Comment ça marche : le moteur diesel

Les moteurs Lombardini sont équipés avec des injecteurs-pompes. Ce n'est pas une exclusivité Volkswagen.

Par ailleurs, cette marque est montée également sur des groupes électrogènes et dans l'agriculture.

AB

L'équipage
06 juil. 2001
06 juil. 2001
0

injecteur-pompe en moteur marine
Les moteurs Lombardini sont équipés avec des injecteurs-pompes. Ce n'est pas une exclusivité Volkswagen.

Par ailleurs, cette marque est montée également sur des groupes électrogènes et dans l'agriculture.

AB

26 avr. 2006
0

Humm, pas tout à fait pareil
Chez ww les injecteurs pompes sont à commande électrique, avec un calculateur, des lois de commandes sophistiquées, des séquences d'injection multiples. Chez Lombardini ce sont de simples pompes mécaniques à cylindrée et phase variable, avec des séquences d'injection simples.

Donc au niveau du rendement moteur et de la pollution, c'est pas tout à fait pareil.

16 mai 2009
0

aider moi pour un moteur yanmar svp
j ai une barquette marseillaise
pouvez vous me dire comment l entreteni
2 cylindre diesel 18 cv
il tourne nyckel

03 déc. 2001
0

Refaire un Farymann P 30 M
Ces moteurs robustes mais souvent anciens sont lourds et vibrent comme des malades mais quand on aime...
Nous sommes deux dans notre société nautique à posseder et à avoir refait ce type de moteur. cela à nécéssité beaucoup de recherche et de prise de tete pour les piéces détachées.
Pour ceux qui se lanceraient dans l'aventure : à votre service pour petits trucs, conseils et bonnes adresses.

21 juin 2005
0

Farymann
st ce le même moteur que farymann FK3.
Si oui, je suis interessé par vos commentaires et de vos bonnes adresses.

Bonne journée.

30 juin 2005
1

farymann
bjr je recherche fiche technique et pieces pour un r30m pourriez vous me renseigner merci d'avance.

30 août 2008
0

farymann R30M
bonjour,
Il est difficile de trouver des pièces de pompe à carburant pour ce moteur, mais tu peux la remplacer par une pompe électrique 12v comme celle montée sur les véhicules actuellement.
Pour trouver des pièces, essaie: Maison CANESSA à Toulon tél:04 94 41 32 62, il connait bien les moteurs Farymann.
Tu peux aussi essayer Vidal Diffusion Marine, ils ont un site sur le net mais il vaut mieux les appeler en connaissant le n° de série de ton moteur.
Pour ma part, je suis interressé par toute doc concernant le R30M et l'inverseur qui est monté avec.

20 mai 2009
0

moteur hydraulique pour le R30M
bon voila maintenant je suis en casamance au sénégal et mon moteur ne fait plus que 2,5 nds et je croit que j'ai trouvé le problème ce n'est pas la pompe hydro couplé au R30M qui merde mais le petit moteur hydro quelle fait tournée lui ce n'est pas un faryman peut être un volvo de tracto
en tous cas c'est le même sur tous les aloa 34
alors si quelqu'un a des infos sur ce petit moteur qui fait tourner l'hélice svp qu'il m'en face part je rentre en france cet été pour en trouver un autre voila aider moi ca serai vraiment sympa

15 jan. 2009
0

recherche d'info sur moteur farymann
salut,
j'ai un bateau de 1973 avec un moteur farymann de 18 cv = R30 ??
Ma documentation est en Germany, si elle existe en francais je suis preneur.
Ce moteur manque de puissance et l'inverseur craque à faire fremir. Je ne sais pas quoi faire.
Merci pour qq renseignements.

19 déc. 2010
0

Pièces Farymann R30M
Bonjour,

Pour mon Farymann R30M, j'ai identifié un filtre à huile compatible : Mecafilter ELH4081 (filtre ELG 5520 pour le gazole). Mais je ne connais pas la référence de la turbine de pompe à eau, référence que je n'ai pu trouver sur Internet, ni dans les manuels. Vous dites que la pièce est chère, je suppose que vous en connaissez la référence. Quelle est-elle ? N’y a-t-il pas eu deux références de pompe à eau montées sur le R30M ?

27 août 2008
0

farymann R30M
bonjour,
j'ai sur mon canot un moteur farymann r30m et je possède le livret technique des moteurs farymann r10 r12 r30 r30m et r32 avec des planches et des références de pièces
il n'est pas en très bon état, mais je peux vous photocopier les pages et vous les envoyer
en échange, pouvez-vous me dire où trouver des pièces pour ce moteur, car ma pompe carburant fuit et désamorce
merci de me répondre

21 nov. 2008
0

inversseur farymann
Bonjour
j'ai également un R30M et je suis aux canaries
je vais tout démonter. Le moteur marche bien après une réfection complète (j'ai récupéré deux moteurs)mais l'inverseur doit être usé et les joints internes fichus car je n'avance plus qu'à 4 noeuds sur un lac sans vent! Donc si vous aviez des plans sur l'inverseur, ça m'intéresse.
Merci d'avance Yann

07 mai 2009
0

Farymann Typ L30 de 1977 - Inversseur NF 8 tipo B6/v
Bonjour,
L'inversseur de mon moteur rend l'âme. Marche avant encore OK mais marche arrière ne croche plus. Je cherche une pièce de rechange qui puisse s'adapter au moteur en question. Qui peut m'aider en orientant ma recherche?

03 déc. 2008
0

plan pour r30m
j ai tous les manuels pour faryman R 30 M si vous en avez besoin !!!!!

16 jan. 2009
0

Farymann
bonjour,
est ce que c'est un bicylindre en V ?
si oui, envoyez moi une photo que je sache si c'est le même que moi.
J'ai la doc en Français !
cordialement
J-Y

05 fév. 200916 juin 2020
0

farymann
hallo saluti

si tu parle de cette moteur,j aimerai bien savoir quelle pompe a refroidissement tu utilise.
les impellers d origine sont hors prix 120€/ppiece.
je envie de mettre une jabsco ou johnson pump.
pour le manual , je ne pas vu des manuals en fr mais en anglais_almand.je connais pas mal cet moteur
il deteste la surchauffe!

