Collision évitée de justesse; les inconscients en mer.

Samedi 30 juillet 3h30 du matin nuit sans lune, nous étions Gabier II et Koala V en mer en route vers Pollensa en venant de Minorque. Nous marchions à environ 5,5 nœuds au plus près BA (voiles et moteur).

Un peu avant le cap Formentor, Gabier II s'est trouvé soudain avec un bateau en travers de sa route à quelques mètres devant, sans aucun feux visible (par le travers).

La collision a été évitée d’extrême justesse et c'est en passant derrière le dit bateau, à quelque cm près, que Xavier a aperçu le feu de poupe qui était, lui, faiblement lui allumé, mais pas les feux vert et rouge.

Il s'agissait d'un Sangria, qui était à la cape et dont l'équipage dormait tranquillement à l'intérieur. C'est simplement parce que ses voiles ont masquées, à un moment, les lumières de Pollensa visibles à l'horizon, que le barreur a aperçu le dit bateau.

Si le Gib Sea 28 était rentré en plein dans le flanc du Sangria, les dégâts auraient été certainement très importants sur les deux bateaux.

Quoiqu'il en soit, le comportement de ce genre de plaisanciers est inconscient, criminel et suicidaire. Avec un bateau plus gros et plus rapide, le Sangria en question n'aurait probablement pas pu être évité et aurait certainement été coulé !!!

Même avec des feux opérationnels, voir un feu de mouillage visible sur 360° et bien que la veille soit obligatoire, se mettre à la cape pour dormir sur un parcours très fréquenté relève déjà de l'inconscience, mais là !!!

Quant à Xavier, il en a fait des cauchemars pendant encore plusieurs nuits.

L'équipage
09 août 2011
09 août 2011
0

Oui, mais en méme temps quand t'es seul................

09 août 2011
0

à coté du cap Fromentor tu as 2 criques sympa sur Tribord en rentrant et une de l'autre coté sur babord.
Par contre attention à partir du 15 aout jusqu'au environ de fin octobre les pêcheurs mettent souvent des morceaux de planches à voiles coupées en deux avec des branches, le tout attaché à une amarre par 10 à 40m de fond ils appelent ça des "Catchez" on ne les voit que quand on est dessus pas de fanion. On en trouve aussi tout le long de la cote E, c'est fait pour attirer les dorades Coryphènes, chaque année j'en attrape 2 à 4 en septembre soit en surface soit au fond

09 août 2011
0

Jamais vu ces Catchez, merci de l'info. Il est vrai que dans ce secteur on voit, ou ne voit pas, de tout.

Entre autres en fin de nuit, de nombreux bateaux à moteur, qui circulent plus ou moins vite, dans cette longue baie, tous feux éteints et les allument lorsqu'ils sont tout près, de quoi donner des sueurs froides au barreur.

Sans oublier dans la baie de Pollensa, à la nuit tombée, des scooters des mer qui slaloment plein pot entre les bateaux au mouillage.

A part ça, nous aimons bien cette baie.

09 août 201109 août 2011
0

Les mecs dorment à la cap au large du cap Formentor?? Soit il sont narcoleptiques soit complétement inconscient....

09 août 2011
0

Ca peut aussi être un solitaire à fond de cale qui essaye de faire redémarrer son p...ain de moteur de m...de qui part en carafe... D'où les feux minimum...

09 août 2011
0

voilà pourquoi il faut forcement au minimum un fanal à gaz ou a pétrole ou à pile, quand l'électricité lâche la nuit le minimum est de le pendre sous la bôme.

09 août 2011
0

oui, mais est-ce que koala et gabier portaient bien les feux réglementaires d'un navire naviguant à la voile et au moteur? portaient-t-ils aussi le cone noir inversé imposé par par le RI ?
si c'est non, aucune remontrance à faire aux autres...

09 août 2011
0

Bardal,
le cône noir à 3h du mat ???

va falloir réviser tes classiques.... ;-)

peut être comme le dit hi à fond de cale...
:oups:

vous avez réussi à les ( le ) voir à bord ??

09 août 201109 août 2011
0

heu!!! sérieusement entre être vu par ses feux et ne pas risquer l'abordage et avoir les feux absolument réglementaires , surtout le cône à l'envers la nuit, il y a à mes yeux une vrai différence.Moi, non plus je ne suis pas parfait mais si je ne met que mes feux réglementaires en haut du mat (moins de je ne sais plus quelle taille) et bien en navigation proche je suis invisible.Alors je met des petits feux à pile sur support pour des nav encombrées.
Comme quoi le règlement lui non plus n'est pas parfait.

