classe 9m50

bonjour à toutes et à tous,

j'aurais voulu savoir ce que vous pensiez de la création de la classe des 9m50.

d'autre part, quelles seraient vos attentes d'un voilier selon l'usage que vous en faites (course, croisière, les deux), où vous achetez votre voilier, les pièces de rechange etc etc

Je suis en école de commerce et je dois faire une étude de marché concernant la classe des 9m50 pour un cours. je n'ai malheureusement pas beaucoup d'informations donc si vous pouviez m'aider, cela serait formidable!

en vous remerciant par avance!!!

Fré.

L'équipage
11 oct. 2007
11 oct. 2007
0

cela peut être un bon créneau
entre les minis et les 40' très puissant, très chers très....

en plus, je crois qu'il y a un poids mini pas si mini que ça , donc ça devrait limiter la course aux solutions onéreuses...

donc pour moi, une taille raisonnable pour le budget, sensée pour du solitaire et assez grande pour aller vite et loin en relative quiétude (par rapport au mini)

de plus, les ministes vieillissent et trouvent leur bateaux bien petits :-D :-D :-D :-D

11 oct. 2007
0

ca vas
tres rapidement derivé vers le coté pro et cher , regarde les 6.50 avec des budgets important , la classe 40 ,j ai un copain constructeur qui a lancé l idée , faire un 40 pieds course/croisiere classique , en 2 ans carbone bateau uniquement de course etc ... gros budget , ca deviendras comme ca pour les 9.50

11 oct. 2007
0

comme rolle
de plus on peut commencer à se poser la question de "y a t'il de la place pour tous le monde"

figaro, 9.5, classe 40 ...

les programmes et budget (ne pas oublier que l'achat du bateau n'est qu'une portion du budget en course) sont assez proches ...

11 oct. 2007
0

merci!
Merci beaucoup pour vos réponses!

Donc acheteriez vous un 9m50 et est ce que les gens qui vous entourent investirons aussi dans ce voilier?

11 oct. 2007
0

Le problème...
...de ce type de voilier, c'est qu'ils sont bastaqués ce qui ne simplifie pas les manoeuvres et qu'en tout cas cela freine beaucoup de gens qui ne souhaitent pas participer à des courses.
Alors les chantiers proposent des versions assagies sans bastaques avec GV triangulaire classique. A cela s'ajoute des bateaux qui ne supportent pas bien la charge donc inadaptés à la longue croisière (transat ou autre) si l'on souhaite conserver leur potentiel...
Au final, si l'on ne court pas, on peut se poser la question de l'interet que susciteront de tels voiliers dans l'optique croisière car ils perdent alors, ce pour quoi ils ont été construits...
Donc le marché se restreint.
Mais je suis bien éloigné du domaine étude de marché et tout le tralala.
C'est une intuition.
amct
F.

11 oct. 2007
0

inabordable ....
32 inscrits en classe 40 et plus grosse flotte sur la jacques vabre ...

il ne faut se leurer, les cout d'entretien, déplacement, préparation, assurance, .... sur des voiliers de course au large deviennent vite supérieur au budget du bateau seul.

De plus ces frais là sont "cash" contrairement à l'achat qui peut être financé.

Un sponsor est nécessaire pour quasi tous les coureurs.

Il en est de même sur un mini, un figaro, ...
et ce sera également pareil sur les 9.5

12 oct. 2007
0

dans ce cas ...
c'est la course au large qui est inabordable

il en sera de même pour toute les classes

les frais de fonctionnement sont énormes.

11 oct. 2007
0

Ceci dit...
...dans l'optique course, pas inintéressant car la class40 est inabordable...

11 oct. 2007
0

...
encore merci!

donc si je comprends bien, le 9m50 serait un bon créneau pour la course.

-Il s'adresserait donc à quel profil de skipper?

-ceux qui n'ont pas assez de moyens pour un figaro par exemple et qui n'ont pas assez d'expérience?

-est ce que les skippers expérimentés qui ont déjà naviguer avec les 40 pieds ou le figaro pourraient etre interessés à ce genre de bateau?

