comment descendre dérive bloquée par la rouille dans le lest

bonjour, question dans le titre, la dérive est bloquée de chez bloquée par la rouille, dans un bateau (Malard 11m) au sec depuis des années
cogner dessus n'y fait rien ce qui n'est pas étonnant elle fait 1,2 m de long, épaisseur 14 mm en état normal, poids jene sais plus
je pense à un bain prolongé dans de l'acide phosphorique en bouchant le bas du lest mais quelle proportion ?
y a-t-il un risque d'abîmer le lest ?
doit on et comment neutraliser l'action de l'acide une fois la dérive tombée ?
je suis pas du tout métalo/chimiste, si quelqu'un a une idée, répondre aux questions ou donner une solution, merci
bon we à vous
JL.C

L'équipage
26 mai 2018
26 mai 2018
0

Effectivement essayer avec de l'acide phosphorique.
Puis tout huiler abondemment, puis forcer la descente.

Et ensuite seulement une fois la dérive démontée neutraliser l'acide (formule a trouver sur le net, c'est pas compliqué) puis laisser secher longtemps et mettre toutes les couches de protection préconisées (de nombreux fils sur hisse et oh sur le sujet)

26 mai 2018
0

ok merci, je vas chercher sur nenette et H&O maintenant que je sais que ça peut marcher
JL.C

26 mai 2018
0

poser le bateau sur des tréteaux et envoyer un coup de karcher dans le puits par dessous, si ça ne marche pas, bloquer la dérive pour qu'elle ne tombe pas puis agir mécaniquement avec une scie à métaux ou un zag a fine denture. Remonter la dérive ou du moins agir sur son mécanisme de remontée puis retirer la cale qui l'empêche de tomber. Puis laisser descendre doucement la dérive. Si ça ne marche pas recommencer jusqu'à ce que ça marche.

26 mai 2018
1

le karcher n'a rien donné, c'est bouché de chez bouché
une scie égoïne fait son chemin, doucement, très doucement et on est près de la tendinite
en fait la dérive est très très très feuilletée et elle est remontée à bloc
c'est pourquoi je me penche sur une solution chimique qui prendra du tps certes mais évitera à notre âge d'y laisser le peu de force qui nous reste
mais bon, si on ne peut pas faire comme àa, on se rabattra sur cette solution en trouvant un "petit nègre" bien musclé
merci Kaj
JL.C

26 mai 201826 mai 2018
0

Je sais pas comment est montée cette dérive...mais perso, j'éviterai l'acide...trop dangereux.surtout dans cette configuration. La solution "mécanique" me parait la meilleure...sans trop forcer. l'idée d'essayer de passe une lame vibrante entre la dérive et le puits...faut voir en quoi est le puits. Perso, j'essaierai de passer un câble assez fin sur l'arrière de la dérive, poser un morceau de bois de chaque coté du puits et faire levier avec un cric de voiture. En frappant de temps en temps. Il ne s'agit pas de détruire le bateau hein...mais essayer d'éclater les fragments de rouille qui coincent.une scie sabre avec une lame assez longue??? en tout état de cause se mette e sécurité pour ne pas laisser descendre la dérive brutalement. ce serait le pire. Elle défoncerait l'avant du puits...
Mais ce n'est qu'une suggestion....sans savoir comment c'est monté... :reflechi:
Ps: est-elle accessible par dessus ? en enlevant la table?

26 mai 2018
0

vu de dessous, on dirait un bloc de métal... la rouille a fait liaison avec le lest tt le tour, lest en fonte
en chatouillant un peu, on a pu passer une lame de scie mais faut forcer un max, le lest est 30cm au dessus du sol, donc pas bp d'espace de travail
on va chercher des égoïnes pas cher, va en falloir plusieurs si on continue comme ça
la meuleuse c'est assez dangereux et on a du mal à pénétrer
au dessus c'est capoté polyester, la commande de relevage hydraulique, la tige de levage sur la dérive a lâché, oxydée qu'elle était
on va se résoudre à ouvrir de l'intérieur, ce sera plus simple pour travailler (on espère), et peut être pouvoir passer un U en tôle pour tirer d'en bas car passer un cable aujourd'hui n'est pas possible
si un peu d'acide pouvait aider, c'est pas de refus, mais bon faut pas faire n'importe quoi
JL.C

26 mai 2018
0

Vu de loin ...si le bas de la coque est à 30 cm du sol...c'est un travail de galérien ! Rehausser le voilier est à mon avis nécessaire pour un peu plus de facilité au travail ! en plus la dérive doit être grippée sur son axe ... :oups: ;-)

26 mai 201826 mai 2018
0

Peut être essayer en passant une corde à piano (En 5 m chez les bricos)
lui faire des marques à la pince coupante avec de l'angle pour la rendre abrasive une fois passée faire deux poignées et va et vient.
Non invasif.

