Comment ça se passe si...

C'est à propos du ferry qui a coulé en mer rouge.
Il semblerait qu'un ferry (de la même compagnie ?) n'ait pas porté assistance pour ne pas mettre la vie de ses 1800 passagers en jeu.
Le capitaine de ce ferry n'a pas communiqué (paroles de journaliste difficiles à recouper) sa décision au second du ferry qui coulait alors à bord d'une embarcation de survie.

Mon propos est de savoir si c'est une manière courante de procéder, et plus précisemment de savoir comment se déroule les communications lors d'opérations de sauvetage et en particulier pendant les phases de déclenchement.
Ceci vu du gars qui attend le sauvetage :
Si par exemple je suis à cheval sur la coque babord, avec mon telsat en main, balise déclenchée. A quoi dois-je m'attendre ?
pas de com ? on me prévient que quelqu'un arrivera sur zone dans x heures ?...

Merci à ceux qui ont vécu ça de décrire leur expérience. En particulier, je pense à tous ceux qui ont eu l'occasion de naviguer professionnellement (militaire,marchande, pêche) et qui (ou leur collègue) ont certainement eu beaucoup plus l'occasion de se retrouver acteur ou spectateur de ce genre de manoeuvre.

L'équipage
08 fév. 2006
0

j'ai eté marin
j'ai fait des sauvetages,mais la regle c'est:on sauve mais on ne met pas son equipage et son navire en danger ,dans un cas de danger pour le sauveteur on decroche et on reviens apres ou on reste en stand by

08 fév. 2006
0

Ouais cette règle là me semble
évidente et logique.
Et dans ce cas là, est-ce que, si c'est techniquement possible, on avise le gars dans la mouise que l'on décroche ?

08 fév. 2006
0

J'imagine un scénario
cauchemardesque : arriver avec mon petit bateau sur le lieu d'un tel naufrage, et être obligé de refuser d'embarquer des gens pour ne pas couler moi-même par surcharge ! :-(

_/)

09 fév. 2006
0

Quand tu as un milier de personne à l'eau,
je ne pense pas que tu puisse refuser de les embarquer... je pense qu'ils montent à bord d'office.
Et après avoir gonflé ton annexe et percuté ton BIB, c'est vrai que je ne vois pas comment ce genre de situtation se solde pour un voilier seul.

09 fév. 2006
0

gaffe aussi ...
à ce qu'ils te foutent pas à la baille pour faire de la place :-D

0

sur un voilier de croisière de bonnes dimensions,
on peut charger 250 kgs par cm d'enfoncement.
9a fait 5 tonnes avant que tu enfonces de 20 cm, ce qui fait déja plus de 50 personnes (en afrique, sans doute pas loin du double)
pas de danger de couler je pense, car la place manquera vite
par contre, gaffe à la stabilité
:mdr:

09 fév. 200616 juin 2020
0

Et puis, si tu a la chance de rester à bord
bonjour la difficulté pour les manoeuvre !!!

Pour aller du balcon avant à la barre ca donnerai : "pardon, excusez-moi, pardon !!!, excusez-moi, poussez vous s'il vous plaît, attntion, je passe, pardon !!!....."

09 fév. 2006
0

Exp : c le cosma qui decide
Cela m est arrivé plusieurs fois : un cata coule dans le canal de la Dominique. Je ne suis pas loin (Pam pam sur le 16) et le Cosma (centre de sauvetage) me pose qq questions et assez vite me dit de poursuivre lentement ma route car je ne suis pas assez manoeuvrant (solo sur un 39' de 33 ans par force 8 et creux de 3/4m + grains sans radar).
Ils avaient "mieux" sur zone . En effet, j etais pas à l aise, et en solo, on est bien limité.
Une autre fois au sud de Nevis, un pecheur en panne de moteur. J ai tourné autour de lui en attendant qu un autre bateau (50'US recent avec 2 pax à bord) arrive et le remorque. Toujours sous les ordres/conseils du Cosma.
Par contre, à 3 à bord, on a deja remorqué un mono dématé (canal de St Lucie) car la capacité de manoeuvre est incomparable (deja à 2) et le bateau etait à l avenant (41' recent).
Bref, dans mon cas, pas mal de sauvetages qui se sont toujours bien déroulés.
Meme quand le Cosma a indiqué une fois un naufrage sur les terres (position GPS douteuse).

