collision au large de la corse [07/10/2018)

07 oct. 2018
07 oct. 2018
0

Quelle bande denfoirés et je pense mes mots, comment cela est encore possible de nos jours, que fait la passerelle ? Encore la nature qui va payer la bêtise humaine

07 oct. 201807 oct. 2018
0

Z’avait pas l’Ais comme nous tous ? un radar ? une vigie humaine attentive ? Un commandant qui scrute l’horizon devant lui comme le mien, sur notre petit voilier ?

07 oct. 2018
0

Tu veux le faire exprès tu y arrives pas !!!
Hallucinant

07 oct. 2018
1

Les articles Nice matin me chiffonne (comme dhab) en deux articles on y lit deux versions différente, le premier parle dune nappe consequente aperçu sans en connaître la teneur, le deuxième dit tout va bien, il ny a rien, on envoie le bateau dépolluer juste comme ça..

On nous prendrais pas pour des cons ??

07 oct. 2018
0

Il suffit de regarder l'heure de mise à jour de l'article et on comprend.

07 oct. 201807 oct. 2018
0

Le PC était au mouillage à 28km au NO du cap?

07 oct. 2018
2

Heureusement que MACIF n'est pas passé par là
:acheval: :acheval:

07 oct. 201816 juin 2020
0

Commandant du COTUNAV: “je vous assure que ce bateau à l’ancre était difficilement visible de la passerelle!”

07 oct. 2018
0

j'espère qu'ils vont le faire souffler et pisser parceque là....

07 oct. 2018
0

Son bateau va avoir un nez d bulldog !

07 oct. 2018
0

comme d'hab... soit une veille "attentive" cad on met on ne sais trop qui sur la passerelle, soit un officier bourré (il y en a eu qui on mis leur navire au sec, c'est loin d'etre exceptionnel).

Moralité, en plaisance considerez toujours qu'un navire marchand ne vous a pas vu et manoeuvrez en conséquence meme si "prioritaire".

Et dans un chenal, virez vos puces, un cargo ne prendra pas le risque de s'echouer pour un petit bateau.

Cet ete par contre, entre groix et concarneau un cargo sortant de lorient qui faisait une lointaine route de collision, je me prepare à empanner, l'officier de quart à du le voir puisque ai eu le coup de sirene et il a franchement infléchi son cap, ce qui m'a evité un empannage en solitaire (peut etre l'interet de mettre solo sailor en plus du nom du bateau votre l'AIS). Sympa (meme si "obligatoire par le RIPAM" mais exceptionnel helas

07 oct. 201807 oct. 2018
2

hello
pas si exceptionnel que ça finalement. Cet été dans le rail de Fos sur mer un tanker s'est dérouté juste pour moi (j'ai vu sa trace à l'AIS) alors que je croisais sa route sous spi. J'avais bien l'intention de lui passer derrière mais il a du avoir peur (ce dont j'ai honte) et il s'est dérouté puis a repris son cap.
Je n'en suis pas fier. La prochaine fois je serai plus prédictible.

Cordialement
Guy

09 oct. 2018
0

Et ben, si tout le monde en fait autant, ça va être un sacré bordel sur le 16 dans certaines zones.

11 oct. 2018
0

Les navires le font entre eux et ça n’encombre rien du tout. Après échange d’indicatif, le premier truc qu’on se dit c’est 1 0 ou 0 6. 10 sec max. En low ... et ça fait partie du ripam puisque ça préviens l’abordage, tu peux pas faire mieux ! Tu peux aussi tenter les canaux inter navires, ils veillent dessus et tu évite le 16

Ça te permet aussi de vérifier si quelqu’un veille puisque tu a une réponse (ou pas)

07 oct. 2018
0

Sinon tu l’appelle sur 16 et après sur canal de dégagement tu lui demande ses intentions ou tu lui précise les tiennes. Moi je fais systématiquement et c’est cordial, les pêchous répondent rarement (autre chose à faire) mais changent franchement de cap (ou pas ;)

10 oct. 2018
1

Ben, les routes de collision ne sont pas si fréquentes et demander un canal de dégagement prend quelques secondes. Je fais comme Pacha et n'ai jamais eu l'impression d'encombrer le canal 16 avec ma portée d'une vingtaine de milles.

11 oct. 2018
0

et avec l'ais on peut directement appeler le navire par son mmsi

07 oct. 2018
1

Je crois que le rapport du BEA mer sera amusant.

09 oct. 2018
1

J ai hâte de le lire!

10 oct. 2018
0

me too

07 oct. 201816 juin 2020
1

C'est un mouillage un peu au large, mais pourquoi pas ?

07 oct. 2018
0

Tiens, petite question au passage: est-ce qu’un bateau commercial à l’ancre doit maintenir une veille?

07 oct. 2018
0

Veille visuelle et auditive permanente.
Normalement 1 marin + 1 officier au mouillage

07 oct. 201816 juin 2020
0

Voila de l'aide !

0

Oh l'Abeille Flandre ! Je me souviendrai toujours de la magnifique vision que j'ai eue, depuis la côte, de sa sœur l'Abeille Bourbon émergeant d'un épais brouillard…

Sinon ils n'ont pas d'alarme anti-collision ces colosses des mers ? Pardonnez-moi si l'idée n'est pas très honorable
:pecheur:

07 oct. 2018
0

explicite marine traffic ;) on peut meme calculer l'enfoncement ;)

Quand aux alarmes il y en a ...encore faut il qu'il y ait quelqu'un pour les entendre (voire les comprendre)

07 oct. 2018
1

l'abeille bourbon est sa grande soeur ;) sa soeur est l'abeille Languedoc qui etait à Cherbourg (de mémoire).
L'abeille flandre reste attachée à son capitaine Jean Bulot, ecrivain dont je vous invite à lire les recits passionnants

07 oct. 2018
1

D'après cette information de Nice Matin, la collision a eu lieu dimanche matin vers 07:30, soit à peu près à l'heure du lever du soleil (calendriersolaire.com[...]/bastia ).
Peut-être un début d'explication sur une visibilité défavorable ?