05 fév. 200916 juin 2020
0

farymann
hallo saluti

si tu parle de cette moteur,j aimerai bien savoir quelle pompe a refroidissement tu utilise.
les impellers d origine sont hors prix 120€/ppiece.
je envie de mettre une jabsco ou johnson pump.
pour le manual , je ne pas vu des manuals en fr mais en anglais_almand.je connais pas mal cet moteur
il deteste la surchauffe!

16 juin 2008
0

moteur faryman
bonjour
je vds pour pieces mon moteur faryman,
il est complet,
cdt,

27 août 200816 juin 2020
0

moteur farymann
bonjour,
j'ai sur mon canot breton un moteur farymann R30M et la pompe carburant fuit et désamorce
quel type de moteur avez-vous et quel prix en voulez-vous ?
savez-vous où je peux me procurer des pièces détachées ?

merci de me répondre

03 déc. 2008
0

moteur R30M
combien le moteur?

21 août 2009
0

farymann P30M
je cherche un farymann P30 M
en etat de marche merci d'avance

26 juil. 2008
0

cherche piece
ma pompa eau est dans le prolongementd'un axe,
mais impossibble de trouverla piece qui entreine les 2 "axes"

19 mai 2010
0

farimann grippé
bonjour,
je viens d'avoir une nouvelle qui me désempare. le moteur de mon voilier, un Farimann monocylindre A30M Marine Diesel est grippé (chambre pleine d'eau). Pour des raisons financières, je dois remplacer ce moteur par un modèle identique ou le faire réparer.Pouvez-vous m'en dire plus sur les services que vous pourriez m'apporter (sachant que je ne suis pas mécanicien et peu bricoleur).
Par avance, merci de votre réponse.

20 déc. 2010
0

Comme "ils" n'en feront plus!!!
Bonjour ,
Je suis de l'avis PB, et je saisis l'occasion qui est proposée...conseils et bonnes adresses.
Pour un YSE 8 yanmar : balais de démarreur BOSH, et joint spy et ou kit de démarrage à la minivelle, support, axe, poulie dentellée, chaine.
Cordialement.
Henri

28 sept. 2002
0

injecteur-pompe en moteur marine
les injecteurs-pompe ne sont pas effecaces en moteurs marins de peopultion,mais au contraire ils le sont sur les G-E et ceux de petites puissances(moteurs routier).

30 sept. 2002
0

Longévité
Un petit moteur diesel, léger, rapide, en injection directe ou autre comonrail (HDI, TDI DCI…), je demande à les voir dans 500 000 km (pour une voiture) ou dans quelques milliers d'heures pour comparer avec le gros, lourd, lent, qui vibre et qui pue. Ne va-t-on pas perdre en fiabilité, longévité ?

Nikolaz

21 déc. 2002
0

"durée"
Bonjour à tous,

je suis absolumment novice aussi bien à la voile qu'en mécanique mais cela ne m'empêche pas de chercher "le" bateau.
C'est pourquoi j'ai une question simple à poser : sur une annonce j'ai vu un Sun Fizz ayant soi disant "peu navigué" mais ayant 2400 heures moteur!

Est-ce possible?
Et que représente 2400 heures en terme d'usure?

Merci

22 déc. 2002
0

bien reflechir
pour comparer avec une voiture diesel on compte 1h moteur = 60km ce qui fait 2400x60=144000km
pour un diesel classique sans turbo ni commomrail et qui tourne au max a 3000 tmn c'est la moitie de la vie si bien entretenu si non une bonne révision s'impose

21 fév. 2003
0

Bonjour
Bonjour, je suis en maîtrise Sciences et Technologies. Est-ce qu'il serait possible de m'envoyer de la documentation sur "les moteurs diesels de grande puissance utilisés dans les navires"
Mes coordonnées sont:
Yazidi Lakhdar
79, rue Louise Michel
18000 BOURGES
Merci d'avance

04 nov. 2003
0

Cherches sur le web
Avec des mots clef comme Pielsitick, Sulzer, MAN, ou Caterpillar, tu devrais trouver les docs.
A priori, dois pas y avoir beaucoup de matelots ici qui jouent avec des bécannes de plus de 500CV
(si je me trompe, je m'en excuse)
Les machines dont tu parles sont dit diesels lents (<100t/mn) ou semi rapides (<1000t/mn)
Bonne recherche et qu'Eole te soit clément.

14 mar. 2004
0

gros diesels
sur les centrales nucléaires
il y a des groupes de secours pielstick
type pc 2.5 de 10000 cv
ils sont de meme technologie que sur les gros navires
adresse toi au service commercial de cette societe ou des autres pour avoir de la doc
salut

25 avr. 2008
0

pielstick service engineer
bonjour

je bosse pr le sav de pielstick (prime serv)
en ce momoment je suis a shanghai pr remplacer un arbre manivelle a bord d'un tanker (moteur de propussion 2X6 PC 2.6/2 L 600ch/cyl)
si tu veux des info je suis a ton service
a tres bientot
johann

25 avr. 2008
0

tu aurais des photos
de la "bête" ? :-)
Daniel

30 oct. 2008
0

circuit eau de refroidissement d'un moteur de 3 megawatt
je voudrais savoir le volume d'un circuit eau de refroidissement d'un moteur de 3 megawatt;
comment traite t'on cette eau :-D

10 avr. 2003
0

durée de vie
Qu'elle est la durée de vie d'un bateau en plastic?

merci

10 avr. 2003
0

hors sujet
pour le bateau, voir article : projet,bateau idéal
amicalement.

10 avr. 2003
0

Vieillissement moteur
Quelques éléments suite à la question de Yan:

-J' ai sur mon pot de yaourt un Volvo 2002 (donc 18cv pour 32 pieds et 4t)qui affichait 4770h le 24 janvier 2003), dernière utilisation(bateau de 88 précédement utilisé en loc). Ce moteur tourne jusqu' à maintenant parfaitement bien mais je commence à y être plus attentif.

