Choix d'une ancre

Je serai bientôt propriétaire d'un DUFOUR 335, j'ai besoin de conseil pour l'achat d'une ancre.merci d'avance.

L'équipage
21 jan. 2014
21 jan. 2014
5

avant que chacun ne vante sa meilleure ancre voila ce qui a deja été dit ici et ailleurs
www.hisse-et-oh.com[...]-ancres

21 jan. 2014
9

Tiens ! cela faisait longtemps ! ;-)

22 jan. 2014
0

ah , les debats sur les ancres , avec A POIREAU qui venait defendre sa Spade , et tous les taquins du site qui venaient mettre 2 sous dans la fente pour le faire monter au créneau :heu: :heu: :heu: :heu:

4

oui ça faisait longtemps ,enfin chacun donne des conseils et si il ne cherche pas a s'imposer il sera mieux ecouté (lao tseu ) :-)

21 jan. 2014
2

pour une fois je fais pas le con et je conseille apres mes porpores reflexions pour optimiser la tenue de mon mouillage:
un mouillage principal Delta 16 kg + 40m (mini)de chaine de 8 +/- cablot
un mouillage secondaire ancre fob 12 -16 kg +15 m (mini) de chaine + 50m de cablot
tout ca est surdimentionné selon les normes habituelles mais je trouve les normes habituelles tres insuffisantes

21 jan. 201421 jan. 2014
2

Un résumé possible :

Dans les ancres qui prennent de l'âge et dont l'expérience a prouvé la qualité, on peut mettre la Delta, la Spade, la Bugel. avec une petite longueur d'avance pour la Spade.
Chez ceux qui recherchent l'économie, la Kobra est l'ancre qu'il ne faut pas hésiter à acheter.
Dans les ancres + récentes, la Rocna semble satisfaire de plus en plus de plaisanciers.
Pour ceux qui veulent jouer les novateurs (il y en a un sur HEO), vous pouvez vous dirigez vers la XYZ, on manque de retours d'expériences ! :-D

21 jan. 2014
0

Merci à tous, ça va m'occuper un moment !!

22 jan. 2014
0

Ne sortez pas les calach,
je veux juste des retours d'expérience sur les ancres delta,sur des fonds de vase.(pas trouvé sur les autres posts)
Pour moi,delta 10 kg,achetée neuve,pas tordue,13 m de chaîne,30 m de squareline,souvent gros problèmes d'accroche sur la vase,endroit type,golfe du morbihan,rivière d'auray,vasière sans algues,vérifié à marée basse.
L'ancre ne se plante pas mais glisse sur la vase appuyée sur sa joue, facilement vérifiable à marée base,juste une rigole dans la vase sur des 10e de mètres,jusqu'à 4 essais avant le bon,sinon une fois l'ancre plantée,super,même dans les algues.
J'en profite pour signaler un autre désagrément,mais cette fois sur les ancre spade,excellente sur tout les fonds,mais quel galère à nettoyer quand la vase c'est incrustée,surtout dans les joues de renfort,rien n'ai parfait.
Merci d'avance.

22 jan. 2014
0

Essaie en mots clés : "ancre vase" sur une recherche HEO et tu vas trouver ton bonheur : nombreux retours d'expérience

1

@nocamé,prends une delta de 16 kg ,ça te fera que 6kg en plus mais je te garanti que ton mouillage tiendra ! :-)

25 jan. 2014
0

Curieux. Même ancre, 10 m de chaine de 8 et 30m de cablôt, jamais eu de souci

22 jan. 2014
4

Juste une petite remarque comme cela:
si je met une longueur de chaine infinie je n'ai pas besoin d'ancre.....
Plus ma chaine est lourde et moins je la soulève du fond donc plus elle peut être courte.
Si je ne soulève pas ma chaine du fond l'ancre est peu sollicitée...
Donc privilégier la masse de la chaine sur la tenue de l'ancre.

22 jan. 2014
2

Veux-tu être ironique ou es-tu sérieux ?

Si tu es sérieux, dis-moi où tu mouilles afin que je puisse éviter l'endroit :non:

22 jan. 2014
9

Ben, c'est tout faux.

Désolé.

22 jan. 201422 jan. 2014
1

Je prie le bon Dieu qu'aucun néophyte ne prenne tes paroles au sérieux !!!

"Si tu tire sur ton ancre c'est que tu n'a pas assez de chaine."

QUOI ?

Même 200m de chaine seraient tendus avec 40nd de vent au mouillage et un voilier de 12m.

Même 1 km de chaine de 12 ne suffirait pas pour tenir un voilier de 12m par 40nds de vent et fond de sable sans ancre... à moins de tourner la chaine autour d'un rocher ou un arbre.

Quelle idée !

:policier: :policier: :policier: :policier:

24 jan. 2014
0

Je suis d'accord avec Dulcinea.

Dis-moi comment il s'appelle ton voilier, s'il te plaît. Comme ça je m'assure de ne jamais mouiller sous ton vent.

Lâcher de la chaine lorsque l'ancre chasse n'est pas sûr de servir à quelque chose, si ce n'est d'augmenter le rayon d'évitement et ramasser encore plus de voisins au passage.

