Comment étalonner un baromètre

Bonjour

J'ai dans Ta'I Miti un beau baromètre en cuivre de 40 ans

Je crains qu'il ne soit plus trop correct

Comment pourrais-je l'étalonner ?

Merci

Camille

L'équipage
03 nov. 2015
03 nov. 2015
0

En comparant, dans les mêmes condition avec un baromètre fiable de référence.

03 nov. 2015
0

wéwéwé

mais est ce que je peux chipoter les aiguilles du mien sans problème ?

03 nov. 2015
0

non ! Tu devrais trouver au dos, une petite vis ou une molette...

03 nov. 2015
0

Merci Elvis

Je retourne ce WE et je regarde

Camille

03 nov. 2015
1

tu vas sur internet et tu tape : presion atmospherique

et tu trouve la pression de chez toi

03 nov. 2015
0

Bonjour. Une solution comme une autre, aller chez un opticien avec son baro sous le bras (il y a souvent des centrales météo à la vente) .

Facile ensuite de tourner la petite vis à l'arrière du baro dans un sens ou l'autre délicatement.

03 nov. 2015
1

Ben non

La pression à Bruxelles n'est certainement pas celle en Zeelande

et je sais que le baromètre doit être étalonner là où on l'utilise

Ou alors je me plante

04 nov. 2015
0

Si ces stations sont étalonnées ...

03 nov. 2015
5

cela dépend où tu te trouves, il suffit de cherche par exemple un aéroport proche et lire le bulletin "METAR"
par exemple pour Lorient, le code ICAO est LFRH, on cherche sur google "metar lfrh" et on obtient une page avec le relevé le plus récent.
S'il n'est pas décodé, il suffit de de lire ce qui vient après la lettre "Q", ex. Q1010 veut dire pression 1010.

Ici il y a tous les codes des aéroports:
fr.allmetsat.com[...]nce.php

04 nov. 2015
0

Et il convient de le faire au même endroit, au même moment

03 nov. 2015
0

Merci Roberto

Je viens de chercher Woensdrecht qui est l'aéroport le plus proche de mon port

fr.allmetsat.com[...]urg.php

Je trouve ceci

METAR: EHWO 031525Z AUTO 13002KT 9999 OVC220 17/09 Q1017 BLU

DONC
ACTUELLEMENT la pression serait de 1017H Pa?

Ou est ce la pression relmevée à une heure H

Le bulletin a été fait il y a 9 minutes, à 15:25 UTC

03 nov. 2015
0

ACTUELLEMENT la pression serait de 1017H Pa?
.
La pression est 1017 au moment du bulletin, donc à 1525h

03 nov. 2015
-1

Une autre possibilité pour connaître la pression du lieu ou l'on se trouve est de lancer zygrib et de promener la souris à l'endroit ou l'on est. Bien entendu en ayant chargé un grib tout neuf.

04 nov. 2015
1

Non, pas les grib, ce sont des prédictions, pas des mesures

03 nov. 2015
0

Bon, ben, je crois que j'ai bien fait de demander à un ami

;-)

03 nov. 2015
0

tu appelles un sémaphore pas trop loin et tu demandes la pression corrigée au niveau de la mer
après tu étalonnes avec la vis de réglage si c'est un holostérique ou un anéroïde
alain

03 nov. 2015
1

Attention de régler le baromètre dans le bateau, au niveau de la mer, sinon, erreur liée à la différence d'altitude, par exemple entre le magasin de l'opticien et le niveau zéro des cartes, même si l'opticien a réglé le baromètre avec la pression réduite au niveau de la mer. Il y a une différence de 1 millibar pour une différence d'altitude de 10 mètres environ.
Personnellement, je téléphone au bureau du port, qui me donne la pression atmosphérique du lieu ou je suis amarré.

