combien la perte en noeuds avec une trainée d'hélice ?

bjr
d'après vous? Une hélice de hors bord qui traine dans l'eau diminue la vitesse de combien sur un bateau de 2t?
merci et bon vent

L'équipage
24 sept. 2009
24 sept. 2009
0

Beaucoup trop
Plus d'un quart de noeud, probablement. Plus par petit temps.

24 sept. 2009
0

jamais trop jetter un oeil
au loch à ce moment là, mais pas mal c'est certain, je sens mon bateau accélerer quand je reléve le hors-bord et nettement ralentir quand je le replonge dans l'eau.

24 sept. 2009
0

minimun
sur GRENADINE avec des hélices bec de canard c'est au minimum 0,5 noeud et plus.Verifié au loch et au gps(c'est facile à constater ,moteurs au point mort (hélices dépliées)enclenchés en marche arrière(hélices pliées)

24 sept. 2009
0

Ca dépend du vent et de la vitesse
dans du médium, c'est à dire autour de 8 - 10 nd, c'est plus d'un noeud de perdu sur Erendil.

Et je n'ose pas imaginer l'effort qu'il y aurait sur la chaise, moteur baissé, à 12 nd.

Erendil fait 3 tonnes, avec une hélice forte poussée (donc plus de trainée).

Jacques

03 oct. 2009
0

ça dépend
le moteur est en marche avant ou en marche arrière ?

03 oct. 2009
0

ho put1 whouaaaa !!!!
ta sucé un clown pour etre ausi drole ?

03 oct. 2009
0

En fait,
La quille aussi freine aussi le bateau!

faudrait une quille bec de canard!!!!!

Même la coque freine le bateau!!!
D'ailleurs pour aller vraiment vite, faut un avion!

:-D :-D :-D :-D

Thierry, sur Troll

PS: moi aussi j'ai mangé un clown ce matin!

03 oct. 2009
0

ça y est je reviens
la perte de vitesse est peu mesurable mais a partir de la vitesse limite de coque pour les monos elle n'est plus quantifiable puisque que le voilier ne peut pas aller plus vite ,elle peut empecher celui-ci de partir au planning .mais sur les stabilité de forme c'est assez rare .
ne pas oublier que la resistance de l'eau augmente avec le carré de la vitesse .
bon week end
alain :-)

0

hélice
bonjour
j'ai fait l'expérience de remplacer une tripale par une bec de canard sur un gib sea 105
J'ai été très surpris de la différence :
avant : jeu égal avec un moody
après sur une traversée de la Manche par force trois, une heure et demie d'écart ... sur une traversée de 11 heures soit plus de 10 %

Mais surtout j'ai eu le plaisir de découvrir un safran beaucoup plus efficace, fini les vibrations, le contrôle (en particulier sous spi) se fait avec des angles de barre plus faibles.
Avant toute uneparie du safran était dans les remous et peu efficace.

Hubert, de Cherbourg

03 oct. 2009
0

J'estime entre 0.5 et 0.8 nds dans le petit temps
P/R à une biplale fixe.
Et au près quelques degrés de cap en plus.
C'est beaucoup!

03 oct. 2009
0

Freinage d'hélice
Bonjour

Un peu en marge de ce post , a propos de la vieille question de savoir ce qui freine le plus , entre une hélice arrètée et une que l'on laisse tourner librement , il est paru une étude sur Palstek qui prouve sans contestation possible que l'hélice laissée libre de tourner freine sensiblement moins qu'une hélice arrètée . Voila qui met les choses au point une fois pour toutes , hélas ! Que de belles dicussions perdues !

Joël

03 oct. 2009
0

Noeud de chaise
Toi aussi tu lis palstek ?
Y a Yacht et segeln qui sont pas mal. ;-)

03 oct. 2009
0

Inox
J'avais vu une pub (dans noeud de chaise) pour dorer les mains courantes mais je ne la trouve plus.
T'as pas vu ça ?

03 oct. 2009
0

Pierre
essaye de faire tourner un alternateur d'arbre avec une hélice repliable.... ;-)

(ça peut fonctionner avec certaines mises en drapeau en passant en marche AR avant arrêt moteur, mais alors quel intérêt de cette mécanique complexe et onéreuse que que l'on bloque ouverte? )

04 oct. 2009
0

Là ou je vais....
malgré le soleil de minuit, les panneaux sont d'une efficacité désolante ;-) ;-)

03 oct. 2009
0

Ja !
Mes deux revues nautiques préfèrées : Palstek et Practical Boat Owner . En ce moment sur Palstek ils font le point en 4 numéros sur les propulsions hybrides . Passionnant ! Dommage que cette revue ne soit que bi-mensuelle .

Joël

0

tous les voiliers devraient avoir une helice repliable!
quand je navigue avec mon bateau j'entends ses cris de douleurs a cause de la grosse tripale qui le ralenti d'un noeuds !et si vous croyez que les repliables ont un moins bon rendement je tiens a votre dispositions divers essais ,en francais et en anglais

0

je sais pas
je prefere les panneaux solaires ;-)

0

alors
il te faut une helice a pas variable!

