Choix d'une voile légère : Code 0, 3, 5 ?

Bonjour,

Ce que j'appelais mon Genaker est mort. La toile, qui doit avoir plus de 15 ans, est cuite de soleil, et en tirant des 2 mains sur la bordure pour la rentrer, elle s'est déchirée.
Mon voilier (Quantum) l'a gentiment réparé gratuitement, mais me signale que vraiment elle est vraiment morte et qu'elle éclatera un jour. Je m'en doutais, et je m'attendais même à ce qu'il ne puisse pas la réparer.

Je l'utilisais sans en connaitre les performances, d'un mauvais bon plein (mais il parvenait à le tenir et à faire avancer dès 6 noeuds de vent) à un mauvais largue qu'il parvenait à tenir aussi. Je l'appréciais beaucoup. Son intérêt était de faire avancer le (lourd) voilier dans le petit vent (dès 5 noeuds et jusqu'à 15 noeuds), avec une grande plage d'utilisation.
Aujourd'hui il me propose un code 5, en reprenant l'emmagasineur.
Devant mon étonnement, il me propose de choisir avec un code 0,
Du coup, je ne sais plus que choisir.

Quel est le type de voile qui permettrait une utilisation souple, bon plein par vent léger, mais qui fonctionne encore en vent arrière ? Utilisation habitable croisière.

Merci

L'équipage
21 jan. 2021
21 jan. 2021
1

Ça n'existe malheureusement pas... Les codes c'est cool au reaching, c'est vendeur, mais seul un vrai spi qu'il soit symétrique ou non a un bon rendement au portant au delà de 120°
Ne pas partir sur une dénomination particulière, surtout pas un code 0, les codes c'est des voiles qui rentrent dans une jauge. Fait tailler une voile hors jauge avec le volume là où il est utile...


21 jan. 2021
0

Je pense que ce que charche Faby9 est plutôt une voile de croisière avec une plage d'utilisation assez large, facile à utiliser pour ne pas hésiter à l'envoyer et pouvant être montée sur un emmag existant.
Du coup les "codes à numéro" (0,3,5...) sont exclus, car conformes à une jauge et une plage spécifique. Il faut pour son programme une voile hors-jauge. Un gennaker de croisière sur emmagasineur est la voile adaptée je crois. Chez nous, on l'appelle "Code Easy"(sirènes du marketing).

www.smartsails.es[...]ortant/


faby9:Oui : c'est exactement ce que je cherche : "voile de croisière avec une plage d'utilisation assez large, facile à utiliser pour ne pas hésiter à l'envoyer et pouvant être montée sur un emmag existant.".Le souci est que je suis en Grèce, pas en Espagne :-)·le 21 jan. 17:21
Smart Sails:C'est pas vraiment un souci, on peut expédier partout en Europe. ·le 21 jan. 17:25
21 jan. 2021
0

Code Zero jusqu a 55 deg du vent apparent c est genial, cela veux dire point d ecoute haut et creux bien moindre qu un spi.... c est une voile qui va avoir un tres large spectre d utilisation de 55 au vent arr et toujours a moins de 15 knt de vent.... si on doit en avoir un ( d asymetrique) c est a mon sens le C0


lune2miel:un non négatif pour la polyvalence du code 0c'est certainement le moins polyvalent des codesaux allures arrivées, son manque de creux le rend peu propulsif et si la mer est plus forte que le vent, la voile claque.le code 0 est un truc de régatier ou de furieux à bateau très leger, ce qui est notre cas.des code 0, genack et spi assy présent à notre bord, c'est dans l'ordre, le genack, l'assy et le code 0 dans l'ordre de fréquence d'appartion.ma reco donc va aussi au genack qui s'utilise de 60 à 120° de l'apparent avec un rage de 5 à 25 knts.deux précisions encore, plus l'amure du genack sera loin de l'étais, meilleur sera l'angle de descente possible dans le ventaux allures les plus arrivée, les barbers sont d'un grand secours pour garder de la puissance dans la voile (ça évite qu'elle déverse trop en fermant la chute)·le 21 jan. 18:30
Patxaran:je plussoie·le 21 jan. 18:35
21 jan. 2021
0

