comment amarrer sur un corps-mort ?

Bonjour a tous, je suis débutant dans la plaisance, cet été je loue un corps mort a Erquy en Bretagne, pouvez vous m'expliquer comment amarre mon bateau au corps mort par schéma si possible? Dans le règlement du port il est demandé les choses suivantes : L’amarrage par patte d’oie sur le tableau arrière est obligatoire. La longueur de la patte d’oie doit être au maximum de 1,50 m ,Le mouillage d’un titulaire (chaîne, manille, émerillon, …) pourra être refusé par le gestionnaire en cas de manquement aux règles ,
Merci de m'aider car je suis un peu perdu
Amicalement

L'équipage
15 déc. 2014
15 déc. 201415 déc. 2014

Tu loues un corps-mort, et tu ne maitrises même pas l'amarrage ?!?
Bigre !
:lavache:
Va falloir que j'évite le secteur d'Erquy... ça devient dangereux par là-bas...
:acheval: :acheval: :acheval:

15 déc. 2014

Et la première fois que tu t es ammarré a un corps-mort, t as pas demander des renseignements? T as la science infuse? Tout droit sorti de la cuisine à jupiter? :-p

15 déc. 2014

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous mais ici, les gens qui s'amarrent à un corps-mort pour la première fois ne l'ont jamais fait avant cette première fois. :heu:

Certains improvisent la manoeuvre tandis que d'autres font comme zoulytou et demandent conseil. Perso, je n'ai pas trop peur de ceux qui demandent conseil. :alavotre:

16 déc. 2014

bien vu !!!!

16 déc. 2014

Bonjour
Il demande que des conseils ,s'il est novice s'est de l'aide et non des moqueries qu'il a besoin surtout comme premier commentaire
Jean Bressier

16 déc. 2014

par indiscrétion tes amarres sont en câblé ou tu utilise de vielles drisses en double tresse en polyester ?

15 déc. 2014

Justement tu vas peu être me donner un coup de main! Il faut bien commencer!

15 déc. 201415 déc. 2014

Dans la grande majoritê des cas, les bateaux qui vont à la côte sont dans cette situation suite à la rupture des amarres.

Mettre des amarres du double de celles que tu utilises pour amarrer ton bteau à un ponton, faire construire des cosses en bout d'amarre par ton ship favori.

Fixer les amarres par des manilles bien costaudes, manillon assuré par du fil de fer, vérifier ces manilles tous les 3 à 6 mois, tu n'as pas idée à quelle vitesse ces manilles cassent.

Voir les points de ragage sur le bateau, des chaumards mal postionnés sont en général responsables d'amarres qui s'usent et se cassent. Ca peut se produire en quelques jours seulement.

Et, cerise sur le gateau, une chaine supplémentaire de secours prise à la base du corps mort.

Et un bateau, même amarré dans ces conditions, ça se surveille.

Bonne installation.

CaptainRV

12 mai 2017

salut tu peut preciser comment tu vois la chaine a la base du corps mort et ou tu l'attache au bateaux ?
parce que je réfléchis a ce système de sécurité

15 déc. 201416 juin 2020

Bonsoir un amarrage en patte d'oie c'est comme sur la photo jointe : un Y dont les 2 branches feront au minimum 1,50m (pour toi) devant et derrière .

15 déc. 2014

Mais pourquoi il parle d'une patte d'oie au tableau arriere ?

Jacques

15 déc. 2014

C'est la Bretagne !
:acheval:

15 déc. 201415 déc. 2014

Sans doute parce que le bateau est "embossé" c'est à dire amarré sur l'avant et sur l'arrière entre deux bouées. Mouillage classique en rivière avec du courant.
Un bateau embossé occupe moins de place sur un plan d'eau car il ne "tourne" (le terme exact est éviter) pas autour de sa bouée avec le vent et le courant

15 déc. 201415 déc. 2014

Comme dit CataPleiades, de plus je passe, avant de faire les épissures le bout dans du tuyau armé assez long. Ainsi aux points de frottement, lorsque le tuyau est usé (et avant qu'il ne perce), je le fais glisser.
Il est préférable que la liaison patte d'oie avec le corps-mort soit hors de l'eau lorsque le bateau est accroché.
Je préfère assurer mes manilles avec du fil de cuivre (électrique) non dénudé pour le galva et d'inox pour les inox.
Chaque fois que je vais à bord, c'est la première chose que je vérifie.
RV

15 déc. 2014

Merci beaucoup pour toutes ces réponses ! !

15 déc. 2014

Si vous avez le courage de me faire des schemas je suis preneur ainsi que des conseils sur le matériel a acheter. Merci a vous tous
Amicalement

15 déc. 2014

Un petit clic sur le gogol (amarrage corps mort) et tu trouveras tout ce que tu cherche photos plans etc ..

15 déc. 2014

Merci!