07 oct. 2018
0

le soleil se levant à l'est je pense plutôt que le bateau n'était que plus visible. De toute manière sur ces bestiaud peu importe la visibilité on navigue aux instruments et la clairement il y a eu défaillance humaine ou pas on le saura vite mais le plus inquiétant est la nappe observé, le courant de ligure aurait tôt fait de trimballer ça tout le long des côtes

07 oct. 2018
0

Radar ?

07 oct. 2018
1

Radar et AIS ?

07 oct. 201816 juin 2020
1

Finalement je m'en suis pas mal tiré, moi.
Je préfère les VNM aux porte conteneurs finalement.
LoL jaune !!!
www.hisse-et-oh.com[...]-permis

07 oct. 2018
1

Qui lu crut!!!
Après, on pourra toujours me faire le discours de la veille attentive et que naviguer en solo c'est interdit voir dangereux!!

07 oct. 2018
0

Le positionnement des 2 navires concernés fourni par Marine Traffic semble indiquer qu'ils se trouveraient à une quinzaine de Milles au N de la Corse, donc en dehors de la mer territoriale française (12 M).
En plus de l'Abeille Flandre, un avion du SAR italien tourne autour des épaves et le Nos Taurus, navire anti-pollution italien, vient d'arriver sur zone.
Entre les armateurs et les administrations les tractations risquent d'être compliquées...

07 oct. 2018
1

Au moins il n'y aura pas délit de fuite … Quoi que...

07 oct. 2018
0

il y a quelle profondeur d'eau a 28km de la cote ?

07 oct. 2018
0

une cinquantaine de mètres d'après la carte, enfin a cet endroit parcque autour cest plus de 1000

07 oct. 2018
0

si ils suivent les consignes c'est 4 fois la hauteur d'eau dans la marchande au lieu de 3 non ?
Ca fait effectivement un beau paquet de ferraille surtout si c'est 100m et non pas 50m

07 oct. 2018
0

je pensais a la longueur de chaine necessaire

07 oct. 2018
0

D'après la carte, par 43°14'55 N et 9°28'30E, les fonds sont d'une centaine de mètres!

07 oct. 2018
0

www.premar-mediterranee.gouv.fr[...]00.html

"Ce matin vers 07h30, le navire roulier tunisien Ulysse est entré en collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia alors AU MOUILLGE à environ 28km au nord-ouest du cap Corse. "

07 oct. 2018
0

on appel quand même mouillage un navire en position stationnaire avec donc j'imagine ses moteurs allumés ? (vrai question que je me pose)

07 oct. 2018
0

Sur la photo publiée, on distingue la ligne de mouillage sur tribord.

07 oct. 2018
0

le bateau n'était pas forcement au mouillage sur ancre mais en stationnaire ..ce qui n'est pas la m^me chose

07 oct. 2018
0

oui en effet

07 oct. 2018
0

En regardant la trace de l'Ulysse sur Marine Traffic, on voit qu'il faisait route à 18,9 kn au 159° jusqu'à 05:02 UTC et que 2 mn plus tard il est à 2,3kn. Il n'a ni ralenti, ni changé de route dans les 2 mn précédent la collision :lavache:

07 oct. 2018
0

Bizarre de mouiller aussi loin

07 oct. 2018
0

A genes ?

07 oct. 2018
1

Et en plus, dans les eaux internationales, juste à un Mille au Nord de la limite des eaux territoriales françaises.

07 oct. 2018
0

J'en ai "croisé" un fin juillet au même endroit à l'arrêt.

Peut-être attendent ils une place au port ?

07 oct. 2018
1

@Jean,
Quand tu regardes la carte, et en particulier les sondes le choix n'était pas illogique

08 oct. 2018
0

cela veut dire que depuis plus de deux heures il n'y a ni mouss, ni officier à la passerelle du roulier tunisien. Ils auraient harponné un paquebot ou un petrolier c'était pareil.

07 oct. 2018
0

A priori, une nappe de 4km de fioul lourd (le carburant du PC) dérive vers le NO (source journal TV) ... :-/

07 oct. 2018
0

j'en étais sûr... on va tous y avoir droit de chez toi à chez moi, putin les boules.
on ne sait pas non plus combien il en reste à bord prêt à prendre la mer

07 oct. 2018
0

Espérons que le bateau chargé de la lutte anti-polution puisse faire quelque chose... si les cuves du PC étaient pleines, il y a du soucis à se faire!

07 oct. 2018
0

à 18.9 knts normal qu'il ait une étrave genre bulldog ensuite
:P

07 oct. 2018
1

Chapeau, ils font un concours de conneries autour de la Corse, on se souvient tous du Costa Concordia.

07 oct. 2018
0

Les dernières news de la Préfecture Maritime:
www.premar-mediterranee.gouv.fr[...]00.html

07 oct. 2018
0

merci pour le lien, bon il savent ce qu'ils font, je ne connaissais pas cet accord et les moyens disponible en si peu de temps, c'est top ! (qu'il soit là pas qu'on ai à s'en servir ^^ ) et la photo est vraiment impressionante, le choc a du être d'une violence..

08 oct. 2018
0

C'est fréquent de voir des tankers "waiting for order" à l'arrêt. Il y en a des dizaines mouillés sur le plateau maltais à l'est de Malte et dans beaucoup d'autres endroits. Ils attendent pendant que les traders spéculent pour savoir où et à qui ils vont vendre leur pétrole. Un porte-conteneur c'est plus rare. Celui-ci semble vide, il devait attendre une commande.
Et pour l'AIS, dans mon expérience, les cargos se déroutent systématiquement, et même beaucoup plus nettement que dans les débuts de l'AIS. Il n'y a qu'un paquebot qui m'a cyniquement appelé pour dire que je n'avais qu'à dégager : cas unique sur pas mal d'années et de milles.

