Comment éviter de se faire flageller par l'écoute de génois ?

Bonjour à tous,

Voici mon souci, lors le l'utilisation de l'enrouleur pour réduire la surface de mon génois il faut modifier la position du chariot d'écoute de celui-ci pour que le point de tire soit toujours bien positionné. Je n'ai pas de soucis à me déplacer chaque fois sous le vent pour repositionner le chariot mais voudrais par contre éviter de me faire brutalement flageller par l'écoute 14mm du génois qui fasseye (génois momentanément choqué afin de permettre le déplacement du chariot).

Serait-il envisageable d'installer un petit palans avec anneaux de friction fixé sur la poulie blanche visible sur la photo en annexe qui se trouve également sur le rail d'écoute de génois ? Cela afin de garder un instant sous contrôle l'écoute de génois lorsque le génois fasseye ?

Auriez-vous une autre solution ?

Au plaisir de vous lire.

L'équipage
21 jan. 2020
21 jan. 2020
2

Personnellement je commence par régler le chariot au vent. Je roule et je vire, ou je vire et je roule.

21 jan. 202016 juin 2020
0

Mise photo en annexe 2ème essai

21 jan. 2020
8

Pas sûr d'avoir BIEN visualisé le pb...
J'imagine que tu es obligé de te déplacer pour manipuler tes rollers de génois.
Perso, je me déplacerais, écoute sous tension pas au maximum, juste ce qu'il faut pour qu'elle ne batte pas. Puis, je poserais un pied sur l'écoute entre le génois et le roller, en avant de la position vers laquelle je souhaite déplacer le roller. Puis je déplace le roller vers sa nouvelle position (l'écoute est parallèle au pont / au rail), reviens dans le cockpit, et refais les réglages.

21 jan. 2020
0

Quand je dois régler le chariot sous le vent (rarement car j'essaie d'anticiper en réglant d'abord celui au vent), j'applique la méthode décrite par bmayer, juste assez de tension pour éviter que ça batte, puis pied sur l'écoute.
Par petit temps pour creuser le génois ça marche bien, si beaucoup de vent, je fais comme Ishmael.

21 jan. 202016 juin 2020
0

Le truc c'est qu'approcher cette écoute de génois quand le génois fasseye est périlleux quand le vent est fort. L'écoute est grosse, le génois est grand (+/- 50 mètres carrés) et un amis ce l'est prise dans la figure lors de cette manoeuvre et c'était un peu comme si il s'était pris un coup de poing dans la figure.
Je pense mettre sur mon écoute un anneau de friction comme sur image en annexe, la boucle de cet anneau serait repris sur un bout qui passerait par la dite deuxième poulie blanche sur mon rail d'écoute de génois. Donc en étarquant momentanément ce bout on rendrait l'écoute de génois plus "civilisée" le temps du déplacement du chariot/roller d'écoute de génois. Mais si d'autres idées elles sont les bienvenues.

21 jan. 2020
0

Un débordeur (barber hauler pour les anglophiles) repris sur un taquet?
Débordeur souquer et écoute bordée lors du déplacement du chariot
Et il pourra servir aux allures débridées!
Et il pourra aussi servir pour le bras de spi au petit largue! (Pour ceux qui apprécient cette voile historique)

En plus rouler avec l'écoute choquée n'est pas très bon pour le roulage et la voile :-(

21 jan. 202016 juin 2020
0

Ton idée semble bonne mais serait encore meilleure avec un hook textile. J'en ai un à bord qui me sert à de multiples usages comme celui-ci, c'est en fait comme une poulie ouvrante. Et pas besoin de le laisser à poste sur ton écoute.

21 jan. 2020
1

Merci à tous pour vos commentaires et effectivement avoir une poulie textile ouvrante à cet endroit est idéal. En fait mon souci me fait découvrir le barber hauler et ses multiples utilisations. Jusqu'au présent pour moi un barber hauler était un truc qui devait servir à la salle de bain comme une lame gillette :-) .Donc j'ai appris un truc aujourd'hui.

21 jan. 2020
0

barber hauler = barbier transporteur
De là à penser que Gillette est dans le coup, il n'y a pas loin !
:-)
Les traducteurs nautiques ne sont pas légion, et ce n'est pas facile avec ces termes techniques.
C'est un débordeur.

21 jan. 2020
1

un réglage du chariot avec un bout ne serait pas mieux comme solution?

