). Dans ce cas, le chèque (de banque, probablement)sera donné au vendeur quand le bateau sera effectivement chargé sur le camion et calé, et inspecté en détail !
Attention également à l'assurance pour le transport routier. Bien vérifier avec Augizeau et ton assurance.
Bon achat
Christophe

29 mai 2006
0

Et la webcam ?
je pense aussi qu'être en personne sur place est ce qu'il y a de mieux, car un chauffeur peut très bien se voir livrer un bateau autre que celui qui a été négocié et ne rien voir.

Maintenant si il est possible de trouver un tiers de confiance de préférence bénévole pourquoi pas. Et surtout pourquoi pas le munir d'une webcam (avec Wifi si c'est possible) et de faire une inspection webcam + téléphone au moment crucial ?

MichelR

0

ou alors....
hihi, je me rafais des potes.

confie ça à un expert. C'est le genre de petite mission pour laquelle il ne te comptera pas cher, et en plus il pourra bien vérifier l'état du bateau au chargement.

30 mai 2006
0

ça dépend ...
Il doit y avoir 3 concommitances:

  • le constat de l'état-inventaire du bateau
  • la signature de l'acte de vente
  • la remise du chèque

Difficile de ne pas y être soi-même ou de ne pas engager un professionnel payé pour engager sa responsabilité sur cette concommitance, surtout si la transaction est entre particuliers.

Mais n'oublions pas l'essentiel: il y a deux bons jours dans la possession d'un bateau: le jour où on l'achète et celui où on le vend pour un mètre de plus sur le suivant. Ce serait dommage de rater le premier de ces deux bons jours.

Sommes nous dans le cas d'un mètre de plus ? ;-)

30 mai 2006
0

En droit commercial...

La créance est réputée éteinte à la remise d'un chèque (ordinaire).

Malheureusement, entre particulier, le chèque de banque (payant) est à la mode. Il est en effet très difficile pour un particulier de récupérer un chèque en bois.

Autre solution, le virement, qui est instantané. Mais comme tu es à 1000 Km, donc loin de ton agence bancaire ou postale, impossible vu le montant de la somme nécessaire pour un bateau.

Reste donc la première solution. En plus, il vaut mieux être sur place, car les transporteurs sont des gens pressés, ils brisent couramment passe-coques ou chandeliers.

30 mai 2006
0

Partagé, je suis...
A part la webcam ;-), j'avais à peu près estimé toutes les possibilités...

Augizeau fait son planning le vendredi pour la semaine qui suit. Je ne connaitrai donc la date exacte que peu de temps avant, difficile de réserver une place avion ou tgv dans ce cas...

tgv: peu de disponibilités selon la date; nécessite soit que l'acheteur me trimballe sur place, soit - si sur 2 jours -, de louer une voiture et une chambre d'hôtel. Sur la journée, l'AR semble un peu short...

avion: idem que tgv, mais faisable sur la journée. Ce qui est dément c'est qu'en fonction des horaires pour le retour sur la journée, soit je monte sur un long courrier qui fait 4 escales et bonjour la durée, soit je repars à peine après avoir atterri si je veux éviter les escales...

voiture: le plus souple, mais le plus fatigant (sans parler des péages et des radars) et pas forcément le plus économique.

Reste le chèque à remettre au chauffeur (à voir) et la solution que peut mettre en place mon banquier (je viens de l'appeler).

Concernant l'aspect psychologique de l'achat et le plaisir y afférent, c'est fait depuis qu'on l'a visité en famille, il y un mois environ. (C'est Kiwi qui va me haïr, achat sans expertise ni sortie de l'eau, mais bon, le prix que j'ai négocié intègre pour moi cette part de risque)

Mais depuis, je me pose pas mal de questions sur ce passage de 9 à presque 12 mètres (comme le baby blues, j'en suis actuellement au bateau-blues : keski m'a prit d'acheter ça ! :-) )
En plus, il y aura des travaux de remise en état (le bateau avait réemmenagé en logement) mais le jeu en vaut la chandelle...

Là où vos réponses m'ont troublé, c'est sur le risque de dégats lors du chargement. Quoique le transport étant assuré, le vendeur sur place n'a aucun intérêt à ne pas me signaler les éventuels dégâts...
Mais bon, il me reste 10 jours pour me décider.

30 mai 2006
0

Chargement.
En cas de casse au chargement, une belle bagarre juridique en vue entre le grutier, le transporteur, l'ancien et le nouveau proprio ;-)

Ne pas compter sur l'assurance du transpoteur pour faire du sentiment: les 3 assureurs vont se renvoyer la balle jusqu'à la fin des temps.