PS: Dans le cas très peu probablement que mon ancre chasse, je refais le mouillage.

22 jan. 2014
1

très sérieux.
D'abord je mouille ou je décide de mouiller.

Si tu tire sur ton ancre c'est que tu n'a pas assez de chaine.
D’ailleurs, que fais tu si ça dérape, tu remouilles plus court ou tu relâche de la chaine???
Après si tu me parles de mouillage très encombré et de renverse de vent ou de courant alors il faut que ton ancre soit extrêmement lourde pour avoir un effet corps mort mais la c'est une autre histoire.
Moi je ne sais pas ce qu'il y a au fond quand je jette ma pioche, alors les ancres qui tiennent bien dans la vase et pas dans le sable sauf s'il y a moins 28% de coquilles de moules alors il faut mettre l'autre mais avec le réglage n° 7 je ne conçoit pas.
Je répète, si tu as assez de chaine tu n'as pas besoin d'ancre.

24 jan. 2014
2

Bonjour limeyblimey contrairement a toi tout est dans mon profil.
En 40 ans de mouillage j'ai souvent pris des mecs qui dérapaient et et j'ai aussi 2 fois fini la nuit avec le dérapeur a couple... et j'ai dérapé une fois dans le port d' Ibiza parce que mon ancre était crochée dans un casier de pécheur qui a glissé" (j’étais mouillé très court et le vent s'est levé) et une autre fois a Agay une nuit d'orage, dans la partie est de la rade après les foutues bouées ou j'ai passé une partie de la nuit a soulager au moteur mais comme disait je sais plus qui, passé 50 noeuds y'a pas grand chose qui tient....
J'ai étale une fois 70 noeuds (anémo du bord) pendant une 1/2 heure en Sardaigne mais c’était dans des conditions idéales de profondeur et de fond.
Mais les mecs avec une ancre et du cablot (les italiens font beaucoup ça) en général il passent la nuit au port...

22 jan. 201422 jan. 2014
1

@ Pierre-Arnaud
Pas besoin d'une longueur infinie. Tu prends une chaîne qui fait le tour de la terre. Pas besoin de plus et tu manilles les deux bout. Puis tu laisses filer encore 20m pour pouvoir éviter.

22 jan. 201422 jan. 2014
4

@ nocamé : 13m de chaine, ce n'est pas suffisant à mon avis, 40m serait bien mieux

22 jan. 2014
0

@ vasko
bon ben ok,donc j'suis dans la même merde.
merci à vous,mais sur un tri de 8 m je ne peu pas me permettre de mettre autant de chaîne,ça ferait trop bizarre sur la flottaison,par conte
je n'ai pas ce problème avec une spade ou une ancre plate,encore merci et la prochaine.

22 jan. 2014
3

@ nocamé : tu ne peux pas mettre 20kg de chaîne en plus sur ton tri de 8m ? (jette le BIB, ça te fera un gain de poids :-D :acheval:)

22 jan. 2014
4

Oui le Hareng, tout à fait d'accord.
Et puis ce n'est ni la quantité, ni la qualité du matos qu'on a à bord qui fait tenir un mouillage, c'est plutôt la quantité et la qualité du matos "que l'on mouille" qui assure un bon mouillage. On peut très bien avoir 100 m de chaîne, et rester minimaliste au moment de la mettre à l'eau.
Il nous arrive régulièrement de voir des bateau partir en glissade. Là, il est interessant de voir ce qu'ils ont mis à l'eau...
Autrement dit, plus on mouille long, gros et lourd, mieux on tient. (et dans du sable, si possible). Et ne pas oublier d'avoir à bord un 2ème mouillage complet !

Ceci dit, si on répète toujours la même chose, c'est parce que la question revient souvent... Mais c'est bien qu'elle revienne souvent, car le mouillage est l'un des éléments capitaux sur un bateau, qu'il ne faut surtout pas négliger. On peut très bien se passer d'un frigo, d'eau chaude ou d'un WC, mais pas d'un mouillage SERIEUX.

(Héhé... je ne parle ni de marque ou de modèle :mdr:)

22 jan. 2014
0

Notre bon vieux constructeur breton, FOB, a sorti une ancre "spéciales" zones avec peu de place pour éviter, donc peu de longueur de chaîne, qui a eu de très bonnes notes, (en tout cas mieux que Delta, dans Voile Mag Mai 2012 ), pour son prix, c'est-à-dire bien moins que les tops (R..a et Sp..) : la FobRock.
J'en ai une depuis la saison dernière, jusqu'alors rien à dire : elle est lourde du nez (bien lestée) et j'ai été surpris de la voir "pointer "dans des algues type posidonies, sans glisser; bon, par vent faible, et aussi je n'aime pas pointer dans les algues en général, mais là je pouvais pas faire autrement...
Par contre, il faut mouiller en manoeuvrant proprement avec la marche AR, car une fois où on avait fait ça vite, et avec de l'erre en marche AV, je l'ai vue carrément à l'envers...
Comme quoi, toujours tester par une bonne marche AR permet de se rendre compte de l'accroche.
Le test complet de Mai 2012 ici :
pdf.nauticexpo.fr[...]17.html
Bon mouillage !