26 mai 201826 mai 2018
2

Acheter de la scie-fil chez un vétérinaire rural, cela sert à faire des embryotomie, c'est à dire découper des os.

J'ai réussi à couper un pene de porte en acier une fois avec ça.

27 mai 2018
0

scie fil sur le net ou dans une coopérative agricole , ça sert à couper les cornes des bestiaux.
Des éleveurs près de chez toi doivent en avoir.

26 mai 2018
0

Faire un trou dans le bas de ta dérive, y crocher un mousqueton costaud, mettre ton bateau à l'eau, relier le mousqueton au lest d'un corps mort avec un bout costaud et attendre que la mer monte.... :heu:

26 mai 2018
0

Je ne pense pas que la chimie soit dangereuse. Il faut trouver un produit qui bouffe la rouille, genre acide oxalique, fermer le bas du puits avec une planche et du sika, et remplir le puits par le haut.

26 mai 2018
2

Si vous ouvrez de l'intérieur, l'idée de la scie fil est très bonne...c'est redoutable comme outil. Mais il faut faire un vas et vient. un dessus l'autre dessous...
Dans la pratique cà coupe de l'acier. Surtout s'il est à moitié oxydé...
Remonter le bateau un peu si c'est possible pour faciliter le travail.
Bonne chance, c'est du sale boulot...

27 mai 2018
0

Bonjour Simbad

Ne sachant pas la dispo de l'ensemble.
Mais visible toute est bien bloqué par la rouille avec des chances que l'axe aussi.
Si c 'est possible pourquoi ne pas démonter le lest cela te permettrais
de restaurer l'ensemble plus facilement (chauffer , percer ect).

Le Moko

27 mai 201827 mai 2018
0

Cela m'est déjà arrivé! même cas de figure, bloqué de chez bloqué.
Je disposai d' un gros ber hydraulique.
J'ai glissé le ber sous le bateau puis je l'ai soulevé.
ensuite j'ai placé un cric roulant sous la dérive mais en intercalant une cale en bois.
ensuite j'ai actionné l’hydraulique par petits accoues.(a faire descendre)( et le cric à monter)
au début le bateau se soulevait de sur ses chandelles!!!
Mais ça a finit pas fonctionner!L'objectif étant de faire bouger la dérive de quelques millimètres. Après ça va assez vite parce que c'est débloqué.
Ce qui veut dire que même avec un poids de 1t500 sur la dérive ce n'était pas évident!

27 mai 201827 mai 2018
0

Ah oui! petite précision: au début j'ai effectivement pensé que c'était la rouille entre le lest et la dérive. mais en fait c'était de la vase qui avait durcie et s'était transformée aux fils des années d'immobilisation en véritable caillou.

27 mai 2018
0

Bon courage !

27 mai 2018
0

merci de ts ces conseils, on va réfléchir
pour virer la dérive, on creusera le sol, ou on fera venir le ber hydraulique si on a des sous, itou pour en remettre une neuve
la scie de découpe des nonosses me plait bien, moi qui est tj été émerveillé de voir travailler les scieurs de long, mais seulement ds un fauteuil...là faudra de l'huile de coude et il faudra découper le dessus du puit
qt à l'axe, je pense que qd l'arrière de la dérive sera "libre", la masse aura raison de cette brindille de boulon qui doit rester (enfin j'espère), le bras de levier de 1m fera son office
on a envisagé la dépose du lest, et tt ce que ça entraîne, apparemment les vis/écrous de lest semblent bons, mais si on dépose on en sera sûr...
je n'ai pas encore trouvé les proportions d'acide et le moyen de neutralisation, c'est la fête des mères donc d'autres obligations
à ce propos, bonnes fêtes à toutes :famille: des fois qu'il y en aient de cachées sous ces pseudos
on m'appelle, le gâteau sort du four... :alavotre:
à +
JL.C

27 mai 2018
0

Pour une dérive gonflée par la rouille j'ai soudé une tige filetée à l'extrémité et en vissant un écrou lubrifié, avec des cales sur le principe d'un extracteur, c'est sorti.
Toute la rouille que tu peux sortir avec une lame de scie ou un fer plat en guise de burin ne peut qu'aider.

27 mai 2018
2

Bonsoir Simbad,

si tu peux te déplacer jusque dans le Finistère Sud, je peux te donner une lame de scie à ruban à métaux d' environ 1m50, çà pourrait t' aider.

Gorlann

27 mai 2018
0

2kg de bicarbonate de soude pour neutraliser devraient suffire non ?