08 oct. 2018
0

C'est exact. 99% des gros se déroutent pour passer à 2 NM de nous....

08 oct. 2018
0

Porte conteneur navigant sûrement au tramping et attendant d etre loué
au vue de l endroit ou il a été eperonne il doit y avoirune breche dans une soute a combustible ca ne fera pas une maree noire comme l amoco maxi 200 300 tonnes de fuel lourd facile a " ecremer" car il va durcir et flotter a la température de l eau de mer et pas s etaler comme notre gas oil
ca va fuire plus quand ils vont dégager le roulier
l accident rst incroyable personne a la passerelle du roulier pendant un bon moment car le pc etait visible a l oeil nu depuis un bon moment car pas de brume personne pour regarder le radar ni l ais faute encore pire que le costa

08 oct. 201816 juin 2020
0

il a pas bouger depuis ^^

08 oct. 2018
0

Il y a quelques années,allant de Marseille à Tunis sur le "Carthage "je suis monté au lever du soleil sur la passerelle (accés normalement interdit aux passagers ) et un quart d'heure durant,je suis resté absolument seul...l'officier de quart avait-il un écran aux toilettes ???

08 oct. 2018
0

En mer il y a rien à voir, en passerelle beaucoup pense cela et de temps en temps ça fait boum...
Il y a quelques années coté Mer du Nord.

08 oct. 201808 oct. 2018
1

Point de situation N°4 de la PréMar:
www.premar-mediterranee.gouv.fr[...]30.html

Pas grand chose comme information nouvelle...

08 oct. 201816 juin 2020
0

c'est pas beau

09 oct. 2018
0

"La première priorité, c'est de désincarcérer les deux bateaux", a indiqué M. de Rugy, qualifiant la manœuvre de "totalement inédite". "L'opération de désincarcération a commencé mais n'est pas terminée parce que c'est très compliqué, il y a presque dix mètres de la proue du navire roulier (...) qui est venu s'encastrer dans la coque du porte-conteneur".

09 oct. 2018
0

" le navire Ulysse a essayé ses premières manœuvres pour procéder à la désincarcération des navires. Il a, pour cela, mis ses moteurs en arrière, mais sans permettre d’évolution significative de la situation. Les navires Jason et Abeille Flandre ont alors utilisé leur puissance de traction pour tenter d’aider le mouvement. Cette action n’a pas permis d’évolution de la situation."

L'étrave plantée sur 10m...ça pas être simple à déboîter !

PréMar N°5
www.premar-mediterranee.gouv.fr[...]30.html

09 oct. 2018
0

J'ai vu les images aux actus ce midi. Perso, je mettrais le gouvernail à fond à gauche puis à droite avec les moteurs en arrière sur Ulysse, aidé alternativement par les remorqueurs.
Mais je ne suis pas sur place, je suis un petit joueur derrière mon clavier par rapport à eux et ils savent ce qu'ils font.
Le premier qui dit que l'horloge tourne pour la prime de désincarcération et de remorquage, sauvetage, prime payée par les assurances en cas de succès est une mauvaise langue !
;-)

09 oct. 201809 oct. 2018
8

Tu devrais les appeler, ça va les aider. :mdr:

09 oct. 2018
1

Au lieu de te moquer, tu devrais comprendre qu'ils devront faire levier, c'est une évidence....

09 oct. 2018
5

PhilippeG a raison mais il ne faudra pas oublier d'appuyer sur la pédale de blocage du différentiel sinon ça risque de patiner.

Quant à moi, la solution que je préconise, c'est de mettre les gaz à fond en marche avant pour traverser le PC de part en part.
Ce n'est peut-être pas la solution la plus vertueuse ni la plus courageuse mais comme on est proche de la Corse, aucun risque d'être gêné par des témoins.

09 oct. 2018
0

Faudrait d'abord récupérer les explosifs planqués dans la maquis.

09 oct. 201809 oct. 2018
0

Combien y-a-t’il de fond ? Parce que j'ai bien une idée...

09 oct. 201816 juin 2020
3

Il est question de treuiller l'ensemble par hélico pour désemboiter tout ça à terre. La destination n'est pas encore précisée.... :reflechi: :doc: :mdr:

09 oct. 2018
3

moi j'aime bien ce genre de situation ,ça fou de l'animation sur les forums et on découvre un tas d'experts en tout genre,ils devraient se présenter aux assurances

09 oct. 2018
0

Dans la gestion du personnel de passerelle aussi !
:-(

09 oct. 2018
0

Je me demande s'il y a un précédant connu d'un tel encastrement !

10 oct. 2018
0

Il y a quelques années il y en a un qui en sortant de Fos s'est planté sur Planier pourtant il est bien éclairé et en plus il est sur les cartes !

09 oct. 2018
2

je ne vois pas le problème ils en tank un autre à la poupe et ça fait un catamaran...

10 oct. 201816 juin 2020
1

A votre avis le quel des deux modèles de pare-battages aurait été le plus efficace pour limiter les dégâts ?

10 oct. 2018
3

Il y a la collision de l'Andréa Doria en le 25 juillet 56 percuté par son travers bâbord par le Stockholm qui a perdu 22 m de proue, mais a regagné New York, plus tragiquement l'Andréa Doria à sombré 11 h plus tard par 40° 30N 69°53O le 26 juillet a 10h09 il s'agissant d'un paquebot Italien, avec 1706 âmes, 43 périrent certainement décédés pendant la collision.
Le Stockholm avait quand a lui 5 blessés graves évacué par hélico,...brouillard, vitesse excessive, mais que faisait Edouard Philippe ….