22 jan. 2014
0

@larent le hareng,
hors sujet,je sais,tu fait parti des intervenants que j'affectionne tout
particulièrement,une vrai déclaration!
Ben,c'est qu'en 35 ans de navigation,Je n'ai jamais eu de survie et c'est pas demain la veille,côtier/hauturier,chacun fait comme il le sens,pour ma part j'assume totalement,ail!ail!ail!ça va encore partir.
@dulcinea,
Si ça m'est adressé?,c'est du sérieux comme avec carlita
Pour l'endroit,c'est comme le met vasko,recherche,"ancre vase"

22 jan. 2014
1

Non c'était pour Pierre Arnaud. Il a émit l'idée que la chaîne seule suffit à tenir et qu'on pouvait presque se passer d'ancre avec assez de chaîne lourde.

C'est une très très mauvaise idée.

La chaîne est bien, mais c'est l'ancre qui tient :aurevoirdame:

22 jan. 2014
0

Là je comprends mieux,c'était surement de l'ironie,ou alors?

3

d'aprés mr fraysse (le pape de l'etude du mouillage) c'est l'ancre seule qui tient le bateau,la chaine ne sert que d'amortisseur :-)

22 jan. 2014
1

Et c'est sans doute pour cela que dans certains pays, l'immense majorité des bateaux ne mouillent QUE sur câblot (parfois plombé mais c'est beaucoup pour éviter de se le faire découper par les hélices de passage), sans chaîne et, fait extrêmement curieux, ne se retrouvent pas immédiatement sur les rochers ...

Mais bon, ils ne sont pas français ... :langue2: :acheval:

23 jan. 2014
2

au point que sur les oceanis 473 aux etats unis, ils passent de l'antifouling sur la jupe ou un petit coffre qui sur les 473 francais est hors de l'eau. je sais c'est moi qui leur ait expliqué sur la liste Beneteau US.
je continue à mouiller à l’américaine, peu de chaine un max de bout et jamais dérapé depuis 1998.
je suis passé de 3 metres à 10 métrés de chaine pour mon mouillage lourd quand même
j'hallucine sur les conseils de mouillage qu'on lit sur hisse et oh pour des 30 pieds avec 40 mètres de chaine !!!!!!
:lavache: :lavache:

23 jan. 2014
0

Bonjour pierre2, je ne connaissait pas ce pape, mais je constate vite fait en utilisant son tableau excel que plus la chaine est grosse et plus ligne est longue et plus le poids mini de l’ancre diminue.
Je ne dis pas autre chose....

alain.fraysse.free.fr[...]lfr.htm

25 jan. 2014
0

je persiste, imagine une garcette a la place de ta ligne de mouillage et parle moi de l'angle....

25 jan. 2014
1

Ouais.... il faut lire la totalité de son oeuvre et non seulement les bribes qui t'intéressent.

La longueur du mouillage dont il parle est pour avoir un angle minimum entre la chaine et le fond, afin de tirer à plat sur l'ancre. Ce n'est pas pour le poids.

De plus est, il dit (disait r.i.p.) que la ligne n'avait pas besoin d'être 100% chaine. Au contraire, il explique pourquoi c'est important d'avoir du câblot pour amortir les choques.

23 jan. 2014
1

enfin, merci

22 jan. 2014
0

Donc le mouillage, c'est simple:un choix d'ancre important pour avoir celle qui tient sur le fond qui se présente, une chambre a air pour amortir et un peu de cablot, c'est ça?

Et si ça tient pas je change d'ancre ou je raccourci la ligne????

22 jan. 2014
0

la chaine sert aussi à tenir l'ancre : elle joue au niveau de l'angle de tire. plus elle lourde plus elle est au fond quand cela tire.
sinon, l'excellente FOB ROCK, qui n'est pas une ancre plate mais une soc de charrue moderne, très bien classée dans les tests (juste après la spade) est fabriqué en bretagne.. et elle n'est pas si cher.

22 jan. 2014
0

franchement, faire confiance uniquement à un cablot seul, sans chaîne, euhhhh, je pense pas que ce soit sérieux.

23 jan. 2014
2

C'est fou comme, chaque fois que ce sujet revient, on entend de tout... des avis complètement opposés... et même, pour certains, complètement délirants... Beaucoup de "on dit"... de mythes... ou de croyances...
La meilleure école : Laissez son bateau au mouillage à l'année, dans une rade qui s'y prête, sans oublier de regarder la météo tous les jours et d'aller voir ce qui se passe, sur son bateau, et sur ceux d'à côté. On devra ainsi, par la force des choses, faire face à tous les types de temps...
Ça balaye pas mal de mythes et de croyances...

23 jan. 2014
0

@pierre 2
Le problème de cette ancre ne concerne que la vase molle,reprend mon texte,j'ai tout essayé, généralement sans vent,tirer doucement,ou franchement,rien n'y fait,l'ancre glisse,mais ne pivote pas pour s'enfoncer,la longueur de chaîne n'y changerai rien,c'est juste la pliure du socle qui laboure,à présent je viens de comprendre,il n'y a pas assez d'ouverture pour quelle puisse travailler et pivoter sur ce genre de fond, pour l'angle de tire,je n'y crois pas,ce genre de bateau est bas sur l'eau,dommage à part ça,c'est pourtant une très bonne ancre.

