comment assurez-vs votre GSE quand vous utilisez étai largable + trinquette ou tmt ?

Tout est dans le titre, d'autant que j'utilise les mêmes rails et poulies avale-tout pour le GSE et la trinquette ou tmt, mais des écoutes différentes
Dans des conditions musclées, j'ai toujours peur que le GSE batte même avec le tambour d'enrouleur bloqué

L'équipage
23 fév. 2012
23 fév. 2012
0

Et comment réglez vous la tension de l'étai larguable versus l'étai du GSE ?
:reflechi:

23 fév. 2012
0

il faut rider l'étai largable de la même façon que l'étai principal.
en fait, l'étai principal ne doit pas se détendre trop, ce qui dans la mer formée serait très nuisible au niveau des points de fixation !

23 fév. 2012
0

Pour régler la tension de l'étai largable, il suffit de l'équiper d'un ridoir à volant. Pour le GSE, personnellement, j'ai un petit bout sur l'oeil d'écoute qui y reste en permanence. Si je récupère les écoutes pour le tourmentin, j'amarre le GSE avec le petit bout. Plus généralement, j'utilise un deuxième jeu d'écoutes.

23 fév. 2012
0

salutatous
effectivement, il faut faire très attention au fait que la voile sur enrouleur peut se dérouler toute seule, et ce sera forcément au moment le plus indésirable
je prévois cela en faisant plus de tour avec les écoutes de génois de façon à ce que'elle même bloque le génois, puis écoute tendue, bosse d'enrouleur tendue aussi; mais à ce point, on n'est pas à l'abri d'une casse de la bosse d'enrouleur, donc je prends un bout que j'entoure autour du génois attaché au point d'écoute et ça empêche le génois de se dérouler
donc je résume car j'ai l'impression de ne pas être très clair : je saucissonne le génois sur son enrouleur en ayant prévu de faire plus de tours supplémentaires avec les écoute (prévoir les tours suffisants de bosse d'enrouleur au moment où vous gréez le génois sur l'enrouleur); puis un bout de sécurité
sachant que si un gros coup de vent est annoncé, il est préférable de dégréer le génois

pour ce qui est de la tension de l'étai largable, il doit être tout simplement un peu moins tendu que l'étai principal; ça se voit "à la main"; tout en tendant l'étai, vérifier que l'étai principal ne se détend pas; en "secouant" les deux étais à la main, ça se voit clairement

cordialités maritimes
larent le hareng

23 fév. 2012
0

un petit truc pour que le génois ne se déroule pas, plus rapide et beaucoup plus fiable qu'un saucissonnage : la bande de velcro; on la positionne où l'on veut sur le GSE et c'est extrêment fiable.

24 fév. 201224 fév. 2012
0

Oui Tribal, mais comme 2 sécurités vallent mieux qu'une 2 à 3 tours d'écoute de génois + bouts ou velcro c'est plus sur.
Quand je vois souvent des génois dont 30cm voir plus sont en prise possible au vent car sans tour d'écoute, surtout en Méditerannée ou les RAFALES aiment tout casser, je crie au fou!!
En plus quand on enroule le génois et qu'il vat rester pendant qq temps sans surveillance ne pas hésiter à l'enrouler le plus serré possible

24 fév. 2012
0

s'il doit rester sans surveillance, encore mieux, affaler et ranegr soigneusement !!

23 fév. 2012
0

Trés trés bonne question pour laquelle l'échange d'expérience trouve tout son intérêt. Sur Voodoo c'est : - enrouler plusieurs tours d'écoute autour du GSE + velcro ( si temps musclé ça peut être accrobatique car je suis obligé de grimper sur le balcon pour arriver à l'oeilleton du point d'écoute) Je trouve impératif d'avoir l'esprit tranquille quand le vent monte et ne pas risquer d'avoir un génois qui se déroule, se déchire ou ne peut plus se réenrouler.
- je fixe mes écoutes de GSE en les faisant descendre le long de l'étai et en les prenant sur les taquets fixés de part et d'autre de la baille à mouillage : cela a son importance car permet de virer facilement de bord quand on est sous trinquette sans être géné par les écoutes qui désormais filent le long du pont et non plus en travers,
- un deuxième jeu d'écoutes dédié à la trinquette ou au tourmentin
- un bon coup dans le pataras pour reprendre l'étai du GSE , détendu par l'action de l'étai largable

23 fév. 2012
0

j'veux pas mettre ma tête sur le billot, mais je vous garantis que les bandes de velcro, c'est ce que j'ai trouvé de + résistant; mon bateau est au mouillage dans une zone très peu abritée et je n'ai jamais eu de problème. Inutile de mettre ces bandes très très haut d'ailleurs : contrairement à une garcette, il est très facile de comprimé fortement la voile et dès lors, rien ne bouge.

