CLUB SYMPHONIE ....

essai ...

L'équipage
15 déc. 2011
15 déc. 2011
0

continuez là-dessus, on fera le ménage après ...

16 déc. 201116 juin 2020
0

Bon alors pour Galou, et aussi les autres, j'ai tenté d'envoyer sur le club Symphonie, cet aprem, un beau post , ça le fait pas semble t'il. Je sais pas bien si c'est parce qu'il y a un p'tit bug à régler par l'équipage ou une grosse entreprise de reformatage à faire sur moi??
Donc pour l'instant Bil nous dit de poster sur ce fil
Donc j'envoie ce que j'ai sous la main ce soir c'est la pièce entre le sabot de base de mât et le pont à l'emplanture; (dsl, je n'ai pas en ce moment les trucs pour l'épontille j'enverrai ça demain, il fera jour).
Amicalement
JM


16 déc. 2011
0

Bon pour qu'il n'y ait pas de confusion, on continue sur ce présent fil pour nos pt'ites affaires de Symphonie et on remercie Papy Boom de son fil de bienvenue mais on continue pas dessus; tout OK?
Cordialement
JM

16 déc. 201116 juin 2020
0

Pour Galou et tous ceux qui veulent. Je posterai un peu plus tard qq éléments complémentaires sur le changement d'épontille. Déjà une indication : il n'y a pas besoin, et c'est même mieux, de ne pas conserver la cale en bois sous l'épontille; c'est mieux de la remplacer par de la strat.
Amicalement
JM


16 déc. 2011
0

Ben moi je ne le trouve pas le club symphonie !!! Je ne vois pas Symphonie dans les Heo-clubs. J'ai du louper quelque chose.

16 déc. 2011
0

Je ne le vois pas non plus
Sref

16 déc. 2011
0

heu, je vais donner l'impression de faire comme tout le monde, mais je trouve pas non plus
:oups:
oliv

16 déc. 2011
0

je l'ai trouvé!
Forum > tous les forums > heo clubs >symphonie

16 déc. 201116 déc. 2011
0

oui mais .... y'a un bug !
les messages postés sur ce fil ne tiennent pas.

alosr en attendant le mécano de service, on continue ce fil ...........

17 déc. 2011
0

j'ai l'intention de faire une plage arrière en tube inox et lame acajou pour le bateau. est ce que quelqu'un en a réalisé une déjà? j'ai pas encore regardé l'accès qu'il y a pour aller fixer cette plage en bas du tableau arrière. Je pense la mettre à environ 30 ou 35 cm de l'eau et la faire sur toute la largeur du tableau avec une patte de renfort au milieu du tableau (dans le bas)
si quelqu'un peu me donner l'épaisseur de coque a cet endroit là, ça me rendrais service.
Je pense qu'on peu fixer les contres plaques par l’intérieur du coffre et par le fond de la bannette tribord, mais pour le bas du tableau arrière je sais pas si il y a accès.

17 déc. 2011
0

par contre quitte a faire une plage arrière, si il y en a qui sont intéressé, je peux en faire pour d'autres bateaux aussi.

19 déc. 2011
0

Accès malaisé mais accès, oui.
Epaisseur du tableau, je sais pas mais ça reste à la fois dans du banal et du solide pour fixation sans problème par plaque et contre-plaque.
Je vais à bord mercredi, je ferai qq photos.
@+
JM

19 déc. 201116 juin 2020
0

L’Epontille

Plusieurs d’entre nous ont déjà eu l’occasion d’échanger sur ce sujet.
Mais, comme il pourrait être de nouveau évoqué, je nourri notre embryon de club par ce long résumé du changement d’épontille de Gwez-Gwern :