Sur tout les autres fonds,une fois quelle a pivotée et quelle est en position elle rentre très bien et mes mouillage n'ont jamais chassé
Pour moi ce n'ai pas une question de poids mais de conception,comme quoi les essais?.pour une ancre plus grosse,pas possible,c'est un multi et j'ai en plus des gros problèmes de dos.Avec l'aide de vasko,je sais à présent que je ne suis pas le seul dans ce cas là, merci quand même.

cordialement.

23 jan. 2014
1

Si ta recherche concerne une ancre plutôt légère bien adaptée à un fond de vase, regarde les avis sur le forum concernant :
- La Fortress avec le réglage d'angle spécifique fonds meubles
- La XYZ : peut répandue en Europe , regarde les avis aux US

J'ai essayé les 2 et j'en suis plutôt content

23 jan. 2014
0

Apres beaucoup de pb avec madelta, jesuis passé à la spade qui me donne toute satisfaction pour moi y a pas photo

23 jan. 2014
0

la longueur de chaine+ câblot est évidement capital.

Pour l'ancre j'ai choisi la Rocna qui a un avantage que je trouve très important, elle ne reste pas sur sa joue et avec une marche arrière la pioche se plante du 1er coup.

Je me dis qu'en cas d'urgence c'est une sécurité en plus.

Sinon, y a toujours plusieurs écoles, je ne pense pas que chacun ait 100% tord ou raison, mais il faut faire ses expériences en gardant à l'esprit que la chaine va t'aider a tenir ton mouillage, de 3 à 5 fois la profondeur, et te servira d'amortisseur.Le câblot doit bien être accroché à la chaine.

Avec 45kt quelle que soit ton ancre tu vas passer la nuit à vérifier si tu ne dérapes pas.
Meme avec une Rocna de 20kg et 100m de chaine de 10 je ne serai pas tranquille.....(first 31.7).

Bon choix.

S.

23 jan. 201416 juin 2020
0

Pour ce qui est du poids de la chaIne agissant sur l'angle de tir : je me suis rendu compte, en allant voir systématiquement mon mouillage (en été), que selon la longueur et la force du vent, la chaîne ne touche plus le sol, tendue droit sur l'ancre. Cet été (par exemple) à Arbitru (Corse), par 5 m de fond et 30 m de chaîne 10 mm (6 x profondeur), dans les rafales à 25-30 nds ma chaîne était tendue comme une barre. Mais la grosse Spade s'enfonçait dans le sable, et ce, de plus en plus.
En conclusion, l'angle de tir est déterminé par le nombre de fois la profondeur mouillée. Ceci bien sûr, une fois atteinte la force de vent capable de tendre la chaîne. Sans oublier que, plus la chaîne est lourde, plus cette force de vent devra être élevée.
D'ailleurs, il existe des études sur la tenue des ancres qui tiennent compte de cela, et donnent une courbe de tenue en fonction de l'angle de tir. Ça change tout.


23 jan. 2014
0

Bonjour baboujoli, c'est exactement cela.
les problèmes surviennent lorsque tu tire directement sur l'ancre.
Si celle ci ne croche pas tu dérape..
Donc il est important d'avoir une chaine lourde et d'en mettre un bonne longueur, sachant que dans la vraie vie la pioche n'est pas forcement dans du sable comme pour les essais des magazines.....

23 jan. 2014
3

Ouf.

Si l'ancre ne tient pas, 200m de chaîne ne t'aideront pas.

Le frottement de la chaîne dans le sable sur 40m est minime. Peut être 20-30 kg. Allez. Disons 50kg. La force exercée par 40 nds de vent sur un bateau de 20-12m est aux alentours de 1000 kg.

Le poids de la chaîne = pipi d'un tout petit chaton.

La chaîne sert uniquement à éviter le raggage, voir éviter qu'au con prenne prenne le câblot dans son hélice.

23 jan. 2014
0

Voilà !

Et quand c'est tendu il n'y a plus rien qui frotte...

23 jan. 2014
0

La résistance d'une chaîne sur le fond est approximativement égale à son poids (source Vryhof)
Exemple 25 m de chaîne de 10 sur le fond (2,3 kg/m), 25 x 2,3 = 58 kg de résistance

24 jan. 2014
2

Une bonne chaine lourde... sert à enfoncer la proue lors de la navigation.

La chaine tient le bateau un peu quand il n'y a pas de vent, ni de courant. Sinon, c'est uniquement l'ancre qui tient - ou qui chasse.

Il faut s'assurer que l'ancre croche avant de considérer le mouillage comme bon. Ensuite, chaine ou câblot pour minimum 5-6 fois la hauteur de l'eau - plus si risque de fort vent ou courant.

Mais le poids de la chaine ne sert pratiquement à rien si ça souffle assez pour tendre la chaine / câblot. Ce sera déjà le cas dès 20-25 nds de vent.

23 jan. 2014
5

@Pleiades
Une spade ou une delta, 40ml de chaine, 40ml de cablot et avec ça tu es peinard dans 99% des cas.
Maintenant avec 80 nds de vent et 30m de fond ,y a rien qui tient ...

