cockpit central ou arrière ?

Je ne foule pas depuis très longtemps les pontons, mais une question me "turlupine" : pourquoi voit-on si peu de cockpit central ? c'est le cas de mon voilier, et tous mes passagers (et nous-mêmes !) apprécient la plage arrière spécieuse, et barrer me semble plus facile ainsi... qu'en pensez-vous les voileux ?

L'équipage
23 déc. 2003
23 déc. 2003
1

Les paramètres de l'architecte:

1/ La longueur et la largeur du bateau:
Il n'est pas pratique de ramener les écoutes de génois au milieu, tout en conservant une efficacité suffisante pour border par petit temps sur un voilier de moins de 10/11 m.
Et pour les emménagements, se pose un gros problème: Voir la cabine arrière exigüe (et son accès!) sur certains "karaté" ou même sur les "kirk".

2/ Le type de gréement et de voilure:
Même considération que pour la bôme, et le rail d'écoute. Ou alors il faudrait avancer le mât, réduire la GV, augmenter le triange avant et, de fait, recalculer et redessiner toute la carène.
Sans oublier le point N°1, si on augmente les voiles d'avant, il faut reculer le point de tire. Où ça? Alors on trouve une solution viable vers 12/13m avec un gréement de ketch par exemple dont la division permet ces ajustements.

3/ Les emménagements et le moteur:
Cockpitt arrière = très belle cabine de proprio, ou mieux (à mon goût) superbe carré arrière avec vue sur la mer. Mais il faudra souvent caser le moteur plus vers l'avant, réduisant de ce fait les cabines latérales en taille ou en nombre... Une équation qui ne convient évidemment pas aux loueurs de bateaux-dortoirs, grands inspirateurs des chantiers.

4/ Le programme et l'image:
Parce que plus sûr, et parfaitement adapté aux mers du Nord et de Scandinavie, un cockpitt arrière fait "pépère", jamais un aspirant régatier de publicité n'en voudrait surtout pour faire d'alléchantes photos sous les cocotiers.
Et puis, le gréement de ketch qui va souvent avec, est très décrié en ce moment.

5/ Là comme ailleurs l'anesthésie du jugement et du sens critique par la pub':
De même qu'on a réussi, en 20 ans, à convaincre l'immense majorité qu'un hauban tenait mieux le mât que trois, ou qu'un safran suspendu était plus solide qu'un compensé bien accroché à son aileron, ou encore que la survie statique était la panacée...
De même a-t-on fait admettre en France, une fois pour toutes, que le cockpitt devait être à l'arrière et pas ailleurs.

6/ Enfin, le prix:
Neufs, ces bateaux valent presque le double des productions de grande série de même taille.
Et en occase, si le Westerly ou le Maramu sont de très bons bateaux, vieux de 20 ans, ils coûtent pratiquement aussi chers que des neufs, un peu plus petits mais plus habitables.

Bref, le cockpitt central est un choix, passionnel à l'achat (quand on aime, on ne compte pas!) mais qui peut être parfaitement rationalisé en construction amateur, si on le retient dès la phase de conception.
En toute hypothèse, cela ne peut concerner qu'une infime fraction de la plaisance, du fait que la solution "cockpitt central et tout ce qui va avec", ne devient viable qu'à partir de 11/12m.

--
christian.navis.free.fr[...]ex.html

23 déc. 2003
-1

Erratum
Sur les points 3 et 4, il faut lire évidemment "cockpitt central".
Mille excuses, j'aurais du me relire.
Et merci à celui qui m'a alerté par mail.

23 déc. 2003
0

Super bateau...
Ca ressemble a un Diam 40 :-).
Pour le cokpit central, j'y vois aussi 2 autres problèmes rarement mentionnés :
- un système de barre pas toujours evident
- la sensation à la barre : la position au centre du bateau déroute un peu au début; Les mouvements sont totalement différents, on est sur l'axe de pivotement du bateau et il faut beaucoup plus anticiper.
Par contre, la grande plage arrière est complètement géniale au mouillage, et la cabine arriere, si elle est bien concue, ne sera jamais egalée par aucune cabine latérale.
Pour ce qui est du gréement, la réduction actuelles des triangles avant (changements des jauges) corrige en partie l'inconvénient cité par Christian.
Mais en règle générale, sous 40 pieds, on a du mal a trouver aussi accueillant qu'un cockpit arriere (d'où les loueurs) :
longueur du cockpit, largeur au "bon endroit", cabine avant plus volumineuse et impression de volume sont reservés aux cockpit arrières. Il ne faut pas oublier que, vu les prix, il est plus facile de louer à 6 qu'à 4 et donc... la poule et l'oeuf :-p. Par contre, pour un bateau de grand voyage, à 2, 3 ou 4, on dispose de ce qui manque dans la majorité des cokpits arrieres de cette longueur : L'INTIMITE et c'est un gage supplémentaire de réussite.
Les qualités nautiques ne sont donc pas en cause, juste une méconnaissance du grand public, un prix plus élevé (comme le précise Christian), et un programme trop restreint (pour les constructeurs) dans les petites tailles. Ensuite, et bien quand tu auras touché le loto, tu t'apercevras qu'au dessus de 60 pieds, il devient difficile d'avoir un cockpit arriere et qu'au dessus de 85 à 100 pieds, c'est cockpit central obligatoire (meme en sloop), comme quoi... :-D