09 fév. 2006
0

pam pam...
"Pam pam sur le 16"

c'est pour appeler Pamela ?? La Dominique, c'est loin de Malibu...!!! ;-)

14 fév. 2006
0

PAN PAN PAN
MayDay MayDay MayDay signale un danger vital immédiat (== si pas secours immédiat, y a des delta charlie delta rapidement)

Sinon, si grave danger mais pas encore au niveau MayDay, c'est le pan pan pan (ça de dit par trois)

Le sécurité sécurité sécurité concerne tout le reste, y compris la bouée éteinte (pas sur ?), le BMS et le moteur en panne (sauf si dérive vers des récifs auquel cas on passe en pan pan pan).

Enfin, c'est ce que j'ai appris avec le certificat restreint de radioa opérateur, comme tout le monde.

Yves.

14 fév. 2006
0

Pam Pam ou Pan Pan, mais surtout avec un E à la fin ...
Panou Panou !

14 fév. 2006
0

Et oui, certains n utilisent pas le Pam Pam ...
www.cruising.ca[...]ha.html
Term Meaning
Mayday Danger to life
Pam Pam Danger to property

En general, on utilise MayDay si on est en danger immediat, soit meme. Le Pam Pam pour un acces urgent et prioritaire.
Bref, MayDay entre celui en danger et les secours.
Pam Pam entre les secours et les autres sauveteurs...

Et la bouteille de Malibu contient bien du Rhum !

14 fév. 2006
0

Et oui, certains n utilisent pas le Pam Pam ...
www.cruising.ca[...]ha.html
Term Meaning
Mayday Danger to life
Pam Pam Danger to property

En general, on utilise MayDay si on est en danger immediat, soit meme. Le Pam Pam pour un acces urgent et prioritaire.
Bref, MayDay entre celui en danger et les secours.
Pam Pam entre les secours et les autres sauveteurs...

Et la bouteille de Malibu contient bien du Rhum !

09 fév. 2006
0

Le 14/04/ 2004,
Je faisais un chit sieste au large de Leucate, route sur Creus. La VHF se met à geuler:
"Mayday, Ici le CROSS, crash d'avion Sud Bear!"

Dehors, rien d'anormal et pas de bateaux visbles...
J'appele le Cross, pour avoir la position précise: c'est à 18M, et me faut virer vers le large pour y aller. J'explique qu'il me faudra 3 heures pour y arriver, et que la nuit sera alors proche. Le CROSS me repond "stand by", je continue ma route, au bout d'1/4 d'heure y me rappele, et m'annonce que c'est OK pour moi, il a assez de monde sur zone.

On apprendra, plus tard que deux petits avions de reperage pour les thoniers, s'etaient accrochés et abimés en mer avec leurs équipages.

09 fév. 2006
0

c'est une spécialité du coin
en aout dernier, le 14 pour être précis, après m'être fait bien tabasser en voulant faire une Port-Vendres -Port Camargue directe, je me déroute vers Port Leucate, au moment ou j'embouque l'entrée du port j'entends le cross qui envoi un mayday pour un crash d'avion a Valréas. Détails fournis, petit avion jaune qui s'est planté en mer à 300 m de la plage dans 5 m d'eau, cockpit sous l'eau et pilote à l'intérieur.
5 minutes avant j'avais vu un avion jaune remorquant une banderolle, avec la tram le zinc poussif avançait presque à reculons, je me suis dit qu'il était complètement barjo de tirer une banderolle avec un tel vent. j'ai donc cru qu'il s'agissait de lui.
Pas du tout, c'était un autre, de tourisme qui a priori s'est planté sans raisons, probablement un malaise du pilote..... qui est malheureusement mort dans l'accident.

09 fév. 2006
0

pas Valreas mais Valras plage
:-(

09 fév. 2006
0

Contexte historique
Pour un naufrage il faudrait ètre sur place
pour comprendre la réalité des choses.
Les hommes sont ce qu'ils sont courageux ou làches
ou les deux à la fois.
Ce qui est certain c'est qu'une foule est incontrolable. Aussi ce qui était le plus redouté
dans les naufrages c'étaient les mouvements de panique. Et beaucoup de naufragés ont été
abandonnés pour ne pas mettre en péril un autre
navire. De temps en temps encore des ferrys
surchargés ont chaviré par déplacement en masse
des passagers pour assister à une bagarre.
Pour le Titanic le commandant proche des naufragés et qui n'a rien fait a été blamé
simplement, celui qui a risqué bateau et équipage
au cours d'une héroïque navigation de nuit
au raz des icebergs à été décoré (et il à terminé
torpillé à mort peu après).