10 oct. 2018
0

Il y a 62 ans et dans la brume ! :jelaferme:

10 oct. 201810 oct. 2018
0

Plus près de nous, dans les années 80 le SOUFFLOT de la CGM, c'était fait abordé en Manche, dans le brouillard. Il y avait un trou béant sur son babord, mais qui s’arrêtait a la flottaison. Avec l'Abeille Languedoc, nous l'avions escorté jusqu'au Havre

10 oct. 2018
10 oct. 2018
0

« « La lutte contre la pollution a commencé. Après l’impressionnante collision, dimanche matin, du roulier tunisien Ulysse avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia, au large du Cap Corse, les autorités françaises et italiennes ont dépêché sur zone d'importants moyens. Plusieurs observations aériennes ont montré un « ruban discontinu de 20 km de long et plusieurs centaines de mètres de large », selon la préfecture maritime de la Méditerranée. Le volume de fuel de propulsion, de l’IFO (Intermediate Fuel Oil, moins visqueux que du fuel lourd), déversé à la mer n’est pas encore connu précisément. Ce qui est davantage certain, c'est que la dépollution va durer plusieurs jours et ce n'est qu'une fois que le combustible pourra être contenu qu'on envisagera de désencastrer les deux bateaux. » »

Ah,bon? J’ai rien vu pour contenir le combustible lors de la tentative de désencastrage?
Et on ne voit pas grand monde récupérer le fuel déjà déversé.
Heureusement il semble partir vers l’Italie.
Pauvres Italiens!!!!!!

10 oct. 2018
0

Personne ne parle du capitaine du roulier et de son équipage. Ils vont bien ? Contents ...?

10 oct. 2018
0

Ils doivent se faire tout petit petit petit, au fond de la cale!!!!!!!!!

Gorlann

1

Ou alors, ils sont dans la cale depuis bien avant la collision derrière une porte qui s'est refermée seule sans poignée à l'intérieur. :mdr:

10 oct. 2018
0

Heureusement, il pleut, ça va nettoyer tout ça.

10 oct. 2018
0

la pluie ne nettoie pas les hydrocarbures

10 oct. 201810 oct. 2018
0

ah bon... Mince ! J'ai un savon ecover épatant pour le gras. Je transmets à Philippe qui est en contact pour leur envoyer les références.

10 oct. 2018
0

Je suis agréablement surpris de la solidité des bateaux.
Qu'aucun des 2 ne soient parti au fond après une telle collision est rassurant sur la qualité de conception et construction de ce type de navire.

10 oct. 2018
1

Un peu de patience, ça va venir!
Les deux navires ne sont pas désencastrés et pas encore rendus dans un port. :jelaferme:

10 oct. 2018
0

Moi je laisserais les deux bateaux là où ils sont et j’en ferais un parc d’attraction!
:langue2:

10 oct. 2018
0

moi j en ferrai une prison

10 oct. 2018
0

Pas certains que ça supporte le prochain coup de tabac ;-)

10 oct. 2018
3

Smit International doit déjà être à l'affut en train d'étudier une solution (pas gratuite évidemment).

10 oct. 2018
0

"Des experts mandatés par les armateurs ainsi que ceux mandatés par le Préfet maritime (Société SMIT, Groupement de Plongeurs Démineurs de la Marine nationale (Toulon) et Bataillon des Marins Pompiers de Marseille) sont en cours de déploiement sur zone."
PréMar N°5

10 oct. 2018
0

si y a du fric a faire, les hollandais sont jamais loin

10 oct. 201810 oct. 2018
0

Hollandais ou pas, il faut quand même que quelqu'un s'y colle. Et, c'est vrai, qu'ils sont les spécialistes mondiaux de la chose.
Et puis, traditionnellement, les contrats conclus entre Smit et les assureurs sont de type "no cure, no pay". C'est donc aussi un pari.

10 oct. 2018
0

Il faut arrêter avec cette notion d'eaux internationales, surtout qu'à l'arrivée, ce sont les contribuables français et italiens qui vont payer. Les pays n'ont aucune autorité sur ces zones mais assument les conséquences de ce qui s'y passe.

10 oct. 2018
2

Ben non. Les deux bateaux sont assurés. Les eaux internationales ne sont pas des zones de non droit.

10 oct. 2018
1

Qu'ils arrêtent de s' en faire pour la désincarceration : au premier coup de vent et de mer , ça va se faire tout seul . Et dans le coin ça souffle très fort .

10 oct. 2018
0

On est légalement au mouillage quand on arbore le boule de mouillage...
Quand on est sans erre... Ou le règle no 27 =
Rule 27

Vessels not under command or restricted in their ability to manoeuvre
A vessel not under command shall exhibit:
two all-round red lights in a vertical line where they can best be seen;
two balls or similar shapes in a vertical line where they can best be seen;
when making way through the water, in addition to the lights prescribed in this paragraph, sidelights and a stern light.

10 oct. 2018
0

Un navire "non maitre de sa manœuvre" et ceux "à capacité de manœuvre restreinte" ne sont pas des navires au mouillage. Les apparaux qu'ils doivent exhiber ne sont pas les mêmes non plus...
Un navire échoué exhibe les apparaux d'un navire non maitre ET ceux d'un navire au mouillage.
En français dans le RIPAM, en anglais dans le COLREG, ça dit la même chose.

10 oct. 2018
1

les boules ..... C' est le commandant du rafiot qui les a et elles ne sont pas dans la mature

10 oct. 2018
1

Une vidéo sous marine des deux bateaux au point d'impact

france3-regions.francetvinfo.fr[...]44.html

10 oct. 201810 oct. 2018
0

Si ça grince c'est que ça coince.

(y a un côté chant des baleines dégradé !)