On avait le bateau depuis 1 an et demi (3ème main). Avant nous le bateau n’avait pas fait grand-chose d’après ce qui m’avait été dit, à part se faire trouer la coque lors d’un coup de chien, resté dans les mémoires, qui avait un peu abimé les pontons à La Rochelle. Maintenant on navigue régulièrement sans plus de ménagement que ça. On avait déjà renforcé les ancrages des cadènes par des larges contre plaques en inox de 5 mm sur un modèle copié sur une réalisation d'il y a quelques années sur d'autres bateaux par Pichavant ou l'Abbé je sais plus bien.
Nous avons flambé l'épontille en naviguant au grand largue avec 30 à 35 knts de vent, de la mer un peu formée, GV 1 ris et solent (on a pris le 2ème ris un peu + tard mais on était pas mal au portant avec seulement un de pris). Je n'ai pas vu le moment précis ou ça a flambé puisqu’on était en haut, capot fermé. Nous avons eu un empannage dans les vagues, à la volée et à l'arrache, que j'ai commenté par "faudra pas refaire çà". Ce n’est que après la nav, une fois tranquille abrité dans le sound , qu’au moment de se poser pour boire un coup la courbe de l’épontille m’a sauté aux yeux ; c’est quand même solide tout ça sur le Symphonie car on a navigué avec cette configuration forcément un petit moment (combien de temps j’en sais forcément rien), dans le baston ce jour là, y compris certainement un court moment de remontée au bon plein pour entrer dans le sound (on venait tranquillou de St Malo).

J'ai bien vérifié tout ce qui entoure l'épontille en haut et en bas : aucun signe de bobo, le tube a du jouer un rôle de "fusible" et de toute façon la structure c'est du solide de solide de 1979, l'épontille repose sur la quille, pile entre deux séries de boulons, pas sur de la varangue.

Avant de procéder au changement j’ai contacté Jeanneau : ils m’ont filé les docs de procédure que j'ai mis sur un post précédent. A part ça je passe sur les contacts avec Janneau, sinon on va finir en taverne. J’avais par contre eu un excellent contact avec le cabinet de l’architecte Philippe Briand, un très grand Merci à Nicolas. Je reproduis ci-dessous l’essentiel de nos échanges.
- Nous avons donc sorti l'épontille flambée de notre Symphonie laquelle était montée exactement selon les indications du protocole en document joint (transmis par le service client Jeanneau). L'épontille reposait sur une pièce de bois placée sous la platine inférieure; cette pièce avait une section débordant à peine de la platine et une épaisseur de environ 25 mm. Le bois apparaissait encore solide mais était absolument trempé d'eau (douce selon l'équipier qui a eu le courage de goûter) emprisonnée soit dans le tube (condensation ou infiltrations?) soit sous la stratification qui était d'excellente qualité (2 ciseaux à bois sont morts au combat). Il y avait également des gouttes d'eau adhérentes à la partie du pont en contact avec l'épontille. J'ai éliminé le bois après l'avoir copieusement arrosé sur place par de l'acétone pour éliminer d'éventuelles spores de champignons : il y avait en effet dans le tube, à la base, un espèce de truc humide gluant qui m'a fait me méfier de je ne sais quelle mérule!!

  • Le tube (photo jointe) est donc du 76,5 x 2 mm (les platines font 100x100 en 3 d'épais) pour une longueur de 1975mm totale platines comprises. L'épontille d'origine de mon Symphonie s'est avérée après mesure suite à la dépose, avoir une section de 75 mm avec 2mm seulement d'épaisseur. On peut supposer qu'à l'époque il y a eu une erreur d'approvisionnement chez Jeanneau et que au lieu de l'épontille de 75 en 3 mm qui devait être montée certains bateaux (combien???) se sont retrouvés avec du 75 en 2 d'épais.
    Je ne sais pas si ça s'est su ou si le nombre de problème a fait remplacer ou prendre des précautions mais beaucoup de Symphonie ont eu un remplacement d'épontille.