09 fév. 2006
0

et le livre de bord
(disclaimer: j'ai lu toutes les transactions, je n'aborde donc qu'un point, même s'il peut parraitre mineur voir déplacé dans un tel contexte, ce n'est en aucun cas une "ouverture de parapluie")

Dans tous les cas de figure tu reporte sur ton livre de bord l'heure et ta position au moment ou tu as pris connaissance du sinistre ainsi que les prises de contacts effectuées (autres bateaux, cross, etc ...) et tout autres éléments qui t'on conduit à prendre telle ou telle décision; surtout si elles t'on conduit à ne pas porter assistance, par example parceque hors zone où inadapté pour apporter une assistance réelle).

En effet, "on" est en droit de te demander des comptes ultérieurement sur ton attitude effective face à l'obligation de sauvegarder la vie humaine.

Yves.

0

moi ca me plait de rendre service
je cherche pas un parapluie ,ces derniers temps j'ai desechoué deux bateaux( grace a mon deriv integral bien motorisé)je suis seul a bord avec mes deux filles de9 et 6ans et a chaque fois j'etais content d'avoir rendu service et j'ai eté remercié par une bonne bouteille ce qui me suffit ,je dis
tout ca pas pour me glorifier,mais a chaque sauvetage autour de moi il y avait une cinquantaine de plaisancier qui regardaient en s'en foutant j'espere pour eux qu'ils s'echouerons aussi un jour !voila !si on etaient plus solidaires il y aurai besoin de moins de moyen de sauvetages!

12 fév. 2006
0

Si j'ai bien compris
Les recherches sont centralisées et les communications se font toujours par cet intermédiaire. Pour le gars dans son radeau, c'est le seul interlocuteur (jusqu'à la phase finale) ?
Un témoignage ou deux sur des gars qui ont été secouru permettraient aussi un autre éclairage.

Si c'était vous, que prefereriez-vous ?
- Qu'on vous previenne de toutes les infos disponibles ? (vous vous chargez de faire le tri)
- Qu'on vous prévienne des évènements certains qui peuvent amener à modifier votre attitude : passer d'une survie passive (les secours sont là dans 1 heure) à une survie active (pas de bateaux sur zone avant 24 heures...) ?
- Qu'on ne vous avertissent que des évènements positifs ?
- Qu'on ne vous informe pas ?

C'est un peu le truc du cancer, mais là c'est plus rapide et on peut aussi être beaucoup plus actif. Je crois que l'attitude (on pose des questions ou on se laisse faire) joue aussi un grand rôle dans le type de relation qui va s'instaurer avec les sauveteurs et en particulier avec le centre de communication.

Ou alors c'est bien plus bestial : procédure- procédure- directif maxi : on parle pas au mec dans son radeau sauf pour lui dire quoi faire ?

12 fév. 2006
0

Cela ma fait des megafrissons,
mais je pense que je préférais
- Qu'on vous previenne de toutes les infos disponibles ? (vous vous chargez de faire le tri)

Faut bien regarder la vérité en face si on veut avoir une chance de s'en sortir.
Donc toute info sera le bienvenue, pour avoir une idée aussi complète de la situation... :-(

0

je sais pas trop quoi repondre ?
mais en lisant ce fil je me plais a penser qu'un boat insubmersible c'est bien ! ;-)

14 fév. 2006
0

J ai testé aussi pour vous ...
Le coté rescapé ...
Il faut bien comprendre que l on est dans un etat second, comme à l Hopital (maladie, appendicite ...) ou lors d un accident (voiture, tondeuse, avec balade en ambulance ...).
Donc il nous faut un minimum d info, positives et surtout utiles : "ça va aller" "tu fais ceci" "tu reste reveillé" ...
Le Cerveau est alors en etat de survie.
Je fais full confiance au secours.

13 fév. 2006
0

C'est là un des gros avantages
des catamarans dont on parle peu.
A part l'incendie, une balise est plus utile qu'un BIB.

13 fév. 2006
0

c'est vrai
ils flottent même dans les deux sens ! Du coup, il faut chercher la balise d'en haut en bas, et on peut pas boire l'apéro en attendant les secours dans le carré, à table comme tout le monde . C'est un défaut de conception manifeste .

14 fév. 2006
15 fév. 2006
0

En postant ce lien
à quoi penses-tu ? ;-)

14 fév. 2006
0

Mes dais, mes dais
Le mieux pour causer correctos dans le poste, c'est d'aller sur le site gratuit et international (Bretagne, France, Catalogne, Pays Basque, Jura, etc) .
Dans la page d'accueil descendre jusqu'à Manuel de préparation, cliquer dessus, télécharger, et s'instruire.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (130)

novembre 2021