-Concernant la question sur les 2400h du Sun Fizz il faudrait savoir quelle est son année de mise à l' eau et son bassin de navigation.
En considérant un bateau de 10 ans d' age, cela fait 240h/an, ce qui me parait beaucoup pour un particulier, par contre cela me semble dans la norme pour un bateau de location en méd. Dans ce cas, en comptant 45 jours de loc par an on obtien une moyenne de 5,33h d' utilisation du moteur par jour, et 4h pour 60jrs .

En tout état de cause un moteur correctement entretenu qui affiche 2400h doit laisser devant soi quelques années sans devoir réaliser une remise à neuf ou un changement (voir la participation de "bien réfléchir").

Well je retourne sur chantier inspecter le montage des pompes (1230m3/h pour hmt60m, cela ferait des pompes de cale super éfficaces; même avec le bateau par 60m de fond on pourrait le vider :-)...
Mav.

10 avr. 2003
0

plastic
Charles, le mien date de 78 et çà roule toujours, entretien oblige...çà roule..

08 mai 2003
0

sablage-pas sablage?
Je dois faire un check-up de mon moteur et j' en profite pour lui refaire sa peinture.
J' ai vu plusieurs "pro" et j'ai plusieurs sons de cloches.
--- Il faut démonter les durites, proteger et obturer les conduits puis sabler.
------Un autre me dit qu' un moteur ne se sable pas.
---------Un troisième me dit qu'il faut entièrement peindre le moteur avant d'envisager
une intervention.

Merci d'avance de votre avis.

A propos des plans et pièces, La salle des moteurs m'a bien envoyer la revue technique de mon moteur et m'a rappeler pour savoir si je l'avais bien reçu.Plutôt sympa pôur 15 euro non?
Leur tel: 04 93 90 62 94.

03 jan. 2006
0

sablage-pas sablage?
Attention au sablage d'un moteur. S'il est sablé avec du sable ordinaire pour coques, façades ou tout autres objets metalliques, il doit être parfaitement protégé, et toutes les possibilités de pénétration du sable dans le moteur totalement et efficacement condamnées.
Attention aussi lors de l'enlèvement des protections, du sable peut s'introduire à l'intérieur du moteur, et là ce sera la début de la fin du moteur (ce qui évitera un nouveau sablage).
Il existe une solution pour sabler en toute tranquillité un moteur et ne lui faire courrir aucun risque, c'est le sablage aux noyaux de pêches concassés. Ces noyaux de pêche concassés n'ont aucune action abrasive des pièces en mouvement (paliers, roulements...), même s'il en pénétre un peu dans le moteur, ils seront éliminés par l'huile moteur et seront rassemblés dans les filtres (à condition quand même de ne pas en mettre une poignée). Cette technique est employée dans l'industrie pour le sablage fin des moteurs ou de pièces fragiles.

03 jan. 2006
0

encore mieux
ne pas faire de sablage

ou utiliser la technique de projection de cristaux de glace

amicalement

10 juin 2003
0

attention au pro
vaut mieux faire attention aux pro, vaut mieux étudier comment ça fonctionne et lire le plus possible à ce sujet, les pro facturent des prix impossibles et souvent les 'emmerdes' commencent juste après....
donc apprendre à bricoler son moteur, d'ailleurs en cas de pépain en mer le pro ce sera vous...

14 août 2003
0

durée de vie ...
Mon dernier Goto (Euros 39) datait de 1968 et avait toujours son Indenor 68CV d origine, soit 33 ans et des milliers d heures (cause mediterranée, puis antilles avec equipage à plein temps à bord).
Des bons taxi (merco) font 500 000 kms sans aucun soucis, de mauvaises auto son HS à 150 000 kms.
C est pareil en bateau.
Il y a la qualité, certes, mais aussi et surtout l entretien et l'attention (le laisser chauffer, ne pas trop lui tirer dessus brutalement, le vidanger souvant sans oublier les filtres ...)

01 oct. 2003
0

Anodes moteur : quid ?
J'ai un Perkins 52 ch, comment puis-je savoir s'il y a des anodes moteur à changer sur ce type d'engin, lesquelles et tous els combiens faut-il vérifier ? y'en a sur les Yanmar par exemple...

01 oct. 2003
0

ane-aude
C'est en principe indiqué sur la doc d'entretien du bourrin sinon y faut chercher ou vous demandez les infos chez eux " post@sabre-engines.co.uk " ou en France " secodi@secodi.fr "

Si ce n'est pas un refroidissement direct, y en a probablement une sur l'échangeur également

Normalement, contrôle annuel!
Remplacement... ça dépend...

Bonne chance

pfffzzzzz

01 oct. 2003
0

vieux moulin.....
slt a tous.

c'est chouette de pouvoir sauter d'une discution a une autre........

moi,je vais pouvoir redemarer mon vieux RC30D.

une entreprise de Caen,sympa les mecs...

m'a remis le demareur en etat ce qui posait des blemes(plus de pieces)il l'on refait ''a l'ancienne''.

quelles sont les precautions a prendre avec ce moteur.???

et sa reputation????

merci d'avance.....

gerard.

03 nov. 2003
0

rc....d
il n'y a pas de bougie de prechaufage sur les RC 30D.qui est un vieux moulin,est ce une autre methode ou etaient ils precurseurs???????

et en fait,c'est quoi ce systeme????

gégé.

04 nov. 2003
0

anode perkins
J'ai un perkins 4108M 50cv 1980 ,il n'y a pas d'anode moteursur ce modele.
Amicalement

04 nov. 2003
0

Révision à 3200 heures...
Bonjour,

J'ai fait une révision général de mon Nanni Diésel à 3200 heures en 20 ans, démontage complet, remplacement de tout les joints et pièce d'usure, les segments, les paliers, et il est repartie pour 20 ans au moins. Attention, les pièces détacher sont assez chère (1.500 €).

Vu la vitesse de rotation, l'usure est faible et donc si la vidange est faite régulièrement, le moteur toutne 40 à 50 ans sans gros problème.