09 août 2011
0

Oui Gabier II portait bien son feu de mât tricolore plus les 3 feux de côté et de poupe au niveau de la coque; ils étaient tous très visibles.

Lorsqu'ils se sont frôlés, une personne est effectivement apparue dans le cockpit. Peut-être effectuait-il une réparation, mais dans ce cas un feu de mouillage aurait été un pis-aller.

Koala était un peu plus loin.

09 août 2011
0

Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, voile et moteur = moteur = feux babord, tribord, poupe et feu de hune. Pas de tricolor en tête de mât.

Cordialement

09 août 201109 août 2011
0

pinaillons, pinaillons,

je ne suis pas sûr que 2 jeux de feux allumés en même temps soit réglementaire

mais un tricolore en tête de mat + feu de hune, il me semble bien que "oui".

09 août 2011
0

ce qui veut donc dire que ceux-ce qui ont un feu tricolore en tête de mat doivent aussi avoir un jeu de feu, on va dire dans les balcons.

Et bien suis pas sûr que les bateaux neufs soient conçus avec.

François

09 août 2011
0

Non, au moteur, un feu blanc vers l'avant est obligatoire à au moins 1 mètre au dessus des feux vert et rouge

09 août 2011
0

Le tricolore en tête de mât est règlementaire pour un voilier. Mais un voilier marchant au moteur devient un bateau à moteur et doit montrer les feux correspondants. CQFD.

10 août 201110 août 2011
0

Exact, mais un bateau neuf n'est absolument pas prêt à naviguer. Il faut le mariniser.

Cela m'a toujours fait marrer cette expression.

Pour info, au UK, c'est obligatoire d'avoir les feux balcon/hune/poupe. Mais tout le monde a aussi le tricolore pour consommer moins à la voile, feu qui lui est facultatif.

09 août 201109 août 2011
0

pour quelle taille ?

09 août 2011
0

Navires de + de 7 m

09 août 2011
0

Oui et si plus de 50 m il faut un deuxième feux de hune, plus haut que le premier et en arrière de celui-ci!
;-)

09 août 2011
0

bien sûr, si feux pas réglementaires, la responsabilité est vite établie...
et le rima ne parle pas d'enlever le cône à la tombée de la nuit (par contre, le pavillon si, si l'on est au port)...
ah, ah, mes gaillards, vous ne couperez pas à l'amende, d'autant moins que vous manquez totalement d'humour...

10 août 2011
0

Dans la mème veine, le COLREG ne dit pas d'éteindre les feux le jour... :policier:

09 août 2011
0

Le rima, c'est quoi ça ?

09 août 2011
0

Le Régiment d'Infanterie de Marine :heu:
Ne pas confondre avec le RIPAM qui est en fait le COLREG

09 août 2011
0

Bon et le cone, il sert à mettre le fanal dedans ?

09 août 2011
0

le cone , c'est pour voir des vaches vertes quand on remonte les canaux ....

Je sors ... :mdr: :mdr:

09 août 2011
0

on est toujours le cône de quelqu'un..... :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

09 août 201109 août 2011
0

Pour un voilier navigant voiles et moteur, le RIPAM précise la présence du cône pointe inversée, mais rien en ce qui concerne la nuit. Que le cône ne soit pas visible la nuit reste un autre problème.

Nous savons également que navigant voiles et moteur nous perdons la situation de navire privilégié et devons donc respecter les règles de route avec les autres bateaux.
Je râle toujours, lorsque navigant à la voile BA je laisse la priorité à un voilier arrivant TA, pour m'apercevoir ensuite qu'il navigue également au moteur.

Dans le cas cité, un voilier à la cape est un navire "en route"; il est privilégié par rapport à un bateau à moteur (ou voiles et moteur) mais doit montrer les feux de route réglementaires correspondants, sinon comment l'éviter ?

En tous cas, ce Sangria a eu de la chance, car je suivais avec l'AIS plusieurs bateaux, faisant la même route que nous, à des vitesses nettement supérieures et dans ce cas un abordage aurait sans doute été très grave.

Quant au pavillon, Bardal, je crois que l'on l'envoie au port, lorsque le propriétaire est à bord, sans oublier de le rentrer à 20 heures ou au plus tard au coucher du soleil !

09 août 201109 août 2011
0

oui, au port, et rentré au coucher du soleil... de nombreux naufrages sont dus aux inconscients qui ont oublié cette règle, qui n'appartient cependant pas au RIPATMA...

mais, vous est-il venu à l'idée que ce valeureux capitaine de sangria (un excellent bateau!) bénéficiait peut-être de l'exonération de règle pour partie de jambes en l'air, plus communément appelée devoir extra-conjugal? à tout péché miséricorde...
que celui qui n'a jamais péché lui jette la première ancre...

