Collerette d'étanchéité mat

Bonjour,
Savez-vous où trouver une collerette d'étanchéité de mat en caoutchouc pour mat traversant? J'ai regardé sur les catalogues AD, Uship... je ne trouve pas. Est-ce que cette pièce à un nom particulier?
Merci d'avance pour vos réponses

L'équipage
20 oct. 2012
20 oct. 2012
0

Bonne idée... Je vais suivre cette discussion avec intérêt, faut que j'essaye d'améliorer le système sur le mien... merci

20 oct. 201220 oct. 2012
0

"jupe d'étanchéité de pied de mât" ...

voir en bas par ex ici:
www.soromap.com[...]its.php

0

il existe un caoutchouc liquide que l'on verse autour du mât après avoir étanché le dessous du roof et mis un produit de démoulage sur le tour du roof.
Pour démâter cette collerette vient avec le mât.
Je ne l'ai pas utiliser car trop cher (plus de 200 euros le kit) mais on m'en a dit du bien.
J'ai la colerette soromap

Hubert, de Cherbourg

20 oct. 2012
0

Sur mon hood 38 je l' ai refaite avec un morceau de chambre à air de voiture collée à la colle caoiutchouc et en réutilisant les serreflex initiaux cela tient depuis 3 ans

20 oct. 2012
0

selon la taille du mat, un morceau de jambe de combine de plongée dépanne bien ...

21 oct. 201221 oct. 2012
0

MAST COLLAR
Self-bonding , waterproof, easy to fit, no sticky residue

Bande autocvulcanisante, de 1m50 sur 10 cm de large , a enrouler au pied du mat, acheté chez un voilier (15 euros).
Flores.

21 oct. 2012
0

contacter les fabricants de mat zspar, sparcraft, soromap, selden....

21 oct. 2012
0

tut touveras ça chez le fabricant de ton mat par l'intermediaire d'une voilerie
alain

21 oct. 201221 oct. 2012
0

plutot par un gréeur q'une voilerie non? :oups:

21 oct. 2012
0

A Bordeaux, Sud Ouest caoutchouc m'en avait fabriqué une hyper costaud en forme de cone sur mes dimensions, avec un collage genre scraf (epaisseur constante).Fixation par serflex, jamais fuit. Mais dans tous les cas, les trous dans le mat laissent passer un peu d'eau que l'on retrouve au pied du mat.

21 oct. 2012
0

Ma version pour les manchons d’étanchéité des mâts pénétrants le pont, mat en bois, ou mât en fibre de carbone et bois lamellé collé de finition extérieur :
Le premier problème est que les mâts ont tendance à se déplacer autour d'un axe, même ceux qui sont bien calées et fermement haubanés. Ainsi, le système utilisé doit être souple.
Ces mats sont soumis à des mouvements et vibrations de grande amplitude aux allures de près et dans le mauvais temps.
Après de multiples essais et des résultats mitigés et des tonnes de conseils de divers ‘pros’, j’ai un système qui fonctionne bien. Essentiellement basés sur les conseils d’un voileux pur et dur bouffeur d’écoute invétéré, un cousin d’outre atlantique…
La première étape consiste à bien nettoyer, dégraisser et dépolir le mât et le collier de pont au droit du contact avec le manchon.
Ensuite on fabrique un manchon conique, avec le haut et le bas non conique pour le contact avec le mat et le collier de pont (pour les mât de grand diamètre, sinon un simple cône suffit), en néoprène (matériel identique aux combinaisons de plongée humide).
Un collègue a utilisé avec succès le matériel provenant d’une annexe gonflable en hypalon qui avait été vandalisé, mais c’est plus raide pour la mise en place.
La fabrication définitive, le collage longitudinal se fait autour du mât, cela évite de devoir démâter !!!
On le colle en place avec de la colle néoprène spéciale pour les réparations des combinaisons de plongée, avec une épaisseur supplémentaire de néoprène en renfort en haut et au bas du manchon.
Le haut et le bas de ce manchon de mât en néoprène sont ensuite maintenus serré en place, en haut et en bas, à l'aide de plusieurs enroulement de garcettes de 6 mm. La garcette est enroulée très serré sur les faces du mât et l’extérieur du collier de pont. Je fais au minimum cinq tours complets en haut et en bas. C’est la partie maintien mécanique.
Les bords du manchon néoprène sont ensuite scellés avec du silicone ou de la colle néoprène pour les combinaisons de plongée.
La prochaine étape, et qui est vraiment essentiel, car c’est la partie étanchéité, consiste à envelopper complètement le manchon avec du ruban adhésif auto vulcanisant, pour gréement, ou les versions que les électriciens utilisent. Il était disponible en 5cm de largeur chez 3M et Pirelli dans le domaine du matériel d’isolation électrique. Cette couche commence sur le mât à quelques centimètres au-dessus du néoprène, et se termine à la partie inférieure du collier de pont dudit mât. En demi recouvrement et trois couches croisées, ce qui donne au final six épaisseurs de ruban auto-vulcanisant minimum, si c’est bien fait. La couche finale est une housse en tissu épais (ou mieux en cuir sur un bateau bois), pour protéger tout cet ensemble des risques de ragage et des dommages du soleil.
Et ces manchons de mât ne fuient pas, après plus de 10 ans pour le plus ancien que j’ai fait suivant cette méthode!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021