Si le refroidissement est directe, c'est mon cas, il y a une anode sur le moteur, à vérifier régulièrement.

Bonne Balade,
Nono

04 nov. 2003
0

il n'y a jamais d'anode sur les perkins
car ce sont des moteurs isolés de la masse et les anglais ont, en toute logique, pensé que c'était inutile

les bougies de chauffe sont typiques des moteurs à injection indirecte, c'est à dire dans une chambre de précombustion. les moteurs à injection directe n'en ont pas besoin sauf sous certains climats très rigoureux

le rc 30 d est l'ancien COUACH DX2L qui présentait peu de défauts et le fait que certains soient encore en service le démontre bien

en version 6 cylindres (DX6) les culasses en fonte cassaient parfois comme du verre au démontage ou remontage, mais ce défaut est rarissime sur le 2 cylindres

par contre, il est préférable de laisser chauffer le moteur avant de tirer dessus et de le laisser refroidir doucement en marche lente avant de le stopper

mais c'est toujours mieux pour n'importe quel diesel

amicalement

04 nov. 2003
0

les renseignements qu'tu donnes.....
j'te remercie vachtement,mais le bleme,maintenant c'est que j'sais plus .a qui j'cause et la valeur de ce qui est dit.

gerard(le seul)
1.80m 150kg. 54 balais.

04 nov. 2003
0

comment cela marche Diesel
Juste Claudi pas d'anodes sur les 4107 4108 pour les autres sais pas
e-mail msn car pi.be passe pas
Bonsoir amical a tous

05 nov. 2003
0

a gérard:
moi c'est un tout petit peu moins sur tout les paramêtres

ce que je dis précedement me parait juste sinon je l'aurai pas dit

maintenant il se peut bien que je connaisse rien à la mécanique.......

amicalement

05 nov. 2003
0

C'est la bonne solution...

Lorsque l'on est ignorant de tout, on n'a de problème avec rien...

pfffzzzz

05 nov. 200316 juin 2020
0

bon.......dac.....
de fait........tes explications ont l'air logiques et de bon aloi".
il y a semble il.......une procedure de demarage avec le RC30D.(genre accelerer a donf'demarer,couper les gazs.........
est-ce exaxt???et pourquoi????

gerard.

05 nov. 2003
0

en fait il existe deux méthode de demarrage sur les diesels:
la première consiste à apporter de la chaleur externe au moyen de bougies de chauffe ( ou d'un point chaud à la lampe à souder sur certains très vieux moteurs) pour permettre l'inflammation du gazole au démarrage, quand la rotation due au démarreur est un peu juste pour créer le réchauffement suffisant de l'air de combustion

la seconde consiste un peu comme sur les moteurs à carburateur avec le starter, à suralimenter le mélange carburant/comburant

sur les carbus de moteurs essence, ça se fait en bouchant l'air avec un papillon et en gardant le débit d'essence normal ou en injectant avec une pompe de reprise un peu d'essence dans l'admission: dans les deux cas, le mélange est enrichi à froid et le moteur démarre beaucoup mieux mais ensuite il cale si on enlève pas le starter car le mélange devient trop riche pour la T° atteinte

sur un diesel, le fait d'accélerer un peu pendant le démarrage a pour effet d'augmenter le volume de gazole injécté pour une meme quantité d'air aspiré et donc logiquement le moteur démarre mieux comme ci-dessus car le mélange carburant/comburant est enrichi

ensuite il faut réduire tout de suite pour pas emballer le moteur à froid et permettre à l'huile de circuler avant l'accélération

sur certain moteur, l'accélération préalable ^permet de désenclencher le stop avant le démarrage

de toute façon, sur mes perkins qui démarrent au 1/4 de tour sans accélération préalable, je fait toujours une "mise des gaz" à fond et retour à 0 avant d'enclencher le contact pour vérifier que la commande d'accélérateur fonctionne bien

amicalement

05 jan. 2006
0

aide au démarrage:
Pour se limiter au système d'injection, il y a plusieurs procédés, c'est suivant le type des pistons de la pompe d'injection:
Accélérer à fond dans certains cas, augmentera le débit de gasole de la pompe, ce qui est normal, mais aussi l'avance, ce qui est contre productif dans le cas d'un démarrage à froid, pour certains moteurs diesel.
Si la pompe est équipée de surcharge automatique: elle se met automatiquement en position dans la mesure où le régime du moteur est inférieure au régime d'élimination de cette surcharge( régime en dessous du régime de ralenti).
Cette surcharge est active au lencement du moteur au régime du démarreur: le débit de gasole de la pompe est alors très augmenté, et l'avance à injection est aussi maintenue à la valeur la plus favorable au démarrage à froid.
Dans un tel cas, il ne faut pas accélérer pour le démarrage à froid: le mécanisme intérieur à la pompe se charge de tout pour vous...
En un mot, pour adopter la procédure la mieux adaptée: suivre le manuel de conduite du moteur remis avec le moteur.

Il existe d'autres moyens: bougies, thermostart,réchauffeurs, ...
Pour les moteurs à injection directe, le démarrage à froid peut se faire la plupart du temps sans ces dispositifs. Je ne me risquerais pas de dire lequel est le plus intéressant par rapport aux autres, il faudrait dresser les avantages et inconvénients de chaque pour tout prendre en compte. Et ne pas oublier que les moteurs actuels doivent cumuler plusieurs procédés pour répondre au normes de dépollution: élévation rapide de la température de la chambre, augementer le débit de gasole, mais pas trop, contrôler d'avance à injection avec précision pendant le démarrage, pour limiter les fumées et production de gaz polluants.

amicalement

07 jan. 2006
0

il faut d'abord distinguer
le mode de lancement qui permet d’amorcer le mouvement et le mode de lancement qui favorise ou crée la combustion du carburant