Mes code 5 sont plutôt des voiles de typées "gros" temps et assez plates pour une voile de largue. Cela ne marche pas forcément bien par petit temps, donc cela ne me semble pas la première priorité. Les codes 0 on leurs fans et leurs détracteurs, certains disent que cette voile ne vaut pas plus que son numéro, perso c'est une voile que j'aime bien mais si tu as d'autres voiles genre gennaker ou A3, voire un spi reacher, la page d'utilisation en sera limitée (de 55° à 80°). Je ne pense pas que ce soit le cas donc je serais toi, je repartirais soit sur un Gennaker soit sur un Code 0, mais certainement pas sur un code 5 sauf si c'est pour de la régate ;+)


matelot@19001:Je ne fais pas de régate mais j'aime bien le code 5 : c'est une voile très tolérante, on ne craint pas pour lui sous les gros nuages noirs vu qu'il peut encaisser 25 nds voire 30 en abattant. On peut donc le porter plus longtemps sans appréhension dans les zones où le vent peut forcir brusquement comme le pot-au-noir ou en med. Mais ce n'est pas une voile pour le vent très léger, il faut quelques noeuds pour la tenir, et ça ne remonte pas comme un code 0 bien sûr. Le mien fait 1,5 fois la surface du génois (gréement en tête) donc ce n'est pas énorme.·le 21 jan. 17:00
21 jan. 2021
0

Si cela peut t'aider, ce que l'on peut voir sur le site incidences. code 0 à 5. voir en PJ
Comme dit plus haut normalement "code" veut dire conforme à la jauge, donc des limitations de rapport hauteur/largeur (je simplifie), dont on peut s'affranchir en croisière, mais qui sont utiles car cela image le besoin.
Pour ma part j'ai suivi le conseil de mon voilier (technique-voile) pour une sorte de C5 spi enroulable sur emmagasineur qu'il appelle "all road" (voir en PJ).
Mais chaque voilier a son appellation propre : code D, etc...
Ce qu'il faut, c'est spécifier ce que l'on en attend, ce que l'on veut privilégier.
Cela dépend aussi du bateau. Un bateau plutôt lourd avec un génois autovireur est un très bon candidat pour un C0. (complémentaire du C5)
Dans mon cas, faut voir, donc j'attends de voir... ;-)


21 jan. 2021
0

Pour te compliquer la réflexion:
deltavoiles.com[...]ortant/


faby9:t'as gahné !·le 21 jan. 20:39
22 jan. 2021
0

Merci à tous ceux qui ont tenté soit d'apporter quelques lumières, soit réussi à compliquer les choses...

@Lunedemiel écrit : "ma reco donc va aussi au genack qui s'utilise de 60 à 120° de l'apparent avec un rage de 5 à 25 knts"

C'est un peu ce que je faisais avec ma vieille voile. Sauf que je n'allais surtout pas jusqu'à 25, car au delà de 17/18 noeuds j'avais de gros soucis pour la rentrer... mais je m'y prenais sans doute mal ? Comment fait-on pour emmagasiner (enrouler) correctement quand on a dépassé le moment de le faire ?

60 à 120, c'est ce que fait aussi le A0 qu'on me propose ici, non ?
Alors quelle est la différence entre gennaker et A0 ?
question de grammage ? autre ?


Immagini:ça ne marche pas en abattant ?·le 22 jan. 09:37
22 jan. 2021
0

En gros c est ce qu'on appelait un génois ballon [à bordure libre] il y a 50 ans. Mais c'est sur que code truckmuche ça fait plus marketing...


22 jan. 2021
0

Je pense que tendre le guindant est la première chose à faire pour rouler moins difficilement.


juliusse:Oui, entre autres. Et dans le pire des cas en urgence, il est toujours possible d'affaler de façon "classique"·le 22 jan. 08:50
Patxaran:ce que j'ai retenu c'est qu'il faut être en bonne position par rapport au vent, assez abattu pour que le gennaker soit masqué par la GV. 140° du vent par exemple suivant la voile.·le 22 jan. 10:55
Smart Sails:C'est ça, vérifier que le guindant est toujours raidi (surtout si on a joué du pataras/bastaques), puis abattre et déventer le gennak avec la GV. ·le 22 jan. 10:57
Patxaran:oui surtout que sur certaines voiles on peut mollir le guindant pour se rapprocher d'un Asy, il faut penser à raidir pour rentrer. (d'ailleurs, ceci s'applique aussi dans d'autres situations et "positions"... ) ;-)·le 22 jan. 11:02
Sailortoun:"Et dans le pire des cas en urgence, il est toujours possible d'affaler de façon "classique" " ça dépend de la taille de la voile, je dirais ok en solo pour des surfaces raisonnables jusqu'à 150m2, au delà ça devient compliqué de pas le chaluter si on a pas l'habitude de le faire.·le 22 jan. 21:17
22 jan. 2021
2

Je te donne mon point de vue et je vais essayer de simplifier. Depuis le début tout le monde par de gennaker.
Un gennaker en francais simple (on rentre pas dans les détails pour embrouiller tout le monde) c'est une voile qui s'envoie librement (pas besoin d'étai) et qui a une forme entre le spi asymétrique et le génois.
Ensuite pour donner une vague idée de sa plage d'utilisation, certaines voileries donnent des termes barbares : code 0 à 5, code D, Easy (je ne connaissais pas), reacher, screecher....
Selon le maitre voilier un code 0 n'aura pas la même plage d'utilisation. Pour certains c'est un voile de petit temps pour faire du prés dans moins de 5nds de vent, d'autre ca ira jusque 12nds.... Et ainsi de suite.