04 oct. 2009
0

Ommage , peux tu
nous dire quel est le delta entre helice bipale bloquée ou pas ??

apres pour la mecanique , je pense qu il est mieux de bloquer car cela evite les usures liées a la rotation de l arbre .

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

04 oct. 2009
0

Bloquée ou pas ( suite)
Bon , je vais vous retrouver l'article en question et le traduire , ça m'apprendra a ouvrir ma gueule :-)
Si mes souvenirs sont bons , la différence n'est pas négligeable , mais pour moi de toute façon , c'est de l'enc... de mouches . Ta remarque concernant l'usure est juste , et il y a aussi le bruit de l'arbre en rotation qui est énervant quand on est en bas . Mais sur mon bateau , l'alternateur d'arbre est de loin le plus gros fabriquant d'énergie électrique , donc mon arbre tourne toujours lors des traversées de plus de 24H.

Joël

05 oct. 2009
0

Mitlaufer bremsen weniger
Salut a tous

J'ai retrouvé l'article en question ( Palstek 5-09 Sept- Oct 2009 ).
Ce qu'il faut en retenir: une hélice bloquée crée sur l'intrados de ses pales des turbulences dont l'effet de freinage est très important , proportionnel a la surface des pales . Lorsque l'hélice tourne librement ses pales prennent spontanément le profil de moindre résistance par rapport aux filets d'eau , ce qui réduit non seulement la surface de freinage , mais aussi les turbulences . Expérimentalement on a démontré que le coef hydrodinamique ( Cw ) d'une hélice bloquée est 4 fois celui d'une hélice laissée libre et le freinage donc en théorie 4 fois plus important , ce qui est minimisé dans la pratique par les frottements des pièces en mouvement . A faible vitesse , la différence n'est pas perceptible , tandis qu'a 6 noeuds par exemple , le coef hydrodinamique d'une hélice bloquée est de 1,3 pour O,3 si l'hélice est laissée libre.
Suivent quelques remarques concernant les différents types d'inverseurs : les hydrauliques ne peuvent pas être bloqués . Pour les inverseurs mecaniques , ceux qui ont un embrayage a disques ne posent pas de problème ( toujours bloquer en enclanchant la marche Arrière , car si on enclanche la marche Av , les disques glissent l'un sur l'autre d'ou usure très importante ) Mais ceux qui sont a cone ( Volvo ancienne génération )ne doivent pas être bloqués pour une question de lubrification .
Voila voila !

Amicalement - Joël

05 oct. 200916 juin 2020
0

Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 1
Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 2ème ed. p 181-2

05 oct. 200916 juin 2020
0

Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 2
Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 2

05 oct. 200916 juin 2020
0

Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 3
Larsson & Eliasson Principles of Yacht Design 3

05 oct. 2009
0

merci
d avoir pris le temps de nous detailler cet article

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

06 oct. 2009
0

Suspicion athéiste
Le sujet touchant au divin au sacré et au religieux je suis bien conscient du risque que je courre à intervenir (bûcher, excommunication au pire, pal au mieux, parait-il).
Tant pis , j'ose :

Il me semble comprendre que ces édifiants extraits anglophones qui affirment des choses étonnantes (pour moi, tout du moins) étalent le fruit de développements THEORIQUES fondés sur des formules (mentionnées) et non pas le résultats de mesures.

Est-ce une erreur de ma part ?

D'autre part, comment dois-je, physiquement, interpréter la phrase suivante "Lorsque l'hélice tourne librement ses pales prennent spontanément le profil de moindre résistance par rapport aux filets d'eau..." citée dans la traduction de Ommage.

Dois-je penser que le rédacteur britannique dispose d'hélice à pale en caoutchouc ?

Je dois dire que ces doctes affirmations des convictions des rédacteurs étant, d'une part, dénuées de développement justificatifs et, d'autre part contradictoires avec les certitudes largement démontrées dans d'autres utilisations analogues (mais non identiques, certes)d'hélices, elles ne sont pas en l'état de nature à me faire quitter mon athéisme pour rejoindre cette croyance.

06 oct. 2009
0

Correctif
Je n'ai aucune conviction ancrée, juste un gros doute.
Relis ce que j'ai écrit : je me positionne comme un athée.
Je crois pas que Ca n'existe pas (les athées sont les véritables croyants).
Ce sont au contraires les deux "sources" qui sont ancrées dans des certitudes, qu'ils énoncent sans les démontrer (ceux qui ne sont pas athées savent de Ca existe et savoir et croire c'est bien différent).

La seule démonstration, simple mais que je n'ai pas trouvée, c'est une MESURE de l'effort en bout d'arbre.
Il ne m'a pas semble que l'exposé (dénué de toute démonstration) de ces "sources" contienne cette MESURE.