  • N'ayant pas beaucoup de données sur ce bateau, je dois me contenter d'estimer la stabilité de celui-ci, donc le résultat des calculs ne peu pas être très précis ... La logique voudrait que vous preniez une épontille légèrement plus grande que l'actuelle qui semblait être la limite basse. Néanmoins, je pense qu'avec une épontille en Inox 316L de 88.9mm de diamètre et de 3.05mm d'épaisseur, vous n'aurez pas de problème. Vous pouvez utiliser aux extrémités des plaques de 120x120x4. Vous pourriez aussi utiliser de l'inox 304L moins onéreux mais plus sensible à la corrosion, dans ce cas du 101.6x3.05 serait plus adapté.
    Dans tous les cas, si la section que je vous propose est identique à l'actuelle, monter d'une taille car ces pièces structurelles ne vieillissent pas, elle pourrait flamber comme la première sous les mêmes efforts !

  • Pour la compression j'avais 9T maxi (conditions de course, gréement longi
    très tendu, grand voile en drapeau et foc bordé au près, dans une rafale le
    bateau atteint sont angle de stabilité maximal), ceci est une compression
    que vous ne pouvez théoriquement pas dépasser, la résistance en flambage de
    l'épontille proposée est de 11700kg à 13500kg selon la méthode de calcul.
    C'est celle que je monterais si c'était mon bateau, de 30 à 50% de marge par
    rapport à un effort déjà sans doute trop fort est OK.
    Sinon, une habitude est de prendre 2 fois le déplacement du bateau, mais
    avec un rapport de lest important (48%) et des haubans assez centrés comme
    sur votre bateau, je pense que ce serait une erreur.
    En navigation en condition de course au près (gîte normale), la compression
    doit être de 7000kg au maximum (avec un gréement longitudinal vraiment très
    tendu et de très bonnes voiles), c'est pourquoi je ne descendrais pas sous
    l'épontille proposée.
    Au fait, si vous deviez faire des perçages dans l'épontille (électricité),
    c'est possible, mais il faut les faire en haut ou en bas à 50mm mini (pas
    trop près des plaques, spécialement au niveau du pieds de mat qui poinçonne
    localement les flancs du tube en bougeant) des plaques d'extrémité, surtout
    pas au milieu.

  • Pour le support d'épontille, il vaut mieux éliminer le bois et utiliser du
    stratifié. L'épontille est certainement posée sur la quille, c'est pourquoi
    il n'y a pas de renfort sous l'embase. Le montage est ingénieux car il répartit les efforts du mat sur de nombreuses structures, mais il faudrait vérifier que les structures adjacentes n'ont
    pas souffert, spécialement en avant de l'épontille autour des boulons de lest, ce sont les zones les plus chargées.

A mon avis et pour résumer :
- Vérifier les structures autour de la quille ...
- Faire fabriquer une épontille de longueur 1980 mm (initiale +5mm) en 304L
de 88.9x3 + plaques de 120x120x4.
- Stratifier au fond de coque des carrés de mats de 1000g de dimension égale
au bois que vous avez enlevé (voir shéma). Une couche fait 2.2mm une fois
stratifiée, donc ça fait 9 couches pour 20mm (ou 18 couches de 500g).
Vérifier que vous ne dépassez pas l'épaisseur requise (sinon il faudra
poncer beaucoup) et recouper certains carrés pour assurer que l'épontille
repose sur une surface plane et perpendiculaire à l'axe de l'épontille (ceci
est capital !). Vous pouvez finir par un lit de choucroute pour avoir cette
surface plate et perpendiculaire.
- Restratifier les contre plaques, inutile de monter sur le tube.

Naviguer !

C’est ce que nous avons fait, avec un tube en 316L ; surdimensionné en fait puisque j’ai pu avoir une chute de 2m en diamètre 110 pour un prix possible (sinon faut acheter des longueurs de 6m et ça coûte une fortune) ; ça me fait 20kg de trop mais bon, là où c’est, c’est du poids centré.Le plan de cette nouvelle épontille est sur le post précédent avec le protocole de remplacement
sur les illustrations jointes, on voit le trou où reposait l'épontille sur sa pièce de bois (le tout a été rempli de strat comme préconisé, l'ancienne épontille flambée et 2 vues en cours de chantier : un étais de maçon reposant sur une pièce de bois au fond…
… permet de soulever le pont avec une forte planche (désolé sur cette photo l’avant est passé à gauche…). On peut alors sortir l’ancienne et faire le travail de remplacement (la nouvelle n’est pas facile à faire rentrer mais ça rentre).