09 août 2011
0

Christian ,

Mais toutes ces broderies speudo-reglementaires , et ergotages de comptoir , ne change pas l'importance de ton message d'origine :
en regles ou pas ............est-ce bien serieux un tel comportement ?
sauf si c'est un cas d'extreme urgence ? et manifestement personne ne peut l'affirmer .

Dommage encore une fois , que ton intervention ( positive en terme de prevention et d'information) ne serve uniquement qu'a permettre de faire semblant de savoir /de maitriser /d'objecter /de briller......./de critiquer /bref d'avoir le sentiment d'etre important..................!
mais peut ou pas d'apport positif et constructif ;

Dommage encore une fois que l'esprit constructif d'HEO , se perde dans le culte de l'ego et de la critique .
Mais pourquoi pas apres tout.....................!!!!!!!!!

09 août 201109 août 2011
0

Réponse à Bardal: Je ne sais pas, nous étions à quelques encablures derrière et Xavier avait autre chose à faire que de leur poser la question !
Mais faute avouée est déjà à moitié pardonnée !!!

09 août 2011
0

c'est bien vrai qu'il y a des c.ns qui n'allument pas leurs feux pensant qu'ils sont seuls sur la mer. Si ils n'ont pas les batteries du capitaine (haddock) ils n'ont qu'à en acheter et les charger, bien qu'une panne soit toujours possible et expliquerait ceci autrement que par la c.nnerie

09 août 2011
0

Exact Maurice et Pascal, mais dans ce cas, le gars en question (C.. ou pas) a bien failli se faire couper en deux.
Heureusement que Xavier à réagit en quelques secondes.

09 août 2011
0

qeu'il y a de bien entre autre sur le neptune c'est que au niveau de l'etrave les épaisseurs sont plus que doublées, c'est son coté AMX13, pour ce genre de situation :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :bravo: :bravo: :bravo:

10 août 2011
0

que dois-je dire de mon boat italien qui monte sur une pilotine à 7 nds et qui navigue toujours sans aucune réparation à ce choc (la cause était un gros pb mécanique)cet aparté pour ceux qui ont tout vu

09 août 2011
0

Sur Koala, j'ai doublé l'étrave, comme Margot, avec une bande d'inox, efficace pour la protéger entre autres des piqures de la Kobra.
Xavier a l'intention de faire de même sur Gabier II, les Sangria devront désormais se méfier !!!

09 août 201116 juin 2020
0

tant qu'à doubler l'étrave avec de la ferraille soude dessus des sections de faucheuse c'est un peu agressif mais combien efficace en cas de collision lol :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :bravo: :pouce: :pouce:

09 août 2011
0

Bonsoir, il fut un temps où même sans feux, sans batteries car sans moteur, on avait au moins une lampe torche avec laquelle on éclairait les voiles, ce qui signalait très bien.
C'est ainsi que je traversais la Manche avec mon Bélouga de 1948 en acajou, gréement houari, fin des les années 60/début 70...le chantier Jouet n'avait pas prévu de feux!

Bien sûr ce n'est pas très RIPAM et je ne navigue plus comme cela, avec 800A en 24V je peux allumer tous les feux nécessaires; mais cette méthode désuète et discutable aurait signalé le Sangria inconscient, à défaut de mieux.

09 août 2011
0

donc , capt3a , dans tous les cas , la veille attentive ne remplacera jamais les feux , ni les marques de propultion !!!! (vecue ) :-D :-D :-D :-D :-D

10 août 2011
0

bonjour,
il y a quelques années quand j'avais le hood 38 ,en rade de baulieu par nuit noire
j'ai failli m'encadrer un slopp bleu marine sans feux de mouillage d'au moins 15m en plein travers avec mes 12T je serais rentré la dedans comme dans du beurre et en plus je me suis fait insulter par l'aquipage qui dormait sur le pont quand je les ai reveillés avec mon phare ,en plus le lendemain matin ils ont dérapé et son venus se vautrer sur mon boat parce que j'avais mouillé derriere , la ça a failli mal tourner .
j'ai prix le nom du voilier car j'avais rayé toute sa coque avec mon liston ,après renseignements auprés des douanes ,il s'agissait d'un voilier de loc de cannes ..
donc ,ne généralisons pas ,mais quand méme
alain