Pour défendre correctement ses intérêts il vaudrait mieux que le proprio au moment du chargement soit clairement défini ... et assuré lui-même pour le bateau, notamment en défense et recours.

Dans une situation similaire, j'avais déconnecté la vente proprement dite et le transport du bateau: vérifié l'état, signé l'acte de vente, payé le bateau quelques jours avant son déplacement. Exit l'ancien proprio. Puis engagé un professionnel pour assurer le déplacement du bateau après avoir demandé à mon assureur de couvrir spécifiquement cet épisode géré par un professionnel qui peut très bien être le port lui-même dans certains cas, ou du moins la société qui gère les grues et travel lift.

30 mai 2006
0

Ou encore
Si le camion vient de ta région demande à monter dedans et fait toi conduire. Sans quoi le transporteur a probablement déja eu ce genre de souci à voir, donc demande lui la solution habituelle.

Au moemnt du dématage il y aura bien des infos précieuses à récupérer... perso je me déplacerai.

;-)

30 mai 2006
0

le pro
qui veut bien etre payé sans que tu soit la prend un enorme risque , imagine , il a les sous , fais le boulot et le boat arrive avec une le mat abimer pendant le transport , tu te retourne contre lui et le transporteur , lui aussi prend des risques , faut jouer sur la confiance , quand au salon nautique je donne un cheque de 12 000 euros pour un dessal livrable dans un mois ,si la boite fait faillite .... mais tu peux faire l aller retour en train ??

30 mai 2006
0

voyage
Suggestion

il existe aussi des trains de nuit qui permettent une moindre fatigue

et peut être moins cher que le TGV

JJ

30 mai 2006
0

pas d'hésitations
dans ton cas, je vais sur place!

l'achat d'un bateau, sa livraison à bon port ne sont à mes yeux pas comparables avec l'achat d'un dvd sur ebay

2 paramêtres principaux en ligne de compte :

l'affectif (on achête rarement un bateau sans un minimum de sentiments, espoir etc)
le côté financier et emmerdements

en plus pendant le voyage, les questions que l'on se pose :

comment il est chargé, il va tenir au moins, et le chauffeur, il est sympa, c'est un sagouin???? on peut envisager toutes les versions possibles.

on peut faireun questionnaire pour le grutier, un pour le vendeur etc

et puis vas y en train, tu ne risques pas de t'endormir, de sortir de la route ou autre parce que tu rêves à ton bateau.

et tu pourras à l'arriver voir si le bateau a souffert dans le transport

30 mai 2006
0

M'oui, mais... calcul de risque...
D'aller sur place, c'est aussi ce que me conseillent les copains de ponton.

Mais bon, le vendeur, en qui j'ai plutôt confiance, s'est engagé à s'occuper du dématage et du chargement. Pourquoi pas...

Concernant les dégats lors du chargement (paramètre que j'avais sous-estimé), il y a un calcul de risque.

A part la coque qui tombe et éclate comme un fruit trop mûr, le risque réside surtout dans 1 ou 2 jambes de filière tordues, au pire un balcon... Peut-être même quelques griffures sur la coque.

Il m'appartient donc de mettre le coût de ces réparations éventuelles en regard du coût du déplacement et du temps que cela me prendra...

Le bateau n'étant pas dans un état nickel, j'ai prévu d'y passer du temps (bien-sûr, autant éviter des dégats suplémentaires) et donc je ne suis pas persuadé que l'argument des dégats soit recevable en l'état : je crois que cela me coutera plus cher de me déplacer que de changer une pièce (éventuellement) croquée...

30 mai 2006
0

Partir la veille...
...en TGV, dormir sur le bateau (ah ! cette première nuit !), démater et charger le lendemain et ...hop , dans le TGV du retour !
Sécurité, garantie de paiement, surveillance des opérations , une nuit à bord ...que du positif, non ? :-D

30 mai 2006
0

même
peut-etre revenir dans la voiture d'accompagnement, comme ça tu verras le beau bateau passer a 5cm du tablier du pont, a 10cm de la ligne electrique etc...le stress garanti! que du bonheur!

30 mai 2006
0

Puisque

vous semblez ne pas souhaiter vous déplacer, remettez-vous-en au Tout-Puissant...

