combien de place dans mon radeau de survie

Bonjour,

Je vais changer de radeau de survie. Le bateau est fait pour 6 personnes.
Un ketch Moody 42 de 1977.
Mais on en navigue pas en haute mer à plus de 4 personnes.
Estce une bonne idée de prendre un petit radeau plus maniable à mettre à l'eau?
Merci à vous et bonne journée.
Renaud

L'équipage
28 juin 2021
28 juin 2021
1

Il me semble que, en cas de nécessité, on doit être un peu tassés à 4 dans un radeau pour 4. N'est-il pas tout de même préférable de prendre un modèle 6 place?


roc:Une idée : prendre un radeau pour 5 !:o))·le 28 juin 16:30
Cédric 1983:oui, il ne faut pas prendre trop grand, mais prévoir 20/30%, soit une taille de plus est bien.Un 6pl pour 4un 8pl pour 6 etc...·le 28 juin 16:57
28 juin 2021
1

Bonjour Renaud, Bonjour à tous
Il y a quelques années, avant de partir en Transat en famille (2 adultes & 2 Ados 14&18) sur un 52 pieds
(qui peut embarquer 10 personnes) et par la suite voyager aux Antilles avec 3 enfants de + 3,6,9 ans
j'ai eu la chance de pouvoir effectuer un stage "Survie"
en grande partie effectué dans le port de la Grande Motte
Apres ce stage j'ai décidé de prendre une 10 pl hauturiere container
Car à 4 dans une 4 places, tu dois y rentrer au chausse pied et tu ne peux plus bouger
1) je te souhaite de n'avoir à jamais t'en servir
2) Je te conseille vivement pour 4 de prendre au moins une 6 pl (sinon 8)
Tu dis devoir "changer" de radeau, donc tu en as un
dernier conseil:
Navigue avec tes équipiers et déclenche ton vieux radeaux périmé (il devrait encore fonctionner) et tu en prendra l'expérience
1) c'est pas si facile à foutre à l'eau
2) il se met 9/10 à l'envers et ne se redresse pas tout seul
3) tu dois aller au bain pour le redresser
4) monter dedans (avec la "p'tite echelle" hyper pas pratique)
en essayant de ne pas le reprendre sur la tronche
4) ensuite il faut inviter tes équipiers à monter dedans, sans qu'ils aillent au bouillon
et tu verras par toi même !!!
une fois enfermés, tous vous aurez envie d'étendre vos jambes (surtout si ça dure 24h ...)
Mais bon c'est faisable !!!
Bonne nav, bon vent capitaine
Kenavo


29 juin 2021
0

Un très grand merci pour vos réponses!Particulièrement à Kenavo!
Bonne navigation à tous!
Renaud


massai34:Bonjour Renaud,merci de tes remerciements, ma contribution n'est que la communication de ma propre expérience, et chacun doit faire ses choix en fonction de ses usages et possibilités ! Rémy, pseudo: Massai34 (et oui avant j'étais dans l'Héraut, maintenant retour en Bretagne)"Kénavo"" c'est "au revoir" en Breton ! ·le 29 juin 09:52
Renaud4::)) Alors Merci Massai34 et Kenavo à tous!.·le 29 juin 09:56
0

Mais avec un gros canot de sauvetage il faut bien réfléchir où on le met car c'est très lourd à sortir