Pour lancer le mouvement, il a été utilisé

démarreur électrique : c’est le système actuel avec une variante historique qui est la dynastart, un combiné démarreur et dynamo

lanceur à air comprimé : une bouteille d’air comprimé stocke le fluide
le moteur est décompressé sur tous les cylindres sauf un et l’air comprimé est injecté dans ce cylindre en créant une pression qui lance le mouvement
quand le 1er cylindre est démarré et actif, il suffit de fermer les soupapes des autres cylindres pour qu’ils démarrent à leur tour

lanceur à inertie : le moteur est équipé d’un gros volant d’inertie qui est lancé à la main, soupapes ouvertes au décompresseur. Quand la vitesse de rotation est suffisante, il suffit de fermer les soupapes pour avoir le démarrage

petite particularité, le moteur hb flat twin Archimèdes qui avait un volant magnétique sur le dessus, comme le Seagull, équipé d’une poignée qu’il fallait lancer à l’envers, le démarrage se faisant, en théorie et parfois en pratique sur le retour dans le bon sens

quand la force était mal dosée, il fallait arrêter le moteur et recommencer jusqu’à ce qu’il démarre dans le bon sens

lanceur à ressort : ( exemple célèbre sur les Messerschmitt 109) un ressort est tendu grâce à une manivelle démultipliée et quand ce ressort est relâché, il entraîne la rotation du moteur

lanceur à la ficelle : c’est celui du matériel de jardinage des groupes électrogènes et des petits et moyens HB un câble ou une corde et enroulé sur une poulie et il suffit de tirer dessus pour démarrer le mouvement

lancement direct : c’est un mouvement de rotation imprimé directement sur le vilebrequin du moteur par un moteur électrique momentanément rapporté en général par friction ou par action manuelle au moyen d’une manivelle, de la mise en rotation de l’hélice d’un avion à la main ou d’une voiture poussée et embrayée avec une vitesse

lanceur thermique : certains gros ou très gros moteurs utilisent un diesel pouvant être important pour faire le démarrage j’ai connu un moteur lent de péniche du Rhône de 900 CV qui avait un 4108 comme démarreur et qui n’avait pas d’inverseur ce moteur était réversible et était arrêté au démarré au lieu de l’embrayage et étant calé à 0 d’avance pouvait aussi bien démarrer dans chaque sens ce qui donnait les marches avant et arrière

lanceur à cartouche : une cartouche introduite dans une chambre en relation avec un cylindre est mise à feu
son explosion crée une pression qui lance le mouvement, la procédure de démarrage étant la même qu’avec l’air comprimé

pour améliorer ou créer la combustion, il y a eu plusieurs systèmes

bougie de préchauffage électrique pour les diesels, qui apporte de l’énergie calorifique permettant l’inflammation du gazole quand la t° de compression est trop basse

cette bougie peut être dans la culasse, donc dans la chambre de précombustion car c’est en général pour les moteurs à injection indirecte ou dans la pipe d’admission (injection directe et Perkins par exemple)

boule chauffante : c’était une boule amovible qui était chauffée à la lampe à souder ou au chalumeau puis réintroduite dans la culasse faisant la même fonction que la bougie de préchauffage il y’avait aussi des boules fixes dans la culasse avec des tiges de drain thermique qu’il fallait chauffer aussi au chalumeau ou à la lampe à souder, qui faisait la même fonction

suralimentation : en envoyant + de carburant à froid, on améliore la mise en combustion ( starter, suralimentation de la pompe à injection ou accélération au démarrage)
une autre forme de suralimentation consiste à injecter un carburant à point éclair bien + bas ( essence pour un diesel, éther ou start-pilot) qui va s’enflammer + facilement à froid

cartouche : ce système prévu initialement pour lancer mécaniquement le moteur apporte aussi de l’énergie calorifique qui remplace parfois la bougie de chauffe ou la boule

réglage de l’avance/ ce réglage influe sur la facilité de démarrage car + l’avance est importante et + la vitesse de rotation doit être élevée pour franchir la compression
certains moteurs avait donc une avance réglable manuellement qui devait être mise à 0 pour le démarrage,

janépeuètroublié

amicalement

07 jan. 2006
0

la cigarette c'était pas un pétard de la seita
mais la forme spécifique de la cartouche

pour l'avance çà marche sur les diesels et sur les moteurs essence

en fait il y a un temps entre le moment théorique du début d'inflamation et l'inflammation réelle

si sur un diesel, tu injectes au PMH ou si tu fais l'étincelle sur un moteur essence, l'inflamation interviendra quand le piston sera déjà descendu un peu et tu perdras du temps disponible jusqu'au PMB pour bruler le carburant, donc tu perdras énormément de puissance

en avançant l'injection ou l'ignition de la bougie, on peut faire coïncider le PMH avec l'inflamation

mais encore faut il que le temps d'avance ne soit pas trop grand pour éviter que çà s'enflamme avant le pmh, ce qui rendrait son passage très difficile, voire impossible avec un jooli retour de manivelle à la clef

or l'avance doit etre + importante quand la vitesse de rotation augmente pour garder une valeur temps constante, car si le décalage en temps doit etre constant, il faut bien faire varier la valeur de la course, donc de l'avance en fonction de la vitesse

mais le moteur au démarrage tourne très lentement par rapport à son régime normal et il est donc utile de réduire l'avance et le mieux devient en fait de la supprmer totalement pour éviter les retours et limiter l'effort à fournir pour passer la compression active

sur les moteurs essence, il y avait une manette de réglage d'avance ou une avance automatique sur le delco ou la magnéto et sur les systèmes électronique c'set aussi un réglage automatique qui intervient

pour les diesels, il y a aussi une avance automatique dans la pompe à injection en tout cas pour les moteurs un peu évolués qui tournent assez vite

pour des moteurs + rustiques, il y a une avance fixe et la dureté du passage de la compression est compensée par le décompresseur

vous entendez ( en tout cas avant le 3 emem millénaire) parfois des moteurs avec un bruit d'explosion dans l'échappement, c'est tout simplement l'avance qui est trop faible et la combustion se fini dans le tube d'échappement au lieu de se finir dans le cylindre

amicalement

07 jan. 2006
0

c'était certainement pas un diesel
mais vraisemblablement un moteur au pétrole lampant et à l'essence