10 oct. 2018
0

Disons que c'est quand même un assemblage improvisé et pas forcément bien ajusté (d'où le grincement). Une soudure entre les 2 pourrait résoudre le problème (du grincement).

12 oct. 2018
0

Et pour plus que ça grince..faut mettre de l'huile ou....du fioul! :acheval:

0

Une torpille ?

10 oct. 2018
0

" Il est notamment envisagé de faire baisser le Virginia de manière à changer sa gîte et faciliter la désincarcération de l'Ulysse dont le bulbe d'étrave s'est fiché à angle droit dans la coque du Virginia, "un accident inédit", selon le préfet maritime, le vice-amiral Charles-Henri de la Faverie du Ché, lors d'une conférence de presse à Toulon."

"On pense qu'il y a un système un peu comme un hameçon et que plutôt que de tirer bêtement, on va regarder ce qu'on pourrait imaginer pour tirer intelligemment", a indiqué le préfet maritime.

10 oct. 2018
2

il rajoute plusieurs mouillages, soude tout ça correctement et ça fait une îles dans les eaux internationales pour acheter gasoil, alcool and co... de l'italie jusqu'en france tout le monde est content :mdr:

10 oct. 2018
0

Copieur!
:-(

10 oct. 2018
0

Srry t'avais pas préciser HT le parc :-p

10 oct. 2018
0

Les même causes produisant les mêmes effet cette ile artificielle risque de compter de nouvelle ramification sous peu

10 oct. 2018
2

A Bandol, il y a déjà un bon 25nds d'est. J'imagine que dans pas longtemps les deux vont se retrouver dans 2 ou 3 m de houle.

Ils ne vont pas mettre longtemps à se décoincer dans ces conditions.

10 oct. 2018
0

Sympa la vidéo, la poinçonneuse géante a bien travaillé, pas une bavure !
Reste que s'ils cherchent à incliner ou changer la gîte de l'un d'eux, les fuites de gazole lourd vont augmenter.
Mais bon, ils savent quoi faire, et heureusement que le temps est au beau.

10 oct. 2018
0

Faudrait aussi s'inquiéter des pays qui ne sont pas capables de contrôler correctement et fréquemment les équipages des bateaux de commerce.
La Tunisie est elle à la hauteur?

10 oct. 2018
0

la prose du préfet maritime vaut son pesant d'or quand même : "on va essayer d'être intelligents et pas bourrins", tout un programme ;)

Etonnant qu'il faille le dire, aurai naïvement pensé que c'était une ligne de conduite surtout à ces niveaux ;)

11 oct. 2018
0

Le PréMar s'est mis au niveau moyen de compréhension du personnel, il n'a pas tort quelque part. Ca doit être aussi un coup de gueule caché... Un raz le bol de sa part, coincé entre "le sommet" et la base.

11 oct. 2018
0

classe....

11 oct. 2018
0

Point de la situation Mercredi 10/10 20:00 PréMar.
Article de Mer et Marine:
www.meretmarine.com[...]di-soir

11 oct. 2018
0

Le Marin a publié hier soir un article intéressant et indiquant que les relations entre les deux armateurs concernés se tendent...

www.lemarin.fr[...]rseille

11 oct. 2018
0

La vidéo est impressionnante, il s'est fiché dedans comme une flèche !

11 oct. 2018
5

" Si le porte-conteneurs chypriote ne s'était pas trouvé devant lui pour le stopper, l'"Ulysse" filait droit sur l'îlot de la Giraglia où il se serait sans doute brisé à pleine vitesse, avec ses 45 marins et passagers.Photo AFP "

Cette affirmation me semble fantaisiste. Ulysse faisait route au 159° depuis son départ de Gènes. S'il n'avait pas percuté le Virginia, il aurait continué sa route au 159° qui le faisait passer à l'Est de la Corse et de la Sardaigne, route logique pour rejoindre le port de Rades (Tunis). Pour faire route sur la Giraglia, il aurait dû faire route au 192° !
On dramatise pour faire peur dans las chaumières ?
:non:

11 oct. 2018
1

article complet sur corse matin

à confirmer l'information que le cargo fonçait droit à 19 noeuds sur la Giraglia ...

le porte conteneur était orienté semble t il ouest est ..., à nouveau à confirmer

Collision au large de la Corse : et si le porte-conteneurs "Virginia" n'avait pas stoppé le cargo "Ulysse" ?
Par Philippe Gallini avec M.Dg. --11 octobre 2018 à 9:24
Méditerranée--Faits divers - Justice
Si le porte-conteneurs chypriote ne s'était pas trouvé devant lui pour le stopper, l'

Si le porte-conteneurs chypriote ne s'était pas trouvé devant lui pour le stopper, l'"Ulysse" filait droit sur l'îlot de la Giraglia où il se serait sans doute brisé à pleine vitesse, avec ses 45 marins et passagers.Photo AFP
2
partager
twitter
Imprimer

Email

Et si le porte-conteneurs chypriote n'avait pas stoppé la course folle du cargo Ulysse ? Et si un super tanker, chargé de 300 000 tonnes de brut, s'était trouvé au mouillage à cet endroit... Depuis bientôt 96 heures et l'incroyable collision survenue au large du Cap Corse, les questions s'enchaînent ; les frayeurs rétrospectives aussi. Le point de situation effectué hier matin, à Toulon, par l'amiral préfet maritime, Charles-Henri de la Faverie du Ché, a certes permis d'apaiser les craintes concernant la nappe d'hydrocarbures et la stabilité des deux navires, toujours encastrés l'un dans l'autre, mais la confiance et les certitudes en matière de sécurité de navigation dans cette partie de la Méditerranée en ont pris un sacré coup.