-étant donné les couts monstrueux du 40 pieds et la difficulté de trouver des sponsors, le 9m50 serait-il une alternative?

11 oct. 2007
0

Quand tu as besoin...
...d'un sponsor pour acheter un bateau, l'entretenir, assurer la logistique je considère que c'est inabordable, peu importe le nombre d'inscrit (c'est pas n'importe qui non plus dans l'ensemble...).
Evidemment c'est presque de l'argent de poche comparé à la classe IMOCA...
F.

11 oct. 2007
0

...
Bonjour,

Quelles sont les attentes par rapport aux 9,50?

C'est que les skippers veulent un bateau plus léger? plus maniable? et moins cher?

cela concerne également le comfort? je suppose que les 9,50 seront plus comfortable que les 6,50...

Est-ce que les bateaux pareils donnent plus de sécurité dans le mer?

Merci pour vos réposes.

12 oct. 2007
0

Irina...
...moins physiques, moins chers, moins grands (parceque les grands frères, il faut les caser !), sans doute plus de confort bien sur, si tu les compares à des 6.50...
Plus sécurisant en mer ? Je ne connais pas précisement les 9.50 mais parfois sur ce type de bateau, il y a des volumes d'insubmersibilité obligatoires (imposé par la classe), une trappe de sortie sur le tableau arrière, une descente étanche, en théorie... Ce sont toujours des petits plus en cas de gros pépin.
L'avantage du 9.50 est aussi de s'adresser à des gens sans doute moins expérimentés car les class40 ne sont pas fait pour tout le monde, quoiqu'en disent certains chantiers.
F.

11 oct. 2007
0

AMHA
ce qu'on peut attendre d'un 9.50 par rapport à un 40', c'est moins de puissance, donc maitrisable par des régatiers " de + de 40 ans :-D :-D :-D :-D

(et je déc..ne à peine ;-) )

11 oct. 2007
0

dans le style ...
il y a dejà le "grand surprise" qui est dans cette classe . il est "abordable" et connu .
Je pense assez difficile de faire mieux pour un prix equivalent !
Le chantier est reputé , le bateau egalement .
j' ignore s' il y a vraiment de la place pour tout le monde !

11 oct. 2007
0

par contre
il y avait le Pogo 8.50 ;-)

11 oct. 2007
0

en plus, le grand surprise
en solo, ça doit pas êter un cadeau dès que ça souffle

11 oct. 2007
0

AMHA
le Grand Surprise n'est pas hauturier....

10 sept. 2008
0

grand surprise
J'ai fait Sable d'olonne - cap d'agde en duo...

45kt dans la baie de Cadix

Gibraltar vent dans le pif 25 / 30 kt...

Ca passe sans problème, à part les paquets de mer qui rentre dans le cockpit, ca reste un bateau tres facile à mener quand le vent monte :)

Ceci étant, il n'est pas hauturier c'est clair !

11 oct. 2007
0

Class9.50
Jeanneau vient de lancer son sun fast 3200,quelqu un sait si ce bateau pourrait etre admis en class 9.5 car il a etait construit pour la transquadra, mais il mesure 9.80 .Sinon, ce voilier me semble un bon conpromis "course croisiere" avec un cout raisonnable si il est accepte en class 9.50 sinon j ai du mal a comprendre les 30 centimetres de trop .Cordialement

11 oct. 2007
0

...
Tout le monde dit que le 9,50 est un compromis "course croisière", est-ce que c'est vraiment le cas?
En général, est-ce que le bateau pareil peut exister (ou peut être existe déjà)?
Est-t-il possible au niveau technique + coût? Parce que si on fait un bateau croisière il faut savoir qu'il sera plus cher, non? Et c'est pas ça qu'on attends de la classe.

Peut être il serait mieux d'avoir le bateau course uniquement? Est-ce qu'il existe vraiment besoin des bateux pour les croisières?

11 oct. 2007
0

marketing ....
oui mais si on n' utilise que le mot "course" et non "course croisière" , les clients vont fuire !
L' appellation course / croisière rassure .
Celà veut dire rapide mais utilisable en famille .
Alors que "course" tout court signifie "equipage pro/ adieu les vacances tranquilles " .