23 déc. 200316 juin 2020
0

cokpit central dans moins de10m
mo bateau fait 9.98m et il a un cokpit central
il est plus spacieux qu'un espace 1000
LA COUCHETTE arriere fait 2.40sur2m
1.95de hsb presque partout
seul inconvenient :on ne peut pas avoir de barre franche
et en plus il marche a la voile

27 avr. 201827 avr. 2018
23 déc. 2003
0

Redéfinir le cokpit central.
Désolé mais il me semble que ton bateau soir un cokpit arrière à salon de pont, et non un cokpit central. Ne pas confondre cokpit central avec cokpit arrière à tableau fermé.

23 déc. 2003
0

C'est quoi?
Peux-tu STP dire de quel modèle il s'agit et, s'il s'agit d'une conception personnelle, comment tu fais pour concilier une telle HSB presque partout avec un fardage raisonnable et une largeur qu'on imagine plus que copieuse avec un coefficient prismatique correct?
Photos ou plans appréciés.
Merci d'avance.

23 déc. 2003
0

Les plans seraient plus intéressants...
que la photo car celle-ci, effectivement, ne semble pas s'appliquer à un modèle à cockpit central.
Ou alors, c'est une grosse illusion d'optique! :-)

23 déc. 200316 juin 2020
0

c'est bien un c central
je ne confond pas j'envois le plan du modele canadien c'est un southerly 105
un boat genial avec 20ans d'avance sur son temps
les plans sont de dick carter
navis j'aimai bien tes articles pour ln dans les annees 80

28 juin 2014
0

j'en ai un qui a bien des ressemblances ,mais avec une quille longue et la meme derive; et plus grand .je suis en train de faire le plan de pont ...et plein d'interrogations pour implanter les elements .

23 déc. 200316 juin 2020
-1

bien central
derriere mon cokpit il y a une plage ar de 2m de long en teck
c'est vrai que le roof ariere est discret
je doit reconnaitre que le franc bord est un peu haut mais ça passe bien dans la silhouette
pour la hsb il y a 2.10m dans les toilettes!!!
le moteur sous le cokpit est tres accessible
je parle beaucoup de mon boat mais quand on aime!

23 déc. 200316 juin 2020
0

plan
un autre plan plus proche de mon modele

23 déc. 2003
0

erreur
c'est lacoursive vers cab ar

23 déc. 2003
0

j'ai eu les deux!
je suis passé du cockpit central au classique arriere:
1)pour changer un peu(:&gt)
2)faciliter les manoeuvres arriere: on peut approcher du quai , larguer seul, charger le ravitaillement etc
3)la baignade et la pèche
4)le moteur mieux séparé du carré (moins de bruit)
5)la descente moins haute
6)le fardage réduit
etc

mais bien sûr je regrette:
1)le grand carré arriere
2)la sensation sécurisante
etc

alors?? c'est toi qui choisit (:&gt)

23 déc. 200316 juin 2020
0

plan
j'essaye encore 1fois

23 déc. 2003
0

Bien vu!
Merci pour le plan, bien plus parlant que les photos car, comme tu dis, la plage arrière est vraiment "discrète".

C'est tout à fait étonnant, ce southerly 105 on en a vraiment très peu parlé en France alors qu'il aurait probablement fait un concurrent redoutable pour les Benneau et les Jeanneteau.
Avec ce petit luxe appréciable de la timonerie intérieure si j'ai bien vu, qui rappelle les Espace 1000.

Quant au fardage, il me parait raisonnable, vu ce qu'on a fait depuis quelques années avec les "Espace" et certains "Océanis" entre autres.
Dernière question: Le prix était-il compétitif?

En tout cas, tu as bien raison de l'aimer ton bateau car il sort vraiment de l'ordinaire (dans le meilleur sens du terme!) et représente une voie qui aurait pu être explorée utilement par les architectes au lieu de courir après les commandes de dortoirs flottants.

