colmatage de voie d'eau

c'est un sujet sur lequel je m'interroge souvent, comme beaucoup j'imagine.
quelqu'un a t'il déjà pensé ou essayé d'obturer une voie d'eau avec le tourmentin plaqué et ficelé contre la coque pour réduire le problème?

L'équipage
15 sept. 2005
15 sept. 2005
0

Paillet Makaroff
C'est son nom...
parait que c'est pas évident à mettre en oeuvre, surtout sur un voilier (quille)
M'est avis qu'il faudrait avoir toujours à bord une espèce de bache bien solide, voire plusieurs de différentes tailles, toutes munies d'oeillets un peu partout pour multiplier les points de tir... Et un b...el de plus dans les coffres, un !
Le tourmentin, c'est bien aussi parce que tu l'as forcément avec toi (sauf s'il est à poste, alors là...).
Bien entendu, il faut essayer le système bien avant d'en avoir besoin, voir si ça le fait quand tu as de l'erre et de la mer etc...le plus dur c'est de simuler le trou dans la coque !
Enfin, moi, j'y ai toujours cru au paillet Makaroff, sans l'avoir jamais essayé...

Bonne journée.

15 sept. 2005
0

bien joli nom
c'est vrai que cette méthode ne peut être efficace que sur l'étrave ou la voute arrière, mais cela couvre une bonne proportion des risques de voies d'eau (collision avec ofni ou arbre d'hélice arraché).
Je vais faire un essai sur bon boat pour voir.

15 sept. 2005
0

Ethymologie ?
Bonjour çà m'intéresserait assez de connaître l'origine du nom paillet Makaroff, ne serait-ce que pour le retenir (je ne connaissais pas)...

J'ai déja testé la maneuvre sur un petit bateau (sans trou), en faisant glisser la voile elle se plaque naturellement, la difficulté doit être lorsque la voie d'eau est au milieu de la longueur, à cause de la quille, surtout si l'hélice tourne...

C'est pour çà que je prévois des planches de différents formats avec une mousse genre isolant moteur collée sur une face et une perceuse visseuse à portée de main...

Quant aux kits "expansifs", jamais essayé ...
Zut, mon café est froid !

15 sept. 2005
0

d aprés jean merrien
le paillet de paille, est une sorte de natte destiné à garnir un espar pour le protéger...paillet makaroff pour obturer une voie d eau, ne pas confondre avec batardeau qui est un caisson que l on vide de son eau pour réparer, evidemment tout cela vien de la marine marchande
cheers

15 sept. 2005
0

paillet MAKAROFF
paillet car c'est à l'origine un bouchon de paille tréssée et liée

Makaroff du nom de l'amiral russe qui a inventé l'objet et la méthode

amicalement

15 sept. 2005
0

colmatage
La marine nationale utilise aussi des plaques aimantées qui sont placées à l'extèrieure de la coque ainsi que des ballons gonflables d'obturation. Pour ma part j'envisage de me fabriquer un système, composé d'une plaque en acier traversée d'un boulon le tout étant retenue à l'extèrieur de la coque par une petite barre enfilée sur le boulon. L'étanchéité peut être assurée par une plaque caoutchouc intercalée dans le système. Reste le problême de la courbure de la coque....

15 sept. 2005
0

et pourquoi pas
un morceau de bache de disons 50 cm2 avec plein de ventouses tout autour qu'on appliquerait à l'exterieur,Ca pourrait le faire ?

15 sept. 2005
0

pas forcément...
le but du jeu est non seulement de boucher le trou, mais aussi de pouvoir faire route, non ?

Donc il faut que ça tienne si le bateau avance, et avec des ventouses, suis pas sûr !!!

Et un produit magique genre mousse PU en bombe?

15 sept. 2005
0

et si c'était un faux problème
en effet, ou la voie d'eau est très faible et il est assez facile d'obturer le trou avec à peu près n'importe quoi, une éponge, une pinoche ou un coussin bourré

ou la voie d'eau est importante et personne n'aura le temps de mettre en oeuvre le matériel de colmatage
si vous regardez la photo du bavaria qui a perdu sa quille, il est facile de comprendre qu'il n'y a pas eu le temps nécessaire pour aller chercher dans un coffre le paillet ou équivalent permettant d'obturer le trou et l'installer

Makaroff utilisait ses paillets sur des navires de guerre qui sont cloisonnés et compartimentés et qui ne coulent, généralement, pas en quelques secondes comme c'est le cas en plaisance, sauf explosion rendant inutile le paillet de toute façon

amicalement

15 sept. 2005
0

le bon sens de JP !
Tu as tout à fait raison !

Mais pour une voie d'eau "moyenne" ?
Je dis ça à propos de mon boat, qui a une voie d'eau qui a chargé 2000l en 30 mn, pompe en marche, ce qui s'est fini par un regrutage (avec mesure du poids avant/après : + 2t).
Comme on doit virer le bateau du terre-plein où il est, on avait pensé à colmater la voie d'eau et faire route (pas trop loin), pour économiser le coût du transport routier (11m, 9t).
D'où le problème que je soulevais (la tenue du colmatage en route), et qui nous a fait renoncer à cette solution par trop dangereuse: le faire dans l'urgence, OK, mais le faire délibérément et "avec préméditation", surement pas !