24 fév. 2012
0

Toutaf' pour le velcro.
Rapide et facile à mettre ou à enlever, je l'utilise dès que je laisse seul le bateau au mouillage.

23 fév. 2012
0

Merci pour l'idée du velcro. J'utilise deux garcettes élastiques à boules, mais la bande velcro est une alternative à laquelle je n'avais pas pensé.

23 fév. 2012
0

Bonjour,
J'utilise une sangle très large achetée chez Décathlon,sangle d'alpinisme frappée sur le balcon avant par une bout très souple.Simple pas cher léger rapide.D'ailleurs à bord j'ai beaucoup de ces sangles différentes tailles et largeurs.
Cordialement.

24 fév. 2012
0

sur les enrouleurs harken il y a un trou ad hoc pour passer une manille et qui empeche le tambour de tourner

quand ça prevoit bcp de vent je saucissonne aussi le genoa avec la drisse de spi

24 fév. 2012
0

Hello,

De mon coté, je réutilise les écoutes de génois pour le Solent sur étai largable.

Jusqu’à maintenant j'assurais le génois en faisant un tour de plus sur l'enrouleur, pour être bien sur que rien ne dépasse et j'entortillais un tendeur autour du génois (qui n'a plus ces écoutes) mais cette solution du tendeur ne me satisfais pas. j'avais aussi pensé au velcro qui doit être assez résistant, ce que confirme Tribal. Je pense que çà doit être la meilleur solution.

Il y a plusieurs qualités de velcro. Ou trouvez vous des bandes de velcro très résistantes?

J'en ai avec un œil au bout, pour passer la bande en boucle au travers (un peu à la manière d'une manille textile) mais elle sont bien trop petites pour faire le tour d'un génois roulé. Une fois passé en boucle et serré, c'est ultra solide, j'aimerais bien en trouver des plus grandes mais je n'en ai jamais vu.

A+,
Now

24 fév. 201224 fév. 2012
0

Demande à ton voilier, le genre qu'ils mettent pour faire les boucles autour de la bôme sur les GV à bordure libre, c'est ultra solide...

24 fév. 2012
0

Sur la troisième photo de mon album, à l'entrée de la descente, tu peux voir des sangles avec velcro dont certaines font un mètre. Elles étaient dans le bateau quand je l'ai acheté mais je peu chercher si on en trouve dans notre grand nord... ;-)

24 fév. 2012
0

Excellente idée Sailortoun !!:bravo: :bravo: :bravo:
:pouce:

24 fév. 2012
0

Bandes de velcro (environ 5cm) => par paquets de 3 (dont une plus courte jaune fluo) chez Leroy-Merlin (du côté des sandows et sangles à cliquets).
2 francs 6 sous et très fiables

24 fév. 2012
0

bsr ,
je vais a la MACIF
:mdr:
alain

24 fév. 2012
0

pour l'etai larguable avec un croc pelican on le regle une fois pour toutes
avec un ridoir a volant si on etablit l'etai larguable en route on ne sais jamais ou on en est :trop tendu ,pas assez ?
alain

24 fév. 2012
0

Pour l'etai largable, il faut que le diametre du cable soit inferieur à celui de l'etai, comme ça une fois tendu il ne detend pas l'autre .
Dixit mon voilier, j'ai essayé et c'est vrai.

24 fév. 2012
0

mon etai larguable est monter avec un palan qui revient au piano et au winch

des que je sais qu'il va y avoir un peu de vent, je relie le palan et l'etai larguable que je laisse au pied de mat

resultat, je n'ai plus qu'a reprendre le bout du palan ( comme une drisse ) et l'etai se met tous seul en place, je peut meme greer mon solent au niveau de pieds de mat afin d'etre plus en securite

pour la tension, c'est au feeling ais jamais plus que l'etai principal et en plus j'ai des bastaques qui redisse encore plus

je trouve que c'est la solution ideal car tous ce monte en quelques seconde

24 fév. 2012
0

bonsoir, j'ai le même genre de questionnements... les velcros paraissent une bonne idée mais vous les fixez à quelle hauteur? car si je veux sécuriser à la hauteur du point d'écoute je doit faire le funambule sur le balcon et en général quand on met l'étai c'est dans des conditions musclées. comment faites vous?

je pensais aussi remplacer le pélican par un palan avec coinceur et mousqueton pour que ce soit plus rapide à mettre et enlever. qu'en pensez vous? certains de vous utilisent ils cette solution?

25 fév. 2012
0

J'ai tendance à penser qu'avant une longue route il est préférable de gréer l'étai larguable et de préparer solent ou tourmentin ... au calme ... dans le port !
Tant pis s'il faut enrouler 50% de GSE pour virer de bord ... c'est moins acrobatique ... quand arrive le grain ou la nuit ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (142)

Inishmore island

mars 2021