Renaud4:En effet, entre arthrose et vieux dos..... 30kg est bien mieux que 40 kg....Merci!·le 29 juin 09:56
massai34:Bonjour Hubert, C'est sur que mieux vaut ne pas planquer sa survie container de 60kg sous sa couchette avant !Prévoir un support à déclenchement semi auto (tirer manuellement sur une garcette pour libérer la goupille et plouf la survie est à l'eau me semble plus approprié !Chacun ses choix et priorités Bon vent et que personnes n'ai à s'en servir pour de vrai Cdt·le 29 juin 10:07
Hubert, de Cherbourg:Je crois que c'est sur le Sun Fizz que le radeau est dans un coffre sous le plancher du cockpit ... Sur un bateau homologué 10 places ...·le 29 juin 10:29
massai34:Super le Sun Fizz, dans le coffre sous le plancher du cockpit tu ranges tes pares bat et ancre arrière (dérouleur de sangle sur le balcon) et sur le balcon un support de la survie en tubes inox ·le 29 juin 10:43
Hubert, de Cherbourg:En effet le client est souvent plus intelligent que le constructeur !·le 29 juin 10:58
29 juin 2021
0

tel que décrit il faut penser au cas où le bateau étant homologué pour 6 on se retrouve effectivement un jour pour une raison X à 6 et que le bateau coule vraiment .
Il est évident qu'un 6 places pour 4 est plus confortable (???).
Le problème est effectivement le poids (et le prix). Les essais montrent qu'il est irréaliste de ranger un Bib dans un endroit qui ne permet pas son usage immédiat.
Sur mon DI 12m le Bib 6p peut être monté sur le roof, a niveau de l'ouverture des filières et par gravité peut être mis facilement à l'eau sur un bord. Mas cela fait remonter le CG. Il est donc mis plutôt sur la l'arrière juste au dessus de de la plage arrière de la jupe immédiatement à côté de son accès, ce qui permet une mise à l'eau immédiate par gravité et un embarquement plus facile si le bateau ne coule pas tout de suite, a priori le bateau devant plutôt couler en premier par l'avant s'il heurte un OFNI.
IMPORTANT: la réserve d'eau du bib étant faible penser à balancer et récupérer les containers flottants réglementaires d'eau du bateau (au moins 20 l) et les containers flottant étanches de survie minutieusement préparés avec dedans tout ce qui parait nécessaire) disposés près de la descente et facilement accessibles en urgence.
A noter l'odyssée formidable d'une famille ayant dérivé 2mois dans la Pacifique: elle avait eu le temps de mettre à l'eau le Bib ET l'annexe pneumatique (+ tout ce qui avait été préparé), reliés ensuite entre eux ce qui leur avait permis d'organiser plus facilement la survie.


Shari:bonjour Outremer, un lien vers le récit de cette odyssée? J'avoue qu'à ce jour, ce que j'ai lu de plus probant, de plus réfléchi et de plus pragmatique sur le sujet se trouve sur le site de banik: www.banik.org[...]que.htm ·le 29 juin 15:09
outremer:Effectivement le site Banik.org est à recommander pour ceux qui ne le connaissent pas.Banik est pour la survie active (cf Banikette décrite), à la mode Bleight commandant de la Bounty, caractère très difficile mais navigateur hors paire, adjoint de Cook, abandonné en plein milieu du Pacifique, par son second écervelé de Fletcher, dans une chaloupe avec ses fidèles ayant réalisé la plus formidable survie active de l'Histoire de la Marine à voile avait démontré qu'on pouvait maîtriser activement son destin. Mon prédécesseur m'avait laissé ainsi comme annexe un petit dériveur insubmersible. Mais le gros problème en est la gestion pratique (mise à l'eau et repose sur le pont) d'un engin sans aucune souplesse, assez lourd et donc potentiellement dangereux à manipuler à deux, dès que les conditions sont dégradées. Je l'ai remplacée rapidement par un pneumatique équivalent, moins dangereux, l'odyssée de la famille citée plus haut (objet ensuite d'un bon film) ayant montré sans contestation, qu'on peut aussi tenir longtemps avec l'association Bib+annexe. Et on ne coule pas tous les jours.·le 29 juin 16:25
massai34:Bien vu Shari, bonne réflexion abouti de Banik, perso je préfère être balloté dans ma survie bien fermée que d'être dans sa braquasse dynamique dans une mer formée à recevoir les déferlante de la tempête ou je dois écopée 2m3 d'eau à chaque vague (si cette dernière ne m'a pas déjà retourné définitivement!mais oui bien sur bidons supplémentaires avec radio, tel sat, dessal à main, etc sans oublier passeport et CB au cas ou on est repêchés ·le 29 juin 16:45
29 juin 2021
0