23 déc. 2003
0

OU .........
as-tu trouvé ce beau bateau? moi je suis plutôt bois mais là j'admets que le tien a de la gueule!de quelle année est-il? et quel est le prix couramment pratiqué?
Joyeux Noël!
Fraternité marine.

23 déc. 2003
0

je l'ai trouve a port st louis du rhone
depuis 2ans je cherchais ce modele sur la cote atlantique jusqu'en normandie et finalement je l'ai trouvé a coté de chez moi(je suis a toulon)il est de 1980 je l'ai payé 48000€ le prix d'un sun rise 34 mais c' est une autre qualité et en plus il est deriveur integral
il y a du teck a l'interieur et pas ce skai merdeux que l'on trouve chez les grands constructeurs de chez nous

23 déc. 2003
0

Merci pour les infos !
Merci pour les infos, j'y vois plus clair à ce sujet. Mon voilier est un plan Provin, modèle Anaïs 12.50. Sa taille (12,50 m flottaison, 4 m large, hsb 1,90) a donc permis à l'architecte de résoudre les problèmes cités par Christian. La cabine arrière est très spacieuse (matelas epeda normal ...), de même que celle de l'avant qui garantissent un couchage très agréable pour 4 personnes. chacune a un grand hublot de pont qui permet de sortir directement dehors. Les couchettes latérales ont été transformées en : salle de bains (douche, WC, ...) et en cabine navigateur + atelier (rangements, tiroirs, placard à cirés). Il est en Kaori massif (tricouches bordées), agrémenté de chêne rouge pour les fargues et de tamanou pour l'étrave et le safran. Il a 15 ans et a été construit ici à Nouméa par un amateur ... très performant ! Je ne trouve personne connaissant les plans Provin et encore moins d'autres Anais 12.50, peut-être Joy est-il le seul ?

24 déc. 2003
24 déc. 2003
0

Je suis tenté,
par un 36'CC, deux belles cabines, carré et cockpit plutôt petits: donc un bateau optimisé pour 4 en croisiere.
Le seul inconvenient technique (pour moi): la descente qui est plus proche d'une echelle que d'un escalier. Par contre c'est trés cher et difficile à trouver(en France).

Deux astuces que j'aime bien sur les modéles scandinaves:
La barre d'ecoute etant à l'extérieur du cockpit, il est possible de le fermer avec une capote, qui forme une sorte salon de pont amovible.
Ils n'ont( en général) qu'une seule coursive, donc à l'opposé ya un coffre géant ou on peut stocker de vrais velos, et qui fait "salle des machines"
Je vais en parler au Pére Noel ;-)

24 déc. 2003
0

j'ai les deux
si si les deux: le bateau est un ancien bateau de course avec cockpit arrière de taille normale et un cockpit central de manoeuvre, donc plus petit.

Une chose à considérer aussi est que le cockpit central est très mouillé, dès qu'il y a des vagues un peu hautes ou des embruns le cockpit central est très bien lavé.
Puis fénomène curieux, quand on fait du près sous la pluie la grand-voile relache d'un coup vingt litres d'eau avec une fréquence corréspondante au temps qu'on met pour s'endormir, accroupis dans le cockpit central.

Ce qui est pratique, le moteur est en dessous du cockpit central, donc poids au centre et surtout accèssibilité très bonne.

les photos si qq'un me fait un cours de photo numérique
:-D

24 déc. 2003
0

roberto
Ou il est ton Swann ?

24 déc. 2003
0

lequel ?
:-D

24 déc. 2003
0

CC et faux CC
les bateaux avec cabine arriere séparée comme le kirk ou le ginfizz , accés par cockpit, on ne peut pas comparer au CC "moderne " haut , large, avec un salon a l'arriere, des coursives .

assez inesthétique en dessous de 12m..

en ancien, il y a aussi le Mango, si on aime Amel

24 déc. 2003
0

Hum, Michel
"CC "moderne " haut , large, "
OK pour le Beneteau(qui doit etre fait dans des moules de First), mais les spécialistes du CC(HR, Moody, ect...)font des coques avec plus de creux, donc basses sur l'eau.
J'aimerai l'avis du spécialiste, Christian stp?

25 déc. 2003
0

Affaire de créativité
Le cas particulier des Westerly, Albert Rassis et autres Moody, obéit à une logique différente de celle de nos chantiers: Confort, solidité,
qualités marines, mais sans l'obsession du quart de noeud en plus.
"Figurer honorablement" dans les régates locales n'est pas leur truc!