en effet, pour que le diesel fonctionne, il faut au minimum un taux de compression de l'ordre de 16 en injection directe et un peu + en indirecte, et pour qu'un essence fonctionne, il ne faut pas dépasser 10 à 11 car alors l'essence marche en diesel avec auto-explosion et non inflamation ce qui est très cassant pour la mécanique

donc on peut penser que ce moteurs avait un faible taux de compression pour s'adapter à l'essence africaine et un système d'injection pour passer au pétrole

certains moteurs pouvaient aussi tourner à l'essence et au pétrole avec le carbu
il fallait démarrer à l'essence et quand le moteur était bien chaud, passer sur le pétrole car à l'époque l'essence n'était pas détaxée et le pétrole était bien moins cher

amicalement

05 jan. 2006
0

aide au démarrage : et les moyens historiques
Bien que ça ne concerne pas les moteurs de nos esquifs, quelqu'un pourrait-il décrire les méthodes utilisées sur des moteurs plus gros (chalutier, paquebot) ou dans d'autres domaines (groupe électrogène de secours).
Je pense au démarage à l'air comprimé (bon, c'est pas un mode d'allumage) mais aussi à la cartouche explosive (et dans ce cas les anciens parlent de mettre une cigarette)

Alors, les historiens ?

Ca ne servira à rien que pas mourir idiot (c'est déjà ça, non ?)

Yves.

07 jan. 2006
0

la messe est dite
Super ton inventaire. Zou, une étoile et aux archives.

Deux interrogations restent :
- et la cigarette là dedans (quand j'évoquais la méthode de l'explosif, les vieux de la vieille me répondaient avec la cigarette de leur enfance; l'ajoutait-ils dans la chambre comme combustible suplémentaire ?)
- le réglage de l'avance. Il s'agit bien sur de l'avance à l'injection. Par analogie avec les moteurs à explosions j'imagine qu'il s'agit de faire en sorte que le front de gaz en feu (la flamme a sa vitesse propre de propagation qui dépend entre autre de la richesse et des condtions atmosphèriques) atteigne le haut de la culasse au moment ou le piston atteint (avec sa vitesse qui dépend uniquement du régime du moteur)le point mort haut. Mais si on peut compenser au démarrage pourquoi ne compense-t-on pas une fois en route ? ou est l'avance centrifuge et l'avance à dépression sur un diesel. Y a un truc que je dois mal comprendre, mais lequel ?

Pas mal le moteur réversible, étonnant.

Merci,
Yves.

07 jan. 2006
0

Une variante bizarroïde,
vue sur un engin de travaux publics en Afrique :

Je ne l'ai pas vu tourner, il était à l'abandon, mais c'était un moteur "International", six cylindres en ligne, avec d'un côté du moteur un carbu, un delco et six bougies. Et de l'autre côté, une pompe à injection en ligne et six injecteurs... ;-)

_/)

07 jan. 2006
0

Essence / kérozène
Ca existe toujours dans les pays dits "en voie de développement" pour entre autre les petits groupes électrogènes.

Ils sont équipés d'un réservoir d'un litre d'essence, et d'un autre de dix litres de kérosène. Il y a une vanne à deux voies sur le carbu, on démarre à l'essence, et une fois le moteur chaud on bascule sur le pétrole…

Entre autres fabricants, il y a Yamaha.

Ces moteurs sont invariablement des modèles à soupapes latérales. (en tout cas pour ceux que j'ai vu…) ;-)

_/)

08 mar. 2004
0

duree de vie moteur diesel ????
savez-vous la durée de vie d'un moteur d'une opel astra break 17 td .....merci

08 mar. 2004
0

pas terrible
car c'est un moteur loupé

bye

22 mar. 2004
0

perkins 4108
Bonjour ,
je viens de racheter un Espace 1000(jeanneau) motorisé par un perkins 4108 de 1984.Ne connaissant rien au moteur,j'aimerais faire une grosse révision,d'autant plus que son demarrage est laborieux. Quelles sont les points importants a surveiller sur ce moteur.merci. A+ :-)

13 mar. 2004
0

Reference de tous les injecteurs diesel
Bonjour, je suis un reparateur de systèmes d'injections. Mais je manque de documentation. Surtout que je manque de catalogue de reference de bec d'injecteur. Si quelqu'un parmis vous peut me l'offrire je lui serais trés reconnaissant.
Merci!

20 avr. 2004
0

le hdi comment ça marche ?
Salut,

quelqu'un saurait ou je peux trouver une explication précise du fonctionnement du HDI ?
J'ai besoin de ces infos pour un exposé...
merci

ced

20 avr. 2004
0

c'est aussi simple que si c'etait pas compliqué
il existe en fait 3 mode d'injection principaux qui sont:

pompe à injection mécanique

injecteur pompe

common rail ( HDI est une appellation commerciale de ce principe)

1° pompe mécanique existent en deux types:

A) pompe en ligne c'est une suite de pompes à pistons avec un piston par cylindre du moteur, qui débitent une quantité variable de gazole en fonction de l'accélérateur. toutes les pompes intégrées dans la pompe à injection sont reliées par une crémaillère qui règle uniformément le débit pour tous les injecteurs

une système de régulation mécanique ( des masselotes qui tournent et qui font varier une bielette par la force centrifuge)ou hydraulique ( en rapport avec une pression interne du gazole)permet au moteur de tourner d'une manière régulière malgré les variations de charge

B pompe rotative

dans ce cas il y a des pistons en barillet qui sont actionnés par une came tournante et qui envoient la pression dans chaque tube d'injection suivant la position angulaire de cette came

les pompes mécaniques présentent plusieurs incoonvénients:

courbe de débit linéaire donc peu versatile

pression d'injection limitée ( entre 150 bars et 300 bars et un maxi maxi vers 600 b)

dans ce système la haute pression est crée dans la pompe et transmise aux injecteurs par les tubes qui se déforment un peu et changent la loi d'injection