Le problème , c' est le coût ! une classe 9,50 m attractive ne peut exister que par un grand chantier ou un chantier delocalisé .

02 nov. 2007
0

jauges
La class9.50 et le sun fast ne jouent pas au même jeu . L'un est fait pour les course IRC ( certe au large et côtiere mais IRC) c'est à dire qu'il doit être lourd lent et étroit pour offrir un bon rating. l'autre n'a pas ces contraintes il doit être tres stable leger et rapide.
Les C9.50 seront exclusifs on ne pourra pas parler de polyvalence; Jeanneau n'est pas bête au lieu de ventre 30 unitées de course ils vendrons 500 bateaux de croisiere deguisé en coursier.
Je dit que les C9.50 seront exclusif à l'image de la Class40' dont en 4 ans les bateaux sont passé du course croisiere au reduit de 60' OPEN. C'st la vie c'est la competition....

Charly

11 oct. 2007
0

affaire de gros sous
C'est en organisant que l'on gagne de l'argent, pas en courant
certains chantiers ont des bateaux compétitifs dans un premier temps, et très vite, les dérivent surgissent avec des bateaux "proto" au maximum de la jauge pour obtenir les meilleurs résultats

cette dérive est quelque part normale mais, va à l'encontre, à mon avis des buts recherchés en matière de coût

quelle place pour une classe 9,50?

entre les mini, les figaro, les 40', les 50' aujourd'hui moribonds, les 60' qui coutent en euros ce qu'ils coutaient en francs il y a 10 ans etc, j'ai bien peur qu'il n'y ait pas grand chose à faire si ce n'est perdre de l'énergie, de l'argent etc.

si les amateurs de course au large veulent s'amuser pour pas bien cher, je suis persuadé qu'un figaro 1 peut très bien faire l'affaire pour un coût on ne peut plus raisonable

En tout cas, je ne mettrais pas un picaillon sur cette série, mais je peux me tromper

en tout cas, je n'ai pas encore vu de programme annoncé

11 oct. 2007
0

Etude
Salut,

pour compléter ton étude, je te suggère vivement de lire et compiler les revues nautiques, du style Bateaux ou Voiles et Voiliers.

Détail, je pense qu'on ne peut pas trop parler de "pièces de rechange" sur un voilier.

Voilier de croisière : en gros, on considère que le budget de fonctionnement annuel d'un bateau neuf est de l'ordre de 10% de son prix d'achat. Maintenant, le prix d'achat réel d'un bateau de croisière est en général supérieur à 30% de son prix sortie chantier (mais ça varie bcp d'un constructeur à l'autre).

Pour un bateau de course-croisière utilisé essentiellement en course, le prix d'achat peut être majoré de plus de 50%. De plus, les frais de fonctionnement annuels sont quasiment sans fin : voiles en Mylar, équipement électronique, etc..
Il faut de plus caréner avant chaque course et remplacer les voiles en gros au minimum une fois par an.

Je n'ai pas d'opinion sur la classe 9,50m, mais si cette classe a été créee, je suppose que c'est parce qu'il y a un marché.

Bon courage, tu as là un sujet très intéressant, mais qui me parait un peu difficile pour un non voileux.

RV

12 oct. 2007
0

Oui
Mais le sun fast 3200 , il est bien ou pas bien , parceque pour moi c est le voilier ideal(3.5 t, 65 mc au pres ) pour un debut de transat sportive.Et toujours la meme question, peut il rentrer dans la class 9.50. Cordialement

0

c'est sur que la taille de 9m50
est un bon creneau en croisiere :bateau pas trop cher et abordable pour un budjet moyen ,mais le probleme c'est que si on en fait des bateaux de courses(meme populaire)c'est que le budjet va s'envoler avec du carbone et du mylar a tout les etages ,alors tres peux pour moi !je prefere un vieux boat d'occase qui ,pour la croisiere sera aussi bon !et putain y 'en a marre de ces luges survitaminées ,vive la vrai plaisance !!!!