Donc pour ta nouvelle voile ne te préoccupe pas du nom de cette voile (personne n'est d'accord), mais seulement de tes critères :
Vent mini, vent max
Angle mini, angle max
Orientation croisière(durabilité)/régate(performance)

Le reste, c'est ton voilier qui va te guider sur le bon dessin. Quantum est une bonne voilerie, tu peux faire confiance, mais à toi de bien déterminer ton programme d'utilisation de voile.


juliusse:Attention cependant à bien choisir son interlocuteur, c'est vraiment une question de confiance. Certains vont volontiers faire l'effort de modifier un dessin existant pour qu'il colle au cahier des charges du client, et d'autres vont dire "amen" et faire ce qu'ils veulent. Il faut vraiment un échange.·le 22 jan. 10:54
Patxaran:Déjà si sur le site internet il propose les différentes possibilités c'est un plus. (comme Incidence mais il n'y a pas qu'eux et je ne suis pas client). S'il n'y a que "code D" ou "Code "C" là il faut bien comprendre ce qu'il propose. C'est pourquoi je trouve que l'appellation en C0, 3, 5 est intéressante car on situe déjà bien le besoin. (en enlevant le côté "jauge")·le 22 jan. 10:58
Smart Sails:Pas forcément, chez nous aucune voile n'est identique même si le nom commercial est le même. Elle est toujours le produit d'un échange entre notre équipe et le client. (J'ai tendance à penser qu'il en est de même chez la grande majorité des confrères)·le 22 jan. 11:09
Patxaran:tout à fait, il "suffit" de bien préciser ce que l'on cherche comme disait Tangnard·le 22 jan. 11:26
faby9:Merci de confirmer les conclusions auxquelles j'avais fini avec bien du mal par arriver. Il faut donc que je détermine ce que je cherche, ce qui n'est finalement pas si évident. En effet, mon ancienne voile fonctionne encore, elle vient d'être réparée et, si j'y fais attention, peut encore rendre bien des services. Comme elle est assez "code 0" (60-120° avec 15 noeuds maxi), je me demande si je ne devrais pas aller vers la première proposition que Quantum m'a faite: un code5, plus portant et surtout qui monte jusqu'à + de 20 noeuds...Sachant que le gars connait ma voile, mon bateau, et notre façon de naviguer. "Quantum est une bonne voilerie, tu peux faire confiance,"J'ai en effet rencontré plusieurs bateaux de voyage dont la garde robe vient de là, dont les propriératires étaient satisfaits. J'en ai aussi rencontré qui avaient eu des soucis de dimensions avec d'autres voiliers.... De plus, Patrick est réellement sympa, il vient prendre les mesures là où on se trouve, vient chercher les voiles au chantier durant l'hiver, et livre là où on se trouve partout en Grèce (et même en France). Il sait qu'il a bonne réputation sur le net, et il y tient beaucoup.·le 22 jan. 13:54
Patxaran:Tu y es presque....Pour le tissu, Maxilite 150 (Contender) ou équivalent·le 22 jan. 14:26
22 jan. 202122 jan. 2021
0

Un code 5 est un reacher lourd (20 nds+) au fractionné, un code 3 un reacher medium en tête, donc pas d'allures portantes possibles, pour un suage croisière oublie

Je les ai tous eu dans ma garde robe (C0, A1.5, A2, C3, C5) gros budget. Toutes sont des voiles de jauge (largeur à mi-guindant de 75% de la bordure mini, etc...) au range d'utilisation en angle et force de vent très limitées.

Le plus polyvalent était un A2 qui bombait au portant jusqu'à 30 nds et permettait de remonter au vent sous les 8 nds, mais il était exceptionnellement bien taillé (Quantum RSA, chez Jan Reuvers), le Code 5 fait par North était trop lourd sous les 2 nds, le A5 difficilement tenable au large serré dans plus de 15nds...

Oublie les code et demande un gennaker avec la plage d'utilisation la plus large possible en fonction de tes besoins (pétole ou médium, plutôt reaching ou portant) et prend un enrouleur pour la facilité d'utilisation.

