Comment contrôlez-vous votre multimètre ?

La question est dans le titre.
Je précise pour un contrôleur universel, tension, ampères, ohms...
C'est la tension qui me turlupine sauf à mettre en série "x" piles lithium qui me ferait "x" fois 3 volts, je ne vois pas d'autre solution.
Et comme la tension d'une batterie 12V, donc sa santé se mesure en dixièmes et centièmes de volts, les deux chiffres derrière la virgule...

L'intensité, les résistances, j'ai ce qu'il faut puisque j'ai des résistances de précision.
Merci de vos suggestion qui pourront servir à d'autres personnes.
Phil

L'équipage
28 mar. 2016
28 mar. 2016
0

Salut .Si tu as la même précision que moi sur les résistances (1%) et que tu veuilles mesurer une batterie de 12V. , AU mieux , tu ne pourras avoir une précision de 0,12 V sur la lecture Ce qui est déjà énorme comme "imprécision " Car à 12V75 elle est très bien , et à 12V50 elle est à moitié . 025 V d'écart . Or , précision : 0.12. A mon humble avis , à part de pouvoir étalonner son multimettre avec un galva de labo , je vois pas de solution . Mais j'attends comme toi la lumière !.....

28 mar. 201628 mar. 2016
0

Tu te fais un petit montage à base de AD 581, qui te sort une tension de 10,000 V à 5 mV près, ça devrait suffire je crois

Ici par exemple :
www.ebay.fr[...]7755928

05 sept. 2019
0

Lien mort, ---MAIS--- doc sur le AD581 disponible facilement, par ex.
produktinfo.conrad.com[...]ADI.pdf

28 mar. 2016
0

Merci !
:pouce: :pouce:
J'étais parti (je ne sais pas pourquoi...) sur un montage à ampli op avec régulation par boucle de tension, bref, une usine à gaz à l'ancienne...
Je vais acheter un type "U", 5mV ça devrait suffire !
;-)
C'est mon vieux Fluke qui va être content !

28 mar. 2016
0

Même souci, chaque année, le contrôle me coutait car pas de solution valable en DIY...
Solution simple à mettre en œuvre, schéma disponible. Cool..
MERCI "matelot@19001"

:pouce: :pouce: :topla: :alavotre:

28 mar. 2016
0

A mon avis, si tu veux être sûr de ton mesurage, il faut que tu puisses comparer ton multimètre à un calibrateur étalon, lui même relié aux étalons nationaux et internationaux. Voir avec le LCIE à Fontenay-aux-Roses, la liste des laboratoires accrédités COFRAC près de chez toi.
Deux solutions :
- Ou tu demandes une vérification de ton multimètre, c'est à dire s'il est encore dans les spécifications constructeur
- Ou tu demandes un étalonnage de ton multimètre à une valeur précise (12v +/-incertitude voulue)

28 mar. 2016
0

On fait un achat groupé d''AD581 ? :mdr:

28 mar. 201628 mar. 2016
1

Dans tous les labos du monde, quand il est difficile d'étalonner un instrument, on pratique une mesure différentielle.
Dans notre cas, c'est d'ailleurs indispensable
Charger à fond les batteries à mesurer (exemple chargeur en marche pendant 48 h sans aucune consommation, puis 12 h de repos sans consommation). La tension mesurée, quelle qu'elle soit, servira de référence comme tension de ces batteries chargée à 100% par définition.
PS La tension d'une batterie chargée à 100 % dépend de la technologie (% d'acide inséré par le constructeur), de l'âge (degré de sulfatation) de la batterie, de la température, etc...
Savoir qu'à un moment x, elle est de 12,7232 V avec une précision de 4 chiffres après la virgule ne me dit rien de son état de charge...
L'idéal est ensuite de faire une décharge contrôlée (par exemple une conso stable de capacité / 20 (5 A par exemple pour une batterie de 100 Ah) avec mesure toutes les heures) pour se faire SA courbe de charge bien étalonnée. Là encore, ces mesures sont différentielles...Bien sûr, la validité est réduite à un multimètre particulier...

28 mar. 201628 mar. 2016
0

D'accord, on le fait pour notre boat et avec notre multimètre. Et si son étalonnage est vérifié, d'année en année c'est mieux.
J'en ai 5, deux qui à ma grande surprise ne bougent pas, les plus récent; le Fluke qui se balade, un analogique à aiguille qui bouge moins que le Fluke (pourtant au 1/6 du prix), et un que je considère comme une lampe témoin de luxe tellement il se promène. (le genre il tombe à l'eau, je dis bof, et je le traine depuis 30 ans comme l'analogique et le Fluke,)...

Mais quand le voisin de ponton te dit; J'ai plus rien qui marche, y'a des trucs bizarre. Là un multi pas trop mal étalonné, cela aide bien.

28 mar. 2016
0

Sur mon voilier Bavaria, la tension de chaque batterie(moteur et servitude) s'affiche à la demande avec les niveaux (eau, gas oil, eaux noires).
Il y a moyen de régler une alarme. Pouvez vous me dire la tension en dessous de laquelle il ne faut pas descendre avec des batteries au plomb ? 11,5 volts, 10,9 volts ?
Merci.