23 jan. 2014
0

Eurêka j'ai trouvé.....
(à lire par les possesseurs de bateau échouable équipé d'une ancre delta)

j'ai trouvé pourquoi cette put..n d'ancre ne veut pas piquer dans la vase molle,j'ai relu tout les post consacré à la delta,dont celui de clarivoile qui disait"surprenant avec ma delta,pour moi pas de problème",à partir de là,pourquoi alors, mon ancre glisse sur la vase et pas la sienne...,la raison en est très simple.
J'ai répertorié tout les mouillages ou l'ancre glissait sur le côté sans jamais s'enfouir et les autres de posant jamais de problèmes,toujours dans dans le golf du morbihan.
Les mouillages foireux se sont tous produits sur des hauteurs d'eau d'environ 1 m à 1.50 m,toujours à l'étale pour éviter que le bateau ne se pose.Donc plus il y a de chaîne au fond+il y a du poids,le poids sur la verge+avec un angle de tire très plat sur l'ancre,elle n'a aucune chance de piquer elle ne fait que glisser.Quand t'on passe sur des fonds supérieurs à 3 m le problème ne se pose plus,l'angle de traction étant plus verticale,la verge se relève et l'ancre s'enfouie.Dans le cas des 1 m de hauteur d'eau,un bout de 8 sur 2 m de long suffirait pour que l'ancre puisse se redressée et piquer,je suppose que les fois ou l'ancre à pris du premier coup c'est qu'elle était tombée droites,en position idéale.
Problèmes qui ne peut pas se produire avec d'autres types d'ancres.

fin du programme.

23 jan. 2014
0

Euh... j'ai pas tout compris là...
Nocamé : Tu mets combien de fois la profondeur ?

23 jan. 2014
0

@baboujoli
D'abord toute la chaîne,ce qui fait 13 m ancre/davier pour 1 m de hauteur d'eau,flottaison/davier 1 m,c'est pas assez long pour la chaîne?j'déconne!.Ce que je tente d'expliquer avec le bout de 8,c'est qu'une faible longueur,suffirait pour lever la verge de l'ancre,vu la triangulation,ancre/fond/davier,avec la hauteur d'eau toujours de 1 m, c'est pas facile!,(ne plus penser au mouillage classique)

23 jan. 2014
1

A écrire, écrire, à tant disserter sur le sujet, on va finir par ne plus avoir d'encre !!! :jelaferme:

24 jan. 2014
1

Pelou : mieux vaut faire couler de l'encre que des bateaux...
:mdr:

24 jan. 2014
0

salutatous
j'ai relu l'article sur le mouillage et il y est indiqué des valeurs d'efforts subis par le bateau en fonction de la force du vent selon plastimo; les valeurs indiquées dans le tableau ne me semblent pas logiques;
- pour ce qui concerne la lecture "en ligne", cela est correct il me semble; la puissance varie comme le carré de la vitesse, donc si la vitesse du vent est double, l'effort est multiplié par 4, ok
- pour ce qui concerne la lecture en colonne, quand la longueur du bateau est multiplié par 4.67 (de 4.50m à 21m), l'effort est multiplié par 12; ce qui me semble totalement injustifié car, pour une même vitesse de vent, la force subie est seulement fonction de la géométrie du bateau

me gours-je à l'insu de mon plein gré ?

cordialités maritimes
larent le hareng

24 jan. 201416 juin 2020
1

" quand la longueur du bateau est multiplié par 4.67 (de 4.50m à 21m), l'effort est multiplié par 12; ce qui me semble totalement injustifié car, pour une même vitesse de vent, la force subie est seulement fonction de la géométrie du bateau"
Le vent s'exerce sur une SURFACE, dont la force est proportionnelle au produit de deux dimensions, par exemple hauteur de la coque x largeur de la coque pour la coque
On sait (Principles of Yacht Design Larsson & Eliasson) que la coque représente environ 60% de la résistance aérodynamique
Voici des statistiques (chiffres de la revue bateaux) sur la hauteur du franc-bord et le bau max pour une centaine de bateaux.
Pour un bateau de 5 m à la flottaison, franc-bord = 0,85; bau = 2,25 m
Pour 12 m.......................................franc-bord = 1,5 m bau = 4,50 m
Le rapport des surfaces est de 3,5, alors que le rapport des longueurs est de 2,4
Si on extrapole à 21 m (rapport de longueur de 4,7), le rapport des surfaces sera de l'ordre de 7
Tu as raison: le facteur 12 paraît trop grand.
Les autres facteurs à prendre en compte sont la hauteur/largeur du mât et la longueur/diamètre du gréement, qui ne peuvent pas AMHA expliquer cet écart.

24 jan. 2014
0

par ailleurs, il me semble qu'il est communément admis que l'ancre comme la chaîne travaille en frottement sur/dans le sol (le sol répondant à l'agression par sa capacité à résister au cisaillement);
pour départager, choisissons l'exemple de la delta de 10kg qui est conseillée avec une chaine de 8mm;
il me semble qu'il suffit de faire le calcul de la surface de frottement de la delta à moitié enfouie et de la chaîne de 8mm à moitié enfouie ?
me gours-je à l'insu de mon plein gré ?