15 déc. 201416 juin 2020

Erquy, un bien bel endroit
L'amarrage se fait en embossage et avec un espacement assez large.
La patte d'oie est faite pour que le bato reste aligné par rapport aux bouées et donc aux voisins.
D'après les fotos, tout le monde ne semble pas respecter cette règle pour l'avant qui est sans doute faite pour avoir une double amarre à l'avant car le port est ouvert au NW
.
zoulytou, donne des précisions sur ton canot et si tu es en zone qui échoue ou pas et je pense que tu vas avoir de l'aide.

15 déc. 2014

Je suis pas femme des tuyaux plastiques(il se produit un point dur en sortie du tuyau), je préfère de loin le tissu(saucissonné comme le rosbif), contre le raguage.

15 déc. 2014

Ben fan ou pas du plastique (qui serait fantastique??) y'a un truc super, c'est le tuyau rouge de lance à incendie ; perso expérimenté dans toutes sortes de situations, jamais trouvé de meilleur fourrage.
Après faut pouvoir en avoir (non!!! faut pas les piquer!!! Là où ils sont installés il y a des vies humaines en jeu alors pas de connerie SVP). L'idéal c'est un contact avec un agent de sécurité qui te files du tuyau périmé, des chutes, des... enfin du qui sert pas quoi.
Hope this helps
JM

15 déc. 2014

Mon bateau est un Bénéteau flyer 550 sun deck et je serai au port des hôpitaux a Erquy en zone d'echouage

16 déc. 2014

Encore merci de votre aide. Passez une bonne nuit

16 déc. 201416 juin 2020

Ce serait bien d'aller voir à marée basse comment les autres batos sont installés et pour voir comment ils font quand ils sont partis. Tu en apprendras beaucoup de cette façon.
Ensuite, ce sera plus facile de demander des précisions sur le forum.
Voir aussi un habitué du coin, sympa, qui se fera un plaisir de te conseiller :alavotre: :alavotre:

16 déc. 2014

Je pense que dans un port comme Erquy c'est patte d'oie à l'avant et à l'arrière .Un meme bout de liaison partant de la bouée tient à chaque extrémité les 2 pattes d'oie (avant et arrière) .
On détache le bout de liaison d'1 des 2 pattes d'oie pour s'ammarrer et on
le rattache en quittant son poste (ne pas oublier de le rattacher !!!)
Ce que je ne comprends pas:
Normalement lorsqu'on loue un amarrage de ce type ,on a pas à le fabriquer!
C'est différent si on est sur une bouée (avec rayon d'évitage).

16 déc. 2014

Pour compléter,on amarre bien sur chaque brin de patte d'oie sur chaque taquet avant et arrière.

16 déc. 2014

D'accord avec toi mais il y a bouée et bouée.La bouée dont je parle n'est pas une grosse bouée de corps mort ,juste une petite bouée tenant le bout de liaison patte d'oies,elles meme fixées sur des chaines meres à l'avant et arrieres.
Mais bon.C'est l'idée que j'ai de ce mouillage car j'ai déjà pratiqué ce genre de port dans le passé.
C'est peu etre different.

16 déc. 2014

Le port des hopitaux, à Erquy n'est pas le port principal, il me semble. C'est celui qui doit se trouver derrière l'ilot st-Michel.

Sans doute pas de bateaux en hiver.

16 déc. 201416 juin 2020

Donc si je comprend bien Zoulitou ne loue pas un corps mort, mais uniquement un emplacement et demande des conseils pour en fabriquer un . Meilleurs conseils comme dit Margotte , si possible aller voir comment sont amarrer les autres (ou se renseigner avec le loueur ) et après ,toujours gogol . Moi j'ai ça c'est du solide...

16 déc. 2014

C'est clair, le 1er réflexe est de vérifier alentour la méthode employée plutôt que "d'inventer" sa solution. Encore faut-il qu'il y ait une manière commune de s'amarrer.

Bon. On attend tous les excuses d'Ar-Vag sur ce fil. Qui prend les paris?
:-p

16 déc. 2014

Réglages
Tout à poste, on laisse filer le mouillage AR
Une fois les amarres d’étrave sécurisées, on raidi le mouillage AR à la main
On clip la poulie volante sur le câblot
On peut alors raidir le câblot dan l’axe su tableau, au winch
On place une patte d’oie par un nœud de bosse ou un cabestan gansé
On règle le tout en fixant aux taquets et en relâchant la tension sur le winch (ne jamais laisser les winchs sous tension, au mouillage)

Observations
A l’inverse, cette technique permettra aussi de dégager une ancre difficile à relever.
Les positions des pataras (un dans l’axe ou deux en patte d’oie) nécessiteront de prévoir des martyrs et probablement des chaumards sur le tableau arrière
Non négligeable : cette façon de tendre le mouillage dans l’axe, permettra aussi à un bateau venant à quai, à vos côtés, d’identifier facilement l’axe de votre mouillage, lui évitant de mouiller sur votre ligne…

cordialement
tylen

16 déc. 2014

c'est bien compliqué tout celà...