12 oct. 2007
0

demandez le programme...
ben c'est bien le problème ,pour le moment pas d'infos si ce n'est la taille du bateau.
pour moi je ne vois que deux optiques:

-soit ils sortent une jauge qui favorise la course à l'armement et là à part la qualité des courses il n'y aura pas grand chose à faire valloir par rapport aux autres classes (ben oui après tout y'a déja les figaro ,les classe 40...sur ce crénau et ils sont déja bien implanté donc à mon avis ça ne sera pas très novateur et ne servira pas à grand chose ,autant développer ce qui existe déja).

-soit ils pondent une jauge qui favorise un budget contenu (c'est à dire accessible sans sponsors)tout en garantissant une certaine polyvalence (c'est un peu ce qu'on retrouve dans les minis de série ou des bateau du type pogo 8,5) et là pour moi ce serait novateur,différent des classes déja existante, ce serait la course accessible ,un vrai tremplin pour de futur skipper et la possibilité de courir avec un bateau qui reste adapté à la croisière.
mais bon c'est juste un avis,entout cas moi je vote pour la formule un peu moins technique et accessible. :-p

12 oct. 2007
0

A mon sens
l'intérêt de ces bateaux seraient de permettre à un particulier de participer à une transat au sein d'une flotte ...un peu l'aventure d'une vie....

Après comme je l'ai déja évoqué précedement, si il faut faire une (ou des) saisons complêtes ce qui peut parfois être imposé à titre qualificatif pour une transat ... l'investissement tant en terme de matériel, déplacement, que temps fait considérablement monter le budget .. et le rend inabordable pour la majorité.
Ce budget fonctionnement variera assez peu entre un Mini, classe 40, figaro ou 9.5.

12 oct. 2007
0

merci
à tous pour la participation à ce sujet.

Vos avis sont certainement très intéressants et pas toujours les mêmes :-). C'est pas évident à résumer ;-)

Pensez-vous que le 9,50 (si sa production est lancée) pourra être acheter par les débutants? ou un certain niveau d'expérience est requis pour naviguer sur un tel bateau?

La remarque sur la délocalisation pour diminuer les coûts est certainement très intéressante, mais d'après les messages sur le forum, le prix du bateau c'est rien par rapport au prix d'entretien... donc il y a toujours un obstacle financier. Il y t il vraiment alors intérêt d'un bateau moins cher?

En même temps, si le future 9,50 coûte autant que le Figaro, les skippers vont toujours préférer une marque connue et les courses garanties à une nouvelle classe...

12 oct. 200716 juin 2020
0

et une deuxième
pour faire la paire

12 oct. 2007
0

j'avais pas dis le nom
;-) ;-) ;-)

mais j'ai pas le tarif non plus :-D :-D :-D

12 oct. 200716 juin 2020
0

des petites photos
pour avoir une idée ;-)

12 oct. 2007
0

Sympa
hormis la forme de bulbe (avis personnel) le Tip Top 9,5 ça à l'air sympa ...

as tu déja une idée du budget de la bête ?

12 oct. 2007
0

moi non plus ...
j'ai juste dit qu'il avait l'air tip top ce 9.5 :heu:

ce sont mes aventures suisses qui ont enrichi mon vocabulaire de terme de ce type : tip top, ça joue comme ça, ...

12 oct. 2007
0

Classe 9,50
Il ne faut pas se mentir, la classe 9,50 a bel et bien une vocation pour la compétition. Ils ont voulu suivre l'exemple de la classe 40, c'est à dire permettre des courses au large (j'insiste) plus ouvertes et non réservées à l'élite de l'élite. En plus il s'agit d'une classe open ce qui évite les dérives que l'on voit en IRC (mais c'est de la course au large donc comparons ce qui est comparable).

Vu les tarifs de la classe 40, la classe 9,50 permettrait d'augmenter le nombre potentiel de participants.
Mais ça restera cher et les meilleurs seront aussi ceux qui auront trouvés un financement, des voiles etc...

S'agissant de la croisière, il me semble qu'elle est surtout envisagée pour la seconde vie de ces bateaux. C'était le cas par exemple avec le Figaro 1 ou le Sélection dans le temps. Ces bateaux ont pu avoir une deuxième vie en offrant la possibilité de faire de la croisière rapide pour un prix raisonnable. Depuis, les figaro 2 et autre Mumm 30 ne feront rien d'autre que de la course.