24 jan. 2014
0

40m de chaine bien sûr

24 jan. 201424 jan. 2014
0

Non le Hareng, pas seulement la géométrie du bateau, loin de là. Car il bouge le bateau avec les mouvements de la mer et du vent, il se déplace d'un bord sur l'autre et d'avant en arrière. La chaîne se tend... se détend... le bateau se soulève... redescend... etc. Or un bateau de 21 m qui prend de l'erre occasionne des efforts de traction importants qui s'additionnent à ceux créés par le fardage. Il faut donc considérer le poids. Et... combien de fois, un bateau de 21 m fait-il le poids d'un bateau de 4,50 m ? héhé... sûrement plus que 12 fois !
Par ailleurs, mets un masque par force 7 (ou 8...) et va voir ta chaîne. Tu verras que même avec 6 ou 7 fois la profondeur, elle est tedue à mort et ne touche plus le fond.

24 jan. 2014
0

@ baboujoli : pas d'accord avec toi, le poids s'applique verticalement, les mouvements dont tu parles sont principalement horizontaux, donc le poids n'intervient pas; la masse intervient puisque le bateau a de l'inertie dans son mouvement mais le petit comme le grand ont l'inertie correspondant à leur géométrie/masse et tout cela est proportionnel; la masse grandit proportionnellement à la longueur (globalement, on ne va pas comparer un acier et un carbone stp, il faut rester au niveau d'une estimation des forces);
dans le tableau, il n'y a pas de proportionnalité et je n'arrive pas à comprendre pourquoi mais je me trompe peut être voire certainement;
de plus je me place dans la logique d'un mouillage abrité, là où on mouille habituellement; si tu considères que l'on peut avoir une houle de 4m au mouillage, libre à toi, aucun mouillage ne va tenir;

24 jan. 201424 jan. 2014
0

Pour la résistance au vent 2 facteurs, le Cx qui est le coefficient de pénétration dans l'air dépendant de la forme globale de l'objet et la surface frontale présentée par l'objet au vent ce qui fait qu'un truc hyper aérodynamique mais très grand peut avoir plus de trainée qu’un petit machin cubique et les deux tirer autant sur la chaine.

Pour le frottement cela dépend du coeficient de frottement entre les 2 matériaux mais pas de la surface en contact.Par contre c'est directement proportionnel au poids.

En clair, une gueuse de 100 kg et 100 kg de chaine frotteront pareil sur le fond, mais avec 200 kilo il faudra 2 fois plus d'effort pour déplacer l'un ou l'autre.
D’où l'importance du poids du mouillage sur la tenue.
Après l'ancre peut lorsque l'on tire dessus créer une résistance mécanique en rentrant dans le fond, mais cela dépend de l'ancre, du fond, et de la façon dont elle se pose, c'est a dire des paramètres que l'on ne maitrise pas, surtout en cas de renverse par exemple.
Donc pour être tranquille, un bateau aérodynamique (faible Cx) de petite surface frontale avec une ancre et une chaine lourde....

25 jan. 2014
2

Mais non :non: :non: :non:

25 jan. 2014
0

@ Pierre-Arnaud : je suis d'accord avec toi, en première approximation, le frottement est proportionnel au poids mais pas à la surface de contact; sauf que dans le coefficient de proportionnalité, appelé coefficient de frottement, la nature de la surface de contact entre en ligne de compte et, plus précisément, la valeur de cette surface de contact qui peut être très largement inférieure (ou pas) à la surface totale de contact;
mais cela concerne un raisonnement plan de contact/plan de contact;
hors, dans le cas d'une ancre et d'une chaine enfouies, donc dans un matériau meuble, la résistance du matériau au cisaillement entre en ligne de compte et on n'a plus les mêmes valeurs d'effort résultants (l'angle de frottement interne du matériau doit entrer en ligne de compte)

25 jan. 2014
0

Bonjour larent le hareng, ce que cela veut dire c'est qu'a iso condition de frottement la seule façon d'augmenter l'effort de décrochage c'est d'augmenter la masse.Après, personne ne connait le coefficient de frottement du fond qui dépend de la granulométrie ,de la densité, de la viscosité etc, donc la seule variable sur laquelle tu peut agir c'est le poids, donc la masse de ton mouillage.

24 jan. 201424 jan. 2014
1

Le principe des ancres légères, comme la Spade alu, ne confirme pas ce que tu dis. J'ai une grosse Spade alu, et je peux te dire que, bien que légère (les tests le confirment), j'ai constaté qu'avec 30 m de chaîne par 5 m de fond elle s'enfonce totalement dans le sable (jusqu'à l'être complètement), avec la chaîne totalement tendue (20- 25 nds de vent avec rafales).

24 jan. 2014
0

Baboujoli je ne conteste aucunement cela, je pars simplement d'un postulat un peu différent qui est d'arriver de nuit dans un mouillage inconnu et de pouvoir poser mon ancre en confiance, sans savoir ce qu'il y a au fond et de pouvoir me coucher tranquillement.

25 jan. 2014
1

Combien pèse un corps-mort ?

Bien plus qu'on peu de chaîne.