27 mai 2018
1

bonsoir ,
un coup de disqueuse pour ouvrir le puits pas dessus ,après refaire une strat ce n'est rien ,on peut soit passer une lame souple avec deux poignées ou une scie à métaux sur un scie sabre ,chassez l'axe si c'est possible .
l'acide ne bouffera pas la rouille elle la passivera ,c'est tout .
prenez quand même une bonne masse pour la forcer à descendre .
alain

27 mai 2018
0

le siècle dernier, on avait passé un morceau de lame de scie à ruban d'atelier entre puits et dérive. à la longue (très long) c'était venu ...

27 mai 2018
0

Sur mon Attalia DL la dérive a été bloquée uniquement par l'axe (tôle de 15 mm de 1,40 x 0,50 m environ).
Il faudra donc plus que probablement chasser l'axe après avoir dérouillé la dérive

27 mai 2018
1

merci gorlan, je prends note
je crois qu'on va jouer au scieur de long...façon ferrailleur de l'impossible
je vous tiens au courant, façon de parler, je crois pas que l'électrolyse y fasse qque chose... :reflechi:
JL.C

28 mai 2018
1

Un truc qui peut aider et assez simple à mettre en œuvre....un burineur électrique.
Pas besoin d'un gros....la frappe peut faire éclater les points d'accroche. Dans ce genre de problème, il faut tout essayer. Si le burin est émoussé, c'est encore mieux.
Allez au boulot.....
Ça me vas bien, ce genre d'encouragement.....bien assis dans mon fauteuil... :mdr:
Mais, je fais partie de ceux qui se tortillent assez souvent dans le bateau....et à qui il faut une semaine de Kiné pour réparer les dégâts..... :lavache:

28 mai 2018
0

Une technique très simple et validée : Le choc thermique !!!
.
Verser une bonne quantité d'eau bouillante par le haut du puits de dérive et taper sur la dérive à l'aide d'une "tige" rigide. Recommencer l'opération si nécessaire mais ça fonctionne généralement assez rapidement.

28 mai 201816 juin 2020
0

Bonjour,
Meme problème avec mon nouveau Corto DL en chantier à Hennebont.
Apprès avoir retiré l'axe nylon et tapé avec une masse par le haut du puits, la dérive ne bouge pas au niveau de l'axe. Mme résultat après avoir versé de l'acide phosphorique entre la tole acier et les joues en nylon. A l'aide d'un crick, une poussée de 2 tonnes vers le haut près de l'axe a fait lever le bateau. La dérive n'a toujours pas bougée d'1 mm. prochaine étape, tenter la solution d'une scie fil préconisée par Gaby et Bernard.
Une adresse dans la région Lorientaise?
Précision, je vais refaire une autre dérive de tole

28 mai 2018
0

Bonjour
Ta dérive étant sortie, en levant avec le cric quand le bateau se soulève, tu frappe la dérive latéralement de chaque cotés ça va peut être casser la rouille.
Attention au calage du bateau, il peut glisser de droite à gauche.
JC

28 mai 2018
0

Sur mon Attalia,après avoir essayé pas mal de choses(pas l'acide) la seule solution que l'on a eu a été de bloquer la dérive et de la fixer au sol, et de lever le bateau avec le travel lift. C'est venu ..... bon courage.

28 mai 2018
1

Hola! c'est un coup à arracher les fonds... :lavache:
C'est du brutal.... :mdr:

28 mai 2018
0

On peut faire le contraire, une fois le bateau levé, il faut le laisser tomber, la dérive va se débloquer. :lavache:

:acheval: :acheval:

28 mai 2018
0

ouais :reflechi:
y a tt ds les post
du sérieux
du Gaston Lagaffe
c'est bien, au moins on ne s'ennuie pas et on rigole
pour ta dérive chafogo je comprends pas pourquoi tu force sur l'axe, il est évident que si c'est fritté l'effort se transmet au lest donc au bato, moi je mettrai le cric à l'arrière de la dérive pour la faire tourner et "affaiblir" le frittage au niveau axe, avec le bras de levier, elle devrait bouger et la rouille tomber en poussière quitte à aider avec un karcher pour décaper où ça coince
sinon cogner à la masse sur la dérive, ça décape aussi mais pas la nuit parce qu'à Hennebont, les gens veulent dormir aussi...
le burin frappant la dérive, pourquoi pas, les vibrations peuvent être efficace, à voir

28 mai 2018
0

Il vaudrait mieux éviter le style Gaston Lagaffe quand il s'agit du matériel des copains... :heu:
Ils risquent de s'en souvenir.... :tesur:

28 mai 2018
0

Deux solutions, utilisées au chantier où j'ai mon bateau. Et ce ne sont pas des rigolos.