19 déc. 201116 juin 2020
0

merci d'avance pour les photos de l'accès du tableau arrière par l'intérieur car je vais pas aller à bord du mien avant quelques jours.
quand je parle de plage arrière pour le symphonie, voilà le type de pièce dont je parle, mais en plus large. (ici c'est celle de mon puma 23)

19 déc. 2011
0

bonsoir à tous,
j'ai fabriqué une jupe "démontable",repliable contre le tableau,qui épouse la forme du dit tableau;celle-ci avec âme en cp 2x5 mm et résine epoxy, montée sur 2 charnières inox;
je ne suis pas spécialiste de l'époxy,on doit pouvoir faire mieux que le cp...JE cherche d'ailleurs la bonne formule pour une capote rigide, démontable,avec ouvrant, ect,ect...
Jupe repliable:prix dans ls ports et poids pour la régate,
bon vent au club,
à +
Ivan

21 déc. 2011
0

oui pr la photo,mais un peu de temps car je ne suis pa doué pour la mettre sur l'ordi,et l'envoyé;
pourrais tu me dire comment tu démontes le cache en résine marron qui habille le renfort sous les haubans,comme déjà dit j'ai renforcé les bas haubans,le cache s'est bien démonté, le navi est de 1983,
merci pr les infos
à+
Ivan

21 déc. 2011
0

bien sûr

21 déc. 2011
0

je vais répondre en te disant que effectivement je sais pas trop mais dans le moment j'suis sur la plateforme...
Amicalement
JM

19 déc. 2011
0

Ah ben oui pour le prix dans les ports, surtout dans certains, ça doit en effet compter de l'avoir repliable.
Pour le poids, j'ai hésité mais j'ai finalement fait jauger le bateau avec (j'ai aussi la survie en container à sa place sous la barre, mais ça c'est pas dans le poids à la pesée officielle, dommage).
Pour l'accessibilité, ben oui c'est pas terrible, y'a un côté spéléo!
Pour la jupe que tu as fabriqué aurais tu une photo? ça permettrai de mieux se rendre compte.
Cdlt
JM

21 déc. 2011
0

Je propose un fil "renfort ancrage haubans" si tu veux
@+
JM

21 déc. 2011
0

les caches renforts de cadènes st différents sur ls symphonies de 79 et 83,
je suppose que c'est la raison pour lequel tu ne peux répondre
à +
Iv

19 déc. 201116 juin 2020
0

Pour Olivier29:
Oui je vois bien ce que tu veux faire, c'est une plateforme avec échelle de bain, c'est bien pratique pour embarquer et débarquer.
Je suppose que tu as dans l'idée de fabriquer un grand modèle (toute la largeur du tableau, perso ça me semble vraiment très grand...) pour y loger plein de superbes naïades?? En même temps penses que ça fait quand même du poids pas bien placé (la plateforme en nav, pas les naïades au mouillage ;-)))
Je te met 1 tof sur laquelle tu peux voir (en zoomant bien dessus) la plateforme AR de Gwez-Gwern. Elle est fixée en haut, c'est articulé et en bas les montants entrent dans des embases qui sont fixées au tableau; du coup on peut relever la plateforme, ce qui ne sert pas à grand chose d'autre que de éventuellement recentrer un poil de rien le poids.... mais c'est gènant parfois à la mer quand ça se dégage tout seul sous l'action de la mer par temps un peu dur et que ça se met à raguer sur le tableau.
@+ avec les tofs
JM

19 déc. 2011
0

accès tableau:difficile,faire attention aux 2 renforts longitudinaux,
ép:3 à 5 mm,j'avais préparé 2 contreplaques pour la fixation des 2 charnières:j'ai oublié de les mettre à la pose :cela tient bien qd ^m;
la jupe n'a pas bougée (repliée) pendant notre voyage à Madère puis ls Açores et retour Normandie( vent35 n);
à +
Ivan