21 jan. 2020
0

C'est à dire que le barber hauler/débordeur avec poulie textile ouvrante a plusieurs utilisations possibles une fois mis en place y comprisde maintenir une bôme sur la bonne amure au vent arrière. De plus je vois que mon bateau est parfaitement accastillé pour son utilisation donc il me semble que ça vaut la peine de l'installer de toutes façons.

21 jan. 2020
0

Personnellement sur des petits voiliers je fais comme bmayer avec le pied, sur des gros je règle le chariot au vent et je vire pour régler celui initialement sous le vent, puis je revire.
Si on a un enrouleur pourquoi ne pas le faire quand on enroule / déroule étant donné que ça se fait au grand largue bien abattu il n'y a pas beaucoup de pression dans les écoutes.

Le top à mon avis étant de mettre un système de poulies aux butées du chariot avec le bout qui revient dans le cockpit.

21 jan. 2020
1

Noeud de bosse sur l'écoute le tempd d'agir sur le chariot...

21 jan. 2020
0

Virer de bord est une solution simple si on a des virements de bord à faire et en dehors de considération d'optimisation de route et d'effort.

Sur un bord : Une solution simple est de supprimer les butées en bout de rail de chariot.
- Avant de rouler/dérouler tu enlèves le roller au vent, tu le met à la position souhaitée en le glissant par l'avant ou l'arrière du rail suivant si tu roule ou déroule. Tu fais ça en laissant la contre-écoute dans le roller.
- Tu roule ou déroule.
- Puis tu reprends au winch l'ancienne contre-écoute. Et donc tu as le foc bordé avec le roller à la bonne place.
- Il ne te reste plus qu'à mettre de l'autre coté le roller et écoute de foc inutilisé.

21 jan. 2020
0

Bouts et poulies pour le faire sous tension, loger à mort entraîne moins de divagations dangereuses de l e ou te me semble t il

21 jan. 2020
3

..sur un bord, abattre au grand largue, bien choquer la GV. Aucune tension dans l'écoute de génois on peut régler son chariot sans risques.
En 15 secondes c'est fait !

21 jan. 2020
0

j utilise la methode deBMayer (LauBen) sauf que je fais la manip en étant a genoux...1 sur l écoute et l autre sur le pont ,1 main sur le chariot pour le déplacer , l autre sur la main courante, le transfert de masse de mes 85kg sur le genoux en appui sur l écoute faisant changer l angle du point de tire et permettant ainsi de déplacer le chariot......Après ça dépend de la force du vent et de l allure....
Mais la poulie textile ouvrante m a donné des idées....

21 jan. 2020
0

La poulie textile ouvrante est à mon avis utile à avoir à bord, j'en ai commandé une aujourd'hui, pas gratuit naturellement. Mais il est vrais que strictement pour déplacer le chariot, quelques secondes au largue devrait suffire.

21 jan. 2020
0

Le mieux c’est quand même d’éviter d’aller se balader sous le vent ...

22 jan. 2020
0

Comme BMayer, mais petit bateau, petites forces et peu d'accastillage.

22 jan. 2020
1

on met une poulie à plat pont en bout de rail et une bosse de renvoi avec un bloqueur à l'autre bout
pour avancer le chariot il suffit de tirer dessus et pour le reculer l'écoute s'en charge quand on borde.
et tout ça du cokpit
alain

22 jan. 2020
0

C'est le système classique,avec un ou plusieurs brins.Mais là, ça à l'air d'être des chariots à pistons.Faut donc les enlever.C'est clair que ça évite d'aller faire le dindin sur les passavants.En prime,j'ai des élastiques qui tirent vers l'arrière, la résistance fait que tu positionnes ton chariot au poil de c......es de mites près.

22 jan. 2020
0

Personnellement, je fais comme proposé plus haut :
je largue un peu de tension, puis je mets le pieds sur l'écoute, puis je déplace le rouleau.
Possiblement, je peux aussi lofer un peu pour que la voile porte moins.

0

J'utilise la même méthode que le chat, mes chariots se règlent depuis le piano , je n'ai pas à me déplacer, mais mon génois ne fait que 26 m²

22 jan. 2020
0

Bonjour
plutôt que d'abattre ou virer 2 fois pourquoi ne pas roulez le genois presque complétement, regler le chariot puis rederouler

23 jan. 2020
0

j'appréciais aussi le palan de chariot de génois... quand j'en avais un sur mon ancien bateau.
Maintenant, j'utilise aussi la méthode du pied sur l'écoute mais avec précaution (mon génois fait 60m²)
La méthode d'abattre si beaucoup de vent.

Installer une poulie ouvrante ou un quelconque dispositif sur une écoute qui bat est absurde et dangereux

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (32)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021