25 jan. 2014
0

@ Dulcinea : tu navigues avec un corps mort à bord ? :-D

25 jan. 2014
0

Tout ça fait beaucoup d'incertitudes à mon sens, et ça peut marcher si tu connais la nature du fond, écris sur les cartes, et/ou, une météo trés clémente... et merci le GPS... Ai déjà pratiqué à l'Est Sardaigne dans baie sablonneuse avec aucun danger à moins de 2 milles...Mais si le vent se lève dans la nuit, je parie (et je te souhaite ) que tu te réveilleras pour aller surveiller ton mouillage.
Tu ferais pas la même dans crique rocheuse avec de la houle...

24 jan. 201424 jan. 2014
1

Le hareng :
Un 420 pèse 80 kg...
Un 9 m (moyenne) : 3,5 tonnes
Un 13 m : 10 tonnes
Un 21 m : 25 tonnes...
Alors dis moi quelle diférence de traction il y a entre un 420 au mouillage qui recule de 1 m sous l'effet d'une vague, et un voilier de 21 m...
Et on peut faire la même comparaison pour le fardage... Qui, ceci dit, s'ajoute à l'inertie...
12 fois plus d'effort sur le mouillage du 21 m me paraissent au contraire largement sous estimés !

25 jan. 201425 jan. 2014
0

@ baboujoli : encore une fois, je ne comprends pas pourquoi tu parles de vague; je ne mouille jamais dans un endroit où il y a des vagues, le mouillage ne tient pas et l'équipage ne tient pas non plus;
pour ce qui concerne l'inertie du mouvement du bateau, le vent provoque l'évitage du bateau autour du mouillage et quand le bateau franchit le lit du vent, le vent contrecarre le mouvement jusqu'à l'arrêter et renvoie le bateau sur l'autre bord, donc ce mouvement est bien proportionnel à la force du vent et pas à autre chose;
c'est le fardage total du bateau qui est à prendre en compte dans le calcul des efforts subis par le mouillage, et le fardage est proportionnel à la géométrie du bateau

25 jan. 2014
0

On ne peut pas toujours choisir les conditions idéales... En croisière il n'est pas rare d'avoir une mer un peu agitée au mouillage.

24 jan. 2014
1

Moi, au ponton, je mettrai le pied pour arrêter un 420, pas pour un Super Maramu.
Tout ça pour dire que, même si les ancres modernes ont progressé, la combinaison ancre d'une poids suffisant et chaine de bonne longueur, associé à une opération de mouillage dans les règles de l'art, garantissent la sécurité. Le mouillage sur cablot, par ma propre expérience, je le laisse aux américains.
Mes seuls dérapages (en 30ans et environ 2000 mouillages, ce qui est peu, j'en conviens) je les ai faits à Sormiou (fond de posidonies où pourtant j'avais visé les plaques de sable) parce que trop court et trop dilettante (mon jardin). Pour les records, 55 noeuds vent régulier en direction dans le sable. Ma vieillle CQR ne voulait plus ressortir au bout de 4 jours de NO.
40 mètres de chaine et 30 de cablot + Une bonne ancre et on est paré aux conditions exceptionnelles qu'on peut rencontrer (quand on ne navigue pas du côté d'Ushuaia).

25 jan. 2014
1

Pour mettre mon petit grain de sable/vaseux dans ce long fil (je n'ai pas tt lu), il est dit qu'une chaine tiendrait, qui a déjà essayé de tirer de la chaine sur vase ou sable (a part moi), je peux vous dire que cela demande bcp d'effort, les cargos, par ex: alourdisse leur chaine (chaine-barré), le cordage seule (type américain ou italien) ne vaut que sur un sol propre (a déconseillé en Polynésie par ex), bon je dis cela au vu de mon expérience (bateau au mouillage depuis 3 ans, mais sur 5 ancres en étoiles because j'ai des voisins!!).

25 jan. 201425 jan. 2014
0

Après lecture intégrale de ce fil, j'en conclus que CMCYV, en somme !

Une variante de CNCYV... :mdr:

25 jan. 2014
0

vito,
Pour un gars comme moi qui n'a pas fait d'étude,CMCYV,acronyme de?
clarivoile,
C'est ça qui me fait chi..?,je suppose que tu a tout relu.

25 jan. 2014
25 jan. 2014
1

un très long fil technique et bien sur polémique sur le sujet chez les voisins ...
avec une feuille de calcul pointue au final,

stw.fr[...]ers.cfm

25 jan. 2014
1

en directe sommes mouilles au cap vert a tarafal sao nicolau depuis 2 jours vent 20 nds tres fortes rafales tourbillonnantes 30 a 40 nds mettant le bateau en travers du vent fob rock 15 kgs 40 m chaine de 8 5m de cablot
ca ne bouge pas

pogomoramora.fr

26 jan. 2014
0

Même endroit, mêmes conditions l'année passée :
Wibo 1100, 11,5 t au peson de la grue, 40 m de chaîne de 10, Bügel 24 kg, main de fer 4 m sans amortisseur.
Pas bougé....
Mais on peut toujours compter sur un vieux frigo ou un bloc moteur pour vous freiner...