Attention quand même à ne pas sous-estimer le poids du radeau parce que dans le pire des cas cela peut devenir un problème de sécurité.
Quand je dis pire des cas ce n'est pas le fait de devoir mettre à l'eau le radeau car le bateau coule mais surtout se retrouver à l'eau, le radeau retourné par une vague, à ce moment il faut pouvoir s'assurer d'être capable de le remettre droit et remonter dedans.


1

Il n'est pas inutile de rappeler que pour redresser un canot il faut être du même côté que la bouteille sinon le redressement est quasi impossible et en cas de succès malgré tout on se prend la bouteille sur la tronche ...


29 juin 202129 juin 2021
1

Attention, à ma connaissance, le côté "trop fort n'a jamais manqué" explicité plus haut n'est vraiment pas à appliquer pour une survie. Bien sûr il y a le confort à la mer, quittes à glander 2 mois sur un radeau, autant pouvoir s'allonger.

OUI MAIS :
- les personnes à bord contribuent à la stabilité du radeau. Un radeau 2 fois trop grand, dans une mer et un vent méchant, se retournera comme une crêpe beaucoup, beaucoup plus facilement.
- Une fois retourné, c'est d'autant plus ballot qu'il soit trop grand qu'il va falloir le redresser. Et ceux qui comme moi s'y sont déjà essayé par mer lisse et vent nul savent que c'est pas une manœuvre qu'on aura envie de faire dans la baston, et que quittes à la faire, autant que ça soit le moins souvent possible, et le plus facilement possible.
- et, bien sûr, comme évoqué plus haut : attention au poids pouvant rendre difficile sa mise à l'eau.

Alors, vraiment, je préfère me dire que je demanderai aux copains qu'on se masse les pieds pour faire circuler le sang, plutôt que d'avoir une survie trop grande.

(dis celui qui a une 6 places et qui ne navigue au large qu'à 2 maximum :) :) :)


outremer:Mon épouse ostéoporotique s'est tassée une vertèbre en manipulant avec moi, le Bib 6 places de 60kg mais mon bateau étant homologué 6/10 rien ne permet de dire, que navigant ordinairement à 2 qu'il n'y aura jamais fortuitement 6 personnes à bord au plus mauvais moment du bateau.·le 29 juin 16:33
29 juin 2021
0

Exact Hubert, il y a aussi la bouteille sur laquelle il faut veiller, car la tu t'assomes pour de bon !
Exact bleuoizo, avec toi et je suis d'accord avec tout le monde,
mais tout depend des circonstances, (bateau, projet, durée, bassin de nav, saisons, équipage ...)
Quand tu fais 1m85/ 90kg, Mme 1m72/60kg et les ados 165-170/55-62kg chacun, la survie 4 pour 4 ressemble vite à une baignoire pour Bébé ou personne ne pourra te prodiguer une massage de tes orteils (il faut encore pouvoir monter à bord
Restons sérieux et faites un essai en vrai vous comprendrez vite qu'il faut mieux ne jamais avoir à s'en servir et au cas ou, mettre toutes les chances de son coté !
Mais, en même temps naviguer chaque dimanche dans une baie abritée par beau temps ou faire des grands voyages avec traversées (transats) ne donnent pas la même expérience et responsabilités.
Sur ce je vous salut et vous souhaite de bonne vacances à toutes et à tous
Bon vent


29 juin 2021
0

Il semble que les radeaux avec double fond sont beaucoup plus confortables car il y a isolation thermique de la froidure de la mer qui traverse sans problème les planchers monocouche des radeaux.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

un éléphant ça trombe

mars 2021