Ce sidi, égoïstement,j'ai une hélice à mise en drapeau alors la trainée n'est pas mon principal souci.

06 oct. 2009
0

La question semble résolue
puisque deux sources indépendantes , une allemande et l'autre anglaise , semblent concordantes (Il n'est pas exclu cependant que l'auteur de l'article allemand tire sa science de l'ouvrage anglais de référence cité par notre ami). La troisième voie , c'est celle de PYM . Il a une conviction bien ancrée et il n'en démordra pas , quelques soient les démonstrations que l'on puisse lui présenter , comme le président Kruger , de l'Afrique du Sud qui croyait mordicus que la terre était plate . Pourquoi pas après tout ? Moi cela ne me gène pas .
PYM , puisqu'il s'agit d'arbres d'hélice , ce sera le pal!

Amicalement - Joël

06 oct. 2009
0

Saint-Thomas
La théorie en la matière on dirait qu'il y en a plusieurs et contradictoires quant aux résultats selon des fils précédents. Mais celle de nos voisins anglais semble confirmée par l'expérience : j'ai constaté à chaque fois sur mon GPS et/ou sur le loch un différentiel de vitesse : hélice tournant librement +0.2n à +0.3n par rapport à l'hélice bloquée. (tripale fixe). L'écart est le plus élevé vers 6/7 nœuds.

06 oct. 2009
0

Perte de noeuds avec une trainée?
MST?

quel titre!

Sur libenter (2T2)par force 3 : 1noeud au portant

Et au près ça semble pire , avec plus de dérive probablement.

06 oct. 2009
0

Et si ....
chacun dès qu'il peut faisait des mesures sur son propre bateau il pourrait donner type d'hélice, vitesse hélice bloquée , vitesse hélice libre. Bien sûr on ne veut pas savoir si les réglages du bateau pouvaient permettre d'avancer plus vite ;-) seulement l'influence de l'hélice (à plusieurs vitesses si possible)

07 oct. 2009
0

Je suis croyant...
La 'théorie' sur la force propulsive / trainée des hélices est de la mécanique la plus classique: elle est connue (sous diverses formes) depuis plus d'un siècle (Rankine 1865, Lanchester 1907...), et a été validée expérimentalement aussi bien en aéronautique (avions à hélice, hélicoptères...) qu'en construction navale, en raison de son importance économique.
Mais c'est bien sûr une théorie au 'premier ordre', qui donne un ordre de grandeur. L'expérimentation sur un bateau particulier peut permettre d'affiner le coefficient utilisé dans la formule, mais n'aura pas de valeur générale. Il est théoriquement possible de faire une théorie plus précise, en tenant compte d'autres facteurs (viscosité, température (influence du nombre de Reynolds ???) et il est possible / probable que les constructeurs aient developpé des modèles (semi-empiriques) plus précis.
Bref, ce que je crois est qu'une hélice qui tourne librement génère beaucoup moins de traînée d'une hélice fixe. Mais le top est bien sûr une hélice repliable (folding prop) ou à mise en drapeau (feathering prop)(c'est mon cas ;-))

07 oct. 2009
0

Objection votre honneur.
Sur les "nozag a esuednot" (tondeuses à gazon renversées, c'est à dire les hélicoptères) il me semble qu'il a été largement démontré que c'est hélice tournante, et non fixe, que la trainée est maximum...

Mais, peut être faudrait-il prévenir les pilotes si ce n'est pas le cas (j'en connais qui vont être surpris...) :mdr:

07 oct. 2009
0

objection classique...
Dans le cas d'une descente en auto-rotation, le pas de l'hélice est tel qu'il génére la traînée maximale... Ce n'est pas le cas pour nos hélices marines...

07 oct. 2009
0

Sailor,
je ne faisais que reprendre l'erreur commise dans ton texte. :-)

Juste une question :
"Ce n'est pas le cas pour nos hélices marines... "
Pourquoi?
(Merci de faire intervenir dans ta réponse la trainée liée à la surface mouillée de l'hélice, les turbulences engendrées par l'incompressibilité de l'eau et l'impact de l'énergie dissipée dans l'inverseur etc...).

07 oct. 2009
0

Il me semble
qu'il n'y a pas que le pas en cause: la largeur des pales et leur allongement n'a rien de commun, et j'imagine que les turbulences engendrées sur l'extrados si bloqué, ne sont pas du tout du même type; donc les portances en rien comparables.

Enfin c'est l'idée que je m'en fait...
;-)

07 oct. 2009
0

apparemment celà dépend!
car pour moi la vitesse est meilleure hélice bloquée.
puisque certains constatent l'inverse, c'est que d'autres facteurs sont à prendre en compte, probablement surface projetée, pas etc...

07 oct. 200916 juin 2020
0

Voir photo --&gt
Copyright : D'apres le bouquin de Jean-Luc Pallas : "Guide pratique d'entretien et de réparation des moteurs diesel"

07 oct. 2009
0

bipale
quid des tripales?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (68)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021