LIRE AUSSI. VIDEO. Accident au large du Cap Corse : le casse-tête de la désincarcération

Alors que les technologies les plus modernes sont aujourdhui à la disposition des équipages, en mer, mais aussi des centres de surveillance basés à terre, l'abordage de deux navires tel qu'il aurait pu se produire au début du XXe siècle, a de quoi faire frémir. Surtout quand on sait que des paquebots de croisières transportant près de 6 000 personnes (2,5 fois plus qu'à bord du Titanic) évoluent dans la partie occidentale du bassin.

L'accident de l'Ulysse et du Virginia qui n'a fait miraculeusement aucun blessé parmi les 79 personnes présentes à leur bord et provoqué qu'une mini "marée noire", apparemment sous contrôle, constitue un avertissement sans frais pour les autorités maritimes riveraines. En espérant qu'elles sauront en tirer toutes les leçons, au-delà du constat évident que l'équipage tunisien du cargo percuteur a fait preuve, a minima, d'un cruel manque de vigilance...

Au vu des images sous-marines prises par les plongeurs-démineurs de la Marine nationale, des experts estiment que l'Ulysse filait 19 noeuds (35 km/h) au moment de la collision, ce qui signifie qu'il marchait quasiment à sa vitesse de croisière. L'angle de l'impact tend également à prouver qu'il n'a pas cherché à éviter l'obstacle. Plus inquiétant encore : selon nos informations, lors du choc, le porte-conteneurs ne se trouvait pas dans l'alignement du "doigt" du cap Corse, perpendiculairement à la route qu'aurait dû suivre le cargo entre Gênes et Tunis. Au contraire, le Virginia était mouillé perpendiculairement au cap insulaire, tandis que le cargo, pour une raison inconnue, faisait route quasiment plein sud. Ce qui laisse supposer que si le porte-conteneurs chypriote ne s'était pas trouvé devant lui pour le stopper, l'Ulysse filait droit sur l'îlot de la Giraglia, au nord du cap Corse, distant de seulement 25 km, où il se serait sans doute brisé à pleine vitesse, avec ses 45 marins et passagers.

En attendant que l'enquête, désormais aux mains du procureur de Paris, établisse les responsabilités, l'amiral du Ché a tenu à apporter des précisions sur le déroulement des deux chantiers en cours, à savoir la lutte contre la pollution marine provoquée par l'accident et la séparation des deux bateaux en vue de leur remorquage.
Séparer les deux bateaux : un chantier d'une rare complexité

Désolidariser l'"Ulysse" et le "Virginia"

L'opération se révèle d'une rare complexité en raison de l'enchevêtrement des tôles des deux navires et du fait que le bulbe d'étrave de l'Ulysse a traversé le flanc du Virginia avec une inclinaison positive, le saisissant comme un hameçon. Après plusieurs tentatives de remorquage qui n'ont fait reculer l'Ulysse que de 2 mètres, les experts internationaux qui travaillent sur ce chantier suggèrent désormais de ballaster le Virginia afin d'augmenter son tirant d'eau et donc ramener l'assiette (inclinaison) de l'Ulysse au plus près de l'horizontale afin de faciliter son désengagement. Selon le préfet maritime, "de nouveaux éléments d'expertise" devraient lui être fournis "dans les prochaines heures" et "les solutions préconisées seront aussitôt soumises aux armateurs des deux bateaux pour validation".

Réduire la pollution

Paradoxalement, l'amiral du Ché s'est dit "confiant dans la résolution du problème", estimant à "seulement 200 m³, soit l'équivalent de cinq grosses piscines", le volume total de fioul de propulsion qui s'est échappé des soutes à carburant du Virginia. La nappe mesurerait désormais 25 km de long, constituée de cinq rubans, dont près des trois quarts ont déjà été récupérés par les navires antipollution français et italiens déployés sur zone. Ne resteraient donc à pomper, selon le préfet, "que 40 à 50 m³ de produit", avant d'envisager un ramassage par chalutage des boulettes et galettes de fioul résiduelles.

Bataille judiciaire

Selon une information de nos confrères du Marin, confirmée par le Grand port maritime de Marseille, le car-ferry Carthage de la Cotunav (l'armateur de l'Ulysse) a fait l'objet, hier soir, d'une saisie conservatoire dans les bassins de La Joliette, à la demande de l'armateur chypriote du CSL Virginia, entraînant son immobilisation à quai et celle de plusieurs centaines de ses passagers.

11 oct. 2018
1

j'ai bien dit, à confirmer

11 oct. 2018
0

C'est pas bien de mettre son nez dans les affaires des autres...

11 oct. 2018
0

À Brufan, si ça chauffe entre les armateurs, c'est peut-être le signe d'assurances défaillantes.

11 oct. 2018
1

Pas nécessairement.
C'est plutôt une manière de forcer à la prise de position quant à la reconnaissance de responsabilité, à la prise en charge du sinistre et au plafond des garanties...
En clair, c'est un message de l'abordé à l'abordeur lui disant "mets tes cartes sur la table et engages-toi"

11 oct. 201816 juin 2020
0

Sur Marine Traffic, il apparait que la désincarcération d'Ulysse aurait pu être réalisée.
A confirmer, bien sûr.

Mais quelques minutes plus tard, il a repris sa place. La bonne nouvelle reste à venir.


11 oct. 201816 juin 2020
11 oct. 201811 oct. 2018
0

Je ne connaissais pas l'acception du terme, navires "incarcérés", en tout cas cela rend bien l'idée.

11 oct. 201811 oct. 2018
0

Quelques mouvements aller-retour avec quelques tonnes de vaseline...
:jelaferme:

11 oct. 2018
0

Attention au "politiquement non-correct", tu vas te faire repeindre en gris comme targaz... :-)

11 oct. 2018
0

A se trainer sur des grandes voies maritime, on s'occupe à autre chose. Les automobilistes, quand à eux, à 80 sur nationale dans la plate campagne mer dique, route désespérément droite...