Il me semble donc que la classe 9,50 cherche un peu ce double objectif:
* Bateau de course au large, open, pour un budget moindre que le classe 40
* Bateau "revendable" une fois obsolète pour la compétition à ceux qui souhaite un voilier de croisière rapide et performant (on ne parle pas de TDM, evidemment)

12 oct. 2007
0

amha
pour de la croisière, je prefererais un figaro 2 à un figaro 1 (moins volage, etc etc...)

0

c'est vrai ollie
qu'actuellement cette transat (jester trophy)estla seule abordable pour un amateur eclairé (sic)non sponsorisé

13 oct. 2007
0

well
c' est un First 30 S qui a gagne l' ostar en 1980, skippe par un anglais, vu que c' est une course ou le pres compte beauoup.

c' est un projet auquel je reflechis comme cela j' aurais fait l' aller et retour et les alizes, trop de vent arriere !
:non:

12 oct. 200716 juin 2020
0

pour la course pépère ,
il existe la transat " jester challenge" réservé aux voiliers de 20 à 30 pieds. Je crois que c'est un figaro qui l'avait emporté l'année derniere . Déjà 53 inscrits pour 2010 ! Sympa cette course on pourra faire de la compet avec un ancien half ou un first 30 ou bien ...?

13 oct. 2007
0

peu de projets
En consultant le net , on ne voit pas beaucoup de projets 9.50. Manuard en a un , Rolland aussi. on peut voir sur leurs sites les dimensions . En regardant les voiliers d'occasion suceptible de convenir à la transat jester j'ai trouvé le budget d'un figaro (word).
apres avoir vu thalassa j'imaginerais mieux une course " sans ciré " démarrant aux Antilles - escale Panama - arrivée à papeete voir les vahinés . taille du voilier : 10 m
.

13 oct. 2007
0

..
à en croire certains, beaucoup veulent participer aux courses déjà existantes mais les listes d'attentes sont très longues.
la classe des 9m50 serait-elle donc une solution?

d'autre part, n'y aurait-il pas un problème avec la quille des 9m50 pour l'accès aux ports?

14 oct. 2007
0

mais encore
à en croire certains, beaucoup veulent participer aux courses déjà existantes mais les listes d'attentes sont très longues.
la classe des 9m50 serait-elle donc une solution?

d'autre part, n'y aurait-il pas un problème avec la quille des 9m50 pour l'accès aux ports?

14 oct. 2007
0

bof ...
liste d'attente ça reste exceptionnel ... faut pas exagérer

en revanche parcours qualificatif et cie afin de ne pas envoyer n'importe qui (ou n'importe quoi ... certains proto il y a qqes temps) au carton ça semble assez logique ..
je ne vois pas pourquoi cela serait différent en 9,5

Quand à 2,4 de TE ... ça gère encore bien dans beaucoup de ports ...

ce n'est pas plus que 40 / 45 pieds typé régate.

02 nov. 2007
0

forme physique ????
En relisant le post disant que le class 40 est plutot physiquement réservé aux moins de 40 ans.
A Marseille , j'ai aperçu florence Arthaud qui skippait" deep bleu" . Elle a effectué une tres belle course . Je pense qu'elle n'a plus 20 ans depuis un bout de temps ou elle continuerait à rajeunir....

25 fév. 2008
0

marché
est ce que quelqu'un à déjà faire le tour des offres ? quels modèles sont actuellement disponible ?

Fré, quant est il de ton étude de marché ?

merci

georges

13 mar. 2008
0

le premier à l'eau
le premier exemplaire de l'akilaria 9.50 est à l'eau : www.photomer.fr[...]remier/

joli !

14 mar. 2008
0

je me suis laissé dire
que le 1er 9.50 Manuard sera à l'eau pour le GP ;-)

11 sept. 2008
0

raté
il est bien au Grand Pavois, mais sur le terre plein et non ponté

beau quand même, malgré la gite ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (141)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021