Dans les eaux chaudes caraïbiennes, je plonge systématiquement sur mon ancre, même à Chaguaramas où elle a tenu sans que je ne l'aperçoive jamais....
A Bequia, dérapage de 50 m sur une nuit. 5 tentatives de réancrage le lendemain. Quand elle a enfin croché, la plongée de contrôle m'a fait "survoler" un champ fraîchement labouré... Donc je n'étais pas le seul....

25 jan. 201425 jan. 2014
0

@ leno : c'est quoi ton bato stp ? (dimensions bien sûr stp)

25 jan. 2014
0

pogo 10.50 8 a 9 m de fond sable

25 jan. 2014
0

Et surtout la ht d'eau.
Dans le fil de moscatel (que bien sur je n'ai pas tt lu) on parle bcp d'amortissement entre effort statique (vent régulier) et dynamique (rafale + effet de houle ?) ou je me trompes ?

25 jan. 2014
0

bonjour,
si on a un matériel convenable ,je pense que c'est plus la manière de mouiller qu'autre chose qui permet au bato de bien tenir .
et ici on est servi .
les batos qui arrivent s'arrêtent et mettent 30m de chaine à l'eau dans 3m d'eau en paquet sur des posidonies alors qu'a 3m il y a une jolie plaque de sable ,c'est courant
qui sait ce que"faire tête" veut dire .
sur mon cata j'avais une spade en alu et derriere 30m de 10 et 50 m de cablot je n'ai jamais chassé .sur le cat boat j'ai une brake avec 60m de 10 non plus
au mois d'aout j'ai pris 150km/h de vent à maccinagio mouillé à ras de la plage avec tout dehors plus un poids de 15kgs au milieu pendant 3 jours
quand c'est tombé a 35kts je suis rentré au port c'était presque calme .
alain

25 jan. 2014
0

Ben si, lorsqu'il y a du vent fort, on rentre au port, ou mieux, on n'en sort pas, aucun problème ne se pose. Mais en croisière, on choisit la "moins pire" des options. Et si on a prévu de mouiller uniquement de la chaîne, sans ancre, dans une mer d'huile... on risque d'avoir des gros problèmes...
La question initiale était : "Conseil pour l'achat d'une ancre". Maintenant qu'on sait que l'ancre est superflue, c'est cool, on va faire des économies !
Mais si Pléiades veut dépenser bêtement son argent dans un achat inutile, il n'a qu'à écouter "ceux qui continuent de mettre des ancres"... voire deux ancres (mais là, c'est vraiment du gaspillage)... Pour un 33 pieds une Delta de 16 kg était pour eux une valeur sûre, qui leur faisait croire que c'était elle qui tenait le bateau... alors qu'une simple chaîne suffisait...
:-(

25 jan. 2014
0

J'ai dis si tu as une chaine de longueur infinie tu n'a pas besoin d'ancre, un peu d'abstraction dans le raisonnement ne nuit pas, non?

Après j’ai dis que comme on est jamais sur de la tenue de l'ancre, il vaut mieux un mouillage lourd.

Et j'ai aussi dit que ceux qui mouillaient léger passaient généralement la nuit au port.

Je ne me rappelle pas avoir dit qu'il ne fallait pas d'ancre mais que plutôt que de pinailler sur 50kg de tenue en plus ou en moins dans Bateau ou Voile et voiliers il valait mieux miser sur le lourd

26 jan. 2014
0

Pierre-Arnaud, il n'y a pas de problème, j'aime bien parler de tout. Je mettais juste un peu "d'abstraction dans l'humour"...
:alavotre:

25 jan. 2014
0

Hello
Perso skipper sur Sun Fizz 40 pieds 8 t : Rocna 20 kg + 65 m de chaine de 10 et systématiquement main de fer avec 5m de cablot + amortisseur caoutchouc + un autre cablot au taquet au cas où.
Aucun problème jusqu'a présent.
Le pb en med c'est d'essayer de crocher dans les algues la tenue quelqe soit l'ancre est TRES aléatoire, le fond est très dur ( si tu n'a pas le choix de la place ...)

25 jan. 2014
0

Bonsoir Bruno Fizz, nous sommes d'accord...sauf que je vais pas aussi loin que toi dans le matos, juste une Brittany de 20 kg et 40 m de chaine de 10 et 50 m de câblot( mais jamais sorti plus de 10m de cablot..)

25 jan. 201425 jan. 2014
0

No pb. En med, je n'ai pas confiance dans les plaisanciers motorboat qui frôlent ton étrave ... c'est pour ça que je ne laisse idéalement que de a chaîne dans l'eau (j'ai qd même 50 m de cablot au cas où). maintenant dans 6 m d'eau, je mets rarement plus de 30m ... en fait si le vent monte ce sont surtout les autres bateaux derrière toi qui vont t'empêcher de rallonger, ce qui veut dire sortir et re-rentrer dans le mouillage. je m'égare ...
Disons pour faire très simple une ancre de type charrue 1 taille au dessus de celle préconisée et minimum 40m de chaine ?

Nb perso j'ai une FOB de 16kg + chaine en mouillage secondaire (stockée au fond d'un coffre pour ne pas allourdir l'étrave)

26 jan. 2014
0

slt Bruno , tout va bien ?? retour mi mars pour moi dans le sud
slt de Tahiti

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (20)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021