11 oct. 2018
2

Les deux bateaux sont séparés sur l'AIS...

11 oct. 201816 juin 2020
0

Effectivement, on voit sur Marine Traffic, qu'Ulysse s'est désaccouplé vers 19:20 UTC et qu'il dérive à 1 kn environ au NNE (entre 10° et 30°). Il est déjà à1,5 M du Virginia à 21:00 UTC.
Étonnant: aucun des remorqueurs sur zone n'a l'air de s'en occuper ? :lavache:


11 oct. 201811 oct. 2018
0

Confirmation par le communiqué N°7 de la PréMar: Il s'est libéré tout seul !
www.premar-mediterranee.gouv.fr[...]30.html

12 oct. 2018
1

C' est ce que j ' avais prévu

12 oct. 2018
1

Un bon sceau d'eau même salé a fait l'affaire ! :-D ;-)

12 oct. 2018
0

Bien vu JP ! :pouce:

12 oct. 201812 oct. 2018
0

tu es médium ? j'ai essayé avec mon pendule à 2 boules mais rien... il reste de glace.

12 oct. 2018
0

Fais voir ton pendule à 2 boules !
Il est peut-être trop petit ou mal étalonné ou usé.

Il a beaucoup servi ?

12 oct. 2018
0

on me dit que ce n'est pas un pendule a 2 boules mais un Tac-Tac. Il a du trop faire tac-tac et ne repond plus.

12 oct. 2018
0

apparemment la houle a fait le job mais j'aimerai savoir combien de tonnes de fuel finiront sur les plages

des barrages filtrants avec une nappe de 20 kilometres ... qui se désagrege

12 oct. 2018
0

si c'est du léger il y aura beaucoup d'évaporation

12 oct. 201812 oct. 2018
4

Saison deux :
"Ulysse et Virginia, la séparation" !

Leur union n'avait que trop duré, mais c'est déchirant pour Virginia.
Quant à Ulysse, il semble qu'il s'est cassé le nez ...

12 oct. 2018
0

du medium qu'il dise ?

12 oct. 2018
0

www.elmassaa.tn[...]rginia/
c'est Virginia qui a pénétré Ulysse ? une grande première !

12 oct. 2018
0

Virginia est fourbe, prendre Ulysse, ainsi par surprise en plein sommeil, alors qu'il était attaché.

12 oct. 201812 oct. 2018
0

Citation du site tunisien Espace Manager:
" En revanche, le directeur de la CTN, Mohamed Abid, et bien que sa compagnie soit engagée à indemniser le navire étranger, a donné une autre version des faits. Pour lui, la collision est causée par le navire chypriote et que ce dernier est le seul fautif dans cette affaire, puisque, toujours selon les propos du responsable de la CTN, le navire chypriote se trouvait lors de l’accident sur le chemin d’Ulysse. "
www.espacemanager.com[...]on.html

Ben voyons !
:mdr:

12 oct. 2018
0

depuis le début je me demande de quel droit un porte conteneur décide de mouiller dans les eaux internationales dans une zone au trafic intense

le défaut de veille du tunisien est scandaleux mais je me demande si ça ne va pas être 100 % de tort au tunisien, la veille du PC ?

12 oct. 2018
0

Par définition, si je me fais percuter par un bateau, c'est que je me trouve sur sa route. Mais de quelle route s'agit-il puisque d'après les commentateurs, sans porte conteneurs comme obstacle, le bateau tunisien aurait fini sur la Giraglia (qui aurait aussi de fait été sur sa route!)

12 oct. 2018
2

Vu les sommes que ça implique, la mauvaise foi peut rapporter gros...
:reflechi:

12 oct. 201816 juin 2020
0

Il a pris du FO plein le nez. Souvent, l'énergie dégagée provoque un échauffement puis un incendie.
La med a de la chance cette fois çi...

12 oct. 2018
0

Je suis surpris que l'étrave d'Ulysse n'ait subi que si peu de déformations apparentes. Construction très solide !
Le Virginia a beaucoup plus souffert, ce qui est assez logique.

13 oct. 2018
0

Ce sont des Tunisiens, Carthage, etc... Les galères avec rostres ils ont plus de deux mille ans d’expérience, cela aide.

13 oct. 2018
0

Logique, c'est l'effet poinçon. Une feuille de papier roulée en cône qui percute une autre feuille de papier la traversera sans problème ni effort. Les vecteurs forces sont tous regroupés dans un sens et direction en partant d'un point. La répartition des forces est inégale dans ce cas, la feuille plane n'a aucune résistance.

12 oct. 2018
0

Vu que l'un des bateaux s'appelle Ulysse, ce ne serait pas la position du Kamasutra appelée "Andromaque" qu'ils ont expérimenté?
Ça sent la peinture grise, mais bon, une fois n'est pas coutume !

EN tout cas, ça a bien chauffé lors de la collision, ils ont effectivement eu de la chance qu'il n'y ait pas le feu.

12 oct. 2018
3

Je pense que ce qu’on voit en noir c’est du fioul lourd.
Il a dû se planter dans les réservoirs de carburant.

12 oct. 2018
0

video des gardes cote italiens

12 oct. 2018
0

Video tournée après la désincarcération:

www.mediatheque.marine.defense.gouv.fr[...]ry/3186

12 oct. 2018
0

Dans la conférence de presse tenue le 12/10, l'amiral du Ché donne de nombreuses réponses aux questions que nous nous posions. Surtout à partir de 3' jusqu'à la fin de la video:

www.mediatheque.marine.defense.gouv.fr[...]ry/3186

La collaboration du BEA Mer France a donc été sollicitée par la Tunisie et par Chypre pour procéder à l'enquête technique.
Le sémaphore du Cap Corse a réussi à contacter l'Ulysse par VHF environ 40 mn avant la collision. Il y avait donc, à ce moment là, une veille sur l'Ulysse. Ensuite...mystère !
L'avis de l'amiral sur la responsabilité de l'Ulysse apparait tranché !
La suite des évènements que les armateurs respectifs devront gérer semble claire et logique.