28 mar. 2016
0

Batterie au plomb en moyenne 50% de la capacité de la batterie, donc pour moi, 12,20 volts pour électrolyte liquide, 12,40 volts pour batterie gel. Mais arrivé à ce stade, perso, ça craint un peu, j'aime pas.

28 mar. 2016
0

Bonjour Philippe
Et une zener avec une resistance serie, pas assez precis?

28 mar. 2016
1

Je pense que non car l'erreur de la zener plus l'erreur de la résistance (il faut au moins du 1%), plus le fait qu'on ne connait pas forcément la tension d'alimentation (avec quelle référence?) et si elle est stable et constante, plus les divers coefficients de température qu'il faut appliquer à la résistance, à la zener.

La solution de l' AD581 proposée par matelot 19001 est plus valable puisqu'elle s'affranchit de la tension d'alimentation et qu'on peut calculer l'erreur en fonction de la température, on a un coefficient mV/T°C.

Bien sûr, il faut prendre la bonne classe d'AD581 , soit L, soit U, sinon, 30mV d'erreur, c'est énorme.
Et il faut qu'on se rapproche le plus possible de la tension qui nous intéresse soit 12 volts.

28 mar. 201628 mar. 2016
0

@ Pytheas, je suis tout à fait OK avec ton raisonnement et c'est ce que je fais, intégrant l'erreur de lecture, les mauvais contacts dans toutes mes mesures, la résistance des pointes de touche, des câbles de test, etc.que ce soit au boulot ou à bord. J'ai donc une erreur constante et je croise les doigts pour qu'elle soit linéaire (particulièrement avec ces #$%@# de thermomètres numériques...) que j'étalonne avec un étalon à mercure certifié.
Je cherche à me recentrer car mon multi a dû dériver avec le temps.
Après, la solution Cofrac, LCIE, ce n'est pas donné et pas facilement accessible à tous. Dans une autre boite, j'avais des contrats d'étalonnage avec eux (COFRAC), maintenant, c'est B** et couteau, alors...

Batterie au plomb en moyenne 50% de la capacité de la batterie, donc pour moi, 12,20 volts pour électrolyte liquide, 12,40 volts pour batterie gel. Mais arrivé à ce stade, perso, ça craint un peu, j'aime pas.

Edith : data sheet de l'AD581
www.analog.com[...]581.pdf

Version "top moumoute" :
AD2710/AD2712
www.analog.com[...]712.pdf
Et on peut y inclure un circuit DAC, mais là, on complique peut-être un peu...
Note : Suite à quelques recherches sur l'AD2710, j'ai trouvé un rapport du Jet Propulsion Lab concernant la dérive de ce genre de circuit.
En anglais si ça vous intéresse :
nepp.nasa.gov[...]-97.pdf

28 mar. 201628 mar. 2016
0

Euh…
Existe t'il un tableau ou une courbe donnant les équivalences de charge selon le niveau de voltage à deux chiffres après la virgule ?
je n'ai pas encore vu cette rareté sur le web.

28 mar. 201616 juin 2020
0

Si ça existe dans certaines docs constructeur. Mais elles précisent souvent que les valeurs sont indicatives, approximatives ou non contractuelles
Exemples
On constate que la pente de la tension en fonction du % de charge est si faible que la précision est illusoire...

28 mar. 2016
28 mar. 2016
0

Génial et facilement mémorisable... exactement 0.1 V pour 10% de variation de la charge pour une batterie classique (et 12,7 c'est exactement (2^7 - 1) / 10, et 0,08 V pour une batterie gel (avec 12,8 = (2^7) / 10).
Le grand créateur a bien fait les choses pour nos petits cerveaux... J'ai VRAIMENT confiance dans ces chiffres... Ils sont simples donc vrais

:reflechi:

28 mar. 2016
0

Si j'ai bien compris, le centième ne sert pas à grand chose vu le niveau d'approximation.
je me dis qu'on peut se contenter d'une approximation du niveau de charge. Et de fixer une marge suffisante de sécurité pour décider quand elles doivent ne plus être mise à contribution et être rechargées.

28 mar. 2016
1

Oui, je fonctionne un peu comme ça.
j'ai des erreurs, je le sais, je les cumule, les additionne et si nécessaire, les additionne, mais à mon niveau, objet du fil, c'est de me recentrer un peu, matelot 19001 m'a bien aidé et je vais me faire un montage qui servira je l'espère assez longtemps.

04 mai 2017
0

Bonjour,
Grosso modo en combien de temps une batterie au plomb en bon état réçente va sulfater après une décharge complète de plusieurs jours et ensuite après une recharge complète aura-t-elle repris sa capacité initiale ou pas ?
Une courbe indiquant le pourcentage de sulfatation en fonction du temps de décharge complète existe t-elle ?

04 mai 2017
0

Nous avons de multimètres qui donnent des valeurs assez différentes, d'un appareil à l'autre. Par exemple, ceux autour de moi à la mesure d'une même tension ont une dispersion de 0.3v. Soit ~30% d'écart de charge d'une batterie plomb. Il convient donc d'avoir une référence.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (21)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021