Je trouve limite que ton voilier t'oriente sur des coupes régate pour un programme qui ne l'est pas. Acheter une voile est un gros investissement qui mérite une discussion approfondie et constructive avec ton voilier en fonction de ters besoins et de ton budget (un vrai CZ en tissus laminé et non en maxilite vaut une blinde).

Si tu n'as pas cette discussion poussée avant la commande, tu seras forcément déçu de la voile, change de crèmerie.

Par contre, niveau tissus, comme Quantum, je préfère la Nylite au Maxilite, résistance et tenue en forme exceptionnelle pour un grammage moindre et une plus grande facilité de manipulation. Quand on a démâté sous A2 (Nylite 90) on avait plus de 30 nds dans les baffes, le spi était intact quand le mât était plié...


matelot@19001:Mon code 5 est en Maxikote 200.·le 23 jan. 13:11
23 jan. 2021
0

Je trouve limite que ton voilier t'oriente sur des coupes régate pour un programme qui ne l'est pas. Acheter une voile est un gros investissement qui mérite une discussion approfondie et constructive avec ton voilier en fonction de ters besoins et de ton budget

Complètement d'accord


faby9:Oui. Par ailleurs, je n'avais fait aucune description de ce que je voulais, ne le sachant pas moi même, et avais simplement demandé une idée du prix pour le remplacement...·le 23 jan. 11:38
Dr Feelgood:Acheter une voile c'est loccasion d'un questionnement personnel sur ce que tu en attends, mais aussi d'un dialogue enrichissant avec ton voilier pour apprendre des trucs. Forme, matériaux, usage, arbitrage longévité/stabilité/coûts, etc... C'est super important pour prendre la bonne décision. Mets tes idées sur un bout de papier et amène-le à plusieurs voiliers, fais affaire avec celui qui t'apportera les meilleures réponses.·le 23 jan. 18:24
23 jan. 202123 jan. 2021
0

Mon idées s'éclaircissent, grace à vous.
Mes voiles GV et génoa sont neuves, et performantes. Je ne recherche pas la vitesse. Je veux de la qualité surtout en terme de légèreté, puis de stabilité et longévité. Même si ça compte, le budget n'est pas un souci primordial .

Je ne cherche pas à booster, mais avancer dans le petit temps, ce que me permettait mon vieux génak qui marche assez bien de 60° jusqu'à 120 environ : avec 5 à 7 noeuds de vent, j'avançais aussi vite qu'avec le moteur, ce qui me convient amplement.
Je vais conserver ce génak qui pourra encore servir.

Et j'en suis à envisager une voile qui permettra d'avancer dans le petit temps (de 5 à 20 noeuds environ), pour le portant. Equipé d'un câble anti torsion, je pourrai utiliser le même emmagasineur.


Semper Fi:Hello...Je suis un gros béotien, un peu largué à la lecture de ce fil... mais j'ai une question bête : si ton gennak te convient parfaitement, pourquoi ne demandes-tu pas à ton voilier de te refaire le même (mais neuf) ? ·le 24 jan. 07:32
27 jan. 2021
0

Je viens de tomber sur ça qui semble parfaitement convenir à ton programme:

Ils savent bien couper les voiles chez One Sails, et là ils ont clairement un pied dans le futur...


jdmuys:Video illisible. reposte ton lien YouTube en ne gardant que le paramètre v=. ·le 28 jan. 01:36
Dr Feelgood:je n'arrive même plus à trouver la vidéo sur YT. C'est un spi enroulable sans cable coupé hybride Code 1/ A2.·le 28 jan. 09:40
28 jan. 2021
0

Merci à tous ceux qui m'ont apporté infos et conseils, ici ou en MP.
La réflexion continue, mais choisir une voile, c'est un moment excitant !
Je change toute la garde robe cette année, GV, Génoa, Génak... Seule la trinquette est conservée (elle date de 2014 et sert peu).


juliusse:Tu aurais donc tout intérêt à faire faire des devis pour l'ensemble, c'est bien pour négocier.👍·le 28 jan. 09:21
20 avr. 2021
0

Bonjour,
histoire de relancer le fil, j'ai acheté un gennaker sur emmagasineur, par contre mon problème, la drisse est moufflée et au fur et a mesure que je la hisse en tète de mat elle se twiste sur elle même et l'émerillon qui est sur le câble de l'emmagasineur ne fait pas son job.
Avez vous rencontré se type de problème ?


FredericL:C'est un problème au niveau de la drisse, soit âme torsadée et non tressée, soit drisse lovée en faisant des tours. ·le 20 avr. 13:29
tangnard:C'est souvent le souci avec les drisses mouflées. FredericL donne les raisons possibles.·le 20 avr. 14:21

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

mars 2021