A l'apero sur un mouillage semblable nous avons reçu une bonne leçon d'un couple d'Anglais d'environ 65/70 ans qui s'est amarré juste derriere nous .

Voici leur façon de faire :
Mr à l'avant avec une gaffe , Mme à la barre ... le bateau est allé jusqu'a la bouée devant en ignorant celle de derriere . le Mr a passé son amarre dans l'anneau tranquillement . Mme a fait une petite marche arriere ... puis a pris son amarre entre ses dents et a plongé , deux crawls et elle était à la bouée a passé son amarre et est revenu le plus tranquillement du monde ....et tout celà sans un cri ,sans un mot .. :pouce:

16 déc. 2014

Bonjour,
Il a bien fait de demander. J'ai lu le fil, et bien ce n'est pas évident et je n'en sais pas plus en réponse à sa demande.

JJ

16 déc. 201416 déc. 2014

Je crois que Zyloutou va mettre son bateau pour plusieurs semaines dans un port d'échouage équipé, tout du moins en bouées. Donc on oublie l'ancre fortress, le largage du mouillage par l'arrière....

Le bateau de mon papa était dans un port à échouage. Il y avait une bouée à l'avant et une à l'arrière. Tout était monté en bout' mais comme le port était très abrité ce n'était pas un problème. On n'avait pas de patte d'oie.

Pour zyloutou, je mettrais :

un bout' qui va d'une bouée à l'autre, reprise au niveau de la chaine, sous les bouées, avec quelques flotteurs. Ça permet de ne jamais louper le mouillage puisqu'il suffit de venir tranquillement sur ce bout' pour pouvoir attraper la ligne AV et l'AR. Sur ce bout' je verrais bien un moyen de fixer les lignes pattes d'oie (mousqueton, bout' pour faire un noeud) lorsqu'on part en mer. Ben oui, faut éviter que tout soit en vrac et difficile à récupérer au retour.

Ensuite, à chaque bouée, je mettrais une longueur de chaine (quelques maillons peuvent suffire) fixée à la bouée par une grosse manille et à l'autre bout, une cosse et le départ de la patte d'oie en textile.

Le tout suffisamment protégé du ragage par moult renfort de tuyau, tissus...

Au bout de chaque morceau de la patte d'oie, un oeil épissé sans cosse de la dimension judicieuse par rapport aux taquets du bateau.

16 déc. 201416 juin 2020

C'est exactement mon montage , j'attrape le bout je tourne devant , je vais capeler les 2 oeils sur les taquets derriere et je fini le reglage en raidissant l'avant .

16 déc. 2014

Merci pour ces conseil, oui je loue pour 2 semaines

16 déc. 2014

un p'tit coup de fil au gestionnaire pour connaitre les us et coutumes, ça fait jamais de mal.

16 déc. 2014

Pour 2 semaines ! Je vais supposer que tu loues un emplacement de mouillage qui est habituellement occupé par d'autres utilisateurs. Il y a donc de fortes chances pour que cet emplacement soit déjà équipé des bouts d'amarrage et que tu n'auras qu'à faire comme les autres : attraper les bouts à l'avant et à l'arrière et à les frapper aux taquets de ton bateau.
Vraisemblablement, l'extrait des consignes édictées par le port que tu mentionnes concerne le titulaire principal utilisateur du mouillage, et c'est avec lui que tu dois voir la procédure. AMHA.

16 déc. 2014

Oui jehenne je pense que tu as raison merci beaucoup

16 déc. 2014

Et si c'est un port qui n'est mis en place QUE pour la saison, il n'y a pas de titulaire.

Reste à voir avec le gestionnaire. D'ailleurs, je pense que tu aurais dû commencer par ça.

17 déc. 2014

Temps réel, un copain m'appelle à 16 heures aujourd'hui. Hervé, une de tes amarres a lâché.

Et pourtant, ce sont des amarres de 14 avec d'énormes manilles sécurisées. Un manillon a cassé, bouffé par la rouille.

Et voilà deux mois qu'on a de la calmasse, sans un souffle de vent.

Je me répète, prudence et surveillance.

CaptainRV

05 jan. 2017

Bonjour,
En cherchant à diminuer les risques de rupture des amarres, je suis tombé sur un site "Amarsecur". Quelqu'un connait ou utilise déjà?

05 jan. 2017

Un corps mort....dans l'eau,
Comme j'aimerais que se soit celui de mon ex femme, ou ex belle mère ;-)

05 jan. 2017

ça marche pas!
ça remonte à la surface, ces saloperies là, face vers le haut!
(je précise quand même que je n'ai pas expérimenté. Pas faute d'en avoir eu envie...)

05 jan. 2017

Vous êtes un peu lourds, les gars :-(

Bye Bye la Corse !

Phare du monde

  • 4.5 (77)

Bye Bye la Corse !

2022