12 oct. 2018
1

T'es bien gentil, mais il faut être fayot pour avoir accès a tes vidéos ?
Comment il faut faire ?

12 oct. 2018
0

Se connecter sur

Login : Marine_Nationale
Mot de passe : Collision2018
Cliquer sur envoyer (rouge)
Cliquer sur la photo centrale (un peu long à charger).

12 oct. 2018
0

Login: marine_nationale
Mot de passe: collision2018

12 oct. 2018
0

Comme disait Garcimore.... :heu:
Ça marche pas.... :lavache:

12 oct. 2018
0

Le mdp c'est: Collision2018 et non pas collision2018

13 oct. 2018
0

Ça fonctionne correctement mais parfois il y a trop de connections, dans ce cas, ça refuse et il faut repasser.

13 oct. 2018
0

Le site n'accepte qu'un seul utilisateur avec ces identifiants à la fois.

13 oct. 2018
0

Maintenant, il n'y a même plus d'accès :lavache:

13 oct. 2018
0

Les galères n'étant plus .... il faut condamner le capitaine du Roulier à godiller depuis le quai de la préfecture maritime jusqu'a son déplacement d'un mètre

14 oct. 2018
1

on sent bien que tu fait un amalgame :/ les amalgames c'est toujours faux... et moche ! par exemple tous les pascals ne sont pas philosophes....

14 oct. 2018
0

Le Monde - Collision en Corse : l’équipage du navire tunisien impliqué diffuse une vidéo provocante

Dans cette vidéo diffusée jeudi, les membres de l’équipage ont minimisé l’accident qui a provoqué une nappe de pollution de 200 m3, causée par une fuite de fuel au large de la Corse.

14 oct. 2018
14 oct. 2018
1

des chèvres navigantes il y en a partout quelque soit hélas la nationalité...

pour ceux qui ont la mémoire courte ou sélective, rappelez vous l'Exxon Valdez.

Un commandant pas vraiment d'un pays sous développé ;)

14 oct. 2018
1

la nationalité n'a rien a voir dans ce cas,il n'est pas difficile de comprende que cette collision est due a une absence a la passerelle pendant un certains temps,la boite noire du bord va donner toutes les infos

14 oct. 2018
0

Le niveau d’irresponsabilité est au même niveau que dans le cas du Costa Concordia, heureusement sans victimes.
Le commandant va avoir du mal à trouver du boulot, mais il risque d’être logé gratuitement en compensation..

14 oct. 2018
1

Non non soldent, 32 morts !!!

17 oct. 2018
0

Je parle du niveau d’irresponsabilité, pas des conséquences..

14 oct. 2018
1

non le costa c'est différent c'est le commandant qu'a voulu faire le "beau"

14 oct. 2018
0

Ce soir, vers 18:00 UTC, Ulysse est arrivé par ses propres moyens au port de Rades (Tunis).
Le Virginia est toujours au mouillage à la même position.
Les armateurs ont repris les commandes.

14 oct. 2018
1

je crois qu'il voulait dire sans victimes cette fois ci ;)

17 oct. 201817 oct. 2018
0

Et voila ...

france3-regions.francetvinfo.fr[...]92.html

Plan Polmar activé dans le Var :-(

17 oct. 2018
1

et l'esterel, là on ne pourra pas nettoyer comme sur les plages

plan polmar, barrages filtrants, bidon de chez bidon
:oups:

17 oct. 201817 oct. 2018
0

C'était sûr ! Dégoûter, j'espère que des amendes salées sont délivrés aux coupables qui osaient ouvrir leur geule par vidéo... le reste c'est encore nous bon pigeons qui allons le nettoyer

17 oct. 2018
1

+1. J'ai visionné la vidéo des " marins" du roulier. Sans comprendre le discours et après traduction, c'est scandaleux!
Je les verrais bien avec une petite pelle et un seau, ramasser leur M..... Enchaînés bien sûr!

18 oct. 2018
0

Et pourquoi pas un tour chez Decath' pour acheter les guitounes et les cannes à pêche et Cinq ans aux Iles Crozet à compter les oiseaux ?
L'accident c'est pour le vieux, l'équipage c'est pour l'armateur.
Quid de la veille RADAR, AIS, Visuelle, personnel à la passerelle ?

31 oct. 2018
2

La video de Marine Traffic:

hubs.ly[...]0f2py_0

31 oct. 2018
0

Au vu de la video, le "stationnaire" c'est mis sur la route des Gènes-Tunis comme s'il espérait se faire couler....????

29 août 201916 juin 2020
2

Le rapport du BEA Mer concernant l'abordage du Virginia par l'Ulysse a été publié le 19/07/2019.
Comme d'habitude, ce rapport est très instructif et met bien en évidence les causes de cet accident.


29 août 2019
0

Merci Steredenn, très intéressant.
;-)

29 août 2019
0

Intéressant effectivement.
La conclusion n'est pas très étonnante par contre... défaut de veille.

29 août 2019
0

Les pages 18 et 19 pèsent lourd....

29 août 201929 août 2019
0

Le quart à la passerelle c'est vague, quart dont la qualité dépend du pavillon, de la compagnie, du Commandant et des types de navires et Navigations.
A la machine c'est la feuille d'observations à remplir, pressions, températures etc.
Donc une check list.
En 1976 Après plusieurs accidents scandaleux en hospitalier on leur imposa des check lists en chirurgie en se basant sur l' aéronautique.
Il faudra peut être un jour en arriver là ?
L'argument de ceux qui prônent les navires autonomes c'est que 94% des causes d'accident sont humaines.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (92)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021