Vous virez la somme au vendeur, qui sera tout ému par cette marque de confiance, et d’autant plus motivé à vous satisfaire
Ensuite vous dépliez votre tapis et vous priez…( Ce dernier point s’il ne vous garantit rien ne vous fera non plus aucun tort, donc…)

Pfffzzzz

30 mai 2006
0

comment faire...
confiance? telle est la question, semble-t-il?
cobra préconise la prière...c'est une forme de confiance effectivement ;-)
moi je crois effectivement que le "vendeur" dans ce cas saura être digne de la confiance que vous lui marquerez en lui adressant un chèque signé avec vos remerciements pour s'occuper du grutage etc...lui-même n'est-il pas l'actuel "ange-gardien" de ce "rafiot vachement grand qu'en plus y va y'avoir plein de travaux et d'em...dements, mais bon, c'est mon choix, j'assume, pourvu que tout se passe bien..."
si l'homme parfois devient un loup pour l'homme, n'est-il pas innocent comme l'agneau qui vient de naître? hmm?
n'est-il pas comme nous le regardons? ;-) ;-)
ps: en cas de doute, tout de même, mettre un cierge à la chapelle des marins du coin (à 2,50 €, c'est bien)

31 mai 2006
0

Vas y sans aucune hésitation
Indépendamment des problèmes réels déja évoqués de paiement, de responsabilité et autre, vas y.
Ne laisse pas l'ancien proprio préparer tout seul le bateau pour le transport.
D'abord, tu apprendras plein de chose en rangeant le bateau (choses à changer, état de différents trucs, des passes coques aux vannes et autres) et tu pourras préparer les interventions.
Tu auras intérêt à démonter tout le gréement courant. Le dématage aussi pose souvent des problèmes de dernière minute (genre le cable de l'antenne VHF qui n'a pas de prise pour débrancher et qu'il faut couper et autre ridoirs bloqués) et c'est bon d'être là pour la décision.
Enfin, si t'es pas là au démontage, tu te retrouveras avec un gros mécano et plein de chose que tu ne sauras pas remonter ou régler (par ex, au démontage, tu mesures avant la longueur des ridoirs pour retrouver le réglage).
Et bien évidemment, si tu es là, tout le monde fera plus attention et tu risquera moins de trouver des trucs déments faits par des gars qui n'en avait rien à cirer. Rigole pas, cela c'est déja vu, des haubans coupés à la cisaille parce que le ridoir coincait ou des drisses sorties du mat parce que le gars a oublier le noeud en huit quand ce n'est pas tous les aériens arrachés par la grue parce que personne n'avaient envie de grimper au mat pour les démonter).
Alors prend ton temps, va y deux jours avant, prépare ton bateau, fais des listes, regarde tout, photographie les réglages, range, emballe, protège, assiste au dématage en relevant bien l'ordre des choses et monte dans le camion pour accompagner ton joli bateau chez toi.
Tu régleras d'un coup le problème du paiement, des éventuels dégats et du remontage et tu gagneras beaucoup de temps par la suite.
Jacques

31 mai 2006
0

-
Pour le transport, soyez tres clair sur qui est le proprio au moment du transport.
Dans la mesure où tu l'achetes à un particulier, il me semble logique que ce soit toi le proprio et que tous les papiers soient signés et le chèque fait avant que le bateau sot grutté.
Ensuite comme le vendeur a l'ai sympathique, il viendra t'aider pour le dematage et la preparation du bateau pour le transport mais ce sera toi le proprio.
Il me semble negligeant de ne pas se deplacer.

31 mai 2006
0

L'évidence...
L'évidence s'impose et bien souvent, quand on pose une question, on possède déjà +/- la réponse.

De plus, si Augizeau me donne sa date exacte de transport assez tôt, le TGV sur 2 jours ne sera pas un problème et avec une nuit à bord, cela serait effectivement sympa.

Et c'est vrai qu'être présent au démâtage peut éviter des surprises ultérieures, même si je persiste à avoir confiance. (Mais bon, le doute s'instille et je le regrette).

Réglée la question initiale du mode de paiement : je me déplacerai.

Prochain post (qui sait ?) avec la photo du bateau se posant sur le camion...

0

en plus, si le bateau est à l'eau...
j'ai quitté le mien la veille de son grutage, à l'arrivée trois jours plus tard, trouvé l'arbre d'hélice plié.
Va prouver que c'est la faute du grutier, avec qui je suis toujours en litige, un an plus tard.

personnellement, je ne laisse plus manipuler mon bateau si moi ou une personne de confiance n'est pas sur place.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (40)

Le grain est passé

mars 2021