10 août 2011
0

Bonjour, j'ai eu le même genre de blague il y a 20 ans entre Le Canet et Majorque, de nuit, mais la visibilité était bonne et le bateau était éclairé par une petromax, à la hauteur de Barcelone Italie.
On a envoyé un bon coup de corne , mais personne ne s'est réveillé.
Je n'ose pas trop raconter cela à mon équipière et épouse.
mais il faut être complètement cinglé pour oser ce genre de pratique
bon vent à tous

10 août 201110 août 2011
0

quand on voit ce qu'on voit,
et qu'on entend ce qu'on entend,
on a quelques raisons de penser qu'il faudrait trouver le moyen de s'assurer que ceux qui vont sur la mer ont eu un minimum de formation : pas nécessairement un permis, mais la diffusion par tous les médias des règles de sécurité de base.
Dernièrement, à Houat, une dame à qui je faisais remarquer qu'elle se baignait dans le chenal réservé aux bateaux à moteur pour l'accès à la grande plage, et que par conséquent elle était en danger, m'a répondu qu'elle pensait au contraire que cet espace était réservé aux baigneurs...

10 août 2011
0

il y en a qui ratissent large ,barcelone en italie c'est la que l'on mange des pizzas aux tapas arrosés avec une petit rézzina je ne vous dis que ça et un coup de vodka comme digestif
alain :pouce:

10 août 2011
0

Beaucoup de chance GABIER et KOALA ,un choc et tes plexis se remettaient à fuir .Les bateau x de loc n'ont pas même le tire bouchon réglementaire alors les feux ,vous pensez ....

10 août 2011
0

Je pense, Susylou, que pour Koala, le choc n'aurait rien changé au niveau des hublots puisqu'ils continuent à fuir, même sans aucun choc. Grrr !!!

En revanche, il est également probable que dans exactement les mêmes conditions, nous étions un peu au vent et un peu derrière, l'inertie aidant le choc n'aurait pas pu être évité et là avec son étrave blindée et ses 6 tonnes Koala aurait bien éventré ce Sangria.

Je préfère ne pas trop y penser et laisser les cauchemars à Xavier.

10 août 2011
0

De toute façon, pour bien voir la nuit, vaut mieux des batonnets que des cones ... :reflechi:

16 août 2011
0

Bonjour à tous,

En tant que principal interessé, je ne crois pas que l'enjeu du débat soit de savoir si je naviguais parfaitement en règle ou non et donc si je suis en droit de trouver le comportement de ce sangria (si j'ai bien vu car tout a été très vite) inconscient ou non.
Le fait est que lorsque qu'on navigue la nuit, on doit être visible (quoi qu'il arrive) et veiller (ce qui est valable également de jour). Pour ceux qui navigue seul, il existe des alternatives qui limite le risque mais, rien ne remplace une veille attentive. Si on ne peut faire ni l'un ni l'autre, il faut alors se poser la question de ne pas naviguer la nuit.
Il peut arriver à n'importe qui d'avoir un problème éléctrique ou autre en navigation de nuit (cela m'est d'ailleur arrivé quelques jours après ou j'ai du changé une ampoule à 2 heure du matin). Lorsque qu'on est confronté à ce cas, on redouble de vigilance pour surveiller les autres bateaux qui sont eux visibles (ce qui était mon cas avec le sangria).

Certains diront 'mais que faire dans le cas de 2 bateaux en pannes de feux ?' ... je les laisse trouver une réponse.

Ceci étant, je ne fait plus de cauchemars !!

Bon vent à ceux qui peuvent encore naviguer (j'ai hélas repris le chemin du travail aujourd'hui).

16 août 2011
0

C'est exactement la remarque qu'a fait TI-PUNCH!
En tous cas, en fonction de ce que tu m'as dit, si ça avait été nous à ta place, nous le nous certainement payé ! Et là !

19 août 2011
0

Ahhh Papy-Boom une formation de base ou le permis moteur!

On y apprend effectivement les règles de route, le balisage, quels sont les feux réglementaires à porter, au moteur, à la voile, au mouillage etc.

Donc il ne devrait avoir aucun problème avec tous ceux qui ont des bateaux à moteur de plus de 6 CV et qui ont donc passé le permis !

Cependant il y a deux nuits, nous étions mouillés en baie de Paulilles en compagnie de quelques voiliers et bateaux (9 à 15m) à moteur.
Tard dans la nuit deux bateaux à moteur sont partis, dont un seul a allumé ses feux de navigation.
Tous les voiliers avaient un feu de mouillage (même un petit Daïmio), mais le gros bateau à moteur, à coque noire, qui était resté n'en avait aucun !

Donc méfiance quand vous naviguez ou prenez un mouillage la nuit !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (121)

L'eau de l'Aude là

mars 2021