04 nov. 2015
1

Là tu fais erreur si tu prends ton baromètre sous le bras tu peux très bien l'étalonner à 1000 m d'altitude il suffit de le régler comme l'étalon.
Ton raisonnement est valable si ton baro est sur le bateau et que l'aéroport se trouve par exemple à 85 m (10 hpa) dans ce cas il faut demander le Qnh c'est à dire la pression du lieu ramené au niveau de la mer. La correction est de 1 hpa pour 8,5 m ou 28 pieds d'altitude.
Personnellement j'ai fait l'étalonnage du mien au printemps à Vannes avec la pression de l'aéroport et j'ai vérifié tout l'été par rapport aux données météo jusque la Baltique et c'était exact.
Donc si tu prends les données météo de ton coin ça suffit.

03 nov. 2015
0

A tous ok pour régler un baromètre nanuel mais comment fait-on avec un baro électronique ?

03 nov. 2015
0

Au lieu d'une vis à régler, on "tripote" un bouton, le tout est de connaître la pression de l'endroit ou l'on est.

03 nov. 2015
0

merci je vais m'y re-penché mais la dernière fois cela ne m'avait pas sauté aux yeux.

0

Pour un baro électronique, tu dois avoir une touche "Set", ou "Setup", ou "Menu".

03 nov. 2015
0

Tu regarde sur une carte météo avec isobares ou tu es situé. tu as une très bonne approximation à un millibar près. ce qui est largement suffisant. Le top avec un logiciel style Zygrib ou W4D.

03 nov. 2015
9

Petite remarque en passant : pour prévoir l'evolution du temps, ce sont les variation de pression qu'il est intéressant d'observer. Peu importe que le baro soit bien calé.
Le seul intérêt qu'il soit bien calé est de faire les corrections barométriques de hauter d'eau. Mais un bon pied de pilote suffit généralement ...

03 nov. 201503 nov. 2015
03 nov. 2015
0

Ce n'est pas la peine de répéter à chacun que seule la variation de pression compte çà on le sait et ce n'est pas l'objet du fil ..... bon maintenant on a la réponse de comment régler un baromètre donc c'est bon
Gilles

03 nov. 2015
0

La Pression atmosphérique varie avec l altitude.
Il faut donc connaître à la fois la Pression et l altitude.
Deux méthodes simple. Rêgler au niveau de la mer, il y a toujours un Baro à la Capitainerie; où, se rendre à un aérodrome, la tour donne la pression au niveau de la piste.Il suffit de demander ou de lire l altitude de la piste.

04 nov. 2015
2

c'est pas sur que le baro de la capitainerie soit une bonne référence
par contre un aéroport ou une sémaphore c'est contrôlé en med on peut le demander au charles de gaulle au moins il servira à quelque chose
alain

04 nov. 201504 nov. 2015
0

L'étalonnage/lecture de valeurs absolues de pression peut être utile dans un certain nombre de cas, surtout en haute mer, selon sa façon d'utiliser les infos météo. Avec les cartes fax par exemple, vérifier s'il y a un écart significatif entre la valeur réelle et celle qui avait été prévue xx heures à l'avance; ou bien plus rigolo on l'a utilisé en transat pour décider le moment de remonter après le passage d'un anticyclone mobile: on identifie les isobares "intéressantes" et on change de cap quand le baromètre dit qu'on y est dessus, etc etc :-)
.
Il y a une valeur pour ainsi dire "cachée", intrinsèque dans une prévision, et c'est l'erreur mesurée: en lisant l'erreur on peut dire bien sûr "ces prévisions c'est du n'importe quoi", ou on peut utiliser l'erreur pour augmenter cette compréhension (probabilistique) de ce qui se passe.
Bref, ue lecture plus ou moins "exacte" peut contribuer à donner une meilleure perception de l'environnement, autant que l'observation de vent, nuages etc etc

bv

05 nov. 2015
1

J'ai eu lu que pour se caler sur la bonne isobare, il fallait un baromètre à mercure pour avoir les dixièmes d'hp...
Ta valeur cachée, cela semble intéressant, mais me dépasse...
Développe, stp.
;-)

05 nov. 2015
0

avec des piles neuves ca marche trés bien

0

Sinon, tu peux utiliser ce site :
www.starpath.com[...]cal.php
Tu rentres les coordonnées du lieux où tu te trouves, et il fait le calcul et les corrections tout seul.