Comme dit précédemment, faire un trou dans la dérive et l'attacher solidement à un corps mort de plusieurs tonnes. lever les bateau au travel lift doucement en tapant sur la dérive dans tous les sens.

Deuxième solution si ça ne vient pas : déquiller...

28 mai 2018
0

@ Simbad
J'ai retiré l'axe en nylon. La dérive tourne (pas facile mais on y arrive quand meme) mais ne bouge pas de son axe.J'ai fait la manip x fois. Le cric à l'arrière ne servirait qu'à faire pivoter la dérive. J'ai essayé le burin aussi.
Il y a un insert carré en nylon ou teflon entre les joues. Si c'est du teflon, il a peut être gonflé dans l'eau, d' où la difficullté. En methode douce , je ne vois plus que la solution de scier les joues comme dit plus haut.

28 mai 2018
0

si la scie passe, pourquoi pas, mais je pense plus à du delrin que du téflon, c'est pas facile à scier, même ds un étau !!!
mais avec un peu de patience et d'huile de coude :scie:
avec un chalumeau à gaz, ça peut fondre ou ramollir, le tout est de pouvoir tirer la dérive, par exple en perçant un trou dedans et faire un montage avec le cric en appui sur le lest, ça devrait venir (l'espoir fait vivre)
la prochaine fois, je prends un quillard :pouce:
JL.C

28 mai 2018
0

C'est pour éviter ce genre de désagrément que j'ai changé mon Kelt 707 pour un Trident...
Mais on a aussi nos misères....on peut plus s'approcher de la plage... :heu:

28 mai 2018
0

Bonjour Simbad,

ATTENTION, le POM (Delrin) dégage des vapeurs hyper-toxiques lorsqu' on le chauffe!

J' en ai fais l' expérience (involontaire) en ayant à faire un point de soudure (au semi-auto) sur un tube au contact d' un bout de Delrin. C' était pourtant un tout petit bout et j' ai été obligé de bondir en dehors de l' atelier.

Gorlann

28 mai 2018
0

C'est quoi le style Gaston Lagaffe ? bloquer la dérive et monter le bateau au travel lift, ou taper comme un dingue sur un saumon qui va finir par se fissurer, fuir, etc ... ? Dans le chantier où a été effectuée cette opération, les professionnels sont loin d'être des clowns. Je peux lire des conneries, me faire traiter de tous les noms, me faire ridiculiser. Mais respect s'il vous plait pour les gens du métier, dont je ne fais pas parti.

28 mai 2018
0

te fâche pas, je n'ai cité personne mais ds les posts il y en a de ce type, Gaston Lagaffe et j'ai bien le droit d'en rigoler
on en n'est pas encore au ber hydrau, mais on a déjà taper sur cette p'ain de dérive à faire trembler les osselets du teneur de barre
mais le canard est tj vivant
maintenant si tu as une soluce idéale pour sortir une dérive au ras du lest, on prends
JL.C

28 mai 201828 mai 2018
0

chafogo,
Tu parles d' un insert carré entre les joues...
Si on parle de la même chose il devrait être situé à l'arrière de la partie ouverte du saumon.
cette pièce peut avoir la forme d' un L qui remonte dans le saumon et est ouvert sur la partie horizontale du L pour laisser la dérive pivoter.
Sa fonction est d'empêcher la dérive de descendre trop bas.Dérive qui normalement présente une retenue ou un décrochement en son haut pour s'appuyer sur cet insert.
Est-cela?

28 mai 2018
0

@seamer,
Non, non. Dans la tole acier de 10mm, il y a un trou 60x60 au niveau de l'axe dans lequel on place un insert et une joue de 120 mm de chaque côté. Le tout est percé et l'axe de dérive en nylon de diametre 34 inséré.
Il y a aussi une butée à l'arrière qui empeche la dérive de descendre trop bas. Mais là pas de pb pour la faire sauter.
@Simbad. J'ai pensé aussi au chalumeau. Je ne suis pas encore rendu là...

28 mai 2018
0

Ben je crois que ce genre de fil répond à la question de Skywalk qui se demandait pourquoi il n'y a pas plus de dériveurs !
Du coup je m'en pose une autre : pourquoi des dérives en ferraille qui rouille et pas en inox ? Le prix ?

28 mai 201816 juin 2020
0

Peu importe de quoi il est question mais ,surtout en athmosphère salée,
Sans un minimum d'entretien = emmerdes :heu:
J'ai mis une dérive neuve en 2007 sur mon gib'sea 28 et ça ne se voit pas que ça fait 10 ans car elle reste impeccable et poutant, je ne la nettoie pas tous les ans mais j'ai une anode rosace et il y a une oxydation négligeable.
Je vous mets la photo de la dérive l'année dernière juste après le coup de laveur à haute pression

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (67)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021