19 déc. 2011
0

bonsoir Jminet,
elle est d'où cette prise(sans indiscrétion)?
les tas de poids ?
merci ,
amicalement,
Iv

19 déc. 2011
0

La photo que j'avais mise pour essayer de montrer la plateforme à Olivier29? C'est à Sark, pris en montant le sentier au dessus du débarquement de la grève de la ville.
Aucune indiscrétion.
Amicalement
JM

20 déc. 2011
0

Bonjour,
Content de voir l'annonce d'un club Symphonie.
Je suis toujours, par faute de temps, dans la réfection du mien. Et je ne suis pas épargné par les rebondissements. En tous cas j'ai un blog, sur lequel j'essaye de compiler des photos glanées sur le net, afin de relever les modifications possible sur ce bateau. symphonie-girasole.over-blog.com[...]/
mais je n'ai pas de photos de plate forme arrière.

PS: Jminet, nous avons déjà échangé en privé sur les renforts de cadènes et te encore remercie de ta réactivité.

20 déc. 2011
0

Salut Settem,
J'ai visité ton blog; je vois que tu es à la pêche aux idées pour tes aménagements intérieurs; tu peux trouver des kilos de photos sur les sites de vente de bateaux.
Oui c'est un bouffe temps considérable la rénovation d'un voilier, je te souhaite plein de courage et aussi de réussite malgré les rebondissements que tu signales (de quel type? C'est pas de la curiosité mal placée, juste, si tu tombes sur un os, certains parmi nous ont peut-être déjà rongé le même).
Si je peux, j'aurai un peu envie, en toute simplicité, de te dire qu'on navigue souvent avec un bateau "pas fini".
Il y a quelque part dans un bouquin de Moitessier une phrase du genre "si on devait attendre que le bateau soit prêt à naviguer, on naviguerait jamais" (citation approximative de mémoire défaillante).
Donc, sans rien négliger de navigabilité et sécurité, je te souhaite quelques bonnes sorties en 2012, entre deux chantiers.
N'hésite pas à nous faire part ici de tes expériences dont nous pourrons nous enrichir mutuellement.
Amicalement
J. Minet

20 déc. 2011
-1

LE CLUB EST VISIBLE !!!
MERCI à l'Equipage, Tom et accolytes, je viens de voir que nos affaires avancent, le club Symphonie est dans la liste des clubs tout en bas de la page, entre SunFizz/Legend et Westerly, et quand on clic dessus ça réagit!

20 déc. 201116 juin 2020
0

Ce qui nous a bloqué cette année, c'est la quille.....Heureusement Jeanneau avait encore les plans et une fonderie disponible. Et elle est lourde cette quille! Du coup j'espère ne pas avoir trop d'autres surprises...

20 déc. 2011
0

Ah.. Ben oui naviguer comme ça c'était pas trop envisageable! y'a du se passer un truc à un moment...
En te souhaitant que tout aille maintenant bien pour ton chantier!
@+
JM

21 déc. 2011
0

Effectivement jminet, c'est une plateforme avec échelle (perroquet pour cause de plongeurs à bord), mais située dans le bas du tableau donc en fin de compte pas si large que ça. pas de quoi mettre beaucoup de naïades, mais pas grave, elles ont été licenciées avec la patronne de toute façon...

Pour ce qui est du poids, ça doit faire entre 10 et 15 kg a tout casser. au pire je rajoute quelques bonnes bouteilles dans le coffre avant pour être sur qu'il garde son assiette sur l'eau et le tour est joué.( et en plus ça vous motivera pour venir me dire bonjour à bord) :alavotre:

Pour le prix des ports, seule la longueur de la coque compte. les règlements interdisent de tenir compte des pièces rajoutées si elles sont démontables: Plateforme, ça compte pas; Jupe stratée sur coque ça compte pour le calcul. Et dans le doute c'est l'acte de francisation qui fait foi.

21 déc. 2011
0

Pour la plate forme on lance un fil plateforme AR si tu veux
@+
JM

21 déc. 2011
0

Voila j'ai lancé le fil plateforme dans le club

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (149)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021