05 nov. 201516 juin 2020
1

@iff
J'essaye: quand on a une prévision météo, on espère qu'elle soit exacte. :mdr: A terre, on a des moyens pour avoir une idée du degré de confiance dans la prévision (par exemple les cartes ensemble), en mer c'est beaucoup plus difficile.
Alors pour avoir une idée si une prévision étalée dans le temps soit plus ou moins correcte, on essaye de comparer les données prévues avec ce qui se passe en réalité: si tout est identique la prévision est bonne (et on peut donc supposer qu'elle le soit encore dans un futur plus ou mois immédiat), si tout est différent alors la prévision n'était pas bonne et difficile croire que tout à coup elle le devienne.
La pression est l'un des éléments qui peuvent servir à comparer in situ la prévision avec la réalité, donc à apprécier dans une certaine mesure si elle est plus ou moins bonne.
Exemple un peu tiré par les cheveux: une carte te donne un passage frontal "classique" pour 1800, si à 1500 tu as du NE il est fort possible que la prévision ne soit pas bonne.
Supposons même passage frontal mais avec une dépression mobile, jeune, sur laquelle il y a un point d'interrogation sur combien elle va se creuser: la carte te donne pour 1800 du SW 20-25 noeuds et 1009 de préssion. A 1800h il y a effectivement 20-25 noeuds de SW (donc on pourrait se dire "prévision plutôt bonne"), mais la préssion est à 1005-1006: oh, là il y a quelque chose qui cloche, la dépression est peut-être en train de se creuser? elle prend une trajectoire différente de celle prévue? etc etc.
Bien sûr une valeur précise de pression n'est pas la panacée, mais c'est un élément de plus qu'on peut avoir à disposition pour évaluer l'environnement météo.
.
Autre cas possible: anticyclone stationnaire, stable, pression au centre 1032 sans évolution notable (selon ce qu'il y a en altitude, c'est une situation de blocage qui peut durer une voir deux semaines): il y a une belle zone 1024-1028 avec un peu de gradient, on peut essayer de s'y caler dedans. SI on commence à lire à bord 1030 bof on peut considérer reprendre un peu de nord, viceversa si la pression baisse trop.
Dans tous les cas, une lecture à 1-2 hPa près est suffisante, sur "suivre le dixième de hPa" perso je n'y vois aucune base scientifique ni encore moins pratique (à pression officiellement "stable", un baro localement montre des excursions plus ou moins grandes et variables dans le temps, le dixième de hPa ne peut pas rentrer en compte).
.
Bien sûr il n'y a pas de miracles, mais une valeur de pression correcte peut avoir son importance. On peut tout aussi se comporter de mille autres façons.
:alavotre:

05 nov. 2015
0

Il y a certainement plein de méthodes. Pour ceux qui ont une VHF aéronautique et sont à proximité d'un aéroport, l'écoute de l'ATIS du dit aéroport est une solution.
Personnellement je me contente, en début et éventuellement en milieu de saison, de demander la pression locale (réduite au niveau de la mer) au sémaphore le plus proche...en disant "bonjour, SVP, merci".

0

;-) et de facto, ça te permet de tester ta VHF en même temps.

05 nov. 2015
0

Exactement; ça évite les " Sémaphore untel pour essai radio " que l'on entend à longueur de saison....

25 juil. 2020
0

Mesure des pressions
Je relance ce vieux fil …
Si vous êtes curieux de la mesure des pressions, regardez sur mon site (Attention à l’orthographe, ce n’est plus mon ancien site voilelec.com qui est mort depuis cinq ans…)
Vous y trouverez des questions et des réponses, non pas sur la prévision qui n’est pas du tout à notre portée, mais sur la mesure…

Amitiés nautiques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

L'eau de l'Aude là

mars 2021