2° injecteur pompe

dans ce cas, la pompe est unitaire et intégrée dans un bloc comprenant l'injecteur

le système est dérivé de la pompe mécanique par séparation unitaire des éléments intégrés

dans ce cas, le haute pression est crée juste vers l'injecteur et les tubes d'injection disparaissent au profit de tubes d'alimentation basse pression

3°) technique HDI common rail

cette technique est rendu possible uniquement par les progrès de l'électronique et de l'usinage de matériaux nouveaux

une pompe très haute pression ( jusqu'à 2400 bars actuellement et ce chiffre augmente en permanence)envoie le gazole dans un gros tube ou une sphère résistant à cette pression ( c'est le common rail)

ensuite ce gazole est distribué vers les injecteurs qui sont en fait de micro electro-vannes fonctionnant sur le principe piezzo c'est a dire de céramiques qui changent de volume en fonction du courant qui les traverse ( c'est exactement le meme principe pour les imprimantes à jet d'encre)

donc en envoyant des impulsions elctriques dans la céramique piezzo , on sait provoquer une ouverture et une fermeture de l'injecteur suivant un cycle extrèmement rapide

la très haute pression permet une combustion optimale du gazole donc une forte augmentation du rendemant, donc un diminution de la conso

en outre, les impulsions electriques générées par le système peuvent etre plus intelligentes qu'un système mécanique et en changeant le volume i jecté, le moment de l'injection, la durée de l'injection, on règle la puissance et le couple du moteur, ce qui explique que les memes moteurs ont des puissances et des couples différents en fonction de ces réglages

maintenant il est possible d'injecter jusqu'a 7 ou 9 fois pendant le meme cycle d'injection ( au lieu d'un seul) ce qui permet d'envoyer plus de gazole et d'obtenir une combustion plus complète

voilà en gros le principe de la chose sachant qu'il sufit de mettre aussi une pompe à haute pression sur chaque injecteur piezzo pour obtenir un système d'injecteur-pompe moderne ( techno VW)

conséquences de cette techno:

panne réelle en cas de pb d'électronique ou de logiciel

possibilité d'avoir la traçabilité du fonctionnement du moteur

grande sensibilité à la présence d'eau dans le gazole

grande augmentation des puissance et des couples

facilité de modification des courbes de puissance et de couple

amicalement

20 avr. 2004
0

merci jp pour cet exposé
A propos d'injection HDI, quelqu'un a t-il une expérience (ou qq chose à dire) à propos des moteurs SMART marinisés ?

20 avr. 2004
0

ya un site sur les smart marinisés
www.dmv-bootsdiesel.de[...]ex.html

Mais malheureusement pas grand chose dessus.

13 mai 2004
0

manuel technique pour moteurs diesel
Bonjour, je viens d'acheter un voilier (et vendu l'ancien la même semaine : les deux plus beaux jours d'un marin dans la même semaine je sais pas si je vais m'en remettre...) et il dispose d'un volvo état neuf mais non raccordé ; ma connaissance des moteurs se limite à l'entretien basique de mon ex-hors-bord mais je me dis , que n'étant pas plus con qu'un autre et disposant de plus d'une formation scientifique , je pourrais apprendre le pourquoi du comment et pratiquer l'entretien complet du bestiau (et vu que j'ai le temps , pourquoi pas faire les raccordements) mais il me faut pour cela un livre complet et détaillé mais accessible et pédagogique (je n'ai pas encore chopé le manuel du volvo, j'imagine y trouver une partie des réponses) bref une bible ou un glénans version diesel...
Je demande donc à tous les techniciens du forum ou aux ex-néophytes comme moi de me conseiller une bible...accessible !

(dans un prochain message je vous gratifierai de photos du bateau car putain qu'il est beau!!!)

03 jan. 2006
0

ca fonctionne
avec de la polution

25 avr. 2006
0

2 questions
Je débarque dans l'univers des diesels et n'y connais rien.

J'ai un Yanmar 2GM20 (refroidissement direct).

1° Pour l'hivernage, donc rincage et désalage du circuit eau de mer, j'ai de l'eau distilée en masse à utiliser. Est-ce que c'est mieux que l'eau du robinet ou pire pour la fonte ? (eau trop douce)

2° On dit qu'un moteur à refroidissement direct ne monte pas suffisamment en température, donc rendement inférieur. Or, les courbes de consommation et puissance du site Yanmar sont les mêmes quelques soient la méthode de refroidissement (eau de mer ou eau douce). Bizarre ?

25 avr. 2006
0

pour le 1er
il est inutile de rincer à l'eau douce le moteur et c'est meme dangereux en cas de gel

pour le 2éme, les résultats sont donnés au banc d'essai donc avec le meme refroidissement pour tous les moteurs

amicalement

13 déc. 2006
0

parce que l'eau douce gele
plus facilement que l'eau de mer et il peut en rester à l'intérieur après rinçage

le rinçage est utile sur un hb qui est en alu, mais sur un moteur en fonte, c'est parfaitement inutile sachant que la quasi totalité des moteurs diesels ayant de l'alu sont refroidis à l'eau douce ou au liquide de refroidissement en indirect ce qui rend aussi le rinçage à l'eau douce inutile

concernant le bouquin, j'en ai pas et donc pas de titre à te proposer

amicalement

13 déc. 2006
0

pour passer l'hiver tranquille
avec un moteur diesel à refroidissement direct
est au minimum de vidanger le bloc moteur et le collecteur d'échappement avec les robinets placés à la base de ces organes.

En mediterranée, un oubli n'est peut-être pas grave, mais en Bretagne et au dessus de nombreux moteurs meurent chaque hiver bloc, et collecteurs d'échappement ouverts par le gel.

:-(

Daniel

13 déc. 2006
0

volvo MD2
Bonsoir JP et les autres
"il est inutile de rincer à l'eau douce le moteur et c'est meme dangereux en cas de gel"
Pourquoi??????
Quel est pour toi le meilleur bouquin pour l'entretien d'un diesel?
J'ai envie d'en connaitre plus sur mon moteur.
Merci

13 déc. 2006
0

Merci JP
et comment je fais pour apprendre moi et étre a la hauteur de tout ce que me racontent les mécanos et ne pas me faire........