15 sept. 2005
0

rendons à césar
félicitations à félines qui nous a appris un nouveau terme de la nomenclature maritime, d ou tenais-tu ca?? :-)
cheers

15 sept. 2005
0

On peut aussi imaginer
une voie d'eau au dessus de la ligne de flottaison dans une mer formée qui permettrait de couler le bateau dans un délai raisonnable malgré une grosse ouverture...
;-)

15 sept. 2005
0

et tu as bien fait car ton assureur
n'aurait pas aimé ça du tout....

amicalement

15 sept. 2005
0

quille perdue
Bavaria va rectifier le problème en proposant des bi-quilles...........ouarf

15 sept. 2005
0

ou un kit permettant
de les transformer en DI ;-)

amicalement

16 sept. 2005
0

tourmentin pour réduire une voie d'eau
Oui, j'ai eu une fois une entrée d'eau (peut-être une centaine de litres par heure) au niveau du puits de dérive à la suite d'un incident de manoeuvre de relevage de dérive.

Le tourmentin passé par l'extérieur a réduit la voie d'eau à quelques l/h.

Ca, plus un emplâtre à la pâte epoxy plus ou moins mal fait par l'intérieur (recoins complètement inaccessibles), et un petit coup de pompe toutes les 12 heures, on a pu attendre quelques jours de pouvoir sortir le bateau.

16 sept. 2005
0

voie d'eau

Pourquoi ne as utiliser pour la plaisance ce qui fait partie du materiel de securité obligatoire à bord des "vrais bateaux"?
-du ciment à prise rapide.

En effet le ciment à prise rapide special marine est obligatoire à bord des vrais bateaux , il est conditionné dans un seau plastique etanche.

Il durcit en qq minites au contact de l'eau.

Une fois j'ai eu une source dans mon sous sol et je l'ai obturé ainsi.

josé

17 sept. 2005
0

Dans le batiment ...
Le ciment a prise rapide perd ses qualités au bout de 6 à 8 mois (juste pour info ...)
Cordialement.
Gilles.

17 sept. 2005
0

sur !
mais si tu dois mettre 6-8 mois à rejoindre la côte après avoir colmaté la voie d'aeu avec du ciment, autant couler tout de suite !
:lavache:

16 sept. 2005
0

makaroff
le paillet makaroff est très lourd à sec, et devient une gueuse mouillé, en plus on ne peut plus avancé une fois mis. Je ne connais personne qui ait pu le mettre en condition réelle. Le ciment prompt est pas mal, surtout pour les fonds ou pour couvrir une vanne. L'ideal est la mousse de polyuréthane.

16 sept. 2005
0

Euh...Django
Simple intuition féminine...
ouarf ! :-D

16 sept. 2005
0

yaka s'acheter un AMEL
avec portes étanches pour obturer les cabines AV et AR...

Au fait quelqu'un a-t-il entendu parler d'un AMEL qui est revenu au port avec une cabine pleine d'eau ?? Ca serait intéressant de savoir si le principe - sans aucun doute bon sur le fonds - empeche vraiement d'y aller (au fonds !!)

16 sept. 2005
0

un air bag
specialement étudié pour les petits bateaux serait peut-être pas mal. On loge un petit boudin dans la fissure et on percute une cartouche de CO2 qui gonflerait le boudin qui boucherait le trou. C'est sûr que pour avancer ce serait probablement pas le pied mais l'essentiel c'est de flotter isn't it ?
mon avis ya un brevet à prendre sur cette affaire..

16 sept. 2005
0

air bag
pourquoi gonfler au co2 alors que la mousse polyuréthane le fait mieux.

16 sept. 2005
0

marrant...
je crois que personne n'a parlé des pinoches "réglementaires et obligatoires" ???
:mdr:

17 sept. 2005
0

obturation de voies d'eau
Il y a 25 ans j'ai participé à une opération d'assistance à un voilier danois d'une dizaine de metre qui s'était payé un conteneur de nuit au large d'Ouessant. On avait obturé la voie d'eau avec du ciment prompt et le voilier avait pu rentrer à Brest par ses propres moyens.

17 sept. 2005
0

Les pinoches ...
Ne sont plus à ma connaissance ni reglementaires ni obligatoire ?

16 sept. 2005
0

il me semble que la mousse polyurethane
met un certain temps à s'expanser, me gourge-je?

16 sept. 2005
0

mousse polyurethane
ça double de volume en quelques secondes, atteint le volume maxi en quelques minutes et devient dur au bout de 30mn selon T° et humidité. En plus, plus c'est humide, plus ça gonfle.

16 sept. 2005
0

pinoches
c'est quoi ça ?
m'en suis servi une fois pour combler une ligne d'arbre arrachée. Evidemment pas la place pour le marteau entre le presse étoupe et l'accouplement....
je n'ose pas imaginer sur de gros diamètre.....

16 sept. 2005
0

j'ai peur que la mousse polyuréthane
soit difficile à appliquer dans un flot continu qui va empêcher la rétention sur les parois du trou.

16 sept. 2005
0

mousse
la mousse doit être mise dans un sac lui-même placé à l'extérieur de la voie d'eau si c'est à la coque, fixé à l'ouverture de coque dans les autres cas.

17 sept. 2005
0

la pinoche
a son coté utile, pour une sorte de voie d eau uniquement
en cas de crash, offni et autres, il faut un système adapté, le paillet makaroff est pour des unités de mar-mar
en voilier le tourmentin plaqué est la plus facile à mettre en fonction et doit etre efficace
j avais pensé préparer en cas, des plaques de cp et des tiges filetées, pour des trous importants mais pas trop, cela permettrait ensuite de regagner un chantier

10 fév. 2016
0

Nouveau chez SVB:
www.svb-marine.fr[...]ml.html

Vidéo est en allemand, les images parlent pour elles-mêmes:

10 fév. 2016
0

idem que Stay Afloat de Robship, commercialisé depuis plusieurs année.
voir catalogue Uship.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (170)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021