Comme en France, ces chantiers étrangers essaient de faire la synthèse du "couloir lesté" (sections en V pour le près) et du "plat à barbe"
(sections en U -appelées à tort plates- pour le portant et les emménagements, dont la "modernité" remonte quand même au début du XIX ème!)
Mais le dosage est sensiblement différent parce que la CAO n'y est qu'un outil pour décharger les créatifs de calculs fastidieux. Ceux-ci gardant
la maîtrise du design, pas comme en France où on se demande si les bureaux d'étude des grands chantiers n'utilisent pas tous le même soft!

La liberté de créer permet d'associer en général un ratio de lest plus élevé à des superstructures un peu plus volumineuses autorisant un franc bord moins voyant sans que le volume intérieur en souffre.
Mais tout dépend des modèles, les plus récents ont une certaine tendance à se rapprocher de la french touch, loi du marché oblige.

En toute hypothèse, dans la plupart des chantiers étrangers, quand le CC est envisagé, on en décide dès le dessin de carène (laquelle doit être
adaptée au plan de voilure) et on étudie simultanément le plan de pont efficace qui va avec.
Les emménagements ne viennent qu'après.

A l'inverse, on a parfois l'impression que certains archis hexagonaux, pour répondre à la demande de la consommation de masse, commencent par dessiner un camping car. Et, ensuite, se demandent quelle coque pourrait bien enrober tout ça!
Quand in fine, ils cherchent quel type de cocpkitt ils pourraient greffer pour que tout 25' ait sa cabine arrière, on obtient des bateaux mal
foutus pour mon goût... Mais en adéquation parfaite avec ce que le consommateur gavé de publicité croit être bien.

--
christian.navis.free.fr[...]ex.html

26 déc. 2003
0

Sacré Albert!
Albert était assis dans le bus.
Comme c'est un vrai gentleman, il s'est levé pour laisser sa place à une mémé déglinguée.
La mémé est descendue à l'arrêt suivant.
Et on revu Albert rassis.

26 déc. 2003
0

albert rassis
Tu l'as fait exprès?

Cette marque de bateau au nom sonnant comme un marque de champagne millésimé (Halberg-Rassy!) devenu un nom bien beauf et franchouillard (j'espère que personne ne connais un Albert Rassis, sinon pas de chance) par une simple faute d'orthographe homonymique, je trouve ca super poilant!

24 déc. 2003
0

pourquoi pas les deux? :-)
Bon je suis en train de construir un Copain 1020, bateau moderne et avec cockpit arriere pour barrer et central trés protegé por la veille avec pilote.
Et entre les deux un joie plage , bien sur les deux petites et circulation et... on ne peût avoir tous les avantages sinon... touts avec le même bateau.

info et photos
empresaymedioambiente.com[...]ugaazul

Salutations

25 déc. 200316 juin 2020
0

cc ou rien
depuis 99 je suis l'heureux proprietaire d'un cc je joinds une photo, je ne pourrais plus pour naviguer en famille et surtout avec des enfants me passer de ce style de bateau, devinez qu'el est ce modele le descriptif pourra suivre
joyeuses fetes à tous

25 déc. 2003
0

Fardage !!
Les Amel ont souvent été décriés pour leur fardage imposant, mais quand vous vous trouvez entre un Bavaria 44 ou un Oceanis 42 cc ou 47, Je trouve mon Maramu très bas sur l’eau.

Bien sur il date un peu, mais on ne se fait pas mouiller au prés, et il assure n’importe quelle mer de l’arrière, enfin celle que j’ai connue jusqu'à présent ;-)).

26 déc. 2003
0

pour daniel
ne serais ce pas un classis 35

29 juin 2014
0

ben moi j ai un nordship28 pieds en cc; a manoeuvrer c pas + difficile qu un cockpit arriere les poids sont bien centrés et pour 2 usager ca la fait tres bien; la cabine ar sert aux invités,le cc est profond et tres protégé.je ne regrette pas du tout ce choixpar rapport a un cockpit arriere ;le barreur a tout sous la main sans bouger

29 juin 201416 juin 2020
0

J'avoue que j'apprécie mon CC et les filles apprécient la plage AR qui va avec.
Une immense cab AR, une cuisine en coursive et éffectivement plus d'intimité.
AR.
Tout ça dans une coque flush-deck basse sur l'eau.
J'aime.
On a fait du près dans 25nd avec une belle sensation de sécu.

Seul bémol: j’appréhende pas mal les arrivées au port et prise de coffre sans la jupe. Pas encore assez de recul mais je vous dirais.
De plus j'ai pas de plateforme AR (en projet)

ps : c'est pas moi sur la photo

08 juil. 2014
0

bonjour ,je suis en train de faire le plan de pont d'un cc avec deux étais .avez vous des photos de vos cockpit et des dispositifs de reglage ? merci d'avance

19 oct. 201616 juin 2020
0

mort de rire

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (113)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021