26 avr. 2006
0

Le rinçage à l'eau douce
est conseillé afin de dissoudre les sels accumulés.

il est bon de le faire avant l'hiver.
Pour éviter les problèmes dus au gel:
- Moteur à l'arrêt: mettre le tuyau d'aspiration de la pompe à eau de mer dans un bidon de 5 l de liquide de refroidissement 4 saisons. Mettre le moteur en route et l'arrêter lorsque les 5 l y sont presque passés!
Le moteur sera protégé contre le gel. Autre avantage du liquide de refroidis: il contient un inhibiteur de corrosion.
à cette époque-ci de l'année, on en est à la remise en route des moteurs....

Pour ce qui est du rendement: comme ça a été dit: les courbes de puissances sont données au banc, dans des conditions normalisées, donc sans tenir compte des conditions d'utilisation du moteur...
à température plus basse, on a pas la meilleure combustion. La température plus basse du lubrifiant agit aussi sur ses caractéristiques (viscosité...) ce qui réduit la force motrice produite...
Saluations marines

17 sept. 2006
0

demande d ' information sur le moteur diesel
sauriez vous m' envoyer de plus amples information sur le moteur diesel pour m aider pour ma qualifiquation de fin d' annee merci d' avances

13 déc. 2006
0

informations...
bonjour a tous y en aurait-il un parmis vous qui aurais de plus ample information sur le moteur volvo penta md11c car mon anglais n'etant pas assez evolue pour traduire les fiches techniques,je dois refaire une remise en marche de ce moteur sur mon v.d.stadt mais je suis en train de galerer...merci d'avance

13 déc. 2006
0

essaye
de rechercher plus large avec les mots clé MD2 MD3 MD11, car c'est exactement le m^me corps de moteur
sur gogol ou sur le site par "rechercher" il y a eu beaucoup de fils sur ce vieux graisseux.

17 fév. 2007
0

Manuel d'atelier Volvo
Il suffit de demander à un concessionnaire Volvo de te fournir (en photocopie) le manuel d'atelier en français. C'est généralement gratuit

0

Personne ne parle jamais
des moteurs Ford , sur mon bateau c est un Ford FSD 425 , je l entretiens " normalement" , jamais aucun probleme ( et la , je touche du bois .. )
Ont ils mauvaise reputation ?

25 avr. 2008
0

renault
bonjour à tous..je profite de ce "super débat"pour glisser que j'ai un renault marine 4130 NEUF,complet,avec son inverseur réducteur,pour l'instant accouplé à un generateur,qui n'a jamais été utilisé,à vendre,ou à échanger contre un generateur panda en 24 volts..

15 mai 2009
0

Perkins 80 cv qui ne veut plus demarrer
Bonjour
J ai un catamaran avec 2 moteurs perkins 80 cv turbo serie 500. C est 2 moteurs sont identiques. Meme nombre d heure grosso modo. 4465 heures.
J ai souvent des pbs avec un.
Les injecteurs s incrassent tres rapidement avec un demarrage fastidieux.
J ai fais reviser la pompe a plusieurs reprises. On a trouve de l eau a l interieur.
J ai mis hors circuit le tank principal et je fonctionne sur un jerrican afin de mieux controler de visu l eau de condensation. J ai bien sur mis des filtres decanteurs en amont.
Truc bizare, lorsque je remonte les tubulures qui amenent le gasoil aux injecteurs le fait de les serrer plus ou moins fort amene un changement de regime du moteur.
Ce moteur ne tourne pas aussi rond que mon autre moteur
J ai fais venir des mecanos afin qu ils me fassent un reglage… depuis leurs venus ce moteur refuse de demarrer.
Si vous avez des idees, elles seront les bienvenues.
Michel

15 mai 2009
0

excellente idee....
passer a Yanmar !

17 mai 2009
0

les symptômes
décrits (encrassement,difficulté de démarrage) laissent penser à un problème de compression (peut venir de l'étanchéité des soupapes, du joint de culasse,ovalisation des cylindres,etc...) ou encore d'une pompe à injection défectueuse (par ex. endommagée après avoir avalé de l'eau)...

02 oct. 2011
0

VOVO PENTA MD2
C est la premiere fois que j intervien ,j espere le faire corectement
je suis a la veille de l achat d un sirocco mk2 avec un moteur md2
l ancien prop avait coule le moteur
apres reparation il remis un ancien joint de culasse, le moteur demare mais presente une fuite d eau au niveau du joint de culasse d un des cylindre
ils ont ressere la culasse (au pif) et le collecteur d echapement, demarerle moteur au port sans fuite pendant 20 mn
je suis inquiet pour ce moteur,comment savoir si le moteur est OK et j hesite pour l achat
si je veux changer le md2 par quel autre moteur de 25 ch ?
merci pour votre aide

02 oct. 2011
0

bjr
bien que ce soit un exellent moteur je n'acheterais pas à cause de lui le md2 est très ancien et à par d'occasion on ne trouve plus de pieces ,pour le remplacer par du neuf le moteur va couter aussi cher .que le bato
la fuite d'eau à la culasse ne vient pas forcement du joint mais elle est peut etre rongée sur la portée ,c'est fréquent .
le remplacement de ce moteur comprendra en plus celui de l'helice et peu etre autre chose il faut compter dans les 10000€ minimum
alain

02 oct. 2011
0

et en plus un resserrage "à l'arrache" du joint,
c'est garanti source d'emmerdes plus tard ! ..... :non: :non:

28 oct. 2011
0

Bonjour,je suis pour acheter un petit voilier,avec un moteur inboard modele L 30 farymmann monocylindre,le silent bloc de l 'inverseur qui le reli a l 'hélice a casser,disons plutot decoler,cele peut il venir de l 'inverseur?une faiblesse?sinon en gros que doit je regarder.Merci de votre solicitude.

28 oct. 2011
0

un mono faryman à ceder ( monté sur un CNSO karaté) port de plaisance à arzal 56190

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (75)

mars 2021